Accueil

Partagez | 
 

 Petite visite d'un grand royaume!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Lun 7 Sep - 17:47

Beate en tête, ils gravirent deux à deux les marches en granit qui séparaient l'entrée de la grande porte du Dragon du reste, immense, de la ville. D'un signe de la tête, elle salua les deux gardes postés là, qui se contentèrent de le lui rendre mollement, sans plus de cérémonies que celles qui incombent à la politesse et aux obligations hiérarchiques. Derrière eux, Lindblum dévoila l'immensité de son artère principale, autour de laquelle gravitaient ses veines principales. Une seule intéressaient Beate, aussi ne laissa t-elle guère plus de temps à Alvin qu'il n'en fallait pour atteindre le Tax'Air, et monter dedans. Lorsque la lourde porte bleue se ferma dans un chuintement et que l'appareil s'envola, la Général prêta une oreille attentive aux questions de son collègue, les joies des transports en commun ne lui laissant que trop peu d'autres distractions.

« Je suppose que Lindblum se situe aussi haut pour la simple raison que la Brume ne monte jamais jusque-là, commença t-elle, mais ce n'est qu'une supposition. Peut-être ses fondateurs ont-ils cherchés à se protéger des invasions terrestres ? Comme vous l'avez sans doute remarqué, il n'est pas si simple de parvenir ici à pied. Mais nous ne sommes que deux, alors, imaginez pour toute une armée...»

Alexandrie était un cas à part, mais la Général ne souhaita pas lui en faire part ; ce genre de chose relevant, à son sens, d'un secret bien trop important pour être communiqué au premier venu. Une dizaine de minutes plus tard, les deux protagonistes débarquèrent enfin au Quartier Commerçant, à la grande joie de Beate pour qui les transports en commun n'avait jamais été un des moments les plus plaisants de l'existence. Tandis qu'elle se mit en quête de l'armurerie, Alvin s'inquiéta de savoir s'ils allaient ou non rester ici cette nuit... Elle y avait déjà réfléchie, et sa réponse, qu'elle offrit au gradé de Gaïa, n'avait pas changé : ils ne resteraient pas à Lindblum plus que nécessaire, soit quelques heures, tout au plus. Avant qu'il n'ai pu lui répondre, Beate tomba nez-à-nez avec ce qu'elle cherchait ; la Boutique d'Alice, adjacente à l'armurerie, dans laquelle la Général pénétra.

L'air moisi et négligé que ne tolérerait aucun artisan d'Alexandrie digne de ce nom ne la gêna même pas, tant l'excitation de faire son "shopping" raviva en elle les braises d'une adolescence négligée. Outre les protections, pour lesquelles le choix se révéla sommes toutes rapide - les économies emportées par Beate étant ce qu'elles sont  -, la chevaleresse porta une attention particulière à l'arme qu'elle allait acheter. L'affrontement contre les Péligons l'avait mis face à une réalité fort peu agréable : si sa prédisposition au combat ne la quitterait sans doute jamais, il n'en allait pas de mêmes pour certaines de ses compétences, évaporées avec les années d'entraînement qu'elles avaient coûtées. Avec un certain mépris pour elle même, elle attrapa une épée à la conception médiocre, mais dont elle jugea qu'elle serait parfaite pour se réadaptée au commun des situations dangereuses.

« Légère et maniable, souffla Beate en observant le reflet de l'arme sous la lumière du jour, la bonne épée que voilà. »

Lorsqu'elle sortit de chez Alice l'apothicaire, par laquelle la Général avait tenu à passer, Alvin - qu'elle en aurait presque oublié - attira son attention sur un avis de recherche. Muette de surprise, elle en arracha le papier, avant de l'apporter face à elle et de le lire ; il lui paru désormais évident que, si elle avait elle même accompagné Sa Majesté à son entrevue avec le Roi Cid, elle aurait déjà été mise au courant de cette décision. Vexée que ni la Reine, ni Steiner n'ait jugé bon de lui en souffler un mot - peut-être avaient-ils simplement oublié, mais elle ne voulait rien entendre -, elle plia l'avis de recherche en trois, avant de le glisser dans l'une des poches d'Alvin.

« Cet individu est en parti l'instigateur de la guerre dont je vous ai parlé, expliqua Beate, et il extrêmement important que nous le retrouvions. Lorsque vous serez rentré chez vous, Alvin, je vous prie de montrer cet avis à vos supérieurs. Si vous le trouvez... Nous devons savoir où il est. » Elle ne dit plus rien pendant quelques secondes, avant de finir d'arguer en la faveur de sa demande. « Si cela peut vous convaincre, sachez que ce "type" à littéralement réduit un monde en poussière à lui seul, et en l'espace d'une poignée de minutes. Je compte sur vous. »

Les achats menés à leurs termes, Beate retourna jusqu'au Tax'Air, résumant à Alvin ce pourquoi il leur fallait le prendre ; la sortie de Lindblum qu'ils devaient emprunter, en bas de la falaise, se trouvait dans une partie du château réservée à la royauté. La Brume et ses dangers étant de retours, lui expliqua t-elle, il était possible que le Roi Cid ait interdit le passage, auquel cas Beate devrait demander une audience, accompagnée d'Alvin. Le véhicule trembla, se souleva et enfin, démarra dans un bruit de moteur essoufflé. Adossée contre l'une des parois, Beate garda le silence durant une bonne moitié du trajet, avant de regarder Alvin.

« Et si vous me parliez de vous, un peu ? »

_________________________________


Achat de Beate :

> Épée de Fer, qu'elle équipe -> 660 gils
> Armet d'Or -> 1800 gils
> Mitharmure -> 1830 gils
> Tente -> 800 gils

-> 5090 Gils

Revenir en haut Aller en bas
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 189

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mer 9 Sep - 21:14

Alvin comprenait mieux maintenant qu'il avait gravi tout cela avec Beate, la brume y était peut-être pou quelque chose mais grimper si haut, même si ce n'était qu'une « simple » monté, c'était vachement épuisant ! Il imaginait bien une armée bien motivé foncer dans le tas mais une fois en haut, la moindre pichenette pourrait les faire descendre tout ça en rouler bouler sans demander leur reste.

« Je crois bien qu'il faudrait plus qu'une simple motivation en fer pour grimper si haut en gardant l'esprit aussi combatif qu'en partant d'en bas. C'est pas bête en même temps. »

Pour Gaïa, ça ne servirait à rien, avec leur véhicule, ils peuvent atteindre des sommets en quelques minutes, peu importe le nombre de gardes. Cela dit, il se souvient que pour le fort condor, ça avait été une autre histoire pour réussir à grimper si haut. La ShinRa avait perdu bien des hommes là-bas et même sans l'aide d'Avalanche, leur nombre de victoires était toujours resté à zéro et jamais ils n'ont mis la main sur cette Méga-Métaria. Ce qui n'est pas plus mal non plus vu comment cela aurait été grandement utile. Arrivant dans une armurerie, il observait un peu tout ce qui était proposé et même en dehors des armes, il y avait de belles choses mais il se voyait mal troquer sa tenue contre une de ces armures ou même échanger ses bottes contre d'autres bottes... ça ne collerait plus vraiment à l'image après tout... Un peu de sérieux donc.

Il en venait donc à l'affiche avec ce type qui semblait être recherché. Qui il était ? La question semblait délicate en voyant Beate hésité avant d'expliquer un peu plus en détail qui était ce type. Il était donc responsable de la fameuse guerre qui a éclaté sur Héra mais pourquoi vouloir faire en sorte que, s'ils sont sur Gaïa, ses supérieurs tentent de le retrouver ? Pour aider la reine et ainsi créer des liens de confiance ? Mais s'il était aussi dangereux que ça, pour réduire un monde en poussière en quelques minutes, il faut le mettre sur la liste noire lui, à côté de Sephiroth alors ! Le papier bien calé au fond de sa poche, il se demandait déjà comment trouver ce type pour commencer...

« C'est à croire qu'il ne peut pas y avoir un monde ou la chose la plus dangereuse qui soit puisse être une hordre de petis ours hauts en couleurs qui adorent câliner les gens. »

Oui, comparer Sephiroth et ce Kuja à des Bisounours... voilà qui était spécial. Qu'on ne lui en veuille pas, lui aussi il a dû regarder les dessins animé abrutissant de sa fille. On parle de torture à l'époque de la ShinRa pour faire parler les gens mais faites leur regarder ce genre de choses toute la journée, ils confieraient leurs secrets les plus intimes et honteux pourvu qu'on arrête la télé. Une fois que Beate avait fini sa séance de shopping, ils pouvaient reprendre la route jusqu'au Tax'Air afin de se rendre au château pour savoir quelle sortie emprunter. Alors que leur machine se mettait en route, la générale voulait en savoir plus sur lui ? Pourquoi pas, Alvin n'était pas le mauvais bougre, il aimait bien parler de lui et surtout de sa famille.

« Que veux-tu savoir sur moi ? Mon parcours ? Mes missions ? Mes passions, ce genre de chose ? Loins des preux chevalier, je suis un homme simple qui aime les choses simples. Mon travail était d'ordinaire plus souvent dans les bureaux avec les papiers et les dossiers mais j'ai saisi cette occasion de faire mes preuves et me changer les idées. Y a pas de mal à aller se balader un peu de temps en temps. »

Un homme simple avec des envies simples, voilà ce qui le résumait plutôt bien en quelques mots. Mais maintenant que Beate avait allumé la mèche, il serait trop tard pour faire demi-tour pour elle. Alors ? Prête ? Que ce soit oui ou non, voici l'attaque spéciale toutes catégories confondues d'Alvin Hughes... Papa gâteau ! Sortant son portefeuille, il l'ouvrait et laissait tomber une longue rangée de photos, une dizaine a vu d’œil, la plupart étant avec une petite fille aux cheveux châtains clairs, toujours toute souriante dans bien des situations.

« Et voilà mon petit trésor Elicia, elle est pas choupinette ?! Elle va bientôt avoir quatre ans, c'est dingue comme sa pousse vite à cet âge-là ! Elle est aussi belle que sa maman ! »

Alvin avait été relativement sérieux depuis leur connaissance mais parler de sa fille faisait grandement diminuer son charisme et son QI aussi vu la tête idiote qu'il tirait. Oh oui c'est un père de famille qui aime sa femme et sa fille mais il avait tellement l'air benêt comme ça aussi. Il montra une photo sur le haut du portefeuille, ils étaient tous les trois réunis, lui, sa femme Gracia et Elicia devant un grand gâteau pour ses trois ans.

« C'est bien là la seule chose qui me manque dans cette aventure, de ne plus pouvoir la voir et jouer avec elle mais un coup d’œil sur ces photos et me revoilà prêt à faire leur fête à ces bestioles ! » Il avait beau avoir encore sur lui les blessures et la fatigue du combat contre les monstres et la fatigue de monter en ville, il était prêt à faire face à un dragon maintenant ! Malheureusement cette motivation était limitée, tant que les photos sont à portée de ses yeux. « Là c'est ses trois ans, là sa première fois dans une piscine, là c'est quand elle dort, elle est tellement trognonne ! Là elle s'amuse avec ses poupées et là ce sont les deux plus belles femmes de ma vie ensemble sur une même photo ! La chance hein ! Là elle est couverte de peinture car elle m'avait fait un sublime dessin pour la fête des pères. Là, elle est sur un Chocobo, elle les adore, c'est dingue ça ! »

Et Alvin n'en avait pas fini de décrire une à une les photos qu'il trimballait sur lui. Encore heureux qu'il n'ait pas une mallette avec lui sinon Beate aurait sûrement pensé que des photos pareilles, il en aurait encore des centaines, voir des milliers. C'était mal le connaître...

« T'inquiète pas choupette, papa sera bientôt à la maison ! » Dit-il en embrassant une photo avant de songer à un fait gravissime, digne de la peine de mort ! « Il me faudra un souvenir pour Elicia... Une belle peluche, peu importe la taille et le prix... Vous avez de belles peluches sur Héra ? Le genre... mignonne, belle et pas banale ? »

Oui car un nounours tout bête ou une peluche de puluche, non merci. Mais à voir bientôt donc, là ils sont en train de quitter la ville mais il n'y a pas qu'une seule ville sur Héra.



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Jeu 10 Sep - 14:53

Beate achète Épée de Fer, Armet d'Or, Mitharmure, Tente > - 5090 gils

Beate s'équipe de l’Épée de Fer.

Gains: + 50 exp [Chacun]

Pauvre Beate ... Elle est pauvre maintenant. D8




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Jeu 8 Oct - 22:30

« C'est que je n'y connais pas grand chose. Vous savez... en enfant. »

La joie d'Alvin aurait probablement dû la ravir, mais il n'en était rien. Elle la mettait même plutôt... mal à l'aise. Parmi ses rangs, nombre de soldates étaient fiancées, mariées, et parfois même, mère de famille ; Beate quant à elle, avait fait le choix de sacrifier sa jeunesse et sa vie sociale au profit de sa carrière militaire. Elle s'était désormais bâtie une légende qui courrait aux quatre coins d'Héra et avait gagné une place certaine au sein des livres d'Histoire - mais il lui arrivait parfois, lorsqu'elle était seule, de manquer d'affection. Et plus le temps passait, plus l'envie d'en donner à un enfant allait grandissante... Mais elle n'osait pas même en parler à Steiner. Pourrait-elle, comme ses subordonnées, trouver le courage d'élever un enfant, tout en sachant que son métier risquerait de le priver de ses parents à chaque instants ?

Le sifflement des portes du Tax'Air, glas de leur traversée urbaine, lui permit de se sortir de cette situation gênante. Tout en prenant garde de ne pas vexer malencontreusement Alvin, elle parvint à faire dévier le sujet de conversation sur la décoration riche - mais néanmoins  moins noble que celle d'Alexandrie - du château de Lindblum. Tout en continuant à saluer les soldats qui la reconnaissait et qui étaient suffisamment bien placés hiérarchiquement pour pouvoir se permettre de venir lui adresser la parole, elle expliqua à son compagnon le fonctionnement globale du hall gigantesque dans lequel il venait d'arriver ; en dépit de sa position à l'intérieur même du château, ainsi que de sa prestance, ce n'était rien de moins qu'un quai qui permettait aux aéronefs et autres machines volantes de venir s'amarrer, pour peu qu'ils en aient obtenu l'autorisation - qui, en dehors des temps de guerre, était généralement donnée à quiconque la demandait. À force de suivre le tracé de l'immense tapis rouge étincelant, langue molletonneuse du palais, la Général arriva jusqu'à la fontaine à souhait du château, dont les jets éblouissants jaillissaient en arc cristallins avant de chuter mélodieusement dans l'eau à l'éclat doré par les nombreux Gils qui y reposaient. Beate elle même y jeta une pièce, expliquant à Alvin qu'elle le faisait plus par amour du geste que par superstition, lorsqu'elle sentit une main étrangère tapoter faiblement sur son épaule.

« Conseiller Olmetta ?

- Général, souffla le vieil homme avec un sourire discret, il y avait longtemps. »

Beate voulu se pencher légèrement pour le saluer, par respect pour son poste tant que pour son âge assez avancé, mais Olmetta l'en empêcha en posant fermement l'une de ses main sur l'épaule de la Général. Il secoua ensuite l'autre nonchalamment dans les airs, afin d'écarter toutes protestations.  

« Plus tard Général, plus tard. Nous savions que vous étiez arrivée à Lindblum, et le Roi, qui souhaiterais s'entretenir avec vous, m'a demandé de venir vous chercher. Est ce votre ami ? »

Beate ne su quoi lui répondre, tant la question lui paraissait surprenante et incongrue. Il lui fallu quelques secondes d'un silence embarrassant pour comprendre qu'Olmetta parlait d'Alvin.

« C'est un compagnon de voyage improvisé. Il a été envoyé par le "Gouvernement" de son monde, afin d'établir un traité de paix avec le nôtre. »

Olmetta paru réfléchir intensément, avant de déclarer que si la plus célèbre des Général d'Alexandrie lui faisait confiance, alors il en serait de même pour Lindblum. Beate lui emboîta le pas en direction de la salle du trône, en faisant signe à Alvin de la suivre.

_______________________________________

Cid Fabool IX, grand dirigeant de son royaume et l'un des plus respecté parmi ses prédécesseurs, somnolait précautionneusement lorsqu'il entendit les doubles portes s'ouvrir dans un chuintement pour laisser passer son conseiller, Beate, et un individu dont il comprit tout de suite qu'il ne venait pas d'ici.

« Général Beate ! Quel plaisir de vous revoir après tout ce temps ! »

Beate, qui mit immédiatement un genoux à terre en donnant du Votre Majesté, dû se retenir de rire lorsqu'elle vit le Roi descendre une à une les marches de son trône. Elle aurait payer cher pour pouvoir le voir en puluche, et regrettait amèrement que les événements de l'époque ne lui en laissèrent pas l'occasion. Dans la bonne humeur ui avait en partie fait sa renommée, Cid releva lui même la chevaleresse, avant de lui rappeler avec entrain qu'il estimait la connaître depuis assez longtemps, et assez intimement, pour qu'elle n'ai plus à se prosterner à chaque fois qu'ils se voyaient. Il en profita ensuite pour demander des nouvelles qu'il connaissait déjà, que ce soit au sujet de la Reine Grenat, ou de l'économie actuelle d'Alexandrie. Au bout de quelques minutes, il reprit néanmoins son sérieux, et plongea un regard grave dans celui de Beate.

« Général, commença t-il en caressant le bout de sa moustache proéminente, vous vous doutez certainement que je ne vous ait pas fait venir sans bonne raison. J'ai peur que nous soyons à l'aube de nouveaux ennuis...

- Il s'agit de Kuja ? Vous savez où il se trouve ?

- Hélas non, souffla Cid avec dépit, mais la tâche que j'ai à vous confier est tout aussi importante. Récemment, Lindblum fait les frais de plusieurs enlèvements douteux...

- La garde de Lindblum ne peut-elle pas s'en charger ? Demanda Beate, passant outre le fait qu'elle voyait mal comment certains enlèvements pouvaient être plus douteux que d'autres.

- Pas de manière assez discrète, non. Je sais de source sûre que les individus responsables viennent d'un autre monde, et j'ai donc fort à croire qu'ils ne vous connaissent pas. Je pense qu'il se cachent dans l'enceinte de la ville - où du moins, que c'est par là qu'il faut commencer. J'ai conscience que je vous demande beaucoup... Mais puis-je compter sur vous, Général ? »

Beate s'agenouilla à nouveau. Elle était la Général des armées d'Alexandrie, l'alliée la plus fidèle des proches de la Reine Grenat, et l'une des, sinon la meilleure combattante connue de tout Héra. Il en allait non seulement de la sécurité général, mais aussi de l'honneur d'Alexandrie.

« Je vais les retrouver, Votre Majesté. Vous pouvez me faire confiance. »

Après avoir murmuré un "je le sais" sincère, Cid lui remit  un portrait, gardé secret, des supposés ravisseurs. Dessiné d'une main de maître par le meilleur greffier de tout Lindblum selon les trop rares témoignages de sentinelles, la Général comprit du premier coup d'œil ce qui avait mis la puce à l'oreille de Cid, au sujet de leur provenance. Après que le Roi lui ait souhaité de réussir, et qu'il ai promis à Alvin de le rencontrer ensuite s'il le souhaitait, Beate se tourna une dernière fois vers lui.

« Votre Majesté ?

- Oui ?

- Pourriez-vous ne pas dire à la Reine que je suis venu ici ? Pas avant mon départ. »

Il réfléchit un instant, jaugeant à quel point Grenat lui ferait la tête si elle apprenait ça.

« C'est promis. Merci, Général. »

Sur quoi Beate sortit de la salle. Elle avança en silence jusqu'à la fontaine, avant de se tourner vers Alvin.

« Vous voulez m'aider ? demanda t-elle en lui tendant le portait, Nous pourrions... faire plus ample connaissance, de cette manière.   »

Mais avant, songeait-elle, il leur faudrait certainement passer à l'auberge, et commencer les recherches en début de soirée, alors que les quartiers ouvrier et théâtral serait en ébullition. Il ne serait pas prudent, même pour elle, de se lancer à l'assaut d'éventuels terroristes dans son état... Et ça lui faisait mal de le reconnaître.

Foutus portails.
   
Revenir en haut Aller en bas
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 189

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Sam 10 Oct - 21:00

Ha ça, quand on lançait Alvin sur le sujet de sa famille et pire encore, sur sa petite Elicia, il était le pire des papas gâteau et le premier petit ou grand garçon qui va venir faire les yeux doux à sa fille a intérêt à être immunisé aux cartouches de fusils à pompe car sa princesse... personne n'y touche ! Encore moins un sale gamin qui dans plusieurs années voudrait... Rhhhhhaaaa il ne pouvait pas penser que sa fille deviendrait un jour aussi belle que sa mère, elle doit rester ce bout de choux adorables qui faisait tant la joie de son cher papa !!! Mais bon, hélas ou heureusement, Beate ne savait pas trop quoi dire à cette situation qui lui était quand même inconnue... Mouais, il la comprenait, c'était parfois dur d'être une femme dans ce genre de métier... Il ne l'avait que croisé en de rares occasions quand il était dans la ShinRa mais c'était comme cette Elena des Turks ? Quoi que pour elle, c'était surtout qu'elle était la dernière arrivée dans cette élite et était un peu « bizutée » en quelque sorte par le rouquin et le chauve... Alors que pour Beate, la chose était différente quand même. Il gardait le sourire pour ne pas mettre la générale mal à l'aise, chacun sa façon d'être après tout.

Une fois arrivée, la conversation bifurqua un peu, parlant des différentes constructions entre ici et Alexandrie, quoi qu'il en soit, les deux villes restaient quand même très belles villes. Ce genre de décor le changeait bien des villes dont il était habitué sur son monde. Junon avait toujours été mieux que Midgar à ses yeux mais ça ne restait pas moins une ville militaire qui n'avait pas beaucoup de charme.... Même dans cette ville, la générale d'Alexandrie semblait être connue, saluant bien des personnes sur son chemin, chacune lui rendant autant de respect que possible. C'était beau à voir un tel respect, on aurait dit une héroïne de guerre. Passant devant une fontaine, elle venait y jeter un Gil qui venait rejoindre tous les autres au fond de la fontaine. Elle disait que c'était plus pour le geste qu'elle faisait ça et non pour une vraie croyance ou autres. Les superstitions ont la vie dur, il ne critiquait pas, il gardait juste le sourire en voyant ce genre de petite chose ici comme ailleurs.

Mais bien vite, la générale était encore demandée et par un vieil homme important cette fois. Même s'il fut montré comme un compagnon de voyage improvisé, il ne le prenait pas mal, il comprenait qu'elle avait un rôle important ici et donc devait assurer son image et ses actions autant qu possible. Puis Beate avait quand même dit l'essentiel, un représentant de son monde pour s'allier. Quand il fut question d'aller voir le roi, il était lui aussi du voyage même s'il allait rester en retrait face à ce roi à la drôle de longue moustache !Si la générale venait évoquer le nom de ce Kuja de l'affiche en entendant le mot « ennuie », le roi parlait plutôt d’enlèvement. Bien qu'en retrait, Alvin écoutait ce qui se disait avec attention. Des enlèvements ? Beate qui doit agir de façon discrète pour ne pas attirer l'attention ? C'était étrange comme histoire mais il comprenait que le roi ne voulait pas affoler la populace. Cela l'inquiétait, surtout d'entendre qu'ils venaient d'un autre monde. Il ne vit pas le portait des coupables mais il continuait d'écouter et remercia le roi pour la future audience une fois cette histoire finie. Quittant le château, ils se retrouvaient à nouveau face à la fontaine.

Beate venait à proposer l'aide d'Alvin pour continuer ainsi à faire plus ample connaissance, chose qu'il accepta. Après tout, une fois fini, il pourra voir avec le roi et cette histoire d'alliance.

« Comptez sur moi ! Par contre, jetons un œil au portait de nos ravisseurs, voire un peu de quoi ils ont l'air... »

Enfin, surtout qu'il avait peur de reconnaître un visage peut-être... il y avait tant de crapules sur Gaïa... Mais ils allaient vérifier ça une fois à l'auberge où en attendant le soir, le duo pouvait se reposer un peu. C'est vrai que ce serait stupide d'agir en plein jour puis avec leur dernier combat, ils peuvent souffler un peu comme ça. Une fois installé dans leur chambre, Alvin jetait un œil avec Beate sur le parchemin. Et une des pires hypothèses était donc vraie... Ce n'était pas aussi précis qu'une photo, le dessinateur à du les voir que quelques secondes mais ce casque...

« Deepground... »

Un seul mot alors qu'Alvin semblait perdu dans ses pensées, observant le dessin en énumérant les différents détails qui collaient entre ce dessin et l'armée secrète de la ShinRa... Sans que la question soit posé, il allait répondre à Beate, il était le seul des deux à en savoir sur l'ennemi, autant partager les informations.

« Le Deepground était un groupe en activité il y a environ deux ans sur mon monde mais nous avons mené une guerre contre eux et nous avons gagné. Tout leur chef sont censés être mort... je présume que si c'est un acte isolé, il doit s'agir de quelques soldats qui étaient resté cachés dans l'ombre après avoir enfermé les derniers soldats encore en vie... Cela dit, même si je suis sûr à quatre-vingt-dix pourcents que ce sont eux,il y a une maigre chance qu'ils viennent d'ailleurs. Le premier monde que j'ai visité semblait assez similaire au mien donc, il y a une maigre chance... mais eux... »

Ils étaient sortit de l’ombre de cette façon après tout en enlevant des gens un peu partout sur Gaïa en même temps avant de s'attaquer au QG de la WRO. S'ils enlèvent des gens... est-ce leur chef est de retour ? C'était impossible, tous les Tsviets son censé être mort ? À part cette petite Shelke qui avait décidé de rejoindre les gentils une fois abandonnés par Weiss. Ils étaient combien donc à Lindblum ? Si ce sont vraiment eux, avec leur tenue, ils ne passeront pas inaperçus de jour comme de nuit. Alvin avait perdu son petit sourire, il restait concentré et sérieux pour le moment.

« Savez-vous si dans cette ville, il y a un endroit sombre ? Un endroit abandonné peut-être ou des égouts ? Ils se montreront dans des coins plus isolés et silencieux, le soir sûrement mais autant chercher quelques indices de notre côté pour le moment. Il y a un événement spécial ce soir en ville ? »

Alvin se devait de réflcéhir à toutes les solutions d'ici leurs débuts de recherche en ville... Si ce sont eux... il espérait que ça allait su son monde mais autant éliminer ces derniers ici avant qu'ils ne soient trop nombreux sinon ce sera pire qu'une invasion de cafard.

Action d'Alvin :
Paie la chambre -150 Gils



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5077
Age : 26

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Sam 10 Oct - 21:12

Alvin -150 Gils

Comme cela ne fait pas une journée/nuit complète, Alvin/Beate ne regagnent que 30% de leurs HP/MP totaux



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Sam 5 Déc - 23:00


PNJ : Zelda


      Se promenant par le plus grand des hasards près de la Fontaine dans la cours du château impérial, une petite tête blonde avait remarqué et écouté d'une oreille attentive la conversation échangée entre les deux personnes près de la fontaine. Dans l'enceinte du château, elle avait aussi pu entendre l'entretient entre la Générale Beate et le roi Cid, son oncle. Tandis que la femme en armure s'éclipsait, la jeune fille rejoignit l'inconnu aux lunettes  près de la fontaine.

- Un endroit sombre, répéta l'intruse avec indulgence. Peut-être ... Oui, il y a un réseau d'égoût sous la ville, croyez-vous qu'ils auraient pu passer à travers nos grilles ?  Enfin, si vous voulez, je peux vour faire visiter le château ou la ville ?

      La jeune fille avait hésité avant de parler des égoûts de la ville, devait-elle lui révéler ou non les passages secrets du château. Car après tout, il s'agissait d'endroits sombres... Puisqu'elle appartenait à la famille Royale, elle avait connaissance des faux murs cachant divers couloirs permettant de se faufiler à travers le monument. Il faudrait sans doute vérifier si certaines personnes de cette armée n'auraient pas trouvé l'entrée, car pour le moment aucun d'eux n'avaient été aperçu en ville.

- Vous semblez apparemment connaître assez bien ces individus. Votre présence serait d'une importance capitale afin de nous permettre de les capturer.

      Son invitation s'était plutôt transformé comme un ordre de l'accompagner. D'un autre côté cette vie au château était d'un ennuie, une petite sortie en ville serait agréable en cette fin de soirée. qu'il y avait-il en ville ce soir ? Le mieux était d'aller faire un tour pour s'en assurer ou de regarder les quelques affiches placardés sur les tableaux en bois. Des annonces devraient être aussi faites par des troubadours.

- Oh et ... pardonnez ma curiosité, mais vous avez parler d'autres mondes et vous même venez d'ailleurs... Est-ce que vous pourriez me parler de ces contrés qui me sont inconnues ?

      La jeune fille montrait une immense admiration auprès de cet étranger. Une chance pour elle de tomber sur une personne hors de ces murs et qui plus est, étranger à ce monde. Elle s'attendait à ce qu'il lui raconte moult récit, mais peut-être qu'il n'aurait pas envie de parler de lui et de ces différents mondes ? Cette jeune princesse aurait tant voulu en savoir davantage.




Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 189

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mer 9 Déc - 19:43


Alvin était pourtant en train de récolter ses informations sur ses adversaires d'autrefois, les premiers vrais adversaires de la WRO et ils étaient de retour et ailleurs même. C'était assez étrange mais il devait donc faire avec. Il commençait à chercher un plan avec Beate alors que cette dernière l'écoutait attentivement, un soldat était venue chercher la générale d'Alexandrie, le roi semblait avoir une nouvelle mission pour elle ? Ou bien autre chose que faire équipe avec Alvin ? Qui sait, ils étaient peut-être cachés à plusieurs endroits dans la ville ? Alvin avait accompagné Beate dans la cour où se trouvaient le Roi Cid et cette énorme moustache !!! Enfin bon, outre cette moustache hypnotisante, la jeune femme avait finalement une autre mission et s'excusa de ne pas le suivre mais ce n'est pas grave, il comprenait. Il était soldat alors les ordres sont les ordres !

Cela dit, même motivé, il se voyait mal faire face à plusieurs soldats du Deepground... Si encore ce n'était qu'un soldat mais il n'en avait aucune garantie. Mais alors qu'il réfléchissait à un plan B, une demoiselle dans une belle robe se rapprocha et évoquait déjà ce qui a été dit entre le roi et la générale. Elle était trop bien habillée pour être une servante... une princesse ? Peut-être la fille du roi, Beate avait mentionné qu'il avait une fille. Alvin ne se posaient pas trop de questions, préférant répondre simplement à ses questions pour le moment.

« C'est possible, pour s'y cacher. À moins qu'il y ait un endroit abandonné dans le coin où personne n'y met les pieds. Ils ne sont pas du genre à sortir en plein jour je présume ? »

Surtout s'ils ne sont pas nombreux. La princesse semblait remarquer le fait qu'Alvin en sache quand même un peu sur ses étranges individus, ce qui était vrai, il ne le cachait pas et eut un léger sourire, juste pour être poli mais bon, la situation n'était pas vraiment aux rires et aux plaisanteries. S'ils étaient en action sur Héra, c'était peut-être le cas ailleurs aussi ?

« C'est bien ce que je compte faire. Je ne sais pas ce qu'ils préparent mais je ne les laisserait pas faire, c'est sûr. Ils ont fait certaines choses sur mon monde que je ne compte pas revoir ici... »

Surtout s'ils comptent recommencer la même chose que sur son monde, autant éviter de nouveaux rapts. Dans un sens, c'est une chance qu'ils soient peu nombreux pour le moment, qui sait ce qu'ils auraient pu prévoir s'ils auraient été tout un régiment ? La jeune femme avait surtout noté la fin de sa phrase, à sa savoir les autres mondes, une question innocente mais longue à répondre. D'un geste, il sortait de sa poche son portable, il n'y avait pas de réseau ici mais il lui restait encore un peu de batterie quand même.

« Nous sommes plus avancés qu'ici sur un point de vue technologique. Par exemple cet appareil me permettrait de communiquer avec une personne qui en possède un autre instantanément même s''il se trouve à l'opposé de cette ville ou même ce monde. Enfin, sur ce monde, cela ne semble pas fonctionné apparemment car... enfin c'est plein d'explications entre le réseau, les satellites, je voudrais pas vous faire perdre votre temps. Mais ce qu'il y a de bien aussi, c'est que cela ne me sert pas juste à communiquer mais faire tout un tas de choses avec comme prendre des photos. » ils avaient des photos ici ? Peut-être pas mais la bombe est enclenchée, attention, impact dans trois, deux, un... il déverrouille l'écran et... « Regarder c'est ma petite Elicia, c'est un vrai p'tit ange hein ? Z'avez vu comme elle est trop mignonne ?! »

Un vrai papa gâteau mais bon, il reprenait son sérieux car il y avait quand même plus urgent. Reprenant son sérieux, il poursuivait donc.

« Mais un peu d'aide ne serait pas de mal pour trouver ces égouts ou autres. Cela dit... je ne veux pas être insultant mais savez vous vous défendre ? Je ne voudrais pas que vous soyez mis en danger par ma faute, mademoiselle... »

C'est vrai qu'il ignorait son nom....



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Sam 12 Déc - 13:54


PNJ : Zelda


      L'étrange appareil attira l'attention de la blonde, qu'est-ce que c'était que ce truc. Ça avait l'air si petit et servait à un tour un tas de choses dont elle n'imaginerait jamais tout ce que cette technique puisse contenir. Tout d'abord, elle eut un brusque mouvement de recul, ne sachant pas ce qu'était cette chose qu'il lui mettait sous son nez. Cela aurait pu être un maléfice, une sorte d'objet divinatoire magique... Apparemment, l'homme ne pouvait pas en faire usage ici d'après ses dires, ce qui rassura un peu Son Altesse, mais qui resta sur ses gardes tout de même.

      Montrant de la méfiance à cet appareil, Zelda sondait les points communs de cette technique avec la leur même s'il n'y avait rien de comparable. Une ressemblance très éloignée de la technique actuelle peu comme les ambitions de son oncle à construire des vaisseaux. Communiquer comme ils étaient en train de le faire maintenant, il y avait une personne là-dedans . Non ce truc ne pouvait être qu'un objet de mauvais augure. Elicia ? Elicia était à l'intérieur de cette chose, prisonnière de cet homme ?

      D'un mouvement brusque elle sortit une fine épée du fourreau qu'elle possédait à son côté gauche, quelque part cela répondait aussi à sa dernière question, sauf qu'elle ne se préoccupa pas de mentionner son nom. Juste ses qualités d'épéiste étaient visibles et sans doute remarquables puisqu'elle pointa l'arme en question sur son adversaire l'obligeant à libérer l'être qui se trouvait à l'intérieur de cette petite boîte.

- Libérez Elicia sur le champ !

      Ce n'était pas une blague, elle croyait sincèrement que cette enfant était prisonnière dans ce tout petit machin. L'impétueuse et indomptable princesse ne se laisserait pas avoir facilement, cette boîte devait être un véritable enfer, on devait bien se sentir à l'étroit là-dedans. Les téléphones portables, les réseaux, les textos et autres applications de ce machin comme des photos des personnes chères à cet homme, c'était difficile d'avaler ça quand aucune chose de ce genre existait sur son monde.

      D'un autre côté, elle ne pouvait pas enfermer cet homme pour usage de sorcellerie, pas tout de suite en tout cas, ils auraient besoin de lui pour arrêter ces enlèvements et mettre la main sur les kidnappeurs. Toujours l'arme pointée sur sa cible, la princesse adopta un discours adouci comparé à l'agressivité de sa lame prête à en découdre avec lui.

- Donc si nous voulons les trouver il faut agir le plus vite possible... cette nuit ? Proposa la princesse qui n'était pas du genre à remettre à demain tout ce qui pouvait se faire la veille. Sauf si cela vous pose un problème ?

      Bien sûr elle demandait à la personne concernée son avis sur le sujet, mais l'insistance de sa lame prouvait qu'elle ne lui laissait pas le choix. Enfin, il s'agissait plus d'un ordre que d'une invitation pour le coup, toujours méfiante envers cet homme qui avait emprisonné une ravissante petite fille. Zelda était vraiment loin de se douter qu'il ne s'agissait d'une simple capture d'image et rien d'autre.


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Dim 13 Déc - 22:13

Il est inespéré de croire que la paix pouvait durer indéfiniment sur Gaïa. Avoir connu une période de calme complet après les évènements dramatiques qui s’étaient passés pendant plusieurs années était déjà en soit quelque chose de miraculeux. Cloud Strife en prenait conscience chaque jour un peu plus. Il ne pouvait cependant s’empêcher d’être pessimiste… D’une façon ou d’une autre, il savait que cette accalmie n’était que passagère. Le calme avant la tempête en quelque sorte…

La tempête… C’était d’ailleurs ce déchainement de la nature qui avait beaucoup fait parler ces derniers temps. A première vue rien de plus inquiétant que d’habitude. La lumière qui tombe vite, le vent qui se déchaine, la foudre qui martèle la surface du sol avec acharnement. L’orage avait été violent mais assez rapide. Les nuages sombres s’en étaient allés aussi rapidement qu’ils étaient apparus. Cela avait au moins eut l’effet de surprendre les habitants. Cloud se souvenait de s’être félicité de ne pas se trouver à l’extérieur, en pleine livraison, au moment où la tempête avait sévie. Marlène, bien qu’une petite fille très courageuse, n’avait pas vraiment été rassurée par ce déchainement climatique et il avait fallu que Tifa et lui la rassurent le temps qu’avait duré les bourrasques de vent.

Et puis après, plus rien. La vie avait repris son cours avec un calme placide comme si rien ne s’était produit. Il ne restait que quelques vestiges de cet orage effrayant. Des matériaux arrachés aux bâtiments, des arbres qui avaient pliés sous la force du vent…. Mais chaque personne avait repris le cours de sa vie avec une monotonie routinière. Cloud ne faisait pas exception…  

Cloud Strife était livreur. C’était une constance qui n’avait pas changé depuis maintenant plusieurs années. Il parcourait le continent pour livrer des colis à ses différents clients. C’était un travail qu’il aimait car il lui permettait de voyager, de ne pas rester cantonné au même endroit… Parcourir le monde sur sa moto lui apportait une certaine forme d’épanouissement même si, lors des voyages les plus longs, il lui était impossible de ne pas se faire de tracas pour Tifa et les enfants qui restaient à Edge. Si les séparations n’étaient pas toujours un moment facile ( en particulier pour Denzel ), son retour était toujours une source de joie pour cette étrange famille qui était devenue la sienne. Il n’était pas du genre à rire aux éclats ou à laisser sa joie éclater ouvertement mais il ne cachait pas un certain plaisir à retrouver son foyer et les personnes qu’il aimait…. Les personnes qu’il n’avait jamais eu de cesse de protéger, même s’il lui était déjà ( souvent ) arrivé de s’y prendre gauchement pour y parvenir.

Ce jour-là, Cloud avait justement une livraison à effectuer à Fort Condor. Depuis Midgar, ville où il avait élu résidence, il s’agissait d’une traversée rapide en direction du sud. Si tout se passait sans encombre, il aurait faire l’allée retour en une journée et serait de retour le soir avant le coucher des enfants… Du moins ça, c’était le scénario idéal tel qu’il aurait souhaité qu’il se déroule. Mais il n’était pas à l’abri de mauvaise rencontre (certains monstres pouvant se montrer dangereux malgré tout), d’une panne technique sur sa précieuse moto ( s’était déjà arrivé et il avait bien galéré ! Cid soit loué pour son aide indispensable) ou toute autre chose imprévisible….

Alors qu’il était en approche de la ville de Junon, roulant à quelques dizaines de kilomètres à l’ouest, quelque chose d’inhabituel attira son attention. Il leva le pied et fit ralentir Fenrir avant de prendre la direction de cette chose étrange qui, il en aurait mis sa main à couper, n’avait jamais eu sa place ici auparavant.

La chose en question ressemblait à une sorte d’arche en pierre au centre de laquelle on pouait distinguer un sceau magique et luminescent. Cloud arreta sa moto juste a coté de l’arche en question puis il posa pied a terre et descendit du véhicule. Il fit le tour complet de cet etrange batiment en faire qu’il obersva sous différents angles. Les espèces de symboles présents sur le sceau ne lui disait rien. C’était bien la première fois qu’il était confronté à ce genre de chose.

Cloud resta un moment debout à étudier les différentes options qui se présentaient à lui. Il s’approcha ensuite de sa moto noire et ouvrit le compartiment latéral droit pour en sortir la lame de son épée. Il s’approcha de l’arche et fit passer la moitié de la lame à travers le sceau magique. Rien ne se passa. Il put cependant remarquer que de l’autre côté de l’arche, l’extrémité de son épée n’était pas ressortie comme elle l’aurait dû. Il fronça les sourcils. La seule explication possible était que cette arche était en fait une sorte de porte qui donnait sur un couloir reliant un point A à un point B. Un couloir… un portail…. Il ne savait pas encore comment le qualifier.

Cloud récupéra son épée et il la mit dans le large fourreau qu’il portait dans le dos. Prudence était de mise et il ne pouvait pas se permettre de s’engager dans ce passage sans assurer sa propre sécurité. Le tout était de savoir s’il devait s’y rendre à pieds ou véhiculé…. Mais ignorant tout de ce qui se trouvait derrière ce portail, il préféra y aller avec Fenrir, pensant que sa moto pouvait constituer un atout important.

Le jeune livreur reprit place sur sa moto. Il mit le contact et s’engagea à l’intérieur du portail après avoir mis plein gaz. Le vent s’engouffra dans ses cheveux et faisait voler les vêtement d’un noir complet.

Cloud ne savait pas trop ce qu’il s’était imaginé. Peut être un couloir sombre ? Peut être arriver à un autre point de Gaïa ? Ce qui était certain c’est qu’il n’avait pas une seule seconde pensé à cette éventualité là…..

Dés qu’il traversa l’arche, il fut éblouit un cours instant avant que le paysage ne se mette à changer comme par…. Magie. Le temps d’avoir cligné des yeux et cette région de Gaïa qu’il connaissait tant avait cédé la place à une région qui lui était parfaitement inconnue. Il appuya de toutes ses forces sur le frein et Fenrir effectua un dérapage contrôlé avant de se stabiliser complétement en biais. Il posa le pied gauche à terre avant d’observer l’endroit dans lequel il se trouvait

De toutes les choses que Cloud avait déjà vus, c’était la première fois qu’il était confronté à une telle chose. Devant ses yeux, au loin, se dressait une sorte de colline aménagée au sommet de laquelle semblait être bâti une sorte d’édifice ou de château. Alors que la plaine alentour offrait suffisamment d’espace pour ériger une ville complète, il ne comprenait pas l’intérêt d’avoir construit directement à flanc de colline…

Il plongea sa main dans sa poche pour en sortir son phs et ouvrir le claquet de ce dernier. Malheureusement, l’appareil indiquait sur son écran qu’il ne possédait pas de réseau ce qui empêchait Cloud de pouvoir signaler la présence étrange de ce port….

«  Hein ?? »

Le yeux de Cloud l’élargirent un instant quand il remarqua que le portail par lequel il était arrivé avait… disparu. Un claquement de langue trahit son agacement.

« Mince…. C’est pas vrai…. »

Voilà qu’il était bien avancé…. Obligé d’errer dans ce monde qui, il en était certain, n’était pas Gaïa. Toujours est-il qu’il avait réussi à venir jusqu’ici. Il y avait forcément un moyen de faire le chemin en sens inverse ! Il suffisait juste de trouver où et comment…. C’est avec cet objectif en tête il se mit en route vers cet étrange château où, il l’espérait, les habitants allaient peut être pouvoir l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 189

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mar 15 Déc - 20:18

Alvin ne s'était pas vraiment attendu à cette réaction de la part de la jeune femme. Pourquoi une telle réaction pour une pho... oh... vu l'ambiance moyen âge ici, ils ne devaient pas vraiment avoir de photo par ici mais qu'est-ce qui pourrait ressembler à une photo eh bien... une peinture surement ? Ils devaient avoir ça ici, non ? Alvin resta quand même prudent, il n'avait pas envie de se couper avec une telle arme mais il ne comptait pas vraiment fuir non plus pour si peu. Ce n'était pas son genre et avec Beate, il avait connu pire comme première impression.

« Du calme, elle n'est pas vraiment dedans, c'est comme... un tableau ? Une peinture quoi ? »

Avec son index, il faisait défiler l'écran, montrant plusieurs photos de sa fille et même de sa petite famille au complet. Lui, sa femme, leur fille, il ne pouvait pas être partout à la fois après tout. La princesse continuait d'avoir un doute à son sujet, il ne lui en voulait pas mais pour le moment, la piste des soldats était plus importante que cette sorcellerie comme elle le disait si bien. Une drôle de réaction mais rien de bien méchant. Il préférait la laisser constater son erreur toute seule, en se calmant doucement, après tout, cette technologie était inconnue pour elle, donc sa réaction avait assez de logique... même si ça en restait encore un peu drôle.

« On pourrait commencer à chercher maintenant ? Au moins vers d'éventuelles planques, on ne sait jamais, il pourrait y avoir un indice ? »

Alvin n'était pas un détective mais si une des victimes a perdu un objet et que ce dernier est coincé dans la plaque d'égout ou non loin ? Ça pourrait vouloir dire qu'ils ne sont pas très loin... Mais avant de partir vers cette piste, le jeune père préférait quand même mettre cette histoire de photo au clair, faisant signe à la jeune femme d'attendre. Il baissait son portable vers ses pieds – il aurait bien pris une photo d'elle mais elle aurait pu prendre cela comme un mauvais geste et si sa femme tombait sur une photo d'une autre femme sur son portable... il aurait eu très peur d'elle – il prenait en photo ses bottes avant de lever l'écran vers Zelda qui pouvait voir les bottes et un peu le pantalon du soldat en photo, entouré des pavés qui jonchait le sol.

« Vous voyez ? Vous n'avez rien à craindre. Dites-vous que c'est comme... comme un souvenir gravé instantanément. »

Oui, souvenir devait être plus précis que peinture. Une peinture il faut pas bouger pendant X temps alors qu'un souvenir, il n'y avait pas besoin de chose précise, ça se faisait comme ça. Il finit par ranger son portable pour éviter de poursuivre cela, elle devait avoir compris à présent. Puis Alvin commençait à tendre le bras, invitant la demoiselle à lui montrer le chemin pour qu'elle puisse ensuite prendre la tête des choses et lui montrer la marche à suivre. Au moins maintenant il savait que la princesse - ou simple demoiselle aisée – savait manier son épée, plus besoin de poser de questions mais cependant... dans la ville, il n'avait pas vraiment vu de jeune femme aussi bien habillé... Est-ce qu'ils ne vont pas attirer l'attention ? Bah, ils verront bien après, pour le moment, en avant ! Autant boucler le plus vite possible ses soldats qu'ils ne puissent plus nuire aux autres.



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Mer 16 Déc - 13:40


PNJ : Zelda


      Un tableau ? Une peinture dans un si petit appareil ? Mais c'était ennuyeux à regarder dans une si petite boîte et puis comment pouvaient-elles être exposées ? Il l'avait transformé en peinture. Oh la la, la princesse n'y comprenait rien du tout. Zelda rengaina son épée, toujours aussi peu convaincue de cette réponse et de cette démonstration, mais Alvin avait l'intention de chercher les individus potentiellement dangereux et face à cela, la princesse n'allait pas faire de lui son prisonnier. En tout cas, pas tout de suite.

- Vous vous êtes lancé le sort sur vous-même ? Demanda la jeune fille incrédule. C'est comme ça dans votre monde que vous faites des tableaux ? Enfin, ça représente votre souvenir, c'est votre mémoire ? Oh comme c'est pratique ...

      Pas sûre qu'elle ait vraiment si bien compris que ça. En tout cas, ce petit appareil sophistiqué du monde d'Alvin pouvait reproduire ce qu'ils voyaient. C'était ça le plus important. La jeune fille était soulagée de voir qu'Alvin n'avait pas disparu en prenant des photos de ses bottes, heureusement qu'une faisant cela ses pieds n'avaient pas disparu ! Soit dit en passant, Zelda pensait toujours que ce machin était un captureur d'âme bien qu'Alvin soit toujours présent à ses côtés. Ce devait être un grand magicien qui arrivait à "voler" des images, des gens, des souvenirs...

      L'ambiance s'était finalement détendue et Zelda commença à arpenter la ville aux côtés d'Alvin pour chercher quelques indices. Comme il avait dû s'en apercevoir, la ville était fragmentée en plusieurs districts et pour aller de l'un à l'autre, il fallait utiliser un dirigeable qui les amènerait dans le quartier désiré. Le quartier des affaires se trouvait à l'entrée de la ville, autant commencer par celui-là même s'il y avait à fort à parier qu'ils ne trouveraient personne à cette heure si même s'il s'agissait de la zone commerciale. Pas besoin que la princesse lui intime l'ordre de rester près d'elle, il n'y avait pas grand monde.

      Cependant, les gardes semblaient s'activer à l'entrée pour une raison inconnue. De nature curieuse, Zelda pressa le pas pour aller vérifier par elle-même ce qui n'allait pas. Peut-être que les soldats avaient mis la main sur quelques individus louche et qu'il pouvait s'agir du DeepGround ? À moins qu'il ne s'agisse d'un habitant de Lindblum qui n'avait pas fait attention au couvre-feu de la ville. Quoi qu'il en soit, à cette heure-ci, la herse de l'imposante citée élevée était fermée pour empêcher quiconque d'entrer et de sortir de la ville.

- Que se passe-t-il ? Demanda la princesse aux soldats de l'entrée. Il y a un problème ?
- Vôtre Majesté, commença un garde en effectuant une courbette, il y a un homme d'un autre monde qui demande de l'aide.

      Regardant à travers la grille du château se tenait un jeune homme blond. Ses yeux brillaient d'une étrange lueur que l'on pouvait voir dans la nuit. L'homme était habillé d'une façon si étrange qu'il ne devait sans doute pas appartenir à ce monde. Ce dont parlait le soldat, l'étrange machine en question était la moto de l'individu éclairant les alentour à laide de ses fusibles. Ce genre d'engin n'existait pas sur leur propre monde, ce qui attisait la méfiance de la garde de nuit. Un coup d'oeil vers Alvin suffit à rassurer la princesse, cet engin, il n'avait pas l'air d'être surpris d'en voir un contrairement aux gardes. Ce devait être une de leurs techniques avancées sur leur monde. Les inventions de Sa Majesté Cid avaient l'air si dépassées en les comparant.

- Laissez-nous passer, ordonna la princesse tout en conviant Alvin de la suivre. Les gardes hésitèrent à la laisser faire, mais un ordre est un ordre, ils se rangèrent sur le côté tandis qu'elle s'approcha de la grille pour demander à l'individu : Qui es-tu étranger, d'où viens-tu et que veux-tu ?

      Les gardes n'avaient pas l'intention de le laisser entrer sans laisser passer ou une raison valable. Par chance la nièce de Cid passait par là et suivant ce que lui répondrait cet étranger venu d'ailleurs, elle pourrait éventuellement consentir à le laisser passer et ordonner d'ouvrir les grilles du château.


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Ven 18 Déc - 9:39

Tout paraissait étrange ici.

Cloud avait parcouru bien des endroits de par son histoire. Il avait traversé les contrées les plus éloignées de Gaïa et il pouvait s’enorgueillir d’avoir plus ou moins découvert chaque parcelle de la planète sur laquelle il vivait. Rares étaient encore les secrets géographiques qu’elle pouvait lui cacher. Mais il avait appris à se méfier de l’excès de confiance. Il avait appris, souvent à ses dépens, qu’aucune connaissance n’ait jamais acquise par avance. Alors peut être que sa première impression n’était pas la bonne. Se pouvait-il qu’il se soit trompé en pensant que cet endroit qu’il avait rejoint par…. portail…. était un monde différent du sien ? La seule façon qu’il aurait eu de s’en persuader aurait été de parcourir les horizons. Il serait peut-être tombé sur un habitant. Rien qu’en observa sa réaction en le voyant, sa tenue vestimentaire ou la langue qu’il parlait, il aurait été fixé. Il aurait tout aussi bien pu tomber sur des monstres…. Si toutefois cet endroit en était envahi comme c’était le cas sur Gaïa.

Toujours est-il que la nuit tombait rapidement. Il n’avait pas fait attention à ce petit détail lors de son arrivée et c n’est que lorsqu’il fut contraint d’allumer les phares de Fenrir qu’il se rendit compte que la nuit était arrivée. Le château sur la colline lui avait paru plus proche qu’il ne l’était finalement. Y avait-il un problème de perception des distances ? Cloud l’ignorait mais continuait de filer dans cette unique direction. Où aurait-il pu aller ailleurs ?

Alors qu’il arrivait au pied de la colline, il posa un pied à terre en prenant le temps d’observer la bâtisse de plus près. Plongée dans la nuit, on ne pouvait voir qu’elle était éclairée par des torches dansantes qui conféraient un petit côté mystique et ancien à l’ensemble du bâtiment. Des torches…. Pas d’électricité ? Il n’y avait guère que dans les endroits très profondément reculés de Gaia que l’énergie Mako était absente. Et encore que….. Maintenant qu’il y regardait de plus près, mise à part la position assez atypique du château, ce dernier lui donnait l’impression d’avoir bondit dans le passé et d’être revenu au temps moyenâgeux dont il avait étudié l’histoire lorsqu’il était encore qu’un écolier à Nibelheim….

De toute façon avait-il le choix ? Non… Il haussa donc les épaules avant de remettre le contact sur sa moto. Le moteur vrombissant de cette dernière déchira le silence de la nuit alors qu’il gravit la montagne jusqu’à atteindre le château…. Ou plutôt sa herse.

Une grille en fer forgé épaisse barrait la route le séparant de l’intérieur du bâtiment. Il y avait deux gardes de part et d’autre de cette dernière pour veiller au bon ordre et empêcher toute intrusion dont la sienne….

Sans qu’il ait besoin de parler, Cloud obtenu directement quelques réponses à ses interrogations muettes. Le style vestimentaire des gardes et les armes qu’ils possédaient il avait confirmé avoir quitté les frontières de Gaia. Où il avait plongé dans son passé mais il en doutait fort. Le paysage alentour ne lui disait rien et le Gaia d’aujourd’hui aurait encore du demeurer les vestiges de cette montagne et de son château.

Les gardes paraissaient méfiants et…. Effrayés. Ils ne cessaient de regarder la moto de Cloud avec une certaine réticente. L’un d’eau avait même pointé sa lance dans sa direction, la faisant passer à travers la herse pour en donner un petit coup à la moto comme pour vérifier si elle était vivante ou non. Immédiatement cela fit réagir Cloud qui descendit de son engin et repoussa la lance de la main sans ménagement.

« Hey ! »

Le regard bleu-vert de Cloud, typique des anciens membres du SOLDAT de la Shinra, transpercèrent le garde. Le livreur n’était pas réellement quelqu’un de soigneux mais il n’appréciait que modérément qu’on vienne esquinter sa moto. D’autant plus que cette dernière était son unique moyen de se déplacer dans ce monde visiblement sous développé…. Du moins par rapport à Gaïa !

Cloud s’approcha jusqu’à se trouver prêt de la herse. Son regard se posa sur le château que l’on pouvait voir à travers les barreaux. Il ne savait pas trop où il était tombé mais rien ici ne le rassurait. Il ancra de nouveaux son regard sur les deux gardes qui n’en finissaient plus de le regarder avec méfiance, le soupçonnant sans doute de faire un mauvais coup. Mais après tout, pouvait-il leur en vouloir. Si Cloud était surpris de voir le peu de moyen technologique qu’il y avait ici, la surprise devait être encore plus grande pour ces deux gardes qui n’avaient sans doute jamais vu de moto de leur vie et encore moins de vêtements comme ceux que portait Cloud.

L’un des gardes finit par prendre la parole, sa voix tremblotante sans doute d’appréhension ou de malaise. Il demandait au jeune blond son identité et ce qu’il venait faire à Lindblum après l’heure de couvre-feu.

Okay…. De plusieurs choses l’une. Lindblum…. Ce nom lui indiquait clairement qu’il avait quitté la surface de Gaïa. Secondement le « couvre feu »…. Il ignorait jusqu’alors qu’il y en avait un et qu’être dehors à cette heure tardive ( mais quelle heure pouvait-il bien être ? Il en avait aucune idée ) accentuait encore les soupçons qui pesaient déjà sur lui

Cloud croisa les bras avant de répondre d’une voix neutre.

« Je m’appelle Cloud Strife. Je viens d’un endroit appelé Gaïa. Et je n’ai aucune idée de ce que je fais ici. Je cherche un moyen de retourner chez moi. »


Voilà. Tout était dit au moins. Et il n’y avait là que la vérité. Les deux gardes se concertèrent un moment et Cloud écouta distraitement ce qui se disait. Ils parlaient d’aller chercher quelqu’un…. Sans doute le régisseur des lieux. L’un des gardes s’en alla un moment avant de revenir accompagné d’une jeune femme qui avait tout de l’allure de la Princesse. Panoplie complète. Couronne et tenue un peu guerrière. Il se serait presque attendu à quelque chose de plus rudimentaire….

Elle le regarda un instant, le jaugeant du regard qu’elle darda sur lui. Il en fit de même avant d’ancrer son regard au sien quand elle lui adressa la parole

- Qui es-tu étranger, d'où viens-tu et que veux-tu ?

Il venait juste de le dire aux gardes qui n’avaient visiblement pas passer le message…. Ou bien voulait-elle l’entendre de sa propre bouche ? Cloud n’allait pas se formaliser de devoir se répéter une nouvelle fois et il s’exécuta afin de ne pas s’attirer d’ennuis supplémentaires. Il était déjà dans une situation délicate et il aurait été stupide de sa part que de s’y enfoncer encore plus. Pour une fois qu’il agissait de façon raisonnée Tifa n’était même pas là pour le constater….. Tristesse…

« Je m’appelle Cloud. Je cherche juste un moyen de retourner dans mon monde. Gaïa. Je ne cherche ni ennui ni combat. Dites-moi simplement où trouver un de ces portails qui m’a conduit ici »

Les phares de Fenrir continuaient d’éclairer les alentours. Il y avait un contraste saisissant entre la lumière des torches et celle plus froide de son véhicule. Ce n’est d’ailleurs que grâce à elle qu’il put remarquer une personne se tenant derrière la « princesse guerrière ». Une personne qui n’était pas du tout vêtu à la mode d’ici. Quelqu’un qu’il ignorait mais dont la tenue n’était pas sans lui rappeler celles que l’on avait dans son univers. Se pourrait-il qu’il ne soit pas le seul à être parvenu ici ? Se pouvait-il que cet homme soit comme lui ? Un paumé de Gaïa ? Un rescapé….

C’est à lui directement que Cloud s’adressa

« Vous venez de Gaïa ? »

Son regard se porta de nouveau sur la régisseuse des lieux

« Laissez moi entrer »

Il leva ses mains cachées dans ses gants de cuir noir. Il espérait ainsi lui montrer qu’il n’avait aucunement l’intention de se montrer agressif et qu’il ne ferait pas usage de l’épée qu’il portait dans son dos. Du moins en partie… le reste des lames étant en sécurité dans les compartiments latéraux de la moto

« Si vous m’aidez je repartirai sans vous causer de problème »
Revenir en haut Aller en bas
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 189

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Dim 20 Déc - 19:49

Cette histoire de portable ne risquait pas de finir comme ça, Alvin avait peut-être mal choisi ses mots ou bien cette technologie était encore un peu nouvelle pour les gens d'Héra ? Peu importe, il préférait laisser ça de côté et se concentrer sur sa recherche d'indices. Si le Deepground avait le temps contre eux, ils n'avaient peut-être pas fait attention au fait d'avoir laissé des traces ? En tout cas pour le moment, il se dirigeait avec la jeune femme vers une piste mais un garde venait les avertir d'un individu étrange non loin de là. Un soldat de Deepground ? C'est gentil de se jeter dans la gueule du loup. Enfin, rien ne garantissait que les méchants soient aussi poli et bien élevée. Suivant la jeune femme et le soldat, il arriva devant une grille où un type en moto les attendait. Il n'était clairement pas d'ici, c'était évident. Cela dit, une moto, ça pourrait aussi venir de Dol ? Il en savait peu de sur ce monde mais il semblait proche du sien. Mais la tête du type... elle ne lui était pas inconnue.... Il n'était pas physionomiste pour autant mais il l'avait déjà vu quelque part, forcément sur Gaïa...

Il disait se nommer Cloud et venir de Gaïa ? En même temps, s'il l'aurait croisé ailleurs, sa mémoire le lui aurait dit simplement. Il cherchait à retourner chez lui, un peu comme Alvin même si mission était quand même de voir certaines choses avec les autres mondes. Danger ou pacte de paix, tous les détails étaient importants. Il n'avait pas grand-chose à ramener pour le moment mais il avait quand même certaines choses à ramener pour en informer son directeur. Cela dit, ce Cloud avait deviné qu'il était d'ailleurs, de Gaïa même. Il est vrai que sa tenue ne collait pas au décors et qu'en plus, même si sa tenue n'a rien d'officielle avec la WRO, ça resta quand même... ressemblant en un sens... Maintenant qu'il le voyait dans les yeux... ça y est, il se souvenait où il l'avait déjà croisé !

« Vous êtes déjà déjà venu au QG avec le directeur Tuesti, non ? Je vous ai déjà aperçu. »

Les membres d'Avalanche, ceux avec qui le directeur n'étaient ami n'était pas mondialement connus, chacun avait sa petite vie à côté. À part Cid Highwind qui avait eu son moment de gloire il y a quelques années quand il avait été sélectionné pour conquérir l'espace avec la ShinRa mais depuis, il se faisait discret aussi. Si c'était un ami du directeur, rien à craindre donc !

« Ne vous en faite pas, je sais qu'il n'a rien de méchant, vous avez ma parole ! Cela dit, même si je vous empêcherais pas de partir pour rentrer, je préfère vous mettre au parfum sur certaines choses. Ainsi que solliciter votre aide. Vous nous avez aidés il y a un an face à Deepground, eh bien on va encore avoir besoin de votre aide je crois... »

Ce fut surtout Vincent Valentine qui fut en première ligne dans cette bataille mais Avalanche avait aidé à les combattre à Midgar et à faire exploser les réacteurs afin de priver Oméga de sa source d'énergie afin de le repousser.

« Enfin, je ne suis pas sûr à cent pour cent qu'il s'agisse d'eux mais j'ai pu voir un portrait-robot qui ressemblait beaucoup à un soldat du Deepground donc si je me trompe pas et qu'ils sont dans le coin, ça ne sent pas très bon... »

Même si l'armée secrète de la ShinRa était censée avoir été vaincu il y a un an, s'ils sont de retour, ce n'est pas pour changer et devenir gentil. Shelke la Translucide avait changé car elle avait été manipulé puis jeté mais les autres Tsviets ont tous été vaincu et à part leur leader, Weiss dont le corps n'a jamais été retrouvé, tous sont censé manger les pissenlits par la racine.

« Je mène donc ma petite enquête pour le moment et si je ne me trompe pas, votre aide sera le bienvenu... »

Étant trois, ça ne pouvait qu'être mieux que rien puisqu'ils ne savent pas combien ils sont, un au minimum s'ils ne se sont pas trompé et plus peut-être... Cela dit, s'ils trouvent une piste, ce serait mieux aussi de se séparer au cas où, comme ça, ils enquêtent sur un plus grand terrain et ça évite les mauvaises surprises. Mais bon, il fait déjà espérer que Cloud puisse leur prêter main-forte. Un non de sa part serait étonnant s'il s'agissait bien là d'un ami du directeur. Autant éviter que le Deepground ne prenne plus de place ici aussi, de vrais cafards qui se reproduisent à toute vitesse ! De vrais nuisibles ceux-là...



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   Dim 20 Déc - 21:06


PNJ : Zelda


      Gaïa. C'était de là qu'Alvin et le DeepGround venaient. Visiblement d'après les dires et la posture d'Alvin, cet homme n'avait pas l'air d'être de ces crapules qui enlevaient les gens. Mieux, il avait déjà eu affaire au DeepGround et semblait avoir réglé leur problème une première fois, alors pourquoi ne pas solliciter son aide afin de réduire l'influence de cette soi-disant armée de l'autre monde.

- Si vous nous aidez, vous pourrez repartir sans problème !

      Avec le sourire, Zelda ordonna aux gardes de lever la herse, ils n'émirent aucune objection car après tous les ordres d'un supérieur ne se discutaient pas, même s'il s'agissait d'une jeune fille, elle faisait partie de la famille royale et avait démontré sa capacité d'épéiste hors pair. De toute manière puisque le trône n'était pas à disposition, car elle n'était que la nièce de Sa Majesté, Zelda servait sa propre famille. Cloud était forcé de les aider à capturer ces kidnappeurs, dans le cas où il se le refuserait... au cachot !

- Je propose que l'on se sépare afin de les déterrer de leur trou. Chose qui ne serait pas facile à faire de nuit alors. Attendez un instant.

      La princesse alla s'égarer un instant dans ce qui était un petit poste de garde. Tandis que les soldats s'attelaient à refermer la herse derrière l'individu au regard brillant et son étrange véhicule. Cherchant dans sur le bureau elle dégota un parchemin, puis s'enquit d'une torche au passage. Enfin, elle revint voir les deux personnes du monde de Gaïa.


- Tenez, elle leur remit tout d'abord le parchemin, voici une carte de la ville afin que vous puissiez vous repérer plus facilement et je pense que vous aurez besoin de ceci.

      Leur confiant la torche qu'elle prit la peine d'allumer pour eux, un des soldats de garde vint la rejoindre prête à fouiller dans les recoins de la ville en sa compagnie. L'idée qu'ils aient eux-mêmes une de leurs techniques pour éclairer leur route, comme ce portable ou ce véhicule, traversa l'esprit de la demoiselle. Cependant, la torche pouvait leur être utile, cela éviterait d'effrayer la population, bien qu'à cette heure tardive, tous étaient censés être chez eux.

- Pour vous déplacer d'un quartier à un autre, il faut utiliser le périphérique. Si jamais vous trouvez quoi que ce soit, un indice ou autre, prévenez-nous dès que possible.


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite visite d'un grand royaume!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite visite d'un grand royaume!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite visite (feat. Iris Shepard)
» Une petite visite chez le médecin [PV Archange et Jessie]
» Petite Légende | Un grand avenir ce dessine devant toi...
» Viens lui rendre une petite visite {Nathou}
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Lindblum-
Sauter vers: