Accueil

Partagez | 
 

 Chapeau de Plomb et Soleil de Paille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Sam 5 Nov - 12:27

Linoa et Squall arrivent du portail (de Deling City)


On avait donc décidé de passer ce portail. Je rassurai Linoa sur ces inquiétudes, et j'envoyai un dernier message avec mon portable à Shu pour lui expliquer la situation. La BGU et Shu, elle même, serait d'ailleurs, largement capable de gérer sans moi. Je n'en doutais pas. 

Puis, après avoir attaché Angel par précaution, nous passâmes à travers le portail. Cette sensation était vraiment inconnue, comme une aspiration, un voyage à travers de je ne sais quoi. Tellement dur à décrire. Puis quelques instant après, même si il était dur de dire si du temps avait passé ou pas, nous arrivions dans un endroit tout autre. 

Une étendue de sable s'étendait devant nous, et la température me forçait à enlever ma veste et mon t-shirt de suite. La différence de température était flagrante et j'avais peur que nous n'étions pas en veine sur notre destination... 

"Un désert..." 

Pourquoi s'imaginer qu'un portail nous amènerait forcément en territoire conquis et civilisé... Nous venions d'arriver dans un désert, pire que celui qui englobait la prison. Et pour moi, je n'imaginais personne vivre dans un tel endroit où il n'y avait que des dunes à perte de vue. Je me retournais pour essayer de voir si nous pouvions repasser par le portail. Pourquoi pas essayer ? Mais celui-ci, comme le démontrait les rapports que j'avais lu, se "déconnectait" et n'était plus utilisable dans l'immédiat... 

"Pas de retour en arrière pour le moment... Nous devrions avancer un peu, nous trouver un abri, il semble qu'il y'ait quelques ruines... Mais aussi des monstres... Avançons prudemment mais... ne nous éloignons pas trop du portail. Si on peut le reprendre comme échappatoire, ce serait l'idéal..." 

Mais savoir jusqu'à quand nous serions bloqué ici, ça, c'était une bonne question... J'aurai aimé trouver une idée pour nous repérer mais même si le portail était imposant, passés quelques dunes, nous ne le verrions plus. Et il ne fallait pas rêver de laisser des traces dans le sable, car le vent aurait tôt fait de les recouvrir... 

Et c'est là où je comprenais que notre décision était un peu surréelle... Nous n'étions pas du tout préparé à explorer un autre endroit. On aurait pu être pris dans la neige, où je ne sais où... Nous n'avions même pas de ration pour manger... De boussole, ou quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Dim 19 Fév - 14:40

      Mais quelle veine, les voilà au beau milieu d'un desert ! Certainement la pire destination à songer, un portail en plein milieu de cette étendue de sable fin, sans savoir s'ils allaient s'en sortir ou non. Bon, à bien y réfléchir, ils avaient affronté pas mal de danger et avaient toujours réussi à survivre. Seulement, là, le climat se montrait être leur ennemi. Pauvre Angel qui commençait déjà à faire pendre sa langue et se ventiler pour essayer d'avoir moins chaud, avec tous ces poils et la chaleur du coin, l'animal et ses deux amis allaient vite se déshydrater s'il ne trouvait pas un coin d'ombre ou une sorte d'oasis dans le coin, il valait mieux rêver que perdre espoir dans cette situation.

      Linoa ne s'avouait pas vaincu face au climat, au contraire, aussi entêtée qu'elle l'était, la demoiselle ferait en sorte de s'en sortir vainqueur, malgré une cuisante défaite avant-hier. Bref, histoire de rafraîchir un peu l'ambiance, elle décida d'utiliser ses petits sorts, ça serait toujours ça pour se rafraîchir et comment résister à l'envie d'embêter Squall dans cette situation. Après avoir écouté sagement ses paroles, la jeune femme au sourire malicieux préparait son petit coup. Tandis qu'il se retournait, Linoa en profita pour lâcher son sort et hop, un petit Squall torse nu surprit par l'effet de la glace, même si celui-ci ne dura pas assez longtemps, le mal était fait et Linoa ne cessait d'en rire.

      Un peu de sérieux, après qu'Angel arrêta d'aboyer d'amusement après avoir subi le même sort. Le portail n'était plus aussi animé que tout à l'heure, il restait stoïque, de marbre, bref plus de halo lumineux, c'était devenu une sorte de porte, d'édifice tout à fait normal. Rien de nouveau alors selon les rapports que le jeune Seed directeur avait reçus, il inspectait toujours la structure après avoir lancé un mauvais regard à Linoa qui sifflait comme si elle n'avait pas été l'investigatrice de ce petit coup de froid. Combien de temps le portail allait-il mettre pour se recharger, plusieurs minutes, quelques heures, des jours ?

      Seules les ruines au loin, en espérant qu'il ne s'agissait pas d'un mirage, pouvaient pour le moment les aider à lutter contre ce soleil trop chaleureux à leur goût pour leur arrivée dans cet autre monde. Ils se déplacèrent donc en quête d'un peu d'ombres sans savoir où ils allaient vraiment mettre les pieds car dans le coin, quelques personnes observaient secrètement leur arrivée au loin attendant le moment propice pour les attaquer.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4914
Age : 26

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Dim 26 Fév - 17:08


Cela faisait un moment qu'ils étaient arrivés ici, au milieu de nul part. Ils n'avaient pas croisé beaucoup de monde cela dit. Quelques créatures plus ou moins grosses et dangereuses, quelques personnes se baladant sur de drôles d'engin et même si l'idée de les attaquer leur avait traverser l'esprit, ils avaient quand même l'avantage du nombre ainsi que de l'armement. Ils ignoraient, c'était quel genre d'arme depuis leur poste d'observation, derrière leurs jumelles, mais ça ressemblait à des fusils. Que ces types – et filles aussi – les aient ignorées ou non, ils ont pu rester dans les parages, non loin de leur point de départ et de ce tas de ruines, ils semblaient souvent venir ici mais pourquoi ? Réopérer des pièces et de la taule ? C'était étrange mais les soldats évitent de se poser trop de questions. Plus d'une fois, ils ont eu envie de reprendre le portail pour aller ailleurs mais si jamais ils reviennent sur Gaïa et qu'ils reçoivent un appel de leur supérieur, s'ils disent n'avoir rien trouvé, ça va barder. Même si c'était un petit mensonge, ça pourrait être vrai mais revenir sans la moindre information ou « cadeau », ça risque de mal se passer.

Coup de chance de la part du destin ou non, un halo de lumière survenait du portail pour voir venir deux personnes accompagnées d'un chien. Ils avaient l'air jeune et plutôt banal ? Leurs vêtements n'indiquaient pas que ce n'était pas des paysans d'un coin paumé et ils ne semblaient pas porter non plus de la haute couture ? De quel monde ils pouvaient venir ? Ils ne connaissaient rien à la mode mais ça pourrait être de chez eux ? Quoi que l'arme à la ceinture du gars semblât peu banale ? Une arme épée ? Il tirait sa lame à chaque coup ? Celle de la fille ressemblait à un disque boomerang... Drôle d'arme, mais bon, pourquoi pas ? Au moins, ils avaient de quoi revenir avec quelque chose pour se faire pardonner de ne rien avoir vu dans le coin ! Inutile de leur sauté dessus, ils étaient épuisés et leur réserve de Mako se faisait de plus en plus faible alors croisons les doigts pour qu'ensuite, ils regagnent un coin de Gaïa près d'une de leurs planques. Caché derrière un rocher, le meneur allait chercher leur chef car ce dernier était caché dans un morceau d'une ancienne cité ou autre, bref, des ruines.

Si les soldats étaient normaux, ce dernier était bien plus imposant ! Tout en muscle, il semblait dangereux bien que la chaleur ne le mettait pas au mieux de sa forme. Le soldat fit son rapport, le colosse du DeepGround écouta d'une oreille distraite avant de se relever péniblement, soulevant son arme qui ressemblait surtout à un canon de tank, Azul grognait péniblement avant de s'étirer. Il aurait pu attaquer ses types sur leurs machines mobiles mais la chaleur n'était vraiment pas faite pour lui alors deux cibles faciles, ça suffira pour retourner avec au QG. Avec ses petits camarades, il avançait à son rythme vers eux en affichant une mine peu joyeux, fatigué mais cela ne l'empêchera pas de bien faire son travail. En tout cas, on le voyait arriver de loin, si les soldats couraient vers les nouveaux venus pour les empêcher de fuir, ses pas s'enfonçaient dans le sable alors qu'il arrivait à quelques mètres, son arme en main avait de quoi impressionner mais s'il tirait à cette distance... ça va tous les toucher ? Cela ne semblait pas le déranger.

« On a deux façons de faire, les mômes. Ou bien vous nous suivez bien gentiment ou bien on vous écrase. »

Malgré les gouttes de sueur sur son front, il avait un large sourire carnassier qui ne laissait rien présager de bon... Car comme lui, même mes soldats gardaient leur fusil en joue, prêt à faire feu. Squall et Linoa – et Angel – faisaient face à un Tsviet imposant en compagnie de trois soldats, autant dire que l'avantage numérique était dans leur poche.


Azul et 3 soldats engagent le combat

Squall: 1400/1400 HP, 150/160 MP, Limit Break Inactif
Linoa: 650/650 HP, 175/175 MP, Limit Break Inactif
Azul: 100% HP/MP
Soldat 1: 100% HP/MP
Soldat 2: 100% HP/MP
Soldat 3: 100% HP/MP


Ordre passage:
Linoa
Squall
Azul
Soldat 1/2/3



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Dim 26 Fév - 22:10

      Tiens, le comité d'accueil du coin venait les accueillir, mais jamais le couple n'aurait cru qu'ils auraient à faire à des soldats barbares. Bien entendu Squall n'allait pas se laisser faire et Linoa non plus et Angel aboya de concert pour montrer son accord avec les deux humains. Cela ne servait à rien de parlementer avec eux, les jeunes l'avaient compris et puisqu'ils pointaient leur fusils contre eux, ils n'allaient pas se laisser faire. L'arme du soldat imposant avait de quoi terrifier la résistante et à bien regarder autour d'elle, même les soldats accompagnant ce grand gaillard semblaient avoir peur pour leur vie, contrairement à Squall qui ne laissait rien paraître, ils tremblaient comme des chiffes molles, bon ça ne serait que du menu fretin ces trois-là, par contre pour le grand.

- Je m'en charge.


      Bon, très bien, Squall avait dit l'essentiel et d'un geste furtif de la tête il convia Linoa à rester en arrière pour éviter de s'approcher trop prêt. Angel grognait contre les soldats menaçants. "Des mômes" avait-il dit, Linoa se serait bien permis de rectifier son langage mais au moment où elle ouvrit la bouge, le regard de Squall se faisait plus dur, d'un air de dire, évitons de les énerver et tenter de nous sortir de cette situation extrêmement compliqué ou plutôt en quelques mots : "ne commence pas Linoa". Bon, très bien, elle ne dirait rien, pas un mot et commençait à préparer les sortilèges qu'elle userait pour ce combat, avec cette chaleur, les soldats étant plus vêtus qu'eux, ils devaient bien transpirer là-dessous. Pouvaient-ils prendre cet avantage en compte ?

      En temps normal, la stratégie aurait été de s'acharner sur l'une des cibles, mais aujourd'hui ce serait difficile d'effectuer cette formation à cause de la supériorité numérique de leurs adversaires. Même si Squall s'occupait du grand costaud à un duel 1 contre 1, il restait encore trois adversaires qui pouvaient tout aussi bien joindre leur force à leur chef. Il fallait réfléchir et agir pour tenter d'en mettre le plus en déroute et espérer s'enfuir. Quoique même cette dernière possibilité s'avérait difficile, dans un désert, des ruines, où pourraient-ils vraiment se cacher en prenant la fuite. Ils ne savaient pas s'il s'agissait après tout d'habitants de ce monde ou non, ils ne connaissaient pas leurs adversaires et ne les avaient jamais vu dans leur monde, du moins leurs uniformes ne ressemblaient en rien à ceux qu'ils pouvaient connaître.


Action de Linoa

Tech. Perso > Utilise Nivea sur l'équipe


Action de Squall

Tech. Perso > Utilise Glaciation

Question:
 







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4914
Age : 26

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Dim 5 Mar - 19:15

Tour 1
Spoiler:
 



Linoa : Nivea > Linoa/Squall [Booster/recup] ,-20 MP
Squall : Glaciation > Azul [-107 HP, 67/50 Stop raté], Soldat 1 [-357 HP, 4/50 Stop réussi], Soldat 2 [-357 HP, 85/50 Stop raté] Soldat 3 [-357 HP, 70/50 Stop raté], -10 mp
Azul : Attaque > Squall [-510 HP]
Soldat 1 : Stop
Soldat 2 : Tir > Linoa [-120 HP]
Soldat 3 : Tir (coup critique!) > Linoa [-220 HP]

Recup: Linoa +13 HP
Squall: +28 HP

Squall: 918/1400 HP, 140/160 MP, Limit Break Inactif, Recup/Booster (5)
Linoa: 323/650 HP, 155/175 MP, Limit Break Inactif, Recup/Booster (5)
Azul: -107 HP 100% MP
Soldat 1: -357/??? HP, 100 %MP Stop (5)
Soldat 2: -357/??? HP, 100 %MP
Soldat 3: -357/??? HP, 100 %MP


Ordre passage:
Linoa
Squall
Linoa
Azul
Soldat 1/2/3
Squall
Linoa

Devoir combattre ses deux-là pourrait être marrant ? Ou bien trop simple ? À voir. Déjà, la petite troupe avait l'avantage numérique mais si les soldats pourraient aisément – ou non ? – être vaincus par ses deux-là, n'oublions pas qu'Azul est une montagne de muscle à lui tout seul ! En plus d'impressionner par son gabarit, il avait pleine confiance en ses muscles et dans le pire des cas, son canon était là pour fermer les grandes bouches qui viendrait lui tenir tête. Il était surement le plus fort en ce qui concerne les muscles parmi les Tsviets, Weiss était plutôt fort, son corps le prouvait bien mais il serait surement le numéro 2 si on les place sur un podium en terme de muscles. Si Azul n'était pas le capitaine ou le chef du DeepGround, c'est pour bien des raisons mais là n'est pas la question. Puisque les deux mômes ne semblaient pas vouloir les suivre bien gentiment, il fallait bien agir. La petite venait à faire une sorte de magie qui ne semblait pas hostile pour eux ? Bah, il a toujours eu en horreur la magie et ceux qui l'utilisent ! Mais malgré ses préjugés, il semblait intéresser par celui qui brandissait sa drôle d'épée flingue !

Ce dernier se prépaierait juste en envoyant plusieurs pics de glaces dans leurs directions, un chacun. Cela faisait un peu mal mais vu la chaleur du coin, ça lui faisait aussi du bien vu son long sourire carnassier qu'il leur offrait. Si dans son dos, un des soldats venait de se sentir paralysé par ce coup de froid, les deux autres étaient juste blessées. Bombant fierement son torse comme pour dire, même pas mal, il venait le confirmer de sa propre bouche.

« Ne crois pas qu'un peu de glace va m'avoir mon gaillard ! Je vais t'écraser comme promis ! »

Il bondissait pour atterrir devant lui, soulevant du sable en même temps, son énorme poing venait s'écraser contre la tête du jeune homme avant que ce dernier ne rigole en retournant sur ses pas, levant la main, donnant ainsi aux deux soldats encore mobiles de faire feu. La pauvre demoiselle n'avait pas eu beaucoup de chance mais elle tenait encore debout. De retour à sa place, il observa leur état, si la frêle demoiselle était amochée mais encore debout, son adversaire semblait encore tenir bon. Ohoh, il va donc devoir y mettre un peu plus de force ? Très bien ! De nouveau, il étira son sourire, prêt à en découdre à nouveau avec lui, la fille, soit les soldats iront la finir, soit il s'en occupe après, mais d'abord, il avait le gars dans le viseur !

« Vous écroulez pas maintenant ! Vous voulez user la manière forte alors tâchée de vous montrer un peu plus résistant ! »

Azul n'était pas du genre à aimer écraser les mouches trop facilement.



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Dim 5 Mar - 22:22

      Pour bien commencer ce combat qui semblait inévitable, Linoa avait de nouveau eu recours à sa petite technique secrète qui leur ferait gagner un peu de vitesse pour espérer pouvoir reprendre les rênes de cette bataille en vue de leur infériorité numérique. La vitesse pouvait être un moyen de combler le manque d'unité de leur côté et peut-être renverser ce duel inégal à leur avantage. De plus, un peu de soin ne serait pas de refus même si le sortilège n'en donnerait que très peu, c'était toujours ça de pris. Le temps que le sort fasse son effet, Squall recourrait lui aussi à l'une de ces techniques, essayant tant bien que mal de réduire le nombre d'opposants à combattre. Le tour de passe-passe n'était ni une réussite, ni un échec, il se contenterait donc du résultat sans pour autant s'en réjouir. Surtout que les conditions climatiques devaient diminuer la portée du sortilège, car au contact de la glace, leurs assaillants avaient l'air de n'avoir rien senti, jugeant qu'ils étaient suffisamment forts pour les écraser comme venait de le dire le grand gaillard.

      Essayer de dialoguer, avec eux ? C'était comme se tirer une balle dans le pied, à quoi cela servirait-il même si de ce côté-là Linoa en avait moult discours en réserve. Seulement, ils n'étaient pas là pour les écouter, ils avaient bien la ferme intention de les abattre. Même si la résistante de Timber tentait de les persuader d'arrêter le combat, cela ne servirait à rien puisque de toute manière, à peine la bataille avait commencé qu'ils étaient déjà en situation de faiblesse. Ce combat ne tournait vraiment pas à leur avantage et d'un regard inquiet, Linoa avait bien conscience que même Squall aurait bien du mal à se débarrasser d'eux. L'attaque de zone qu'il avait choisie n'avait pas aussi bien fonctionné qu'il le pensait. Au moins l'un des soldats n'était plus un danger pour eux, cela faisait un ennemi de moins le temps d'essayer d'en mettre un KO. Le plus dangereux restait tout de même le grand, celui qui commandait à ses troupes d'attaquer la demoiselle tandis qu'il venait de se frotter au mercenaire. Il avait l'air d'aimer ça, ce sentiment de supériorité, ce sourire sur son visage et ce sentiment de défaite qui planait sur leur tête.

      Pour le moment Squall semblait tenir le coup, il avait la ferme intention de continuer le combat. Vu l'environnement, ils n'avaient pas trop le choix, ils devaient à tout prix éviter de céder face à l'ennemi et qu'est-ce qu'ils étaient puissants pour le coup. Sans aucun moyen possible de s'enfuir, s'ils leur tournaient le dos, qui sait combien de rafales de balles ils recevraient, c'était un moyen assez pratique d'en finir aussi. Oh il ne fallait pas être si défaitiste comme ça voyons ! La douleur était tout de même là pour rappeler que même une fuite ne serait pas du tout envisageable. Les tirs des soldats eurent raison de la jeunette qui plia un genou à terre. Pas question de faiblir ni de leur donner satisfaction. Un regard derrière elle pour s'assurer qu'Angel n'avait rien, elle n'était pas blessé, quel soulagement. Dans ces moments-là, le simple fait de voir sa chienne en bonne santé redonnait du courage à Linoa qui se remet sur ses deux pieds sans gémir. Les brûlures faites par les balles qui l'avaient traversé étaient supportable, elle ne savait si cela avait été leur intention de la manquer ou s'ils essayaient de se moquer d'eux.

      Que répondre à leur assaillant, ce ton si agaçant que leur chef prenait, il tentait de les énerver ? Peine perdue, Squall n'était pas du genre à se laisser avoir par la provocation et Linoa n'allait sans doute pas y répondre, il allait voir un peu de quoi ils étaient capables. La stratégie serait la même, Squall n'ayant donné aucune indication supplémentaire à ce sujet, il ne montrait pas non plus ses sentiments contrairement à Linoa qui s'inquiétait pour lui avant de penser à elle-même. Sauf qu'il n'avait pas l'air d'avoir besoin de soin pour l'instant. Alors tant mieux, cela lui éviterait de rester sur le banc de touche et cette fois-ci, elle n'irait pas de mains mortes avec la magie. La sorcière commença à nouveau à se concentrer sur ses sortilèges. Ce n'était pas pour rien que l'on craignait les nécromanciennes dans son monde, alors autant user pleinement de ses pouvoirs, après tout, qui irait la dénoncer ?


Action de Linoa

Magie > Utilise Brasier sur Soldat 2
Magie > Utilise Brasier sur Soldat 2 (ou 3 si 2 décède)
Magie > Utilise Scan sur Azul

Action de Squall

Tech. Perso > Utilise Silence Aérien sur Azul
Attaque > Utilise Attaquer sur Azul







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4914
Age : 26

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Sam 11 Mar - 19:48

Tour 2



Linoa : Brasier > Soldat 2 [- 1088 HP] ,- 1 Brasier
Soldat 2 KO
Squall : Silence Aerien > Azul [-107 HP, 74/50 Aphasie raté], -5 mp
Brasier > Soldat 3 [- 1088 HP] ,- 1 Brasier
Soldat 3 KO
Azul : Charge > Squall [-910 HP], -5mp
Soldat 1 : Stop
Squall : Attaque > Azul [-107 HP]
Linoa : Scan > Azul ,-1 Scan

Recup: Linoa +13 HP
Squall: +28 HP

Squall: 36/1400 HP, 135/160 MP, Limit Break Actif, Recup/Booster (4)
Linoa: 336/650 HP, 155/175 MP, Limit Break Inactif, Recup/Booster (4)
Azul: -321 HP, -5 MP
Soldat 1: -357/??? HP, 100 %MP Stop (4)
Soldat 2: KO
Soldat 3: KO


Ordre passage:
Linoa
Squall
Linoa
Azul
Soldat 1
Squall
Linoa

Le combat semblait compliqué pour les Dolien, outre l’avantage numérique, le colosse semblait recevoir les coups comme on essuie un peu de vent, ça peut déranger mais ça ne fait pas grand-chose. En vérité, il avait un peu mal après ce peu de glace mais il était loin de souffrir le martyr. Gardant confiance en ses capacités, son long sourire carnassier semblait presque laissé supposé qu'une fois à terre, il allait littéralement déguster ses deux là en plat de résistance. Mais le cannibalisme, ce n'est pas son genre... pas sous forme humaine en tous cas. Du côté des jeunes gens, Squall gardait la tête froide, le coup reçu faisait mal, il sentait même un peu de sang couler à travers ses mèches mais pas question de s'enfuir, de se montrer faible face à ce gars et ses petits copains. Sa précédente attaque semblait avoir bien endommager les soldats, il en conclut qu'en dehors du nombre, ils ne devaient pas être si dangereux que ça ? De toute façon, c'est le colosse qui ne lui inspirait aucune confiance. Il n'aime pas cette idée mais si cela devient trop dangereux, il faudra fuir. Cela leur était arrivé par le passé face à une horde de monstre toujours plus nombreux alors qu'ils luttaient contre la montre, là, c'était aussi une question de survie. Hélas, en dehors du portail, où se cacher ? Rien autour ne leur laissait d'ouverture et peu de chance que chercher une dune comme refuge, ça ne leur fera gagner que quelques secondes, minutes avec de la chance...

« Occupe toi des soldats, moins ils seront, mieux ce sera... » lâchait-il non pas comme un ordre mais plus comme un service.

Linoa n'était pas bête, celui qui semblait bloqué sur place n'était pas prioritaire, les deux qui s'agitaient aux côtés du colosse, c'étaient eux les cibles. Une gerbe de flamme entoura un des soldats qui venait s'écrouler, le colosse observa ce dernier alors que Squall bondissait en tranchant l'air, envoyant une lame de vent sur le colosse, faisant voler un peu de sable par la même occasion. Le coup le fit reculer d'un pas mais après s'être essuyer le visage, il ne semblait pas aveuglé, ni même apte à être muet ? La magie n'était pas ce qu'il y avait à craindre chez lui de toute façon.... apparemment. Le second soldat s'écroula de la même façon que le premier et le colosse haussa les épaules en grognant.

« Bande d'incapable, relever vous ou je vous écrase jusqu'à ce que vous soyez debout, ou mort ! »

Est-ce qu'ils avaient entendu ? Celui qui était bloqué devait sûrement mouillé son pantalon à l'heure qu'il est. En tout cas, Azul roulait des épaules avant de lâcher son arme dans le sable et charger en direction de Squall. Gunblade en garde, il espérait le retenir mais le coup fut très violent, volant sur deux à trois bon mètres, il s'étalait dans le sable, se demandant si c'était un homme ou un train qui avait chargé ? Mais toujours conscient, il se redressa en serrant les dents, son corps le faisait souffrir, son arme planté dans le sable, il se relevait, les jambes tremblante mais pas question d'abandonner ! Il crachait du sang alors que le bougre se mit à rire avant de leur tourner le dos pour ramasser son arme en retournant auprès des soldats à terre ou bloqué.

« T'es un costaud toi ! Mais à quel point, hein ? »

Soulevant son arme d'un certain poids, on se demandait si la prochaine fois, il n'allait pas s'en servir ? À moins d'un miracle, Squall ne tiendra pas au prochain coup mais même face à la défaite, il pensait à sa bien aimée. Se demandant ce qui allait se passer une fois qu'il allait perdre conscience ? Si jamais ce colosse allait les, ou juste l'emmener ? Qu'allait il advenir d'elle ? Quel genre de chose elle pourrait vivre ? Une simple prison ? Des expériences ? Des tortures ? Tout cela le rendait un peu plus colérique et angoissé !

« Linoa... Je... Écoute moi bien... Si le portail... ou que l'occasion se présente... Enfuie-toi... Je préfère te savoir en sécurité, ailleurs... qu'entre leurs mains... »

Il savait d'avance que la princesse n'allait pas abandonner si facilement dire oui à Squall mais il aurait la conscience plus tranquille en sachant qu'au moins, il avait demander cela à la fille qu'il aimait. Serrant la garde de sa Gunblade, il fonçait vers le colosse en oubliant la douleur de son corps, venant le frapper, même si Azul usait de son épais bras pour se protéger, la plaie était réel mais semblait lui faire aussi peur que se couper avec une enveloppe.

« C'est tout ?! Moi qui pensais qu'au bord de la mort, tu serait plus fort ! Tu me déçoit gamin. »

Il ne ripostait pas, seul son regard et son sourire sadique semblait le menacer pour le moment alors qu'il reculait, pas à pas en gardant sa posture défensive... Était-ce la fin ? Il pouvait user de sa Limit Break... Serait-ce alors le coup de grâce, celui qui les tiraient de ce mauvais pas ? Il n'en savait rien mais il n'allait pas abandonner.

Note: J'ai tenté de rendre ce Scan plus proche de celui donné dans FFVII (comme ici)
Scan:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Lun 13 Mar - 23:32

      Message reçu, Linoa acquiesça et s'occupa comme lui avait demandé Squall des deux autres soldats qui avaient échappé à l'influence de l'attaque du mercenaire en leur infligeant quelques dégâts élémentaires de feu. La chaleur en plus de ce climat aride était tel qu'ils périrent sous les flammes. Asséchés puis carbonisés et enfin réduits en cendres... Ah non pas vraiment, les corps étaient toujours présents tout compte-fait, bon, grièvement blessés avec de très graves brûlures qui ne seraient pas si simples de guérir, de leur combinaison, celle-ci était noircie par les flammes qui s'en étaient élevés. De plus, en enflammant les protections des soldats, la fumée laissait dégager une odeur nauséabonde, les produits pour la confection de leur armure laissaient entendre, enfin pour le coup sentir, qu'ils étaient facilement inflammables. Cela piquait les yeux et le nez, quelle vilaine façon d'irriter leurs adversaires.

      La diversion par les flammes, Squall tenta à nouveau une nouvelle technique sur le colosse préoccupé par l'état de ses sous-fifres, malheureusement, même si l'attaque l'avait atteint, tout comme la précédente, le sortilège ne réussit pas à s'imposer et la cible était toujours libre aussi bien de ses mouvements que de l'utilisation de la magie dont il n'avait pas encore fait preuve pour l'instant. Il y avait fort à parier que ce n'était pas son domaine quand on voyait avec quelle arme le soldat se trimballait, fort à ce point que cela en devenait terrifiant. Les coups physiques que tentait de donner Squall sans relâche n'avaient toujours pas l'air de l'affecter plus que cela. Comme s'il n'avait rien senti, il râla sur ses employés, mais à quoi cela lui servirait-il ? S'ils sont morts, comment pourraient-ils se relever ? Et puis s'ils les écrasaient, de la même façon, comment pourraient-ils se lever... Les ordres du colosse n'étaient pas logiques. Il avait bu un coup celui-là avant de venir dans les parages .

      Ce roulement d'épaule en guise de provocation du genre "Tu m'as fait quelque chose . Je n'ai rien senti" et le fait qu'il laissait tomber son arme lourdement dans le sable pour effectuer sa contre-attaque; Impuissante Linoa suivait des yeux la scène sans pouvoir intervenir, choquée par la tournure que prenaient tout à coup les évènements et surtout inquiète de la santé de son compagnon qui était maintenant dans un piteux état. Même si elle était placée en retrait, elle due partir en arrière pour le rejoindre, car l'imposant soldat n'y avait pas été de mainmorte. Elle l'appela par son nom, avec l'amère inquiétude que la puissante attaque qu'il avait reçue l'ait mis hors-jeu et qu'elle se retrouva seule contre ces puissants adversaires. Non, finalement Squall allait... bien, enfin il était toujours en état de se battre ce qui la rassura un peu, mais les blessures qu'il avait reçues montraient qu'elle devait se concentrer sur sa santé avant de continuer la bataille. Ce qu'elle comptait faire avant qu'elle n'entendit ce qu'il avait à lui dire. Linoa s'arrêta net, se demandant si elle avait bien entendu.

- Tu crois vraiment que je vais t'abandonner comme ça à ton sort ? Et puis quoi encore, s'offusqua la princesse des résistantes rejointes par Angel qui aboyait pour encourager Squall. Ce n'est pas la peine de jouer au héros, tu n'es pas là pour m'impressionner commença-t-elle alors en le sermonnant.

      La résistante ne se défilait pas et retenait ses larmes, elle ne savait pas ce qui la rendaient si triste sur le coup, la violente attaque qu'avait reçue Squall de pleins fouets au point de l'envoyer valser au loin ou le fait qu'il lui ait demandé de fuir en le laissant derrière. Ne lui avait-il pas raconté qu'un jour, la fuite pouvait paraître aussi la meilleure des options. Ce fut bien lors de son examen Seed qu'il n'avait pas eu le choix car il devait éviter une des armes de Galbadia, la fameuse araignée qui les avait coursé jusqu'à la plage et qu'il n'en restait que des débris. Sa chienne poussait Squall du bout de son museau comme pour l'inciter à se relever, Linoa le rejoignit et tendait sa main vers lui, contrairement au directeur, la résistante arrivait encore à se tenir sur ses deux jambes. Certes, elle pouvait comprendre l'inquiétude de Squall, si même lui avait du mal à tenir face à ce colosse, qu'en serait-il pour elle ? Justement, c'était sans doute pour cela que son compagnon l'incitait à prendre la fuite.

      De toute façon, même si le portail se réanimait tout à coup comme par magie et qu'ils tentaient de le reprendre, jamais elle ne le laisserait derrière même s'il préférait la protéger elle. Si jamais elle n'avait pas le temps de fuir, que l'homme costaud en finissait de découdre avec Squall et qu'il l'attaquait avant qu'elle n'arrive au portail et que celui-ci soit toujours inactif. Le plan n'était pas fiable. À moins que le coup qu'avait reçu Squall suffisait à lui faire élaborer des plans vaseux. Hors de question qu'ils soient de nouveau séparés et cela, elle lui avait bien fait comprendre. Quand il n'y a aucun danger, d'accord, mais là maintenant, jamais elle ne pourrait songer partir comme ça parce que de toute manière elle n'irait nulle part sans lui et encore moins l'abandonner sans remords. Qu'importe s'il se fâcherait à nouveau, la demoiselle avait quand même quelques principes, elle préférait se faire disputer une fois de plus plutôt que de le perdre.

- Si on meurt ce sera ensemble. Une résolution dure à entendre, mais elle ne s'imaginait pas continuer de vivre sans lui quoi qu'il lui serait plus difficile de rendre l'âme d'un certain point de vue et puis cela mettait les choses aux clairs. Je ne repartirai pas dans un autre monde sans toi, avoua-t-elle en écartant une de ses mèches de cheveux rougie par le sang. À part des soins, je ne peux rien faire d'autre, lâcha-t-elle en examinant ses blessures.

      En appuyant son regard le mercenaire, d'un air de vouloir lui dire et lui faire comprendre qu'il devait songer à revoir son plan, que la séparation n'était pas une solution et qu'importe si c'était un ordre, elle n'avait pas à le suivre, elle n'était pas Seed, elle était Linoa Heartilly, fille du major Caraway et une rebelle qui a rejoint le groupe de résistant les hiboux de la forêt. Jamais cette fougueuse jeune femme ne se laisserait commander de la sorte. Tant pis, Squall pouvait bien la supplier, elle ne se pliera pas à son jugement, encore moins à ses ordres absurdes. Par le passé, ils avaient été séparé, ce fut un véritable soulagement qu'elle ait pu le retrouver elle ne sait comment, bien des mystères entouraient sa disparition et son retour, mais maintenant qu'il était enfin là elle ne voulait pas le perdre à nouveau.

- N'oublie pas que, même si je ne fais pas le poids face à ce type parce que je n'ai jamais fait mes classes dans les rangs du Seeds, je peux toujours essayer de t'aider du mieux que je le peux. D'un coup sec, elle déchira la manche de son chemisier blanc, puis l'autre suivie aussitôt. Si tu as besoin de moi, je serais là, mais si tu m'ordonnes de fuir c'est impossible. Ne me demande pas de te laisser derrière, l'implora-t-elle tout en appuyant sur sa blessure afin de faire en sorte de l'éponger et d'éviter qu'elle ne saigne abondamment.

      Dévisageant leur ennemi, le seul qui pour le moment restait encore à craindre, la jeune femme en profita pour obtenir quelques informations cruciales les concernant afin de pouvoir déceler une faiblesse à exploiter. Même si les motivations de Squall étaient des plus bienveillantes, Linoa ne se résoudrait pas à les suivre, c'était injuste et égoïste de sa part, bien que cela partait d'un bon sentiment, quoi de plus normal d'ailleurs que de penser à sa moitié avant soi. Une fois encore, la tablette buguait et ne voulait pas lui donner les informations qu'elle espérait avoir, d'un autre côté, ce n'était pas une personne de leur monde d'origine, donc forcément le scan s'emballait, dans un premier temps il ne voulait pas afficher les informations pour finalement donner des indices approximatifs. Linoa soupira, déçue de ne pas pouvoir trouver de faille dans la défense de leur adversaire, quoique...


Actions de Linoa

Magie > Utilise Brasier sur Soldat
Magie > Utilise Soin sur Squall
Magie > Utilise Soin sur Linoa

Actions de Squall
Limit Break > Utilise Renzokuken sur Azul
Sous-Classe > Utilise Couvrir pour protéger Linoa







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4914
Age : 26

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Dim 19 Mar - 13:24

Tour 3



Linoa : Brasier > Soldat 1 [- 1088 HP] ,- 1 Brasier
Soldat 1 KO
Squall : Limit Break / Renzokuken > Azul [7X 219 HP = -1533 HP, 16/50 Un coup en plus, - 219 HP, 17/23,6, Lamineur OK > -1121 HP, = -2873 HP]
Azul pose un genou à terre, les marques de Mako sur son corps luisent et semble plus... sauvage.
Azul + 500 HP
Linoa : Soin > Squall [+1 091HP], - 1 Soin
Azul : Bond de Béhémoth > Linoa [-1520 HP], -0mp
Linoa KO
Squall : Couvrir, action annulé
Linoa : KO

Recup: Linoa +13 HP
Squall: +28 HP

Squall: 1 163/1400 HP, 135/160 MP, Limit Break Actif, Recup/Booster (3)
Linoa: 0/650 HP, 155/175 MP, Limit Break Inactif
Azul: 500/3 000 HP, -5 MP
Soldat 1: KO
Soldat 2: KO
Soldat 3: KO


Ordre passage:
Squall
Azul
Squall

C'est que ce petit combat commençait à bien lui plaire au Tsviet. Jusque-là, il avait des petites missions pas terribles ou le peu de monstres ou moustique qu'il croisait, était écrasé en un coup alors forcément, si en encaissant les coups, il se montre plus coriace, c'est tentant ! Toujours tout sourire, il gonflait son torse, quitte à mettre en avant ses quelques blessures qui lui ont fait peu d'effet. La fille en arrière venait cramer le dernier soldat encore debout – mais bloqué, donc inutile. C'est à peine si Azul avait lâché un « pff » en grimaçant comme pour se dire, il servait à rien de toute façon. Une fois le combat terminé, il y en as trois qui vont passer un très mauvais quart d'heure ! Alors que le jeune homme semblait déborder d'énergie – sa limite ? – Azul observait avec ses yeux grands ouverts comme pour s'attendre à un peu d'action... Il ne va pas être déçu.

Le directeur de la BGU bondit sur lui à toute vitesse en enchainant les coups qui semblaient faire peu de chose mais vu que l'action était répété un certain nombre de fois, le colosse ne pouvait que sentir les coups de Gunblade perpétrer sur son corps, lui laissant de lourdes arques sur ses bras, son corps. Il ne criait pas de douleur, retenant cela entre ses dents, laissant échapper un ou deux jurons étouffer par les coups mais alors que le dernier coup semblait lâcher, il abaissait les bras pour voir le jeune homme fonçait sur lui, donnant un dernier coup en bondissant. La marque laissée à la verticale explosa, soulevant le sable comme enfin quelques cris de douleur alors que le colosse posait lourdement son genou à terre en expirant l'air de façon très lourde. On pouvait penser le petit couple à l'abri de ce combat, terminant cela en beauté ! Eh oui ! Mais non. Les marques de mako brillait sur son corps, à vrais dire, Azul était à deux doigts de montrer toute sa bestialité mais il retenait cela même si son visage montrait bien que derrière le colosse se cachait un monstre incroyablement fort !

Son visage n'affichait plus un sourire confiant mais une expression de colère, ses dents étaient scellé par la colère alors qu'il semblait lâcher un grognement et qu'il se redressait. Ses blessures laissées par Squall étaient toujours là mais la mako dans son corps semblait avoir pour effet de cautériser certaines plaies, le laissant donc assez en forme pour en finir une bonne fois pour toutes avec eux. Finie la plaisanterie. Si le colosse semblait avoir eu un peu d'aide pour s'en remettre, le directeur pouvait aussi compter sur Linoa qui venait de soulager bien des douleurs dans son corps, les coups d'Azul n'étaient qu'un vilain souvenir qui pourrait revenir bien rapidement... Les poings serrer, il bombait le torse en prenant son souffle avant d'hurler comme le ferais un monstre pour montrer toute sa colère aux autres êtres vivants das le coin. Dans le désert, personne ne vous entendra crier... sauf peut-être si Azul hurle. Son hurlement terminé, il bondissait très haut, surprenant vu sa carrure et tombait comme un météore sur la pauvre demoiselle qui semblait se mettre à l'écart de se combat en se concentrant sur le menu fretin.

« Linoa !!!! » Hurla le jeune homme qui avait pourtant réagi instinctivement pour vouloir protéger sa princesse.

Mais Squall se retrouva aveugler par un nuage de sable une fois le choc provoqué par sa chute. La poussière retombait et on pouvait distinguer, Azul, une simple main sur Linoa pour comme l'empêcher de bouger. Mais le choc a été si violent que la belle n'a pas dû avoir le temps de souffrir et de comprendre ce qui se passait. Elle n'était pas morte mais son regard montrait bien que désormais, elle était dans un monde, loin de la chaleur et du combat. Le regard vide, un peu de sang coulait de ses lèvres suite au choc alors qu'Azul se redressait, faisant de l'ombre à Squall, sa taille était d'autant plus imposante dans cette situation. À travers la poussière, on voyait seulement ses pupilles dorées luirent, observant Squall, montrant qu'il n'allait pas s’échapper vivant lui non plus. Les marques de mako brillaient elles aussi sur Azul, moins que son regard destructeur. Squall observait son adversaire, ne posant pas les yeux sur Linoa, il avait peur d'y voir le pire ou alors il savait que le moindre geste, même de ses yeux et il allait lui aussi tomber. Mais terminé ou non, il n'allait pas abandonner, il n'allait pas baisser les bras, il refusait de laisser ce monstre en finir simplement ! Il l'avait blessé, il avait fait pire, il avait montré que Squall, pour le coup fut incapable de défendre Linoa, que le preux chevalier n'était rien qu'un enfant pleurnichard tenant une gunblade entre ses petites mains...

Il sentait la douleur des coups d'Azul lui vriller le crâne mais bien que son regard avait rapidement perdu en lucidité, il retrouvait la vue en voyant ce monstre être toujours plus imposant au-dessus de Linoa. Maintenant, il se fichait de la fille, seul ce petit être qui l'avait mis dans cet état comptait. Il lâchait un grognement bestiale en se tournant vers lui, Squall serrait les dents et ses mains sur son arme. Va-t-il réussir à venger sa belle ou cet ennemi était destiné à se relever et à se montrer toujours plus fort ?

« Tu vas... le payer... »

Sa voix était calme mais ferme, malgré la douleur, la faiblesse, la colère, son regard étaient aussi noir que celui de son adversaire, plus petit en taille et en carrure, sa colère et son courage le rendaient tout aussi menaçant que le colosse. Qui allait sortir vivant de ce combat titanesque ?

Tour 4

Squall : Invocation Shiva en attente...
Azul : Attaque > Squall (Shiva) [-510 HP] Shiva KO
Annulation GF
Squall : Silence Aerien > Azul [-107 HP, 57/50 Aphasie raté], -5 mp
Azul : Rage > Squall [-1710 HP], -15 mp
Squall KO

Recup: Linoa +13 HP
Squall: +28 HP

Squall: 0/1400 HP, 135/160 MP, Limit Break Actif
Linoa: 0/650 HP, 155/175 MP, Limit Break Inactif
Azul: 393/3 000 HP, -25 MP
Soldat 1: KO
Soldat 2: KO
Soldat 3: KO


Ordre passage:
Squall
Azul
Squall

Face à ce dernier, il devait employer les grands moyens, gardant une posture de garde alors qu'il venait à invoquer Shiva, cela n'allait pas se faire rapidement mais il devait essayer ça. Qui sait, avec de la chance, elle allait les aider à ce tirer de ce mauvais pas, lui ainsi que la pauvre Linoa à terre... Si Azul semblait attendre un quelconque geste de sa part, il venait à lever le bras pour l'abattre sur le directeur, voulant le dégager de son chemin. Si ce dernier avait reculé sous le coup, il ne semblait pas avoir pris de dégât ? Malheureusement pour lui, un seul de ses poings avait envoyer sa GF aux oublis, la pauvre Shiva n'avait même pas eu le temps de venir que s'en était fini pour elle... Bondissant en arrière, le directeur venait par deux fois envoyer sa technique liée au vent mais bien que le colosse reçût les dégâts, ça ne suffisait pas pour le vaincre. Et dans un nouvel hurlement, Azul venait à bondir vers Squall et son énorme poing venait s'abattre sur lui, avant qu'il n'en fasse de même avec le second, puis le suivant... ce fut ne avalanche de coups qui laissa Squall à terre, aussi inconscient que sa princesse...

Face aux deux corps blessés, le Tsviet reprenait doucement ses esprits en rageant quand même sur ces blessures. À coup de pied, il poussait ses soldats pour les forcer à se réveiller, même si pour cela ils devaient puiser dans leur réserve, laissant ainsi les soldats revenir en petite forme, sans poser de question sur l'état de leur supérieur, ça serait une mauvaise idée... L'un portait Squall, l'autre Linoa, tous ensemble ils se dirigeaient vers le portail, de nouveau actif pour, espérer rentrer au QG... Aucune chance que Squall, Linoa et Angel – qui fut aussi immobilisé – ne se réveillent de sitôt, ils vont retrouver la vue et leur esprit que bien plus tard... pour le moment, laissons les souffler dans le pays des songes.



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   Ven 21 Avr - 21:09

      La nécromancienne était déchaînée et elle n'était pas la seule, Squall aussi forçait la cadence. Un soldat de plus agonisant dans les flammes de l'enfer qu'elle provoquait grâce à l'aide de son sortilège de feu. C'était le dernier des sous-fifres qu'elle venait d'éliminer, elle allait pouvoir enfin prêter main-forte à son chevalier perpétrant une série de coups qui ne manquèrent pas de toucher bien comme il faut là où il faut son adversaire de taille. L'individu posa même un genou à terre, ce qui dans un premier temps soulageait Linoa qui espérait qu'ils allaient enfin pouvoir prendre le dessus, la supériorité numérique étant de leur côté désormais, mais Squall avait l'air d'être au bout de ses limites.

      Ah quelle idée d'avoir retiré ce qu'il portait, il était bien plus vulnérable. Mine de rien un tee-shirt et une veste en cuir ça avait de quoi protéger. Pensant que le combat était gagné d'avance, la sorcière se ravisa. Une étrange lueur émanait de l'individu qu'ils observaient et ne sachant si cela était dû à ce phénomène le grand gaillard se remit debout comme si l'attaque qui lui avait été portée n'avait pas été suffisante pour l'abattre. Incroyable les yeux de Linoa grandirent, comment leur adversaire avait-il pu se remettre sur pied aussi facilement. Angel manifesta à sa façon son inquiétude, elle restait sur ses gardes et grognait entre ses dents sans ouvrir sa gueule. Cela ne disait rien de bon à son amie sur patte qui restait en retrait. Linoa jeta un regard inquiet vers Squall qui ne devait pas non plus aimer la tournure de la situation qui se présentait à eux.

      Les blessures que le mercenaire avait infligées étaient visible, mais peu à peu ce fut comme si elles disparaissaient, les plaies avaient l'air de se soigner d'elles-mêmes. Ce n'était pas bon signe, pas du tout même. L'individu qui jusque-là n'arrêtait pas de les narguer changeait subitement d'expression. Sans le vouloir, ils avaient éveillé la colère de leur assaillant et cela ne s'arrêterait pas là. Squall était à bout, il ne pourrait sans doute pas encaisser une nouvelle attaque. Parce que des deux, il était prioritaire, Linoa commença à concentrer une nouvelle fois sa magie en elle, non pas pour à nouveau jeter un sort offensif qui carboniserait l'autre costaud, mais pour soigner son coéquipier. L'aura était beaucoup plus douce que les précédentes, il ne fallait pas que Squall tombe au combat ou c'en était fini d'eux. Le rayon magique eut pour effet de rétablir son compagnon qui maintenant pouvait continuer le combat sans s'inquiéter de sa santé puisque Linoa y veillerait.

      Tout à coup, l'homme en face du couple se mit à hurler. Était-ce là un moyen de les intimider ? En tout cas ça faisait mal aux oreilles, même celles d'Angel qu'elle se retrouvait à plaquer pour tenter sans doute d'atténuer le son. Voilà maintenant qu'il se mettait à faire un bond et pas un petit, un grand, malgré sa carrure on ne dirait pas qu'il pouvait aller si haut pour finalement atteindre la nouvelle cible qu'il s'était choisi. Sans avoir eu le temps de pouvoir réagit, le cri de Squall pour l'alerter ne fut pas suffisant pour lui éviter ce qui allait alors se passer. Tout à coup la respiration de la belle s'était bloquée, sans savoir ni pourquoi ni comment. Un nuage de poussière provenant du sable brouillait sa vision et étrangement elle se sentit partir en l'espace de quelques secondes avant de finalement se laisser tomber sur le sol, ses jambes ne la portaient plus et tout était allé si vite qu'elle n'avait pas vu le coup venir ni compris exactement pourquoi son corps refusait tout à coup de lui obéir.

      Sa chienne gémissait et tentait du bout de son museau d'essayer de relever sa partenaire, mais rien n'y faisait, Linoa n'avait pas l'air de vouloir se lever. Un petit coup de langue sur le visage, toujours aucune réaction tandis que le combat entre Squall et l'homme costaud continuaient de plus belle. Le nouveau hurlement d'Azul eut pour effet de faire ouvrir les yeux de Linoa qui impuissante regardait le châtiment qu'il infligeait à son compagnon. Ce qu'elle voyait était insupportable, de là où elle était, elle n'avait rien pu faire. Comment cela était-il possible, jamais elle n'aurait pu croire que Squall pouvait perdre un combat, était-ce seulement possible ? Pas le temps de se remémorer, il fallait qu'elle fasse quelque chose et vite. Pas moyen qu'elle le laisse ici, hors de question que cet homme les embarque elle ne sait où. Seulement, malgré sa motivation de vouloir renverser la situation, son corps refusait de bouger, scellant leur destin.

      Par réflexe, sa bouche rejetait le sang qui avait, tout au long de ces dernières minutes, coulé au fond de sa gorge, recrachant ainsi le liquide sur le sable. Quelle poisse, en ce moment ce n'était pas vraiment leur jour, peut-être qu'il aurait finalement dû rester sur Dol en fin de compte. Son corps la faisait souffrir, elle essaya tant bien que mal d'agir, sans succès. Même si du bout des doigts elle sentait un sortilège se former. Linoa avait dans l'idée de congeler une bonne fois pour toute sa cible à défaut de l'incendier. Il lui restait un puissant sort dont elle devait se servir ne sachant si cela pouvait retenir leur adversaire suffisamment longtemps pour espérer quelque chose de bon en retour. Le froid du sortilège s'intensifiant, il n'alla cependant pas plus haut que sa main.

- Encore... si seulement... je pouvais ...

      Si elle avait pu, elle aurait rassemblé toutes ses forces pour envoyer l'une de ses plus puissantes magies, mais son corps sombrait une nouvelle fois dans l'inconscience et le sort se tue en un instant sans avoir pu être lancé. Là où Linoa se trouvait, dans le noir le plus complet, elle se demandait si tout se passait comme prévu refusant de croire ce qu'elle avait pu voir. Est-ce que Squall avait réussi à le terrasser, est-ce qu'elle avait pu le soigner à temps ? Est-ce qu'Angel n'avait rien ? Ces questions qui se perdirent à force qu'elle sombrait dans une autre phase. Sa mémoire devenait floue et finalement les derniers évènements s'effacèrent pour laisser place à quelques rêves beaucoup plus joyeux qu'une désastreuse défaite.

→ Squall et Linoa sont enlevés par le Deepground.

Reposté car j'avais perdu mon message ... =X Désolée de la gêne occasionnée ...







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapeau de Plomb et Soleil de Paille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapeau de Plomb et Soleil de Paille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'équipage du Chapeau de Paille
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Spira :: Désert de Bikanel-
Sauter vers: