Accueil

Partagez | 
 

 Tidus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tidus

avatar

Messages : 71
Age : 22

MessageSujet: Tidus   Lun 18 Juil - 9:56

Présentation du Personnage

Première Partie

Nom : -
Prénom : Tidus
Âge : 20
Sexe : Masculin
Taille : 1m75

Date de Naissance :
Monde d’Origine : Spira
Nature : Bon
Rang : (facultatif)

Sous-Classe : Guerrier-Ninja
Arme : Fraternité (Force +5%, Dommages Eau)
Protection(s) : Bouclier (Défense +5%)
Accessoire : Chaîne (Vitesse +5%)

Deuxième Partie

Physique : Aisément reconnaissable avec ses cheveux blonds coiffés en piques, le jeune homme se distingue avant tout avec ses choix de vêtement dans les nuances jaunes et bleues si chères à son cœur. Bien sûr, le noir tient aussi une place prédominante dans son accoutrement... Comme beaucoup de jeunes de son époque, il apprécie aussi les bijoux fantaisie, portant régulièrement piercings et chaînes extravagantes.
Sans disposer d'une carrure spécialement imposante, l'on remarque au premier coup d’œil que Tidus à le corps d'un sportif... Fin mais musclé, sa musculature est révélatrice de son point fort : sa vitesse. Dernier détail mais qui revêt tout de même son importance : Tidus est droitier.


Mental : Toujours prêt à plaisanter, Tidus est une véritable pile électrique qui ne s'arrête jamais... Mais sous ses airs de plaisantin, le jeune homme dissimule également une profonde blessure familiale, qui n'est pas étrangère à sa volonté de constamment se surpasser.
Si son comportement peut parfois lui donner un air frivole, il sait aussi garder son calme et sa concentration lorsque la situation exige du sérieux.
Globalement c'est un bon camarade et un ami fidèle sur lequel vous pourrez toujours compter. Petite ombre au tableau toutefois, Il ne supporte pas d'échouer dans quoi que ce soit et à tendance à s'emporter quand la situation lui échappe ou le dépasse...

Troisième Partie

Histoire :

Son enfance n'est clairement pas le point sur lequel Tidus s'exprime facilement... La mort de sa mère à laquelle il était très attaché, les problèmes d'alcool d'un père qui a finit par disparaître du jour au lendemain... Le jeune homme a vécu une enfance plutôt solitaire.
Seule figure paternelle sur laquelle il a pu compter, le mystérieux Auron a été durant toute son adolescence une sorte de père de substitution : sévère mais juste.
Poussé par la volonté de surpassé son géniteur, Tidus s'est entraîné durement pour devenir le meilleur joueur de blitzball de Zanarkand (sport local, a mis chemin entre le football et le water-polo). Mais les légendes ne meurent pas facilement, et même s'il était un joueur très doué, la star des "Zanarkand Abes" a toujours plus ou moins vécu dans l'ombre de son père...

C'est justement lors d'un match que la vie de Tidus prit un tournant décisif. Sortant de nulle part, la créature dévasta la ville en quelques minutes... Sin. Pourfendant les monstres envoyés par le béhémoth, il put compter sur les conseils de son vieil ami Auron qui lui remis sa première arme.


Mais au lieu d'être anéanti par Sin comme le reste de la ville, Le jeune homme fut envoyé dans un monde totalement étranger au sien : Spira.
Naufragé sur cette terre coupé de toute forme de technologie, il put compter sur l'aide de Rikku et ses confrères Al'bhed qui récupérèrent le Tidus sur leur navire.

Malheureusement ce répit ne dura pas... Essuyant une nouvelle attaque de Sin, il échoua seul sur les plages de Besaid où il fit la rencontre de Wakka, un joueur de Blitzball. Une rencontre importante, puisque c'est avec celle ci que Tidus commença a se rendre compte que Spira et Zanarkand avaient quelques points communs...


Aidé par le rouquin au grand cœur, il se familiarisa avec ce nouveau monde et ses règles... Notamment la plus importante : la religion. Wakka lui expliqua le mythe de Sin et le rôle capital que revêtait la mission des Invokeurs, seuls êtres humains capables de stopper le béhémoth destructeur.

Par un concours de circonstances, Tidus apprit également Wakka était gardien, sorte de garde du corps chargé d'assister les invokeurs dans leur pèlerinage.
C'est en effet arrivé dans l'église locale que Wakka fut mit au courant d'un soucis concernant l'invokeur du village et ses gardiens, apparemment bloqué dans la salle de l'épreuve depuis de trop nombreuses heures...

Faisant fi du règlement interdisant à quiconque n'étant pas gardien ou invokeur de pénétrer dans la salle de l'épreuve, Tidus n'écouta que son courage et parti secourir le petit groupe... Qui fut bien surpris de voir cet étranger dans un lieu sacré.


C'est peu de temps qu'elle sortit de la salle de prière, visiblement éreintée par l'épreuve qu'elle venait de subir : l'invokeur... Yuna. Grande fut la surprise de Tidus lorsqu'il vit émerger de la salle une jeune fille de son âge alors qu'il s'attendait à un vieux bigot...

Il fit également la rencontre de Lulu et Kimhari respectivement sorcière et guerrier de la tribu des Ronso. Comme vous pouvez vous en douter, il n'apprécièrent pas spécialement l'intrusion blasphématoire de Tidus, notamment Lulu qui semblait lui vouer une rancœur assez particulière et inexpliquée...

Il se lia toutefois d'amitié avec Yuna dont il avait put observer quelques heures plus tôt le talent d'invokeur... C'était une fille douce et réservée, très dévouée aux autres (déformation professionnelle certainement...). Elle lui raconta les liens qui l'unissait à ses gardiens, tous des amis d'enfance qui avait fait le vœu de l'accompagner dans sa dure mission.

Impressionné par les talents de Tidus au blitzball, Wakka proposa à son nouvel ami d'intégrer son équipe, espérant que les joueurs peu dégourdis des "Besaid's Aurochs" pourraient bénéficier du talent et des conseils de la star des "Zanarkand abes".

C'est donc ainsi que le jeune homme se retrouva à accompagner le petit groupe vers un voyage a Luca, l'une des plus grandes villes du monde. La ville serait l'une des nombreuses étapes de Yuna pour son pélerinage, tandis que Wakka, Tidus et les "Aurochs" participerait à la coupe du monde de Blitzball.

Avant le départ, Wakka fit cadeau à Tidus de l'arme qu'il destinnait à son défunt frère, tué par Sin lors d'une attaque... Une magnifique épée d'un bleu évoquant fortement l'océan. Touché par cette intention, le jeune homme conserva l'arme pendant tout son périple, conscient de la valeur évocatrice qu'avait cette arme pour son ami...

C'est ainsi que le voyage commença... Un voyage riche en aventure, en émotions et en révélations. Bataille après bataille, chimère après chimère, le groupe continuait inlassablement sa progression. Très souvent, ils croisèrent le chemin de Sin, qui provoquait à chaque fois dans son sillage mort et désolation...


Même si les us et coutume de ce monde lui était étranger, Tidus comprenait l'importance solennelle de ce type de cérémonie... L'accompagnement, puisque c'était ainsi que l'on nommait ce rituel, permettait d'envoyer dans l'au-delà l'âme des morts prématurés, pour éviter que leur rancœur ne les transforme au monstre.
Emu au même titre que le reste de l'assemblée lors de la première cérémonie d'accompagnement de la jeune Invokeuse, il se fit une promesse de faire tout ce qui serait en son pouvoir pour que plus jamais Yuna n'ait à danser... Un serment noble mais impossible à tenir tant la puissance de la créature qu'ils affrontaient le dépassait.

Il découvrit par la suite que son père était venu sur Spira, servant de gardien à celui de Yuna, le grand invokeur qui avait vaincu Sin dix ans auparavant. Surpris par cette révélation, elle avait au moins le mérite d'expliquer les raisons de la disparition mystérieuse de son père...

L'arrivée à Luca se fit sans heurt tandis que la tension commençait à monter pour les joueurs de Blitzball. Ce match était crucial pour Wakka... Ce serait son tout dernier avant qu'il se retire définitivement du Blitz, et Tidus comptait bien que la carrière de son ami s'achève sur une victoire.
Le premier match les opposants aux "Al'bhed Psyches" ne posa pas de difficulté en lui même, leur niveau valait celui des Aurochs... Mais l'enlèvement de Yuna par les membres de l'équipe corsa quelque peu les choses. Laissant Wakka s'occuper du match, Tidus partit la secourir en compagnie de Khimari et Lulu, dont les sorts de magie noire se révélèrent bien pratique pour venir à bout des automates Al'bhed. Venant à bout de toutes les défenses de leurs ennemis, le petit groupe ne tarda pas à secourir Yuna, tandis que Wakka qualifiait d'un tir décisif son équipe pour la finale.
Le match les opposants au Kilika Beast se révéla bien plus difficile, mais les Aurochs se défendirent vaillamment ! Le match se solda certes par une défaite, mais l'honneur de l'équipe de Besaid était désormais restauré.

Mais la liesse fut de courte durée... Bientôt la ville de Luca, assaillit par une nuée de créatures. Auron en profita dans le même temps pour réapparaître, aidant le groupe de gardien à défaire une partie des créatures... Mais seule l'invocation du puissant maître Seymour Guado permis d'en venir à bout définitivement.


La panique passée, ce fut l'heure des révélation. Auron apprit un certain nombre de chose à son protégé. Jusque là, jamais le vieux guerrier n'avait parlé de son passé... La surprise de Tidus fut donc de taille en apprenant qu'Auron était non seulement originaire de Spira, mais qu'il s'étaient en plus battu au côté de son père et de celui de Yuna.  

Mais ce n'était pas tout...  Peu de temps après Auron révéla au jeune homme que Sin était en réalité son père. La nouvelle fut dure à encaisser et Tidus refusa même d'y croire.

Naturellement, Auron rejoignit les rangs des gardiens de Yuna, suivit de très près par Tidus, qui avait déjà largement fait ses preuves au combat.

Vint ensuite une nouvelle épreuve pour le groupe : l'opération Mi'hen. Organisée par une centaine de Bannisseurs (guerriers s'étant donnés pour mission de repousser Sin sans l'aide des Invokeurs), l'objectif était de terasser Sin à l'aide du ancienne machine... Ce fut un fiasco.

Le maître Seymour Guado, celui-là même qui avait repoussé les créatures au stade de Luca et qui supervisait l'opération Mi'hen, ne tarda pas à révéler la véritable raison de cet assaut désespéré : Le massacre des banisseurs appuieraient encore davantage l'utilité des Invokeurs et par extension, de l'église Yevonite.
Peu convaincu par ce genre de méthodes, l'antipathie de Tidus à l'égard du religieux augmenta encore...

Mais le désastre eut au moins le mérite de renforcer la conviction de Yuna... L'invokeuse et sa procession se dirigèrent alors vers Guadosalam à dos de Shoopuf (sorte de créature similaire à un éléphant). Malheureusement, une nouvelle tentative d'enlèvement de Yuna par une machine Al'bhed vint à nouveau perturber la quiétude des voyageurs. L'engin étant sous-marin, Tidus fut contraint de se battre seul au côté de Wakka sous les profondeurs de l'étendue d'eau qui les séparaient de Guadosalam pour secourir leur amie...

Peu après le combat, ils récupérèrent également Rikku, la jeune Al'bhed qui était venu en aide à Tidus... Elle se révéla être la cousine de Yuna (Révélant au passage le métissage Humain-Al'Bhed de la jeune Invokeuse) et fut donc rapidement acceptée en tant que Gardienne.


Guadosalam aurait dû être une halte de courte durée, mais Seymour réservait encore un tour pendable à Tidus et ses amis... Alors qu'il avait tout à fait connaissance de l'abnégation qu'exigeait la tâche d'Invokeur, il eut le toupet de demander Yuna en mariage (prétextant que ce dernier apporterait joie et Alégresse au peuple de Spira... Autant de bons arguments qui feraient réfléchir sérieusement Yuna) Si la sa proposition avait été plutôt mal perçue par tout le groupe, ce fut pour Tidus la véritable douche froide...

Incapable de se décider, Yuna décida d'aller "consulter" l'âme de son père dans l'au delà, qui se trouvait dans les cavernes de Guadosalam. Ce fut pour chacun des membres du petit groupe l'occasion de revoir des être chers qu'ils avaient perdus... Même pour Tidus qui pu revoir le spectre de sa mère un court instant. L'absence de l'esprit de son père confirma en revanche les dires d'Auron... Jecht était bel et bien vivant.

Alors qu'ils quittaient l'au-delà, Tidus et ses amis furent "assaillis" par un autre spectre... Jyscal, le père défunt du maître Seymour, qui remis une sphère-mémoire à Yuna avant que l'Invokeuse ne le bannisse définitivement du monde des vivants.

Assaillie par le doute, la jeune femme décida contre toute attente à céder à la demande de Seymour lors d'une halte sur les plaines foudroyées... Achevant de démoraliser ce pauvre Tidus. Il ne restait au groupe qu'à aller retrouver le grand maître au temple de Macalania pour lui faire part de la décision de Yuna.
C'est donc la mort dans l'âme que notre héros suivit ses coéquipers jusqu'aux terres glacées de Macalania... Bien loin de se douter de ce qui l'attendait.

C'est là bas que Seymour révéla son vrai visage... Après consultation de la sphère laissée par Jyscal Guado, Yuna avait appris toute la vérité : c'est le grand maître lui même qui avait assassiné son père et qui avait plus récemment organisée l'attaque du stade... Si l'on rajoutait au bilan le massacre planifié lors de l'opération Mi'hen, il était assez facile de comprendre la véritable nature de Seymour : un monstre froid et calculateur.

Le combat contre le religieux ne fut pas facile : celui ci n'hésita pas à employer toute sa puissance, notamment sa redoutable chimère, Anima. Malgré tout Tidus et ses compagnons vainquirent. Une victoire de dupe, puisqu'ils se retrouvèrent immédiatement pourchassés par la garde du corps personnelle du Guado...

Toutefois, Sin coupa court à la fuite de nos héros, en les envoyant dans les profondeurs de Macalania. C'est dans ces curieuses abîmes que Tidus finit par se convaincre de la véritable nature de la créature... Apaisée par le chant des priants Sin cessa de s'agiter. Auron expliqua alors à Tidus que Jecht appréciait beaucoup cette musique à l'époque où il était gardien. Comprenant avec ce dernier argument qu'Auron lui avait toujours dit la vérité, le jeune homme se résolu à accepter la pénible réalité.


Peu de temps après, Sin usa à nouveau de ses mystérieux pouvoirs pour disperser tout le groupe dans le désert de Macalania, patrie de substitution du peuple Al'bhed. Aidé par Riku qui connaissait relativement bien les lieux, Tidus parvint à rassembler tous ses compagnons. La jeune Al'bhed les mena ensuite au refuge gérés par son père (et par extension l'oncle de Yuna) : Cid.  

C'est également au refuge que Tidus découvrit enfin la terrible vérité... Si les Al'bhed s'acharnaient à enlever Yuna et les autres invokeur c'était pour une très bonne raison: la mort programmée des invokeurs, condamné à sacrifier leur vie pour détruire Sin durant 10 petites années avant que la créature ne réapparaisse. En effet, l'invocation de l'ultime chimère drainait tant la force des Invokeurs, que ces derniers finissaient par mourir dans le processus.
Refusant d'accepter une telle issue, le jeune homme décida de chercher tous les moyens possibles pour défaire Sin de façon définitive... Une façon qui n'impliquerait pas la mort de la jeune femme à laquelle Tidus s'était beaucoup attaché.  


Malheureusement, le jeune homme n'eut pas l'occasion de s'appesantir sur la question : le refuge fut attaquée par les Guado et Yuna, enlevée pour être mariée de force à l'odieux Seymour, qui avait étonnamment survécu à leurs précédents combats.

Aidé par Cid et ses redoutables machines volantes, Tidus organisa un raid sur Bevelle dans l'espoir de récupérer la jeune femme. Ce fut à nouveau une épreuve terrible qui les opposa à des dizaines de gardes et à un Seymour mort-vivant au sommet de sa puissance... Mais rien ne pouvait désormais arrêter Tidus, poussé par une détermination inébranlable ! Seymour fut vaincu, et le petit groupe de gardien parvint à fuir de Bevelle...

Chacune des épreuves traversées par Yuna les avaient un peu plus rapprochées... Il appréciait sa douceur, son abnégation et son sens du devoir. Yuna quant à elle, s'était rapidement attachée au côté un peu blagueur et frivole du jeune homme mais aussi à son courage indéfectible...
Si la nature même sa quête ne l'autorisait pas à s'attacher, la jeune femme céda ben vite à ses sentiments pour le jeune homme.


Mais plus le groupe avançait, plus douloureuses devenaient les vérités. C'est en approchant du terme du pèlerinage que Tidus comprit enfin les raisons des nombreuses similitudes entre Spira et sa cité natale.
Il était une vision, un mirage... Un rêve des priants, les créatures qui donnaient corps aux chimères. Lui et son Zanarkand n'était qu'une illusion, une vision du passé qui ne vivait que grâce à la volonté des priants : Seul l'intervention de Sin lui avait permis de prendre corps dans le monde réel... Quant au véritable Zanarkand ce n'était plus qu'une ruine, spectre rouillé d'une cité autrefois glorieuse.

Ce fut d'ailleurs dans les décombres de la cité-machine que le petit groupe de gardien mit à jour le dernier mensonge de l'église Yévonite. Les priants, qui donnaient vie aux invocations, étaient également les responsables du cycle de résurrection infini de Sin... Maintenant ainsi le monde dans une spirale constante de destruction entrecoupée parfois de brève période de paix. Le schéma était toujours le même : tous les dix ans, un Invokeur sacrifiait sa vie pour invoquer l'ultime chimère et détruire le monstre... Avant que l'ultime chimère ne finisse par devenir le monstre lui même.

On laissait croire aux habitants de Spira que leur foi et leur abnégation mettraient fin à ce cycle infernal : en réalité il n'en était rien. Le monstre reviendrait encore et encore... Déjà peu convaincu par toutes ses histoires de religion cela convainquit Tidus une fois pour toute que l'église de Yu Yevon n'avait rien de saint ou de sacré et devait être traitée en ennemi au même titre que les monstres qu'ils affrontaient quotidiennement.


La première victime de la colère des gardiens, outrés par cette révélation honteuse, fut Yunalesca : spectre de la première des Invokeurs et gardienne de l'ultime chimère. Auron solda ainsi ses vieux comptes avec elle, vengeant ses vieux amis qui s'étaient sacrifié dix ans plus tôt pour vainement détruire Sin...

Désormais privés de la seule arme efficace contre Sin, Tidus et ses compagnons durent chercher une autre façon de venir à bout de la créature tout en faisant face au fanatiques de l'église de Yu Yevon, qui traquaient désormais le groupe pour son "blasphème"...

Aidés par les Al'bhed et leurs appareils volants (et surtout par une stratégie audacieuse en distrayant Sin grâce au chant des priants) ils réussirent finalement à s'introduire à l'intérieur même de Sin, espérant y trouer Jecht lui même pour en finir une fois pour toute.
Dernier vrai obstacle avant leur véritable objectif, Seymour se mit une dernière fois en travers de leur route. Complètement fou à lié, l'ex maître de Yevon projetait d'utiliser ses pouvoirs pour devenir Sin lui même...  Fort heureusement, il fut finalement défait par le petit groupe et renvoyé dans l'au-delà par Yuna une fois pour toute (à la TRES grande satisfaction de Tidus)

Après une interminable marche dans le corps de la créature, ils parvinrent finalement dans ce qui semblait être le "cœur" de Sin.

Il les attendait patiemment, prêt à faire ce qui devait être fait. Maintes fois au cours de son voyage (notamment grâce à des sphères mémoires que Jecht avait habilement dissimulé) Tidus avait pu s'appercevoir que son père n'était pas l'homme froid et antipathique qu'il avait toujours vu en lui. S'il était toujours en colère contre lui, le jeune homme semblait aussi ému de le revoir... Mais l'heure n'était pas aux pleurs. Pour Tidus l'heure était venu d'affronter sa dernière épreuve... L'épreuve de toute sa vie : surpasser son père et le vaincre.


Ce fut un combat rude, sans pitié... Mais aussi l'occasion pour Tidus de faire la paix avec Jecht et ses souvenirs d'enfance douloureux.

Sin fut détruit, mais il restait un dernier adversaire affronter... Le mal à l'origine de tous les maux de spira, le marionnettiste qui dans l'ombre tirait les ficelles du colossal pantin qu'était Sin : Yu Yevon. Une à une, chaque chimère fut détruite bientôt suivie par l'entité maléfique... Pour la première fois depuis de nombreux siècle, le monde allait enfin connaître la paix absolue et définitive. La félicitée éternelle...

Puis vint le temps des adieux.

Auron révéla sa véritable nature... Un revenant, une âme damnée qui avait renoncée à la mort pour rester sur terre. Sin détruit, sa tâche était accomplie : il pouvait désormais trouver le repos éternel...


La fin du Yu Yevon et ses priants signifiait également la fin du rêve... La solution que Tidus avait trouvé impliquait sa disparition totale... Il le savait très bien. C'était le prix à payer pour que vive Yuna et il était désormais prêt à en assumer les conséquences...




"Les personnes et les amis que nous avons perdus ou les rêves qui se sont envolés... Ne les oubliez jamais."

************************************************************************

Je croyais que mon histoire, notre histoire était terminée. Pourtant, je fus un beau jour happé du néant sans fin, reprenant conscience au milieu d'un océan qui m'était familier... J'ai du mal à y croire mais je dois me rendre à l'évidence : je vis !

Transporté de joie, je siffle... Elle est sûrement loin d'ici et ne m'entendra pas mais peu m'importe : c'est juste ma façon de m'assurer que tout cela est vrai.

Un appareil ne tarde pas à pourfendre les cieux... J'ai à peine le temps de comprendre ce qu'il se passe qu'une silhouette familière se précipite hors du vaisseau pour venir à ma rencontre. C'est elle...

Elle a du mal à y croire... Moi aussi pour tout dire. Je suis ici, avec elle... chez moi !

Une voix familière m'interpelle au loin sur la plage... Wakka. Mais pas seulement ! Ils sont tous venus ! Lulu, les Aurochs... Tout Besaid et sur le bord de la plage : c'est une véritable foule en délire !

Elle m'entraîne bientôt à leur rencontre.  En la voyant, en LES voyants tous j'ai le sentiment d'avoir loupé quelques épisodes... Ils ont tellement changés. J'ai hâte de savoir le pourquoi du comment de toute cette histoire !


************************************************************************

Les mois ont passées... Et je bénis tous les jours la chance qui m'a été offerte. Avoir l'opportunité d'observer les changements qu'ont engendré notre combat et une source constante de satisfaction. Mais ce serait vous mentir si je vous disais que c'était la seule...

Je ne m'étais jamais pris à rêver d'une vie avec Yuna... Dans un cas comme dans l'autre je savais que c'était impossible. Me voir maintenant penser à mon avenir avec elle, me donne une drôle de sensation... Quoi de plus normal après une résurrection que je n'attendais pas moi-même ?

Mais toutes les bonnes choses ont une fin semble t-il... Une ombre du passé est revenue nous hanter et elle ne fait pas les chose à moitié. Je n'ai pas le monopole de la résurrection semble t-il... Pourquoi fallait-il que ce soit Seymour ?

Au départ j'ai refusé d'y croire, continuant à vivre ma vie comme si de rien n'était. Mais au fur et à mesure que les mois ont défilés, j'ai vu notre monde progressivement régresser... Les priants et les chimères que nous nous étions donnés tant de mal à détruire sont de retours. J'ai peur de ce que cela peut signifier...

Je ne peux plus me résoudre à observer et attendre... Il est temps pour moi de poser mon ballon et de reprendre mon épée. Des rumeurs insistantes évoquent des portails menant vers d'autres mondes... C'est complètement fou mais difficile de ne pas y croire lorsque je vois les orages et les tempêtes qui s’abattent sans explications un peu partout sur le monde. Si ces choses existent réellement, elles sont peut-être la clé de nos soucis...

Et puis la résurrection de mon vieux, d'Auron et de Braska a fini de me convaincre que quelque chose ne tourne plus rond sur Spira. Je dois me mettre en route et en apprendre plus...

Ce voyage là je le ferai seul pour le moment. Je ne veux pas impliquer mes amis et encore moins la femme que j'aime... Pas avant que mes soupçons ne devienne des certitude.

Je ne laisserai pas Sin revenir dans notre monde.



Présentation Personnelle

Prénom : Pierre
Âge :  21
Expérience RP : bientôt 3 ans !
Comment avez-vous connu FF War ? : Grâce à mes vieux amis : les topsites
Avatar Utilisé : Tidus de FFX... Forcément XD


Dernière édition par Tidus le Mar 19 Juil - 9:29, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Messages : 71
Age : 22

MessageSujet: Re: Tidus   Lun 18 Juil - 16:09

Bonjour à tous !

En principe c'est terminé : je vous laisse voir s'il manque des choses ou s'il faut en modifier...

Merci d'avance et, j'espère, bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5017
Age : 26

MessageSujet: Re: Tidus   Lun 18 Juil - 20:56

Bonsoir et Bienvenu sur Final Fantasy War Very Happy

Bon alors côté physique et mental, je n'ai rien à redire, c'est peu mais le nombre de ligne est respecté donc c'est good. Concernant l'histoire l'ensemble est là, mais vu ton perso (Tidus) il y a certains points que tu as oublié et pourtant important. tu as oublié de parler du temple de Ba'aj dans lesquel il arrive (ou Oméga?) mais comme tu as parlé de Rikku et les autres, c'est bon. Ensuite premier point qui m'a interpelé, c'est que tu n'as pas parlé de la coupe de Blitz alors que bon, Tidus y participe avec Wakka et va même secourir Yuna des Al Bheds et qu'il apprend qu'elle est metisse Al Bhed. Ensuite idem, tu as zappé la nouvelle tentative de kidnapping de Yuna sur le SHoopuf (bon, tu as encore mentionnée Rikku donc ça va) mais tu as oublié de parler de l'opération Mi'ihen qui montre Seymour sous son vrai visage (déjà que Tidus ne pouvait pas le blairer...)

Parlant de Seymour, tu aurais pu évoquer leur halte dans son manoir, du coup, la proposition de mariage de ce dernier et donc, de leur mariage à Bevelle! Et un peu avant, le coup de l'attaque du Refuge Al Bhed aussi, c'était quand même important de le souligner. Tout comme le fait qu'avant de vaincre Jecht, c'est Tidus qui a noter que l'hymne des priants était une chanson que son père aimait et qu'il a vu que cela l'avait calmé avant d'attaquer le temple de Macalania, donc, ce qui fut un de ses points faibles. Et pour finir (désolé de te donner plus de boulot...) tu pourrais parlé de ce qui s'est plus ou moins passé sur le forum, ce que Tidus pourrait savoir comme les portails, tout ça.Voilà, rajoute moi ces petits points et ça devrais aller ^^

Bon courage! Wink



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Tidus

avatar

Messages : 71
Age : 22

MessageSujet: Re: Tidus   Mar 19 Juil - 9:33

J'ai re-finis ! XD

J'ai ajouté tout ce que tu m'as dit, je te laisse donc relire l'ensemble pour voir si'l manque encore des choses ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5017
Age : 26

MessageSujet: Re: Tidus   Mar 19 Juil - 21:00

Bien, je vois tout ce qui était dit à été rajouter et j'ajouterais même que j'aime tes paragraphes qui ne sont pas trop grand donc comme ça, ça se fini rapidement et ce n'est pas trop chargé ^^

Tu est donc Validé! ^^

Et donc, je précise déjà que tu peux rp sans ta FT mais tu ne pourra combattre qu'une fois cette dernière posté. On verra de notre côté si retire un de nos PNJ pour les joueurs ou bien si on casse un trio? Bref, tu as donc 25 point à répartir pour faire tes stats ( force, magie, vitesse, ect...) ainsi que 2 techniques perso de niv1 à faire ou bien une de niv2, c'est toi qui voit ^^
Pour l'overdrive, on copiera celle du jeu donc pas de souci et pour le sphérier, idem, mais si tu as besoin d'aide, on est là pour ça (enfin moi car je gère les FT FFX) Pour l'équipement, y aura des petites choses a retravailler comme on est en plein changement mais de toute façon, je te montre la FT avant de la poster donc ne craint rien ^^

Si tu as besoin de question, peu importe laquelle, je suis là Wink

Sur ce, je valide et bloque la fiche, allez, file flooder et te faire de nouveau potos ^^



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tidus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tidus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de Tidus
» Avec Yoru [Hentaï] !!
» Tidus
» Invocations du moment Final Fantasy X - Tidus, Rikku et Wakka - du 29/06 au 14/07
» Tidus et éveil Mercedes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Commencement :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: