Accueil

Partagez | 
 

 Vingt-deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vingt-deux

avatar

Messages : 303

MessageSujet: Vingt-deux   Mar 28 Juil - 22:01

Présentation du Personnage

Première Partie

Nom : -
Prénom : Vingt-deux
Âge : Deux ans
Sexe : Indéfini  Laughing
Taille: 1m22

Date de Naissance : Inconnue
Monde d’Origine : Héra
Nature : Plutôt bonne

Sous-Classe : Mage Noir
Arme : Bâton de bois
Protection(s) : Chapeau rapiécé (tête), veste indigo (corps), gant blanc (bras)
Accessoire : Petit nœud

Deuxième Partie

Physique :

Pour commencer ? Vingt-deux est un Mage Noir, facilement reconnaissable par rapport aux autres créatures du fait de ces deux yeux jaunes et brillants sur un visage noir parfait et indiscernable. Ensuite, disons que Vingt-deux n’est pas très svelte. Oui, monsieur est suffisamment rond qu’il donnerait assez à manger pour une famille de six personnes pendant une semaine. Mais cessons de parlons gastronomie et abordons le sujet de la taille. Car, en effet, le mage noir n’est pas très grand. Il disparaitrait facilement dans la foule, si ce n’était son chapeau pointu qui dépassait. Merci, ô tenue vestimentaire permettant de ne pas passer facilement inaperçu.

En plus de son chapeau pointu couleur paille, vraisemblablement mal en point à la vue des rafistolages présents sur celui-ci, le mage noir porte une sorte de longue veste violette, recousue à certains endroits elle aussi. L’intérieur de sa veste est bordeaux, son col et ses manches retroussés le prouvent bien. En dessous de ce vêtement, se trouve une tenue complètement blanche, dont le pantalon est retenu par une ceinture. Il portait des chaussures semblant peu aptes à résister à une longue marche à pied… propices à l’usure et au mal de pieds !

Autre chose ? Mmmh… Un petit nœud-papillon blanc, sur sa veste. Oh, et un truc peu important. Une sorte de tatouage sur son bras gauche… Que représente-t-il, déjà ? Ah, oui… un "22".

Mental :

Du courage et de la détermination... Avouons qu’il en faut beaucoup pour voyager. Si seulement ça pouvait s’apprendre via les équipements, pour sûr qu’il faudrait habiller Vingt-deux avec. En effet, vous l’avez bien compris, il n’est ni un modèle de courage, ni un modèle de détermination. La bataille ? Très peu pour lui ! S’il peut fuir au lieu d’attaquer, il le fera sans hésiter. Pour le reste, en dehors des combats, eh bien…Ça ne va pas en s’améliorant, malheureusement. Par exemple, dans les dialogues avec d’autres personnes. Premièrement, Vingt-deux ne risque pas de faire le premier pas pour engager la discussion ; il est bien trop intimidé et timide pour ça. Deuxièmement, tenir une conversation audible avec lui n’est pas une chose aisée. Enchaîner trois mots dans une phrase sans bégayer ou partir en decrescendo relève d’un exploit tellement incroyable qu’on pourrait le fêter avec une coupe de champagne (même si ça m’étonnerait que Vingt-deux en boive…)

Mis à part tout ça… Vingt-deux n’est pas aussi stupide qu’on pourrait le croire. Il a beau s’excuser à chacun de ses gestes et de ses paroles – même s’il n’a rien fait de mal – il préfèrera se taire si on le cherche en se moquant de lui ou s’il préfère ne pas énerver son interlocuteur. Ça évite de s’enfoncer encore plus ou de s’attirer des ennuis… Mais rien ne garantit que ça n’arrive pas ! À son grand malheur…

Sinon, s’il n’aime pas combattre, vaque-t-il une occupation particulière ? Oui ! La couture ! – ne vous moquez pas… vous seriez bien content de le voir vous rafistoler votre vêtement et vous le rendre comme neuf alors que vous le croyiez bon pour la poubelle.

Troisième Partie

Histoire :  

Vous êtes-vous déjà réveillé avec un mal de tête, sans pouvoir vous souvenir de ce qu’il s’est passé les jours précédents ? Ce fut effectivement le cas de Vingt-deux – même s’il n’avait pas la moindre d’idée, à ce moment-là, de comment il pouvait s’appeler, mais c’était le cadet de ses soucis – durant un jour pas forcément le meilleur pour ça. Se tenir d’abord la tête en constatant la douleur, puis se demander quel était l’endroit où il se trouvait, pour enfin remarquer le chaos environnant. Lindblum ; ça aurait été splendide à visiter, mais pas vraiment ce jour-là… Rapidement, des personnes situées autour du Mage Noir remarquèrent son réveil, et ce dernier distingua facilement les armes qu’ils portaient – ce qui n’était pas pour le rassurer plus que ça. Ils lui avaient, visiblement, déjà tapé dessus – ce qui expliquait cet atroce mal de tête – et ne semblaient pas ouverts à la discussion. La réaction de Vingt-deux fut de se relever, titubant, et de s’enfuir sans demander son reste.

Ce fut donc une visite pas très rassurante de la ville pour lui, que ce fut de voir des bâtiments mal en point, ou d’autres Mages Noirs attaquer des habitants. Mais il n’avait pas le temps de chercher à comprendre, puisque certains résistants le percevaient comme une menace ; la fuite restait la meilleure solution pour lui. Cependant, toutes les rues de la ville offraient le même spectacle. Mais ce n’était pas encore le clou de celui-ci, qui vint peu après, sous la forme d’une bouche géante dans le ciel ; Atomos. Inutile de vous dire que la vue de cette chose ne fut pas pour rassurer plus que ça le Mage Noir qui, avant même que la chimère n’aspire ne serait qu’un centimètre carré de la ville, avait décidé de courir dans la direction opposé du monstre, quoique n’ayant pas la moindre idée de comment sortir de Lindblum. Ce fut à ce moment que la bouche géante décida de tout aspirer, que ce soit bâtiments, habitants de la ville ou même les Mages Noirs. La réaction désespérée de Vingt-deux fut de s’agripper à un élément du décor pour ne pas s’envoler à son tour, ce qui marcha… mais un court laps de temps, puisque l’objet s’envola avec lui. Par chance, la chimère finit par disparaître, et le Mage Noir retomba sur le sol. Quelques secondes pour se remettre du choc, puis il détala pour trouver la sortie de la ville et s’en enfuir loin.

Ce fut en dehors de la ville que Vingt-deux se décida enfin à se questionner. Que se passait-il dans cette ville, qu’y faisait-il ? Et surtout, qui était-il vraiment ? La réaction des gens aux alentours lorsqu’il était à Lindblum n’était pas pour le rassurer, et il ne pouvait notamment pas croire qu’il était quelqu’un de mauvais. Le Mage Noir resta quelques jours loin des civilisations à méditer sur ces questions, mais aucune réponse ne lui vint, et la faim le poussa bientôt à s’approcher d’une ville, qui ne fut autre qu’Alexandrie. Il dut ruser pour trouver de quoi se nourrir, et finalement n’eut pas grand-chose à se mettre sous la dent sans qu’on ne le remarque… Ce qu’il ne savait pas, c’est qu’il avait eu une très mauvaise idée de choisir d’aller à Alexandrie à ce moment-là…

Les monstres et la Chimère ne faisaient que trop rappeler Lindblum à Vingt-deux qui, de tout son courage – qu’il n’avait absolument pas – décidait à nouveau de fuir. Ce fut sans compter sur une maison endommagée qui lui tomba dessus alors qu’il passait devant. Ce fut un Mage Noir complètement déshydraté et à moitié mort de faim que les habitants retrouvèrent dans les décombres. Pas vraiment en état de s’enfuir cette fois-ci, certaines personnes, plus clémentes que d’autres, décidèrent de le remettre sur pieds, non sans avoir des explications sur sa présence ici une fois qu’il serait rétabli.

Ce fut la nuit suivante, alors que Vingt-deux ne parvenait à dormir, qu’il lui vint en mémoire quelques bribes de souvenir ; lui, à Lindblum, attaquant des innocents, puis des images de corps sans vie… Discrètement, le Mage Noir quitta la maison où il se trouvait, puis Alexandrie. Il n’était pas question pour lui de retourner dans une ville où près d’une quelconque civilisation… pour le moment.

Vingt-deux vécu donc en dehors des villes, dans la constante peur de croiser quelqu’un ou quelque chose. Sûr que les monstres dans les milieux sauvages posaient un problème, et le Mage Noir se contentait de les fuir s’il pouvait le faire. Bientôt, une étrange tempête éclata, et comme toujours ce n’était rien pour rassurer le pauvre Vingt-deux, qui cette fois-ci ne pouvait plus fuir le danger. Mais elle s’arrêta bien vite – quoique pas assez au goût du Mage Noir – et tout redevint calme…

Enfin, pas tout à fait tout, puisque, rapidement, il croisa un être vivant – un mog, semblait-il – qui lui demandait des informations par rapport à des portails ; mais, à la vue de l’air interrogatif de son interlocuteur, la bestiole préféra lui révéler ce qu’il savait, comme quoi des portails étaient apparus suite à la tempête, et qu’ils permettaient de rejoindre d’autres mondes. Disons bien que Vingt-deux – après avoir enfin décidé de se nommer comme ça, vu qu’il l’avait vu sur lui, pour une raison qui lui échappait – songea à en traverser. Peut-être que les autres mondes étaient bien moins hostiles que celui-là ?

Pour le Mage Noir, c’était décidé : il allait traverser l’un de ces portails, à ses risques et périls…


Présentation Personnelle

Prénom : Cunégonde... Mais pourquoi ne me croyez-vous pas ?!
Âge :  20 ans
Expérience RP : Un truc comme 8 ans, avec plein de pauses entre !
Comment avez-vous connu FF War ? : Par top-site *^*
Avatar Utilisé : Dessin personnel


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4914
Age : 26

MessageSujet: Re: Vingt-deux   Mer 29 Juil - 21:01

Bonsoir et Rebienvenue donc sur FF War ^^

Soyons bref, j'ai n'ai rien de spécial à dire! Le physique, le mental, l'histoire, all is good (ouais je parle même anglais pour l'occasion, ta vu!) alors évitons les formules que tu connais déjà même si bon, tu vas quand même y avoir droit mon cher petit 22 Lindblum Rangers (ceci est une parodie de Walker Texas Ranger... au cas où je serais pas assez subtil)

Tu auras donc droit à 20 points à répartir pour tes stats ainsi qu'une Transe à définir, ton équipement à voir avec moi par MP puis euh... ha oui la ou les techniques personnelles à voir, selon si tu choisi un technique de niveau 1 ou 2? Ainsi que le rang personnalisable si tu le désire. Je pense ne rien avoir oublié alors avant de finir, sauf si c'est déjà prévu, n'hésite pas à demander un partenaire dans la demande de rp, qu'on voit comment faire pour toi ^^

Donc, sur ce, bon jeu et amuse toi bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
 
Vingt-deux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Commencement :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: