Accueil

Partagez | 
 

 Voleur un jour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kuja
Ange de la mort
avatar

Messages : 63

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Sam 10 Sep - 22:34

Sûrement que Vingt-deux ne connaissait pas le sens du mot "méchant" car si lui l'était alors Kuja...Enfin, il ne pouvait pas en être sûr, mais à le regarder, il ne semblait vraiment pas menaçant...
Mais, hum...à la réflexion...en y repensant lui et le jeune homme avec qui il était se faisaient embarquer par des soldats, c'est qu'ils avaient bien dû faire quelque chose...Cette pensée que le mage pouvait avoir commis un crime de quelque nature que ce soit le grisait assez. Les gens trop gentils l'agaçaient, ils étaient comme Djidane et ses amis...
Il ne devait pas repenser à ses aventures passées, cela pourrait réveiller des sentiments trop négatifs chez lui.

Même lorsque Vingt-deux entra dans la chambre et n'en ressortait pas. Kuja ne quitta pas son poste. Il restait là, sur sa chaise, à attendre et continuer de réfléchir à des choses qui ne le mettait pourtant pas en joie. Alors pour tuer son ennui il préféra lire un livre. N'importe lequel, en attendant que la nuit se passe et laisse place à une nouvelle journée.
Il avait lu plus du quart de son épais ouvrage quand il remarqua les premiers rayons du soleil. Il avait assez lu ! Il se disait que le mage devait être sorti de son sommeil et que bientôt, il le verrait apparaître au seuil de la porte de la chambre et si ce n'était pas le cas, il irait lui-même le sortir de ses songes.

Avec chance, il était maintenant devant lui sauf qu'il geignait déjà...Il évoquait encore ce garçon, mais en aucune façon Kuja n'avait envie d'avoir un gamin dans les pattes.

"Je refuse."

Voilà, c'était net et précis...
Ils n'avaient à présent nul besoin de s'attarder. Kuja attrapa le mage par son bras valide et l'entraina dehors. Il avait l'intention de quitter rapidement la ville. Il ne s'était pas embarrassé avec beaucoup d'affaire, il ne transportait pas de grosse valise avec lui.
En quittant son domicile, il fut contraint de repasser devant le bâtiment de la maison du fou et ces tables où les nobles se réunissaient pour boire le thé et il en y avait déjà beaucoup de si bon matin. Tous les dévisageaient et murmuraient sur leur passage.

"Nous sommes des célébrités, il viendra un moment où il faudra que tu me dises pourquoi es-tu si "méchant..."

Il pressa un peu le pas, entrainant un peu plus vigoureusement Vingt-deux avec lui. Il l'obligea à monter quelques marches pour être enfin au petit pont de pierre pour quitter plus rapidement les lieux. Même si le mage protestait - et Kuja lui déconseilla fortement, car Vingt-deux n'avait pas à y gagner non plus - Il sortirait de la ville ensemble, il en avait décidé ainsi.

Arrivés devant les deux soldats qui gardaient les grandes portes de la ville, Kuja avait un mauvais pressentiment...confirmé très vite quand l'un des gardes lui barra la sortie avec sa lance.

"Vous êtes le type des affiches, non ? et le petit mage là...on nous a signalés qu'un mage accompagné d'un jeune homme avait assassiné un enfant ! ...Je crois que c'est vous ! ...Vous...ne...passerez...pas !"

Oh si qu'ils allaient passer et bien mal leur en prendrait que de vouloir les en empêcher...


Dernière édition par Kuja le Dim 18 Sep - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valseur 3
L'autre emplumé, là
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Dim 11 Sep - 20:24


Il était sérieux, le gamin là ? Le Valseur lui ordonnait d’aller dormir, lui se faisait à manger, tranquille ! Franchement, qu’est-ce qui n’allait pas, dans sa tête ? Et il posait des questions stupides, en plus ! Qu’est-ce que Numéro 3 en avait à faire, des saucissons… Du coup, il se contenta de répondre à cette interrogation par un grognement exaspéré… Si ce n’était que ça, mais ce malpoli n’avait même pas pris la peine de se présenter lorsqu’on lui avait demandé ! Il s’était juste contenté de marmonner un « Je t’en ficherais moi, des Vingt-deux et des Joan… » tout en surveillant vaguement le gamin.

Mais qu’est-ce qu’il en mettait du temps, à manger… Inutile de dire que lorsqu’il proposa au Valseur de manger un morceau aussi, ce dernier n’en fit absolument rien… Sa préoccupation présente était de faire dormir ce gosse… Mais, qu’est-ce qu’il était têtu ! Il disait encore qu’il ne voulait pas dormir… Il fallait l’assommer pour qu’il comprenne enfin ?! … Ah, apparemment, il avait peur que le Valseur lui fasse quelque chose pendant son sommeil… Du coup, il suffisait juste de le rassurer à propos de ça !

« Je te tue quand je veux. » Ah, oui, ça allait beaucoup l’aider, de dire ça ! « De toute façon, que tu dormes ou pas, je t’aurais à l’œil, alors tu choisis. »

Voilà qui devrait être clair ! Numéro 3 pouvait faire ce qu’il voulait, mais le gosse devait se tenir à carreaux ! En tout cas, il avait bien compris le truc, puisque maintenant, il avait pris un coussin et s’était installé devant la porte d’entrée… Pas le meilleur endroit pour faire un somme, mais bon, c’était son problème, pas celui du Valseur ! Lui se contenta de s’adosser à un mur, pas loin de cette même porte, pour garder un œil sur le gamin. Enfin, ça, c’était la théorie, en pratique, l’emplumé s’endormit à peine quelques minutes après…

C’est vrai qu’il le surveillait super bien, là !

Le réveil fut plutôt rude… Non pas qu’on l’avait réveillé violemment, non, c’était qu’il avait terriblement mal à la tête, et, surtout…

« Mais qu’est-ce que je fais ici… ? »

Ah, oui, c’était problématique, ça… Le Valseur fit quelques pas en avant, se tenant la tête entre les mains.

« Sérieux, réfléchis un peu Numéro 3, t’as bien dû faire des trucs hier soir… » marmonna-t-il pour lui-même.

Puis, il remarqua la présence de quelqu’un d’autre devant l’entrée – ce qui ne manqua pas de le faire sursauter, d’ailleurs ! – pour, juste après, soupirer un bon coup. Ouais, il avait un vague souvenir de ce gamin, mais par contre, plus aucune idée de ce qu’il lui voulait. Tant pis, ça finira bien par lui revenir… Le Valseur toucha le gosse du bout de sa canne, si jamais il n’était pas réveillé, ce serait sûrement le cas maintenant !

« Lève-toi. » lui ordonna l’emplumé.

Enfin, il parlait tellement doucement, que ça ne ressemble plus tellement à un ordre… Mais, mal de tête l’oblige, il n’allait pas crier maintenant. Toujours est-il qu’il n’arrivait toujours pas à se rappeler ce que ce gamin lui voulait… Et pourquoi lui irait s’en encombrer ? Qu’est-ce qu’il lui était passé par la tête, au juste ?! Enfin bon, quand la porte d’entrée fut enfin libérée, le Valseur s’empara des clefs pour l’ouvrir – heureusement qu’il ne les avait pas cachées quelque part, il ne s’en serait sûrement pas souvenu ! – puis il balança les clefs, de toute façon, il n’en avait pas besoin ! … De quoi ? Le type enfermé dans la cave ? Non, mais, il n’allait pas l’aider à sortir ! Et puis quoi encore ?! Qu’il se débrouille tout seul ! Le Valseur avait d’autres chats à fouetter ! Déjà, pour commencer, ce gamin…

« Rappelle-moi pourquoi tu traînes avec moi, déjà ? » lui lança-t-il. « Non, j’ai pas de problème de mémoire. J’ai juste bu un verre de trop hier soir. Pas de commentaire. »

Si seulement ça n’avait été qu’un seul verre de trop… ! C’était énervant, tout ça l’empêchait d’aller faire ce qu’il avait à faire… Oh, mais oui c’était ça ! Il se souvenait enfin de ce qu’il voulait au gamin…

« Ah oui, je croyais que tu pouvais m’aider, j’étais stupide… Donne-moi une bonne raison pour que je te laisse pas en plan ? »

Parce que c’était bien tout ça, mais ça le retardait plus qu’autre chose, pour l’instant…


PrésentationFiche Technique
Couleur paroles : navy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 461

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Lun 12 Sep - 18:55

Il fallait l'avouer, Joan s'était un peu assoupi, mais juste un peu ! Il avait bien vu le grand mage faire les cent pas et avoir l'air...perdu ? En tout cas, quand il se rapprocha de lui, il fit semblant de dormir et resta immobile. Jusqu'à ce qu'il lui demande de se lever avec sa canne. Non, il ne faisait pas parler sa canne, il l'avait touché avec sa canne...
Le jeune homme se leva donc et regarda autour de lui pour constater, un peu déçu quand même que le mage n'avait pas pris la peine de gouter à ce qu'il avait cuisiné...Enfin, problème plus important, le gars à plume s'en allait là comme ça, sans rien dire, il avait balancé les clefs de la maison et de loin on entendit un petit "plouf".  Les étendus d'eau à Tréno c'était joli, mais là, ça n'arrangerait pas le propriétaire...toujours enfermé dans la cave !

"Qu'est-ce que vous venez de faire ?! et le type que vous avez enfermé ?!"

C'était vraiment le cadet des soucis du mage, tant il semblait confus...Il se demandait même ce que Joan faisait avec lui. Mais, enfin !

"C'est Vingt-deux !! Vous m'aviez dit que vous me conduirez jusqu'à lui ! J'en ai rien à faire qu'au final vous estimez que je ne peux pas vous aider, vous, vous allez m'aider !"

Il le secouait - enfin il essayait - et le tira pour le ramener dans la maison. Il voulait à tout prix libérer l'homme avant de s'en aller !
Il retourna donc devant la porte de la cave...Il avait déjà essayé de crocheter des serrures, ça n'avait jamais vraiment fonctionné, c'est que c'était plus compliqué que dans les films...Avec le crochet qui maintenait le saucisson en suspension dans la cuisine il essayait de débloquer la porte. Il ne savait pas du tout ce qu'il faisait.

"Si ça se trouve je la bloque encore plus..."
lâcha-t-il.

Si le mage pouvait faire un truc de...mage pour la défoncer ce serait mieux !
Plus de cinq minutes à trifouiller ça et regarder le mage de temps en temps pour vérifier s'il ne partait pas...
Il voulait se dépêcher, cependant, il doutait de pouvoir réussir. C'est alors qu'un petit "clic" se fit entendre. Il avait réussi ?!
Quand il se prit la porte en plein visage, il en eut la certitude...

"Vous...! Je vais appeler la garde !"

Pas encore...non...Joan préféra partir en même temps que l'homme qui sortait de chez lui pour crier aux soldats...que deux "bandits" l'avait séquestré dans son propre domicile. N'avait-il pas remarqué que le jeune homme aussi avait été un peu contrain par le grand avec ses plumes de rester dans la maison ?!
De colère, Joan poussa le mage noir  en le piquant du bout de sa dague dans le dos. Jusqu'à se planquer derrière un bâtiment.

"J'en ai marre, tout ça c'est votre faute ! Bon, un peu de la mienne aussi, c'est vrai..." S'il avait su, il aurait sans doute laissé l'homme dans sa cave..."Peu importe ! maintenant vous allez me dire où est Vingt-deux ! Sinon..." Il allait trouver un truc à dire...humm "Ce...ce serait mal !" Wouh...

Il arracha plusieurs de ses plumes et recula rapidement, en lui lançant un regard de défi.

"Je pourrais en arracher d'autre vous savez...Je n'ai pas peur de vous...!"


Mouais...l'essentiel, c'était qu'il le pense en tout cas. Il glissa ensuite sa main dans sa poche pour lui lancer en plein sur son visage le premier objet qu'il trouva. Un petit flacon se rompit alors en plusieurs éclats et son contenu se déversa sur l'emplumé. Un défigeur. Heureusement que ce n'était pas un paquet de gâteaux déjà...


Action de Joan :

Lance un défigeur sur le valseur !
Si si je veux sa soustraction de son inventaire, ça fera plus vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 335

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Mar 13 Sep - 23:51


Faire les yeux doux, ça n’avait servi à rien ! Le méchant monsieur avait dit qu’il refusait ! Il n’en fallut pas plus pour que Vingt-deux refonde en sanglots… Il voulait être avec Joan, lui ! Pas avec ce grand monsieur qui ne portait presque pas de vêtement ! Au moins, une chose était sûre ; le petit mage ne lui obéirait pas, s’il lui demandait de faire quelque chose ! Il n’avait pas qu’à pas refuser d’aller chercher Joan ! Nah !

Le Mage Noir se fit embarquer par Kuja, sans avoir plus d’informations sur l’endroit où ils se rendaient… Mais dans tous les cas, ça ne plaisait pas au petit mage ! Ils arrivèrent finalement à l’entrée de la ville… Il n’était pas question pour Vingt-deux de sortir ! Heureusement, les gardes n’avaient pas l’air d’être d’accord non plus ! … Bon, c’était tout à fait pour une autre raison, mais au moins, ils ne pourraient pas sortir comme ça ! Le petit mage en profita que le méchant monsieur soit un peu distrait par les gardes pour se dégager de son emprise et détaler ! Pas vers l’extérieur de la ville, bien entendu, mais il prit une direction au hasard à travers les rues… Il finira bien par tomber sur Joan, avec un peu de chance !

Il s’arrêta au bout d’un moment, essoufflé, en larme, appelant le jeune homme sous la forme de couinements plaintifs. Et si Joan ne voulait plus de lui, maintenant, et qu’il l’avait abandonné ?! Il n’aurait peut-être pas fait ça avant, mais il avait quand même vu Vingt-deux tuer See See, et ce sans hésitation… Ça avait peut-être convaincu son compagnon de ne plus vouloir de lui… Non ! Il n’aurait pas essayé de le défendre devant les gardes, si c’était le cas ! Le Mage Noir se remit à courir en ville, regardant partout, espérant reconnaître Joan à chaque coin de rue…

Mais voilà, il regardait partout, sauf devant lui, il percuta une personne dans sa course, et ça l’arrêta net, le fit même tomber à renverse, tandis que son bras – très mal – bandé souffrit du choc. Vingt-deux s’attendit à ce qu’on lui crie dessus, leva ses yeux plein de larmes, prêt à recevoir des insultes ou des menaces… Mais il reconnut aussitôt la personne dans laquelle il avait foncée !

« J-Joaaan !! » lança le petit mage, se relevant tant bien que mal. « Je… J’ai eu tellement peur ! Y-Y a un monsieur méchant qui m’a- »

Il s’arrêta net en voyant que le jeune homme n’était pas seul, et celui qui était là n’était pas pour plaire à Vingt-deux ; le grand Mage Noir avec des ailes… Il recula, l’air terrifié, et s’il l’attaquait de nouveau ? Joan, là, il allait le punir c’était ça ce qu’il faisait, non ? Il avait sa dague en main ! Il était fort, il pouvait bien attaquer ce gros oiseau… non ?


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuja
Ange de la mort
avatar

Messages : 63

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Jeu 15 Sep - 19:18

Ils étaient en train de l'agacer fortement les deux soldats...Pour le moment Kuja attendait tout simplement qu'ils aient fini avec leur discoure sur le bien et le mal...Mais, enfin ils sortaient d'où ?!
Seulement, lorsque l'un des deux posa sa main sur l'épaule de Kuja, celui-ci lui lança un de ces regards...

"ôter votre main de là..."

Le garde s'exécuta sans broncher. Ceux-là on leur crier un peu fort dessus ils détallaient... Tout ça c'était bien beau mais en attendant il ne surveillait plus Vingt-deux, ce qui n'était pas bien grave, il devait être resté à côté de lui tout tremblant. .... Une seconde ! Il ne l'entendait plus chouiner ! En baissant les yeux là où aurait dû se trouver Vingt-deux, il constata qu'il avait fichu le camp. Il n'était pas trop de lui il le voyait s'éloigner en courant, mais lui n'avait pas envie de presser le pas. Sa magie devrait suffire ! Il leva alors un bras vers le ciel pour lancer à cet idiot un sort de glace qui le stopperait un moment. Des cristaux de glace commencer à se former autour de sa main, Kuja sourit. Le sort parti en direction du Mage pour s'arrêter...à un mètre derrière lui...

"Mais qu'est-ce que...?!"


Sa magie... C'est vrai, il n'avait plus ses pouvoirs d'autant, il posa sa main sur sa hanche, il était très contrarié ! Et le fait d'entendre les imbéciles de gardes se moquer n'aidait pas non plus. Il fallait rester calme... Il ne n'allait pas les tuer, il avait perdu ces envies meurtrières normalement. Il se contenta juste de les regarder comme précédemment pour que ceux-ci ne se confondent en excuses de toute façon...
Il allait falloir qu'il récupère le mage, il était hors de question de partir sans lui. Il marcha nonchalamment dans la direction où il était parti. Il n'était vraiment pas difficile de le rattraper il ne courait pas bien vite. Si bien que même juste derrière lui, Kuja marcha et l'observa déambuler à droite et à gauche, cela l'amusait... Le mage cherchait quelqu'un, surement son fameux Joan, dont il n'avait eu de cesse de lui en rabâcher les oreilles. Était-il seulement assez grand pour pouvoir repérer quelqu'un au loin ? Déjà que de près ce n'était pas vraiment ça non plus... En effet, il venait de heurter un jeune homme qui était juste devant lui et ce n'était pas n'importe lequel... Leurs retrouvailles dégoulinaient de bons sentiments, que c'était inintéressant....

"Que c'est mignon tout ça...Mais ne te réjouit pas trop vite mon petit mage, tu repars avec moi. Apparemment le valseur s'amuse bien avec ton copain, tu peux lui laisser..."

Il avait remarqué les plumes que tenait le jeune homme dans ses mains. Celles du valeur à n'en pas douter. Qu'il était tombé bas ce cher Numéro 3...
Et voilà...Ils étaient revenu à la case départ tous les quatre. Excepté que les gardes n'étaient pas dans le coin cette fois-ci, mais cela n'allait pas durer...
Il allait récupérer le petit mage vite fait bien fait. Il l'attrapa par le bras, cette fois, par celui qui était cassé et le tira vers la rue principale. Sans préoccuper du valseur ou du gamin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valseur 3
L'autre emplumé, là
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Dim 18 Sep - 1:32


« Gné ? C’est qui, Vingt-deux ? »

Complètement à la ramasse… Et le gamin qui lui criait dessus, là, et le tirait dans la maison à nouveau… Allez, c’était quoi son problème ? Si le Valseur n’avait pas eu mal à la tête, il l’aurait totalement démonté ! Et voilà que le gosse essayait d’ouvrir la porte du sous-sol pour faire sortir l’autre type… C’était bien amusant de le voir galérer, mais Numéro 3 avait des trucs à faire ! Le gamin jetait des coups d’œil en sa direction à certains moments, il craignait quoi ? Que le Valseur s’en aille ? Et qu’est-ce qu’il allait faire s’il partait, lui courir après et lui supplier de rester en pleurnichant ? L’emplumé soupira, puis se dirigea d’un pas tranquille vers la sortie, ignorant ce que pouvait bien faire le gamin, et ne s’était sûrement pas attendu à se faire pousser plus loin, à cause… ah, encore lui… Voilà qu’il lui proférait des menaces toutes aussi impressionnantes les unes que les autres, et… Ah, non, arracher des plumes, ça ne se faisait pas !

Le Valseur se tourna vers le gamin, furieux et, bien entendu, nullement impressionné, et doutant fortement que le gamin n’avait réellement pas peur de lui, comme il le disait si bien… pour se prendre une fiole remplie de liquide en pleine figure. Et c’était pas solide, ce truc, et la petite bouteille s’était brisée facilement, laissant l’emplumé mouillé et légèrement coupé par endroit par les bris de verre… Pas le temps de chercher à se demander ce que contenait cette fiole, le Valseur s’essuya les yeux pour y revoir quelque chose, et à peine put-il les rouvrir que le gamin lui tomba dessus ; il le repoussa rapidement, lui donna un violent coup à l’aide sa canne, s’apprêta à lui en redonner un, quand un mouvement à côté de lui le déstabilisa un peu, il ne put s’empêcher de jeter un œil dans cette direction, et vit un petit monstre vert qui pointait vers lui un objet coupant… Attendez un instant…

Numéro 3 reconnut ce que c’était, ce saleté de truc qu’on appelait Tomberry, là ! Il se recula d’un bond – il n’était pas question qu’il se fasse attaquer par ce truc ! Non, il n’en avait pas peur ! Ce n’était pas vrai ! – avant de remarquer après un instant que la bestiole ne faisait que tenir un caillou pointu entre ses pattes… Rien de bien impressionnant, en fait. Elle lui voulait quoi au juste ?! Ce n’est pas bien longtemps après que le Valseur remarqua qu’il avait quitté le gamin des yeux… Et s’il en avait profité pour filer pendant qu’on regardait pas ?!


PrésentationFiche Technique
Couleur paroles : navy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 461

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Dim 18 Sep - 18:13

En regardant le valseur et attendant sa réaction... Joan n'était vraiment pas en confiance...
Il tenait encore les plumes du mage bien fermement dans sa main lorsqu'il sentit qu'on fonçait sur lui ! Derrière ses jambes plus précieusement, Joan perdit l'équilibre immédiatement et s'écroula...sur le valseur. Il entendait la petite voix de Vingt-deux, mais ne put se réjouir tout de suite de l'avoir retrouvé, car ses yeux étaient rivés sur le bâton du valseur qui s'approchait dangereusement de son visage et ce très vite...

Le jeune homme voyait trente-six chandelles, il n'ait pas même sûr de saisir ce qui venait de se passer. Il ne sentait plus les plumes du valseur sous ses mains, mais la dureté du sol. Il essaya de ramper vers le mur et de s'appuyer dessus pour s'aider à se relever. Étrangement, il en eut le temps, il ne se prit aucun autre coup. Sans chercher à comprendre pourquoi, il se dirigea vers les vingt-deux en chancelant, essaya de tous les attraper pour les emmener loin du valseur et du drôle de gars mal habillé qu'ils avaient déjà vus plus tôt... Celui qui avait embarqué le mage ! Il avait bien de la chance que Joan vînt de se faire à moitié assommer, tien ! Sinon ! Ah sinon... Il avait bien de la chance !

Ils commençaient à connaître bien la ville depuis le temps alors, retrouver la sortie n'était pas très compliqué. Le plus difficile serait de passer les gardes devant la porte...

"Tu crois que si on lance un caillou dans l'autre direction, ils iront voir et on pourra passer...?"

Non, ils n'étaient pas si bêtes que ça quand même...Quoique...Nan, quand même pas ! Comment faire alors...
Joan s'assit un moment sur le sol, il en avait besoin, le temps de réfléchir et aussi de prendre le petit mage dans ses bras.

"Tu m'as manqué ! J'ai eu peur qu'il te soit arrivé quelque chose !"

C'est alors qu'Eros passa devant eux tranquillement, toujours armé de son caillou pointu, il se dirigea devant les gardes.
Joan ne le remarqua pas tout de suite, il regardait surtout Vingt-deux et son bras, lui demanda si ça allait un peu mieux, même s'il était évident que non, ça ne pouvait pas s'être passé en une nuit. Puis, il entendait enfin les réactions des soldats face au tomberry !

-"Euh...Biggs c'est un tomberry ça, non ? On...on fait quoi...?"
-"Je sais pas Wedge...On...va le conduire hors de la ville !"


Éros avait-il compris qu'ils avaient eu grandement besoin d'une diversion ? Peu importe ! C'était leur chance !
Pendant que les soldats était occupé à examiner la créature et cherchait un moyen de l'attraper... Joan en profita pour, d'abord lâcher son compagnon, se relever, pour ensuite saisir sa main et se faufiler discrètement derrière les soldats pour enfin quitter cette ville ! Une fois dehors, il suffisait de s'éloigner suffisamment pour qu'on ne puisse plus les voir et attendre Éros.
S'il se laissait attraper et conduire gentiment dehors il devrait les retrouver. Si tout se passait comme ça, bien sûr...
En attendant Joan avait plein de questions à poser à Vingt-deux !

"Qu'est-ce qu'il te voulait l'autre ? Il t'a fait mal ?! Tu vas bien ? T'as faim ? J'ai piqué des trucs, attends..."

Il fouilla nerveusement dans son sac et sortit les pots de confitures qu'il avait dérobé dans la maison, ainsi que des tranches de pain qu'il plongea dans un pot...et la tendit ensuite à vingt-deux.

"Tu en veux ?"


C'était important de manger ! Si ça se trouve, le mage n'avait rien avalé depuis la veille ! Déjà qu'il n'avait peut-être pas dormi et Joan voulait qu'il lui raconte tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5077
Age : 26

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Dim 18 Sep - 20:48

Kuja, Valseur3, Joan +150 exp
Vingt-Deux +100 exp
Joan -1 Défigeur


Note: Valseur, il me faudra ta FT tôt ou tard ^^



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Kuja
Ange de la mort
avatar

Messages : 63

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Dim 25 Sep - 18:59

Avec le petit mage noir entre ses mains, il se fichait bien du valseur qui se chamaillait avec le jeune homme... Ce n'était seulement pas lorsqu'un tomberry s'incrusta dans leur querelle que tout tourna de travers pour lui. Il avait suffi d'une seconde d’inattention pour que Vingt-deux en profite et l'attaque. Lui !
Normalement, ça n'aurait rien dû lui faire sauf que, visiblement, en plus que sa puissance magique était moindre, sa défense aussi ! Il avait chaud, très chaud et se protéger de son bras du brasier qui volait vers lui, n'avait pas suffi. Alors, c'était ça que l'on ressentait qu'on on se prenait un sort... S'il n'était pas aussi en colère contre celui qui venait de l'attaquer, il aurait presque pu ressentir d'empathie pour ceux qu'ils avaient agressés de la même manière autrefois.
Maintenant, le mage et le gamin étaient partis, il ne restait plus que le valseur qui, comme lui, s'était laissé distraire par cette saleté de tomberry, qui bien sûr, avait mis la poudre d'escampette...

"Cette journée s'annonce particulièrement désagréable..."
grommela Kuja.

Il ne voulait pas rester sur cet échec, cependant. Selon lui, ce petit fourbre de mage noir et son "garde du corps" avaient dû essayer de se sauver, de quitter cette ville maudite...Cela tombait bien ! C'était ce que voulait faire Kuja aussi ! Cette fois les gardes pouvaient essayer de l’empêcher, il était de trop mauvaise humeur pour jouer les gentils.
Ceci dit, il adressa une rapide salutation à ce cher valseur et il n'avait aucun mot à dire suite à cette déconvenue qu'il venait de subir ! Car, lui-même, c'était pris une petite rouste pas un garçon humain en plus ! La preuve en était de l'eau qui lui dégoulinait encore sur le visage...

"Auraient-ils bouleversés tes plans ? Que fais-tu là ? Je croyais que tu étais mort !...Rah ! Suis-moi si tu veux retrouver les deux petits, ton histoire m'intrigue, j'aimerais en savoir davantage..."

Et le jeune homme se dirigea vers la sortie de la ville...encore !
Il ne pressa pas le pas le valseur pourrait le suivre comme ça. S'il ne le faisait pas, tant pis ! Il voulait vraiment mettre la main sur le petit mage, il n'y a que vraiment s'il ne le pouvait pas, qu'il s’intéresserait au valseur. Il prendrait ce qu'il resterait en somme...


Devant les gardes, cette fois, il ne prit même pas la peine de leur adresser un mot, il leva un bras et son glacier les gela, tous les deux. Cela ne durerait pas bien longtemps et ne se focalisait que les pieds des deux hommes, mais c'était suffisant pour les bloquer, le temps qu'il puisse passer les portes si personne d'autre ne l'empêchait cette fois !

-"On devrait interdire l'utilisation de la magie..."
-"Sans blague...?"


Pour les gardes aussi c'était vraiment une mauvaise journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valseur 3
L'autre emplumé, là
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Sam 8 Oct - 0:05


Bien sûr ! Le gamin avait filé… Tout ça à cause d’un fichu monstre, qui lui aussi avait détalé, naturellement… Quelle bande de lâches ! Ils ne paieraient rien pour attendre ! Là, le Valseur n’allait pas s’amuser à les poursuivre, mais s’il leur retombait dessus par hasard, il n’allait pas leur laisser une chance de s’enfuir ! Numéro 3 s’attela à la tâche d’enlever les bouts de verre qui avaient réussi à se ficher dans ses ailes… sans accorder un regard à l’autre type qui était aussi dans le coin ! Enfin, jusqu’à ce qu’il remarque qu’il lui adressait la parole…

« Hein ? Qu’est-ce que tu me veux ? »

Ce serait bien de commencer par dire "bonjour", c’est ce qu’on fait quand on est poli… Ah, mais tu n’es pas poli, c’est vrai…

« D’où que tu penses que je veux les retrouver ? J’en ai rien à faire d’eux… J’ai quelqu’un d’autre de plus important à trouver… »

Numéro 3 avait perdu assez de temps à traîner dans cette ville… Voilà pourquoi il ne souhaitait pas s’amuser à poursuivre des gens ou des bestioles qui n’en valaient pas la peine… Et puis suivre l’autre, là… Mouais, bof.

« Et tu m’expliques pourquoi tu veux suivre ce gamin ? Parce que c’e- Aaaah… »

Le Valseur s’arrêta un instant, juste le temps d’observer l’individu…

« Ah mais non, c’est logique, en fait, c’était totalement évident que t’étais comme ça… »

Eh, oh ! Pas de conclusions hâtives, enfin ! Mais bref, Numéro 3 allait s’en aller le plus vite possible d’ici, ça devenait bien trop agité… La sortie, c’était par là où allait le type qui lui avait adressé la parole. Formidable. Le Valseur aurait possiblement pu s’envoler, mais dans une ville, c’était moyen pour le décollage… Du coup, le voilà bon pour emboîter le pas à l’autre…

« Je te suis pas, c’est toi qui me précède… » s’empressa-t-il d’ajouter.

Un détail qui avait son importance ! Numéro 3 ignora superbement les gardes au passage ; de toute façon, là, ils ne pouvaient pas l’arrêter ; et il était enfin sorti ! Un dernier mot pour l’autre type…

« Tu te débrouilles pour trouver le gamin, moi j’ai pas envie de me mêler à tes… Attends, d’où tu me connais là ?! »

L’information venait d’entrer ! Ce n’était pas particulièrement une flèche, ce matin…


PrésentationFiche Technique
Couleur paroles : navy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuja
Ange de la mort
avatar

Messages : 63

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Mar 11 Oct - 22:51

Le valseur 3 et Kuja laissèrent derrière eux une ville en pleine agitation.. A Tréno, il y avait maintenant un peu trop de remue-ménage et pour une fois ce n'était pas uniquement de leur faute !  
Le mage avait suivi le jeune homme, ce qui était une excellente chose sauf qu'il avait l'air un peu perdu. En fait, carrément à l'Ouest.

"Par le passé, nous avons travaillé en étroite collaboration tes.."frères" toi et moi. La fille de la reine Branet, était un petit oisillon fugueur que tu étais chargé de retrouver. Cette tâche ne t'incombe plus désormais. Sois libre de pouvoir m'accompagner. ...Enfin "libre"..."

Il s'approcha du valseur, posa sa main sous son menton - si si, il avait trouvé son menton...- et lui fit lever sa tête pour que leur regard se croise. Il y avait bien des façons d'obliger quelqu'un à nous suivre.

"Dans le meilleur des mondes vous, mes adorables petits pantins vous seriez tous sous mon joug, mais les choses ont changé et je n'aime pas ce que le monde est devenu...ceci étant dit..."

Il leva sa main et alors, le valseur pourrait sentir le roussi...et ce n'était pas qu'une façon de parler. Après une légère fumée grise une première flammèche illumina le dos du valseur. Ses ailes prenaient feu.

"Manger un poulet rôti pour le diner me plairait..."

C'était faux bien sûr, cela n'aurait pas été assez raffiné pour lui et jamais il ne déplumerait un volatile lui-même !
L'essentiel c'était que le mage y croit, et puis...Kuja s'était adouci tout de même il ne ferait pas de mal à quelqu'un sans vraie raison !...bon, là cela ne comptait pas...Qu'était-il en train de dire sinon...? Ah oui !

"Souviens-toi que la reine est morte, un peu après toi...et que c'est moi qui l'aie tué. D'ailleurs, cela ne m'étonnerait pas de revoir cet affreux visage revenir du royaume des enfers, puisque tu t'y es échappé toi aussi. Comment as-tu réussi ce prodige au juste ?"

Il espérait que l'oiseau ait bien entendu ce qu'il venait de dire et il attendrait qu'il ce soit éteint pour avoir une réponse et suivant ses dires, il aviserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valseur 3
L'autre emplumé, là
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Sam 15 Oct - 19:36


Ah bon, il avait travaillé avec ce type ? Il devrait s’en souvenir pourtant, si ça avait bien été le cas… C’était sûr qu’il ne l’avait jamais vu ; quelqu’un d’aussi peu habillé, ça ne s’oubliait pas de sitôt… Mais, non. Le Valseur avait beau y réfléchir, et déjà qu’il avait du mal à ça ce matin, rien ne lui venait à l’esprit. Si ça se trouvait, on ne lui avait simplement jamais rien dit. Ça ne l’étonnerait même pas… Mais dans tous les cas, l’autre avait l’air d’être bien au courant de sa mission. Par contre, de là à dire que Numéro 3 n’avait plus besoin de l’effectuer… Euh, pourquoi ? Juste comme ça ? Eh ! Comme si le Valseur allait obéir à n’importe quel premier venu ! Et sa frustration ne fut que plus grande lorsque l’autre type lui fit lever la tête pour qu’il le regarde dans les yeux… Numéro 3 n’avait même pas remarqué avant ça, qu’il était plus grand que lui… Plus grand ! Ce n’était pas croyable !

L’emplumé n’appréciait pas du tout cette situation, la fureur se lisait certainement dans son regard, il serrait les poings tout en étant très tendu… Il avait fini de lui parler, l’autre, là ?! Il pouvait s’en aller, maintenant ?

« Je vois pas en quoi je vais te suivre, et ni pourquoi j’aurais plus besoin de chercher Grenat. Je vais pas t’obéir pour te faire plaisir, alors tu- »

Il se stoppa net en sentant une brûlure sur ses ailes… Il poussa un cri de surprise, agita désespérément ses ailes, et finit par se rouler par terre pour enfin réussir à éteindre le feu… Il se releva avec difficulté juste après, en s’aidant de sa canne, l’air encore plus furieux que précédemment. Et son mal de tête n’arrangeait rien… Il regarda en direction de l’autre type. Il n’allait pas s’en tirer comme ça !

« A-Abruti ! Espèce de dégénéré ! C’est quoi ton problème ? Ça te suffisait pas de jouer les catins en ville, faut que t’aille t’amuser dehors ?! »

Le Valseur ne se fit pas prier pour utiliser un sort de foudre sur cet individu… Pour qui il se prenait, sérieux ? Et les gardes à l’entrée de Tréno, qui étaient encore en vue, étaient bien amusés par la scène… De toute façon, ils ne pouvaient rien faire d’autre que regarder, là… Numéro 3 leur lança un regard noir, avant de s’en retourner vers l’autre, là…

« Et tu veux vraiment savoir comment je suis revenu à la vie, hein ? Bah ! »

Il ne lui dira rien ! De toute manière, lui ne le savait pas, donc bon… Mais il n’était pas question d’avouer son ignorance sur la chose ! Le Valseur préféra flanquer un rapide coup de canne dans le ventre de l’individu, puis s’éloigner de lui, sans attendre quoi que ce soit de sa part, marmonnant « Alexandrie, c’est par où, déjà… ? ». Puisque visiblement, l’ancienne reine n’était plus, d’après les dires de ce type, Grenat devait avoir forcément pris sa place… Mais c’était à vérifier…

Kuja et le Valseur vont vers la carte du monde !


PrésentationFiche Technique
Couleur paroles : navy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Voleur un jour...   Mar 18 Oct - 6:29

Kuja reçoit 100 points d'expérience (50 points ont déjà été distribués).
Valseur 3 reçoit 100 points d'expériences.

Valseur 3 et Kuja partent vers la "Carte du Monde".


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voleur un jour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voleur un jour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Cent ans pour le Voleur.. Un jour pour le Maître ? [Jin Tachibana]
» (solo) Voleur un jour, volera toujours. (Terminé)
» Stats pour un voleur level 10
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Tréno-
Sauter vers: