Accueil

Partagez | 
 

 Dans les tréfonds de Midgar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 523

MessageSujet: Re: Dans les tréfonds de Midgar   Jeu 4 Mai - 22:50

      Attendre dans le couloir le temps que Billy s'assure que la salle soit sécurisée. Il commençait à y jeter un coup d'oeil lorsqu'une sonnerie se fit retentir suivis d'un son d'ouverture de porte. Sans se tromper, Linoa regardait à sa gauche, craignant que des soldats étaient venu à cet étage, à écouter leurs bruits de pas, ils se dirigeaient vers elle calmement. Signe que l'alerte n'avait pas encore été donnée, mais plus elle attendait avant d'agir, plus l'étau se resserrait sur la jeune femme. Le mur de la structure en face d'elle pouvait la masquer pendant un court moment jusqu'à ce que le ou les soldats venant de l'ascenseur n'arrivent dans un angle où il serait possible de l'apercevoir. Si ça se trouvait, il s'agissait peut-être du soldat qu'ils avaient abandonné en bas, il remontait sans doute faire son rapport et qui sait, l'alarme pourrait se déclencher d'une seconde à l'autre.

- Billy, chuchota-t-elle le plus calmement possible, je crois qu'on a de la visite...

      Arriverait-il à l'entendre malgré son casque sur la tête ? Les bruits de pas se rapprochant, elle n'attendit pas plus longtemps avant de rejoindre son acolyte, refermant la porte tout doucement derrière son passage, elle la laissa cependant entrouverte pour tenter de voir la direction que ces soldats prendraient. Les bruits de pas laissèrent penser qu'ils allaient au-delà, impossible de voir par où ils étaient entré, ni ce qu'il y aurait pu avoir dans cette salle. Cela s'en est fallu d'un cheveu pour que Linoa se fasse attraper comme une petite souris. Le coeur battant à chaque instant se demandant s'ils allaient être de nouveau incarcérés. Rien que de voir son compagnon de cellule vêtue de sa combinaison suffisait à la faire sursauter, car elle aurait bien du mal à le distinguer des autres. Heureusement que sa combinaison était légèrement cramée, elle pouvait ainsi se rassurer qu'il s'agissait de la bonne personne en face d'elle.

- Désolée, il y avait des soldats qui venaient de l'ascenseur... commença-t-elle afin de s'expliquer avant de se taire aussi sec.

      Tout à coup, un bruit de chasse d'eau retentit. Apparemment ils n'étaient pas les seuls à être ici. Inquiète, Linoa croisa le regard de Billy. D'un geste, elle lui indiqua qu'elle allait se réfugier dans les toilettes. Sans prendre davantage le temps d'élaborer une stratégie, la résistante n'attendit pas son reste, ni les directives du faux soldat. Consciente du danger pesant autour d'eux, Linoa se réfugia avec Angel dans l'un des nombreux sanitaires du coin. Elle prit sa chienne dans ses bras et monta d'un grand pas sur le trône pour éviter que l'on ait l'idée de vérifier sous la porte qui s'y trouverait car oui, les pattes de velours de sa compagne pouvaient très vite la dénoncer.

      Billy se retrouverait seul face à l'individu, mais ce serait toujours mieux que rien. Si Linoa ne pouvait pas les voir, elle pouvait toujours les entendre, elle fit comprendre à Angel de rester calme pour éviter un drame. Le loquet de la porte se déclencha et bien évidemment un soldat habillé comme Billy en sortit. Il fallait espérer que leur mascarade fonctionne. Dans tous les cas, si Billy décidait d'assommer l'individu présent en ces lieux, Linoa l'y aiderait et puis peut-être que la personne en question possédait peut-être le code d'une porte ou bien une carte sur elle. La jeune femme espérait que son acolyte serait le plus convaincant possible dans ses habits et qu'il arriverait à obtenir des informations de sa part.



Action de Linoa

Lancer de Dé > Déterminer les actions du soldat.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5021
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans les tréfonds de Midgar   Jeu 4 Mai - 22:50

Billy à choisi : "4-T". Voici votre commande, quatre thés !

Le membre 'Linoa Heartilly' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event' :


Lancé de Dé :
Réussi > Le soldat prend sa pose en croyant que vous êtes la relève.
Bof ... > Le soldat se dirige vers l'étage inférieur pour prendre son tour de garde.
Raté ! > Le soldat n'est pas dupe et vous a démasqué au premier coup d'oeil !

La salle 4-T vous emmène dans les toilettes de l'étage, à priori, il n'y a personne. Certaines portes des cabinets sont ouvertes ou fermées. En cherchant bien et même si vous avez du mal à le croire, vous pouvez tomber sur quelque chose pouvant être utile. Le dialogue avec le soldat sera libre. Selon votre imagination vous pouvez décider de ce qu'il se passera et vous pourrez tentez d'obtenir des informations par ce biais si le soldat ne détecte pas la supercherie. Si vous souhaitez des réponses précises, comme lui demander de vous indiquer une pièce précise ou la divulgation d'un code, n'hésitez pas à demander au MJ la réponse directe à inclure dans votre RP pour une avancée plus rapide.

A la fin du dialogue, si vous décidez de ne pas l'attaquer, le soldat pourrait très bien vous conduire à une nouvelle salle cachée derrière l'une de ces nombreuses portes. Vous pouvez décider de le suivre, cela vous permettra de découvrir une salle supplémentaire et qui sait, tomber sur d'autres indices. Attention, en faisant ce choix, Linoa ne pourra pas vous suivre et restera cachée en attendant votre retour.


Prochain choix de Billy :

Suivant le lancé de dé, les prochaines actions de Billy pourront être :
- Dialoguer avec le soldat devant vous.
- Trouver un indice dans les WC, si, si, c'est possible !
- Combattre le soldat malgré le choix du dé, une attaque surprise ?
- Choisir d'ouvrir une nouvelle porte une fois que le soldat sera reparti.



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Billy Blushield
Fugitif & Garde du corps
avatar

Messages : 199

MessageSujet: Re: Dans les tréfonds de Midgar   Mer 10 Mai - 20:20

Une porte de libre, non verrouillé, ce serait trop beau pour que ce soit l'endroit où sont stockés leurs armes et autres objets gagnés ou acheter durant leur voyage. En y regardant de plus près, ce n'était que les toilettes... Il fallait s'en douter, cela n'aurait pas pu être aussi simple. Mais avant de pouvoir analyser – ne sait on jamais – cet endroit, Billy et Linoa ont dû faire face à un danger venant de la part des autres soldats mais heureusement, Linoa avait su se montrer discrète et cela était passé comme une lettre à la Mog Poste ! Une fois le danger écarté, Billy entrait doucement dans les toilettes, apparemment banales. Ça restait des toilettes après tout. Il remercia Linoa d'un signe de la tête pour son conseil avant d'observer plus attentivement. En même temps, ce sont des toilettes donc le trésor ne sera pas ici, le genre de surprise à trouver ici ne sera pas agréable...

Hélas, malgré l'endroit, ils n'étaient pas seuls. Si Linoa partait avec son chien pour se cacher dans des toilettes libres, Billy ne tentait pas de stresser. Un type qui va aux toilettes n'a pas besoin de paniquer, il se regardait dans le miroir en se tenant la nuque, pour montrer la fatigue du boulot. Il échangea un signe de la tête avec le soldat qui se lavait les mains. Ce dernier sera peut-être l'aider sans se douter de ce qui se passerait en vérité ?

« Dis, excuse moi mais on m'a demandé de vérifier un truc dans un coin mais... j'ai perdu un peu le fil des ordres... On a ramené des prisonniers y a pas longtemps et on m'a demandé de trier ce qui est utile et ce qui finit à la poubelle. Mais je sais plus c'est dans quelle salle que c'est stocké ? »

Même sans avoir la porte de passé, au moins, avoir l'information de l'endroit où se trouvent leurs armes, ce sera toujours une bonne chose de prise au moins ! Espérons que cela porte ses fruits car cela leur fera toujours gagner du temps. Plutôt que chercher partout où ça peut bien se cacher, savoir la bonne pièce était déjà un plus dans leur recherche, après, si en plus, ce dernier vient à leur ouvrir la porte... à moins qu'il ne quitte l'endroit simplement, il n'aura d'autre choix que de l'assommer pour les avoir et continuer leur route. Quoi qu'avec leur arme, ils pourraient quitter cet endroit ? Mais il ne faut pas oublier la serveuse de Billy et le Squall de Linoa, il faut aussi les retrouver, ce qui pourrait être simple comme compliqué. Il faut toujours agir vite et bien.

Choix de Billy:
Bah il cherche quelques info °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 523

MessageSujet: Re: Dans les tréfonds de Midgar   Mer 28 Juin - 23:18

- Des prisonniers ? Le soldat réfléchissait aux récents allers et venus de ses camarades. Ah oui, tu veux parler des êtres kidnappés des autres mondes et de la bestiole verte ? Ah elle nous a fichu la frousse celle-là j'te jure. Limite c'te bestiole a décimé le régiment à elle toute seule.

      Pendant une bonne dizaine de minutes, le soldat en question lui tenait la grappe en lui racontant les méfaits de la créature qu'ils avaient réussie à capturer dans un monde de chevaliers, donjons et dragons. Il expliqua alors qu'une fois après qu'ils avaient passé le portail puis réussi à rentrer à leur base, la bestiole n'était pas restée en place et prise de violents spasmes, du moins c'est ce que le régiment avait cru sur le moment, elle avait agressé les soldats à l'aide d'un des couteaux normalement bien planqués et plaqués contre une botte d'un soldat. Viscieuse et pleine de malice, le Tomberry réussit à taillader un bon nombre avant de prendre la fuite. Les tirs de balles n'auraient fait qu'attirer l'attention, même si le coin il n'y avait pas âme qui vive si ce n'est que des pauvres dont ils réussissait pour certains à faire entrer dans leurs rangs pour avoir encore plus de soldats et de chair à canon pour être utilisé dans leur mission, ils évitaient de se faire remarquer et donc la créature avait disparu dans la nature, mais la prise la plus importante restait tout de même les habitants des autres mondes.

      Après cette longue discussion qui ne menait pas Billy à grand-chose, le soldat revint sur ce qui l'avait poussé à engager la conversation, à savoir les effets personnels de leurs petits prisonniers. Retirant son casque et laissant paraître son visage, celui d'un homme mature légèrement usé par les batailles avec les cicatrices et coupure que l'on pouvait remarquer sur son visage. Pour se rafraîchir, il décida de poter à sa bouche l'eau coulant du robinet avant de reprendre la causette tout en étudiant longuement la question. Soutenant le regard de son interlocuteur, il essayait de comprendre pourquoi il n'était pas à son poste et surtout ce qu'un bleu fichait là sans au moins un camarade, car cela tombait sous le sens que les recrues ne devaient pas traîner seules dans les parages tant qu'elles n'avaient pas assez d'expériences dans les locaux et leurs fonctions.

- Tes ordres ne sont pas très clairs, l'homme se méfiait-il, peut-être avait-il devant lui un tire-au-flanc après tout. T'es pas censé être ma relève ? ... Ah bon, j'aurai cru. Il lâcha un long soupir qui en disait long sur sa fatigue avant de reprendre le fil de la conversation. Boh, j'imagine que tu dois trier et vérifier l'utilisation de ce qu'ils avaient sur eux. Attends voir... Une nouvelle fois il plongea son regard dans le reflet de siens qu'il rencontrait en partie à cause du casque que Billy portait. Cela m'étonne qu'ils n'aient pas encore fait le tri avant... C'est étrange...

      Il le dévisagea encore un long moment, comme s'il avait découvert la supercherie, du genre à lui on ne l'a fait pas, puis finalement, il reporta à nouveau son attention à son reflet dans le miroir pour essuyer les gouttes qui ruisselaient sur son visage d'un revers de paume de s'essuyer puis de remettre son casque une bonne fois pour toutes.

- Nouvelle recrue j'imagine, bredouilla-t-il sous son casque de la même facture que son acolyte en face de lui. La salle des babioles, de l'équipement, bref de tout ce qu'on retrouve sur leurs corps, sacoche et autres, c'est la ... Il resta sans voix pendant un instant faisant mine de réfléchir, puis en haussant les épaules d'un air consterné il déclara : Tu m'excuseras, pour le coup je ne sais même plus de quelle salle il s'agit.

      Le soldat jura un moment sur le nom et code des fichues salles dans les couloirs dont la plupart il ne savait pas à quoi elle correspondait. Difficile de retenir quoi que ce soit, cela aurait quand même été mieux si le nom de la salle en question était au moins écrit quelque part, une petite plaque, ou alors sur les plans en cas d'incendie ou de ne savait-il quelle autre force de la nature qui pourrait nuire aux locaux. Enfin, il comprenait la situation de son camarade pour le coup il n'avait pas le nom de la salle lui non plus et s'il venait d'être transféré dans le coin, il aurait du mal à prendre ses marques avant d'être à nouveau transféré ailleurs sans doute.

- Dis le bleu, si t'es pas pressé de faire ta besogne viens donc prendre ta pause avec nous. Peut-être que les autres pourraient te répondre après tout.

      L'invitation du soldat pouvait paraître alléchante et ainsi le prisonnier sous son déguisement pourrait tenter d'en savoir plus du coin, mais sans doute que Billy pouvait craindre de laisser Linoa enfermée dans une si petite pièce, ou alors s'il le rejoignait il y aurait sans doute d'autres soldas et peut-être qu'il devrait retirer son casque et mettre sa couverture en danger au péril de sa vie. Certes, il était équipé d'une arme à feu, mais savait-il s'en servir au moins pour faire taire dans le chaos le plus total ses opposants. Alors, est-ce que Billy ira se jeter dans la gueule du loup ou bien cherchera-t-il une autre solution ?

      En attendant, que la situation se débloque et lui permette de sortir sans danger et surtout sans se faire repérer, perchée sur le trône en porcelaine, Linoa attendait le feu vert pour pouvoir sortir et tant que le soldat restait là, ce serait problématique, il n'y avait rien d'autre à faire pour elle que patienter tout en espionnant dans son petit coin la conversation et prête à surgir si Billy avait des ennuis. Ceci dit, le poids de la chienne dans ses bras commençait à peser, elle ne risquait pas de tenir bien longtemps et malheureusement il n'y avait pas assez de place, il ne lui restait plus qu'à dire à Angel de s'assoir sur la lunette tandis qu'elle montait un cran plus haut sur le réservoir, le tout dans le silence total, enfin ce fut ce qu'elle espérait faire de son mieux, mais malheureusement on pouvait entendre quelques grincements et sans faire attention elle avait failli mettre la chasse d'eau en marche.

- C'était moins une, confia-t-elle à Angel tout doucement en écoutant attentivement si les bruits suspects avaient attiré l'attention du garde ou si Billy avait pu faire diversion en discutant avec lui. Chuuuuuuut ! Se dit-elle tout en montrant à Angel le geste.

      Du haut de son perchoir, la demoiselle pouvait y voir un objet coloré sur le sol. Bon, les objets trouvés dans les toilettes, elle éviterait bien de les ramasser surtout sans savoir depuis combien de temps l'objet en question se trouvait là. Le ménage était quand même impeccable, si ce n'est quelques traces de poussière et de ... bon elle ne préférait même pas y penser, les recoins n'étaient pas forcément accessibles après tout. En terrain inconnu, tout indice restait propice à sortir de cet endroit et vu comme ça, la curiosité l'emporta même si elle grimaçait en même temps. Les vasques se trouvaient vers sa gauche, le soldat ne pourrait donc pas voir ses pieds, même un court instant, juste le temps de ramasser cette chose colorée.

- Tiens-donc... Qu'est-ce que cela pourrait bien être ?

      Une forme rectangulaire, assez légère, mais bien plus lourde qu'à la normal. Au départ, ceci ressemblait à une carte. Un drôle de carte cependant car à son contact, celle-ci était froide, faite de métal et des crevasses légèrement dessiné, elle aurait dit une sorte de circuit, mais la couleur magenta laissait à désirer quand même car en temps normal, un circuit c'était vert, non ? En la retournant, Linoa pouvait y lire une inscription à son dos. Il y avait une inscription au dos. Seulement dans la pénombre il était bien difficile de voir, même si l'interrupteur avait l'air de la narguer, elle l'ignora. La lumière de la salle n'était pas suffisante pour pouvoir percer ce secret à jour, mais quelque chose était bien écrit dessus.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Billy Blushield
Fugitif & Garde du corps
avatar

Messages : 199

MessageSujet: Re: Dans les tréfonds de Midgar   Jeu 29 Juin - 21:14

Il risquait gros mais c'était toujours mieux de tenter le diable que de rester assied à croiser les doigts pour que la WRO ou autre héros viennent les tirer de ce mauvais pas. Déguisé en un soldat du DeepGround, Billy espérait mettre la main sur leur équipement avant de pouvoir quitter cet endroit et tant pis s'ils mettent un peu le bordel. Il se fichait bien de ce qui pourrait arriver aux soldats ici et à moins d'être bloqué par une troupe de soldats ou par des Tsviets si jamais il en reste en vie, ce sera difficile de le stopper. Il était bien décider à trouver la sortie et de partir avec Linoa et la serveuse même s'il ignorait où elle se trouvait ? Tout comme le copain de Linoa mais une chose à la fois, à savoir, mettre la main sur son équipement à lui et la jeune femme.

Dans les toilettes, il faisait face à un drôle de type, un soldat évidemment mais qui pourrait être un allié s'il s'y prend bien, une menace si jamais il s'y prend mal. Il jouait la carte de l'oubli pour retrouver la salle où était entreposer leurs effets personnels et une fois ses longs dires sur le Tomberry terminé – il devrait penser à remercier ce petit gars aussi chez son interlocuteur naissait le doute, ça semblait être pas tout à fait joué, il semblait hésiter à répondre à ses questions... Il avait un doute ? Billy pourrait contre-attaquer si besoin mais il savait garder son sérieux et heureusement son casque masquait son regard. Pour le reste, il préférait ne pas agir trop vite et il avait raison. Billy avait une idée pour se justifier en espérant que cela suffirait...

« Je sais pas, on m'a juste dit de vérifier ce qui avait été trouvé, ils semblaient assez pressés. »

Il espérait que le soldat comprendrait que le fameux « ils » était censé être leurs supérieurs. Capitaine, sergent, Tsviet, Weiss, il ne savait pas qui mais il espérait que ça marche... En tout cas, il ne semblait plus vraiment poser de question sur ce sujet. Billy ne fit qu'un petit signe de la tête pour signaler qu'il était nouveau en observant les conseils de son « camarade » mais ça n'était pas très clair car lui aussi ne semblait plus se souvenir du bon endroit. Tu parles d'une armée menaçante ! Espérons que ce soit que ce genre de guignols qui reste dans les rangs et la WRO n'en fera qu'une bouchée lors du prochain passage ! Le soldat proposa quand même une pause bien méritée avec peut-être des réponses à ses questions mais Billy préférait éviter pour ne pas être démasqué évidemment. Puis boire un coup avec l'ennemi, certainement pas.

« Non merci, je vais juste passer aux toilettes et me débrouiller. Plus je perds du temps et plus je risque de passer un sale quart d'heure... »

Pourvu que cela suffise à le laisser tranquille. S'il n'avait pas la réponse, il ne lui servait à rien. Billy se dirigeait vers une porte en voyant d'un œil le garde prendre la porte sans insister... ouf. Tranquille, enfin. Billy toca doucement à la porte pour parler à voix basse au cas où.

« La voie semble libre mais faut faire gaffe... Je sais pas comment on va se débrouiller mais si ça continue, va falloir en venir aux mains... »

Pas forcément avec ls gardes mais tenter de forcer quelques portes qui n'ont pas l'air d'être verrouillé électroniquement. Il devait bien y en avoir dans le coin après tout ? Toujours en restant discret et en parlant doucement, Billy cherchait un nouveau plan mais qui sait, durant son cache-cache, Linoa avait peut-être eu une idée ou même une trouvaille ? Mieux vaut ne pas demander ce qu'elle pourrait trouver derrière la porte des toilettes mais ne sait-on jamais ?

« T'aurais pas une idée par hasard? »

Deux cerveaux valent mieux qu'un après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les tréfonds de Midgar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les tréfonds de Midgar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Et dans les tréfonds, je me morfonds.
» Dans les bas fonds...
» Umbrae - Artiste
» Dans les fins fonds des tréfonds des bas-fonds
» INTRIGUE 1 ☩ L'expédition dans les tréfonds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Gaïa :: Midgar-
Sauter vers: