Accueil

Partagez | 
 

 Le Dré..part

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Dré..part   Lun 12 Fév - 10:27

La Lune, œil figée au dessus de cette ville qu'est Treno, pose son regard sur toute la ville et plus particulièrement sur les bas-quartiers, lieu où mes parents résident désormais.
Est-ce qu'ils sont déçu ?… oui probablement, mais ce qui compte c'est qu'ils puissent continuer à avoir un semblant de vie le temps que je puisse retrouver ce qui nous revient.

Si la justice est de ce monde elle a pris soin de toujours évité cette ville damné, et jusqu'à il y à peu je voyait cette ville comme un lieu de loisir, ensuite je l'ai vu comme le lieu où l'ont peut tous perdre et enfin je la vois comme le point de départ où les chose peuvent recommencer.

Enfin trêve de digression, posé sur cette chaise miteuse du pub des bas-quartiers, ma mère me rejoins une petite bourse entre les mains.
Elle me la tend, un petit sourire aux lèvres, elle n'a pas besoin de parler pour que je comprenne qu'il s'agit de tous ce qu'il nous reste.
Je saisis la bourse, la noue correctement a ma ceinture puis serre l'une des personnes les plus importants pour moi dans mes bras.


- Je reviens dès que possible.
- Nous le savons, mais je t'en prie fais bien attention à toi.

Je lui accorde un large sourire, le plus assuré que j'ai en stock, après tous je risque rien, je suis bien entraîné, au summum de ma forme et assez beau.
Avec un peu de chance il me suffira de séduire la bonne dame pour régler tous nos soucis d'un claquement de doigts, mais pas ici, les nobles de Treno sont bien trop imbus d'eux mêmes.
Mes bras se relâchent et ramasse mes affaires dans un mouvement souple avant de prendre la direction de la sortie du pub, une grande aventure commence et je pense commencer par tenter de trouver un ou des mercenaires pour tailler la route.
Marchant d'un pas tranquille et assuré, je traverse les bas-quartiers, sur mes gardes bien entendu, le nombres de vols n'a fait qu'augmenter dans le coin et les chose ne vont pas en s'arrangeant.
Je quitte donc cette partie de la ville et me diriges vers le casino de Tetra Master, non cette fois-ci je ne compte pas jouer, mais bien vérifier si il n'a pas des affiches, Sait-on jamais, et si vraiment il n'y à rien je pourrais toujours me tourner vers la zone de combat de la ville, j'y trouverais peut être des personnes intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mer 14 Fév - 15:55


Tout cela traînait en longueur, à chaque fois qu'il pensait dénouer une partie du problème, un nouveau détail surgissait et c'était de nouveau le chahut. Était-ce des nobles ou des enfants ? Dés qu'il était question d'argent dans cette ville, c'est à croire que les bougres en manquaient tant ils se jetaient dessus ! Rares étaient les nobles à soutenir la dernière des Elyssia qui a renoncer à cette ville et sa fortune pour aider les plus pauvres. Dés qu'il était question d'argent dans cette ville, c'est à croire que les bougres en manquaient tant ils se jetaient dessus ! Cela faisait des jours et des semaines que cela traînait en longueur. À force, il espérait voir des nobles se rendre compte de leur attitude puérile et se tourner vers le bon choix mais il avait plus de chance de voir le soleil se lever sur Tréno que de voir ça arrivé...

Terminant cette énième réunion, Fried quitta la salle en sachant qu'il y avait de forte chance que demain, ce soit la même scène où tout le monde tournait en rond sans comprendre les besoins des gens qui n'avaient que peu de chose contrairement à eux. Mais que voulez-vous, le jour où Tréno allait changer, ce n'était pas pour demain malheureusement. Fried attendait le jour où il allait pouvoir annoncer aux petites gens le bonheur d'avoir une belle récompense grâce à l'héritière des Elyssia mais hélas, ce jour tardait de plus en plus. Le monde avait bien des soucis et Tréno n'était pour le moment nullement menacé, mais il y avait ce souci, toujours le même. C'était à se demander quoi faire pour changer les choses ? Passant près de la salle où habituellement se jouaient les matches de Tétra Matser officiel – pas ceux qui se font entre amis dans un bar du coin – mais pas de tournoi en vue pour le moment. Il restait à l'entrée, observant simplement ce qui se passait. Il n'était pas friand de ce petit jeu de cartes, mais généralement, il y avait une bonne ambiance dedans. On disait même que le Roi Cid était un grand fan de ce jeu de cartes.

Mais près de la salle, il pouvait voir un homme plutôt grand observer les affiches. Un amateur de cartes ou de mauvais coup ? Certes, juger sur l'apparence est une erreur à ne pas faire, mais bien des filous sont près à commettre de petits larcins pour avoir de quoi acheter un petit quelque chose à manger. Fried ne leur jetait pas la pierre, sans ses bourgeois avides d'argent, ils n'en seraient pas là. Sans aller vers lui, il l'observa discrètement, sans s'en cacher, espérant bien se faire des idées et que cet homme est juste une citoyen normal... Serait-ce raisonnable de le suivre un peu ou était-ce aller trop loin ? Hum...

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mer 14 Fév - 16:27

Ah une vision jouissive, il y a bien des annonces à disposition, bon rien concernant un boulot éventuel, ce qui bien entendu est une petite déception, mais certains joueurs semble avoir posté des requêtes pour des cartes précises.
L’échange de cartes… Ça pourrait être un business intéressant, mais il me faudrait une base bien plus fournis que ma réserve actuelle, la majorité de ces dernières se trouvant chez moi… Elles ont été perdu avec le reste de mes biens.

Bon, un peu de sérieux… Hey plutôt jolie la noble qui passe !
Je m’apprêtais à faire un pas dans sa direction et éventuellement l'aborder afin de laisser le charme naturel agir, mais quelque chose, enfin quelqu'un, attira mon attention.
Mes yeux entre le noisette et l'ocre croisèrent son regard… Lui, il me jauge, aussi, je me permets de faire de même… Ses vêtements semblent de bonne qualité, mais il n'a pas le profil des nobles de Treno, je passe brièvement sur l'arme qu'il a au coté, elle ne semble pas le gêner, il a sûrement l'habitude de portée l'épée.

Ma future conquête étant déjà loin et comme je sais ce qu'il se passe quand on court après un noble pour lui adresser la parole, c'est-à-dire une accusation de tentative de vol et une nuit au trou, je décide de la laisser filer, à charge de revanche ma belle.
Je soupire puis m'avance vers le gentleman à la longue chevelure bien entretenue.


- Holà l'ami, vous êtes du coin ou un mercenaire de passage peut-être ? Je m'avance donc à pas lent, en soit je ne voudrais pas paraître menaçant, certains ce sont fait arrêter pour moins que ça après tous.
- Veuillez m'excuser, j'ai oublié de me présenté, Dramane, vous êtes joueur de Tétra Master ?

Une fois assez près j'hésite a me risquer de lui tendre la main, mais finalement je m'exécute, en soit je suis trop loin pour tenter un larcin et de toute façon ce n'est pas ma façon de faire pour soutirer de l'argent a quelqu'un, je préfère largement voir leurs larmes alors qu'ils me mettent eux même la bourse dans la main.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mar 20 Fév - 13:17


Veillant au grain dans la nuit éternelle de cette cité, Fried se changeait les idées après cette longue et habituelle réunion avec tout ses nobles toujours plus avide d'argent alors que leurs coffres doivent certainement en déborder. Il avait beau être un noble, il ne comprenait pas ce que les gens avaient à vouloir toujours plus ? Du moment qu'ils ont un toit au-dessus de leur tête, de quoi manger, pourquoi en vouloir plus ? L'héritage des Elyssia était là pour aider les pauvres gens, mais les nobles rodaient autour comme une bande de vautours autour d'un animal mort... Observant la salle de Tétra Master pour observer au moins une bonne ambiance et un certain sens du partage, il avait repéré ce drôle de type non loin. C'était peut-être un jugement hâtif, mais bien des gens à Tréno tentent des larcin pour subvenir à leurs besoins.

Si c'était le cas, il saurait se montrer juste sans pour autant laissé passé ça, mais justement le type en question se rapprocha pour venir le saluer et savoir si c'était un joueur du coin lui aussi ? Un tantinet méfiant mais aussi abordable, le noble tendit sa main en observant ce Dramane pour se présenter. Il ne portait pas une rapière pour faire beau, il savait s'en servir, mais il avait confiance, ça allait bien se passer.

« Pas vraiment, j'observe que tout se passe bien à vrai dire. Enchanté de vous connaître Dramane, je me prénomme Fried. »


Sa tenue et ses bonnes manières signaient son appartenance au coté noble de la cité de nuit, mais contrairement à bien des gens de ce coin de là, il tendait la main vers le petit peuple plutôt que de les éviter. Il observa ce grand gaillard avec une certaine insistance. Non pas qu'il se méfiait, mais... Il n'avait pas un physique anodin et il lui disait vaguement quelque chose ? L'avait-il déjà croisé en ville pour une raison ou une autre ?

« Et vous, vous êtes de Tréno ? J'ai la vague impression de vous avoir déjà aperçu en ville ? Vous travaillez dans le coin, peut-être ? »

Non pas qu'il sous-entendait qu'il était connu des autorités, il disait comme il le pensait. Qui sait, après tout leur rencontre n'était que le début d'une longue soirée riche en aventure ?



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mar 20 Fév - 15:36

Une poigne ferme et dont les imperfections suggèrent une pratique des armes assez intense… Ce noble est un combattant, c'est à ne pas douter.
Mais le plus incroyable est qu'il accepte de me serrer la main, la majorité des nobles considérerait cela comme donner bien trop d'importance a un simple roturier.
Ma chance à vraiment aucune limite, je dois être tombé sur l'un des rares nobles de la cité a possédé un sens moral non corrompu par l'argent comme lady Elyssia. Nous parlons donc là d'une espèce très rare.

Je souris donc poliment à sa réponse et lui lâcha la main après une poigne un minimum ferme, mais qui n'a pas pour autre but que d'être un salut.
Fried… En effet ce n'est pas un nom qui court dans les salles de jeu, au moins je ne serre pas la main à une personne dont j'ai déjà pris l'argent avec un grand sourire aux lèvres et une invitation a remettre ça.
Bon ce cher noble déclare qu'il m'a déjà vue dans le coin, c'est normal, entre mes venue pour vendre mes produits et mes longues soirée de jeux… C'est même incroyable qu'il ne connaisse pas mon nom, en effet il n'est nullement joueur.


- Et bien, je viens de la ferme Akhey-Ron, suivez les montagnes en direction de la Porte et des que le soleil pointe le bout de son nez, c'est que vous l'avez trouvé.
Ensuite si certains de vos amis sont plutôt… Joueurs, il est probable que vous ayez entendu parler de moi.

Je dégage une des mes dreads tombant devant mes yeux d'un mouvement de tête, ce Fried me semble être quelqu'un de sympathique, c'est juste étrange qu'il se sente obliger de surveiller ainsi ce qu'il se passe en ville, mais comment dire, les noble ayant le cœur sur la main, ne sont pas ceux que j'ai l'habitude de cotoyer.

- Alors Fried, vous avez l'air de quelqu'un qui à passé une mauvaise nuit ?
Pour ma part, je cherchais un moyen de me faire un peu d'argent, mais il semblerait qu'il n'y ait que des affiches de recherche de cartes sur ce panneau.
Si nous trompions tous deux le désarroi autour d'un verre, qu'en dîtes vous ?

Est-ce que je suis en train de tester sa tolérance aux pauvres ?
Oui complètement, mais qui sait, les nobles ont souvent beaucoup de connexion, et s'il n'est pas un joueur il n'a donc pas vent de ma réputation dans ce milieu, alors autant tenter de voir s'il ne pourrait pas… M'apporter une forme d'aider et qui sait, je pourrais peut-être lui rendre la pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mer 21 Fév - 14:27


Ce type en semblait pas si louche, du moins, c'est ce qu'il se disait en bavardant un peu avec lui. Il ne faut pas non plus oublier qu'il n'y a pas que des bourgeois et des pauvres à Tréno, il y a aussi des touristes même si le fait que son visage lui disait vaguement quelque chose pouvait presque éliminer cette possibilité. Mais de préciser qu'il venait de la ferme Akhey-Ron semblait presque avoir eu un déclic dans sa tête. Il est vrai que cette famille avait tout de même une certaine réputation à Tréno, pour que des bourgeois achètent des marchandises directement à des petits producteurs, c'est que leur produit sortait du lot. En entendant ce nom, Fried était un peu plus souriant et surtout plus confiant. Il ne connaissait pas personnellement cette famille, mais il savait que c'était des gens bien. Sauf s'ils ont des activités louche derrière, on ne sait jamais, mais jamais il n'avait entendu la moindre rumeur à leur sujet.

« Désolé, mais je m'intéresse très peu aux jeux, que ce soit de cartes ou de hasard, mais c'est possible que certains vous connaissent. »

Pourquoi pas de chose qu'il ignore ? Il serait juste perdu. Il aurait pu s'intéresser au Tétra Master, mais il n'avait jamais une seule minute à lui ! Mais son invitation pourrait être la bienvenue, ça lui changerais des prises de verres avec un peu trop de principe et de pincette. Puis honnêtement, s'il pouvait quitter l'ambiance de ses bourgeois avide d'argent, cela ne lui fera pas de mal !

« Ma foi, j'accepte ! Vous pourrez être de bien meilleure compagnie que les gens que je fréquente un peu trop ses derniers jours. »

Il ne voulait pas rentrer dans les détails, car même en dehors de la ville, lui et sa famille font partie de ceux que l'héritage des Elyssia pourrait toucher, mais ce n'est pas lui qui freine ce genre de mécanisme, mais bien les autres.

« En règle général, ceux qui ont besoin d'un service ici ont déjà une personne vers qui se tourner et ceux qui postent une annonce en dehors des cartes ont peu de moyens de payer, mais cela ne fait pas de mal de les aider quand même. »

Facile à dire pour lui qui n'avait pas besoin de subvenir à ses besoins. Mais sans le savoir, ce simple verre risquait d’enchaîner un effet boule de neige, une petite chose entraînant une autre et ainsi de suite... Bref, la nuit risque d'être court pour eux, mais pour le moment, ce n'était pas le moment, ils n'en savaient rien après tout.

« Vous n'avez jamais eu de soucis à venir ici ? Parfois quelques malfrats tentent d'avoir aussi un peu d'argent via des moyens moins nobles que des annonces. De même pour les monstres dehors, ils s'éloignent généralement des villes, mais votre ferme n'est pas trop éloignée de Tréno? »

Autant en apprendre le plus possible par la même occasion. Ils étaient là pour se faire des liens, non ?



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mer 21 Fév - 15:27

Et bien Fried, vous êtes un brave, un vrai, pour beaucoup de nobles se présenter en lieu public en compagnie d'un paysan serait pris comme la marque de traîner avec le bas-peuple et pourtant je n'ai même pas eu l'impression que vous vous soyez poser la question alors que vous acceptiez mon invitation.
Je vais donc lui emboîter le pas pour prendre la direction de n'importe quel lieu ou l'alcool est pas trop chère, après tout ma bourse est mince.
Dommage que ce ne soit pas le cas de mon autre bourse, mais bon j'ai déjà réussi à inviter un noble a boire, je peux pas non plus demander la lune.

Il entreprit donc de me poser quelques questions, interrogations tout à fait légitimes, il faut dire que les Akhey-Ron ne font pas appel a quelconque service d'escorte pour amener leurs produits a Treno.


- Oh je croise très souvent monstres ou brigands sur la route, mais dans notre famille ont fait notre service militaire à Lindblum assez jeune afin d'être apte a assurer nous-même le transport des convois.
Un gage de qualité très apprécié des nobles qui aime ne pas avoir besoin de payer plus chère, car les autres fermes font appel à des escortes.

Je lui montre mon biceps du bras droit, pour prouver qu'il n'y a pas que du jus de bière issue de longue partie de cartes, mais aussi des heures a manier les outils de la ferme et les armes.

- Enfin, je devrais parler de la ferme au passé, on a subi une saison très compliqué, aussi actuellement elle appartient à un noble, j'ignore ce qu'il compte en faire, mais je suis bien décidé a rassembler l'argent nécessaire pour la racheter.

Nous discutons donc en marchant, traversant les ponts reliant les différentes parties de la ville qui est à moitié construite sur une rivière.
Mais une chose me frappa soudain, nous somme un noble et un habitant bien équipé marchant cote à cote… l'ambiance est très calme.
Un peu trop, j'espère que c'est juste mon paranoiamètre qui crève le plafond parce que je marche avec un noble et non mon sens du danger qui clignote.


- Une préférence pour l'endroit où boire ?
Mais je vous préviens, ma bourse ne peut pas suivre partout.
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dré..part   Lun 26 Fév - 13:10


C'était un peu un risque à prendre ? Pas vraiment, Fried ne voyait pas le mal partout, il n'était pas du genre à dormir avec son argent et à repousser quiconque sous prétexte qu'il pourrait croire qu'on en veut à sa bourse. Il vit confortablement, certes, mais il partage comme il peut avec les autres, pas comme tout ses rapaces. Enfin, il n'était pas là pour penser à ça, sa journée était finie et il retrouvera cette ambiance bien assez tôt demain pour entendre les mêmes commentaires sans intérêt qui prouvera que les nobles ont que peu de jugeote et que seul l'argent compte pour eux. Il espérait bien qu'avec ce brave type, il puisse oublier ce quotidien lassant, mais au but si important. Dramane se présenta, exhibant sans gêne ses muscles pour prouver qu'il savait se défendre et sur ça, il ne le remettra pas en question. Lui-même savait se défendre, mais il était loin d'avoir le même taux de muscles que ce dernier.

Mais en dehors de ça, il n'était pas au courant que la ferme de sa famille avait été acheté par un noble ? Était-ce une bonne personne ou une personne qui irait faire une mauvaise chose de tout ça ? Bonne question, il faudrait penser à vérifier cela demain. Car si c'est pour une chose louche ou voir la ferme rasé pour une histoire de quelques gils en plus, là, il ne sera pas d'accord pour une raison si minable. Bon, il ne préférait pas faire de promesse incapable de tenir donc il ne disait rien, mais il laissait cette histoire dans un coin de sa tête demain. Cela pourrait être une bonne chose que d'évoquer encore et toujours la même histoire avec à la fin de la journée toujours les mêmes raisons.

« Qu'importe, je vous fais confiance et puis ça me changeras. »

Oui, car les petits bars trop calme et bien tenue, non merci, ça devient lassant. Il est vrai que l'ambiance était calme, non pas que c'était louche, mais le coin était trop vide. Soit lui aussi pensait à un piège ou alors il n'était pas rassuré. Qui sait, les gens étaient peut-être ailleurs ? Une rue calme n'est pas forcément un mauvais signe. Cela serait pire de voir à cette heure-là des enfants dans les rues. Au moins, les parents savaient éduquer leurs enfants, assez pour apprendre certaines bases. Effectivement, une fois arrivée dans ce bar, c'était plus festif, plus animé et personne pour ne pas leur en vouloir à leur bourse. Il est vrai qu'ici, il y a pas tellement de noble, mais personne ne semblait choqué de le voir ici ou le fixé méchamment. Mais ils ne savaient pas que la présence de Fried n'était pas une si bonne idée ici. Mais pour le moment, personne ne le voyait.

« Allons nous faire petits dans un coin, ne dérangeons pas les autres pour le moment. »

Qui sait, Fried et sa bourse pourraient bien être le bienvenu ici, mais tout le monde ne pensait pas forcément la même chose.

« On commence par une bière, je présume ? »

Autant commencer par le commencement, non ?

« Alors, vous étiez venues dans le coin uniquement pour quelques parties de cartes ? Rien de plus ? »

Non pas qu'il sous-entendait que Dramane préparait un mauvais coup, mais qui sait, il allait voir des amis, ce genre de projet, non ?

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Dré..part   Mer 28 Fév - 15:43

C'est peut être moi qui suis trop inquiet, Fried et moi même atteignirent un bar du quartier pauvres sans problèmes ou mauvaise rencontre, il faut dire que la majorité des malandrins doivent y réfléchirent à deux fois vu que le noble semble loin d'être inquiet de se trouver là.
Et je suis assez bien placé pour savoir que la confiance en soi ouvre énormément de portes, même si dans mon cas le terme tables est plus adapté.

J’acquiesce donc à la proposition de mon nouvel ami de se mettre dans un coin tranquille et le suis à travers l'ambiance brumeuse et humide que l'on retrouve dans ces bouis-bouis entretenue par la persévérance de piliers de comptoirs et autres habitués au mœurs charmantes… une autre façon de dire que je me sens a la maison.
C'est clairement dans ce genre d'ambiance que ce joue les parties les plus folles, oui y a toujours un haut taux de tricheur, mais les débusquer et gagner malgré leurs tricheries, ça c'est un vrai frissons.

Mais pour l'heure, je ne suis pas là pour faire rouler les dés, mais pour savourez, si cela est possible, une bière avec une personne récemment rencontré.
Je m'installe donc à table.


- En effet ce sera très bien.
HEY CHEF, 2 bières s'il te plaît!

Ce n'est certes pas discret comme méthodes, mais si on attend qu'un serveur vienne nous voir on sera encore là quand le soleil se lèvera, et j'exagère à peine.
Et c'est donc dans l'attente de notre simple commande que la conversation s'installe.


- Auparavant je ne passais en ville que pour livrer nos produits et faire quelques jeux de hasard.
Mais là j'accompagnais mes parents chez des amis de la familles vu que nous ne pouvons plus résider à la ferme.
Ils vont donc rester là quelques temps, jusqu'à ce que nous puissions la récupérer et comment dire il n'y a que peu de métier qui permettent de gagner rapidement de l'argent et mes parents ne sont plus en état de se lancer dans le mercenariat.
Je hausse doucement les épaules en observant rapidement autours de nous.
- C'est donc a moi de me lancer sur les routes, aussi je tente de trouver un moyen de me lancer et je sais qu'il y a quelques réseau de mercenariat en ville… Mais il sont dure à trouver sans les bon contacts.
Enfin assez parler de moi, que faites vous dans la vie Fried ?

C'est un vrai question, les nobles ne resterai pas riches sans un apport continuel d'argent, bien sur peu d'entre eux travaille réellement, mais qui sait, ce Fried me semble assez à part en tant que noble pour avoir une vrai occupation autre que pavoiser et dépenser le PIB de Bloumécia tous les matins.
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Dré..part   Dim 4 Mar - 10:35


Arrivée dans ce petit coin, l'ambiance n'était pas la même que dans les coins raffinés de Tréno où bien des gens fortunés venaient siroter un verre de vin en gloussant comme dans certaines moqueries que des gens pourraient pousser. Ici, l'ambiance était nettement moins raffinée, il suffisait de voir l'état du sol, des tables ou de ceux qui y buvait leur mousse. Le raffinement n'était guère ici. Mais passons, bavardant un peu avec son nouvel ami de la soirée, Fried le voyait passé commande, là encore, loin des endroits qu'il fréquentait d'habitude. Ailleurs, c'est limite si le serveur ne se jetait pas sur les gens en arrivant, proposant au passage de cirer leur chaussure au moindre pas qu'ils auraient pu fournir dans leur établissement. Dramane venait donc parler un peu de sa vie, de ce qu'il faisait auparavant à Tréno puis sa nouvelle situation en ville, pas de quoi en sourire, mais au moins ce type était un bon gars. Plus il l'écoutait, plus il se disait que demain, il va devoir trouver ce noble qui a acheter cette ferme et voir si une autre solution était possible ?

Mais au bout d'un certain temps, c'était lui qui devait répondre aux questions et donc à savoir, ce qu'il faisait dans la vie ? Certes, il est né en étant déjà riche, mais sa fortune n'était pas tombée du ciel.

« Un peu comme vous, je travaille pour mes parents, depuis longtemps ma famille à une certaine réputation d'artiste, ma mère aime la peinture et mon père la sculpture. Autant dire qu'à Tréno, ce ne sont pas les clients qui manquent. De mon côté, ma passion et potentiellement travaille, reste l'écriture, je cherche à écrire des histoires qui pourraient plaire aux petits comme aux grands. Mais actuellement, je laisse ça de côté. »

Pour s'occuper de la tâche qui lui avait été fourni, à savoir mettre tout le monde d'accord pour la fortune laissé pour les gens dans le besoin dans cette ville, mais ce n'était pas simple. Là où sur le papier, il est dit que la fortune des Elyssia reviendrait aux gens nécessiteux, les nobles ont de suite bloqué cette demande pour en vouloir aussi de cette part du gâteau. Rien de bien étonnant, dés que l'argent entrait en jeu, ils étaient tels des rapaces à se jeter dessus. Les bières arrivaient, moussantes et prête à déborder avant que le serveur n'ait déjà repris son travail ailleurs. Le temps de trinquer avec Dramane que Fried remarquait quelques regards insistant sur eux. Peut-être lui ou son partenaire du soir, il ne savait pas, mais souvent des gens venaient se retourner sur eux. Sa présence gênait ? Ou Dramane n'avait pas que des amis dans le coin ? Il était dur d'entendre quoi que ce soit à l'extérieur de cette table, mais il jurait que certaines personnes parlaient de l'un d'eux, si ce n'est eux en même temps ?

« Par hasard, vous êtes vous attiré les foudre de quelqu'un à Tréno ? Des types semblent se tourner souvent vers nous, et j'ignore qui est fixé ainsi... »

Difficiles à dire pour Dramane, ils se trouvaient dans son dos, mais peut-être que dans le dos de Fried aussi il y avait de drôles de regard ? Le jeune noble ignorait quelque chose d'assez évident en y réfléchissant, le fiat de refuser de léguer une part du testament aux riches à faire naître sur lui des menaces et certaines personnes n'ont pas hésité à chercher des gens en quête de quelques pièces pour que ce cher Fried a un tragique accident... C'est à croire qu'il s'était presque jeté dans la gueule du loup en venant ici...



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dré..part   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dré..part
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Tréno-
Sauter vers: