Accueil

Partagez | 
 

 Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joan

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Mer 12 Oct - 9:05


Une réception avec Linoa

Jamais ils n'ont été aussi élégant. Cross disait qu'il fallait au moins ça pour prétendre à aller à la réception donné par le major Caraway, pourtant Joan n'était même sûr de savoir qui était cet homme ! Pour lui, il s'agissait seulement de tenir compagnie à de riche adultes qui s'ennuyaient. Le garçon soupira, il était sûr de s'y ennuyer et de pas y trouver sa place, mais puisque Cross voulait y aller, lui le devait aussi et puis il essayerait de bien se tenir ! S'il y avait des gâteaux à manger là-bas, cela vallait peut-être le coup après tout...

Il ne pensait plus qu'à ça, les pâtisseries. Maintenant dans la salle avec les grands qui parfois, étaient accompagnés de leurs enfants. Joan trépignait, il cherchait du regard une table sur laquelle seraient posé plein de plat délicieux.
La petite musique de fond semblait être là juste pour faire du bruit qui ne couvrait pas les discussions  des grands. Si ça trouve, il y avait parmi eux, des gens qui l'avaient rouspété quand il était encore dehors et avait essayé de voler des gens où l'avait regardé l'air dégouté quand il avait fouillé dans leur poubelle...Il se souvenait encore de la frayeur qu'il avait eu quand la grosse dame du restaurant, l'avait vu qui s'était introduit dans les cuisines pour piquer dans les assiettes. Elle l'avait attrapé, allumé ses fourneaux et menacé de lui brûler le bras ! En y repensant, Joan frotta son avant-bras qui avait été un peu trop près de la flamme...

Il tira sur la manche de la veste de Cross pour attirer son attention et lui demander s'ils pouvaient partir, tant pis pour les gâteaux de toute façon, il ne les voyait nulle part !

"Tu es sûr de vouloir t'en aller ?" lui rétorqua Cross en souriant "Alors qu'il y a là-bas une table avec tes pâtisseries préférées qui n'attendent que toi ?"

Il désigna un endroit à leur droite, un peu au fond de la salle. Joan se mit sur la pointe des pieds pour essayer d'y voir plus clairement. Tous ces gens partout, lui cachait la vue. Il interrogea son père du regard, comme pour demander s'il pouvait aller voir. D'un simple hochement de tête, Cross donna sa bénédiction. Il le couvait du regard, les yeux rieurs en regardant le petit essayer de se faufiler entre les invités pour découvrir cette fameuse table des merveilles.

"Finalement, tu ne veux plus rentrer, hein." Murmura alors Cross.

Joan s’engagea parmi les grands et les bouscula carrément pour atteindre son objectif et quand enfin il vit les gâteaux se dresser devant lui, ses yeux brillèrent de tout leur éclat.
En premier, il prit une chouquette qu'il enfourna entièrement dans sa bouche. Puis, il regarda à gauche et droite et lorsqu’il pensa que personne ne le regardait, il en glissa une dans sa poche et s’apprêta à faire de même avec la troisième chouquette...sauf qu'un homme s'était approché, sans qu'il le remarque...Il lui fit une petite claque sur la main, pour qu'il la lâche. Ce qui fit le garçon sous le regard désapprobateur de l'homme qui tourna ensuite les talons. Ni vue ni connu, comme l'homme n'était plus là à le surveiller, il reprit sa chouquette et elle retourna directement dans sa poche.

"Han...sale voleur...ton papa te nourrit pas ?!" Dit soudain un jeune garçon tout près de lui. Trop concentré sur les pâtisseries, il ne l'avait pas vu approcher non plus celui-là...

"Si je...au revoir !" s'exclama Joan en déguerpissant vite fait.

Il se cacha derrière quelqu'un, n'importe qui, il n'avait même pas vu son visage, il savait juste que c'était une petite fille. Il faisait le gros dos en essayant de bouger le moins possible. Il aurait voulu retourner auprès de Cross, mais il parlait avec un homme à présent. Il ne voulait pas lui attirer des ennuis, surtout après avoir promis d'être sage...et puis si la fille se retournait en protestant, il pourrait toujours lui offrir une chouquette...


Dernière édition par Joan le Sam 24 Juin - 19:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Mer 12 Oct - 16:08

Une réception avec Joan

      Ce soir-là, le Major Caraway avait organisé une réception accueillant majoritairement les hommes les plus riches de la ville, sa famille, ainsi que quelques connaissances de l'armée galbadienne et bien d'autres gens encore. Cette réception avait pour but de célébrer le huitième anniversaire de sa fille, mais c'était aussi un moyen pour lui de recevoir quelques rendez-vous par la même occasion. D'une pierre, deux coups, le Major en profitait pour les recevoir tout en ayant organisé une fête d'anniversaire à sa fille. Une grande partie de la haute société avait répondu à l'appel et la salle était pleine. Seul la piste de danse n'était pas encore utilisé entièrement.

      Dans le fond de la pièce se trouvait les musiciens qui jouaient une mélodie de détente en attendant que la soirée batte de son plein. Les artistes se relayaient, il y avait toutes sortes d'instruments, des violons, des contrebasses, des instruments à percutions, ainsi qu'un piano à l'écart de la scène, enfin tout ce qui était nécessaire en somme pour que tous les invités passent une agréable soirée. Les tables à buffets étaient remplis de victuailles, les serveurs faisaient de nombreux allez-retour en cuisine pour apporter de nouveaux plateau lorsque ceux-ci venaient d'être consommé. Bien sûr, la pièce maîtresse n'était pas encore arrivé, le gâteau d'anniversaire arriverait en dernier. Les cadeaux des invités étaient posés sur une table attendant leur heure d'être enfin déballés.

      Toute cette organisation avait été prévue dans les moindres détails. Une fête qui aurait pu faire briller les yeux de n'importe quel enfant et pourtant la petite fille, hôte d'honneur de la soirée sans compter son père, n'avait pas l'air de s'amuser tant que ça, au contraire, elle arborait une mine triste. Même si son père était présent, ce n'était pas pour autant qu'il s'occupait vraiment de sa fille puisqu'il passerait la plupart de son temps à discuter et négocier quelques contrats avec la plupart des personnes rassemblées à cette soirée, mais la principale raison à cela était due au fait que sa mère ne serait pas là pour célébrer avec elle son anniversaire et cela la rendait malheureuse.

      Bien sûr, il n'y avait pas que des adultes à cette soirée, il y avait aussi des enfants afin que la petite n'ait pas le temps de s'ennuyer, mais Linoa n'avait pas vraiment envie de jouer même si quelque part on essayait de lui forcer la main. Afin d'être bien vu par le Major, certains des parents de la salle tentait de pousser leur enfant à jouer et devenir l'ami de la petite fille afin de servir leurs propres intérêts. Malgré tous les efforts du monde, Linoa n'arrivait pas vraiment à se lier d'amitié avec les autres enfants, elle les enviait, car ils avaient une maman eux au moins.

      On ne peut pas dire que le Major s'occupait aussi bien de sa fille en tant que père, il était toujours occupé, même ce soir encore et ce quotidien ennuyait vraiment la jeune fille qui n'avait qu'une envie, partir se réfugier dans sa chambre. Pourtant, elle avait essayé de demander la permission de se retirer en allant voir son père, tirant sur le bas de sa veste pour lui soumettre son souhait alors qu'il était en train de discuter avec l'une des nombreuses personnes de la salle.

- Papa, demanda-t-elle d'une petite voix, est-ce que je peux retourner dans ma chambre, s'il vous plaît ? Fit-elle en tirant sur la veste jusqu'à ce qu'elle réussisse à capter son attention.
- Voyons ma chérie, c'est ton anniversaire aujourd'hui, tu devrais en profiter pour t'amuser, dit-il en posant son verre sur un des plateaux. Il s'abaissa à son niveau et l'incita à l'imiter à regarder dans sa direction. Regarde, tu peux aller jouer avec des enfants de ton âge si tu veux, ils sont venus rien que pour toi.

      La perspective de jouer avec d'autres enfants ne lui plaisait guère. Fille unique, Linoa était plutôt une petite fille calme et tranquille qui passait la plupart de ses journées à apprendre ses leçons avec des professeurs particuliers et jouer avec les domestiques. Alors qu'elle allait protester et réitérer sa demande, son père s'était relevé et continuait sa conversation avec ses invités, ignorant les nouveaux appels de sa fille. Voyant qu'il était impossible de discuter et d'avoir un minimum d'attention, la petite fille cessa son geste et s'éloigna de son père.

      Elle regardait avec envie l'arrière porte de la salle, celle utilisée par les domestiques, elle comptait s'enfuir d'ici en l'empruntant, sauf que, à son grand regret, la porte avait été verouillée. Il ne restait plus que la porte à double battant de la grande entrée ou bien celles des cuisines. Au choix, elle pouvait soit aller dans les jardins ou bien imposer sa présence auprès des cuisiniers. Enfin pour le moment, l'estomac de la petite criait famine et ces bonnes choses délicieuses servies sur des plateaux n'attendaient qu'à être dégustées. Linoa se dirigea vers l'un des buffets de la salle pour aller manger un petit quelque chose qui l'aiderait à patienter jusqu'à ce que la soirée se termine même si cela promettait d'être assez long.

      Tout à coup, à travers les invités se glissait un des enfants de la salle et arriva jusqu'à elle et en profita pour se cacher derrière son dos. Qu'elle drôle de façon de se comporter, l'enfant avait l'air d'avoir peur de quelque chose, comme s'il venait de faire une bêtise. Il avait l'air de chercher des yeux une personne, son regard resta un instant figé. Linoa ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait dans la tête du jeune garçon. Elle se retourna vers lui et l'observa quelques instant. Le petit garçon était habillé comme les grands, vêtu d'un costume qui vraisemblablement avait du vécu, sur sa veste l'un des boutons avait décidé de se faille la mal, il n'en restait plus qu'un petit fil pendouillant, l'ouverture laissait entrevoir une chemise qui avait perdu de sa blancheur. Des détails qui n'avaient sans doute pas échappé à la plupart des invités, les enfants du coin le regardait d'un air moqueur, Linoa se demandait bien pourquoi.

- Tu vas bien ? Lui demanda-t-elle gentiment. Elle l'observa un petit moment avant de constater que quelque chose n'allait pas, il avait l'air d'avoir peur et n'essayait même pas de la regarder. Oh, tu t'es fait mal quelque part ? Questionna-t-elle en essayant de prendre la main que le garçon tentait de cacher et ressentit à son contact quelques tremblement sans avoir pu la prendre vraiment dans la sienne. Oh, mais tu trembles !

      il n'y avait pas de raison à avoir peur, les adultes étaient là et aucun monstre ne pouvait entrer dans la maison. Enfin, sauf celui qui était caché sous son lit, mais tant qu'il y avait de la lumière il n'osait pas se montrer en avait-elle conclu ce qui fait que depuis elle dormait toujours avec une veilleuse près d'elle. Alors de quoi pouvait bien provenir les tremblement du jeune garçon. La petite fille restait là, plantée devant lui en attendant qu'il daigne bien à montrer le bout de son nez. Il n'y avait pas de raisons de se cacher à moins qu'il ...

- Tu joues à cache-cache ?





HRP : J'avais dis "court" les rp ._. mais heu... je crois que j'ai fais pire pour le coup °°'







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Jeu 13 Oct - 17:08


Une réception avec Linoa

La fille s'était bien sûr retournée et Joan se disait qu'elle allait surement lui demander de la laisser tranquille, mais ce ne fut pas le cas. Au contraire, elle semblait se soucier de lui. Le garçon se demandait bien pourquoi.

"Je...ça va, j'ai mal nulle part...euh..." fit-il.

Il s'interrompit lorsqu'elle toucha sa main, il la cacha aussitôt dans son dos. C'est qu'elle le rendait nerveux, elle était rudement jolie, d'habitude les filles comme elle, ne le regardait même pas. Il sentit la chaleur monter à ses joues. Il rougissait.
Pour répondre à sa question suivante, il secoua seulement la tête. Il refusait d'admettre qu'il était tellement effrayé à l'idée qu'on le chasse d'ici parce qu'il avait caché de la nourriture dans ses poches et par la même occasion, causer du tort à Cross, qu'il tremblait comme une feuille. Et puis vraiment, l'attitude de la petite le chamboulait. Les gens étaient rarement spontanément gentil avec lui, hormis Cross, évidemment. Ça c'était parce qu'elle ne l'avait pas vu voler à la table, s'il elle le savait, elle serait surement moins avenante, c'était sûr.
Pour ce qui était de se cacher, il était doué pour ça en temps normal, certes, il l'avait souvent fait, mais jamais vraiment pour s'amuser....

"Non...je..." Il marqua une pause pour désigner du doigt le garçon qui l'avait traité de voleur et ajouta : "Il est méchant !"

Ce qui devait suffire à tout justifier !...Puis, il regarda le sol et essaya de se montrer poli. Cross lui avait appris qu'avant de demander son nom à quelqu'un, il fallait d'abord donner le sien.

"Joan et toi... ?" dit-il timidement.

A peine, sa phrase achevée qu'il se mit à regarder partout autour de lui, il réalisa que cela faisait un moment qu'il s'était éloigné de son père, il paniqua. Machinalement, il attrapa le bras de fillette. Il avait l'impression, qu'il y avait encore plus de monde que tout à l'heure !
Quand son regard se posa de nouveau vers la petite fille, il remarqua enfin qu'il l'avait agrippé, il la relâcha précipitamment en s'excusant. Il sortit alors de sa poche la dernière chouquette qu'il lui restait et lui tendit.

"Tiens ! Je dois chercher mon père maintenant, mais je le vois pas, tu m'aides ?"


Elle était un peu plus grande que lui, peut-être qu'elle pourrait le voir !
Oui, sauf que...elle ne connaissait pas le visage de Cross et ce détail semblait lui échapper un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Ven 14 Oct - 3:20

Une réception avec Joan

      Le petit garçon formulait ses réponses en balbutiant, il n’avait pas l’air très à l’aise. Cela pouvait se comprendre, ils ne se connaissait pas, mais pour Linoa Joan était un enfant comme elle et les enfants, normalement, c’est fait pour jouer ensemble tandis que les adultes restaient avec les grands. Puis il se mit à lui montrer un autre garçon de la salle au loin en prétextant qu’il était méchant. Linoa ne savait pas vraiment ce qu’il s’était passé entre eux, mais Joan devait sans doute avoir une bonne raison pour le désigner comme tel. Enfin, le garçon se présenta assez maladroitement sous le prénom de Joan, la petite fille fit alors de même et se présenta :

- Je m’appelle Linoa, enchantée de te rencontrer Joan, fit-elle tout en lui adressant un petit sourire tout en faisant attention à bien prononcer les mots.

Fille d’une bonne famille, Linoa avait appris à s’adresser le plus respectueusement possible dès son jeune âge, elle avait des cours rien que pour ça et devait faire très attention à son langage. On ne devait ni parler à des inconnus, ni adresser la paroles aux gens peu fréquentable et se contenter de les ignorer. Tout ça, c’était très compliqué ! Elle supposait qu’ici, dans cette grande salle on pouvait parler à tout le monde puisqu’il s’agissait des invités de son père.

Après ces brèves présentation, le petit garçon semblait perdu et resserrait sa main sur son bras. Il disait qu’il n’avait pas peur, pourtant ça ne semblait pas être le cas. Alors le petit garçon expliqua sa raison en relâchant le bras de la petite tout en s’excusant, mais il n’y avait pas de quoi s’alarmer, il ne lui avait pas fait de mal après tout.

- Ton papa ? D’accord, je veux bien t’aider, mais… elle pointa du doigt le gâteau que voulait lui donner l’enfant. Je n’ai pas besoin de chouquette, il y en a pleins sur les tables tu sais.

Oui, il y en avait même toute une montagne alors pourquoi le petit s’inquiétait de ça. Peut-être était-ce un moyen de lui demander son aide en l’achetant avec une chouquette toute écrasée sortant de la poche de sa veste et qui avait l’air d’avoir récolté un bon nombre de saletés dont un trombone collé sur le dessus. A la place de prendre la chouquette, la petite fille saisit son autre main et l’embarqua avec elle à chercher parmi les invité le papa du petit garçon.

Linoa était peut-être plus grande que Joan, ceci dit ce n’était de la tarte de retrouver un adulte dans cette foule, même en essayant de se mettre sur la pointe des pieds pour espérer l’apercevoir. A quoi pouvait bien ressembler le papa de Joan, était-ce celui-ci ou celui-là ? Elle pointait du doigt différentes personnes et demandait toujours à Joan s’il s’agissait de lui. Sauf qu’elle ne savait pas à quoi il ressemblait et du coup les recherches n’avançaient pas, mais le petit egarçon n’allait quand même pas se mettre à pleurer ?

- Il est comment ton papa ? Demanda-t-elle toujours en scrutant autour d’eux en attendant qu’il lui donna un signe distinctif comme sa couleur de cheveux, ses yeux, ce qu’il porte, n’importe quoi qui pourrait les aider. Tu es venu avec ta maman aussi ?

Ce serait peut-être plus facile de retrouver sa mère, car tous les hommes portaient des costumes et se ressemblaient presque comme deux gouttes d’eau tandis que les femmes étaient habillées avec de belles et somptueuses robes, de couleurs différentes, pareillement pour la coiffure, tantôt un chignon, d’autre laissaient leur cheveux descendre sur les épaules, il y en avait des raides, des bouclées, ce serait plus facile de la retrouver que son père à la limite.

Même si le petit garçon était sans doute très peiné de ne pas trouver son papa, Linoa s’amusait beaucoup avec lui en le cherchant et le temps avait l’air de passer plus vite, elle s’ennuyait moins. Une fois qu’il aurait retrouvé son papa elle allait sans doute se retrouver toute seule aussi.

- Si tu cherches ton papa c’est que tu dois partir ?

Pourtant la fête venait à peine de commencer, il était bien trop tôt pour y songer, sauf s’il s’agissait d’un des rendez-vous importants de son père et que les messieurs n’étaient que là pour le travail. Bon, s’ils ne trouvaient pas son père dans la salle, peut-être était-il parti dans le jardin. La petite fille le tira vers elle sans lâcher sa main pour qu’il la suive sans se perdre jusqu’aux grandes portes et fenêtres qui donnaient sur l’extérieur.

Clin d'oeil:
 








Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Ven 14 Oct - 17:34


Une réception avec Linoa

Elle s'appelait donc Linoa et était toujours aussi gentille avec lui, même si elle avait refusé sa chouquette, bon, elle lui tenait la main maintenant ça compensait !
Ils marchaient un peu partout et Joan avait renoncé à chercher lui-même la présence de Cross, il se contentait de regarder Linoa et guetter ses réactions. Une chose était sûre pour le moment; elle n'avait pas l'air de trouver l'homme non plus.
Le garçon s'angoissait de plus belle et si son père l'avait abandonné ici ?! Il aurait profité que pleins de gens riches étaient réunis au même endroit pour le laisser avec l'un d'eux...An non ! Joan n'était pas d'accord lui ! Il s'en fichait de l'argent, tant qu'ils en avaient assez et qu'il pouvait rester avec lui ! Et en parlant de Cross...C'est vrai que Linoa ne pouvait pas savoir à quoi il ressemblait, le garçonnet se sentait un peu stupide de ne pas y avoir pensé...

"Il ne me ressemble pas du tout !" Pensant que cette simple phrase n'aiderait peut-être pas assez Linoa, il ajoute ensuite...:"Hum...Il a les cheveux tout noirs et les yeux marrons et euh...il est grand ! Plus que lui !"

Il désigna un homme roux de taille moyenne au centre de la salle.

"Ma maman, je la connais pas..." dit-il d'un ton presque inaudible et sans plus de précision.

Ils continuèrent de chercher Cross sans résultat. Joan était de plus en plus convaincu qu'il était parti sans lui...Et c'est vrai qu'au début, lui-même avait eu envie de prendre la poudre d'escampette très vite, cependant cela n'avait pas été dans les projets de son père.

"Je voulais partir moi, mais pas tout seul..." répondit-il alors à Linoa.

Lui, ne lui aurait jamais fait ce coup-là ! Heureusement que Linoa était plus optimiste que lui et n'abandonnaient pas ses recherches. Mais et elle ? N'avait-elle pas peur de trop s’éloigner de ses parents ?

"Dis, ça te gêne pas de ne pas voir tes parents ? Tu n'as pas peur de te perdre ? C'est grand ici..."

Même s'il était très jeune, Joan avait un très bon sens de l'orientation et pourtant il s'imaginait facilement se perdre dans ce grand jardin dans laquelle Linoa venait de l'entrainer. Ici aussi, il y avait beaucoup de monde et beaucoup regardaient Linoa comme s'ils la connaissait. Un enfant s'était même approché d'eux pour les "saluer".

"Coucou Linoa !" Il jeta un rapide coup d’œil à Joan et remarqua que les deux petits se tenaient la main."C'est qui celui-là ? ton amoureux ?

A ces mots, Joan voulu s'en aller. Il ne voulait pas que sa peut-être nouvelle amie ait honte à cause de lui. Nerveux, il regarda promena son regard au hasard jusqu'à apercevoir Cross ! Du moins, c'est ce qu'il pensait à cette distance, il n'était pas bien sûr. Mais, c'était toujours une bonne excuse pour quitter le garçon de toute façon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Sam 15 Oct - 10:37

Une réception avec Joan

- Oh, je suis désolée, s'excusa-t-elle en voyant le visage de Joan se refermer.

Elle ne le savait pas, elle avait juste posé la question innocemment, mais cela leur faisait un point commun, tous les deux n'avaient pas de maman. Elle comprenait ce qu'il devait ressentir et évita alors de parler de ce sujet.

D'après les indications de Joan, il fallait que la petite fille cherche un homme grand, certainement le plus grand des invités de la réception, avec des cheveux noirs et les yeux marron. Presque tout le monde était brun dans cette salle et pour ce qui était de la couleur de ses yeux, la couleur énoncée restait la répandue. Linoa ne pouvait que se concentrer sur la taille pour le différencier des autres.

- Il n'y a pas un meilleur moyen de le reconnaître ?

Autre que cette description et son costume, comme la couleur de sa cravate par exemple ? Quelque chose qui pourrait vraiment le différencier des autres dans la foule, même si ce n'était qu'une bague au doigt d'un aspect particulier, ça aiderait, en plus les mains étaient plus accessibles pour les deux petits. Les recherches allaient être difficiles, ce qui ne décourageait pas la petite pour autant, elle était entêtée à ce que le gamin puisse retrouver son père.

- Ah, mais ici c'est chez moi, répondit-elle tout en ne se souciant guère de vouloir retrouver son papa qui, elle s'en doutait, devait sans doute être très occupé à bavarder en ce moment. Je connais toutes les pièces de la maison, ne t'inquiète pas on ne se perdra pas.

Ce qui lui faisait penser qu'au départ, elle souhaitait plus que tout retrouver sa chambre et que la voilà maintenant à gambader aux côtés de Joan pour retrouver son papa. Enfin, jusqu'à ce qu'ils soient freinés dans leur course par un autre petit garçon qui venait leur dire bonjour, mais Linoa n'avait pas le temps de s'occuper de ça, Joan voulait revoir son papa.

-Je n'ai pas d'amoureux, répondit la petite fille avec de grands yeux surpris. Pourquoi tu crois que j'en ai un ?
- Parce que tu lui tiens la main, précisa le jeune garçon en montrant du doigt l'objet de la discussion.
- Ce n'est pas parce que je lui tiens la main qu'on est amoureux, c'est un ami, dit-elle en le corrigeant. Tu nous excuseras, mais on a une urgence.

Sans en dire davantage, Linoa entraîna Joan encore plus loin dans le jardin toujours à la recherche de son papa. Il avait l'air de vouloir aller dans une direction bien précise, est-ce qu'il avait réussi à le retrouver malgré leur petite taille ? En tout cas ils se dirigèrent vers cette personne, elle était grande aussi. Ils la contournèrent pour pouvoir voir correctement son visage.

- Est-ce que c'est lui ? Demanda-t-elle en espérant que ce fût le cas.

D'un autre côté, si Joan partait retrouver son père elle s'ennuierait à nouveau. Enfin, elle pourrait toujours chercher un moyen de disparaître de la fête, sauf qu'elle en était l'invité principal et que les domestiques ne la laisseraient pas faire exceptionnellement. Malheureusement, il ne s'agissait pas de son père et le petit garçon paraissait encore plus triste encore.

- Vous faites quoi ? Demanda alors la voix du petit garçon qu'ils avaient rencontré un peu plus tôt.
- On cherche son papa, dit-elle en ne quittant pas Joan des yeux. Ne t'inquiète pas, je suis sûre qu'on va réussir à le trouver, le rassura-t-elle pour éviter que Joan ne cède aux larmes. Suis moi.

À nouveau, la petite fille l'entraîna cette fois-ci en direction de la fontaine, suivie de l'autre gamin. Il y avait un bord sur celle-ci, il suffirait de grimper dessus. Ainsi, ils pourraient prendre de la hauteur et chercher le monsieur le plus grand de la fête. Cela avait l'air d'être une bonne idée dans son esprit.

Linoa relâcha la main du garçon et lui faisant signe de faire pareil, elle commença à se hisser toute seule de toute ses forces. La pierre était froide et rugueuse si bien qu'en frôlant le bord elle écorcha son genou. L'intrépide petite fille ne fit pas attention et tendit la main vers Joan pour qu'il puisse grimper plus facilement.

- Et là, tu le vois ?











Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Lun 17 Oct - 3:08


Une réception avec Linoa

L'homme qu'il avait cru être Cross, n'était au final pas lui. Ce n'était qu'un grand homme brun qui l'avait dévisagé quand il lui avait attrapé la main. Joan s'excusa timidement et tout honteux retourna vers Linoa.  
Elle disait vivre aussi, c'était rassurant, mais ça voulait dire aussi qu'elle avait beaucoup d'argent, le garçon s'abstiendra de mentionner que lui n'en avait pas beaucoup, il ne voulait pas qu'elle arrête de lui parler pour ça, sait-on jamais...
Que dire d'autre sur Cross ?  Vestimentairement parlant, il n'avait rien qui détonnait.

"Sa veste est ouverte et...euh...il n'a pas de cravate."

Même en costume, Cross gardait toujours son air décontracté, c'était sa façon d'être. C'était peut-être ça qui pourrait le différencier du reste des invités.

Le petit garçon qui les avait enquiquiné tout à l'heure, était revenu, même après s'être fait rabrouer par Linoa. Joan n'aimait pas ça...Et lorsque la petite fille monta sur le rebord d'une fontaine pour chercher son père plus facilement, Joan craignait le pire.

"Attention Linoa ne tombe pas !"


Il ne voulait surtout pas qu'il lui arrive quelque chose par sa faute. Il la suivit donc et se place près d'elle avec d'infinies précautions.
Lorsqu'il balaya le jardin du regard, cette fois il était sûr, il vit son père !

"Je crois qu'il est là-bas !"


Il était grand avec une longue chevelure brune et riait à gorge déployer avec quelqu'un que Joan ne connaissait pas.
Joan le désigna du doigt pour que Linoa puisse le repérer à son tour, et à ce moment, il sentit qu'on le poussa. Cette pression assez forte, suffit à le déstabiliser et le faire chuter dans l'eau de la fontaine, entrainant avec lui venait de heurter avec son bras. Le petit garçon coupable de se méfait semblait assez chagriné.  Non pas d'avoir poussé Joan, mais que Linoa soit tombé avec lui...

"Oh ! Pardon Linoa ! C'est l'autre là, il a fait exprès de te faire tomber, je l'ai vu !"

Quand Joan entendit ça, son sang ne fit qu'un tour. Il se releva péniblement, et tâcha de se contenir le strict nécessaire pour aider la petite fille à en faire autant, mais du coin de l’œil il voyait toujours l'autre se moquer clairement de lui, alors une fois que Linoa était sortie de l'eau et qu'il s'était assuré qu'elle allait bien. Joan bondit sur le garçon, il réussit à lui donner un coup en plein visage, néanmoins l'autre était plus grand et plus fort que lui et il ne se laissa pas faire.
Ils se battaient comme des chiffonniers devant les regards des adultes qui pourtant ne bougèrent pas d'un pouce. Jusqu'à ce que Joan se fasse attraper le bras et tirer en arrière. C'était Cross.

-"Joan je pensais que tu te tiendrais tranquille !"
-"On t'a cherché partout avec Linoa, on te voyait pas ! Pourquoi t'es parti ?!" rétorqua le garçon.
-" Je m'étais juste éloigné un peu pour parler avec ce monsieur !."

Le "monsieur" semblait connaitre Linoa, puisqu'il s'était tout de suite dirigé vers elle pour tenter de la réchauffer de la fraicheur du soir amplifiée par ses vêtements et sa peau mouillés. Hors, pour Joan et Cross ce n'était pas le même état d'esprit qui régnait. L'enfant en voulait à son père d'être parti sans prévenir et même si son père prétendait l'avoir vu avec l'une des habitantes de la maison en la personne de Linoa et pensait que tout irait bien. Pour le garçon, ce n'était pas une excuse ! Il n'attendit même pas la fin du sermon de Cross pour partir en courant vers...il ne savait pas où.
Il ouvrit la première porte qu'il trouva et se faufila dans la pièce pour se réfugier dans un coin et se cacher des regards pour que personne ne remarque que des larmes perlaient sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Dim 6 Nov - 3:23

Une réception avec Joan

      Linoa regarda dans la direction que montrait Joan et voyait un homme à la queue de cheval rire avec son père. Cela aura été difficile, mais ils avaient enfin réussi à trouver son paternel et rien que cela faisait plaisir à la petite demoiselle. Mais de quoi pouvait-il bien parler leurs parents et surtout comment ils se connaissaient ?  Enfin, elle n'eut pas vraiment bien le temps de lui demander si Joan savait quelque chose là-dessus qu'elle était déjà entraînée dans la fontaine. Et plouf, deux petits poissons dans l'eau glacé car oui le mois de mars on était toujours en hiver même si le printemps allait bientôt pointer le bout de son nez.

      Aussitôt, les adultes présents qui entendirent le bruit du plongeon se retournèrent. Fort heureusement l'eau ne leur arrivait qu'aux genoux, ils ne risquaient pas de se noyer. Joan avait eu vite fait de se relever tandis que la petite fille essayait d'analyser et surtout de comprendre ce qui venait de se passer. Une bagarre entre les deux petits garçons se déclencha et tandis que l'homme à la queue de cheval séparait avec l'aide d'un autre adulte les deux petits garnements, le Major Caraway s'occupait de repêcher sa fille et ordonna à ce qu'on lui apporter une serviette pour la couvrir et d'en faire autant avec son ami sauf qu'il avait décidé de leur fausser compagnie. Pour le moment on se préoccupait surtout de l'hôte d'honneur de la soirée.

- Tout vas bien mon cœur ? Demanda Fury en épongeant sa petite princesse adorée (Honnêtement, j'ai du mal à imaginer son père parler comme ça mais bon ... Hum reprenons !).
- Oui, il y a juste ce garçon qui nous a poussé, fit-elle tout en montrant le pot-de-colle qui les avait suivi. C'est méchant, non ?

      Sinon le reste allait bien rassura-t-elle en montrant qu'elle n'avait pas pleurer. Elle avait néanmoins quelques légères égratignures sur les bras et l'eau de la fontaine aussi clair soit-elle n'était pas forcément saine. Alors l'on congédia l'un des domestiques de la salle pour se consacrer exclusivement à Linoa. Le Major devait rester se charger des invités. Alors, tenant la main du domestique elle traversa la salle et sorti par l'une des portes pour y retrouver Joan planqué dans un coin sombre du couloir.

- Joan, pourquoi tu pleures ? Demanda-t-elle tout innocemment. Il ne faut pas pleurer, regarde, moi je ne pleure pas, montra-t-elle comme si elle était courageuse.

      Cela lui faisait de la peine, alors qu'il venait juste de retrouver son père il s'était brouillé avec. La petite prit les mains de Joan dans les siennes. Son papa lui avait toujours dit de traiter ses invités avec respect. Bon, avoir traité l'un de ses invités de "méchant" pour s'en débarrasser ... Bref, Joan était tout mouillé et ses mains étaient froides et poisseuses.  

- Mon papa a dit qu'on devait aller se changer. Tu viens avec nous ?

      Le domestique attendait que le petit garçon les rejoigne, il devait s'en occuper aussi après tout. De plus, grâce à Joan elle avait pu s'évader de la fête comme elle avait voulu en début de soirée elle devrait le remercier et puis, même si ses épaules étaient recouvertes par une serviette il fallait qu'elle aille se changer et lui aussi d'ailleurs. Hop c'était parti pour un petit tour dans la salle de bain et chacun son tour les enfants eurent droit à une petite douche, séchage, les vêtements furent envoyé au nettoyage et on en leur confia de nouveaux et soigna leurs blessures s'ils en avaient avant des les renvoyer sagement à la fête. Mais cela n'allait pas se passer comme ça ! La petite fille entêtée en profita de inattention de la personne chargée de les surveiller pour s'en aller discrètement vers une autre pièce en emmenant de force Joan dans sa petite course vers sa chambre.











Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Ven 25 Nov - 18:45


Une réception avec Linoa

Il pensait qu'ici, personne ne le trouverait et qu'une fois que tout le monde serait parti, il sortirait de sa cachette discrètement et rentrerait chez lui, mais à peine son coeur s'était remis de ses émotions après sa course, que la jeune Linoa était près de lui. Sa cachette ne devait pas être si fiable que ça, finalement...

"Je...Il m'a laissé ! Et en plus, il m'a grondé, alors que c'était sa faute !"
répondit Joan à la petite fille.

Il en voulait à Cross, mais il s'en voulait beaucoup à lui aussi il n'aurait peut-être pas dû se laisser emporter et se battre contre l'autre garçon, même s'il l'avait mérité...
Cependant, malgré tout cela, il se releva, sécha ses larmes du revers de sa manche et reprit ses esprits, c'était lui le garçon après tout !
Juste une chose, il n'aimait pas vraiment qu'on le touche, alors quand il était question qu'on les embarque Linoa et lui pour faire  un brin de toilette, il hésita quelques minutes, puis finalement :

"Je vous suis, mais ne me touchez pas vous !
"
dit-il à la domestique qui s'était approché de lui...

Après avoir pris une douche et s'être changé avec des vêtements dans lesquels Joan se sentait beaucoup plus à l'aise qu'avec son semblant de déguisement...Ses larmes étaient bel et bien oubliées. Sauf que maintenant, il devrait retourner là-bas et revoir tout le monde et surtout son père dont il avait très peur de sa réaction...Il voulait dire à Linoa qu'il ne se sentait pas d'y retourner, mais il constata que ça n'avait pas l'air d'être dans les attentions de la jeune fille non plus ! La voilà qui profita que les domestiques avaient baissé leur garde pour l'entrainer, il ne savait où !

Passer quelques couloirs et bifurcations dans ce qui semblait presque être un château pour lui...Ils s'arrêtèrent enfin devant une porte.
Joan se disait bien que cela devait être la chambre de la fillette et il se demandait bien pourquoi elle l'emmenait là. Est-ce qu'ici personne n'osait entrer la déranger ? Ils y seraient donc à l’abri, aucun adulte ne viendrait les embêter ? C'était comment la chambre d'une fille ? Pleins de questions se bousculèrent dans sa petite tête et il se sentit soudain très nerveux à l'idée d'y entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Dim 19 Fév - 17:12

Une réception avec Joan

      La chambre d'une fille, décidément, c'était bien mieux rangé que celle d'un garçon ! Mais était-ce vraiment cette petite fille qui rangeait sa propre chambre ou bien tous les domestiques de ce manoir qui étaient à son service. L'endroit était propre, lumineux, clair, une tapisserie aux couleurs pâles rappelant avec d'autres objets dans la chambre la couleur préférée de la princesse de ces lieux, tout simplement le bleu. Divers meubles d'un certain style assez contemporain, montrant que l'ancienneté pouvait toujours servir si on cirait le bois pour obtenir cette teinte si éclatante.

- Viens, dit-elle même si depuis le départ elle le tirait par le bras et l'emmenait partout. Ici on sera plus tranquille ...

      Plus tranquille pour ? Et voilà que la demoiselle repartait faire un tour dans une autre pièce à côté tout aussi spacieuse laissant quelques instants Joan tout seul, espérons qu'il ne pleurera pas juste pour ces quelques minutes de blancs et de vide dans sa vie. La petite brune revint quand même assez tôt après avoir pris tout pleine de choses dans cette pièce et ses minuscules bras étaient chargés de toutes sortes de papiers colorés, des tons unis, des bicolores, des motifs et autres. Ce n'était pas tout ! Il y avait aussi ce sac qu'elle avait dans son dos et qui contenait tout pleins de choses qui émerveilleront sans doute le petiot si tout cela pouvait l'impressionner.

      Cric, crac, dans le sac se trouve du matériel de découpage, de collage, des feutres et des crayons de couleur, des pinceaux accompagnés de petits tubes de peintures, il y en avait pour tous les artistes et surtout pour tous les goûts. Peut-être que ce ne serait pas dans les intentions de Joan de faire quelques activités manuelles sans la présence d'un adulte pour les surveiller, mais Linoa avait décidé de profiter de leur douce évasion pour effectuer un petit travail qu'elle comptait offrir à une personne qui lui était chère à son coeur.

- Si ça te dit, commença-t-elle tout en déballant le reste de ses trouvailles, tu peux t'amuser avec les jeux dans ma chambre.

      Pas sûr qu'un petit garçon veuille jouer avec des poupées, mais la dinette restait sans doute l'un des jeux très appréciés de ces deux petites personnes à défaut d'avoir des petits cubes de construction. Quant à la demoiselle, elle était déjà sur sa petite table de travaille faite pour sa taille et commençait la réalisation de son chef-d'oeuvre. Oh il pouvait aussi faire des travaux pratiques si ça lui plaisait, après tout il y avait assez de choses pour deux enfants comme eux.











Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   Mar 28 Mar - 23:13


Une réception avec Linoa

Finalement, Linoa avait pris les devants et invita Joan, il n'avait plus choix ! Il ne se sentait pas à l'aise, il devait s'habituer au lieu et a la fillette. Seulement voilà, elle ne lui en laissa pas le temps, car elle s'esquiva il ne savait où à peine furent-ils entré !
Joan tenta de ne pas s'affoler et de ne pas imaginer le pire, comme par exemple le fait qu'elle puisse sortir en cachette par une porte dérobée pour aller le dénoncer. Ça non, il en était sûr, ce n'était pas son genre de toute façon ! Par contre lui...c'était tout à fait le genre à voler quelque chose...et elle en avait des choses, peut-être ne remarquerait-elle pas s'il lui en manquait une ? Le garçon s'approcha alors d'un tube avec un bouchon...qu'est-ce que c'était que ça ? il l'ouvrit délicatement, c'était de l'eau savonneuse ! Il se passerait quoi s'il soufflait dans le cercle en plastique...

Les bulles virevoltaient partout autour de lui, Joan paniqua il reposa cet objet de mal et eclata toutes les bulles avant que Linoa ne revienne encombrée de plein de papiers et autres dans ses bras. Joan soupira de soulagement, elle n'avait pas fait attention ? Il avait sauvé la situation !
Après, il imita la jeune fille, lui aussi savait dessiner ! Si c'est ce qu'elle faisait. Il essayait de regarder par-dessus son épaule, mais hésita à trop la gêner alors, il s'assit par-terre, pas trop loin d'elle et commença à gribouiller. C'était vraiment le bon terme "gribouiller". Il essayait de faire un pirate, il y mettait tout son cœur mais...nan. Même adulte, le dessin ça ne serait vraiment pas son truc, ce qu'il ne réalisa pas cependant.

"Regarde Linoa, j'ai dessiné un pirate ! Il a même une jambe de bois !"


Ce qu'il était moche ce dessin, même pour un dessin d'enfant...en tout cas, il l'avait fini très vite et maintenant il s'ennuyait...mais, se sentait mieux, plus à l'aise si bien qu'il ne voudrait pas repartir de sitôt surtout en sachant qu'il aurait à affronter des adultes en colère...Mais voilà, ce n'était pas à lui de décider...Deux domestiques de Linoa étaient de retour. Elles avaient frappé à la porte pour la forme, mais n'avaient pas attendu qu'on leur dise d'entrer !

"Mademoiselle...Après avoir examiné le manoir sans avoir trouvé votre ami, nous en avions conclu qu'il devait être dans votre chambre. Visiblement nous avons eu raison ! Il est temps pour lui de retrouver son père, il se fait beaucoup de soucis pour lui..."

Se faire du souci ? Joan en doutait...Après tout, c'était lui qui l'avait laissé pour parler au père de Linoa !
Enfin...Il n'aurait pas pu rester éternellement chez la petite fille, comment aurait-il fait ? Il se serait caché sous son lit indéfiniment ? Alors, Il se résigna...la mine basse, il suivit les domestiques jusqu'au jardin qu'ils avaient pourtant tenté de fuir bien rapidement.
Il était assez tard maintenant et beaucoup de gens étaient rentrés chez eux. Il ne fallut donc pas beaucoup de temps pour voir Cross qui le fixait du regard. Cependant, ce regard n'était pas sévère.
L'homme s'accroupit et pour le plus grand étonnement de Joan, il le prit dans ses bras.

Plus tard, il s'excuserait d'avoir choisi de l'emmener à cette réception sans lui avoir demandé s'il voulait venir. De toute manière, même si le petit avait connu quelques déconvenues, il ne regretterait jamais cette toute première rencontre avec la jeune Linoa, écourté peut-être un peu trop tôt par l'arrivée des domestiques. A ce moment-là, il ne se doutait pas qu'il recroiserait sa route, quelques années plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au temps de l'innocence (Linoa/Joan) [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je reviens parmi les vivants ~ Le temps des mensonges est terminé
» Quand il est temps de partir [Arador] [Terminé]
» [Terminé] Je n'ai pas le temps de douter
» Après la pluie, le beau temps? Et si en fait, c'était plutôt un ouragan? {PV Amelian et Eliwyr} [terminé]
» [TERMINÉ] Le temps mène la vie dure à ceux qui veulent le tuer" [Ryujia Dragonstone/Anathème Vyrad]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Flood :: Hors RP-
Sauter vers: