Accueil

Partagez | 
 

 Un temps pour tout.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5191
Age : 26

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Mar 12 Sep - 21:59


Tour 11

Joan: Attrape-moi > Joan [Esq+25%], -10 MP
Saoshyant: Furie Sanglante  > Joan (Raté), -10 MP
Joan: Vol > Saoshyant [raté]
Vingt-Deux: Saignée > Saoshyant [-829 HP] [+415 HP], -14 MP
Joan: Vol > Saoshyant [raté] (Presque!)

Joan: 1 380/1 425 HP, 215/235 MP, Limit Break Inactif, 3 actions, Booster (1), Esq+25% (5)
Vingt-Deux: 675/675 HP, 174/315 MP, Transe 100%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur, Att_Somni, Auto-Recup, DefMutisme, Nichonifroa, Nuit Blanche, DegTerre+50%, DegEau-50%, MagNoire +5%, 1 action, Carapace (4)
Saoshyant: -7 785/??? HP, -145/??? MP

Tour 12

Joan: Vol > Saoshyant [raté]
Saoshyant: Ordre  > Joan, -5 MP
Il y a donc 2 Lézard pour bloquer les attaques de Jona
Joan: Attaque > Mini-lézard [-595 HP]
Vingt-Deux: Saignée (Critique!) > Saoshyant [-1 658 HP], -14 MP
Joan: Attaque > Mini-lézard [-595 HP]

Joan: 1 380/1 425 HP, 215/235 MP, Limit Break Inactif, 3 actions, Esq+25% (4)
Vingt-Deux: 675/675 HP, 160/315 MP, Transe 100%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur, Att_Somni, Auto-Recup, DefMutisme, Nichonifroa, Nuit Blanche, DegTerre+50%, DegEau-50%, MagNoire +5%, 1 action, Carapace (3)
Saoshyant: -9 443/??? HP, -145/??? MP

Tour 13

Joan: Grenade Spira > Saoshyant [- 333 HP], -1 grenade Spira
Saoshyant: Rage > Saoshyant [For+10 %], -5 MP
Vingt-Deux: Saignée > Saoshyant [-829 HP], -14 MP
Joan: Grenade Spira > Saoshyant [- 372 HP], -1 grenade Spira

Joan: 1 380/1 425 HP, 215/235 MP, Limit Break Inactif, 3 actions, Esq+25% (3)
Vingt-Deux: 675/675 HP, 146/315 MP, Transe 100%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur, Att_Somni, Auto-Recup, DefMutisme, Nichonifroa, Nuit Blanche, DegTerre+50%, DegEau-50%, MagNoire +5%, 1 action, Carapace (3)
Saoshyant: -10 977/??? HP, -145/??? MP, For+10% (5)

Fuite Impossible

Peut-être était-ce la fatigue ou bien la faiblesse ou bien tout simplement son plan,
mais la lézarde semblait calme et muette. Même si ses attaques ont raté en bondissant sur ce maudit humain vif, elle ne hurlait pas, elle continuait de les tuer avec son regard, elle n'en avait plus longtemps mais pas question de fuir, elle allait en emporter un dans la tombe s'il le faut!!!

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Ven 15 Sep - 22:12


Joan n’avait pas l’air d’être particulièrement inquiet, alors que, franchement, Vingt-deux avait été bien trop bizarre pourtant, avant ! Ça calma très légèrement le petit mage, mais sûrement pas assez pour le détendre complètement… Ça allait être dur de réussir cet exploit ! Le jeune homme conseillait de ne pas écouter ce que disait la lézarde, mais le Mage Noir ne pouvait pas vraiment s’en empêcher… De toute manière, la bestiole ne discutait pas beaucoup, là, au moins elle arrêtait de faire peur à Vingt-deux… !

Ce dernier lança un regard bizarre à Castiel, qui venait de dire un truc tout aussi bizarre ! C’était quoi, cette histoire de gnou ? C’était quoi, ça, un gnou ?! Dans tous les cas, il fut rassuré de voir que Joan esquivait bien les attaques de l’ennemie ! Le Mage Noir se mit à lancer ses sorts, espérant que ce soit bientôt fini, pour qu’il puisse se planquer dans un coin tranquille, comme ça, il n’y aurait plus de monstres bizarres pour lui parler et lui faire peur ! Ah, mais s’il faisait ça, il n’y aurait pas de Joan non plus…

~~~~~~~~~~

Actions de Vingt-deux :

Toujours des Saignées sur trois tours (et sur Saoshyant bien sûr Razz )


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 615

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Sam 16 Sep - 18:16

La lézarde n'avait vraiment plus l'air en forme, elle avait beau tenter de donner le change elle n'en menait pas large. Elle ne leur parlait même plus. Joan était plutôt du genre à y aller de sa petite remarque, un petit pique ou un discours insolent cependant, il n'en fit rien. Ce combat avait duré trop longtemps et il était possible qu'il laisse des marques, surtout à son compagnon.

Alors, à cette fin de combat qu'il pensait proche, Joan était un peu tendu. Est-ce que la créature maintenant si calme ne préparait pas un dernier baround d'honneur avant de tirer sa révérence ?
Il allait rester sur ses gardes jusqu'au bout. Ils s'étaient trop souvent fait avoir.

"méfie-toi Joan"


Même Castiel semblait attendre quelque chose ? Lui qui pourtant avoir l'air d'avoir retrouvé un peu de sa superbe et continuait de tuer les quelques lézards qui osaient encore l'approcher.
Il était temps de finir ce combat, que cette tension retombe, qu'ils ne courent plus de danger et mettent Plum à l'abri. Le garçonnet toujours sur son toit qui n'entendait plus personne parler, excepter cette dernière mise en garde de l'invocation, risquait sérieusement de s'angoisser. Jamais un combat n'avait été si long et il fallait que ce soit au moment où le petit frère était là. Ce n'était pas vraiment ce qu'on pouvait appeler une tranquille mise en bouche.

Actions de Joan :

tour 14

-Vol  Saoshyant
-Vol  Saoshyant

tour 15


-Vol  Saoshyant
-Vol  Saoshyant

tour 16

-Attaque  Saoshyant
-Attaque  Saoshyant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel En ligne
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5191
Age : 26

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Lun 18 Sep - 21:11


Tour 14

Joan: Vol > Saoshyant [raté]
Saoshyant: Coup de Queue > Joan [Esquive], Vingt-Deux [Carapace, 0 HP] -10 MP
Vingt-Deux: Saignée > Saoshyant [-829 HP], -14 MP
Saoshyant s'écroule

Joan: 1 380/1 425 HP, 215/235 MP, Limit Break Inactif, 3 actions, Esq+25% (2)
Vingt-Deux: 675/675 HP, 146/315 MP, Transe 100%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur, Att_Somni, Auto-Recup, DefMutisme, Nichonifroa, Nuit Blanche, DegTerre+50%, DegEau-50%, MagNoire +5%, 1 action, Carapace (1)
Saoshyant: KO

Elle n'était plus aussi confiante qu'au début, la douleur se faisait sentir dans tout son corps, ses blessures rendait sa respiration moins régulière, son visage exprimait une colère bien défini mais elle avait du mal à regarder fixement les deux zigotos, elle le voulait mais elle n'en avait plus la force. Elle avait quand même bondit vers eux en se retournant pour les faucher avec sa queue. Si l'humain avait esquivé, la poupée avait été protégée par la carapace... maudit ! La poupée, justement venait lancer une nouvelle fois sa magie mais cette fois, outre la douleur, la lézarde levait la truffe en hauteur, avant de s'écrouler à même le sol. Dans la cité, les petits lézards se volatilisaient comme de la fumée, laissant les citoyens blessés satisfait de cette disparition, rassurant ceux et celles en sécurité chez eux aussi.

Écroulé au sol, on pouvait se dire que tout était gagné, fin de l'histoire mais ce n'était pas fini pour autant. L'endroit était plus calme, le danger plus effacé apparement mais Saoshyant était toujours en vie, usant de ses dernières forces pour ne pas rester au sol, elle tentait de se relever, fusillant ses adversaires du regard. Qui sait ce qu'elle pouvait prévoir dans sa poche ? Une décision, importante de conséquence revenait aux vainqueurs. La laisser en vie ou la tuer ? Cela pouvait paraître cruelle mais la chimère semblait sans cœur, prête à faire le mal autour d'elle pour servir son maître. C'était une occasion s'en apprendre plus sur ce maître mais va-t-elle délier sa langue pour autant ? Après tout, elle pourrait fuir, user d'un sort ou d'un objet à la première occasion ?

Choix :
Faire de Saoshyant la prisonnière de la BGU : Aux mains des SeeDs, ils auront sûrement les moyens de la faire parler et au moins de la faire prisonnière ? Mais vu le SeeD qu'ils venaient d'envoyer, c'était prudent de faire appel à eux ? Nul doute que des SeeDs plus compétent étaient sûrement en route déjà mais le seront-ils à temps ?
Tuer Saoshyant : C'est cruelle mais la vie semble avoir été cruelle avec elle, faisant qu'elle n'avait aucune pitié pour les autres être vivant sur les mondes. Puisque seules les chimères semblent compter à ses yeux, elle n'avait eu aucun mal à infliger une grave blessure au SeeD encore étendu non loin de là. Qui sait quel genre d'horreur elle pourrait dire au petit mage noir ou à Joan ? Elle avait laissé une brèche sur le petit mage noir, elle pouvait toujours agrandir cette brèche ?

Le bilan sera affiché une fois votre décision prise, il n'y aura pas le même butin après tout Wink
Libre à vous d'en parler en privé ou durant votre réponse, il faut juste que lors de la prochaine réponse Joan, votre choix à tout les deux soient affiché en bas de la réponse ^^
Sauf si vous continuer de taper la causette, ça pourra attendre un tour de plus XD



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Ven 22 Sep - 21:33


La lézarde ne paraissait vraiment pas au mieux de sa forme ! Elle avait tenté d’attaquer en même temps Joan et Vingt-deux, mais le premier avait esquivé, et la Carapace du second avait complètement amorti le coup, au point de ne faire absolument aucun dégât ! Le petit mage lança un nouveau sort, et quel soulagement de voir que l’ennemi s’écroula au sol ! Ils en avaient enfin fini avec ce combat ! Ils allaient pouvoir se reposer et ne plus stresser à propos de bestioles qui voulaient les tuer ! Bon, après, il y avait tout de même d’autres choses un peu inquiétant qui se produisaient, mais… Sérieusement, celle-là, c’était tout de même la plus effrayante !

Et maintenant, que faire ? Si Vingt-deux avait encore été dans son état bizarre d’avant, sans nul doute qu’il aurait demandé la mise à mort de cette bestiole vraiment vilaine qui voulait du mal à Joan ! Mais là, il était bien trop peu sûr de lui pour demander ça… C’était sûr que la lézarde n’avait pas été très gentille avec eux deux ! Et avec tous les autres gens de la ville ! Et, sérieusement, ça, c’était une bonne raison pour en finir avec elle ! Mais d’un autre côté, le petit mage n’oserait jamais… Surtout qu’en plus, elle semblait savoir des choses sur lui, que lui ne savait pas ! Bon d’accord, en vrai il ne savait pas grand-chose sur lui-même, et n’importe qui d’autre, même qu’il ne connaissait pas, en savait forcément plus que lui…

Mais tout de même ! Ça l’intriguait, tout ça ! Il avait bien envie de reposer la même question que la dernière qu’il avait prononcée, mais… Joan lui avait dit de ne pas écouter la bestiole ! Et il hésitait franchement à reposer cette question… L’air inquiet, il regardait la lézarde, puis Joan, puis de nouveau la lézarde, puis encore Joan, puis jeta un coup d’œil craintif à Castiel, vit que Hilda s’agitait un peu dans son coin sans vraiment y prêter attention… Finalement, il se plaça un peu en retrait, derrière le jeune homme, sans ajouter un mot… Tant pis ! Il ne dira rien, et va laisser les autres décider à sa place ! Comme ça, il ne fera pas de choses qu’il regrettera !

Alors que le Mage Noir se planquait, il vit Hilda s’avancer vers la lézarde, sa hache à la main ! Est-ce qu’elle allait la trancher en deux ?! Non, la dame la regarda juste, ne l’attaqua pas – décidément, elle n’attaquait pas beaucoup depuis l’apparition de la bestiole et de ses petits qui avaient attaqué la ville ! Elle était de quel côté, Hilda, au juste ? – mais, à la place, elle lui dit :

« Eh, l’Mage Noir l’a d’mandé pourquoi qu’t’avais dit qu’son heure tournait, ce s’rait ben poli d’répondre… ! »

Euh, si Vingt-deux n’avait pas reposé la question, c’était son problème ! Qu’est-ce qu’elle essayait de faire, au juste ?! Le petit mage n’appréciait pas vraiment qu’elle agisse comme ça ! Il s’agrippa à Joan – il allait devoir batailler s’il voulait le faire lâcher, maintenant ! – et lança un regard désespéré en direction de Castiel, qu’il fasse quelque chose vite !


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 615

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Lun 25 Sep - 20:37

Plum ne le vit pas, mais il ressentit que l'atmosphère avait changé. Il avait seulement entendu Castiel dire à Joan de se méfier et les voix étaient plus calmes. Il n'entendit plus les petits lézards, ni la lame de la faux de Castiel fendre l'air. Cette faux avait le don de faire frissonner le garçonnet, il imaginait sans mal trancher ses adversaires, tel l'outil du messager de la mort. Il aimait Castiel, mais lorsqu'il se battait il ne pouvait s'empêcher de ressentir une terrible angoisse qu'il ne s'expliquait pas forcément.
L'invocation le tenait à présent dans ses bras et l'avait fait redescendre du toit. Il entendait son cœur battre très vite, son aile devait vraiment le faire souffrir, et avoir dû une nouvelle fois aller le chercher n'avait pas aidé...

Une fois au sol, Castiel s'était placé juste devant lui et Joan n'était pas très loin, ainsi que son étrange ami à chapeau pointu, il le savait et la femme à la langue bien pendue qui avait fait le trajet en bateau avec eux ! Tous s'étaient rapprochés de la créature à présent hors d'état de nuire, mais aucun ne semblait prendre de décision. Hilda prit la parole en tentant d'en savoir plus sur le petit mage et si Joan voulait laisser une chance de répondre à la lézarde, c'était moins dans les attentions de Castiel qui, une fois de plus avait sorti sa faux

-"Non, Castiel !" protesta Joan. "Réfléchissons un peu avant de prendre une décision hâtive...On ne peut pas la tuer...Et si on l'emmenait à la BGU ? Il y a des jeunes soldats qui pourront la...prendre en charge ?"
-"Pourquoi chercher à l'épargner ? Elle nous aurait tous tué si elle avait pu."
-"Mais elle est...comme toi..."


Castiel ne bougeât pas sa lame du cou de la créature elle était si proche de lui trancher. Son regard se durcit, mélange de colère de déception et un pointe de tristesse ? Expression que Joan n'arrivait pas à bien determiner.

-"Cela n'a rien à voir ! Tu tues des monstres sans que cela ne te fasse sourciller. Quelle est la différence ? Elle parle et pas eux ? Tu as combattu et acquis Odin et le Tomberry, si tu la battais elle aussi, peut-être pourrais-tu l'obtenir...En tout cas, elle ne resterait pas à la merci d'une bande d'enfants armés de couteau pointus." Les SeeD apprécieront..."Lorsque l'on a un maître, on a d'autres choix que d'attaquer ceux qu'il nous ordonne d'attaquer, même si on ne le souhaite pas le moins du monde..."Il marqua une pause. "Sauf, qu'elle n'a pas de maître à l'heure actuelle, elle agit par sa propre volonté, elle a "choisi" d'attaquer la ville et de blesser ces pauvres gens...Ce qu'elle dit au sujet de cette femme est peut-être vrai. Penses-tu qu'elle leur dira à ces gamins, dont elle s'est amusé à en éventrer un ?"

Castiel n'avait aucune confiance en ces SeeD, malgré tout le bien que pouvait en penser Joan. Bien sûr, si le jeune homme était bien décidé à l'emmener à sa BGU comme il le disait, ils le feraient, ceci dit, il jugeât que c'était une mauvaise idée et une perte de temps.

"Comment procède-t-on ? Je la tiens en respect pendant que tu vas chercher les petits soldats ?"

C'était toujours mieux que de la porter jusque la-bas...ou de l'obliger à les suivre, même mal au point, ils ne pensaient pas que ce serait chose aisée...La ficeler comme un rôti ? Ils étaient dans une ville portuaire, des cordes ce n'était pas ce qu'il manquait à Balamb...

"Cela prendrait trop de temps...Je préfère ne pas lui laisser la possibilité de se remettre...et il est préférable que l'on l’emmène tous là-bas...Je vais chercher des cordes au port, il devrait y avoir de quoi l'attacher. Je fais vite, je reviens ! Ne la tuez pas ! D'accord ?"

Il regarda à la fois Castiel et Vingt-deux qui s'était accroché à lui, comme il en avait pris l'habitude.

"Tu les surveilles...et toi non plus pas de bêtises hein !..."

Au cas où...puis, il les laissa seuls avec elle...De toute façon, tant que Plum et Hilda seront là, ils ne feraient rien, non ?


Action de Joan :

Part chercher des cordes pour attacher Saoshyant et l'emmener à la BGU (?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel En ligne
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5191
Age : 26

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Mar 26 Sep - 22:27


Quelle honte, elle avait perdu. Elle fut vaincue par ces deux gamins ! Et en plus, elle ne pouvait pas agir, elle n'avait plus de force, à peine pour parler et observer le mage noir et son humain. Qu'allait-il advenir d'elle ? Elle va mourir ? Être prisonnière ? Elle n'en savait rien mais leurs stupides conversations savait la rendre folle de rage. Oh, l'idée de faire paniquer ce petit mage noir était tentant, il se baladait avec une épée de Damoclès au-dessus de lui après tout. En guise de réponse, il n'y avait que ses lèvres qui s'étiraient. Elle avait planté la graine du doute, à présent, voyons voir quand cette question allait le ronger tellement qu'il pourrait en faire des bêtises ?

Mais les entendre la traiter comme un vulgaire animal en sous-entendant qu'avec un maître, elle serait docile ne faisait que l'agiter. Elle ne pouvait pas faire de mal, mais la voir remuer de colère pouvait quand même être dangereux pour eux. Elle avait un maître après tout, un qui lui a tant promis. Non pas qu'elle était aussi fidèle qu'un petit chien mais au moins, en cette personne, il y avait du respect pour son peuple.

« Maudits idiots ! Vous nous traitez comme de vulgaires animal de compagnie ! Jamais je n'accepterais de vous aider !!! »

Bien entendu, il y avait une différence entre son peuple et les chimères de ce monde, elle se demandait s'ils étaient vraiment d'accord pour servir ses humains ? Bonne question... Mais entre eux, la question était de savoir s'il fallait la tuer ou la rendre à la BGU, peut-être auront-ils une chance de la faire parler ? Elle ne pouvait rien faire si ce n'est sifflé des menaces pendant qu'elle fut attachée avant d'être pratiquement traînée, vu son état, vers la faculté de soldat... Qui sait quel genre d'accueils ils allaient avoir le droit ?

Bilan
Expérience :
1250 [Chacun]
Expérience RP : 550 [Chacun]
Total : 1800 [Chacun]
Vingt-Deux passe au niveau 11
Récompense : Pierre mystérieuse (volé par Joan en combat)
Gils : X
Apprentissage : 20 PDC [Joan] 20 CP [Vingt-Deux]
Vingt-Deux apprend Parlotte & Cyanure
Joan apprend Dfs-A
(Tu me diras où iront les 7 points restant)

Le groupe se dirigent vers la BGU



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Sam 20 Jan - 18:02

Joan, Vingt-deux, Plum et Eden viennent de la BGU !


Cette nuit, Joan avait voulu partir seul à la poursuite des méchants… Heureusement, il ne l’avait finalement pas fait. Par la même occasion, Vingt-deux avait appris que Plum avait peur de lui… Mais, pourquoi ? Pour Eden, il voulait bien comprendre, mais lui ? Surtout que le petit mage était bien méfiant vis-à-vis du garçon, il en avait un peu peur aussi et il ne l’aimait pas trop… Peut-être que Plum pouvait lire dans ses pensées et il savait tout ?! Ce ne serait pas pour arranger le Mage Noir, s’il pouvait faire ça…

Enfin bref, le lendemain, Vingt-deux mangea sans grande conviction le bretzel que lui donna Eden, puis se lava, puis enfila les habits que lui donnait Joan sans poser de questions… Il y avait une capuche, il en profita pour la mettre et enlever son chapeau et le ranger dans son sac… Euh, comment ça rentrait dedans ? En tout cas, le petit mage n’était pas vraiment d’accord avec le jeune homme : sans son chapeau, on risquerait de moins le remarquer ! Non… ? Il regardait ses vêtements, sans rien dire dans un premier temps, avant de marmonner :

« C’est… euh…
- Trop mignon… »

Vingt-deux lança un regard bizarre à Eden…

« P-Pardon, c’est sorti tout seul… »

Le Mage Noir ne savait pas quoi répondre, face à ça… Il remarqua que la femme portait une sacoche qu’elle n’avait pas le jour d’avant. Ce qu’il y avait dedans restait un mystère…
Ils se rendirent ensuite à l’entrée du bâtiment pour louer une de ces "voitures" pour pouvoir se rendre plus rapidement à Balamb. Le voyage n’avait pas duré bien longtemps jusqu’à la ville, Vingt-deux avait trouvé ça bizarre d’être dans ce véhicule, mais ce n’était pas désagréable de ne pas avoir à marcher ! Quant à Eden… Elle n’avait pas l’air de se sentir bien, après être arrivés à destination…

Après avoir remercié leur chauffeur, ils pouvaient à présent arpenter les rues de la ville et demander à chaque passant s’il n’avait pas vu trois personnes un peu louches, l’un assez âgé, un autre jeune et une grande rousse, et s’il les avait vu, où est-ce qu’ils étaient allés maintenant… Ça n’allait pas être facile de trouver quelqu’un qui était dehors, il était encore tôt, et sans doute que la plupart des personnes étaient encore traumatisées par ce qu’il s’était passé le jour d’avant et préféraient encore restés enfermées chez elles, on ne savait jamais, si quelque chose d’autre pouvait arriver… Ils commencèrent donc à interroger les personnes, mais les réponses n’étaient pas très concluantes ! Ils avaient droit à des « Je dormais… », des « Je n’ai rien entendu » ou des « Vous savez, je préfère pas être dans le coin quand y a des trucs louches »… Mais quelqu’un finit par leur répondre quelque chose de plus concluant !

« Je faisais une ronde pour vérifier qu’il n’y avait plus de lézards dans la ville, quand j’ai vu arriver une voiture en trombe, ils étaient bien trois à en sortir et ils correspondaient assez à vos descriptions… »

Et ça ne s’arrêtait pas là ! À la question "Où sont-ils allés ?", la personne avait également une réponse !

« Je les ai vus se diriger vers la gare avant de reprendre ma ronde, vous devriez peut-être vous rendre là-bas et demander pour être sûr ? »

C’était ce qu’ils allaient faire ! Ils n’avaient pas pris beaucoup de temps pour trouver quelqu’un pour les éclairer sur le chemin qu’avaient pris les méchants, peut-être qu’ils pourraient vite les rattraper… ? En chemin vers la gare, Vingt-deux regardait Plum sans rien dire… Il s’était discrètement approché de lui et, après une hésitation, lui toucha le bras pour attirer son attention.

« D-Dis… »

Il regrettait maintenant d’avoir commencé à parler… Maintenant, il devait quand même continuer, ce ne serait pas poli de dire "non rien" juste après l’avoir interpelé !

« Ce… C’est pas ta faute, pour Castiel… C-C’est moi, j’aurais pas dû partir comme ça, si je l’avais pas fait ce serait pas arrivé… »

Pourquoi il lui disait ça ? En fait, c’était surtout pour tenter de le rassurer, et pour qu’il arrête d’avoir peur du Mage Noir ! Ce dernier n’aimait vraiment pas trop ça…

~~~~~~~~~~

Action de Vingt-deux :

Paye aussi 50 gils pour la location de la voiture parce que c’est par personne Razz Et Plum et Eden se débrouilleront


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 615

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Mer 24 Jan - 20:56

Arrivés à Balamb bien rapidement, ils ne perdirent pas de temps et se dirigèrent directement vers le lieu avec le plus de passages et finirent par arriver à la gare. Joan se dirigea directement vers le chef de gare.
Pendant qu'ils se parlaient, d'une conversation qui était loin d'être anodine. Vingt-deux fit de même avec Plum !

"Je ne sais pas...tout ce que je veux c'est le retrouver..."-


Plum ne savait pas à qui était la faute, peut-être n'était-ce que la faute que des trois autres après tout. En tout cas, il ne voulait pas se tourmenter l'esprit plus que cela.
Après sa discussion avec le chef de gare, Joan revint vers eux, il était difficile de ne pas remarquer les trois personnes qui avaient embarqué Castiel, ce qui était plutôt une bonne chose pour eux. Joan choisissant de ne pas tenir compte des menaces de Drassias en se lançant à leur poursuite.

Ils n'avaient pas la certitude de leur destination, le chef de gare ne pouvant se souvenir de tous les visages et en plus savoir où ils allaient. Malgré ça, Joan savait comment obtenir des informations rapidement, pour ça il fallait retourner dans une ville qu'ils avaient quitté depuis un moment.

"On prend le train pour Deling city" Dit Joan, lorsqu'il revint vers Vingt-deux Plum et Eden.

Il était loin de se douter que Deling city n'était pas des plus accueillantes en ce moment.
Ils achetèrent donc leurs billets et embarquèrent. Dans le train l'atmosphère était pesante, ni Plum ni Joan ne parlaient. Le jeune homme tendit néanmoins l'oreille. Des voyageurs avaient une discussion très animée sur la situation actuelle de la capitale.

"Je vous avoue mon très cher ami que cette balade à Balamb, m'a fait du bien ! Devoir retourner à Deling city ne me met pas du tout en joie ! S'ils n'arrangent pas l'état de la ville rapidement, les touristes ne risquent plus d'affluer !"
-"Tout à fait Astings ! J'espère que les travaux commenceront bientôt, cette ville n'est plus digne de moi !" L'homme bedonnant peigna son étrange moustache de ses doigts. Son regard croisa celui de Joan, il n'aimait peut-être pas qu'on écoute sa conversation...
-"Et ce couvre-feux ridicule, moi qui pensais pouvoir dîner avec le major samedi !"

Plum assit près de Joan s’interrogea alors.

-"De quoi parlent-ils ?"

-"Aucune idée" répondit Joan. "J'aurai peut-être dû acheter le journal..."

Ce qui ne l'aurait de toute façon pas dissuadé d'y aller...
Le jeune homme jetait parfois des coups d'oeil derrière lui. Eden s'était logiquement installée derrière eux, à côté de Vingt-deux. Elle semblait partager un lien étrange avec le mage, cela n'avait pas échappé à Joan. Il n'était pas sûr de savoir lequel et comment elle pouvait influencer le comportement de son compagnon. Il ne connaissait décidément pas  grand-chose des mages noirs, Eden surement plus. Joan avait beaucoup de questions à lui poser et puisque pour le moment, ils ne pouvaient rien faire d'autre qu'attendre...

"Comment et où avez-vous connu Vingt-deux ? Quel est votre lien avec lui ?"

Prune l'avait déjà bien agacé et il avait eu la conviction qu'elle avait omis de leur raconter beaucoup de choses, peut-être qu'Eden aurait plus de réponses ?

***

Drassias lui, avait déjà embarqué cette nuit et son train s’apprêtait à entrer en gare. Ils arrivaient à destination. Ils s'étaient débarrassés de leur véhicule avant d'entrer à Balamb. Ils avaient le droit à un compartiment privé, moyennant finance. De quoi se mettre à l'aise, ce que Stebbins avait fait. Le jeune comparse de Drassias s'était empressé de se laisser tomber sur l'une des banquettes de leur cabine.

"Pourquoi se donner tant de mal pour une invocation bas de gamme. T'en avait pas déjà une plus puissante ? Tu veux en faire collection ou quoi ?"

En guise de réponse, Drassia lui adressa un regard des plus mauvais. De quoi coller un frisson au jeune Stebbins. Puis, l'homme examina le bracelet.

"Castiel, montres-toi."


Quelques secondes plus tard, l'invocation se manifesta à l'abri des regards indiscrets.

"Pourquoi m'invoquer, s'il n'y a aucune menace ? Dois-je m'en prendre au blondinet ?"

Son regard se posa sur Stebbins qui se leva aussitôt, trop d'ondes négatives pour lui, il décida de quitter la cabine.

"Pour converser un peu, on n'a pas tous l'occasion de pouvoir parler avec son chien et vu comme on s'est quitté on a pas eu le temps de parler comme il se doit. D'ailleurs, tu n'as pas changé...même si je dois t'avouer que j'aimais assez ta petite jupette."

-"C'est donc cela. Essayer de me provoquer de m'agacer, cela risque de vous frustrer, car je m'en moque grandement. Ceci étant dit, vous avez beaucoup changé vous par contre..."


-"Qu'est-ce que tu veux, c'est ça être humain, on vieillit...Depuis quand joues-tu les babysitteurs pour de jeunes humains ? Tu as pu les voir ? Ils semblaient si tristes de te voir partir avec nous."

Castiel choisit de ne pas répondre à sa question. Il pouvait voir à travers les yeux de son porteur, donc oui, il avait vu les visages de Joan et Plum lorsqu'il était parti, mais ça, l'autre n'avait pas besoin de le savoir.

-"Que comptez-vous faire Drassias ?"

-"Tu verras ça bien assez tôt, mon joli, ne soit pas trop pressé. Et n'oublies pas que je t'en dois une." Dit-il en touchant sa cicatrice du bout des doigts. Le temps lui manquait sans doute. Le train était maintenant arrêté, il était temps pour les passagers de descendrer. "On en reparlera. A la niche, Castiel."

Castiel lâcha un dernier sourire plein de mépris avant de disparaître. C'était mentir que de dire que la situation ne l'agaçait pas. Dès qu'il le pourrait, il finirait ce qu'il avait commencé bien des années plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel En ligne
Vingt-deux

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   Mar 30 Jan - 0:26


À moitié affalée sur les sièges et en train de jouer avec un objet triangulaire insignifiant, la grande femme aux cheveux roux du terrifiant nom de Thelma, s’ennuyait ferme ! Il n’y avait aucun fun à se promener en train d’une ville à une autre. Elle restait sur son idée : ils étaient partis bien trop vite de la BGU ! Ils avaient laissé les gamins sans rien leur faire ! Elle espérait secrètement qu’ils allaient les suivre sans tenir compte des menaces de Drassias. Sinon, ce ne serait pas drôle ! Et encore, il ne s’était même pas mis à pleuvoir…

Elle se releva vivement de son siège lorsqu’elle entendit le grand gars invoquer sa nouvelle trouvaille ! Elle s’était mise debout sur la banquette et s’était pris le plafond et plein sur le haut du crâne… Ce qui la fit se rassoir immédiatement, mais elle n’avait même pas l’air d’avoir mal, elle ne regardait que Castiel avait admiration !

« On devrait faire plein d’oreillers avec ces plumes ! » lança-t-elle soudainement, sans raison… « Ah ! Si seulement j’avais pu l’avoir moi ! J’en aurais fait des trucs, avec ! » Thelma regarda Drassias, l’air boudeur. « Toi, tu t’amuses MÊME PAS ! T’aurais pu faire tellement de trucs avec, mais naaan ! Là tu bavardes avec ! Je vous fais une tisane, peut-être ? »

Bizarrement, si Thelma vivait dans un autre univers, elle en aurait fait, des tisanes ! Qui auraient été dégueulasses, et qui rendraient tout le monde malade. Puis, elle fut déçue quand l’autre rangea son invoc… Pfff ! Elle aurait bien piqué une plume. Puis elle aurait chatouillé des gens avec. Ça n’avait pas l’air comme ça, mais dans sa tête, cette idée avait l’air terriblement maléfique !

« Mais du coup oui, tu vas faire quoi avec ? J’aimerais bien savoir ! Si tu lui dis pas à lui, dis-le moi à moi ! Oooh… Mais il doit nous observer, maintenant ! »

Et ce n’était pas bien, s’il les observait ! Il pouvait tout savoir de ce qui se disait !

« Bon j’vais chercher Stebbins ! Pas qu’il se mette à pleuvoir dans le train et qu’il est tout mouillé… »

Elle sortit alors de la cabine pour aller chercher le jeune, en laissant Drassias tout seul… De toute façon, il ne voulait pas s’amuser, alors Thelma ira trouver de quoi s’amuser elle, toute seule !

* * *

Est-ce que Vingt-deux avait réussi à rassurer Plum ? C’était plutôt difficile à dire, avec sa réponse… Le petit mage se contenta de hocher la tête ensuite, sans répondre quoi que ce soit de plus… Joan avait parlé à une personne dans la gare pour avoir plus d’informations, si les trois personnes méchantes étaient vraiment passées par-là… Il revint en disant qu’ils allaient se rendre à Deling City. Décidément, ils y étaient allés, dans cette ville ! Et ils retournaient encore ! Visiblement, il se serait passé des choses là-bas, mais quoi… Le petit mage regarda fixement les deux personnes qui avait évoqué Deling City, peut-être qu’en les fixant assez longtemps, il saura ce qu’il s’était passé dans la ville… ! Puis, il s’effraya en sentant quelque chose au-dessus de sa tête ! C’était juste Eden qui jouait avec sa capuche, et qui avait l’air ailleurs en faisant ça… Vingt-deux protesta en couinant, la femme s’arrêta et lui sourit sans rien dire…

Joan posa alors une question à Eden ; celle-ci hésita un instant, elle fronçait les sourcils, comme si quelque chose l’énervait, puis répondit :

« Prune – c’était une personne que je connaissais » Elle soupira. « Elle s’était mise en tête de faire des expériences sur des Mages Noirs. Je l’avais suivie à l’époque… Il faut dire qu’on ne savait pas grand-chose sur eux. Ils avaient juste l’air de… » Elle s’arrêta, jeta un regard en direction de Vingt-deux. « … pantins sans vie… »

Le petit mage se ratatina sur son siège, alors qu’Eden le regardait d’un air désolé…

« C’était comme ça qu’on nous les avait présentés, certes ils pouvaient se lever, marcher, faire des actions, mais… Je pensais que c’était juste parce qu’ils étaient animés par la magie, et… rien de plus… Jusqu’à ce que Vingt-deux soit là. » Elle s’arrêta un instant, puis reprit : « Nous avions déjà testé quelques expériences sur vingt sujets, aucun ne s’était animé, le vingt-et-unième s’anima sans montrer de réaction particulière, puis… »

Elle s’arrêta à nouveau en voyant le petit mage la fixer avec des yeux tout humides…

« Ne me regarde pas comme ça…
- M-Mais, ça… ça veut dire que vous avez tué vingt Mages Noirs, alors ?! »

Eden n’osa même pas répondre à cette question, et reprit plutôt là où elle s’était arrêtée :

« Un jour, j’étais parti à Tréno pour y voir un ami, Prune avait décidé de continuer ses expériences toute seule. Quand je suis revenu, j’ai pu rencontrer Vingt-deux pour la première fois… Mais on a rapidement remarqué qu’il ne réagissait pas comme les autres Mages Noirs… et il s’était mis à parler… Là, Prune était ravie, c’était quelque chose de nouveau pour elle, elle disait qu’elle allait continuer ses expériences sur lui, oh mais je te l’aurais fracassée, je ne sais même pas pourquoi je ne l’ai pas fait… » Elle avait dit ces deux dernières phrases en serrant les dents, un sourire flippant affiché sur le visage et l’air furieuse… Puis elle vit que le petit mage la regardait, l’air effrayé, et elle reprit une expression normale. « Pardon… À côté de Prune, je voyais que Vingt-deux était terrifié, je lui ai alors interdit de lui faire du mal ou de l’approcher et j’ai préféré m’en occuper plutôt que de lui laisser… »

Le Mage Noir était perplexe ; c’était bien beau cette histoire-là, mais… et les gens qu’il avait tués parce qu’elle le manipulait ?! Là, ce n’était pas elle, la méchante de l’histoire, si ? Il y avait un truc qui clochait…

~~~~~~~~~~

Action de Vingt-deux :

Paye 60 gils pour le train pour deux parce que Joan a dit qu’il payait, mais il a menti  Sad

Joan, Vingt-deux, Plum et Eden se rendent à Deling City


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un temps pour tout.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un temps pour tout.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »
» Il est temps pour moi de partir ...
» "Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Balamb-
Sauter vers: