Accueil

Partagez | 
 

 Petite visite d'un grand royaume!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Petite visite d'un grand royaume!   Lun 20 Juil - 12:43

Edward et Lucina viennent de la Carte du Monde

Si déjà de l’extérieur, Edward trouvait Héra féérique, alors Lucina avait vraiment de lui montrer comment les gens vivaient ! Mais avant, il filmait un peu le château de Lindblum tant qu’il le pouvait, car avec la Brume, ce serait difficile de filmer quoique ce soit par la suite. Mais le duo finit par arriver à un endroit où, de toute évidence, un combat avait été livré. Du sang et des traces de brûlures, mais il y avait aussi un maigre butin qu’ils récupérèrent … Mais Lucina fronça les sourcils en regardant un peu partout derrière elle.

« Je suppose que si la Brume est de retour, les monstres doivent se montrer bien plus nombreux et plus agressifs. Soyons prudents. »

Ici, le plateau était plutôt bien dégagé donc ils les verraient venir … En revanche s’ils descendaient dans les plaines par la suite, là, ils devront faire gaffe ! On ne voyait vraiment rien avec ce brouillard et les monstres en profitaient pour prendre leurs proies en embuscade ! Bref. Lucina récupérait des gils ainsi que la potion, puis ils se remirent en route jusqu’à atteindre l’immense porte de Lindblum ! Celle-ci donnait sur le Quartier Commerçant, mais s’ils étaient venus d’en bas, ils auraient dû passer par la Porte du Dragon Terrestre, et par conséquent, dans le château ! Ils entendaient déjà les foules de là où ils étaient. Et lorsqu’ils entrèrent, Lucina ne put s’empêcher de se tourner vers l’alchimiste pour voir sa réaction.

Lindblum n’avait clairement pas changé. Peu importe l’heure de la journée, les rues étaient toujours bondées de monde, de toutes les espèces ! Une famille de rats leur passa devant et Lucina pouffa de rire en voyant la réaction de son camarade.

« Ils viennent sûrement de Bloumécia, ce royaume est connu pour ne connaître que la pluie. »

Elle avait disparu avec la Brume, mais si cette dernière était de retour … la pluie aussi logiquement. Enfin bon, lorsqu’Edward exprima son envie d’en voir encore plus, Lucina se mit à étirer un large sourire – comme il était rare qu’elle en fasse un comme ca – et lui attrapa la main pour le tirer.

« Alors viens ! »

Elle se faufila parmi la foule, ils passèrent devant l’auberge ainsi que le quai du taxair. On voyait bien que certains bâtiments avaient été reconstruits … d’autres étaient encore dans les finitions. Ici, personne ne se tournait les pouces. Ils arrivèrent sur la grande place avec les divers marchés, et la vieille marchande aux Chocolégumes Séchés – certains l’appelaient la Dame aux Cornichons.

« TOI LA ! Ouais l’grand gaillard avec l’manteau rouge !! » Ca devait bien être la première fois qu’on qualifiait Edward de grand … « J’vois bien qu’t’es pas d’ici !! J’suis sûre que t’connais pas ca d’là d’où tu viens !! Goût’ moi ca ! »
« Vous n’allez pas lui faire le coup-là quand même ? »
« Quel coup !? T’oses m’dire qu’ils sont pas bons mes cornichons !???? »
« Si mais … Je suis sûre qu’il n’en a jamais mangé et … … … »


C’était particulièrement fort comme légume … Vraiment, très, très, TRES, fort. Mais le souvenir de Luca lui revenait, il ne lui avait rien dit au sujet du wasabi après tout lorsqu’ils avaient mangé des sushis ! Ah si, juste de « faire attention ». A son tour de faire des petits coups fourbes ! Elle se tourna vers Edward lorsque la vendeuse lui tendit généreusement – et gratuitement – son légume pour qu’il goûte.

« Hum … Fais attention. »

Mais elle n’en disait pas plus ! Elle ne lui disait pas s’il fallait prendre un petit ou un grand bout pour commencer – même si son « conseil » en disait long à lui seul. Mais elle se pencha tout de même à l’oreille d’Edward pour lui murmurer.

« Comme je m’attends de très loin à ta réaction je te suggère de goûter à ca un peu plus loin quand même … » Histoire que Madame Cornichon ne se vexe pas ! « Je vais nous emmener près des magasins d’équipements, je vais profiter d’être ici pour m’en acheter de nouveaux, ca me permettra aussi d’apprendre de nouvelles compétences de combat et de protection ! Et après tu as le choix, nous pouvons visiter les quartiers résidentiels, le quartier théâtral, et même l’intérieur du château si tu le souhaites ! Beaucoup de voyageurs arrivent par-là s’ils viennent des plaines, par bateau ou encore par aéronef, donc il est ouvert au grand public. »

Hop, direction les magasins !!
Achats de Lucina :
• Achète Armet d’Or et s’en équipe > - 1800 gils
• Achète Plaque et s’en équipe > - 2320 gils
• Achète Thor et s’en équipe > - 1200 gils
• Gils Dépensés au Total : - 5320 gils

Fiche Modifiée
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mar 21 Juil - 7:03

Un enfant lâché dans un grand magasin, c'était un peu ce qu'on pourrait penser en voyant EEdward! L'alchimiste s'approchait de chaque boutique, de chaque taverne, autant pour admirer les gens que leurs vêtements, leurs armes, ce qu'ils mangeaient ou buvaient. Il y avait là des couleurs douces et vives à la fois, ce n'était en rien comparable à tout ce qu'il avait pu voir, même à Kilika! Les gens dégageaient une sorte de joie de vivre malgré le retour de la brume, ils parlaient forts, riaient, se provoquaient, des enfants jouaient dans la rue à la corde à sauter, et d'autres avec les fameuses cartes dont lui avait parlé Lucina!

Elle lui faisait visiter mais pas tant besoin finalement car il regardait tout de lui-même! Le taxair lui avait bien plu aussi et il avait hâte de monter dedans pour aller au château! Mais d'abord, il y avait tant à voir rien que dans le quartier commerçant qu'il n'allait pas en partir de si tôt!
D'ailleurs, il se fit harponner par une gentille dame - oui elle ne pouvait qu'être gentille vu comment elle l'avait appelé! - et elle lui proposa l'un de ses "cornichons"?

«Je n'ai jamais vu de cornichons comme ça... on dirait une sorte de légume pour les chocobos... mais tout défraîchi.. c'est un légume gysahl?» elle ne répondit pas vraiment, il ne s'y connaissait pas beaucoup en chocobos, il n'y avait pas tant d'élevage que ça en fait, il ne connaissait que celui qui avait ouvert il y a quelques mois dans la Plaine Félicité en fait, et c'était le gars qui s'en occupait qui passait commande de ce genre de légumes.

Bref, un regard vers Lucina qui lui disait juste de faire attention, et il se souvenait bien de ce regard aussi il ne mordit que du bout des dents dans la pointe du "cornichon" tout en marchant vers les boutiques, il n'écoutait que d'une oreille distraite ce que la jeune femme lui disait, trop concentré sur ce qu'il mangeait. Mais c'était assez.. étrange? Il se mit à tousser violemment d'abord, comme si sa bouche était en feu, mais en quelques secondes, le goût commença à envahir son palais et sa langue et il se rendit compte qu'en fait, c'était plutôt bon!


«La vache, c'est spécial, mais c'est bon en fait!» il croqua un autre morceau, un peu plus gros cette fois, et comme un peu plus tôt, ça lui arracha un peu la tronche au début mais après, le goût était vraiment agréable! Très fort par contre, mais c'était un peu comme certains fromages finalement et il aimait bien ça!

Lucina revenait avec de nouveaux équipements alors qu'Edward était carrément allé en acheter d'autres, la jeune femme devait surement être étonnée de voir qu'il aimait ça, mais bon, chacun ses goûts hein?

«Ché chuper bon che truc en fait!» puis ils commencèrent à remonter la grande avenue, visiblement, elle avait fait le plein et pourrait donc apprendre de nouvelles compétences, bien que ça impliquerait qu'ils bastonnent quelques monstres bientôt!

«On peut prendre le taxair? J'aimerais voir le château, et vos aéronefs aussi!» et bon, ils étaient au même endroit, donc vraiment si le château pouvait être visité, il voulait le voir! «tu crois qu'ils m'autoriseront à filmer le château? Sérieusement, ce serait vraiment trop bien de garder un souvenir! Jamais vu ce genre de choses avant!» et même le taxair il aurait aimé pouvoir le filmer! En fait, il avait envie de tout filmer, même ces chocolégumes séchés, car ça aurait pu donner des idées aux gars qui les vendaient sur Spira! On pensait que c'était juste pour les chocobos mais en fait, y'avait un commerce à se faire là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mar 21 Juil - 11:22

Voir Edward se mettre à tousser en mangeant le chocolégume séché n’étonna même pas Lucina, mais elle se mit à rire tout de même en voyant sa réaction. Elle aussi avait été surprise la première fois qu’elle y avait goûté, car elle n’a découvert ce « cornichon » que lorsqu’elle a été à Lindblum la première fois, c’était une spécialité du coin. Mais oui, c’était fort, mais très bon ! Ils faisaient de très bonnes recettes avec ca ici, mais en les cuisant, ils perdaient un peu de cet arôme très fort et puissant.

Quoiqu’il en soit, Lucina était partie en direction des magasins d’armes et de protections pour s’en prendre de nouveaux, elle avait l’argent pour, elle pouvait se le permettre, et en plus maintenant qu’elle avait maîtrisé d’autres compétences, ses Magikolithes allaient servir. Trop concentrée sur le choix de ses protections, elle n’avait même pas calculé que l’alchimiste était reparti voir la vendeuse de chocolégumes pour s’en faire tout un stock. La jeune femme ne s’en rendit compte qu’à partir du moment où elle avait mis les pieds en dehors du magasin, mais elle n’était pas inquiète. Vu comment Edward se comportait depuis qu’ils étaient là, elle savait qu’il ne devait pas être bien loin, en train de regarder un peu partout ! Aussi elle s’arrêta devant une autre boutique, mais de vêtements cette fois pour prendre rapidement de quoi se changer.

Son kimono était déchiré et dans la mesure où elle s’attendait de très loin à ce qu’Edward veuille visiter le château, il fallait qu’elle soit un peu plus présentable que cela. Finalement Edward vint la rejoindre avec un sachet rempli de chocolégumes, Lucina fut un peu surprise sur le coup, mais elle pouffa de rire en le voyant se goinfrer.

« Tant que tu te goinfres de légumes qui ne te feront pas grossir … Mais j’espère que tu ne prévois pas de m’embrasser avec tout ce que tu manges. »

Forcément l’haleine c’était une autre histoire. Mais Edward ne releva pas – de toute manière il n’avait aucune raison de l'embrasser – et manifesta plutôt, et comme prévu, son envie de voir le château. Lucina leva son bras sur lequel était accrochée sa tenue fraichement achetée.

« Je peux aller me changer avant ? J’en ai pour quelques minutes. »

Elle aurait dû le faire directement dans la boutique mais elle craignait qu’Edward ne la retrouve pas s’il revenait pendant qu’elle se changeait. Aussi elle tourna les talons pour rentrer à nouveau dans l’établissement et aller se cacher derrière un rideau pour s’habiller. Ca faisait moins oriental d’un coup, et moins voyageur surtout mais elle se sentait plus à l’aise. Elle s’attachait tout de même les cheveux, et elle rejoignit Edward en lui souriant.

« C’est bon, nous pouvons y aller. Oh et pour te répondre, je ne pense pas que les gardes refusent que tu filmes si tu expliques ce qu’est ta sphère. Je te rappelle que nous ne connaissons pas cela ici. »

La demoiselle attrapa à nouveau la main de son camarade pour l’entraîner en sens inverse et rejoindre le quai du taxair. Personne n’était dedans donc ils étaient tranquilles, et Edward pouvait voir qu’ils se rapprochaient du plus grand bâtiment du royaume … jusqu’à entrer dedans où un grand tapis rouge allait les mener, logiquement, jusqu’à la salle du trône. Mais ils ne pourraient pas monter jusque-là sans autorisation. Ils montèrent quelques marches, on voyait un autre quai d’ici.

« Normalement, les aéronefs de passage s’arrêtent ici. Mais l’usine est un peu plus loin. Avec un peu de chance, tu verras peut-être même le roi ! Viens. »

Ils arrivèrent au niveau de la fontaine, mais un bruit d’armure fit ralentir le pas à Lucina. Juste en face, deux personnes dont le visage était familier à Lucina venaient de sortir de l’ascenseur. La jeune femme mit son bras devant Edward pour le stopper et elle fronça légèrement les sourcils. Le type en armure, elle savait qui c’était oui, il était à côté de la princesse Grenat lors de son seizième anniversaire … et la jeune femme à côté de lui, dans une somptueuse robe blanche … n’était autre justement que la souveraine d’Alexandrie. Lorsqu’ils arrivèrent à l’embranchement – au même niveau que Lucina et Edward – notre guerrière dut prendre sur elle … Dès que leur regard se croisa, Lucina s’inclina par signe de respect … et malheureusement, de soumission. Grenat lui sourit en passant, mais Lucina, elle, n’avait clairement pas envie de le lui rendre. Lorsque Steiner et elle disparurent de leur champ de vision, elle se redressa, l’enthousiasme, envolé, pour ne laisser qu’un visage froid et sérieux se tourner vers Edward.

« C’était la Reine d’Alexandrie, la Reine Grenat. L’un des rares Invokeurs encore vivants sur ce monde. » Avec cette dernière information, plus besoin de faire un dessin à l’alchimiste pour qu’il comprenne pourquoi elle n’était pas très contente de la voir. Mais Lucina baissa les yeux en réfléchissant. « … Le Roi Cid est son oncle, je suppose que c’est une visite de courtoisie … » Pas vraiment mais bon. « Peu importe. Viens, les usines sont par-là. »

Ils devaient suivre la même direction que Grenat et Steiner, sauf que ces derniers s’arrêteraient au niveau des chambres pour les invités. Notre duo, lui, allait encore plus loin pour traverser l’immense pont qui les mènerait à l’usine de Cid.

Note pour Edward:
 
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mer 22 Juil - 19:08

Et un stock de cornichons, un! Il ne savait pas trop ce que c'était finalement, mais il trouvait ça super bon! En revanche, lorsque Lucina le prévint qu'il n'avait pas intérêt à l'embrasser, il manqua de s'étouffer avant de changer radicalement de sujet pour ne pas avoir à répondre! Non mais, déjà que les gens autour d'eux n'arrêtaient pas de croire qu'ils étaient en couple, elle n'allait pas en rajouter une couche, non?

Enfin peu importe, elle avait besoin de se changer avant de poursuivre, il faut dire que sa tenue avait pris pas mal de dégâts avec les plantes de Gaïa, et contrairement à lui, elle ne pouvait pas vraiment refaire ses vêtements à volonté. Lui pour le moment ça allait, il était présentable, mais s'ils devaient aller voir le château, est-ce qu'il ne fallait pas une tenue correcte?

«Est-ce qu'il faut que je me change aussi pour aller au château ou ça ira?» visiblement, il pouvait rester tel quel, et il pourrait aussi filmer le château! Chouette! Ce ne serait probablement pas trop compliqué d'expliquer ce que pouvait être une sphère, en tout cas, il la sortit de nouveau et se mit à filmer un peu partout tout en marchant jusqu'au château!

D'ailleurs, il filma aussi l'intérieur du taxair, jugeant que cette technologie pourrait peut être être utile dans une ville comme Luca ou Bevelle? Après tout, les villes sont très grandes et Luca notamment part dans les hauteurs, alors un engin pareil pourrait être pratique! Une fois dehors, il avait essayé de filmer le mécanisme surtout, ça intéresserait probablement Mamy Pinako après tout!

De là, ils s'approchaient d'un tapis rouge et ils commencèrent à s'avancer, Edward avait toujours sa sphère à la main et prenait tout ce qu'il pouvait en écoutant les explications de Lucina sur les hangars et tout!

«C'est vraiment immense! J'ai l'impression que la ville est encore plus grande que Luca..» mais peut être pas plus grande que Bevelle quand même, allez savoir.

Ils entraient alors dans le château et c'était terriblement difficile pour Edward de se contentait de filmer! Les tableaux étaient superbes et la fontaine au milieu représentait une statue! Mais Lucina vint placer son bras devant lui et il filma alors l'arrivée de plusieurs personnes... une belle jeune fille, brune avec une incroyable robe blanche... une mariée? elle était avec un homme en armure assez imposant - mais qui faisait un bruit infernal avec son équipement! Il arrêta de filmer, mais il ignorait qu'il venait d'avoir quand même des images inédites!

Il écarquilla les yeux lorsque Lucina lui expliqua de qui il s'agissait, bien qu'il s'était incliné respectueusement en voyant la jeune femme le faire aussi

«La reine!?!?» il s'apprêtait à siffler d'admiration avant qu'elle ne poursuive et explique que c'était l'un des derniers invokeurs et il ravala les mots qu'il s'apprêtait à dire en affichant un air désolé... ainsi, elle était surement en visite de courtoisie pour son oncle, hein?

«Euh... on visitera le château un autre jour si tu veux? Tu viens? On va aux hangars!!» il avait rangé la sphère et lui prit la main pour l'entraîner vers les hangars, il n'avait pas vraiment envie que cette journée soit gâchée à cause de cette visite, surement qu'elle voulait éviter de lui faire visiter Alexandrie justement pour ne pas risquer de croiser la Reine, pas de bol qu'elle soit justement là au moment où ils passaient par là!

Ils se retrouvèrent donc à nouveau dehors et bifurquèrent pour aller vers les hangars, c'est alors qu'ils croisèrent une petite boule de poil qui volait par là avec un sac en bandoulière et des lettres qui dépassaient!

«Je rêve ou c'est... un mog?» Lucina lui avait pourtant bien dit qu'ils existaient ici, mais en voir un en chair et en os, ça n'avait rien à voir que le fait de les voir en vrai quand même! Résultat, il dut ressortir sa sphère pour le filmer, mais le mog s'approcha lui aussi pour le regarder, se demandant surement ce que c'était?

«Késacoubo?»
«OUAAAAH! Mais il parle!!!!»
l'alchimiste avait bondi en arrière, il ne s'y était pas du tout attendu, et il en lâcha sa sphère! Mais heureusement, le petit mog était agile et la rattrapa pour la lui ramener, non sans la regarder sous toutes les coutures - résultat, vu qu'elle était encore en train de tourner, l'alchimiste aurait de très gros plans du mog! ça promettait d'être drôle au visionnage! Il s'approchait doucement pour la reprendre, comme s'il craignait de lui faire peur, un peu comme s'il devait approcher un chat sauvage

«C'est... c'est une visiosphère... ça permet d'enregistrer des images et ensuite les regarder... attends tu vas voir...» il se plaça à côté de lui et stoppa l'enregistrement pour revenir en arrière et mettre en mode lecture, le mog put alors justement voir les images du taxair, du château et de la reine!
«C'est fantascoubo!! Comment ça marche, coubo?»
L'alchimiste dut réfléchir un peu, ce n'était pas évident à expliquer
«C'est un peu compliqué, ça vient de mon monde, Spira.. et il n'y a que là bas qu'on trouve les furolucioles grace auxquelles ces sphères sont fabriquées...»
«Oh... coubo...»
«Mais qui sait? Avec les portails et tout, tu pourrais te retrouver sur Spira et tu pourras en avoir une? Je suis désolé, moi j'en ai qu'une et j'en ai besoin pour filmer tout ce que je vois sur Héra, votre monde est tellement extraordinaire! Tu sais que sur Spira, il n'y a pas de mog?»
la petite boule de poils mit alors ses petits poings sur ses hanches et bomba le torse d'un air fier, ce qui ne manqua pas de faire rire l'alchimiste... celui-ci se tourna vers Lucina, il espérait que tout ça lui faisait un peu oublier le passage avec la reine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mer 22 Juil - 22:58

Apprendre la présence de la Reine d’Alexandrie au sein du château de Lindblum allait en réjouir plus d’un … Sauf Lucina. Elle n’était pas très contente d’apprendre ca et surtout de l’avoir croisée par pur hasard dans les couloirs du château. Edward, lui, c’était évidemment une autre histoire dans la mesure où c’était la première fois qu’il venait ici, qu’il découvrait Héra et qu’il n’avait jamais vu une vraie reine. Mais en comprenant qu’il s’agissait d’un des derniers Invokeurs d’Héra, Edward comprit effectivement qu’il était temps de filer droit jusqu’à l’usine des aéronefs.

Sauf qu’une fois sur le pont dehors, un mog leur passa devant et Edward fut à nouveau surpris. Et il y avait de quoi ! Les mogs n’existaient pas sur Spira, et ils n’en avaient pas vu non plus sur Gaia à bien y réfléchir. Malgré tout, Lucina étira un sourire devant la scène qui se présentait à elle, surtout lorsqu’Edward se comporta comme s’il était face à un animal sauvage.

« Il ne va pas partir ni te mordre tu sais. Considère les mogs comme des humains, ils sont civilisés. »

Enfin, presque tous. Ils avaient leurs petites manies aussi. Lorsqu’il fut question de la visiosphère, Lucina commença à fouiller dans ses affaires pour en sortir une qu’elle avait achetée en stock pour la tendre au petit mog et elle commença à lui montrer comment ca marchait.

« Tiens. Prends-là, j’en ai encore. »
« Merci beaucoubo ! Mais je dois partir, coubo, j’ai encore du courrier à distribuer. Vous connaissez un certain … »
Il ressortit une lettre pour lire un nom. « Mogdon, coubo ? Il a au moins trente lettres à ouvrir là-dedans, coubo !! » Ce nom était familier à Lucina. Mais elle dut réfléchir pendant de longues secondes pour se rappeler où elle avait connu le fameux Mogdon.
« Je crois que c’est le mog qui vit à l’auberge. Dans le Quartier Commerçant. »
« Merci beaucoubo ! Au revoir, coubo ! »


Il les salua en agitant sa patte avant de se retourner et se mettre à gambader sur ses deux autres petites pattes arrière. Leur façon de courir était toujours assez amusante, Lucina le regarda faire jusqu’à ce qu’il quitte leur champ de vision. Puis elle se tourna vers Edward en souriant doucement.

« Je crois que je te l’avais dit quand nous étions chez toi. » Ou un peu après, plutôt quand ils étaient à Macalania. « Les mogs se chargent du courrier ici. Ils ont fondé ce qu’ils appellent la Mog-Poste. Enfin, ils ne pratiquent pas tous ce métier, mais la majorité des facteurs sur Héra sont des mogs. »

Chose faite, elle fit signe de la tête de la suivre jusqu’à l’entrée du hangar. Le roi n’était pas là, mais par contre, les ouvriers, ca travaillait sec ! Peu importe l’heure qu’il était ! Et ca cogne de partout, et il y a de la fumée partout, et les ingénieurs travaillent, et leurs supérieurs leur crient dessus pour leur donner des ordres et être sûrs qu’ils les entendent avec un tel boucan. Même Lucina dut élever la voix pour être sûre qu’Edward l’entende.

« Lindblum possède la plus grande et puissante flotte d’aéronefs de tout le continent. Même celle d’Alexandrie est ridicule à côté ! Mais le roi ne l’a jamais utilisée pour faire la guerre, il préfère garder cela chez lui pour plutôt intimider ses potentiels adversaires ! »

Ce qui avait toujours marché jusque-là sauf lorsque la reine Branet avait acquis le pouvoir des Chimères, même une flotte d’aéronefs n’aurait rien pu faire contre une telle Chimère. Et dans la mesure où elle les avait pris en plus par surprise le jour de l’attaque, ils n’avaient pas eu le temps de se préparer non plus. En tout cas elle leva les yeux vers le vaisseau qu’ils étaient en train de bidouiller, ils étaient en train de remplacer le moteur en démontant une partie de l’aéronef.

« Je crois qu’ils sont en train de remplacer le moteur à Brume à l’intérieur pour en mettre un qui utilise la vapeur d’eau. »

Lucina pourrait essayer de récupérer le moteur à Brume pour le donner à Edward s’il voulait le regarder un peu, mais de toute évidence, les ouvriers étaient loin d’être arrivés à l’étape où ils allaient changer le moteur, donc ce ne serait sûrement pas pour aujourd’hui. Bref. Comme le voyait l’alchimiste, les aéronefs faisaient facilement la taille d’un bateau sur Spira, voire même plus grand encore selon les modèles.

« Celui-là est un peu plus grand qu’un bateau, mais crois-moi que c’est loin d’être le plus grand aéronef du monde ! Tu aurais dû voir l’aérothéâtre qui est passé à Alexandrie !! Il était gigantesque !! Au moins le triple voire quadruple en taille de celui-là !! » Euh, pas sûre qu’il sache ce que c’est. « Euh … Un aérothéâtre c’est … un aéronef qui dispose d’une scène de théâtre et tout le nécessaire pour se préparer … Ce sont des troupes de théâtre ambulantes qui les utilisent. »

Dommage que le Prima Vista ait été réduit en miettes par la Succube envoyée par la reine Branet. Enfin bon. Elle se tournait vers Edward, peut-être qu’il avait envie de filmer tout ca, voire même d’essayer de poser des questions aux ingénieurs ? Sinon ils pouvaient redescendre doucement dans les quartiers du royaume. Lucina commençait à avoir faim.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Jeu 23 Juil - 9:38

C'était incroyable de voir un mog en chair et en os! Même si Lucina lui disait qu'il n'allait pas fuir et qu'il pouvait lui parler normalement, c'était tellement incroyable pour l'alchimiste qu'il n'arrivait pas à s'empêcher de le regarder comme s'il pouvait fuir à tout moment! Il parlait doucement et faisait attention à ses mots pour ne pas risquer de vexer la petite bête ou autre!

Lorsque Lucina lui donna une sphère, Edward grimaça un peu... la sphère elle-même ne lui servirait pas à grand chose dans la mesure où il n'y avait pas l'enregistreur avec... à moins qu'elle ne lui donne le sien avec pour qu'ils partagent celui d'Edward à l'avenir? Pas très pratique mais bon, elle faisait comme elle voulait.
Mais la petite boule de poils devait partir, elle avait du courrier à distribuer et visiblement, il y avait un autre mog à l'auberge? Edward espérait qu'ils iraient dans celle-ci pour se reposer car mine de rien, il aurait aimé en apprendre plus sur ces bestioles!

Lucina lui expliqua alors que la plupart des mogs s'occupaient du courrier, qu'il y avait carrément une mog poste et l'alchimiste écarquilla les yeux, se demandant comment ils s'organisaient avec si peu de moyens sur Héra!

«Une mog poste? Tu crois qu'on pourra la voir?» malheureusement, elle était plutôt inaccessible, sauf si entre temps, ils avaient monté des petits bureaux un peu partout, mais le vrai QG était sur une île assez éloignée d'ici! Et difficile d'accès en plus, sauf si on avait un bon chocobo ou un aéronef qui fonctionnait sans brume.

Ils allèrent au niveau des hangars pour voir les aéronefs... Edward avait surtout envie de voir de quelle manière ils fonctionnaient.. pas vraiment ceux à la brume, car vu qu'il n'y a pas de brume sur Spira, ça ne lui servirait à rien, mais s'il pouvait permettre aux al-bhed de fabriquer des vaisseaux qui fonctionnaient à la vapeur d'eau, ça pourrait être une avancée considérable dans leur technologie! Il sortit une nouvelle fois sa sphère, observant justement le vaisseau dont on changeait le moteur, tout en écoutant les explications de Lucina

«Le Roi de ce pays est vraiment un génie!» il ignorait si Mamy Pinako comprendrait quelque chose en visionnant sa sphère, mais il comptait aussi prendre des notes sur tout ce q'il voyait! Il se ferait un petit rapport le soir venu, une fois tranquillement à l'auberge.

En attendant, il essayait d'imaginer aussi l'immense bateau théâtre! Il espérait pouvoir le voir un jour, même si malheureusement, il s'était crashé un ou deux ans auparavant dans la Forêt Maudite... à voir s'ils avaient réussi à le sortir de là depuis.

«Tiens, d'ailleurs... tu ne m'avais pas dit que vous aviez des pièces de théâtre ici? Il faudrait que j'en vois au moins une quand même!» même s'il n'était pas très branché théâtre, disons que ça devait quand même être le genre d'expérience à voir au moins une fois dans sa vie! Après, ils n'étaient pas obligés d'en voir ici, il devait bien y avoir des pièces un peu partout sur Héra non?

Il ramena une main sur son estomac qui commençait à gargouiller... c'est qu'entre le combat avant de partir, le trajet avec le portail et cette visite, ils n'avaient pas mangé! Et de même, ils étaient parti tellement vite de Wutaï qu'ils n'avaient pas mangé non plus là bas! Donc oui, il commençait à avoir faim

«Est-ce que tu sais où on pourrait manger quelque chose? De préférence, des spécialités locales!!» bon, ok, il s'était empiffré de chocolégumes séchés, mais ça ne calait pas des masses en fait, et là, il avait un peu envie de viande aussi.. Il se préparait donc à suivre le guide! Chacun son tour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Jeu 23 Juil - 16:52

Spoiler:
 

Ah malheureusement, si Edward voulait découvrir le Siège de la Mog-Poste, Lucina – ni personne en fait à part les mogs – ne pourrait pas lui dire où il se trouvait puisqu’elle l’ignorait. Aussi elle l’avait amené au hangar à aéronefs où les ouvriers étaient en train de bidouiller un engin pour remplacer le moteur. Sauf qu’en parlant des aérothéâtres et des troupes ambulantes, Edward se souvenait que la jeune femme avait fait mention de ce divertissement comme étant un des principaux de ce monde. Et pourtant, même elle n’aimait pas particulièrement ca … Elle tirait toujours la tronche lorsque sa mère la forçait à venir en voir une avec elle.

« Hum … Si tu veux en voir une, il faudra aller à Alexandrie ou à Tréno. Elles sont meilleures là-bas. A Lindblum, les gens sont plus des bricoleurs que des comédiens. Et à Bloumécia … il n’y a que des rats dont la majorité apprécie le combat ! »

Enfin, Lucina n’avait jamais mis les pieds à Bloumécia mais tout le monde connaissait la réputation des rats, leurs chevaliers dragons et le fanatisme de beaucoup pour le combat et la guerre. Mais entre un royaume qui possède la plus puissante flotte royale du monde et un royaume gouverné par un puissant Invokeur, inutile de dire qu’ils n’allaient pas tenter d’entrer en guerre tout de suite hein ? Et puis le Roi Puck était un ami de Grenat et de Cid, il n’avait pas vraiment de raison d’entrer en guerre non plus.
Après, c’était aussi une excuse pour ne pas aller dans le Quartier Théâtral. Ses parents étaient là-bas le jour où ils étaient morts …
Quoiqu’il en soit, les deux amis commençaient tous les deux à avoir faim après la journée qu’ils avaient passée, et l’alchimiste demanda à goûter à des spécialités du coin.

« Hum … Oui j’ai ma petite idée. Il y a plein de restaurants dans le Quartier Commerçant, mais on en vient. Je vais te montrer le Quartier Ouvrier ! »

La jeune noble reprenait la main de son camarade, ca faisait plusieurs fois depuis qu’ils étaient là qu’elle le faisait, c’était presque automatique et elle ne se rendait même pas compte que ca pouvait être gênant – après tout, ils n’étaient pas au milieu de la foule là. En tout cas elle rebroussa chemin jusqu’au taxair, cette fois, ils étaient accompagnés d’une dame hippo habillée en paysanne. Lucina n’y prêta pas plus attention que cela, mais Edward, ca devait être une autre histoire. Il lui faudrait sûrement quelques jours pour s’y faire.
Une fois dans le Quartier Ouvrier, Lucina l’emmena jusqu’à un tout petit établissement qui faisait aussi bar. Petit, mais chaleureux, et surtout bondé de monde car il avait une bonne réputation ! La demoiselle entra avec son compagnon, l’ambiance était au rendez-vous, ca parlait à voix haute dans tous les coins, ca mangeait, ca buvait, le tout dans un décor très … ancien, par rapport à Spira et Gaia. Une très jolie serveuse s’apprêta à demander la commande avant de remarquer Edward.

« Ouh, bonsoir ! Vous venez du château je suppose si vous êtes des voyageurs, vous devez être affamés ! »
« Exact. Du moins, nous ne sommes pas venus par le château mais nous y avons fait une petite halte. Et nous avons faim. Faites-vous toujours votre « spécialité de la maison » ?
« Toujours ! Deux assiettes ? »
« Et votre meilleure bouteille de vin, ca fera l’affaire. »
La serveuse fila pour aller chercher tout ca, et Lucina tourna les yeux vers Edward en souriant.
« Pour fêter un peu notre arrivée à destination ? Par contre j’espère que tu aimes les viandes un peu fortes, c’est du gibier venant des plaines avec les fameux chocolégumes séchés que tu as achetés. Ils perdent un peu de leur goût fort une fois cuits, mais ils ont un assaisonnement et une sauce pour accompagner qui sont délicieux. »

Un homme était en train de lire un journal derrière lui, Lucina ne le remarqua que lorsqu’elle observa la salle du regard un instant et son sourire disparut lorsqu’elle reconnut un symbole dessiné sur un article. Elle fronça même carrément des sourcils et se leva sans prévenir pour s’approcher de la table.

« Excusez-moi. Venez-vous de Tréno ? »
« Effectivement. Je suis partie ce matin et je viens d’arriver, pourquoi ? »
« Ce journal date d’aujourd’hui ? L’avez-vous acheté à Tréno ? »
L’homme la dévisagea un instant l’air de dire « tu ne réponds pas à ma question » mais devant l’air sévère de Lucina, il se plia.
« Oui. »
« Je vous l’emprunte. »


Elle lui arracha des mains – ce qui le fit râler mais elle s’en moquait – et elle retourna à la table avec Edward. Leurs assiettes n’étaient pas arrivées, aussi elle ouvrit le journal sans ménagement. De là sur la Une, l’alchimiste n’aurait aucun mal à reconnaitre le symbole qui était dessiné aussi dans l’œil de Lucina. La noble lisait les  grandes lignes à toute vitesse, et du peu qu’elle en voyait, ca ne lui plaisait pas. Ses mains se crispèrent, froissant le papier, et elle finit par claquer le journal sur la table. La serveuse revint alors pour les servir, Lucina en profita pour lui passer le journal en lui demandant de le rendre à son propriétaire, et sans attendre la demoiselle prit la bouteille de vin et se servit un sacré verre pour se l’enfiler cul sec ! Edward allait la prendre pour une folle et elle attendit quelques secondes ensuite pour enfin parler.

« On part pour Tréno dès demain. »

Elle se resservit pour recommencer – à ce train, elle allait finir la soirée complètement ivre si elle continuait sur sa lancée – et ne toucha même pas à son assiette. Elle se sentait être envahie par la colère, elle serrait son verre si fort qu’elle pourrait le briser sans s’en rendre compte. Mais elle se rendait compte qu’Edward devait baigner dans la plus grande des confusions, aussi elle prit un peu sur elle sans pourtant lever les yeux vers lui.

« Tu te rappelles, j’ai dit que j’étais partie de chez moi en laissant ma maison comme abri, et ma fortune pour aider les plus démunis. » Elle fixait sa fourchette – celle d’Edward – un instant, le visage crispé et déformé par un mélange de peine et de colère. « Ces rapaces. Ces rapaces qui se disent nobles, ils sont en train de se battre pour piller toute ma fortune, mon héritage, la fortune de ma famille ! Et dans mon dos !!!! Comme s’ils n’étaient pas assez riches !!!! »

Donc oui, ils allaient devoir faire un saut à Tréno, qu’elle aille mettre les points sur les I, mais qu’elle voit aussi l’étendue des dégâts par elle-même. Est-ce que son personnel s’en sortait ? Allaient-ils bien ? Elle avait presque peur de découvrir dans quel état était sa maison si jamais des bourges étaient venus chez elle pour essayer de voler une partie de sa fortune. Et après on blâme les pauvres de devenir des voleurs, mais ils étaient en train de se comporter de la même façon pour s’en mettre encore plein les poches !! Et tout ca pendant qu’elle n’était pas là, c’était tellement plus facile quand on n’avait pas à se confronter à la véritable propriétaire de l’argent et des biens... Finalement, le retour sur Héra n’était pas des plus joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Ven 24 Juil - 11:54

Spoiler:
 


Cette ville était tout simplement magique! Le château était gigantesque, les aéronefs impressionnants - même s'ils ressemblaient surtout à des bateaux volants - rien à voir avec les vaisseaux du genre de celui des Albatros quoi! Et puis les gens étaient incroyables aussi, ils avaient croisé une femme hippopotame quoi! C'était juste génial! Surtout qu'elle était vraiment gentille, elle avait dit bonjour à Edward et tout, les gens étaient vraiment poli ici. Ça changeait de Bevelle où tout le monde était aussi aimable que des portes de prison!

Bref, ils se rendaient donc au quartier ouvrier pour aller manger, visiblement, Lucina avait bien compris qu'Edward aimait les chocolégumes séchés et comptait donc lui faire goûter cette spécialité cuisinée avec une bonne viande! Pour lui, ça lui allait très bien!
Ils se retrouvaient donc dans un petit restaurant tout à fait charmant, la serveuse semblait être habituée aux voyageurs même si elle ne relevait pas tout de suite qu'il ne venait carrément pas de Héra - enfin le concernant.

Ils s'installèrent à une petite table et Lucina lui expliqua donc le menu! Il était évident qu'Edward était ravi de cette initiative et il en avait déjà l'eau à la bouche! Malheureusement, sa bonne humeur n'allait pas durer, car Lucina remarqua un journal un peu plus loin et sans ménagement, elle alla le prendre des mains du type pour le lire... leurs assiettes arrivaient et Edward commençait à manger, il ne pouvait pas lire l'écriture de Héra donc ne savait pas du tout de quoi ça parlait, jusqu'à ce que la jeune femme abaisse le journal et qu'il reconnaisse le symbole qu'elle avait dans l'œil.

Sa colère était compréhensible, mais d'un autre côté, l'alchimiste estimait que c'était inévitable... ramenant une main sous son menton, il la regarda d'un air blasé

«J'ai du mal à croire que ça t'étonne.. tu t'attendais à quoi en laissant ta maison à n'importe qui? Que le monde était rempli de petits papillons et que les gens allaient chacun prendre un seul truc et te laisser un petit mot pour te dire merci? Si ce que tu m'as dit de ta ville, là, Tréno, est vrai, j'ai du mal à croire que tu t'attendais sérieusement à ce que ça se passe bien...» ce n'était peut être pas ce qu'elle avait envie d'entendre, elle s'attendait surement à ce qu'il peste sur ces nobles sans scrupules, et au fond, il les détestait. Il avait toujours détesté les riches et leurs manières trop pompeuses à se croire meilleurs que tout le monde, et d'une certaine manière, même si elle était différente, Lucina avait tout de même certains de ces défauts, et pour preuve cette naïveté qui l'exaspérait un peu.

Il mangea comme si de rien n'était alors qu'elle exigeait carrément qu'ils partent pour Tréno dès le lendemain, sans même lui demander son avis. Décidément, si lui avait bien pris le temps de lui faire visiter Spira autant qu'il avait pu, passant par de nombreux détours plutôt qu'aller directement à Kilika depuis Bevelle, elle ne comptait pas lui rendre la pareille, et ça aussi c'était bien une réaction de gosse de riche. Tout vouloir, tout de suite. On vous sert, mais quand c'est à votre tour, il n'y a plus personne.

L'alchimiste soupira et approuva d'un signe de tête tout en continuant de manger.

«Comme tu veux. Moi, cet après-midi, j'irai visiter la ville. J'aimerais vraiment voir une pièce de théâtre, donc j'irai tout seul au quartier théâtral. J'ai du mal à croire qu'il y ait carrément un quartier qui s'appelle comme ça mais qu'il n'y ait pas de pièce à voir...» ou que les acteurs ne soient que des ouvriers. C'était un peu bête comme raisonnement.

Toujours est-il qu'ils étaient visiblement deux à être de mauvaise humeur, et qu'il ne servirait donc à rien qu'ils restent ensembles pour le reste de la journée car ils allaient se pourrir mutuellement. Une fois son repas terminé, il déposa quelques gils sur la table en espérant que ça suffirait pour le repas.

«C'était délicieux. Je te propose d'aller te renseigner pour un moyen de transport qui nous amènera vite à Tréno demain... on se retrouve ce soir à l'auberge, ok?» les mains dans les poches, il tourna les talons et sortit. Bon ben dommage, cette journée avait super bien commencé, m'enfin avec ce genre  de fille,il aurait du s'en douter que ça tournerait comme ça. Il ne lui avait pas dit que c'était bien fait pour elle, mais il le pensait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Ven 24 Juil - 18:48

Spoiler:
 

La nouvelle de la véritable bataille entre les nobles de Tréno venait d’énerver Lucina, mais aussi de la blesser car elle était trop naïve pour n’avoir pas vu la chose arriver. Sauf que si elle espérait un poil de soutien de la part d’Edward, elle pouvait se fourrer le doigt dans l’œil et surtout aller bien profond. Ce qu’il pouvait être blessant quand il s’y mettait ! Lucina ne toucha même pas à son assiette tout compte fait – dommage, c’était tellement bon – et quitte à faire, elle préférait même donner son assiette à quelqu’un qui avait vraiment faim, même si c’était payé à ses frais. Edward voulait visiter le Quartier Théâtral pendant qu’elle chercherait un transport pour Tréno ? Soit. En revanche la façon dont il quitta les lieux l’énerva davantage, si bien qu’avant qu’il s’éloigne de trop dehors, elle lança sèchement :

« Tu savais que ca arriverait depuis le jour où je t’en ai parlé, n’est-ce pas ? Tu me faisais donc croire que tu m’appréciais pour mieux me lancer le moment venu que je n’étais qu’une abrutie et que je n’en valais pas la peine parce que tu méprises mes décisions et ce que je suis ? Merci Edward, vraiment merci. Amuse-toi bien. »

C’était purement cynique évidemment. Mais elle lui passa devant, probablement qu’elle avait déjà le vin qui lui montait un peu à la tête mais elle marchait droit et elle était encore lucide, donc elle savait où elle allait. Là vraiment, elle était blessée et elle avait mal au cœur, mais elle ne saurait dire si elle était plus affectée par ce qu’il se passait chez elle ou par la déception qu’Edward venait de lui donner.
Elle ne prit même pas le taxair, préférant faire le trajet jusqu’au Grand Château à pied. Ce serait plus long mais au moins elle prendrait l’air pour se calmer, même si ce court échange ne cessait de lui revenir en tête. Peut-être qu’Edward l’oublierait bien vite de son côté en se laissant divertir et dans ce cas il serait bien chanceux, même si aux yeux de Lucina, ca ne ferait que confirmer qu’elle ne valait rien.

Lorsqu’elle arriva à l’aérogare, elle demanda le nombre de départs pour Tréno prévus le lendemain … mais elle s’arrêta un instant lorsque l’ingénieur s’éclipsa, réalisant que sa colère avait fait ressortir son côté égoïste et que c’était aussi peut-être pour ca qu’Edward avait mal pris ce qu’elle avait dit … Exiger de partir à Tréno sur une pulsion de colère alors qu’elle lui avait promis – et avait même eu hâte – de lui faire découvrir Héra. Elle soupira alors que l’ingénieur revenait vers elle.

« Vous allez bien ? J’ai été voir, vous avez un aéronef demain matin qui partira aux aurores pour arriver en milieu d’après-midi. Sinon ce sera début d’après-midi pour arriver en début de soirée. Mais si ca ne vous convient pas, ca peut se négo… »
« Laissez tomber. Merci pour vos renseignements tout de même, et désolée pour la perte de temps que je vous ai causé. »


Demi-tour donc, elle retourna dans le Quartier Commerçant pour regarder un peu les marchés qu’il y avait. De tête, elle n’avait pas souvenir qu’il y en avait autant en ville, mais la présence de la Reine Grenat devait être synonyme de journées exceptionnelles, alors ils sortaient le grand jeu ? Ou alors Lindblum avait juste bien changé depuis la dernière fois qu’elle était passée.
Bref, elle passa l’après-midi dehors à faire les marchés, mais elle regardait surtout, elle n’achetait rien. L’heure tournait et finalement … Elle n’avait plus la patience d’attendre le soir. Tant pis, elle allait prendre le taxair, direction le Quartier Théâtral.

Elle aurait aimé ne pas y mettre les pieds. Cette idée de savoir que ses parents étaient là lorsqu’Atomos avait attaqué, la mettait mal à l’aise. Mais il fallait qu’elle retrouve Edward. Oh elle connaissait ce quartier, elle l’avait visité avec ses parents, sa tante et son oncle, bien avant qu’Atomos ne vienne frapper. Elle se souvenait où se trouvait le plus grand théâtre, et effectivement une pièce était en cours mais elle ne pouvait pas rentrer. Tant pis, elle attendait dehors, les bras croisés jusqu’à ce le monde commence à sortir. Elle attendait qu’Edward la calcule – sinon elle l’attraperait au vol, tant pis – mais attendait que le monde s’évacue un peu pour qu’ils discutent, les yeux plongés dans ceux de son camarade avec un air assez neutre, et presque froid finalement … Il allait sûrement lui demander si elle avait trouvé un aéronef.

« Nous ne prendrons pas d’aéronef demain, nous n’irons nulle part. » Elle attendit quelques secondes avant de reprendre, mais inutile d’attendre le moindre sourire de sa part pour le moment. « Je t’ai promis de te faire découvrir Héra non ? On ne découvre pas un royaume de la taille de Lindblum en une demi-journée. J’ai voulu partir à Tréno sous une pulsion de colère … mais je suppose que cette histoire ne date pas d’hier et que ca a dû commencer dès le jour où j’ai quitté mon domicile. Un jour de plus, un jour de moins … Autant que je tienne ma promesse vis-à-vis de toi. »

Si ca allait faire plaisir à Edward qu’elle se ravise ? Allez savoir, peut-être que oui, peut-être que non après ce qu’elle lui avait lâché à la sortie du restaurant. Et c’était sûrement pour ca qu’elle gardait cette expression figée sur le visage depuis le repas. Mais elle finit par soupirer et décroisa les bras.

« Ecoute, je ne suis peut-être pas parfaite, je suis naïve et je suppose que j’ai encore bien des casseroles à me prendre dans la tête dans ma vie pour apprendre. J’ai commis une erreur en partant de chez moi, j’ai voulu rendre service par compassion et je n’ai pas eu conscience que mon acte allait ramener des rapaces chez moi. J’aurai peut-être dû rester égoïste et cette affaire n’aurait jamais eu lieu. Mais tu étais obligé d’enfoncer le couteau dans la plaie ? »

On y arrivait. A cette fameuse partie où ils allaient sûrement se balancer reproche sur reproche mutuellement. Mais dans ce genre de moments, c’était nécessaire aussi pour que chacun ouvre les yeux. Et si Edward persistait à rester fermé, elle ne pourrait rien faire de plus pour lui. Elle serait son guide sur Héra, mais ca en resterait sûrement là s’il continuait de la voir comme une simple gosse de bourges.

« C’est déjà arrivé, à Luca notamment. Tu m’as parlée sur le même ton. Si je t’écoute, je n’ai pas le droit d’être affectée par quelque chose ? D’être énervée ? Attristée ? Blessée par ce que j’apprends ? Je suis censée être forte à tout moment de la journée ? Quand tu te fais blesser en combat, tu te relèves tout de suite ? Non, tu dois surmonter ta douleur pour poursuivre, mais sur le moment, tu as mal. C’est pareil pour moi ! Je ne suis pas comme toi, réalise-le un peu ! Je ne sais pas me relever tout de suite, laisse-moi réaliser ce qu’il m’arrive et méditer sur ma propre erreur plutôt qu’aggraver la blessure pour me faire encore plus de mal ! »

Détournant le regard, elle savait que ca pourrait l’énerver, et peut-être même aurait-il envie de la contredire là maintenant tout de suite, mais elle n’avait pas fini, donc il attendrait avant de lui balancer bien des choses à la tête.

« Je suppose pourtant que je ne peux pas t’en vouloir et que c’est dans ta nature de faire remarquer les erreurs, de manière douce ou violente comme tu l’as fait. Malgré tout, quand toi tu as été blessé, je ne t’ai jamais enfoncé ni même jugé. Je t’ai écouté et j’ai essayé de te soutenir. J’aurai espéré un peu de compréhension de ta part, que l’erreur était humaine, mais il se peut que je me trompe à ton sujet et que tu ne me vois pas de la même façon que moi je te vois. »

Comme un ami qu’elle avait envie de soutenir. Bref voilà, elle avait fini son monologue, s’il avait envie de l’insulter ou de lui balancer d’autres trucs à la tête, libre à lui. Elle savait qu’elle n’était pas blanche pour autant dans l’histoire et qu’elle l’avait sûrement exaspéré voire même blessé autant qu’il l’avait fait avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Ven 24 Juil - 19:23

Oui, Edward était de mauvaise humeur. Ça pouvait se comprendre après tout, il avait pris son temps pour faire visiter Spira à Lucina, ils auraient très bien pu prendre le bateau directement à Bevelle pour aller à Kilika et prendre le portail afin de chercher à rejoindre Héra tout de suite, de même sur Gaïa, ils auraient pu poireauter près du portail pour pouvoir le reprendre rapidement afin d'être sûr d'arriver sur Héra, mais non. Chaque fois il avait fait en sorte de lui faire découvrir le plus de choses possibles, et là, depuis qu'ils étaient arrivés, chaque fois qu'il avait voulu voir quelque chose, il s'était passé un truc pour ne pas qu'ils y aillent.. le château d'abord avec la reine qui était apparue, puis le quartier théâtral qui était mystérieusement pas super bien pour voir une pièce.

Bref, oui il n'était pas très content et c'est sur qu'il n'avait pas eu sa langue dans sa poche. Lorsque Lucina partit, elle semblait furieuse après lui et il pouvait le comprendre, mais il préférait la laisser réfléchir à tout ça plutôt que lui répondre. Et puis, il n'avait jamais dit mépriser quoi que ce soit, juste que jusqu'à présent, cette histoire, ce n'était pas son problème, mais le sien. Et honnêtement, vu ce qu'elle lui avait dit à l'époque, il avait tellement eu l'impression qu'elle n'avait rien à faire de son héritage qu'il ne comprenait pas que tout à coup maintenant, elle s'en préoccupe.

Bref, il haussa juste les épaules, mais une fois qu'elle sortit, son regard se fit plus sombre et triste. Il n'aimait pas faire du mal aux gens, il savait qu'elle avait mal pris ses paroles et qu'il aurait du s'expliquer. Mais tant pis, il était surement un poil trop fier pour revenir en arrière maintenant et préféra partir.
Il alla d'abord au château, il prit donc le taxair alors que Lucina faisait le tour à pied, donc il arriva bien avant elle et put entrer cette fois. Il discuta un peu avec les gardes, essayant d'en apprendre plus sur leur armée alors que lui-même expliquait comment était constituée l'armée sur Spira - enfin il parla surtout du côté de Yevon mais un peu aussi de la Ligue des jeunes bien qu'il préféra éviter de mentionner les al-bhed à cause de la technologie trop avancée...

De là, le garde accepta de le guider dans le château et le jeune homme put donc voir tout de même bon nombre de pièce! Notamment la bibliothèque! Il aurait tellement aimé pouvoir lire quelques livres, même sans en comprendre l'écriture, juste en voir les écrits et images, mais ça le garde refusa, tant pis. Il put aussi monter dans l'une des tours de garde et admira le paysage d'en haut, sauf qu'avec la brume, on ne pouvait pas dire qu'on y voyait grand chose..

Enfin il redescendit et put quitter le château avec pas mal d'images tout de même, le garde avait accepté qu'il filme - ne comprenant qu'à moitié en quoi ça consistait surement.
Il avait encore le cœur un peu lourd, mais il alla quand même voir une pièce de théâtre, espérant que ça lui changerait les idées, mais au final, il s'était un peu ennuyé.. définitivement, le cinéma, c'était mieux. En sortant, il fut surpris de tomber sur Lucina alors qu'ils auraient du se rejoindre à l'auberge, mais évidemment, elle lui fit un sermon et le jeune homme rougit en se grattant la joue alors qu'il s'en prenait plein la tronche, inutile de dire le contraire...

Il finit par soupirer en baissant la tête, puis lorsqu'elle termina enfin son monologue, il planta ses yeux d'or dans les siens

«C'est bon? Je peux en placer une? Déjà, rien ne nous empêche d'aller à Tréno demain pour régler cette histoire et revenir ensuite... il a toujours été question de visiter Héra, on n'a jamais dit dans quel ordre. Et puis de toute manière, je doute que t'arrives à prendre plaisir à me faire visiter quoi que ce soit si tu te tritures les méninges à propos de ta maison.» son regard était tout aussi dur que celui de la jeune femme, il n'aimait pas se faire enguirlander, il avait aussi un certain orgueil, mais il savait aussi reconnaître ses torts

«J'ai rien dit quand tu m'as parlé de ce que tu avais fait de ta maison, car j'avais l'impression que tu te moquais de ton héritage. Je croyais que t'avais juste tout abandonné derrière toi en "espérant" qu'il y aurait des gens pour en profiter, mais qu'au fond t'en avais rien à faire. Vraiment c'était l'impression que tu donnais. Pour ça que je suis étonné maintenant par ta réaction.» il croisa les bras, reprenant peu à peu son calme et essayant surtout de s'adoucir pour ne pas donner l'impression qu'il était entrain de l'engueuler à son tour. Il n'aimait pas se disputer avec les gens, et encore moins leur faire du mal, mais il est vrai qu'elle avait quand même un peu besoin de se faire secouer les puces de temps en temps.

«Je suis désolé si j'ai enfoncé le couteau dans la plaie comme tu dis. Tu as le droit d'avoir mal, de faire des erreurs ou autres. Est-ce que je t'ai engueulé quand on a vu la reine toute à l'heure? Pourtant tu voulais me faire visiter le château, mais comme elle était là, on n'a pas pu. Est-ce que je t'ai engueulé en te disant de passer à autre chose? Il me semble avoir compris l'info et t'avoir fait sortir rapidement pour essayer de faire autre chose non? Et au final, tu dis que t'as le droit de faire des erreurs, et pas moi? Je suis censé savoir là comme ça, comment te parler exactement? Comment il faut te prendre? On ne se connaît que depuis quelques jours je te rappelle, je sais pas encore exactement comment tu fonctionnes.»

Il soupira en baissant la tête, la main sur son front, ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre
«Je suis désolé si je t'ai blessée.... j'ai juste pas compris pourquoi tout d'un coup tu t'intéressais à ce qu'il se passait à Tréno alors que lorsque tu m'en avais parlé la dernière fois, tu semblais t'en moquer. Alors oui, j'ai mal réagi, mais d'un autre côté, je vois pas comment j'aurais pu comprendre.»

Voilà, c'était dit, il s'était tout de même excusé, mais il ne savait pas si elle les accepterait. Il mit ses mains dans ses poches et joua avec un petit caillou à ses pieds
«Sinon, t'avais raison pour le théâtre... c'est vraiment pas terrible.» il se risqua à lever un œil vers elle...

«Tu.. tu me vois comment en fait?» car oui, elle avait dit que visiblement, il ne la voyait pas comme elle le voyait alors... il préférait savoir pour ne pas dire de bêtises par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Ven 24 Juil - 21:50

Il fallait s’attendre de toute manière qu’à un moment ou à un autre, ils discutent de ce qu’il s’était passé pour mettre les cartes de la table et que chacun explique ce qui ne lui avait pas plu … Lucina avait vidé son sac, maintenant c’était au tour d’Edward, et pas une fois, oh non pas une seule fois, elle avait détourné le regard du sien. Partir pour Tréno et revenir à Lindblum ? C’était un détour selon elle, il valait mieux tout faire ici avant de partir. Pour la suite, Edward n’avait visiblement pas compris ce qui avait énervé Lucina, selon lui, elle se moquait éperdument de son héritage. Oui et non, et sur ce point, elle pouvait comprendre que lui-même n’avait pas saisi … Mais Edward estimait que ca ne faisait pas beaucoup de temps qu’ils se connaissaient et qu’il n’était pas censé la connaître de A à Z. Certes. M’enfin. Il s’excusait tout de même, ce qui fit soupirer Lucina. Elle-même ne savait pas si elle était prompt à les accepter là maintenant tout de suite, mais pour sûr que demain, ce serait déjà oublié et qu’elles seraient définitivement acceptées. Mais lui, lui pardonnerait-il ?

« Je suis désolée aussi, si je ne suis pas aussi facile à cerner. » Baissant un peu les yeux, elle s’expliqua : « Ce dont je me moque, c’est ce que font et feront les démunis de ce que je leur ai donnés. C’est à eux que j’ai donné des biens, donc oui, de ce côté-là, ca m’est égal du moment que ca fait leur bonheur. Ce qui m’a énervée … c’est que l’article parlait des nobles, qu’eux, se déchirent pour prendre de l’argent dans mon dos qu’ils n’ont non seulement pas besoin, mais en prime de l’argent que je n’ai jamais mentionné vouloir leur donner. Ce n’est pas à eux que j’ai voulu confier mon héritage parce qu’ils n’en avaient pas besoin, j’ai voulu le donner à des gens qui souffraient. Mais ce faisant, je n’ai pas réalisé qu’ils allaient quand même tenter de se battre et sauter sur l’occasion pour s’en mettre encore plus les poches … et ca, ca m’énerve. Je trouve ca tellement injuste et déséquilibré … » Et l’injustice, c’était son pire ennemi, elle détestait cela ! « Je crois que je vais juste récupérer ce qui est à moi et ne plus partager … Ce sera dommage pour les pauvres des bas quartiers, ils seront obligés de voler à nouveau pour vivre … mais je serai assurée qu’il n’y aura pas d’effusions de sang non plus de l’autre côté par ma faute. J’ai voulu jouer les bons samaritains, et ca me retombe dessus car j’ai été trop naïve. »

Elle pourrait plutôt tourner le dos et dire « je m’en fiche, faites ce que vous voulez ca ne me regarde plus », mais l’idée de savoir que des gens se déchireront derrière pour quelques pièces et qu’elle fera semblant de l’ignorer … elle ne s’en sentait pas capable. Elle n’était pas assez forte encore pour supporter un tel poids sur ses épaules. Est-ce qu’Edward comprenait maintenant ? Ce qui l’énervait ? Ce n’était pas « son héritage », mais plutôt cette injustice qui existait depuis des millénaires à Tréno et qui ressortait très bien dans cette situation : lorsqu’il était question d’argent, les nobles se battaient toujours pour avoir leur part du gâteau et s’en mettre toujours plus plein les poches, et ils envoyaient valser les pauvres, qui eux, en avaient vraiment besoin pour vivre, se nourrir, se loger. Quoiqu’il en soit elle prit un air un peu triste. Edward changea de sujet en parlant du théâtre, visiblement, le théâtre n’était pas sa tasse de thé à lui non plus. Quelque part, ca rassurait Lucina, ca ne l’obligerait pas à lui montrer toutes les pièces existantes sur Héra, elle n’aimait vraiment pas ca non plus …
Puis il nota un détail que Lucina avait mentionné. « Tu ne me vois visiblement pas comme moi je te vois » qu’elle lui avait dit … et il demandait à ce qu’elle éclaire ce point. La demoiselle releva la tête vers son camarade, l’air toujours aussi attristée … mais surtout avec une certaine appréhension que ce qu’elle allait dire n’était pas du tout réciproque.

« Comme un ami, Edward. Un ami … » Elle avait baissé la tête un instant, mais elle prit une profonde inspiration. Non, elle devait le regarder dans les yeux si elle voulait lui prouver qu’elle était sincère. Alors, c’est ce qu’elle fit. « C’est vrai, nous ne connaissons pas depuis des années. Mais parmi ces « quelques jours » comme tu dis, tu t’es confié à moi plus d’une fois, et j’avais l’espoir que tu ne me le disais pas simplement parce que tu me considérais comme une voyageuse à qui tu faisais découvrir ton monde. Et puis … on s’est bien amusés parfois, non ? Tout ca, ca … ca m’a donné envie de te soutenir, et de te protéger aussi … »

Le protéger contre quoi ? Oh plein de choses. Les monstres dehors, certes, c’était une évidence. Mais contre lui-même aussi, combien de fois se perdait-il dans ses émotions en repensant à son passé ? Bref. Et c’était parce qu’elle avait l’impression que ce n’était pas son cas à lui envers elle qu’elle avait dit qu’il ne la voyait certainement pas comme elle le voyait. Qu’il ne la voyait pas comme une amie. En y repensant, elle baissa les yeux à nouveau et sa gorge se noua.

« Et… Et toi ? Comment me vois-tu ? Que … Que je sache si je dois continuer à penser comme cela … Ou non. »

C’est vrai quoi, elle venait de lui dire, il n’y avait pas de raison qu’il ne soit pas franc avec elle à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Sam 25 Juil - 9:56

Oui, Lucina était bel et bien naïve... l'alchimiste soupira lorsqu'elle lui expliqua la situation, mais il avait bien compris qu'il ne fallait pas qu'il lui dise les choses trop sèchement, aussi, lorsqu'elle eut fini de lui expliquer, le jeune homme se mit à sourire un peu tristement en écartant légèrement les bras
«Lucina... c'était pourtant évident, tu ne crois pas? Si tu avais vraiment voulu que ta fortune tombe dans les bonnes mains, tu aurais du la distribuer toi-même... ça aurait été plus long, c'est sûr, mais au moins tu aurais toi-même décidé de qui aurait eu quoi. D'ailleurs, tu peux encore le faire! Une fois qu'on aura récupéré tes biens, si tu veux, je peux utiliser l'alchimie pour les transformer en gils, et comme ça, tu pourras directement donner l'argent aux pauvres?»

C'était une idée comme une autre, elle pouvait aussi choisir de distribuer les biens tels quels, mais au moins, s'il transmutait tout en gils, elle pourrait les distribuer de manière équitable entre chaque...
Enfin voilà... il demeurait encore un léger malaise entre eux, mais il essayait tant bien que mal de le réduire à néant en parlant un peu du théâtre qu'il n'avait pas apprécié plus que ça, et il enchaîna aussi sur une question assez embarrassante les concernant, sur leur lien d'une certaine manière.

Lorsqu'elle lui annonça le considérer comme un ami, il ne sut vraiment que répondre. Il était normal qu'elle attende une réponse en retour, et nul doute que même lui aurait voulu dire qu'il la considérait comme telle... mais c'était... compliqué.

«J'avoue que je ne sais pas trop. Je te fais confiance, c'est vrai... je t'apprécie aussi. Mais la seule amie que je n'ai jamais eue, c'est Winry. Et vu comment ça a évolué après, je ne suis pas trop sûr en fait de ce que doit être vraiment une amie... je crois que j'ai un peu peur de m'emmêler les pinceaux encore...» il se mit à rougir en passant sa main derrière sa tête. En gros, la seule amie qu'il n'ait jamais eue, il l'avait aimée aussi, c'est pourquoi il n'était pas trop sûr de savoir différencier amitié et amour, et c'est pourquoi il ne savait pas exactement comment il pouvait considérer Lucina.

Il leva vers elle un regard désolé, mais se dépêcha quand même de préciser un peu le fond de sa pensée

«Comprends moi.. je ressens la même chose vis à vis de ce que tu as dit hein? Je te fais confiance, on s'amuse bien, j'ai aussi envie de te soutenir et de te protéger, tout ça mais... c'est juste que je suis un peu perdu avec la notion d'amitié...» donc au final, on pouvait dire qu'il la considérait aussi comme une amie, juste que bon.. il n'était pas sur de savoir ce que ça signifiait exactement.

Bref, il remit ses mains dans ses poches et se mit à jouer avec un caillou par terre, du bout du pied... la tête baissée, il n'était pas trop sur de comment reprendre le cours de la journée maintenant

«Euh... il commence à se faire tard... on fait quoi finalement? On va à Tréno demain?» même si pour elle, ça faisait un détour, honnêtement du point de vue de l'alchimiste, ça n'avait pas trop d'importance. Le principal était de visiter ce monde, non? Et peut être même aller au-delà? Lucina ne connaissait que le continent de la brume, ce serait bien d'essayer de voir les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Sam 25 Juil - 14:05

Discuter du lien qu’ils entretenaient était visiblement plus compliqué pour Edward que ca ne l’était pour Lucina. Elle appréhendait tout de même sa réponse, même si on ne pouvait pas dire qu’elle était une spécialiste dans le domaine de l’amitié, c’était tout de même assez stressant … cette idée qu’on ne ressente pas du tout la même chose l’un pour l’autre. Enfin. A lire comme ca, c’était assez tendancieux. En tout cas dès la première phrase prononcée par Edward, Lucina sentit quelque chose provoquer une pression en elle. Forcément, même s’il lui disait qu’il pensait tout l’inverse, certes ca ferait un peu mal … mais au moins, elle serait fixée hein ? Mais non, c’était plus compliqué que cela.

Lorsqu’il cita Winry, sur le coup, Lucina avait haussé un sourcil … Jusqu’à ce qu’il explique un peu mieux ce qu’il pensait et là, la jeune femme comprenait. La seule véritable amie qu’il avait eu, il l’avait aimée … et dans la mesure où il n’avait pas vraiment connu ca une deuxième fois – de ce qu’elle avait saisi – il était un peu perdu vis-à-vis de cette notion d’amitié homme/femme. Lucina se gratta la tempe, elle comprenait, mais elle ne savait pas trop quoi lui dire … En revanche elle savait une chose :

« Je comprends mais … Ne te laisse pas trop envahir par une crainte d’accord ? Sinon tu ne me traiteras jamais et ne me considéreras jamais comme il se doit et tu finiras par chercher à t’éloigner. Quitte à ce que nous rentrions chacun chez soi un jour … autant que ce ne soit pas à cause de ca, tu ne crois pas ? »

Bon ils n’en étaient pas là non plus et peut-être que Lucina s’exprimait mal aussi. Ce qu’elle voulait surtout dire, c’est que s’il avait peur de confondre ses sentiments et ses impressions, de mélanger amitié, et peut-être amour, il ne se comporterait jamais naturellement avec elle et il chercherait à s’éloigner, voire fuir, à la longue, sans même essayer de démêler les nœuds et remettre les fils à leur juste place. Soupirant, Lucina le fixait un peu même si lui ne levait pas les yeux.

« Je suis désolée, on ne peut pas dire non plus que tu es tombé sur la bonne personne, je ne peux pas dire parler en connaissance de cause … Toi tu es … le premier véritable ami que j’ai eu. Donc bon … Je ne serai même pas étonnée que tu me dises que je suis parfois maladroite … »

Des fréquentations, elle en avait eu. Les « amis » de sa famille, mais ce n’était que des hypocrites qui fréquentaient des gens de la haute pour se donner meilleure réputation. Ses domestiques ? Elle s’entendait relativement bien avec, mais cette relation « maître/serviteurs » l’empêchait de les traiter et de les voir vraiment comme des amis. La famille qui l’avait hébergée après l’attaque d’Atomos ? Ils l’avaient prise sous leur aile le temps qu’elle se remette et qu’elle puisse repartir. C’était plus de la solidarité comme il en régnait beaucoup à ce moment-là pour reconstruire Lindblum, que de l’amitié.
Bref. De toute manière, Lucina ne put en rajouter davantage, elle aurait juste voulu conclure en lui disant de ne pas se prendre trop la tête, ils verront bien avec le temps où ca les mènerait … sur quelque chose de bien ou à l’inverse, de mal. Mais Edward changea plutôt de sujet, se renseignant sur le programme.

« Ca dépend. Grâce à toi j’ai une idée de ce que je vais faire à Tréno, mais comme je l’ai dit plus tôt, cette affaire ne doit pas dater d’hier. Si tu as envie de rester une journée de plus à Lindblum, ca ne me dérange pas, ou si tu préfères revenir plus tard, ca me va aussi. D’autant plus que je crois que la fête de la chasse n’est pas pour tout de suite, je tiens toujours à me mesurer à toi. »

Elle lui en avait parlé sur Spira, de cette fameuse fête de la chasse. Qu’ils devaient y participer pour savoir lequel d’entre eux était le meilleur et ferait le meilleur score ! La jeune femme se risqua à sourire en mentionnant cela, espérant que ca détende un poil l’atmosphère mais bon … Son petit doigt lui disait que tant que la nuit ne serait pas passée, il y aura toujours une pointe de malaise à cause de cette journée assez … riche en émotions. La guerrière fit quelques pas et invita Edward à la suivre, autant se rendre à l’auberge. Et dans sa tête, elle essayait de se faire un petit programme.

« Je pense qu’après Tréno, nous pourrons emprunter la Route de la Gorgone jusqu’à Alexandrie. Ca te changera de l’aéronef. Et puis, moi-même je n’ai jamais utilisé une Gorgone, je ne connais que de nom, ce sera une première pour moi aussi. »

Forcément, il ne pouvait pas savoir ce que c’était … Alors Lucina lui expliqua qu’il s’agissait d’un insecte géant – mais inoffensif – qui longeait de grandes racines. Ils avaient attaché une nacelle à la Gorgone pour s’en servir comme transport.

« Je crois qu’en plus l’entrée se trouve chez Maître Totto. S’il est là, nous pourrons discuter avec lui, il aurait dû être mon précepteur avant d’être celui de la Reine Grenat. Si tu veux des informations sur n’importe quoi, ce sera l’occasion ! Et oui tu m’as bien entendue, nous irons à Alexandrie … » Dans la ville « ennemie » pour Lucina. Elle baissa les yeux en rougissant un peu, sans s’arrêter de marcher pour autant. « Je … J’ai été égoïste désolée. J’aurai été prête à ne pas te faire découvrir des choses par fierté et par rancune surtout. Mais tu m’as fait découvrir une grande partie de Spira … Je te dois bien ca. »

Elle se racla un peu la gorge et continua de réfléchir, se remémorant un peu la carte du Continent de la Brume qu’elle avait vu maintes et maintes fois lorsqu’elle était avec son professeur. Lindblum … S’ils partaient en aéronef jusqu’à Tréno, ils feraient une très brève halte à la Porte Sud pour les douanes. Puis la Route de la Gorgone jusqu’à Alexandrie … Ah oui, la suite.

« Nous pouvons toujours aller voir le petit village de Dali. Je n’y ai jamais été mais c’est le village campagnard par défaut sur Héra. Peut-être que nous pourrons y aller à pied … Ca nécessitera de passer par la Forêt Maudite » Et rien que le nom, ca ne donnait pas trop envie n’est-ce pas ? « Mais ca nous obligera aussi à passer par la Grotte des Glaces. De la même façon, je n’y ai pas été, mais il paraît que c’est la caverne aux merveilles là-dedans. Si c’est aussi beau qu’on me l’a dit, je crois que même moi j’irai filmer là-bas. Hum … et de Dali, nous pourrons passer par la Porte Nord pour rejoindre Bloumécia, le troisième royaume de ce continent. Comme je t’ai dit tout à l’heure, c’est là que vivent les rats … et ils sont connus pour former les célèbres Chevaliers Dragons. »

Ca faisait déjà un bon petit programme non ? Après rien ne les empêchait d’aller découvrir les autres continents … Surtout que Lucina maintenait ce qu’elle avait déjà dit par le passé. Elle comptait bien se rendre à Daguéréo. Non seulement les bibliothèques intéresseraient Edward – il faudrait qu’elle songe à lui apprendre l’écriture d’Héra tiens … - mais c’était là que se trouvaient les forgerons les plus grands et talentueux d’Héra ! Ca, c’était pour elle ! Et maintenant que les aéronefs à Brume fonctionnaient à nouveau, il y avait peut-être plus d’aéronef à vapeur à disposition … Il sera peut-être plus facile de se rendre à Daguéréo à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Ven 31 Juil - 23:06

Après plusieurs discussions, Edward décide de partir de son côté, laissant Lucina, seule à Lindblum.

Edward quitte le RP!

Gains: + 300 exp [Edward], + 350 exp [Lucina]

Lucina rejoint la ville de Tréno




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 189

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Dim 23 Aoû - 21:13


Beate et Alvin viennent des plaines

Premier combat terminé, les deux petits monstres avaient été soufflé par les attaques d'Alvin e t de Beate aussi. Dorénavant, ils avaient plus qu'à arrivée à leur destination qui était Bloumécia, reste à savoir dans combien de temps ils allaient y arriver mais Alvin ne voyait pas vraiment de château pointer le bout de son nez au loin ? Bon, ce n'est pas comme s'il était pressé, ils avaient encore bien à faire et puis, il n'y avait pas le feu au lac après tout. Leur rencontre avec les Peligons ont prouvé que les petits monstres pouvaient aussi être dangereux mais cela n'avait rien de bien insurmontable non plus. Tant que ce n’était pas de gros monstres insurmontables, cela devrait faire l'affaire après tout, même s'il n'avait jamais été du genre à affronter ce genre de monstre en temps normal, il n'allait pas baisser les bras si facilement comme ça. Pas question de mourir, il avait encore tant de moment à passer avec sa petite famille. Oui, aussi la mission mais c'était quand même plus important de voir sa famille grandir plutôt que faire dieu sait ailleurs comme mission ?

La potion offerte au cas où ne fut pas consommée de suite mais ranger et utiliser que si le besoin s'en faisait sentir en cas de danger. C'est elle qui voit. La générale le prévenait que la route était peut-être longue et qu'ils devraient faire une pause à Lindblum, ha bah retour à la case départ donc ! Bon au moins il ne sera pas trop dépaysé. Il y aura quelques coins qu'il saura reconnaître, il y était il y a deux jours, il n'avait pas tout oublié en un claquement de doigt, comme s'il avait une mémoire de poisson rouge.

« J'ai quelques notions de Lindblum mais je n'ai pas eu l'occasion de croiser le roi en revanche. »

De même qu'il ne savait pas que la fameuse porte qu'elle mentionnait était cet cette énorme porte, il pensait à un truc bien plus discret quand même. Mais leur route continua encore à travers plaines, rien de bien méchant à signaler, parfois ils voyaient un ou des monstres au loin mais ce n'était pas une bonne idée d’aller se frotter à eux vu leur état. Au fil de leur marche, ils avaient enfin le grand château en haut de cette montagne, à croire que c'était une tradition ici ! Quoique le fait qu'Alvin avait à peine entendu parler de la brume expliquait son incompréhension. Cela dit, il comprenait que d'un point de vue stratégique, c'est plus difficile de grimper cette montagne pour conquérir cette ville plutôt que si elle serait au milieu d'une plaine.

« C'est normal que tous les châteaux que l'on croise sont si haut perché ? »

Question pratique ou énigmatique ? Enfin bon, tous deux prenaient la route pour rejoindre tout en haut cet endroit qu'était Lindblum, lui, il l'avait quitté par la voie des airs, comme ça, il aura fait les deux voies. Après toute cette marche, il retrouva ce décor qu'il n'avait pas oublié de sitôt.

« Nous sommes obligés de voir le roi pour passer ? Et quand tu parlais d'une halte, c'est passé la soirée ici ou simplement une pause ? »

Qu'il sache s'il faut reprendre la route au plus vite ou si pour aujourd'hui, c'était suffisant ? Ils étaient partie d'Alexandrie au matin donc là,  c'était à peine le début d'après-midi. C'est Beate qui connaît la distance entre ici et Bloumécia, lui, il ne fait que suivre et visiter par la même occasion. En deux jours, la ville n'avait pas vraiment changé, à part ce type qui était placardé sur bien des affiches en ville. Il avait quand même l'air efféminé, non ?

« C'est un avis de recherche ? C'est quoi ce crime à ce... type ? »

Il avait quand même un doute sur la nature du sexe de l'individu...



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite visite d'un grand royaume!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite visite (feat. Iris Shepard)
» Une petite visite chez le médecin [PV Archange et Jessie]
» Petite Légende | Un grand avenir ce dessine devant toi...
» Viens lui rendre une petite visite {Nathou}
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Lindblum-
Sauter vers: