Accueil

Partagez | 
 

 Dernière ligne droite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsume

avatar

Messages : 108

MessageSujet: Dernière ligne droite.   Sam 31 Déc - 22:55

Rikku et Natsume viennent du temple de Djose.

Natsume se referma un peu, il ne connaissait pas si bien que ça les Al Bhed au final. Il avait trouvé la réponse de Rikku à sa question un peu sèche. Mais, il était trop sensible parfois...Du moins, c'est ce que lui aurait dit Madara.
Quoi qu'il en soit, ils étaient partis pour retourner dans un des établissements de Rin, Natsume s'imaginait que ce monsieur ou cette madame Rin devait avoir plein d'établissements partout sur Spira ? Avant de penser à s'y reposer, Natsume se disait qu'il allait peut-être s'acheter de nouvelles choses comme la première fois qu'ils y étaient allé, s'il lui restait un peu d'argent et s'il y avait quelque chose d’intéressant hormis de l'alcool qu'il serait surement contraint d'acheter pour Madara...

"Une invocation n'a pas besoin de manger, ni de dormir d'ailleurs, je le fais juste pour paraître normal, pour ne pas vous mettre  dans l’embarras, remerciez-moi."


Euh...Non. Natsume n'avait pas envie de le remercier, déjà qu'il parlait devant tout le monde comme si que parler pour un chat c'était normal...Et puis, il avait bien remarqué que même s'il n'avait pas "besoin" de manger, c'était l'un de ses pêchés mignons et qu'il ne s'en priverait pas. Enfin bref ! Ils arrivèrent rapidement au comptoir, et finalement Natsume décida de ne rien acheter, déjà que le gros chat lui coutait cher...

Dans la chambre, Natsume s'installa. Déjà deux jours qu'il connaissait Rikku, mais finalement ils avançaient vite et ils seraient bientôt à Luca. Ce qu'il allait faire...

"Je n'y ai pas vraiment réfléchi, à vrai dire, je me souviens d'où je vivais, j'essayerais de toquer directement à la porte de ma maison..."


Et de crier "Salut le fils prodigue est de retour ! Vous savez celui dont vous aviez peur et envoyé chez les moines..."
Il n'allait pas dire comme ça bien sûr...Il fallait qu'il évite de leur en vouloir, c'était ses parents et les aimait, sa vraie réaction serait plutôt celui d'un petit garçon fondant en larmes en les revoyant. Il leur demanderait s'il peut rester. Il leur mentirait en disant qu'il ne voit plus d'esprits...et qu'il ne leur causerait plus d'ennuis.

"je verrais sur place, j'improviserais et toi ? lorsque nos chemins se sépareront, que feras-tu ?"

Et Madara...? A part s'empiffrer de légume gysahl qu'il avait piqué..? Il avait l'air aussi pressé que Natsu d'aller à Luca. Était-ce seulement pour payer sa dette envers sa grand-mère ? Une fois Natsume rentré au bercail sain et sauf, il repartirait juste comme ça ? En tout cas, il voyait mal le gros poilu jouer les chats domestiques.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku
Rose de Bikanel
avatar

Messages : 126

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Jeu 5 Jan - 19:32

« Si tu veux paraître normal, il faudrait éviter de trop parler, surtout aussi fort ! » Dit-elle pour taquiner le chat tout rond.

Maintenant de retour dans un des comptoirs de Rin, ils vont pouvoir se reposer. Rikku n'achetait rien de spécial car hélas, les boutiques dans ce genre d'endroit, elles se ressemblent toutes alors bon, évitons de faire doublons. Rin avait bien des comptoirs d'ouvert sur Spira et ce, depuis un petit moment. C'était un des rares Al Bhed que l'église n'avait pas cherché de noise vu que ses comptoirs étaient une aubaine pour tout voyageur – donc invokeur et gardiens aussi – et comme il n'y avait généralement aucune makina dedans, pourquoi interdire à quelqu'un de vivre ? Rikku s'installa sur ce qui allait être son lit, se disant que la nuit allait être agréable ici ! On pouvait se dire que des chambres gratuites donneraient le strict minimum pour s'y reposer dans des lits inconfortable mais non, ça restait de la bonne qualité !

Rikku venait ensuite se questionner sur Luca comme ils n'en sont plus très loin, Natsume avait déjà pensé à ce qu'il allait dire ? Faire ? Autant se préparer un peu car ça pourrait vite tourner au vinaigre ou à l'incompréhension ? Bah oui, admettons qu'il ne trouve pas son ancienne maison ? Car dit comme ça, il se rappelait où il habitait mais... et ensuite ? Soit il n'en savait trop rien, soit il préférait garder ça pour lui, ça se comprenait, parfois déballer sa vie privée comme ça devant les autres, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus drôle et de plus simple. Mais pour revenir à elle comme son partenaire de voyage se posait des questions, qu'allait-elle faire après avoir laissé Natsume à Lucas ?

« Je continuerais jusqu'à Besaid, je dois voir si mon amie est toujours là-bas. Disons qu'en quittant Spira, j'ai oublié de voir comment elle allait eeeeeeeet... Bah une fois ailleurs, je me suis un peu inquiété pour elle. » Dit-elle avec un sourire faussement amusé.

Sa petite conversation avec Edward lui avait rappelé que Yuna était certes en sécurité entourée de Tidus, Lulu et Wakka mais elle était parfois téméraire. Si ça se trouve, elle était déjà partie pour X raison, en voyant le retour de Seymour, des chimères, l'ancienne invokeur a sûrement dû vouloir aider et quitté son petit nid de paix pour repartir en voyage, seule ou non. Ça, ça l’inquiétait.

« Mais une fois que ce sera fait, faudrait que je continue de voyage sur les autres mondes, ma makina ne fonctionne plus et je ne sais pas si les pièces de rechange sont super rare ou inexistante mais sans les remplacer, ça reste qu'un tas de ferraille alors faut que je me dégote de quoi le faire ronronner ! »

Non, sa Makina Arma n'était pas un Madara géant en tas de boulons, mais une puissante arme qui l'avait bien aidé lors de son aventure au sein des Albatros, face à Shuyin, Vegnagun et les autres montres, ça avait fait du dégât ! Même si c'était une vestisphère à l'origine, Rikku a su conserver sa tenue spéciale pour contrôler son arme mais la makina ne bougeait pas donc, sans le pouvoir de la sphère, il lui faut autre chose pour faire fonctionner son petit joujou. Du peu qu'elle avait vu, Gaïa semblait être un bon choix mais comme elle n'en avait pas assez vu, difficile à dire.

« Bref, je suis pas prête de m'ennuyer ! Dit... » elle savait que sa question serait un peu personnelle mais comme demain ils risquaient de se séparer, il fallait bien savoir si ce qu'il avait appris allait rester enterrer ou non. « Avec ce que Madara ta appris, tu comptes juste rester chez toi avec tes parents ? Tu ne veux pas aller voir ailleurs, découvrir tes racines ou... toute la vérité ? »

Elle savait qu'elle était sur un terrain sensible mais Rikku était parfois trop curieuse et même en sachant cela, que c'était risqué, elle voulait l'opinion du jeune homme. Tant pis le passé, juste le présent compte se dira-t-il ou bien ensuite nous irons découvrir toute la vérité jugera-t-il ? Dans le cas de Natsume, elle ne savait pas ce qu'elle, elle aurait choisi ? Difficile d'y répondre sur un coup de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume

avatar

Messages : 108

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Mer 18 Jan - 23:16

Natsume trouvait étrange le discours de Rikku, elle voulait réparer sa machine en cherchant des pièces de rechange sur d'autres mondes. Pourquoi en trouverait-elle plus hors des mondes où ces machines avaient vu le jour ?
Pour ce qui était de son amie, elle devait vraiment être tête en l'air pour avoir oublié d'aller venir voir comment elle allait ! Si lui avait eu des amis, il serait resté proche d'eux tout le temps ! "S'il avait eu des amis"...Cette dernière pensée était d'une tristesse...En tout cas, maintenant il pouvait considérer Rikku et même Nyanko comme ses amis ! Surtout que la jeune fille semblait réellement lui porter de l’intérêt la preuve en était avec sa dernière question. S'il avait essayé de ne pas y penser jusqu'à présent, c'est vrai qu'il le faillait. Quand il reverrait ses parents, il aurait beaucoup de choses à leur demander, au sujet de sa grand-mère notamment. S'ils avaient su quelque chose et qu'ils ne lui en avaient jamais parlé...et pire l'envoyer à Bevelle alors qu'ils auraient été au courant de tout. IL ne voulait pas y croire.

"J'aimerais leur parler de beaucoup de choses. Si les retrouvailles devaient mal se passer...Je pense qu'à mon tour, j'aiderais maître Nyanko à retourner dans son monde et dans celui de ma grand-mère...? J'ai du mal à me faire à tout ça..."


Il poussa un soupir en s’imaginant voyager dans un autre monde seul avec le chat.

'Tu sais...je ne suis pas un aventurier encore moins un grand guerrier...J'aimerais autant avoir une vie "normale" et tranquille avec ma famille. D'autant plus qu'on a une félicité pour une durée indéterminée cette fois !"


Essentiellement grâce à l'amie de Rikku d'ailleurs !
Madara ne s'était pas privé d’émettre quelques ricanements lorsque Natsu avait souligné son inaptitude au combat, comme pour confirmer ce qu'il venait de dire...Mais, c'était tout. Étrangement, il n'avait plus rien dit après cela. Il restait très calme.

"Je crois que j'ai trop parlé...On devrait dormir on verra tout ça demain, bonne nuit Rikku ! Bonne nuit maître."


Il éteignit la lumière sans rien ajouter et ce qui aurait dû être une nuit reposante et tranquille avant d'arriver à Luca n'allait pas l'être du tout...
Il ne savait pas pour Rikku mais lui avait du mal à fermer l'oeil. Surtout avec Madara qui s'était collé à lui et le poussait du lit avec ses courtes pattes, tantôt ronronnant, tantôt se réveillant et lui reprochant de prendre toute la place...et fois de plus et là Natsume ne se laissera pas faire ! Après une quinzaine de minutes d’accalmie, il sentit de nouveau le chat le pousser. S'en était trop, le garçon était prêt à l'attraper et à le balancer à travers la pièce ! Sauf qu'en se retournant il ne tomba pas nez à nez avec Nyanko, mais avec...autre chose. Ce n'était pas un être humain ça, ou plus...L'ombre fondit sur lui et Natsume n'eut pas le temps de lâcher un cri car ça avait couvert sa bouche de sa main. La créature approcha son visage tout près du sien.

"Reiko...Reiko..."

Pourquoi l’appelait-elle comme ça ?! C'était le prénom de sa grand-mère, pas le sien ! Et où diable était passé Madara qui était là juste avant ?! Natsume le cherchait du regard, sans le voir. Sans voir qu'il s'était incrusté dans le lit de Rikku...
Cette créature était un esprit, comme Natsume n'en avait jamais vu que seulement lui et Madara s'il avait été là pouvaient voir et même si le garçon venait de faire tomber la lampe près de lui provoquant un gros bruit qui normalement devrait suffire à faire se réveiller Rikku, elle le verrait juste lui, couché, les mains posées sur sa bouche...
Heureusement que ce bruit venait enfin d'attirer l'attention de Madara, qui se transforma aussitôt en sa forme de gros loup et par la même occasion, poussa violemment Rikku du lit...cette pièce était beaucoup trop petite pour sa taille ! Madara ouvrit la gueule vers l'ombre et...elle s’évapora...il ne pouvait pas la saisir, mais au moins, il l'avait fait partir...

"Je savais qu'on me suivait !"

tout ceci laissa Natsume bien pantois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku
Rose de Bikanel
avatar

Messages : 126

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Dim 29 Jan - 19:59

Elle pouvait comprendre cette envie d'avoir la paix, d'être tranquillement installé dans son coin et où les seuls soucis à affronter seraient, qu'est-ce qu'on va faire demain ou encore, qu'est-ce qu'on va se faire à manger pour changer ? Hélas ou heureusement, la voleuse avait connu moult aventures dans sa courte vie pour avoir plus important à gérer. Sa vie d'Al Bhed était déjà bien mouvementé avant de devenir gardienne de Yuna et par la suite, ça n'a pas cesser. Elle a vaincu Sin avec ses amis, pendant une très courte période, elle n'a rien fait avant de former les Albatros avec Yuna et Paine et Frangin et Poto et Shinra et même Barman ! Ce fut excitant de voyager partout sur Spira et chercher partout dés que quelqu'un prononçait le mot « Sphère ». Puis après, elle a un peu continuer ça puis aussi des activités plus normal avant que les portails n'arrivent avec leur lot de soucis et de bonnes comme de mauvaises nouvelles.

Elle comprenait que Natsume cherche des réponses, surtout après ce que le chat lui avait raconté, comme quoi il venait d'un autre monde en réalité. Beaucoup de mystère autour de ce jeune homme donc mais Rikku n'était pas là pour lui tirer les vers du nez, il en parlera quand bon lui semble et puis, comment répondre à ce qui ne sait pas ? Madara savait des choses mais même demander gentiment, le chat risquait de ne pas répondre à toute chose. Natsume devra trouver la vérité chez ses parents, ainsi que des réponses à d'autres questions qui ne regardait que le jeune homme. Souhaitant bonne nuit au jeune homme et au chat, elle s’endormait aussi assez rapidement sous les couvertures, après avoir couru – même à dos de Chocobo – aussi longtemps derrière cette stupide makina, elle était crevé ! La jeune femme n'avait pas eu de mal à s'endormir, elle a jamais eu de vrais soucis pour trouver le repos et ses rêves se mélangeaient dans des songes plus illogique que logique comme toute personne normale. Elle aurait pu continuer longtemps, passer une longue nuit à dormir et à rêver mais sa nuit fut déranger par son compagnon de route qui, lui, ne dormais pas vraiment.

Le bruit de cette lampe qui tombait et la vision de cet énorme chat-loup de retour la fit à son tour tombé du lit, non sans pousser un petit cri de surprise en voyant la bête. Les cheveux en pétard, les yeus à moitié ouvert, à moitié fermé, elle se redressa en prenant appui sur son lit, non sans montrer son mécontentement et son incompréhension.

« Nonmaisqu'estcequisepasse ???!!! »

Bah oui, mal réveillé, elle parlait trop vite et de façon peu audible, malgré qu'elle poussait la voix. Voir ce gros loup comme ça qui parlait d'être suivi sans voir personne, ça pose les questions. Elle se frottait les yeux sans comprendre ce qui se passait. Il y avait quelqu'un ? Madara l'a mangé ? Il a pas pu s'enfuir comme ça, y a pas de fenêtre ici et la porte n'a ni claqué ni été ouverte alors quoi ?!

« Y a quelqu'un ici ? Juste un cauchemar ? Maintenant que vous m'avez réveillé, dites moi ce qui se passe ici ? Je voulais dormir moi... »

Elle aurait sûrement mieux fait de s'endormir à nouveau mais que ça la concerne ou non, elle n'aimait pas être mise à l'écart alors forcément, que cela concerne juste Madara ou ses deux-là, elle n'aimait pas ce qui se passait. Couvrant un bâillement, elle tentait de rester éveiller et de comprendre ce qui se passait même si, évidemment, elle ne comprenait pas tout ce qui se passait. Être tiré du lit est loin d'être la meilleure façon de garder les yeux bien ouvert. Rikku n'était pas bête mais elle avait parfois du mal à comprendre quand c'était trop technique, alors en prenant en compte qu'elle vient de se réveillé, espérons que ce ne soit pas quelque chose de compliqué pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume

avatar

Messages : 108

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Dim 12 Fév - 0:10

En reprenant sa forme initial de petit chat rondouillet, Madara permettait à tout le monde d'y voir un peu plus claire. Et peut-être à Rikku d’émerger de son sommeil, quoi que pour l'instant elle avait l'air aussi perdu que Natsume.

"Il y avait ce type qui me suivait depuis Dol ! Enfin, je pensais qu'il me suivait moi, mais je commence à en douter..." dit-il en regardant Natsume de façon circonspecte...

-"Il m'a appelé Reiko, c'était le prénom de ma grand-mère, pourquoi il m'a appelé comme ça ?! et pourquoi il en a après nous ?"

Pour Nyanko, la réponse était évidente, Natsume était le portrait craché de sa grand-mère, s'il avait existé à leur époque, il ne fait aucun doute que tous l'aurait pris pour son fils et non son petit-fils. Cependant, ça n'expliquait pas ce qu'était cette créature.

"Tu lui ressemblait beaucoup...et puis pour le reste, il doit vouloir ton carnet...Sans ça, tu ne pourrais pas utiliser ta magie et il le sait. Ceci dit il est mort, je vois pas ce qu'il vient nous embêter !...A moins qu'il soit vexé parce qu'avec Reiko, on l'ait tué, c'possible..."

Ah oui, merci de la précision ! et des monstres comme ça à la rancune tenace qui crient vengeance, ils en trainaient beaucoup derrière eux comme ça ?! Le chat leur disait de ne plus s'inquiéter, que maintenant qu'il avait vu que Nyanko pouvait "devenir Madara" il ne devrait plus venir de si tôt. "Devrait"...et que tous pouvaient se rendormir, c'est sûr qu'après ça, ça allait être facile...Natsume avait attrapé Madara et s'était agrippé à lui d'une force...Le chat gesticulait et l'insultait de tous les noms et puis au bout d'un moment, il se fit une raison...Le reste de la nuit était calme, même si en ce qui concerne Natsume, il n'avait pas beaucoup dormi.
Le lendemain, on ne pouvait pas dire qu'il était en pleine forme et Nyanko avait mal partout...et Rikku ?

"ça a été le reste de ta nuit...?"

C'était très fatigué et stressé que Natsume irait à Luca...et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il avait perdu toute détermination...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku
Rose de Bikanel
avatar

Messages : 126

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Jeu 16 Fév - 19:43


Quelle pagaille ! Rikku ne s'était pas attendu à ce qu'elle soit tirée du lit en pleine nuit par… ça ?! Un tel boucan l'avait tiré de son sommeil alors que la jeune femme avait plutôt le sommeil lourd mais déjà, la réveiller en pleine nuit était fort mais en plus, tomber sur un Madara identique à la fin de la poursuite de la makina, quand il l'avait chopé entre ses crocs, c'(était quelque chose ! Surtout dans une petite chambre comme ça, on voyait bien que le chat prenait quand même vachement de place ! Avec la tête dans le brouillard en plus, c'était encore plus étrange de comprendre ce qui se passait ! Cette histoire de type qui suivait Madara mais en fait ça semblait être plutôt Natsume qu'il confondait avec sa grand-mère Reiko, il ne faut pas lui poser ce genre de truc compliqué alors que Rikku a déjà du mal à capter ce qui se passe. Face à cela, elle ne répondit que par quelques murmures/grognements, pas contre eux, juste qu'elle ne comprenait plus grand-chose…

Madara était encore plus étrange, être si décontracté alors qu'une sorte d'Errant les suivait depuis Dol, un fantôme peut passer les portails déjà ? Et puis pourquoi être si peu inquiet d'un mec qui vous suit car vous l'avez tuer ? Dans le cas présent, Rikku serait plutôt inquiète alors que le chat prenait ça comme si ce n'était qu'un insecte qui était à leur poursuite. Rikku finissait par soupir en murmurant un :

« Je vous jure... »

Avant de rechercher le sommeil. Madara avait dit qu'il ne devrait rien y avoir à craindre, il tentait évidemment de les rassurer et Rikku cherchait à le croire mais elle avait quand même eut un peu de mal à trouver le sommeil avec tout ce remue-ménage. Espérons qu'ils n'ont pas réveiller les voisins ? Bref, elle avait fini par retrouver le sommeil et une fois l'heure du levé arrivée, elle s'en émergea sans trop de difficulté… même si ce réveil dans la nuit l'avait un peu déplu. Natsume venait au moins prendre quelques nouvelles au petit matin.

« Ça va… J'espère juste ne pas devoir subir ce genre de chose trop souvent. »

On ne sait pas si Natsume va rester à Luca ou non mais dans l'hypothèse où tout deux font route encore ensemble, espérons que ce genre de réveil ne se reproduise plus. Après un rapide petit déjeuné, le groupe pouvait de nouveau faire route sur cette très longue route. Enfin, plus tellement à présent, ils pouvaient rejoindre Luca sans pour autant y passer la journée à marcher. Il y avait bien des Chocobos à la sortie du comptoir mais Rikku gardait encore un mauvais souvenir de sa dernière chevauché de la veille. Puis à pied, ce n'était plus très long. Maintenant, il faut rejoindre Luca et peut-être sans bobo ? S'il n'y a pas de monstre pour ralentir leur course, ce sera même encore mieux ! La route avait commencer mais Rikku se posa une question avec ce qui s'était passé cette nuit. Rien qui devrait réveiller de drôle de souvenir chez Natsume mais cela concernait surtout Madara.

« Dis donc Madara, je sais que tu vas dire que tu ne peux pas faire ça souvent mais t'aurais pu essayer de redevenir très grand, on aurait pu monter sur toi pour aller plus vite. Et même hier, tu nous as bien aidé pour la makina mais t'aurais pas pu faire ça plus tôt ? »

Afin de gagner du temps. Mais surtout, grimpé sur son dos, ça devait être super comme sensation, comme un Chocobo plus grand sans pour autant être un Shoopuf. Et avec du poil en plus.

« Dis pas que toi aussi ça te tente pas, hein Nastu ! »

Dit-elle en donnant un petit coup de coude dans le bras du jeune homme pour le réveiller un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume

avatar

Messages : 108

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Mer 22 Fév - 21:37

Loin d'avoir été traumatisé par la nuit, au contraire il semblait plutôt soulagé, Nyanko avait fait honneur à leur petit-déjeuner en aillant tout englouti comme à son habitude. Après s’être débarbouillé et des rapides salutations à l'aubergiste, il était temps de mettre les voiles.
Avec toute la route qu'ils avaient faite, Natsume avait l'impression d'avoir fait son propre pèlerinage et voilà maintenant son voyage allait peut-être prendre fin. Si les adieux avec Rikku auraient pu être larmoyants, connaissant Natsu...Avec Madara c'était moins sûr.

"Combien de fois devrais-je dire que je ne contrôle plus mes métamorphoses ?! Crois-tu que ça m'amuse de rester dans le sac du petit !"

Natsume avait presque failli oublier le poids du gros chat tant il avait cessé de grimper sur son dos et voilà que ce souvenir était revenu comme un boomerang !

"J'aimerais bien aussi que les rôles soient inversés pour une fois..."


A la manière du film "l'histoire sans fin" s'ils avaient leur propre Falcor, il y aurait de quoi pavoiser. L'idée emballa moins Nyanko qui donna un coup de griffe sur la nuque du jeune homme. Ça aussi, ça faisait longtemps...
Tout du long de la route, il y avait des vestiges d'anciennes habitations, ancienne cité que Sin avait détruite...Chaque jour, Natsume se disait qu'il avait beaucoup de chance de vivre à cette ère de paix. Les gens pouvaient traverser cette route en "pseudo" sécurité, pseudo, car il ne fallait pas oublier que les monstres continuaient de roder, pourtant les voyageurs semblaient faire comme s'ils n'existaient pas. Fascinant. Enfin, comme tous ces PNJ, euh...comme tous ces passants, ils purent passer entre les monstres ! Et bientôt ils virent les premières marches de Luca.


Rikku et Natsume vont à Luca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5021
Age : 26

MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   Dim 30 Avr - 20:42

Natsume & Rikku vont vers Luca (depuis le temps... XD)



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernière ligne droite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernière ligne droite.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CoroCoro Juin 2012: dernière ligne droite avant le 21 !
» [EVENT] la fin de Tsuki [dernière ligne droite]
» Dernière ligne droite - Shaïness
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» DE LA DROITE A LA GAUCHE REACTIONNAIRE , ILS SONT DE VENUS CRAZY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Spira :: Route de Mi'ihen-
Sauter vers: