Accueil

Partagez | 
 

 Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Mer 20 Déc - 4:25

[HRP : insomnie power]

Le jingle des infos du matin, craché par le système de son de l'appartement, sortit Katina des bras de Morphée. Vive la technologie qui allumait la télé en guise de réveil. A peine réveillée, la borgne attrapa son téléphone pour consulter ses messages. Toujours aucune nouvelle. Le SMS envoyé sur le portable du petit alchimiste restait sur "Envoyé" sans accusé de lecture ou autre. Edward s'était littéralement volatilisé après l'affrontement à Esthar contre les forces de Deepground... Ce nabot avait beau avoir la peau dure, il se pouvait bien qu'il soit tombé sur un sacré os. Les robots-soldats d'Esthar passaient la région au peigne fin et avaient promis de donner de ses nouvelles dès qu'ils en auraient, mais... Bon. Attrapant son briquet et son paquet de cancer en tubes, Katina partit sur le toit du building. Avantage des appartements sous les toits : le seul balcon/plateforme d'observation disponible, aussi appelé le toit du bâtiment (les balcons étaient rares à Junon, merci les boucliers de protection de 3 mètres d'épaisseur qui sortaient du sol devant le building quand le Sister Ray tirait !). Désavantage : prendre une échelle pour y accéder...

L'air de Junon était rudement frisquet en ce moment, malgré un beau soleil de dimanche. Déjà que la hauteur de la ville et la proximité de la mer rendaient l'endroit venteux et frais, l'approche de l'hiver n'aidait pas. Accueillie par une bourrasque de vent glacé et maudissant son addiction à la nicotine qui la poussait à aller fumer avant d’enfiler un truc chaud. Katina alluma la première de ses 60 clopes du jour. Dix ans plus tard, le laiton du briquet tempête était terne, rayé de partout et même marqué d'un impact de balle à un endroit, mais il marchait aussi bien qu'au premier jour. L'air de rien, l'appareil était à l'image de sa propriétaire. Et puis surtout, c'était un cadeau de papa.

Deux mètres plus bas, les infos du matin étaient toujours diffusés par la télévision, difficilement audibles malgré la trappe du toit ouverte. Entre deux expirations de fumée grise, Katina écoutait.



- ...ours aucune information sur ce qui aurait pu motiver l'apparition de Seymour Guado a Wutai. La famille Kisagari et la WRO ont ouvert une enquête, mais aucun élément concret n'est à ce jour encore apparu. Et maintenant, on passe aux résultats sportifs avec notamment...


Seymour Guado. Quand il n'était pas occupé à sortir des phrases dignes du blog d'un emo de 14 ans qui pense que le paroxysme de la souffrance humaine est d'être forcé à manger ses choux-fleurs au dîner, il invoquait sa chimère au milieu d'une grande ville. Décidément, il y avait déjà fort à faire avec Deepground et Sephiroth, mais si les calamités des autres mondes venaient faire le merdier ici... Le grognement de l'estomac de Katina la tira de ses pensées. La quasi-destructio de Wutai, c'était dramatique et tout, mais la faim, c'était le plus important. Écrasant son mégot dans un cendrier laissé là-haut pour l'occasion, Katina sauta en bas de chez elle. Direction le frigo !

Hmmm... De la viande par kilos, des légumes frais et des dizaines de bières. De quoi se préparer un délicieux déjeuner ou diner, mais un petit dèj, bof bof. Grommelant dans sa barbe, Katina se souvint qu'un restaurant "vintage" avait ouvert y a pas longtemps pas loin de chez elle, et surtout que les quantités étaient massives... Décision prise. Y avait des pancakes aux myrtilles, du bacon et du café extra-fort au nom de Katina en attente, nom de Dieu !

Après s'être habillée en un tournemain (un débardeur mangé aux mites et une culotte n'étant pas vraiment adaptées pour sortir en ville) et sans oublier sa quincaillerie, à savoir son épée, Katina était dans les rues. Comme on pouvait s'y attendre un dimanche à 9h30, il n'y avait presque pas un chat... Excepté la patrouille de la WRO, en couverture derrière un coin de mur et les armes sorties sans le cran de sûreté, jetant de furtifs regards dans la rue faisant l'angle de leur cachette. Bon, rien de spécial

...En couverture derrière un coin de mur et les armes sorties sans le cran de sûreté ??? Non, non, non, vous n'avez rien vu les gars. Pas aujourd’hui, pas ce matin ! Katina avait son écusson d'épaule et son badge WRO en pleine vue de tout le monde, mais ils pouvaient faire semblant de n'avoir rien vu, hein ?



- Hé, commando Nimitz !


Oh l'e***lé de sa mère la p**e.


- ...Oui ?
- On... On vous dérange ?
- C'est mon jour de congé donc oui, mais au point où on en est.. Qu'est-ce qui se passe ?
- Y a un type qui se balade dans les rues avec une hache énorme sur lui. Visiblement il est pas de ce monde. Vous voulez pas venir voir avec nous ce qu'il en est ?


Même le week-end était en option quand on était un personnage principal, il semblait. Cela dit, les gars de la WRO avaient un point : avec tout ce qui sortait des portails, on voyait des choses pas ordinaires. Plus, quiconque assez fou pour utiliser une arme de mêlée dans un monde ou les armes à feu couraient les rues était bien sûr de lui. Donc, ça risquait de finir en découpage si cet individu était mal intentionné.


- On y go.


Adieu les pancakes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Mer 20 Déc - 20:25


Depuis combien de temps avait-il été cristallisé ? C'était la question sans réponse que l'cie de Rubrum retournait dans son crâne. Il ne reconnaissait rien autour de lui et les rares personnes croisées étaient incapables de l'aider à comprendre ce qu'il s'était passé après sa défaite contre cette entité nommée Gala. Ce que l'homme ignorait, c'était qu'il n'était plus du tout en train de fouler les Terres d'Orience mais celles d'un monde bien différent. Ainsi donc cela faisait déjà un petit moment qu'il errait sans buts précis. A quoi bon ? Tout ce qu'il avait connu jadis n'était plus et il devrait maintenant vivre comme le commun des mortels sur Gaïa. Il lui avait d'ailleurs fallu quelques jours pour arriver dans une ville plutôt étrange, construite sur quelques étages. Apparemment, cette dernière se nommait « Junon » et possédait un petit village à l'aspect pittoresque sous ce qu'ils nommaient « Junon-haut » et qui était la ville principale. N'ayant pas de gîtes étant donné qu'il était devenu nomade, Zhuyu était hébergé par une vieille dame des habitations du bas. Cela était temporaire bien entendu mais c'était déjà bien d'avoir à ne pas dormir sous un pont.

Quoi qu'il en soit, l'cie déambulait à présent dans le Haut de Junon histoire de visiter un peu et voir ce qu'il y avait. Il avait remarqué ces étranges boules de ce qui ressemblait à du verre coincées dans son arme et dans ses protections et ce demandait à présent ce que ces choses pouvaient bien être. Cependant, il avait bien compris que ces dernières étaient primordiale pour utiliser ses pouvoirs et qu'elles remplaçaient peut-être le cristarium de l'Oiseau Vermillon… Maintenant, à quoi pouvaient-elles bien servir, il n'en avait pas la moindre idée. Son énorme hache dans le dos, l'cie de Rubrum marchait dans les rues plutôt animées de la ville, sous le regard de certains habitants. Certains s'arrêtaient pour contempler l'inconnu, surpris de le voir trimballer une arme qui faisait sans problème trois fois la taille et la carrure de l'homme qui la possédait. Si Zhuyu ne s'occupait pas de ce que pouvait susciter sa présence en ces lieu concernant les personnes autour de lui, il remarqua tout de même des gens portant des armes à feu et ce qui ressemblait à des uniformes militaires.

Ainsi ici des armées étaient présentes… Peut-être est-ce qu'il était encore sur Orience et que beaucoup de choses avait changées durant son sommeil cristallin ? Genre plusieurs millénaires étaient passés ? C'était une possibilité mais cela était dur à avaler, même pour quelqu'un comme l'cie… Un être comme lui ne restait jamais cristallisé plus de quelques siècles, du moins si entre-temps le Cristal avait besoin de lui. Continuant sa marche, il se rendit compte qu'un petit groupe de soldats accompagnés d'une femme venaient dans sa direction. Lui qui avait été pourtant tranquille en se promenant dans les rues de Junon, force est de constater qu'il ne passait quant même pas inaperçu. Zhuyu soupira intérieurement en voyant les militaires venir vers lui. Il ne voulait pas chercher d'embrouilles, surtout que si il ne contrôlait pas l'intensité de ses capacités, il aurait tôt fait de réduire l'ensemble de la ville en cendre si il le souhaitait. Enfin, c'était lorsqu'il était encore sur Orience qu'il avait été doté de pouvoirs destructeurs. A présent, il ne savait même pas à quel point il avait perdu en potentiel d'attaque… Cependant, il avait toujours été un très bon guerrier et cela ne changerait pas.


Il y a un problème ? »

Bon, bien qu'il n'affichait aucunes émotions notables, la manière dont il parlait était un peu rustre. Pas un bonjour ni rien, Zhuyu était un combattant aguerri et il n'était pas du genre à sortir le B.A.BA. De la politesse lorsqu'il rencontrait d'autres personnes. Croisant les bras sur son torse, son regard toise les militaires de haut en bas. Étaient-il aussi fort que les officiers de Rubrum ? Pas sûr, en voyant leur carrure. Quoique, en fait le seul membre de cette patrouille qui avait l'air un peu plus fort semblait être la femme. Avait-on déjà mentionné que l'cie savait reconnaître les puissants des faibles ? Maintenant c'est chose faite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Ven 22 Déc - 8:17

*- Pancaaaaaaaaaaakes...*


Comment pouvait on penser au travail dans ces conditions alors qu'il y avait de délicieuses crêpes épaisses aux myrtilles et/ou aux noix de pécan nappées de caramel, de chocolat, de miel ou de crème à la vanille qui attendaient à trois pâtés de maisons ? Vraiment, quels salauds de pas avoir fait semblant de rien voir, ces soldats.

Bon, après, avec le nombre de conscrits et de volontaires dans les rangs de la WRO, trouver un gusse sur dix qui était capable de mettre une balle sur 30 dans sa cible à 50 mètres sans oublier d'enlever le cran de sûreté relevait de la gageure. Du coup, les troufions avaient vite appris à reconnaître les plus expérimentés parmi eux (les ex-Shinra dans la plupart des cas) et à aller leur demander un coup de main à la moindre difficulté. Chose qui finissait souvent pour les vieux briscards à faire le boulot des blues pendant qu'ils restaient prudemment cachés derrière. Et c'était plus ou moins ce qui se passait en ce moment : brandissant leurs fusils de façon à peu près aussi effrayante qu'un gamin de 4 ans, les patrouilleurs avançaient bien en ligne derrière Katina.

La borgne leva un sourcil en voyant enfin l'homme à qui les plantons faisaient référence. Effectivement, c'était pas une hachette pour le petit bois qu'il trimbalait, le monsieur. Pas étonnant que la WRO locale pensait ne pas faire le poids : un coup de ce truc pourrait couper un bonhomme en deux sans trop forcer. Et l'expérience de Katina lui avait appris que les types se battant à la hache étaient soit des campagnards se rebellant, soit des types qui connaissaient leur sujet : les edgelords utilisaient plutôt une épée ou un katana. Et encore moins des armes qui étaient conçues pour s'attaquer à des éléphants plutôt que des humains.

Dans tous les cas, la bleusaille avait peut-être raison d'être impressionnée pour une fois. Mais Nimitz n'était plus de la bleusaille depuis 10 ans.



- 'xcepté le fait que cette hache est assez balaise pour abattre des maisons, aucun. Cela dit, m'sieur, je vais devoir vous poser deux-trois questions comme visiblement vous sortez d'un portail... Notamment, de quel monde venez-vous et où est-ce que vous prévoyez de vous rendre en particulier ?


Avec la main sur la hanche, le regard mi-blasé mi-sérieux (enfin, quart-blasé quart-sérieux techniquement) et la cigarette dans la bouche, Katina donnait l'impression de se faire royalement suer. Et c,était le cas, vu qu'elle s'était fait trimbaler pour un contrôle de routine par la bande de ramiers derrière elle. Avec de la chance, cet homme ne voulait de mal à personne et tout serait vite réglé sans soucis. Et dans le cas contraire, voyager avec Edward n'avait pas rendu à Katina toutes ses capacités, mais suffisamment pour lui faire un mauvais sort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Ven 22 Déc - 11:49


Zhuyu se tenait droit comme un piquet devant le groupe de soldats qui venait sur lui. Lorsqu'ils furent à sa hauteur, il demanda naturellement si quelque chose n'allait pas, sur quoi l'unique femme du groupe lui répondit que ce qui la gênait était probablement l'arme d'une taille considérable que l'cie trimbalait. Certes l'objet avait de quoi faire peur aux premiers abords, cependant elle ne devenait dangereuse que si son propriétaire décidait de se battre. En l'état, il n'y avait rien à craindre. Les bras croisés devant lui, Zhuyu écouta ensuite l'inconnue lui dire que comme il provenait d'un portail dimensionnel, cette dernière aurait quelques questions à lui poser. Lorsqu'un militaire demandait à des inconnus leur identité ainsi que leurs objectifs, il n'était pas difficile de comprendre que c'était pour déterminer si la personne interrogée était dangereuse ou pas. L'cie avait quant même combattu durant des siècles avec l'armée de Rubrum, il avait compris leurs manœuvres depuis pas mal de temps maintenant. Toujours stoïque et les bras devant lui, Zhuyu invita donc son interlocutrice à procéder à son interrogatoire rapide d'un mouvement de tête. Après tout l'homme n'avait rien à cacher aussi valait-il mieux ne pas tourner autour du pot, seul le Cristal savait que son soldat n'aimait pas perdre du temps pour rien. Tout en écoutant les questions, l'cie avait les yeux fermés, chose qu'il faisait lorsqu'il prêtait attention à ce qu'il se passait autour de lui.

« - Je viens d'Orience. Répondit Zhuyu de sa voix neutre. Je ne prévois pas de me rendre dans d'autres lieux, du moins actuellement. »

Tout en répondant, il avait rouvert les yeux pour s'adresser à la femme. Ses troufions se tenaient sagement derrière elle, ce qui faisait penser qu'ils devaient être des nouvelles recrues ou alors des soldats qui n'avaient pas d'expériences. La dame semblait fortement ennuyée par cette situation, comme en attesta sa manière de mettre la main sur les hanches. Et l'homme aurait probablement réagit pareil si des bleus d'Akademeia l'avait dérangé pour aller questionner un élément suspect.

« - Comme vous vous en doutez probablement, j'ai des questions à poser moi aussi. Repris Zhuyu toujours imperturbable. Notamment celle-ci : Quel est donc ce monde si ce n'est plus Orience ? »

Ne plus être sur Orience, même des siècles plus tard, était maintenant un fait avéré. La logique voudrait donc que le combattant ait été envoyé sur cette nouvelle planète grâce à ce fameux Portail. Fermant une nouvelle fois les yeux, il attendit la réponse de la femme. A voir sa compagnie, il n'était pas difficile de se rendre compte que cette dernière saurait de quoi elle parle. Les soldats qui l'accompagnait n'avaient pas l'air très futés et ce n'était certainement pas la manière dont ils se tenaient derrière qui allait faire changer l'avis de Yhuzu… Même en étant pas un soldat officiel de Rubrum il avait quant même été utile à l'armée et reconnaissait les éléments inutiles dans une armée... Et le Cristal de l'Oiseau Vermillon était le seul à savoir que l'cie détestait être en présence de minables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Sam 30 Déc - 14:00

On s'en sortait bien, au moins il était collaboratif. Manquerait plus qu'un combat éclate. Non pas que Katina pensait perdre, mais ça ferait encore des kilos de paperasse à se coltiner... Le jour où la WRO engagerait du personnel administratif suffisant pour gérer tout ça, ses effectifs auront quintuplé. On pouvait même plus se bagarrer tranquilles, quelle époque...

Dans tous les cas, les choses se passaient paisiblement. Par contre, quand l'homme se présenta, il y eut bug général de la part du personnel WRO. Orience ? C'était quoi ce truc ?



- Orience ? Jamais entendu parler.
- Erf. 'Semblerait que les portails ramènent décidément des personnes de partout.


Les chances que ce nouvel arrivant vienne d'un monde pas encore répertorié étaient plus qu'élevées. Décidément... C'était déjà tout un taf de garder le fil avec Balance, Dol, Héra, Spira et Ivalice, si en plus on ajoutait cet "Orience" et potentiellement d'autres mondes en plus à l'équation, on allait jamais s'en sortir... Et lui était visiblement aussi confus que tout le reste. Par contre, à insister comme il le faisait avec Orience, Katina commençait à se demander s'il n'était pas venu autrement que par un portail.


- Non, ici c'est Gaia. Et ça l'a toujours été, aussi loin que l'histoire va. Mais... Comment êtes-vous arrivé ici, au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Sam 30 Déc - 14:43


« - Comme apparemment je me suis retrouvé sur une autre planète, il est logique que vous ne sachiez pas ce qu'est Orience. »

Le regard froid de Zhuyu obliqua sur le troufion qui avait déclaré ne pas connaître Orience, lui donnant un air un menaçant. Cela faisait maintenant bien des siècles qu'il avait été au service du Cristal de l'Oiseau Vermillon, de ce fait l'cie avait oublié bien des sentiments et des émotions. Désormais, il ne savait plus rien montrer d'autre que de la froideur et ne faisait rien pour arranger les choses. Couplé à son apparence physique, les gens avaient tôt fait de le craindre alors qu'il ne voulait pas de mal, du moins actuellement étant donné qu'il recherchait des réponses à ses questions plutôt que de détruire quelques nuisibles.

« - Je vois. »

Deux mots suffisait généralement à l'ancien soldat pour répondre à ceux qui lui parlait. Certes c'était difficile de faire d'autres réponses mais tourner autour du pot n'était plus le genre du colosse. Ainsi cette planète se nommait « Gaïa » et cela l'avait toujours été. Très bien, c'était déjà un bon élément à prendre en compte pour l'cie. Si il avait compris qu'il allait devoir rester un petit temps en cet endroit, la femme repris la parole pour lui demander comment est-ce que Zhuyu avait fait pour se retrouver à Junon. Si seulement il le savait ! Toujours les bras croisés, il leva la main pour la mettre sous son menton afin de réfléchir.

« - Aucunes idées. Répond Zhuyu de sa voix neutre, plongeant son regard sérieux sur la femme. Sur mon monde il y a eu une Guerre entre les quatre pays d'Orience et le Tempus Finis a eu lieu. J'ai été attaqué en traître et j'ai été forcé de me  cristalliser. La suite… Je me suis réveillé dans les Plaines de votre Planète. »

Il n'avait toujours pas compris ce qu'il s'était passé ce jour-là. Ce maudit ennemi qui l'avait attaqué par surprise avait provoqué la cristallisation du guerrier. Zhuyu savait parfaitement que ses interlocuteurs n'avaient pas compris la moindre chose de sa réponse, en revanche  ils avaient probablement compris que l'cie ne savait pas du tout comment il avait fait pour se retrouver ici. Le pire c'est que l'homme n'avait jamais vu de portail à l'endroit où il était apparu… Quant à ce qu'était le Tempus Finis ainsi que sa « cristallisation », Zhuyu n'en dirait rien sauf si l'autre voulait se prendre un cours d'histoire rapide raconté par le professeur Zhuyu là tout de suite. Elle allait devoir prendre un café fort en tout cas, après tout son professeur à quant même plusieurs siècles d'existence à son actif et raconter toutes l'histoire de son monde serait passablement long, très long même. Et contrairement à l'cie, la militaire n'avait pas encore des années à vivre.

« - J'oublie également les bonnes manières. Fis alors l'homme en décroisant les bras d'un air nonchalant. Je me nomme Lord Zhuyu Voghfau Byot et j'étais un Primus l'cie du Cristal de l'Oiseau Vermillon. Nommez moi comme bon vous semble, je ne suis plus sur ma planète donc je ne me formalise plus du protocole. »

Non, il ne cherchait pas à rendre confus ses interlocuteurs en donnant l’entièreté de son appellation et en parlant d'l'cie et du cristal de Rubrum... C'est juste que depuis qu'il était devenu l'cie, on l'avait toujours nommé par "Lord Zhuyu" à chaque endroit où il avait l'habitude de se rendre sur Orience. Certes cela ne concernait que l'armée mais il avait appris à accepter son titre à rallonge bien qu'à présent les marques de respects lui devenaient insupportables. Dans une armée les politesses sont proscrites, du moins dans la tête de Zhuyu. Ils étaient là pour se battre et faire couler le sang au nom de leur patrie et pas pour converser autour d'une tasse de thé. C'était le travail de Lady Caetuna, la diplomatie.
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Lun 1 Jan - 20:53


Dans le ciel de Gaïa venait soudain résonner un bruit de clochette alors que les plus curieux pourront voir un traîneau tiré par une bande de Chocobo en petit manteau rouge alors qu'un sac tombait du ciel pour atterrir devant la jeune femme
, laissant entendre sur son passage un:

"Joyeux Kupo Noël!!!"

Avant de disparaître sur sa route. Dans le sac en toile se trouvait une petite carte à son nom, un abonnement à une salle de sport, ce qui pourrait bien lui être utile pour se défoulé! Des vêtements qui semblaient fort ressemblé aux siens mais en un peu plus lourd et plus résistant. Pour sur, un coup de couteau n'irait pas abîmé le tissu. et bien emballé et plus grand, il y avait une belle arme, dans un bel étui! On s'était pas foutue d'elle mine de rien! Les Mogs étaient soudainement devenue bien généreux.

Note: Katina obtient une nouvelle arme, des vêtements plus solide (bonus sur la prot/def ajouté), la carte est utilisable en rp (ne confère aucun bonus si ce n'est une bonne raison de faire du sport)



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Ven 5 Jan - 19:01

Le soldat qui avait mentionné Orience se fit tout petit quand l'homme à la hache se mit à le toiser, mais Katina fit vite barrage en se décalant pour s'interposer entre les deux. Si ce type espérait se montrer intimidant (pour quelle raison, peu importe), la borgne était auto-promue chef de groupe et n'allait pas laisser ce genre de chose se produire. Sans compter que niveau intimidation, les ex-SOLDAT étaient champions. Cet homme pouvait être le roi de son monde, ici c'était le territoire de la WRO. Ah, où étaient les civilités d'Edward ? Bon il était chiant à critiquer Katina pour son tabagisme et son usage libéral mais contrôlé de Composition B, mais il était pas méchant. Sauf si on lui faisait écouter du métal.

La conversation continuait, avec l'indication qu'il ne savait pas comment il était arrivé là. Pas un portail, donc. Cependant, l'homme partit sur des évènements de son monde et là, c'était confusion au menu.



- Tempus Finis ? Cristalliser ?
- Oh, j'ai entendu parler de ça. On a eu une personne qui parlait de gens dans son monde qui se changeaient en cristal après avoir accompli un genre de mission divine.
- Il venait de cet Orience ?
- Euh, non... Cocoon ou un truc du genre.


Plusieurs mondes où les gens se changeaient en cristal sans raison apparente ? Paye ta coïncidence. Décidément, ces portails n'avaient pas fini d'apporter leur lot de questions. Vraiment pas...

L'homme opta pour se présenter. Ainsi, il était carrément lord dans son monde. Eh ben, y avait du gros calibre qui sortait des portails. Autant lui rendre la politesse.



- Katina Nimitz, commando WRO.


La conversation allait continuer quand, sorti de nulle part, un mog habillé en rouge dans un traîneau tiré par des chocobos volants passa dans le ciel (WTF) et lâcha au milieu du groupe un sac au nom de Katina. Dedans, un abonnement VIP à la salle de sport locale, une chouette lame et des nouvelles fringues. O. K.


- ...Il y a vraiment des trucs louches par ici.
- C'était quoi ça ?!
- Excellente question...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Lun 8 Jan - 17:43

Comme il fallait s'y attendre, ses interlocuteurs ne comprirent pas un seul mots de ce que Zhuyu par apport à la façon dont il avait été vaincu sur son monde. Par contre, l'homme a qui l'cie avait fait les gros yeux épingla qu'il avait déjà rencontré une personne qui disait s'être cristallisé après avoir accompli une mission Divine. Bon, du côté de Zhuyu certes les cristaux qui choississaient des l'cies avaient des pouvoirs assez spéciaux mais d'aussi loin qu'il s'en souvenait, ceux-ci n'avaient rien de divinités. Intéressé malgré lui par la tournure de la conversation, l'ancien combattant de Rubrum écouta donc le troufion qui continuait sur le fait que le monde d'origine d'où provenait la personne en question était Cocoon où un truc dans le même genre. Cette fois, l'homme fut tout aussi confus que la demoiselle et son subalterne car il ne connaissait pas cet endroit.

« - Cocoon ? Répète-il en fermant une nouvelle fois les yeux, semblant réfléchir. Je ne connais pas cet endroit. Je ne savais pas non plus que d'autres mondes pouvaient avoir des l'cies... »


Croisant les bras, Zhuyu resta un instant silencieux afin de remettre ses idées en place. Deux mondes qui avaient des l'cies, c'était une coïncidence un peu trop étrange pour être ignoré. Cocoon devrait pouvait probablement être le nom d'Orience, ce qui voudrait dire qu'un Agito avait pu sauver le monde lors du Tempus Finis… Créant ainsi un nouveau endroit où les l'cies demeuraient… Allez donc savoir ce qu'il s'était passé durant cette apocalypse ! Quoi qu'il en soit, la jeune femme se présenta comme étant Katina Nimitz et avait pour métier commando du WRO.

« - WRO ? S'enquit le combattant d'un air intéressé, Il y a également un corps armé sur Gaïa ? »

Parce qu'elle n'aurait pas dit être commando si elle n'était pas dans l'armée. L'attention de Zhuyu fut alors attirée par un événement assez atypique provenant du ciel. En effet, un traîneau tiré par des chocobos et conduit par un moogle habillé de rouge les survolèrent, abandonnant un étrange balluchon qui atterris en plein milieu du groupe de personne. Tout aussi perplexe que les deux autres – moins visible dans le cas de l'cie de Rubrum…- il regarda la jeune femme commenter le fait qu'il se passait des choses étranges ici. C'est vrai que l'apparition de l'homme en premier sans avoir utiliser de portail puis ce sac contenant des fringues et une arme pour la femme avaient de quoi rendre la scène étrange. Ceci dit, Zhuyu reprit bien vite contenance et fit disparaître sa hache, il en avait assez de l'avoir en main depuis le début de la conversation. Autant donc la ranger dans un « coin » afin de pouvoir continuer à parler.

« - Il y a-t-il quelques créatures ou autres choses à dégommer ici ? Demande-t-il sérieusement à son interlocutrice. Voyez-vous rester sous forme de cristal m'a rouillé, j'aimerais me faire une idée de l'ampleur de ma perte de réflexes... »

Autant demander, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Sam 20 Jan - 20:49

[HRP : je hais la gastro, les rages de dents et les impôts. Aussi, post fait sur téléphone, excusez la taille les fautes éventuelles :/]

Eh ben décidément, cette journée s'annonçait tout sauf normale. Bon, se faire réquisitionner pour aller parler au monsieur bizarre qui fait peur était un début, mais découvrir qu'il venait d'un monde pas encore répertorié, c'était autre chose... Le mog improvisé père Noël, c'était la cerise sur le gâteau. Enfin bon, un truc louche parmi tant d'autres...
Zhuyu semblait peu impressionné par tout ce que qui se passait autour d'eux, continuant la conversation sur la cristallisation des gens et de Cocoon et Orience comme si rien ne s'était passé. Points bonus pour n'en avoir rien à fiche malgré le bazar ambiant. À moins qu'il ne soit juste blasé.

Le fait que d'autres mondes existent où les gens se cristallisent comme ça. Le seul exemple qui venait en tête sur Gaia était Lucrécia (et Sephiroth pré-météore), donc il parlait d'un phénomène inconnu ici. Heureusement qu'il n'était pas arrivé sur ce monde en mode Swarovski, sinon c'était dans un labo directement. Et pas forcément un de la WRO... En parlant d'eux, il tiqua sur le fait qu'elle faisait office d'armée.



- Armée, administration, corps médical et tout le reste. La WRO est le gouvernement "provisoire" de ce monde.


Dans les faits, la WRO était supposée reconstruire le monde après la chute du météore et le "dépôt de bilan" de la Shinra. Mais vu la lenteur des choses (peu aidées par la réapparition de Deepground et des copies de Sephiroth), la clique de Reeve était au pouvoir est bien partie pour rester. Sauf résurrection miracle de la Shinra (et dieu sait que Rufus avait la motivation et les moyens pour !), Reeve pourrait se déclarer président et peu de gens s'en plaindraient. Le fait qu'il était compétent et avait participé au sauvetage du monde par l'intermédiaire de Cait Sith aidait.

Par contre, Zhuyu venait de poser la grande question : où fallait il se rendre pour péter des gueules ?



- Hm... Hors de question ici. Cela dit, les forêts locales sont des nids à monstres. C'est la meilleure piste, mais je vais vous accompagner.


D'une part parce que même pacifique pour le moment, rien ne disait que ça n'allait pas changer. D'autre part parce qu'il y avait du Deepground dans les forêts en plus des monstres, et c'était pas le gibier qu'il fallait laisser à n'importe qui.


[HRP : Baba, j'ai vu que mes stats ont pas été remises après la transition d'avec Edward. Dois je utiliser un objet ou pas pour me remettre des PV ?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Ven 26 Jan - 22:47

Ainsi sur Gaïa il y avait bel et bien une armée. Quoique, visiblement ce n'en était pas vraiment une d'après ce que la jeune femme avait l'air de dire… Cependant, cela ne semblait pas déranger outre mesure l'cie qui écoutait attentivement les renseignements qu'on lui donnait, les bras croisés sur sa poitrine et les yeux fermés. Cette manie était quelque peu étrange en soi, cependant Zhuyu se faisait une image mentale des choses de cette façon et cela lui permettait en outre de comprendre un peu mieux ce qu'on lui disait. Certes il n'avait jamais vu ce genre de choses, mais au moins il pouvait ce faire un petit tableau panoramique des choses qu'ils ne comprenait pas justement pour s'en faire une idée. La seule chose qui lui était encore inconnue était la raison pour laquelle il y avait un corps armé provisoire au lieu d'un réel groupe. Quoi qu'il en soit, armée ou pas l'cie avait besoin de se battre contre quelque chose afin de pouvoir jauger à quel point il avait régressé. En effet, il ne fallait pas être un crétin fini pour comprendre que passer une certaine période en étant inactif n'était pas très bon pour un combattant.

Surtout que l'homme n'avait absolument aucunes idées de la dite durée d'inactivité lorsqu'il était cristallisé, après tout les l'cies dans cette conditions étaient comme endormi durant une période assez changeante. Son état de léthargie pouvait bien avoir duré quelques mois, voir même quelques siècles donc autant essayer de se rendre compte de son état afin d'éviter de mauvaises surprises si quelque chose venait à combattre l'homme. Heureusement pour lui, Katina repris la parole pour lui indiquer qu'il n'était pas question de se fritter dans la ville et qu'il y avait d'autres endroits pour ça en dehors de cette dernière. Une ombre de sourire apparu sur les lèvres du guerrier de Rubrum. Il y avait bien une chose sur laquelle celui-ci n'allait jamais frapper, c'est bien sur les gens qui ne savaient pas se battre. C'était le principe même d'un combattant de se mesurer à ceux qui lui arrivaient à la chevilles et laisser les civils en dehors de ça.


« - J'ai déjà été militaire par le passé. Répondit simplement l'homme en décroisant les bras de sa poitrine, J'ai pour principe de ne combattre que les choses qui savent le faire. D'une part, il n'y a aucuns mérites à tuer des gens qui ne savent pas se battre et d'autre parts c'est justement pour cela qu'on se doit de protéger les plus faibles. »

Malheureusement, durant les guerres beaucoup d'innocents perdent quant même la vie mais même si il avait un visage de dur, Zhuyu n'était pas quelqu'un qui aimait prendre la vie d'autrui sans bonnes raisons. Quoi qu'il en soit, il n'allait pas aller se battre tout seul contre des monstres, la jeune femme lui indiqua qu'elle l'accompagnerait à destination.

« - Vous vous inquiétez donc pour moi ? Railla l'cie à l'adresse de la demoiselle. D'ordinaire je fais cavalier seul mais ne connaissant pas ma perte de pouvoirs, autant accepter votre compagnie. »

Cela permettrait également de jauger la puissance de cette fameuse « armée » de Gaïa et voir si elle était aussi puissante que celle de Rubrum. Enfin… C'était un bien grand mot lorsqu'on sait que ce n'était qu'un petit groupes de jeunes ainsi que Caetuna et lui qui avait sauver Orience et pas vraiment l'arme en elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Sam 10 Fév - 18:16

Militaire par le passé, hein ? Ça pouvait vouloir tout dire comme rien. Si Zhuyu avait été militaire à une époque où on considérait que faire des tortues en boucliers et lancer des boules de graisse en feu était le top de la technologie militaire, on était pas sortis des ronces ; la grosse hache indiquait cependant que ce ne serait peut-être pas le cas. Le passage comme quoi il ne s’attaquait pas aux civils, cela dit, c’était nécessaire ? Non parce que dire tout de go devant ce qui se rapprochait le plus de l’autorité officielle qu’on irait peut-être tuer des gens random… Cela dit, les Calamités en seraient capables à y réfléchir. Zhuyu finit en raillant si Katina s’inquiétait pour lui.


- Oui. Il n’y a pas que de la piétaille dans le quartier.


Il ne pouvait pas connaître Deepground ; si les monstres locaux n’étaient pas vraiment fantastiques comme ennemis, tomber sur une escouade à la solde de Weiss risquait fort de le faire déchanter, ou du moins ravaler sa bravade. Même les ex-SOLDAT (du moins, ceux qui n’avaient pas pu récupérer toute leur force) traitaient les Deepground comme des ennemis dignes de ce nom. Enfin, sauf les brindezingues comme Katina.


- Bon, c’est résolu. Je m’occupe de Monsieur. Retour à la normale pour vous, les plantons.
- Bien Madame.
- Quand à nous, la sortie, c’est par ici.



Repartant sur son itinéraire, la patrouille laissa nos deux héros se diriger vers la base militaire locale afin de prendre le monte-charge liant Junon du bas et Junon du haut. Moins cher que l’hélicoptère, et puis ça faisait marcher un peu. Et ensuite, direction la forêt ! Et puis, cela ferait l'occasion de tester ce nouveau joujou.


==========

Katina s'équipe de l'Épée de supérieur de la WRO

Katina et Zhuyu vont sur la Carte du monde (Gaïa)
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   Mer 7 Mar - 13:18

Katina & Zhuyu vont vers Carte du monde

FT modifié



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un air de déjà-vu [PV Zhuyu]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Gaïa :: Junon-
Sauter vers: