Accueil

Partagez | 
 

 Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toriel Chèvrefeuille
Invité
avatar


MessageSujet: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Mer 22 Juin - 1:46


Ce ne fut pas par un portail qu’elle passa dans un premier temps, mais à Lindblum. Elle tenait à avertir quelques-uns de ses amis restés là-bas avant de s’aventurer en terres inconnues, elle ne tenait pas à ce qu’ils s’inquiètent s’ils leur venaient l’idée d’aller lui rendre visite et qu’ils ne la trouvaient pas. Par chance, Toriel avait su se faire transporter au Continent de la Brume par un aéronef qui passait par-là. Elle arriva rapidement à destination, le voyage n’ayant pas posé de problème. La grande ville était comme la chèvre l’avait quittée, l’aspect y était aussi chaleureux que d’habitude. Toriel n’était pas venue les mains vides, ça ne se faisait pas de rendre visite à des amis sans apporter un petit quelque chose ! Notre dame s’était occupée à la préparation d’une tarte aux pommes avant son départ, et c’était une chose heureusement que la tarte n’avait pas pris une tête bizarre à cause du voyage !

Bref, Toriel se retrouva devant la maison de ses proches connaissances, et n’hésita pas un instant pour toquer à la porte et y entrer – c’était toujours ouvert, même s’ils n’étaient pas présents… – malheureusement, l’ambiance joyeuse n’était pas réellement au rendez-vous. La famille chez laquelle Toriel se trouvait était ses amis rats, les parents étant de ceux qu’elle avait gardés il y a longtemps. Ils n’étaient que deux ; la mère – Myosotis – assise sur un fauteuil, l’air inquiète, et son fils – Maxwell – qui la regardait sans rien dire, et ne devait sans douter ne trouver rien à dire, à la vue de son expression… La chèvre voulait en savoir plus sur cet air inquiet, heureusement Myosotis fut encline à raconter son déboire à Toriel. Vraisemblablement, elle avait eu, l’instant d’avant, la visite de deux personnes, et la rate avait reconnu l’un d’eux comme le meurtrier de son plus jeune fils, tué un an plus tôt. En fait, ce n’était pas ça qui inquiétait particulièrement Myosotis, mais plutôt le comportement du dit meurtrier, qui semblait ne se souvenir de rien et n’avait montré aucun signe d’agressivité à leur encontre, ce qu’il avait pourtant fait lors de leur dernière rencontre. La rate se sentait à présent presque coupable de lui en vouloir aujourd’hui, et s’attendait à ce que ça puisse mal se passer si l’on s’attaquait à lui pour cela, et qu’il se fasse maltraiter pour quelque chose dont il ne se souvenait plus du tout. Cela brisait le cœur de voir son amie dans cet état, surtout que Leen – son mari – devait bientôt rentrer et s’il croisait son chemin, cela risquait de mal se passer. La chèvre promit à Myosotis de retrouver le rat en première, pour tenter de le convaincre de ne pas effectuer d’acte risquant d’être regrettable.

Elle s’aventura dans les rues de Lindblum, réalisant, hélas, qu’il était déjà trop tard ; en entendant des bribes de conversations, elle comprit que Leen avait déjà croisé les deux jeunes gens ; bien heureusement, ils avaient réussi à s’enfuir. Elle entendit aussi que certaines personnes avaient décidé de se tenir en embuscade à la sortie de la ville pour les cueillir, ce qui ne plaisait pas du tout à Toriel ; un comportement déplorable ! Tout ça pour demander vengeance. Ce n’était pas la violence, la meilleure solution pour résoudre ce problème, à son avis…

Retrouver les deux jeunes dans cette ville risquerait d’être aussi difficile pour la chèvre que de trouver une aiguille dans une botte de foin ! Toriel se rendit à l’église, le seul lieu qu’elle jugeait adéquat à l’aider dans ce souci, et pria pour qu’il n’arrive aucun malheur à ces personnes. Bizarrement, elle ne s’attendait pas à ce que quelqu’un entre dans le bâtiment, et ne s’attendait encore moins à ce que ce soit ceux qu’elle voulait trouver ! Elle s’adressa alors à eux, leur parlant de la sortie de la ville qui se trouvait dans le Grand Château, avant de partir telle une ombre, laissant sans doute les pauvres gens complètement perplexes… Elle se doutait qu’elle avait dû plus les intriguer qu’autre chose, mais elle préférait leur indiquer où se trouvait l’autre sortie de Lindblum, plutôt qu’ils se fassent prendre et attaquer.

La chèvre pensait qu’à présent, sa mission était terminée, jusqu’à ce qu’elle croise un petit monstre vert à l’allure complètement perdu dans la ville. Toriel, ne pouvant pas rester indifférente face à l’air désemparé qu’il arborait, et lui parla doucement pour attirer son attention et ne pas l’effrayer. Finalement, le monstre était bien plus sociable qu’il en avait l’air, et il tenta de communiquer avec des gestes, semblant représenter un langage des signes. En vain ; la chèvre ne comprenait rien. Par hasard et pas chance, elle trouva une personne capable de traduire ce que disait la créature – et qui semblait complètement abasourdies que la bestiole puisse communiquer de cette façon, d’ailleurs – si elle disait vrai, elle accompagnait les deux jeunes gens vus plus tôt, et elle aimerait bien se rendre à Dali avec eux… Malheureusement, elle les avait perdus en chemin, et ne risquait pas de les recroiser dans une si grande ville ! Partant du fait qu’ils allaient sûrement se rendre au Grand Château pour quitter la ville, il y avait peut-être une chance infime de les croiser là-bas, mais il fallait faire vite ! Mais d’abord, Toriel céda au doux regard du monstre et lui acheta un chocolégume qu’il lorgnait depuis tout à l’heure… Avant de retourner chez Myosotis, lui expliquer la situation et récupérer un sac, ainsi qu’une part de sa tarte qu’elle enveloppa dans une serviette, avant de se rendre au château. Après avoir interrogé quelques gardes, elle apprit que les deux jeunes gens n’étaient pas encore passés par-là. Toriel demande à l’un des gardes s’il pouvait lui faire une faveur, et lui donna un message à faire parvenir, ainsi que le sac et le monstre.

À présent, sa mission était belle et bien terminée ! Elle resta cependant quelques instants encore à discuter avec le garde de son projet de visiter et en apprendre plus sur les autres mondes en traversant les portails, ce à quoi l’homme répondit que ce serait une meilleure idée de partir accompagné que seul ; on ne savait jamais ce qui pouvait se trouver dans un monde inconnu… Vraisemblablement, quelqu’un était apte à remplir ce rôle d’accompagnateur ! … Hélas, il ne devait revenir à Lindblum que dans quelques heures. Ça ne dérangeait pas Toriel d’attendre ; elle remercia le garde pour retourner vagabonder en ville. Elle pouvait toujours discuter avec d’autres personnes, en attendant.


Dernière édition par Toriel Chèvrefeuille le Jeu 29 Sep - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Mer 22 Juin - 15:22



PNJ: Asgore Dreemurr

Le soleil commençait à peine à embraser les cieux alors qu'un groupe entrait à pied dans le Château de Lindblum, cette grande ville fortifiée. La majorité de la petite dizaine de personnes salua donc les gardes, mais certains s'autorisèrent à des poignées de main et des accolades fraternelles. Après tout, ils se connaissaient suffisamment bien pour s'autoriser cela. Asgore, lui, fermait la marche et s'assurait que rien ne prenne son groupe par surprise au dernier moment. Tant que sa mission ne serait pas entièrement accomplie et que le dernier de ses protégés ne soit à l'abri des murs du royaume, sa vigilance ne se relâcherait pas.

Ses deux camarades Arnegausis et Drogon assurèrent que les pèlerins étaient tous là sains et saufs, et qu'ils les accompagneraient sans faute à la commanderie. Le bouc laissa donc son attention se relâcher et étreignit les gardes de la cité, deux bons amis qu'il voyait presque tout les jours. Il se permit même de discuter un peu avec un de ces hommes pendant quelques minutes, avant de se diriger tranquillement à son tour vers le quartier commerçant pour rejoindre les baraquements de la commanderie.

Asgore travaillait pour un ordre de mercenaires dévoués à l'accompagnement de pèlerins sur la route vers Gaza Est, disséminé d'Alexandrie jusqu'au monastère sacré. Le bouc était spécialisé dans le trajet entre la Porte Sud et Lindblum, même si ces derniers temps les portails attiraient son attention. Des monstres étranges et inconnus apparaissaient, et surtout la Brume était revenue, rendant les trajets plus difficiles – même si cela occasionnait plus de demandes d'accompagnement à l'Ordre. Il se dirigea donc vers le grand ascenseur afin de pouvoir rejoindre sa destination. Cependant, on l'interpella.

''Oui-da ?''

Il se tourna vers l'emplacement présumé de la voix, sa cape violette couvrant alors partiellement son imposante armure en bronze. Le morceau de tissu frappa légèrement la personne ayant apostrophé Asgroe, ce pourquoi il s'excusa promptement, visiblement embarrassé que cela soit arrivé. Mais il s'agissait d'un garde, Balthazar. Soupirant de soulagement, le bouc sourit en entendant son ami rire de la situation.

''Tu es arrivé tôt cette fois ci, Asgore. Pas trop de problèmes sur le chemin ?
_ Il n'y avait qu'une poignée de vauriens qui ont tenté de nous assaillir, mais ils furent vaillamment repoussés sans que nos protégés n'aient à subir un quelconque danger sur leurs personnes.
_ Je vois. Ah sinon, j'ai quelque chose à te dire : une dame-chèvre est passée il n'y a pas longtemps, elle voulait voir les autres mondes. Je lui ait dit qu'éventuellement tu pourrais…
_ Cela dépend de ce que Sire Karloman et Dame Cunégonde diront à ce sujet, il me semblait déjà te l'avoir dit. Mais je te remercie pour ton aide, je vais donc chercher prestement cette dame afin de pouvoir m'entretenir avec elle.''

Une rapide poignée de mains, et Asgore commença à chercher en ville une femme ressemblant à la description physique que lui avait dicté Balthazar. Il fallait qu'il la retrouve séance tenante afin de pouvoir discuter de ce qu'elle souhaitait faire avec les Maîtres de son ordre. Une tête se démarqua de la foule, presque aussi grande que lui et d'un aspect ne laissant que peu de doutes quant à l'espèce de cette personne. Asgore décida donc de se faufiler tant bien que mal dans la foule de ce début de fin d'après midi, jusqu'à se retrouver à proximité de sa ''cible''.

''Gente dame, puis-je quémander votre attention quelques instants ?'', demanda-t-il à la dame-chèvre qui lui tournait le dos alors que la chevelure blonde du chevalier commençait à devenir rougeoyante dans le couchant du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel Chèvrefeuille
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Sam 25 Juin - 21:18


Toriel s’était préparée à passer l’après-midi en attendant la venue de la personne qui, selon les dires du garde, devrait arriver dans la journée. La patience ne manquait pas, pour la chèvre, qui s’était décidée à farfouiller dans quelques magasins ; qui sait, peut-être qu’elle trouvera l’objet de son bonheur ? Le temps fila, en moins de temps qu’il ne faut pour dire "ouf ! ", l’après-midi commençait tout doucement à faire place au soir. Toriel n’avait rien trouvé en magasin, qu’importe, elle avait passé une bonne journée, et avait même pu discuter avec quelques personnes, même si les discutions n’avaient pas dépassé le stade des commentaires sur la météo ! Mais bref, le soir n’allant pas tarder, Toriel pensa qu’il était peut-être temps de retourner au Grand Château, pour se renseigner à propos de la venue de la personne qu’elle attendait. Si ça se trouvait, elle était peut-être arrivée depuis un moment, et elle se trouvait au château depuis tout ce temps, attendant l’arrivée de la chèvre. La pauvre, si c’était le cas ! L’attente aurait été longue… Enfin, dans tous les cas, notre dame allait se rendre de ce pas au Grand Château !

Mais c’était sans compter sur une voix qui l’interpela, soudainement ! Enfin, Toriel supposa que c’était bien elle qu’on interpelait, puisque cette voix venait de derrière elle, et qu’il y avait de nombreuses personnes tout autour ! Néanmoins, la chèvre se retourna tout de même, s’excusant aux individus qu’elle bousculait sans y faire attention, pour faire face à la personne qui l’aurait interpelée. Et quelle personne ! En voilà quelqu’un d’impressionnant ! Même un aveugle aurait ressenti sa présence ! À vrai dire, à l’instant, Toriel en était tellement surprise qu’elle en avait oublié la politesse !

« Oh, bonsoir ! » lança-t-elle en se rendant compte de sa gaffe. « Veuillez pardonner mon étourderie, c’est bien à moi que vous vous adressiez ? »

Elle supposait que la réponse était bien "oui", vu que l’individu regardait dans sa direction. La chèvre était très étonnée de voir quelqu’un de son espèce ; elle n’en avait pas aperçut beaucoup dans toute sa vie, surtout que le dernier qu’elle avait vu avait été son ancien mari. Ce dernier ne vivait d’ailleurs-t-il pas à Lindblum… ? Enfin, si lui et l’interlocuteur présent avait été la même personne, Toriel l’aurait reconnu. Là, ce n’était qu’une coïncidence !

« Je devais me rendre au Grand Château, mais j’ai encore un peu de temps devant moi. Que me vaut l’honneur de cette demande ? »

À la vue de l’accoutrement de son interlocuteur, Toriel imaginait très bien qu’il pouvait être un garde de la ville, sûrement avait-il été envoyé pour la rechercher, afin qu’elle revienne au Grand Château ?


Dernière édition par Toriel Chèvrefeuille le Jeu 29 Sep - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Jeu 30 Juin - 18:24



PNJ: Asgore Dreemurr

Ce n'était pas la première fois qu'Asgore devait retrouver une personne dans le Château. Sa grande taille était bien utile pour repérer une personne bien précise dans la foule. Mais cette fois ci, la tâche était d'autant plus aisée que la dame qu'il devait chercher n'était pas une humaine lambda, mais une chèvre, comme lui. Et malheureusement, force était de constater que tristement, peu de gens de son espèce étaient présent au sein des grands royaumes. Il balaya cette pensée assez vite. Il n'avait pas le temps de disserter là dessus, il devait retrouver la femme dont lui avait parlé Balthazar.

Moins d'une demi-heure de recherches avaient suffit. La dame-chèvre était visible, se démarquant facilement du reste de la foule. Il préféra la héler dans un premier temps, de peur qu'une foule un peu trop compacte ne l'empêche de la rejoindre avant qu'elle ne s'éloigne de trop. Et en effet, un petit homme semblait impressionné devant la stature du bouc et décidait de ne pas s'écarter de lui-même. Un peu gêné, Asgore réussit néanmoins à convaincre gentiment le jeune humain de se pousser sur le côté assez vite. Ce contretemps résolu, le chevalier reporta son attention sur la dame qu'il devait trouver, qui semblait surprise avant de prendre la parole en demandant si l'appel précédent lui était bien destiné.

''Tout à fait, gente dame. Veillez m'excuser pour vous déranger...''

Il s'interrompit quand elle reprit la parole, annonçant qu'elle devait se rendre au Grand Château. Cela devait sûrement être lié à la proposition de Balthazar, ce qui pour Asgore confirma qu'il s'agissait bien de la dame qu'il devait trouver. S'autorisant un bref relâchement, le bouc invita son interlocutrice à se rapprocher du bord de la route afin de ne pas gêner de trop la circulation.

''Permettez-moi, ma Dame, de me présenter. Asgore Dreemurr, chevalier de l'Ordre des Templiers de Gaza Est.'', dit-il en inclinant la tête de manière respectueuse en guise de révérence. ''Un garde du Grand Château, Balthazar, m'a fait part qu'une dame souhaitait quitter Héra pour voyager au-delà de ces structures étranges étant apparues ces derniers temps. D'après les informations qu'il m'a concédé, je suppose qu'il pourrait s'agir de vous.''

Il marqua un temps d'arrêt, attendant de voir quelle serait la réaction de cette dame en entendant cela. Mais son intuition ne devait pas s'être trompé, il était à peut près certain qu'il avait trouvé la bonne personne.

''Je vous demanderais donc, si vous le souhaitez, que vous me suiviez jusqu'à la commanderie de l'Ordre, afin de pouvoir nous entretenir sur les modalités de votre requête.''

Il tendit sa main dans un geste galant, invitant implicitement la chèvre à la saisir si jamais elle le désirait. Si elle acceptait d'accompagner Asgore, alors il la mènerait jusqu'aux quartiers de l'Ordre, situés non loin de l'arrêt de la navette reliant le quartier commerçant au Grand Château.
Revenir en haut Aller en bas
Toriel Chèvrefeuille
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Mer 6 Juil - 0:57


HRP :
 


Toriel rejoignit son interlocuteur sur le bord de la route, ce serait en effet moins dérangeant pour les gens qui affluaient dans la rue, et ils pourraient discuter tranquillement, sans être dérangés ! Le bouc disait s’appeler Asgore Dreemurr, ce n’était pas un garde de la ville, comme l’avait précédemment pensée la chèvre au début, mais il était bien chevalier et, comme elle l’avait deviné, avait été envoyé par le garde du Grand Château – Balthazar – avec qui Toriel s’était entretenue plus tôt dans la journée.

« Toriel Chèvrefeuille. » lança-t-elle pour se présenter à son tour, un grand sourire sur le visage. « En effet, je suis bien la personne qui souhaite visiter les autres mondes. »

Asgore proposa ensuite à notre dame de l’accompagner ; Toriel saisit la main que lui tendait ce monsieur avant de lui répondre :

« Je vous suis. »

Bien que la chèvre ait vécu pendant un moment à Lindblum, elle n’était cependant pas certaine de l’emplacement de tous les endroits en ville. Elle n’y avait pas mis les pieds depuis bien longtemps, et ça ne l’étonnerait pas que quelques nouvelles choses se soient ajoutées ici et là dans les différents quartiers. Bien heureusement, ça ne changeait pas le charme de la ville et celui de ses habitants !

« Si ce n’est pas indiscret, quelle est la fonction de l’Ordre ? » s’enquit Toriel pendant le trajet.

Elle n’en avait jamais entendu parler auparavant – sinon, elle ne poserait pas cette question… – mais se doutait bien que ça avait un rapport avec la ville de Gaza Est, puisqu’Asgore en avait fait mention l’instant d’avant. Le temps du trajet avant d’arriver à destination ne fut pas particulièrement long, il fallait dire qu’il était facile de se diriger dans Lindblum, même si les rues étaient bondées de monde.


Dernière édition par Toriel Chèvrefeuille le Jeu 29 Sep - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Jeu 7 Juil - 19:01



PNJ: Asgore Dreemurr

La circulation dans les rues en cette fin de journée n'augurait rien de bon pour des personnes souhaitant discuter. C'est pourquoi Asgore avait proposé à cette dame de se placer sur le bas-côté, et elle semblait comprendre le but de cette demande. Elle se présenta sous le nom de Toriel Chèvrefeuille, et comme étant bel et bien la personne souhaitant visiter les mondes qui étaient désormais reliés à Héra par l'entremise des portails, ce qui fit sourire Asgore en le soulageant un peu. Il ne s'était pas trompé de personne, c'était déjà cela.

Toriel accepta de suivre le chevalier alors qu'elle saisit la main tendue du bouc. Ce dernier en profita pour délicatement bouger la main de la femme avec sa main libre et de la placer sur son avant-bras avant de se placer aux côtés de cette dame. Lui offrir son bras aurait été plus rapide, et Asgore s'infligea une gifle mentale pour cette erreur. Mais cela ne semblait pas gêner cette dame au sourire chaleureux, et il se mit donc en route, adaptant son allure à celle qu'il accompagnait. Ils avait tout le temps qu'ils le désireraient, la commanderie ne fermerait pas ses portes aussi tôt. Sur le chemin, Toriel demanda quelle était la fonction de l'Ordre.

''L'Ordre a été fondé il y a longtemps de cela par le Seigneur Arthur, à l'époque où les monstres dans la Brume terrorisait les pèlerins. Il a donc rassemblé un groupe de chevaliers aguerris pour protéger les pèlerins se rendant à Gaza-Est contre tout assaut. Et l'Ordre assure toujours cette fonction, protégeant tout ceux voulant se rendre au Sanctuaire.''

Cela rappelait des souvenirs au bouc, du temps de sa jeunesse. Il avait toujours été impressionné par ces chevaliers en armure mettant leurs vies au service d'autrui. Et au final, il avait fini par intégrer l'Ordre, servant vaillamment les idéaux d'obéissance, de pauvreté et de dévouement.

''Nous ne jouissons malheureusement que de peu de réputation. Les aéronefs offrent plus de sécurité aux pèlerins, et peu sont ceux qui désirent traverser la Brume pendant des jours alors qu'un simple trajet permet d'arriver plus prestement à destination.''

Le duo de chèvres arriva devant une bâtisse qui ressemblait de loin à une sorte de caserne, avec la héraldique de l'Ordre trônant fièrement au dessus de l'entrée dans le couchant. Asgore ouvrit donc la porte et invita Dame Toriel à pénétrer la première dans la commanderie. Une fois rentré à son tour, le bouc la guida vers une salle au confort spartiate, ne comprenant qu'une table avec quatre chaises et une petite cuisine.

''Puis-je vous suggérer de vous asseoir alors que je vous prépare un thé ?'', dit-il avec un sourire. Une fois la réponse obtenue, il se dirigea vers la petite cuisine et commença à faire bouillir de l'eau.

''Si cela ne vous gêne pas, j'aimerais quémander vos lumières sur votre motivation à explorer ces autres mondes. Beaucoup de personnes ne reviennent plus une fois qu'ils ont passé ces étranges structures, et les supérieurs de l'Ordre aimeraient savoir les raisons de ces départs.''
Revenir en haut Aller en bas
Toriel Chèvrefeuille
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   Dim 10 Juil - 20:44


L’Ordre était donc composé de chevaliers qui avaient pour mission d’accompagner les pèlerins à Gaza Est. Une bien noble tâche qui est perdurée encore aujourd’hui, même avec la concurrence des aéronefs qui permettaient d’effectuer plus rapidement et sûrement le voyage. Bizarrement, Toriel se sentit un peu coupable d’en avoir emprunté un pour arriver à Lindblum plutôt que de faire tout le chemin à pied ; enfin, d’un autre côté, si elle n’aait pas été à bord de cet aéronef, elle ne serait pas arrivée dans la ville si tôt, et n’aurait pas pu aider ces deux jeunes gens vus ce matin, et peut-être n’aurait-elle-même pas rencontré Asgore !

Ils arrivèrent donc à destination et le bouc invita Toriel à entrer à l’intérieur, ce qu’elle fit, bien évidemment ! Le chevalier lui proposa, une fois entrés dans une salle, de s’installer pendant que lui préparait un thé. C’était sans doute une salle de repos ici, se dit la chèvre, du moins ça y ressemblait pour elle ; Toriel accepta, bien entendu, avant de s’installer sur l’une des chaises présente autour de la table. Puis, Asgore lui demanda qu’elles étaient ses motivations quant à la traversée de l’un des portails.

« Les portails m’intriguent. » avoua Toriel. « Depuis qu’ils sont apparus, plusieurs phénomènes étranges ont déjà eu lieu, comme le retour de la "Brume", par exemple, et je pense que ces phénomènes sont liés aux portails. Par la même occasion, j’ai rencontré déjà de nombreuses personnes venant d’autres mondes et qui ont atterris ici après avoir traversé un portail, et j’ai ouïe dire que chez eux aussi se passaient certaines choses. »

Son auberge était un bon lieu de rencontre et elle a pu y entendre bon nombre de discutions depuis que les portails étaient apparus.

« J’aimerais beaucoup en apprendre plus sur les autres mondes et ce qu’il peut s’y passer en me rendant là-bas, et si possible comprendre pourquoi les portails sont apparus. » continua la chèvre. « À ce que j’ai pu entendre, aussi, certains phénomènes sont similaires dans tous les mondes… »

Des morts seraient réapparus, disait-on. Malheureusement, Toriel avait du mal à y croise, surtout qu’elle n’avait eu aucune preuve jusqu’à présent…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dernier passage à Lindblum avant le grand départ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le grand départ...
» L'heure du grand départ...[Rp Voyage libre]
» Le grand départ !
» (septembre 1991) le grand départ
» Calme plat avant Grand Line

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Lindblum-
Sauter vers: