Accueil

Partagez | 
 

 A la recherche du tomberry perdu [Yuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Jeu 13 Oct - 12:45

Quelle idée d’emmener ce petit chenapan dans un parc d’attraction rempli de monde !!
Maintenant, je n’ai aucune idée d’où il est. Je me sens bien bête là, toute seule, les bras croisés, debout au milieu de la place centrale de cet immense endroit, sans savoir où il a bien put se cacher. C’est un fuyard en plus ce petit malin, il sait comment se cacher, et à tous les coups, il va se confondre aux peluches pour que je ne le retrouve pas ! Zut. Tout ça pour lui faire plaisir, si j’avais su, je ne me serais pas embêtée…


« Excusez-moi, auriez-vous vu un petit bonhomme avec un chapeau, des lunettes… ? »
« Vous avez perdu votre fils !? » Qu’elle s’indigne de suite. Mes paupières papillonnent de confusion.
« Mais non ! » Lancé-je, légèrement horrifiée qu’on me pense maman à mon âge. « Je cherche mon tomberry ! »
Elle me dévisage encore plus, comme si c’était plus terrifiant encore.
« Je n’ai rien vu de ce genre ma petite dame ! Rho la la les jeunes, ils peuvent pas se contenter d’un chien ou d’un chat, il faut forcément qu’ils se trouvent des animaux de compagnie complètement perchés ! Je vous jure, dans mon temps c’est… »
Je ne l’écoute déjà plus. Je lève les yeux vers le ciel avant de lever une main.
« Merci madame, au revoir ! »
C’est un peu impoli mais désolée hein, j’ai pas envie de me faire faire la morale.

C’est pas tout mais je commence à désespérer. Habituellement, il adore ce genre d’endroit ! Pourquoi faut-il qu’à chaque fois, il m’enquiquine en allant se perdre dans des coins impossibles ? Surtout qu’à sa taille et sa tronche, c’est facile de se cacher. Il pourrait être sous une table, dans une auto tamponneuse, sur la grande roue, ou même dans un montagne russe ! Mon regard se tourne vers la maison hantée et automatiquement, je fronce le nez. Je suis sûre qu’il est là-dedans… Mais j’avoue que j’ai pas vraiment envie d’y aller, pas toute seule… Je suis chochotte, d’accord, mais c’est que ça fout les boules ce genre d’endroit !
J’échappe un frisson avant de m’esquiver. Je reviendrai plus tard.

Je me faufile entre les gens dans l’allée des stands, où une odeur de sucre et de friture se mélange. C’est appétissant et un peu dégoûtant en même temps, c’est bizarre tiens… Je m’arrête deux secondes pour admirer toutes les couleurs d’un stand en particulier. Caramels, sucettes arc-en-ciel, barbe à papa pastels, pommes d’amour plus rouge que le rouge ! Je prendrais bien une…

« Aaah mais quelle horreur ! » Mes oreilles sillent et je tourne la tête pour voir… Ah ! Le voilà le petit… !
« Attrapez-le ! » Ordonné-je automatiquement en tendant le bras devant moi.
« Quoi ? Mais je touche pas à cette chose ! » S’offusque le mec qui s’éloigne de mon tomberry.

Je soupire. Décidément, vous êtes tous des froussards ! En plus, il n’a même pas son couteau, je lui ai confisqué !

A la seconde où il me voit au-delà de ses petites lunettes, on dirait qu’un point d’exclamation apparaît au dessus de sa tête avant qu’il ne file, zou ! Tant pis pour ce que je voulais manger, je m’empresse de partir à sa suite, mais je suis vite bloquée par un amas de gens qui attendent pour un manège… Et re-zut ! Exaspérée, je fais un tour sur moi-même en comprenant que c’est repartit à la case départ…
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Jeu 13 Oct - 16:59


De toute sa vie, Yuna n'avait jamais vu pareil endroit. Et pourtant, elle y était bien et avait presque l'impression d'avoir connu ça toute sa vie. Vraiment perturbant, mais au final, elle ne se rendait même pas compte qu'elle aurait du être perturbée par tout ça. Au lieu de ça, elle marchait tranquillement dans les allées avec une énorme barbe à papa de couleur jaune aromatisée à la banane...

Son regard se posait sur une attraction qui consistait à monter très haut à la verticale et ensuite être lâché en étant simplement tenue par un harnais. Un léger sourire aux lèvres, la jeune femme estima que ça ne serait jamais pareil que de tomber dans le vide et d'être rattrapée par Valefore.

Continuant d'avancer, elle approchait cette fois d'une maison hantée, un léger frisson lui parcourut la colonne vertébrale avant de poursuivre son chemin. Yuna n'était pas trouillarde, loin de là, mais on va dire que se faire peur juste pour faire peur... non. Courir à moitié dans le vide au sommet du Mont Gagazet, c'était bien suffisant comme frayeur!

D'ailleurs, un détail étrange... personne ne semblait la reconnaître? Depuis qu'elle était arrivée dans cet endroit - et comment était-elle arrivée? mystère - personne ne l'avait saluée. Elle commençait à trouver tout ça bizarre, mais préféra plutôt en profiter et continua son chemin.

Il y eut des cris, des gens se poussaient pour laisser passer quelque chose et en baissant les yeux, elle vit une petite créature verte courir à toute vitesse en direction des auto tamponneuses, une voix s'était élevée, hurlant de l'attraper, mais trop tard, il avait déjà disparu!

Yuna se mit alors à fendre la foule

«Excusez moi... excusez moi.. c'est vous qui cherchez un petit tomberry?»
«Même pas en rêve! C'est l'autre folle là avec les oreilles de lapin!»
haussant les sourcils, Yuna finit par rejoindre la jeune femme, les mains sur les genoux, elle était un peu essoufflée d'avoir du pousser tout le monde pour passer

«Pfiouuu... excusez moi mais... pfiouu.. est-ce vous qui cherchez un tomberry?» ah tiens? Avec tout ça, elle avait perdu sa barbe à papa.. zut! Bon peu importe, elle désigna les auto-tamponneuses du doigt «il est parti par là...»

Elle finit par se redresser, ramenant ses cheveux en arrière qui lui collaient un peu à la nuque à cause de la sueur, elle finit par s'attarder quelques secondes sur les oreilles de la demoiselle... au début, elle avait cru que c'était une sorte de serre-tête, mais maintenant qu'elle les voyait de près...
«Oh mais.. ce sont des vraies?» malgré elle, elle se pencha un peu pour voir derrière la demoiselle... oui, elle voulait voir si elle avait aussi une queue de lapin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Ven 14 Oct - 7:46

Un profond soupir m’échappe alors que je pose mes mains sur mes hanches. Je ne sais pas du tout où aller. Les autos tamponneuses ? En général, il a peur de ces trucs. Les chocs le rendent nerveux. Quoi que juste pour m’embêter, il serait capable d’y aller, en pensant justement que je ne songerais pas à l’y trouver ! Ce petit malin… Il est beaucoup trop intelligent pour un vulgaire tomberry… ça doit être les lunettes.

Alors que je désespère à moitié, en sachant pourtant très bien que je ne peux pas rentrer sans lui, j’entends une fille qui s’approche de moi en courant. Mes yeux rougeoyants se tournent vers elle. C’est une jolie demoiselle, cheveux châtains, yeux vairons, avec un kimono et un morceau de nuage de barbe à papa de collé sur son obi fleuri. Je la regarde rapidement avec interrogation alors qu’elle me demande si c’est moi qui cherche un tomberry.

Je sens de suite la flamme se rallumer. Ah, espoir !!

« Oui ! Vous l’avez vu ? » Effectivement, elle me mentionne qu’il est partit dans une telle direction. Je tends un peu le cou pour remarquer que c’est effectivement les autos tamponneuses… Oh le petit fumi… chenapan ! Je grommèle un coup en pinçant les lèvres dans une moue mécontente. Je vous jure, avoir un tomberry, c’est pire que d’avoir un petit garçon ! Des fois, j’ai vraiment l’impression d’être sa mère. Mais c’est pire là, parce que n’importe qui pourrait le méprendre pour un monstre et le capturer pour le foutre dans un cirque ! Brr. Cette idée ne m’enchante pas du tout, je dois vite le récupérer.

Mais avant que je puisse filer, la jeune femme se surprend à zyeuter mes oreilles et me demandent si ce sont des vraies… Mes paupières papillonnent deux secondes avant que je ne lève une main pour agripper mes oreilles de lapin. Ah ! Elle parle de ça ! Je souris, amusée comme toujours de l’étonnement des autres sur mes oreilles. Mais…

« Héhé, non. J’aurais pu en avoir des vraies, ma mère est une viéra. » Je retire le serre-tête pour le lui montrer. « Mais comme mon père est un hume, j’ai plutôt hérité de son côté ! Elles sont chouettes hein ? Je les porte un peu en son souvenir si on veut. J’aurais bien voulu en avoir des vraies mais on ne peut pas toujours choisir. » Ça ne me dérange pas trop de parler de ma vie mais là, je m’égare. C’est que je dois trouver Ed moi ! Bah oui Ed. Edgar, mais Ed pour les intimes.

Je remets donc mon serre-tête en ignorant qu’elle a tenté de voir si j’avais une queue de lapin.


« Je vais aller voir vers les autos tamponneuses. Quel petit filou quand même c’ui là ! En plus il a peur des autos tamponneuses d’habitude, mais vous savez il est malin, il sait que je vais croire qu’il a trop peur d’y aller, et que je n’irai pas l’y chercher, alors qu’en fait, il y sera ! »
Je parle trop. Tant pis, j’aime parler. Je garde le sourire malgré la situation cela dit, ce n’est pas le moment de se décourager. Au moins, il est encore dans le parc ! « Merci de votre aide. Les gens ici ont l’air d’avoir peur de la moindre petite différence, c’est fou. »
OK un tomberry quand même, ça peut surprendre sur le coup.

C’est là que j’entends des cris. Oh zut quoi encore ?
Je me déplace rapidement vers les autos tamponneuses pour voir Ed au volant de l’une d’entre elle ! Maladroitement… il est trop petit… Il fonce partout, il va dans tous les sens ! Heureusement que ces trucs-là sont fait pour bouffer des impacts ! Les enfants trouvent ça drôles, ils croient que c’est juste une attraction supplémentaire, ou une mascotte. Je soupire en me laissant tomber en avant. Il m’en fait vraiment voir de toutes les couleurs celui-là.

Je me redresse alors et prends une bonne inspiration.

« Ed ! Descends de cette voiture ! »
« !! »


Le tomberry tourne la tête vers moi et ni une ni deux, il détale… cette fois, vers la grande roue !

« Oh c’est pas vrai ! » Soupiré-je. « Et dire que j’étais venue ici pour qu’il s’amuse… »
Quoi que techniquement… c’est pas justement ce qu’il est en train de faire… ?
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Ven 14 Oct - 10:29


Oh, une pointe de déception se lisait sur le visage de l'invokeur lorsque la jeune femme enleva le serre-tête avec ses fausses oreilles. Elles paraissaient tellement vraies, d'ailleurs, elle parla de sa mère, une viera? N'ayant jamais mis les pieds sur Ivalice et n'ayant pas encore beaucoup rencontré de personnes des mondes du portail, elle ne connaissait donc pas les races qui pouvaient vivre ailleurs.

Maintenant qu'elle avait repris son souffle, la jeune femme s'excusa car elle devait poursuivre le tomberry, autant la suivre car visiblement, elles ne seraient pas trop de deux pour le retrouver

«Je vais vous aider. Il est rapide pour de si petites jambes... ce n'est pas tous les jours que l'on voit un tomberry de compagnie.» pour sûr que Yuna n'en était pas trop rassurée non plus, mais celui-ci ne disposait pas de couteau, ni d'une lanterne d'ailleurs, et c'était généralement les deux armes les plus puissantes dont disposait ce genre de monstre... entre ceux présents dans la Grotte du Priant Volé et les Ruines d'Omega, pour sûr qu'elle en gardait généralement un mauvais souvenir, mais avec un peu d'observation, elle avait bien vu que celui-ci était inoffensif... et puis, un tomberry avec des lunettes quoi.

Elle suivit donc l'inconnue jusqu'aux auto-tamponneuses, la bestiole avait réussi à grimper dans l'une d'entre elles, mais à cause de ses petites jambes, elle ne pouvait pas s'asseoir et se retrouvait donc à moitié debout sans pouvoir voir où elle se rendait! Yuna essaya de contourner alors que la propriétaire de l'animal l'appelait, mais il était décidément bien rapide car au moment où elle tendit les bras pour l'intercepter, il la remarqua et fila en sens inverse vers la grande roue!


«Mais que... attends!! Je ne te veux pas de...» mais trop tard, elle se tourna vers l'inconnue et lui fit signe de venir, ensembles, elles coururent après le tomberry. Un sourire aux lèvres, Yuna avait l'impression de revivre un peu ses anciennes aventures de chasseuse de sphère

«Il est vraiment rapide... au fait, je m'appelle Yuna!» il y eut des bruits, des cris, des gens se poussaient, puis en regardant attentivement les cabines de la grande roue, le tomberry était à bord de l'une d'entre elles et montait tranquillement en les regardant toutes les deux de haut, au travers ses petites lunettes. Les mains sur les hanches, la jeune femme affichait une mine boudeuse

«Non mais il est incroyable! Il a doublé tout le monde pour monter! Bon, il faut réussir à l'attendre en bas, il finira bien par redescendre!» malheureusement, si la bestiole avait réussi à se faufiler, elles n'y arrivaient pas. Les gens ne voulaient pas les laisser passer, elles devaient faire la queue. Se tournant vers Luna, Yuna posa de nouveau les yeux sur ses oreilles avec une pointe de curiosité

«Pardonnez moi mais.. vous avez dit que votre mère était une vera? Je ne connais pas cette race... ni les humes d'ailleurs... vous venez de quel monde?» d'ailleurs, c'était peut être grossier de poser cette question sans même signifier son propre cas, rougissant un peu, Yuna répondit vite «moi je viens de Spira, et.. je suis humaine, enfin moitié humaine, moitié al-bhed en fait. Mais les al-bhed sont humains aussi, ils ont juste quelques particularités physiques qui leur sont propres...» euh, c'était un peu compliqué en fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Dim 16 Oct - 10:00

J’ai Ed depuis longtemps mine de rien. C’est dingue ce que ça peut vivre vieux, un tomberry. Personnellement je ne sais pas trop combien de temps ça peut vivre ces machins… Il paraît qu’ils peuvent vivre des dizaines et des dizaines d’années cachés dans les endroits sombres. C’est vrai que quand ils marchent, si lentement sur leurs grosses pattes marrons, ils rappellent des papis qui traînent un peu et marchent à leur rythme sous le prétexte qu’ils n’ont pas profités de chaque petite chose quand ils étaient mômes.
Mais Ed est jeune. La preuve ; il n’est pas du tout lent, ça non !

Il nous glisse encore entre les doigts et directement, je m’empresse de lui courir après pour le voir grimper dans la grande roue. Il a le bol de passer entre les jambes de tout le monde et glisse dans la dernière cabine disponible ! Je le regarde nous fixer avec ses deux petits yeux jaunes… ça se voit pas mais je suis convaincue qu’il est bien fière de lui le bougre. Je pose mes poings sur mes hanches en fronçant les sourcils alors que ma camarade, qui a tenté de m’aider déjà et m’a dit vouloir continuer à m’aider justement, mentionne qu’il est rapide avant de se présenter. Yuna qu’elle dit. Tiens, ça ressemble un peu à mon nom ça.

Je lâche Ed des yeux pour regarder la demoiselle et lui accorder un sourire.

« Lunasviel. Mais tu peux m’appeler Luna, c’est plus court et plus facile à prononcer. » C’est vrai que c’est bizarre comme nom, Lunasviel, surtout le sviel, les gens ont parfois du mal à le faire rouler facilement sur la langue. Personnellement, j’ai l’habitude, normal.

Mon attention retourne sur mon tomberry qui est maintenant bien haut dans la roue… et malheureusement, impossible de passer, les gens ne veulent pas nous donner un passage gratuit, ce qui est… tout à fait normal en fait. J’entends Yuna mentionner que Ed est incroyable et qu’on devrait l’attendre en bas. C’est clair que c’est la seule solution. Je bouge la tête de gauche à droite en soupirant une énième fois pour cette journée. C’est vraiment exténuant ! Si avoir des enfants ça ressemble à ça, je comprends mieux pourquoi les mamans sont toutes crevées à la fin de la journée… et pourquoi je ne pense pas en avoir un jour. Bien que personne ne soit à l’abri d’un changement, sait-on jamais ma foi.

Comme il n’y a rien à faire tant que Ed ne descend pas de cette roue, Yuna en profite pour m’interroger sur ce que j’ai dis tout à l’heure. Elle me demande si j’ai dis que ma mère était une vera – ratée, viéra ! – et dit ne pas connaître cette race, ni les humes. Du coup, j’en déduis qu’elle ne vient pas d’Ivalice. Je souris, contente de rencontrer quelqu’un d’un autre univers !

« Je viens d’Ivalice. Et c’est viéra. » Dis-je avec un grand sourire. Elle me dévoile venir de Spira et être à moitié humaine, à moitié Al-Bhed. Albed ? Albède ? Quel mot étrange… remarquez, viéra c’est pas moins curieux. Cela dit, les al-bheds sont aussi des humains, mais ils sont différents ? Je fais vite la connexion ; humains = humes. Cela dit, j’ai du mal à saisir ce truc avec les al-bheds, mais je dirais que c’est comme… les crapauds buffles et les crapauds rocheux ? Ce sont tous les deux des crapauds mais avec des particularités différentes ? Oula, je devrais garder cette comparaison pour moi je pense.

« Les humes ce sont des humains alors, je crois ! C’est la race la plus rependue sur Ivalice. Les viéras sont plus rares. C’est un peuple de la forêt qui a des oreilles comme celles-ci, mais les leurs sont vraies. » Je pointe mon serre-tête en souriant. « Elles doivent en théorie rester dans la jungle de Golmore, mais certaines viéras décident de quitter la forêt pour explorer le monde extérieur. Cela dit, une viéra qui quitte la forêt ne peut plus y retourner. »
Je fais une moue un peu navrée. Ma mère a dû abandonner son peuple, je suppose, si elle a rencontré mon père. Personnellement, je n’ai eu que les grandes lignes de leur rencontre. Je ne sais pas pourquoi ma mère a quitté le village d’Eruyt. Je sais juste qu’elle l’a fait. Bon, allez, je retrouve vite mon sourire.
« Ce qui est chouette, c’est qu’une viéra a une espérance de vie bien plus grande que les humes ! Elles peuvent vivre environ trois fois plus longtemps… ce qui veut dire que techniquement, j’ai une espérance de vie cinquante pourcent plus importante qu’un humain moyen. C’est cool hein ? » En théorie. Je sais même pas si c’est fondé, mais hey, je suis moitié viéra ou pas hein ?

Sauf que pendant que je fais ma pipelette, la grande roue a fini son tour. Je tourne la tête pour voir des gens quitter les premières cabines. Comme on ne peut pas passer, j’essai de me hisser sur la pointe de mes pieds pour voir si je repère Ed en mouvement. Mais non… bientôt, toutes les cabines sont vides, et je ne le vois toujours pas. Il a dû filer !! Et cette fois-ci, pas moyen de savoir où il est… Je regarde frénétiquement autour de moi et je crois repérer un petit bidule vert qui se dandine au loin, avec un grand manteau et un chapeau. Mais au lieu de m’exclamer cette fois, je prends ça cool, si je hurle, il va m’entendre c’est sûr. Je retiens l’inspiration que j’allais utiliser pour l’appeler et bientôt, il disparaît dans l’allée avec des machines à peluches.


« Pssst ! Il est partit par là ! » Soufflé-je à Yuna. « A tous les coups, il va essayer de se fondre aux peluches… »
Ça va être une looooongue journée…

Pendant qu’on marche pour rejoindre discrètement l’allée, je décide de continuer à papoter avec Yuna concernant ses origines. J’ai fais bien du blabla concernant les viéras et ma poire, mais j’aime pas paraître égoïste. Je me rattrape du mieux que je peux.

« Donc t’es moitié euh, Al-Bhed c’est ça ? Qu’est-ce qui fait qu’un Al-Bhed est un Al-Bhed ? Ils peuvent cracher du feu ? » Je ris un coup en disant ça, je sais que c’est stupide et insensé, je sais aussi que c’est pas ça. Mais j’ai juste été cherché loin pour l’exagération de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Lun 17 Oct - 11:00


Même si Yuna ignorait encore qu'elle se trouvait au beau milieu d'un rêve, jamais elle n'aurait pu penser que cela puisse être aussi passionnant! Les mains dans le dos - zut, sa barbe à papa! elle n'avait toujours pas réalisé qu'elle l'avait perdue longtemps avant et qu'un morceau était resté accroché à sa jupe - elle regardait de temps en temps les cabines de la grande route, mais posait surtout ses yeux sur Luna. Il faut dire qu'elle devait lever les yeux pour bien la regarder, la jeune femme aux oreilles de lapin était bien grande par rapport à elle!

Elle écoutait ainsi l'histoire de la demi-viera, cette idée d'un autre monde avec de nouvelles races, fascinait la jeune invokeuse qui espérait pouvoir y mettre les pieds un jour! Un peu comme les ronsos qui vivent principalement au Mont Gagazet, les vieras vivaient donc dans une forêt, sauf que contrairement aux grands lions cornus, les lois semblaient bien plus strictes puisqu'une viera quittant sa forêt ne pouvait y retourner.


«Vous dites.. une viera. Il n'y a donc pas de euh... représentant masculin dans cette race?» elle ne savait pas comment le dire autrement, elle n'osait pas dire "mâle" pour ne pas qu'on croit qu'elle les apparentait à une espèce purement animale, ni "homme" puisque de toute évidence, les humains étaient aussi clairement une race à part «en tout cas, j'avoue que cette espérance de vie est assez impressionnante... sur Spira, notre histoire a voulu que malheureusement, il n'y ait guère de gens qui arrivent à atteindre une longue espérance de vie. Pas vraiment par rapport à la santé ou aux gênes, mais plutôt à cause des menaces qui pesaient sur nous autrefois.» il fallait le reconnaître, en dehors des grandes villes bien protégées et des prêtres dans les temples, il était rare de voir des vieilles personnes sur Spira. C'était un fait que Yuna avait remarqué depuis longtemps.

Le tour de la grande roue était terminé et malheureusement, le petit tomberry leur avait échappé - encore. Luna le repéra, s'apprêtant à hurler pour l'appeler et se ravisant en jugeant surement que ça ne ferait que le faire fuir encore! Yuna comprit qu'il fallait se la jouer discret et elles avancèrent donc prudemment vers le passage où s'était enfuit la petite bestiole verte. Ce qui ne les empêchait pas de discuter encore! Cette fois, Luna s'interrogeait sur les al-bhed! Ce qui fit bien rire la jeune femme qui ramena une main sur sa bouche pour contenir son rire

«Hmpff.. non quand même pas! Même si je pense que mon oncle aurait adoré!» pour sur que si Cid pouvait cracher du feu, il serait devenu une véritable attraction et aurait pu se faire pas mal d'argent! Lui qui cherchait un moyen de récolter des fonds pour son refuge... «les al-bhed sont un peuple du désert. Ils sont pratiquement tous blonds» ceux qui ne le sont pas sont soit chauves, soit ils se colorent les cheveux, un peu comme Frangin! «mais ils ont surtout les yeux verts avec une petite spirale à l'intérieur. C'est probablement pour ça que j'ai un œil bleu et un œil vert.. à cause de ma mère qui était al-bhed.»

Elle eut un sourire amusé, la tête légèrement penchée sur le côté alors qu'elles arrivaient enfin au niveau des immenses machines à peluche! L'invocatrice s'approcha et regarda si le tomberry aurait pu rentrer à l'intérieur
«Ce n'est pas très commun d'avoir un tomberry comme animal de compagnie. Certes, je suppose qu'une fois débarrassés de leur couteau et de leur lanterne, ils sont moins agressifs, mais comment vous avez fait pour l'apprivoiser? Sur Ivalice, ils sont plus gentils?» elle parlait toujours d'une voix calme et douce, prouvant qu'elle n'éprouvait pas spécialement de crainte ou autre à l'égard de la créature, pour le moment du moins «car je peux vous dire que sur Spira, ils font partie des monstres les plus redoutables qui soient! On ne peut pas les attaquer sans se prendre un retour de bâton particulièrement violent!» et ce n'est rien en comparaison de leurs coups de couteaux...

Elle remarqua alors au loin, un stand où il fallait tirer une corde pour gagner une peluche au hasard, elle la voyait à travers la vitre de la machine devant laquelle elles se trouvaient, un sourire malicieux sur les lèvres, elle fit un petit signe de tête à Luna tout en murmurant

«Regardez! Je crois qu'il s'est caché là bas.. vous voyez? Il y a trois tomberry en peluche, mais l'un d'eux porte des lunettes... il a probablement enlevé son chapeau?» vraiment malin le petit bougre!

Un enfant près d'elles attendait avec sa petite pièce d'un gil, voulant surement jouer à la machine à peluches, mais il semblait surtout fixer intensément Luna... dans son autre main, il avait un petit œuf en chocolat avec des dessins dessus, mais Yuna ne fit pas tout de suite le rapprochement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Ven 21 Oct - 11:34

Y a-t-il des mâles viéras ? C’est vrai que j’en ai parlé comme s’il n’y avait que des femmes. Je rectifie.
« Oh, oui bien sûr, mais ils vivent séparément. Les euh, mâles – je ne suis moi-même pas certaine de la façon de les appeler – sont très territoriaux et compétitifs. Ils se battent pour des prunes, ils vont jusqu’à entrer en conflit avec les leurs pour de la nourriture. Les femel… enfin, les femmes sont bien plus paisibles et restent dans leur coin. Ils n’entrent en contact que si nécessaire. » Pour des échanges politiques je présume, même si j’ai toujours cru que c’était pour s’accoupler finalement… On va dire ce qui est, une viéra ne pousse pas bêtement dans le sable hein ? Il faut deux viéras pour faire un petit bout de chou.

Par contre, Yuna m’avoue que sur son monde à elle, les gens ne vivent pas bien longtemps à cause des nombreuses menaces qui planent sur leurs têtes… Il y a des menaces partout avec les monstres mais je suppose que ça doit être pire… Je ne cherche pas à m’informer à ce sujet, j’ai l’impression que ce serait un sujet de conversation assez sombre. Autant rester sur des idées joyeuses et c’est pourquoi je me plais à lui demander ce que sont les Al-Bheds en insinuant qu’ils doivent cracher du feu ! Bonjour l’humour.

Mais non, même si son oncle – sûrement Al-Bhed – aurait bien voulut. Elle me mentionne qu’en fait, ce sont surtout des détails physiques. Les Al-Bheds sont surtout blonds et vivent dans le désert. Leurs yeux sont également extraordinaires puisqu’ils ont des spirales dedans ! Et qu’ils sont verts. Le pourquoi elle a un œil vert.

« Ça doit être vraiment beau ! » Que je lance en m’imaginant déjà les yeux avec des spirales dedans. J’avoue par contre avoir du mal à me l’imaginer. Je tourne le regard vers Yuna mais son œil vert, hérité de sa mère à priori, n’a pas de spirale. C’est juste un œil vert banal.

Comme il n’y a toujours pas de trace de Ed dans les parages et que les peluches sont par dizaines, on continue de papoter, cette fois à propos de mon tomberry. Elle me partage son étonnement à ce que j’aille un tomberry de compagnie parce que en général, ils ne sont pas commodes. Elle me demande s’ils sont plus gentils sur Ivalice… Je bouge la tête de droite à gauche.

« Honnêtement, il n’y en a pas sur Ivalice. Je sais toujours pas d’où il sortait. Un jour j’ai trouvé un genre de petite bestiole qui ressemblait à un espèce de têtard et c’est devenu ce petit… filou. » Ce que je ne sais pas, c’est qu’il en existe, mais plutôt vers les îles célestes… Donc ça expliquerait pourquoi je suis tombée sur un Tomberry un peu paumé sur les terres d’Ivalice. Il se serait perdu, je suppose.

Par contre, ça ne me dit pas où est Edgar.

C’est Yuna qui m’interpelle ; il serait caché parmi des peluches un peu plus loin. Je plisse les yeux pour constater en effet qu’il y a des tomberries en peluche, mais l’un d’entre eux a des lunettes ! Il a dû enlever son chapeau le petit bougre… Il est vraiment trop malin. Je pince un peu les lèvres en me disant que je me donne vraiment trop de mal pour ce chenapan.

« Ouep. Je pari que c’est lui ! C’est fou ce qu’il est intelligent malgré son tour de crâne… » Je dis ça pour rire hein. Malgré tout, j’adore cette vilaine bête, il est adorable à ses heures perdues, mais il aime un peu trop jouer. Je me prépare à me diriger ni vu ni connu vers ce jeu quand je me sens drôlement fixé. A côté de moi, il y a un gamin qui me dévisage avec un œuf en chocolat qui commence à fondre dans sa paume. Il a l’air euh, hypnotisé ? Ce serait le bon qualificatif je crois vu sa tête. Je me dis qu’il n’a jamais dû voir des oreilles de lapin, aussi fausses soient-elles, et décide de le contourner avant de l’entendre s’exclamer.

« Mamaaaan ! Maman, maman, y’a le lapin de Pâques ! »
Je sens les cheveux de ma nuque qui s’hérisse. Le lap— !? Je suis pas un lapin de Pâques !! Je me tourne et dévisage le gosse avec étonnement et incrédulité. Je baisse même les yeux vers mon postérieur pour voir si je n’ai pas tout d’un coup une queue pompon de lapin qui me serait poussée ! Mais non. Sa mère lui posa une main sur l’épaule avec un sourire patient.
« Mais non mon chéri, tu vois ? C’est une demoiselle déguisée. »
Elle semble attendre que je confirme. Je ris nerveusement en enlevant mon serre-tête.
« Hehee, eh oui ! Désolée ! » Le gamin a l’air déçu. Bah désolée mais… voilà quoi…
Je remets mon serre-tête et me tourne vers Yuna. Ça doit bien la faire marrer tiens.

« Le lapin de Pâques… moi je me l’imagine plutôt comme un gros truc dodu et rose… » Maugréé-je avant de reprendre la route.

Une fois devant le jeu où je vois Ed, je dévisage le stand avant de tourner la tête vers la demie Al-Bhed.

« Il faudrait essayer de l’attraper vite… J’ai pas des gils à l’infini sur moi, je pourrai pas avoir beaucoup de tentatives. » Et c’est pas une façon de quémander des sous à Yuna, c’est surtout que je ne veux pas m’amuser à faire ça toute la journée juste parce que ce maudit Tomberry ne veut pas rester bien sagement à mes côtés ! « T’as qu’à essayer la première ! » Lui dis-je en lui donnant de quoi payer son tour. « Si c’est moi, à tous les coups, je vais foirer. » Justement parce que Ed ne veut pas que le choppe. Humph.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Lun 24 Oct - 10:38


L'Histoire d'Ivalice devait surement être intéressante s'il existait d'autres races comme les vieras! En tout cas, Luna elle-même ne semblait pas tout savoir d'eux, ce qui montrait qu'ils cultivaient un certain mystère et vu qu'elle n'était qu'à moitié viera, surement qu'elle n'avait pas pu avoir accès à toutes les informations sur son peuple, de ce que Yuna avait compris, sa mère avait du quitter sa forêt pour être avec un humain.

Au moins, l'avantage de courir après ce tomberry, c'est qu'elles pouvaient faire mieux connaissance! L'une parlait des vieras, l'autre des al-bhed. Elle eut un sourire amusé en voyant Luna s'approcher pour s'assurer qu'elle n'avait pas de spirale dans les yeux, malheureusement non, elle n'avait qu'un œil vert classique.

Mais finalement, l'invokeuse avait repéré le petit bonhomme, planqué dans des peluches! Et alors qu'elles allaient s'approcher pour essayer de le "gagner" au jeu, un enfant s'était approché et avait visiblement pris la viera pour le lapin de Pâques! Yuna eut du mal à se contenir de rire!

«En fait, sur Spira, de nombreuses personnes se déguisent en lapin pour Pâques! Même si le déguisement est quand même plus complet...» ils sont spécialistes, sur Spira, pour avoir des déguisements ridicules. Yuna se souvenait encore de la fois où elle avait du enfiler celui de la mascotte mog! Il faisait une chaleur étouffante là dedans et elle se demandait bien comment faisaient des gens pour passer leurs journées dans ce genre de costume!

Enfin, au moins, Luna n'avait pas été vexée et elles pouvaient retourner à la chasse au tomberry! Elles s'approchèrent du stand, il semblait rester résolument immobile, comme s'il pensait qu'elles ne l'avaient pas encore vu. Malheureusement avec ce genre de jeu de hasard, il allait être difficile de le choper! Elle prit également quelques gils, mais tout comme Luna, elle ne roulait pas sur l'or

«On fait quelques essais et puis euh... on trouvera?» peut être que si elle lançait un petit sort de lumière sur les peluches, le tomberry aurait peur et filerait, Luna n'aurait qu'à se placer derrière pour l'intercepter? Oui, ce serait le plan B.

En tout cas, Yuna essayait de suivre les cordes, ce n'était pas évident car elles se rassemblaient toutes à un endroit, et elle avait beau se tordre le cou, elle n'arrivait pas à suivre clairement celle qui semblait rejoindre le tomberry situé à côté d'Ed... elle finit par tenter le coup quand même, mais se retrouva avec une corde vide.

«Désolée ma p'tite dame... un autre essai?»
«Oui, s'il vous plaît. »
malheureusement, après trois essais, il était préférable de renoncer. Yuna avait quand même gagné une toute petite peluche représentant une sorte de petit lion orange, elle ne connaissait pas cette race, mais c'était mignon. Elle se tourna vers Luna et lui exposa donc son plan B

«Vous devriez aller vous placer à l'arrière du stand, je vais lancer un petit sort de lumière, en espérant que ça l'incite à fuir et vous le récupérerai à la sortie?» évidemment, elle viserait les peluches, elle ne voulait pas blesser le tomberry... mais à voir si Luna serait quand même d'accord avec ce plan ou si elle avait une autre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Dim 30 Oct - 4:27

Si perso, je ne suis pas trop fan de m’être fait comparée à un lapin de Pâques, ça a effectivement fait sourire Yuna. Bon tant mieux quelque part, je préfère ça plutôt qu’on en boude. Le gamin a déjà filé avec sa maman de toute façon donc on peut se concentrer sur autre chose, mais je ne tarde pas à apprendre que sur Spira, les lapins de Pâques possèdent en effet un costume bien plus complet, comme je l’ai décrit finalement, grosso modo – gros truc rose genre costume de mascotte. Il doit faire vachement chaud là-dedans cela dit, ça me tente absolument pas de tenter l’expérience, donc si lapin de Pâques je dois être, ce sera avec ce truc sur la tête, point final…
Et peut-être la queue en pompon.

Maintenant notre problème principal, c’est surtout Ed, qui fuit encore et toujours. Maintenant, il est planqué dans le stand à peluches et n’a pas l’air de vouloir abandonner la course. De toute façon pour l’instant, c’est clairement lui qui a l’avantage. Heureusement que j’ai Yuna avec moi, au moins, ça rend la chasse un peu plus palpitante.

Je lui suggère d’essayer d’abord, ce à quoi elle acquiesce, même si je me sens un peu mal de l’obliger à dépenser ses gils pour ma poire. J’aurais pu juste prévenir le mec du stand que mon tomberry joue à cache-cache dans son lot de peluches, mais je doute qu’il aurait accepté de me croire – ce serait une excuse toute faite pour avoir une peluche gratuite. Oh monsieur ! L’énorme chat avec un pompon là, c’est mon animal de compagnie, je peux le récupérer ? Z’en faites pas s’il bouge pas, parle pas, mange pas, c’est juste qu’il fait le capricieux ! Bah oui tiens, ça fonctionnerait… ou pas. Il va donc falloir se contenter de la manière habituelle. Normale. Chiante.

Mais Yuna n’a pas de chance et malgré ses tentatives, zéro point de notre côté. E pour effort.
Je penche la tête sur le côté en soupirant. L’invokeuse s’approche alors de moi pour me proposer un plan B : utiliser un sort pour effrayer Ed et l’obliger à quitter sa place. Ce serait une bonne idée, et même si elle le frappe par inadvertance, je ne lui en voudrai pas – ça se devine pas comme ça, mais il est vachement solide le bougre. Je pince les lèvres dans une moue tordue, un peu du genre je réfléchis mais je suis pas certaine, mais en fait si. C’est notre seule option si on ne veut pas se retrouver ruinée.

« OK. » J'espère que Ed n'a pas entendu. « Bonne idée ! »

Je m’éclipse donc en faisant chiche de chercher ailleurs jusqu’à contourner le stand – non, je siffle pas bêtement, ce serait trop flagrant. Je me retrouve derrière le stand pour m’apercevoir qu’il y a des ouvertures par lesquelles Ed pourrait bien filer, mais généralement parlant, je pense pouvoir dire être capable de le coincer. J’attends donc le signal.

Zou ! Je vois un petit éclat de lumière, j’ignore si le mec qui tiens le stand s’en est rendu compte, mais dans l’empressement du moment, l’anxiété de foirer le coup et le bref instant où je peux agir, je bondis promptement sur le tomberry qui file.
« Je te tiens !! » M’écrié-je en étant bêtement roulée en boule par terre, le tomberry serré dans mes bras. « Maintenant tu vas arrêter de… de… » J’arrête de parler en fronçant les sourcils, et me mets à tâter le tomberry. Heeeeeey ! C’est une peluche ! Je me relève de par terre, replace mon serre-tête, et dévisage la peluche que je tiens d’une main en faisant la moue. En fait, quand Yuna a shooté sa magie de lumière, Ed a bien sursauté, mais il a entraîné une autre peluche avec lui, un tomberry aussi. Il a dû la lancer pour faire diversion. Mais c’est pas croyaaaaable…

Lorsque Yuna me rejoint, je fais la moue, puis lui tend le tomberry après avoir retiré un peu la poussière dessus.
« Tiens, cadeau. » Je ris un coup. Franchement, cette situation est ridicule !

On a fait la majorité des manèges. Je peux déjà deviner où il a dû filer ; la maison hantée. C’est un endroit où je ne voulais pas mettre les pieds, mais il va bien falloir y aller. J’espère seulement qu’après, il va nous laisser tranquille et accepter de rentrer à la maison. C’est pas tout mais j’aimerais bien être rentrée pour le diner. Je fais demi-tour pour regarder en direction de la grosse baraque pseudo-hantée et plisse les yeux pour voir des gens se pousser subitement, comme si une chose se frayait entre leurs jambes pour vivement s’esquiver. Et bah oui, je me disais bien aussi…

« Il y a plus qu’un endroit où on pourra le coincer, et c’est là où je voulais pas mettre les pieds. » Je prends une profonde inspiration avant de me tourner vers Yuna, en espérant qu’elle acceptera de m’accompagner… parce que je suis chochotte, m’voyez. « La maison hantée. »
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Dim 30 Oct - 19:00

Spoiler:
 


Difficile d'imaginer qu'une créature aussi petite puisse être aussi rapide et agile! Elle avait toujours connu les tomberrys un peu patauds, qui avancent très doucement - et c'est pas plus mal vu comment ils font mal une fois qu'ils sont à portée de coups! - mais celui-là filait drôlement vite!

Yuna attendait le feu vert de Luna pour déclencher un petit sort de lumière et ainsi effrayer le petit monstre, elle ne voulait évidemment pas le toucher, juste l'effrayer suffisamment pour qu'il prenne la poudre d'escampette! Elle se concentra et créa donc une petite sphère de lumière qu'elle envoya juste au-dessus des peluches, il y eut de l'agitation, certaines d'entre elles volèrent, signe que ça avait marché puisque ça voulait dire que le tomberry avait filé, il y eut du bruit derrière, mais le responsable du manège se préoccupait davantage de ranger ses peluches que de ce qu'il se passait derrière! Yuna se dépêcha de faire le tour et trouva la femme aux oreilles de lapin, par terre mais tenant... une peluche?


«Où est-il?» Luna semblait presque désespérée, elle tendit à Yuna la peluche du tomberry qui avait été substituée à Ed, vraiment malin ce petit! Malheureusement, il avait encore disparu et il fallait encore le chercher! Yuna prit la peluche et la serra contre elle avec un sourire amusé, ça lui faisait un peu penser aux peluches de Lulu, bien qu'elle ne se souvenait plus si son amie mage noire avait déjà eu une peluche comme ça! - elle en avait eu tellement d'un autre côté...

Enfin, des gens s'agitaient au loin, il n'était pas compliqué de deviner que le petit tomberry devait en être la cause! Il s'était dirigé vers la maison hantée, ce qui ne semblait pas faire plaisir à Luna

«Tu as peur?» elle posa une main sur le bras de la jeune femme en lui souriant d'un air encourageant «Je sens qu'on va avoir l'air malignes là dedans toutes les deux!» car il fallait le reconnaître, Yuna n'était pas beaucoup plus courageuse quand il s'agissait de ce genre d'attractions! Disons que se balader dans l'obscurité avec n'importe quoi qui peut vous sauter dessus hein...

Enfin bon, elles grimpèrent dans la petite voiture qui démarra, l'invokeuse serra fort la peluche contre elle, au moins, elle pourrait y plaquer sa bouche pour camoufler ses cris! À peine à l'intérieur, elles se retrouvaient dans le noir complet, l'ambiance s'y prêtait et la lumière s'alluma sur un squelette! Yuna sursauta, mais ne cria pas pour cette fois, il ne faisait pas trop peur celui la, mais bon... elle se tourna vers Luna, un peu inquiète


«Il risque d'y avoir d'autres tomberrys là dedans... comment on va reconnaître le vôtre?» car déjà, elle pouvait voir des fantômes plus loin, des monstres assez fréquents sur Spira, notamment dans la Plaine Foudroyée, donc des tomberry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   Jeu 3 Nov - 19:00

Note :
 

Où il est ? Je sais pas moi où il est, mais je sais qu’il va finir au lit rapido en arrivant à la maison ! Humph !
Pour le moment, je sais par où il s’est dirigé et je dois admettre que ça ne m’enchante pas tellement, pas plus que ça en tout cas. Je ne me sens pas à l’aise avec les sursauts intempestifs et les peurs soudaines ! Ça me… ben, fait peur. Je sens la main de Yuna sur mon bras, elle me demande si j’ai les jetons justement. Je ris un peu nerveusement en haussant les épaules alors qu’elle dit qu’on va avoir l’air bien maligne toutes les deux, ce qui me permet de comprendre son malaise, à elle aussi.

On grimpe donc en duo dans le petit wagon qui va nous permettre d’avancer sans trop d’efforts. Je regarde autour de moi et dès que la voiture se verrouille et que la barre de métal nous tombe sur les cuisses, je sens une boule dans mon estomac. Je ne sais pas du tout si je vais arriver à garder la face bien longtemps avec tout ça… Je déteste les maisons hantées, et ce petit sacripant le sait en plus…
« J’suis sûr qu’il l’a fait exprès… » Boudé-je en faisant la moue. Ed se fait pas chier en même temps, quand il est déterminé, il ne se fait pas avoir, il va dans tous les coins, je l’ai déjà poursuivi pendant une heure dans mon appartement de Bhujerba ! Et il n’est pas si grand !

Le noir nous enveloppe et je déglutis en m’affaissant un peu sur mon siège. L’ambiance est glauque, et soudain, lumière ! Squelette ! GAH ! Merde. Ayé j’ai l’air con. Je sens mon cœur qui palpite et je pousse un gémissement plaintif en comprenant que ça va être long. Yuna me fait remarquer un truc cela dit ; il risque d’y avoir quelques tomberrys dans l’attraction, le repérer ne sera pas facile. Je penche la tête sur le côté en comprenant ce qu’elle veut dire. Ça risque d’être chaud effectivement.

« Certes… Je sais pas… Je vais essayer de croire que je pourrai le reconnaître. » Je souris avant de me tourner comme si j’espérais le voir là, mais une lumière s’allume et un énorme bombo avec la bouche grande ouverte apparaît ! Je sursaute si violemment que mes mains s’agitent toute seule. Punaise ! C’est vraiment embarrassant !
Vivement qu’on trouve ce petit garnement !!

Après quelques sursauts gratuits, j’entends des tintements un peu plus loin, comme des cliquetis. On est dans une pièce dans une ambiance verdâtre et beaucoup de tomberrys menaçants rôdent avec leurs couteaux bien aiguisés. Ce sont des faux évidemment mais j’en remarque un plus petit, qui ne marche pas au même rythme que les autres et qui paraît pataud, trop rapide pour eux. Je plisse les yeux et le reconnait de suite !
« Il est là ! » Soufflé-je fortement en pointant Ed du doigt. Alors je fais un truc complètement idiot ; je retire la sécurité du wagon et je me lève pour détaler des rails et me jeter dans l’attraction. Cette fois-ci, il ne m’échappera pas ! J’ondule entre les tomberrys et Ed n’a que le temps de se retourner et de sursauter lui-même que je lui bondis dessus, faisant tomber un autre tomberry – qui n’est en fait qu’un animatronique. Je tiens fortement Ed dans mes bras alors qu’il se débat. « Hé ça suffit gros malin ! On rentre à la maison. » Finalement il capitule en cessant de gigoter. Enfin !

« Hé ! Non mais ça va pas ! Sortez immédiatement de l’attraction mademoiselle ! » La voix me fait sursauter, je remarque un garde de sécurité qui me dévisage tandis qu’un autre vient remettre le tomberry mécanique en place.
« Héhé… pardon… » Je me lève, un peu gênée, en serrant Ed contre ma poitrine. Je rejoins Yuna qui doit du coup sortir aussi puisqu’elle était avec moi et ils estiment qu’elle était dans le coup ! Zut, pardon. Je me sens bête, mais au moins j’ai récupéré Ed. On nous escorte jusqu’à l’extérieur, où la lumière du jour m’aveugle momentanément.

Bon au moins, j’ai retrouvé Ed !
« Fiou, quelle aventure… » Je jette un coup d’œil boudeur à Ed avant de sourire à Yuna. « Merci beaucoup de ton aide ! La prochaine fois, je lui mettrai une clochette, comme ça au moins, je le retrouverai plus facilement… » Annoncé-je non pas sans rire ensuite. Je sens Ed s’alourdir dans mes bras, l’air las. Il doit trouver désolant d’avoir une clochette au cou comme un simple chat ! Mais il n’avait qu’à écouter, zut de zut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du tomberry perdu [Yuna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du tomberry perdu [Yuna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche du souvenir perdu, ou quand ce n'est plus un trou de mémoire, mais carrément le grand canyon ! [Adélaïde... et autres ?]
» A la recherche du temps perdu
» [Terminé - Rude an 6]A la Recherche du Chemin Perdu
» A la recherche du grimoire perdu
» A la recherche du pyjama perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Flood :: Hors RP-
Sauter vers: