Accueil

Partagez | 
 

 Vers de nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 169

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Jeu 6 Aoû - 21:07

Parfois, y en a qui n'ont vraiment pas de chance ! Alvin commençait à peine son voyage avec la générale d'Alexandrie qu'ils tombaient déjà sur deux monstres ! Bon, c'était assez normal dans ces vastes plaines d'en rencontrer puis ils n'avaient pas l'air bien méchant à vrai dire. Mais voilà, le combat débutait à peine que malheureusement pour lui, Alvin venait de piquer un petit somme en tombant en arrière dans l'herbe. Et ce n'était pas les voix de Beate et des monstres qui semblaient le tirer de ce sommeil, ni même le petit caillou lancé pour lui dire de se lever. Hélas pour la jeune femme, elle va devoir faire cavalière seule jusqu'à ce que quelqu'un – elle ou l'un d'eux – ne vienne frapper le jeune homme assez fort pour le tirer de ses songes.

Il n'avait pas trop à se plaindre à vrai dire ? Il faisait un rêve agréable, il prolongeait un peu sa nuit, tout était bien dans le meilleur des mondes. À vrai dire, bien sûr qu'il aimerait aider Beate à combattre ces deux drôles d'oiseaux mais hélas pour lui, si ses lunettes le protégeaient de la cécité, contre le sommeil, il n'avait rien contre ça. Pas même un réveil sur lui. Il avait bien une montre à gousset à sa ceinture mais ce n'était pas vraiment utile actuellement. Ce n'était pas après tout le tout petit « tic tac » que l'on entendait en approchant la montre à l'oreille qui allait le réveiller. Alvin avait le sommeil lourd en plus alors évidemment, il ne faisait rien pour arranger les choses de son côté en plus. Étalé sur le sol, il dormait comme on dort après un bon pique-nique en famille, sous un arbre sous un beau soleil de printemps, une douce chaleur un doux petit vent, il ne manquait que le chant des oiseaux oiseaux ici. Les deux Peligons pourraient bien remplacer ce doux chant par leur voix... bruyante mais rien à faire pour le moment, quand il dort, il dort !

Sans le savoir, Beate avait été elle aussi toucher par la même attaque des deux oiseaux sans pour autant tomber de sommeil à son tour, elle avait même été frappée par la foudre. Dans le cas du jeune homme, la foudre n'aurait rien changé à son sommeil. Ça aurait agité son rêve au mieux. Mais lui, il dormirait toujours. Allez, encore un peu de patience et il pourra enfin combattre ! Enfin, si Beate lui laisse le temps.

Actions d'Alvin en cas de réveil :
Tour 1
- Attaque Peligon A x2 (ou un, cela dépendra de quand est le réveil).

Tour 2
Attaque Peligon A
Vol Peligon B



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Lun 10 Aoû - 23:19

Une nouvelle frappe, un nouveau cri de douleur arraché à celui qui l'a subit. Ne t'inquiète pas, songeait Beate en le regardant chanceler, tu ne seras bientôt plus le seul à souffrir. Elle le savait, sentait qu'elle avait tourné l'empathie de ses ennemis à son avantage ; son sens aguerri du combat n'avait pas tant dépéri que ses capacités. D'une certaine manière, lui sembla t-il vaguement avoir déjà remarqué, elle-même partageait inconsciemment une certaine forme de compassion envers ses adversaires – le lien improbable et paradoxal unissant deux personnes risquant leurs vies, certainement. Un flash lumineux, inopiné et puissant, renvoya ses ébats philosophiques dans une portion lointaine et méconnue de son esprit - celle dont on ne se sert guère plus d'une fois l'an, pleine qu'elle est d'informations inutiles tout autant que fascinante.

Peut-être est-ce son égarement qui, au final, lui aura épargné de sombrer dans un sommeil semblable à celui qui avait éloigné Alvin de tout soucis. À peine Beate avait-elle marquée son retour mental d'un « peuh » dédaigneux, que le second Péligon usa du sort Foudre afin de lui arracher un petit cri à l'aiguë propre à la tonalité féminine. La Général ne se permis pas le luxe de laisser son genoux toucher terre, son corps étant désormais plus guidé par la rancune que par la raison ; son instinct hurlant lui intimait de payer au deux créatures leurs surplus d'arrogance.

Sa lame perfora avec aisance le sol dans lequel elle avait été plantée. Sa concentration, portée à son apogée, lui permit de sentir sa force grandir au travers de chacun de ses muscles endoloris par la décharge électrique qu'ils avaient subis ; un instant, elle se surprit même à chuchoter l'ancien chœur qu'elle avait appris, au début de ses loyales années de services dans l'armée d'Alexandrie. Voilà quelques années, maintenant, pensa Beate, brièvement nostalgique. La chevaleresse repris d'un coup sec le manche de son épée, et revigorée, frappa une nouvelle fois.  
Action de Beate :

Tour 1 : Katyusha.
Tour 2 : Attaquer, sur Péligon A.
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Mar 11 Aoû - 11:38

Tour 1

Alvin : Dort
Péligon A : Éblouissement > Raté [Alvin], - 5mp [Péligon A]
Péligon B : Foudre > - 53hp [Beate], - 6mp [Péligon B]

Beate : Katyusha > For+10% [Alliés], - 10mp [Beate]
Alvin : Dort

Tour 2

Alvin : Dort
Péligon A : Coup de Bec > {Critique} - 113hp [Alvin]
Alvin se réveille!
Péligon B : Foudre > - 50hp [Alvin], - 6mp [Péligon B]
Beate : Attaquer > - 50hp [Péligon A], {Embrouilles} - 25hp [Péligon B]
Alvin : Voler > Maxi Potion Volée ! [Péligon B]

Alvin : 29/192 HP, 62/62 MP, Limite : 100% • For+10% (4) • 2 actions
Beate : 146/275 HP, 70/85 MP, Transe : 7%, DemiFeu • For+10% (4) • 1 action

Péligon A : - 136 HP, - 10 MP • Embrouilles
Péligon B : - 25 HP, - 23 MP




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 169

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Mer 12 Aoû - 20:58


Même si ce n'était clairement pas le lieu et l'heure pour ça, une petite sieste, ça fait du bien, même si cela ne faisait pas énormément de temps qu'il venait de se réveiller, c'est toujours ça de pris ! Ce n'était pas sa faute, lui aussi voulait en découdre avec les drôles d'adversaires mais Morphée était si confortable qu'il ne s'échappait pas de son rêve si facilement. Il aimerait bien aider Beate, ne pas la laisser seule affronter ces deux drôles d'oiseaux même si elle serait sûrement capable d'y arriver seule mais c'était aussi une question de principe. Ses principes étaient un peu oublié maintenant qu'il rêvait de choses et d'autres dans son rêve, il ne se réveillait même pas avec le boucan que faisaient Beate et les deux créatures, il était bien loin de tout cela.

Bien loin jusqu'à ce que sonne son réveil relié à son corps ! Oui, vous savez, on se réveille quand on a soudainement mal par exemple, d'autant plus vrai quand c'était au crâne ! Le monstre venait de réveiller Alvin d'une sacrée façon puisque le coup de bec avait été porté et front et inutile de dire que c'était violent ! Ridicule pour certains quand on voit la tronche de cette créature mais le soldat avait bien compris qu'il ne fallait pas juger un adversaire trop vite ! Réveiller en sursaut, il se redressait à peine sur ses fesses que le second usait de magie pour le foudroyer, le laissant cuit sur place et surtout bien affaibli.

Alvin se redressait péniblement, il sentait qu'il pourrait sûrement user de sa limite mais son état était tout de même préoccupant. Il était bien faible et il avait peur que le moindre coup ne soit un peu trop fort pour le mettre hors-jeu.

« B'sang ! Quand ils réveillent quelqu'un, c'est pas avec le dos de la cuillère ! Aïe aïe aïe !... Même ma première cuite ne m'avait pas laissé un mal de crâne pareil ! »

Il sentait le sang couler de son front, rien de bien inquiétant mais gênant quand même, surtout dans un combat. Il était temps d'avoir un minimum de jugeote ! Il devait saisir l'occasion d'avoir cette limite pour élimi-OH UNE POTION !!!!! Là, aux pieds de l'un des monstres ! Fruit du hasard, le monstre qui gardait ça sur lui ou peu apportent, il y avait une potion à ses pieds ! Enfin, c'était peut-être autre chose mais il espérait que ça en soit une ! Il courait avec l'énergie du désespoir pour aller récupérer ce bien si préééécieeeeux ! Oh moins, il avait de quoi tenir encore un peu.

« Je te laisse gérer encore un peu la situation, juste le temps de me refaire une petite santé et... on va voir ce que qu'on va voir ! »

Oui, avec sa limite il pourrait peut-être vaincre une de ces créatures mais ce n'est pas sûr. Quand bien même il pourrait en vaincre un,  le second était toujours là pour prendre la relève. Au moins, il pouvait voir que l'un des deux Peligons était en mauvais état, la preuve que Beate n'avait pas chômé pendant ce temps-là. Allez, ce n'était pas eux qui allaient bloquer les deux voyageurs, même si sous leur apparence ridicule se cachent deux monstres qui ont un bec aussi puissant qu'un bon marteau, ce n'était pas une raison ! Une petite potion pour lui et après, on va voir ce qu'elles auront à répondre ces deux-là !

Actions d'Alvin :
- Potion [Alvin]
- Limite Bal Tranchant [5 fois sur Pelingon B]



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Ven 14 Aoû - 20:16

Sèchement, Beate retira sa lame du fourreau organique dans lequel elle s'était plantée, arrachant à l'animal une complainte douloureuse qu'il n'aurait pu contenir, quand bien même aurait-il tout fait pour. Le sang ruisselait le long de la membrane filandreuse, camouflant les quelques nervures encore intactes de l'aile estropiée ; le taux de décibel des caquetages du monstre s'en retrouva multiplié, mais son dandinement comique associé aux mouvements improbables que la douleur de sa blessure lui faisait faire en valait la peine, même pour la Général et son humour pourtant plus subtil. Lorsqu'elle exécuta un bond svelte sur le côté, la première goutte de sang se déposa avec majesté parmi les herbes. Mais elle n'appartenait pas au Péligon. Rapidement, Beate essuya le filin pourpre qui avait jailli à la commissure de ses lèvres ; avant qu'Alvin ne fut enfin réveillé, elle avait encore essuyé un sort Foudre, et ceux-ci ne faisait guère montre de beaucoup de clémence.

- Vous allez tenir le coup, Alvin ?

Le réveil du Gradé lui ayant coûté un passage à tabac éclair de la part des deux Péligons, c'est avec une inquiétude sincère qu'elle lui posa la question. Mondes différents ou non, la Général ne tenait avoir une mort inutile à venger ; mais comme pour la contredire, il s'avéra qu'Alvin trouve une potion au sol, en plus d'en avoir déjà sur lui. La présence d'esprit du soldat est universelle, et elle s'en voulu presque d'avoir insidieusement remises en question les qualités militaires de son compagnon de voyage. Certainement plus par hasard que par rancœur, c'est l'instant que choisi le Gradé pour démontrer sa maîtrise des couteaux, devant laquelle la Général elle-même avait à s'incliner ; elle savait cette arme fondamentalement différente de l'épée dans son maniement, et hormis pour porter des coups rudimentaires ou couper la viande horriblement élastique servie aux troupes d'Alexandrie la semaine, force était d'admettre qu'elle ne savait pas vraiment s'en servir.

- Décidément... Vous êtes plein de surprises.

Puisqu'il se concentrait uniquement sur le monstre le moins affaibli, l'autre profita du bref instant de distraction de Beate pour la saisir fortement au poignet. Rageur, il concentrait l'intégralité de ses forces restantes dans son bec, et si sa prise n'avait pas porté de gantelets suffisamment résistant, il lui aurait sans nul doute emporté la main. Vivement, la Général força de sa main libre pour se libérer : la bave chaude et répugnante dégoulinait le long de son avant-bras, mais à force d'user des muscles discrets dont l'avait dotée ses années de services, elle parvint à desserrer l'étau mortel. Sans attendre, Beate abattit son poing sur le crâne de Péligon, avant de ressaisir son arme, et de porter un revers tranchant.

Action de Beate : Attaquer sur Péligon A.  
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Sam 15 Aoû - 12:04

Spoiler:
 

Alvin : Potion > + 150hp [Alvin]
Péligon A : Foudre > - 50hp [Alvin], - 6mp [Péligon A]
Péligon B : Coup de Bec > -58hp [Beate]

Beate : Attaquer > {Critique} - 75hp [Péligon A], {Embrouilles} - 38hp [Péligon B]
Alvin : Bal Tranchant > {1} - 164hp [Péligon A], {4 dont 1 critique} - 738hp [Péligon B]
Les ennemis succombent!

Alvin : 129/192 HP, 62/62 MP, Limite : 0% • For+10% (3) • 2 actions
Beate : 88/275 HP, 70/85 MP, Transe : 10%, DemiFeu • For+10% (3) • 1 action

Péligon A : KO
Péligon B : KO


Bilan:
Expérience Combat : + 246 exp [Chacun]
Expérience RP : + 250 exp [Chacun]
Expérience Totale : + 496 exp [Chacun]
Apprentissage : + 200 AP [Alvin], + 2 CP [Beate]
Gils : + 448 gils [Chacun]
Objets : Potion X02 [Alvin], Bocca X02 [Beate]

Alvin passe au niveau 2!




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Hughes
Voyageur de Gaïa
avatar

Messages : 169

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Dim 16 Aoû - 21:56

Alvin était dans un sale état à cause de ses deux monstres, son réveil était loin de ressembler au réveil des princesses comme dans les contes qu'il lisait à sa fille avant de se coucher. Avec ce mal de crâne déjà, ce n'était pas simple de bien se concentrer alors si les deux piafs-dragons se mettaient à lui donner un petit coup de fouet pour l'encourager, ça ne va pas ! Mais le jeune homme venait plonger sa main dans son sac pour en sortir une potion qu'il vida sur place en replaçant la fiole vide dans sa poche, pas question de polluer après tout. Ce petit breuvage avait déjà fait descendre sa douleur au niveau de la tête mais voilà que l'un des monstres venait à lui redonner un petit coup de jus ! Comme s'il en avait besoin !

Beate continua de se défendre face au monstre le plus affaibli des deux mais il tenait bon encore le bougre ! Alvin passa à la vitesse supérieure en faisant sortir un second couteau de sa manche dans son autre main alors qu'une lumière rosée s'échappait de lui. Il lançait à la suite toute une panoplie de couteau – enfin, cinq seulement – qui allait surtout se planter dans le sol autour des deux adversaires. Il avait raté son coup ? La faiblesse lui avait déplacé les yeux ? Il n'avait plus les yeux en face des trous ? À vrai dire, c'était tout le contraire car les couteaux étaient accrochés à un fin fil très résistant et Alvin fit un tour sur lui-même en tirant sur les fils qui revenaient à lui. Les deux monstres étaient tous les deux touchés par ce retour de lames, même si un des deux monstres avait plus morflé que l'autre mais au final, les deux ne tenaient plus sur leurs pattes. Ils étaient tous les deux HS.

« Fiou, ils n'étaient pas si coriaces mais je m'attendais pas à pioncer un petit coup... Pas trop de dégâts de ton côté ? » La générale avait pris quand même pas mal de coups quand même, il venait à en sortir une de ces potions de sa poche pour la tendre à Beate. « Tiens, on ne sait jamais si d'autres monstres sont dans le coin, faut pas se laisser surprendre. »

Près des corps se tenaient quatre fioles, deux genres différents. Il se baissa pour les ramasser et venait à demander à Beate ce que c'était exactement, il ne connaissait pas l'écriture d'Héra après tout mais pour ce qui était des Boccas, il les tendait à Beate pour les lui donner, ça lui était inutile, ses lunettes lui empêchait toute cécité. De son côté, si la générale n'y voyait pas d'inconvénient, il gardait les potions dont une dans sa main dans sa poche, si un monstre débarque, il va vite boire cette fiole pour récupérer un peu de santé. Près des deux monstres il récupéra aussi l'argent qu'il partageait en deux, équitablement avant de ranger sa part dans une de ces poches de sa veste. Il dépoussiéra sa veste à ce propos avant de s'étirer un peu en sentant bien encore les effets de l'attaque qu'il venait d'essuyer.

« Bon eh bien la route nous attend. Mais... on parlait de quoi déjà avant leurs arrivées ? »

Bonne question car entre le combat et son petit somme, Alvin avait déjà oublié de quoi il s’agissait ? E, tout cas, il se souvenait que leur destination portait un nom étrange et c'était... Bloumécia ? Oui, c'est ça donc en route vers Bloumécia alors ! Même s'il ne savait pas vraiment jusqu'où était cette ville ? Loin ou non, il posera la question quand ses pieds commenceront à fatiguer. Au moins avec ce petit voyage, il aura eu son premier contact avec la faune d'Héra. Rien de bien impressionnant mais il en gardera le souvenir quand même. Son crâne lui faisait encore un peu mal. Il passait d'ailleurs un coup de mouchoir pour essuyer sa blessure et éviter d'avoir le visage en sang. La potion avait bien refermé la petite plaie, évitant donc que le sang coule à nouveau.

Action d'Alvin :
- Tend une potion à Beate



Merci à mon zozio Phenix *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Ven 21 Aoû - 2:12

Spoiler:
 

Bien que l'affrontement se soit passé de la présence d'Alvin pour la quasi-totalité de sa durée, c'est le gradé de Gaïa lui-même qui en termina, en même temps que s'achevait la danse frénétique de ses petites lames. Beate s'abstint de toutes questions superflues, mais elle n'avait pas été sans noter la luminescence rose qui avait émanée du militaire ; habituée à la Transe, bien plus lumineuse, elle ne l'avait cependnt pas remarquée tout de suite. Assez curieuse pour se demander s'il s'agissait de la même chose, mais pas suffisamment pour chercher à le savoir, elle se contenta d'essuyer avec minutie ( ainsi qu'une pointe de maniaquerie qui lui seyait de temps à autre, lorsque sa féminité le lui permettait ) les restes de la salive écœurante qui recouvrait toujours la surface de son Paracoup. Quant à son arme, lavée du sang qui la souillait, elle avait déjà regagnée sa place dans le bas du dos de sa manieuse : la Général savait les monstres des plaines de Lindbum et d'Alexandrie peu belliqueux en soi, et n'ignorait donc pas que la probabilité d'en recroiser avant d'atteindre l'entrée de la ville était relativement mince.  

En dépit de ses protestations, Beate ne parvint pas à dissuader son compagnon de lui confier l'une de ses potions ; elle affirmait se sentir parfaitement bien, que Lindblum n'était plus loin, que lui-même en aurait peut-être besoin, mais aucuns de ses arguments ne faisant le poids face à la bonhomie d'Alvin, elle accepta le breuvage à contre-cœur. Mais plutôt que de la consommer tout de suite, la chevaleresse la rangea plutôt aux côtés des potions qu'elle même avait déjà prise, non sans devoir promettre à son « sauveur » qu'au moindre danger, elle la prendrais avant même de sortir son épée.

- Je vous disais que je comptais me rendre jusqu'à Bloumécia. La route pourrait-être longue, décida t-elle de le prévenir, aussi nous allons faire une brève halte à Lindbum. À ce sujet... Nous devrons peut-être voir le Roi en personne, pour pouvoir continuer ; je ne sais pas s'il laisse encore la porte du Dragon ouverte.

À cause de la Brume, songea t-elle tandis qu'ils reprenaient leur marche. Elle ne tiendrait pas rigueur à Cid de sa prévenance ; l'épais brouillard, la « soupe d'âmes » comme Kuja l'appelait, était ce qui la rendait elle aussi le plus méfiante. C'est cette même nappe qu'il l'avait conduite à laisser un mot, peut-être le dernier, à Steiner : si sa vie lui devait lui être ôté par les Chevaliers Dragons de Bloumécia, son aimé l'apprendra certainement, la haine des Rats n'entachant pas leur très, très pointu sens de l'honneur. Néanmoins, elle doutait fort qu'un monstre de la Brume prendrait lui aussi cette peine...

- Nous y sommes presque !

Plus loin, l'affaire d'une ou deux faibles centaines de mètres, la gueule béante de la ville était grande  ouverte, et Beate voyait déjà les nombreuses allées-venues par delà les lourdes portes de bois ; mais rien qu'au bruit lointain, ses sens en distinguaient plus que son œil seul ne le lui permettrait jamais. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas mis les pieds à Lindblum, se remémora t-elle, et quand bien même son passage y serait somme toute rapide, la guerrière aux mains rouges comptait en profiter.
La suite à Lindblum ( Je suppose ? )
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4914
Age : 26

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Dim 23 Aoû - 21:15

Beate et Alvin vont vers Lindblum

Alvin & Beate +50exp
Beate +1 Potion



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Mar 8 Déc - 16:50


Ultimécia et Miranda viennent de Dol

Cette... Porte de pierre avec un cercle en son centre semblait être plus qu'étrange aux yeux de la mage blanc. Et surtout, cela ne semblait pas être naturel, peut-être même pas de facture humaine. Elle ne savait pas comment expliquer ce qu'elle ressentait, mais une chose était sûre : cela n'inspirait pas du tout confiance à Miranda. Et pourtant, Ultimécia semblait être intéressée par ça. Cela voulait dire que c'était sans danger ? Cela ne suffisait pas à venir à bout de la méfiance de la brune. Miranda regarda donc la dame en robe rouge effleurer le portail. Au final, ça n'avait pas happé la magicienne, et cela soulagea intérieurement la jeune femme. Après tout, elle venait de rencontrer sa nouvelle idole, alors il était hors de question de la perdre aussi vite. Elle en profita pour demander à Ultimécia ce qu'était le monument, ne serait-ce que pour pouvoir mettre un nom dessus. La suite se passa rapidement : Miranda fut saisie par le poignet par Ultimécia, qui pénétra dans le cercle violet en annonçant qu'il s'agissait de l'avenir de tout le monde, y compris celui de la maladroite. Miranda n'eut que le temps d'écarquiller les yeux avant que tout ne devienne noir autour d'elle.

Lorsque les couleurs revinrent, la première chose qui frappa Miranda est que désormais tout était blanc autour d'elle et d'Ultimécia. Et la seconde... Fut le froid. Aucun doute là dessus, les deux femmes s'étaient retrouvées dans un endroit enneigé. De la fumée venait d'une sorte de montagne, mais ce n'était pas le plus important à ce moment-là. En effet, Miranda n'était pas assez idiote pour comprendre que si elles restaient là, le froid aurait raison d'elles rapidement. Miranda hésita un instant à utiliser un sort de feu, mais sa malchance combiné au froid ambiant arriveraient à rendre inefficace le plan de la brune. À la place, elle regarda aux alentours pour trouver une habitation, mais rien ne s'imposait à ses yeux comme suffisamment accueillant.

"Ma-ma-madame Ultimécia-...", dit Miranda en se retournant vers la dame aux cheveux d'argent, avant de retenir un éternuement. "Vou-... vous savez où... Où nous sommes...?"

Après tout, elle en avait peut-être une idée, Ultimécia donnait à la mage blanc l'impression de tout savoir. Et la magicienne pourrait peut-être aussi trouver un moyen de ne pas finir comme Hibernatus dans les minutes qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Mer 20 Jan - 1:07





I am Ultimecia.

I will compress all time and refute all existence.





Non seulement elle ne s'y était pas attendu, mais elle se surprenait encore à espérer que le voyage n'était pas terminé ; que le froid insupportable ne se révélât soudain rien de plus qu'un désagrément inhérent au transport, ou encore que Miranda ai maladroitement invoqué un quelconque sort de glace qu'elle ne maîtriserait pas et que la plus puissante de Sorcière canaliserait sans mal, voire même - et c'était difficile à concéder -, qu'elle avait simplement vestimentairement manqué de prévenance. C'était peut-être le cas, au moins en partie, mais Ultimecia parvint à se rassurer en songeant que ce froid-là était d'une ampleur telle qu'aucune de ses écharpes en Béhémoth, aussi somptueuses furent-elles, n'y auraient changé quoi que ce soit. En refermant sa robe à l'aide de ses deux bras, la Sorcière tourna le regard vers Miranda lorsqu'elle entendit sa voix, surprise qu'elle n'ait pas déjà chuté dans un quelconque crevasse qui serait passée par là.

- Aux portes de la mort, ma chère.

Mais je ne les traverserais pas. Pas encore. Je refuse ça !

Secouée par un frisson qu'elle supposait plutôt dû au dégoût de s'être découverte une faiblesse physique et matérielle - mais surtout humaine - plutôt qu'au lieu en lieu-même, la Sorcière libéra l'une de ses deux mains, l'autre tenant toujours son vêtement aussi fermé que possible.  La couleur violette de ses doigts l'empêchait de les voir exactement, mais elle sentait que les engelures prenaient d'ores et déjà leurs aises ; c'est pourquoi, sans perdre plus de temps, elle s'appliqua à générer une flamme au creux de sa paume. L'affaiblissement temporaire de ses pouvoirs combiné au froid fort et glacial ne lui permettrait pas de faire mieux, ni même très longtemps, mais ce serait certainement suffisant.

- Eh bien... dit Ultimecia en rapprochant avec précaution sa main de Miranda, Tu es plutôt chanceuse, finalement. 

Sur le court terme, tout du moins. La Sorcière ne doutait pas que l'édifice en pierre se réactiverait bien à un moment ou à un autre, mais elle craignait que ce ne soit en tout cas trop tard pour permettre à la frêle créature de survivre. Non que la chose la toucherait outre-mesure, mais elle savait d'avance qu'elle regretterait d'avoir perdu aussi vite - et aussi bêtement, mais elle mettrait du temps à l'assumer complètement - quelqu'un au potentiel aussi utile que prometteur. D'autant plus qu'elle même ne tiendrait peut-être pas jusque-là.
C'est le grand large, qu'elle scrutait alors silencieusement, qui lui apporta la réponse. Le bateau qu'elle y aperçut se rapprochait indiscutablement, mais c'est le point où il comptait se rendre qui intéressa le plus la Sorcière ; en suivant la trajectoire des yeux, elle finit par apercevoir ce qui lui avait échappé la première fois : plus loin, par-delà une butte enneigée, un gigantesque édifice se dressait, sa couleur se confondant à s'y méprendre avec celle de la montagne qui l'entourait. Sans prendre la peine de donner d'explications, Ultimecia annula son sort avant de s'élancer à travers l'étendue de neige.

- Dépêches-toi ! Nous devons aller là-bas !  


The Past, Present and Future ends here.


©Griever


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Sam 23 Jan - 22:16


Bien que la région avait des conditions climatiques plutôt hostiles, le panorama valait le détour. Ce blanc à perte de vue avec des flocons de neige tombant doucement… On se serait cru dans un conte de fées. C'est ce que pensait Miranda alors qu'elle était en train de geler sur place. Elle n'avait jamais eu affaire à autant de neige et à un froid mordant. Elle pensa néanmoins à frotter ses mains les unes contre les autres, avant de se tourner vers Dame Ultimécia. Et il semblait que malgré sa toute puissance, le froid l'atteignait elle aussi. En effet, elle avait refermé sa robe avec ses bras afin de se réchauffer, mais aussi de bloquer le vent, sûrement. Et lorsqu'elle répondit à la mage blanc, la réponse fit encore plus froid dans le dos de Miranda que la température locale. Elles étaient donc mortes, ou plus ou moins ça ? Toujours est-il que ça en avait plus ou moins l'air. Il était donc si facile de mourir en traversant une sorte de porte magique ?

Ultimécia lâcha ensuite un pan de sa robe avec une main pour pouvoir invoquer une flamme dans sa paume, qu'elle dirigea vers Miranda. En voyant cela, et sachant que cela était pour la réchauffer, Miranda eu des étoiles dans les yeux. Mais, une idée lui traversa l'esprit, et elle alla se placer proche d'Ultimécia, afin qu'elles puissent toutes deux profiter de la chaleur de la flamme. Cela aurait été vraiment idiot de mourir de froid en voulant réchauffer l'autre, après tout. Quelques instants passèrent, et le froid commençait légèrement à brouiller la vue de la jeune mage blanc. Son regard devint un petit peu vitreux, mais elle revint immédiatement à elle quand Dame Ultimécia s'élança et couru à travers la neige en ordonnant à Miranda de la suivre. Sans se faire prier plus que cela, Miranda obéit sans discuter en suivant la destination pointée par la femme à la robe rouge.

Plus elle se rapprochait de leur destination, plus Miranda comprit pourquoi Ultimécia voulait absolument aller vers cette direction. Un gigantesque monument occupait de plus en plus d'espace au fur et à mesure qu'elles s'en rapprochaient. Une fois arrivées à destination, elles montèrent les marches en colimaçon autour de l'édifice, avant d'arriver en haut et de se précipiter vers l'intérieur du bâtiment en question. Le froid mordant de l'extérieur laissa place à la chaleur et le calme de ce qui ressemblait à un édifice religieux. Beaucoup de bougies éclairaient l'endroit, lui donnant un air de mystère et de majesté aux yeux de Miranda, qui resta admirative de longs instants.

"C'est… Beau…", dit-elle alors qu'elle continua à contempler l'endroit et à retenir un petit éternuement.

Ultimécia et Miranda vont vers Gaza Est
Revenir en haut Aller en bas
Shiva

avatar

Messages : 1139
Age : 25

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Dim 24 Jan - 10:54

Ultimecia obtient 50 points d'expérience.
Miranda obtient 100 points d'expérience.

Ultimecia et Miranda se dirigent vers Gaza-Est.


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fluffy
Boule de Poils
avatar

Messages : 741
Age : 21
Localisation : Derrière toi ! Et pendant que tu te retournes, j'te pique ton portefeuille !

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Ven 5 Fév - 22:26

Luze, Teepo et Fluffy viennent d'Alexandrie



Apparemment, pas d’hippos du côté de Spira... En revanche, d’après les dires de Luze, ils avaient des espèces d’hommes-grenouilles là-bas… Eh bien ! En espérant qu’ils ressemblaient plus à des hommes qu’à des grenouilles, parce que, s’ils envisageaient de venir voyager à Héra, ils risqueraient sûrement de se faire dévorer ! Bon, ce n’ »tait pas le genre de Fluffy de manger des batraciens – c’était tout gluant ! Berk ! – mais on ne savait jamais… Oh, mais si ça se trouve, il existerait un peuple mangeur de Mog, quelque part sur un autre monde ? Elle devrait se méfier, dans ce cas-là… Elle ne voudrait pas devenir un repas ! Et ce, même si on la présentait convenablement dans les assiettes des convives ! Non, mais, oh !!

Enfin, il était temps de quitter la ville ! Mais avant cela, Fluffy, sans le faire exprès, trébucha sur son pavé et s’étala de tout son long par terre – décidément, ell ne pouvait pas passer dans cette rue sans se prendre les pieds sur ce splendide monument ! Du coup, la boule poils disputa le pavé – qui n’en avait rien à cirer – et cette fois-ci, ce fut vraiment le temps de quitter la ville ! Malheureusement, Luze et Teepo verront bien à ce moment-là le magnifique sens de l’orientation dont était pourvue Fluffy…

« Ah, non, coubo, j’ai que Kali comme frère, coubo ! » répondit-elle à la question de la fille. « Bon, bien sûr, j’ai des parents aussi, coubo ! Mais ils ont disparu, ensuite… Ils sont peut-être allés aussi à la Mog Poste ? »

Ce serait bien, en effet, de retrouver toute sa famille là-bas !

« Coubo ! Ça voudrait dire qu’ils y sont déjà tous, et moi je sais même pas encore où c’est !! Ça m’énerve, coubo !! »

Oh non ! Elle s’énervait ! Tous aux abris !!
Blague à part, voilà que les trois étaient sortis de la ville.

« On va par où, du coubo ? » demanda Fluffy. « On va d’abord chercher la Mog Poste, ou on va voir le portail, coubo ? Parce que si jamais c’est loin la Mog Poste, ça ira pas, on sera encore plus loin du portail et on pourra pas aller le voir, alors que si on va d’abord au portail… Ah bah, c’est pareil, coubo, si c’est loin ! Mais on pourrait croiser quelqu’un qui sait où c’est la Mog Poste, si on va vers le portail ! Coubo, mais l’inverse c’est pas possible, quelqu’un sait peut-être où c’est le portail, mais nous, on sait pas où est la Mog Poste ! Bon, coubo, on fait quoi du coup ? »

Autant poser la question à Luze et Teepo, pour connaître un peu leur avis sur le sujet ! Et puis sinon, Fluffy allait pouvoir continuer à parler longtemps encore…


HRp :
 


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : blueviolet





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eevee33.deviantart.com
Luze

avatar

Messages : 55

MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    Mar 9 Fév - 20:17

La mog leur avait fait faire un petit tour en ville avant de leur présenter le monument qui portait son nom – baptisé par son frère Kali - avant de les mener doucement mais surtout à la sortie de la ville. Fluffy se demandait même si ses parents n'étaient pas déjà là-bas étant donné qu'ils ont disparu ? Luze jugeait dans sa tête qu'il y a peu de chances que le pire soit arrivé à ses parents, ce n'est pas comme si chaque monde avait un Sin ? Cette ville lui semblait bien trop grande pour qu'un Sin soit passé dans le coin. Sur Spira, il n'y a que Luca et Bevelle qui sont de grandes villes, en dehors de ça, le reste du monde abrite surtout de petits villages, mais ici ? Ce serait quand même horrible de tomber nez à nez avec un Sin made in Héra mais inutile de s'en faire, il n'y en avait pas. Même si on pouvait prendre « l'Invincible » pour une monstre avec ce rayon anéantisseur de chimère comme de cité, Madahine Salée ne pourrait que dire oui.

Partant donc d'ici, il restait encore à choisir entre la ville et le portail ? Sauf que Luze aurait sûrement du mal à emmener Fluffy au portail, elle n'avait fait la route qu'une seule fois et il était plutôt loin quand même... La demoiselle put voir aussi à quel point la Mog se prenait la tête sur de drôles de détails quand même, d'autant plus que... ça revenait un peu au même parfois... Enfin bon, il était temps de trancher la poire en deux, façon de parler.

« Le portail par lequel nous sommes arrivées hier est plutôt loin et j'aurais peur de me tromper de direction alors autant laisser ça de côté pour le moment ? On en croisera peut-être un autre en route. »
« Ouais allons plutôt chercher la Mog Poste, il me tarde de voir des tas de Fluffy courir dans tous les sens comme des Chocobos survoltés ! »

Belle comparaison, si ça se trouve, c'était comme ça dans la Mog Poste ? Ou au contraire c'était super calme ? Comment savoir sans y avoir mis les pieds ? En tout cas, sans savoir où se trouvait l'endroit rêvé de Fluffy, autant se diriger vers la ville la plus proche pour glaner quelques informations ? Et pour cela quoi de mieux – ou pire sans le savoir – que de faire confiante à une natif de ce monde pour leur servir de guide.

« Allez Fllufy, emmène nous à la ville la plus proche, à nous trois on devrait pouvoir trouver au moins un petit indice concernant la Mog Poste. »
« Ouais, compte sur nous pour ça, avec nous, tu vas la trouver rapidement ta poste ! »

Reste à savoir dans quelle direction était la ville la plus proche déjà ? Nord, sud, est ou ouest ? C'était Dali qui était le plus proche ou bien Tréno mais dans les deux cas, cela ne sera pas simple d'y arriver, d'autant plus qu'un moyen de transport ou deux serait plus rpatique pour arrivée dans ses lointaines villes. Allez, voyons si la chance de Fluffy sera au rendez-vous pour les mener à la prochaine destination ?



Merci à Alizée Smile
Fiche - FT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers de nouveaux horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il est temps pour moi de voler vers d'autres horizons...
» Nouveaux horizons en phase d'aplatissement terminale.
» Vers d'autres horizons[Rp Histoire] (pv Raphaël Kelen et Davros Blint)
» De nouveaux horizons, de nouveaux démons [PS Portes]
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Carte du monde-
Sauter vers: