Accueil

Partagez | 
 

 Recherches dans le froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Recherches dans le froid   Dim 22 Mai - 19:56


C'était fascinant ! J'ai encore trop peu de donné à leur sujet mais cette histoire de portail, c'était une grande avancée ! Cela ne me semblait en rien technologique. Archadès avait beau avoir une certaine avance sur la question, je ne voyais aucune technologie dessus. Quand on y regarde de plus près, on constate que ce ne sont que des pierres empilé les unes sur les autres avec un minimum d'architectures. Pas le genre élégant et raffiné mais pas non plus abrupte et sauvage. De plus, ce symbole magique au centre quand ce dernier fonctionne, il n'y a pas besoin d'être un génie pour savoir que cela est magique. Je ne puis donner une date exacte à leur apparition, les gens sont trop vagues par ici mais je m'en veux un peu de ne pas avoir assisté à leur apparition. Regroupant les témoignages, cela concordait avec un étrange orage sur tout Ivalice mais cela n'est en rien naturel. Ce genre de temps apporte la pluie, la grêle, voire la neige. Pas des portails. Même si beaucoup d'inconnu tournait autour de ce fait, peu à peu, je balayais le flou pour y voir plus clair.

Dommage que Venat ne soit pas ici, j'ignore ce que fait ce dernier mais il semblerait que le monde ne soit pas sous la bannière d'Archadia, donc il a sûrement échoué... même si j'ignore comment pour le moment. Mais planté ici, j'ai pu mener mes propres petites expériences, la première étant que seul un être vivant peut passer ce portail. Grâce aux cobayes, oups, volontaires devrais-je dire, j'ai pu voir que jeter un caillou ou un bâton à travers le symbole magique ne change rien. Il passe à travers comme si de rien n'était. Il en était de même avec un fruit mais si une chose vivante le touche, volontairement ou non, il disparaît pour se retrouver devant un autre portail. Il est bon de noter sur toucher ce symbole avec une arme ou même un vulgaire morceau de bois ne change rien, étant donné que c'est quelque chose de non vivant qui touche cette chose. Mais une fois un morceau du corps touche le portail, le voyage commence. J'ai aussi pu constater qu'il est possible de voyager à deux à condition de se tenir, que ce soit pas la main ou attaché avec une corde ou en se tenant l'épaule, peu importe. Ce qui signifie aussi que l'on pourrait y emmener un véhicule pour voyager plus simplement, à condition de passer le portail avec ? Il est vrai que je ne pense pas que toucher ce portail d'une main et un vaisseau de l'autre main fasse passer les deux vers un autre monde... à voir donc...

Je peux aussi dire que le temps varie et reste aléatoire entre deux marches. Une première fois, il a mis exactement une heure, vingt-sept minutes à fonctionner de nouveau alors que la personne qui l'a passé était lambda. Quant à la seconde fois, ce fut un monstre on ne peut plus banal du coin qui l'a passé et ce dernier fut éteint – si on peut dire cela ainsi – durant presque quatre heures. Rien à voir avec la différence de poids ou des origines, cette chose semble fonctionner quand bon lui semble. De plus, il est très résistant, curieux de sa résistance, j'ai tenté de lui tirer dessus mais c'est comme si je l'avais caressé avec ma main. Magie, arme à feu, jet de pierres, pas l'ombre d'une égratignure. J'ignore encore ses limites, tant sur sa résistance aux coups que son fonctionnement mais je le percerais à jour. J'ai conscience qu'il y a mieux comme endroit pour l'étudier que rester ici sous ce froid mais la passion a le don de me réchauffer au moins. Reste à voir combien de temps je tiendrais encore devant avant de me réchauffer dans une de ce qu'ils osent appeler Auberge là-bas. Il va falloir peaufiner mes données avec de nouvelles tentatives mais malheureusement, cela peut arriver n'importe quand.

Un point à rajouter d'ailleurs, même « éteint » le portail s'active en cas d'arrivée d'un voyageur et à ce propos, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de vraiment pousser mes questions avec les voyageurs peu enclin à me répondre mais de ce que je sais, il existe d'autres mondes avec ces mêmes portails, l'un nommé Dol et le second Spira. J'ignore encore combien de monde sont relié mais cela est si fascinant ! Il est vrai cependant que pour le moment, cela m'éloignait un peu de mes objectifs mais une chose à la fois, je ne peux pas être partout à la fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Dim 22 Mai - 21:27

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

C'était intriguant. Cela faisait quelques minutes que Kratos observait l'homme dont on lui avait parlé à Bur Omisace. Il restait à distance, une bonne centaine de mètres, les bras croisés, appuyé contre un pan rocheux qui disparaissait dans les nuages et la neige. Il préférait regarder avant de se montrer ouvertement, même s'il ne se cachait pas des masses non plus, et il pouvait ainsi constater que l'homme testait le portail. Il semblait vouloir déterminer sa résistance aux attaques. Une façon comme une autre de tenter de comprendre cet étrange édifice.

Le guerrier pour sa part n'avait pas récolté grand chose comme informations depuis qu'il avait débarqué à Ivalice. Il avait juste découvert la rapidité du changement de monde, l'absence de douleur, l'immobilisation à l'entrée dans le portail, et l'impossibilité de le retraverser une fois le voyage terminé. Comment s'était-il opéré... il n'en avait aucune idée. Ne pouvant répondre seul à toutes ses questions, il avait décidé de rejoindre la ville la plus proche. De fil en aiguille, Kratos avait fini par obtenir un nom, un certain Doc Cid, qui étudierait les portails depuis quelques temps. D'ailleurs celui-ci semblait souvent scotché à celui des gorges de Paramina. N'ayant pas besoin de plus, l'ancien soldat s'était mis en route, et il était maintenant arrivé à destination.

Son homme était d'un certain âge. Pas vieux, non, mais plus que lui, c'était certain, et une bonne chose : il devait avoir obtenu une certaine expérience de la vie, ce qui ne pouvait qu'être utile lorsqu'on jouait au scientifique. Il ne semblait pas dangereux mais Kratos restait aussi méfiant que prudent : les apparences pouvaient être très trompeuses, il le savait parfaitement, et sous-estimer quelqu'un n'était pas dans ses habitudes. De plus, même si pour le moment les quelques personnes qu'il avait rencontrées s'étaient montrées amicales, rien ne le garantissait que ce serait le cas de tous. Il n'oubliait pas qu'il était dans un monde inconnu, potentiellement hostile, et probablement nuisible pour Héra. Cette dernière supposition ne se reposait sur rien de concret, une simple intuition... qu'il comptait bien confirmer ou infirmer.

Finalement Kratos se décida à bouger. Il se décolla de son point d'appui et fit quelques pas dans la neige vers le Doc, bien visible dans la neige qui virevoltait un peu à ses pieds, emportée par le vent. Tout aussi visible était l'épée qu'il portait sur sa hanche gauche, dont la garde se trouvait sous sa main, simplement posée dessus en prévision.

- Bonjour. Êtes-vous Doc Cid ?

Le guerrier gardait toujours une distance de sécurité prudente, mais sa voix portait suffisamment pour être entendue sans problème. Claire, forte, et sans aucune émotion particulière, tout comme son visage, dont une bonne moitié était dissimulée sous ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Jeu 26 Mai - 20:05

C'était incroyable, moi qui pensais savoir énormément de chose sur mon monde – je ne serais pas prétentieux pour dire que j'ai la science infuse – me voilà avec un nouveau sujet très palpitant ! Comment décrire cela ? Un pont entre mondes ? Un pont mobile alors donc non. Une porte ? C'était déjà plus cohérent mais encore bien difficile à définir. Portail tout simplement ? Ha, je n'aime pas vraiment user d'un nom si peu précis, en plus, je préfère renommer cette chose à ma façon. Cela me permettrait de m’attribuer un peu de mérite. Non pas que je sois en recherche d'une quelconque gloire mais je préférais y laisser mon empreinte, petite ou grande. Avec les moyens du bord, j'avais déjà fait le tour de ce portail, en terme de résistance, de description – ils varient peut-être selon leur emplacement et monde ? – le temps d'attente et ainsi de suite. La seule chose à faire pour pousser cela plus loin serait de moi-même l'emprunter mais il doit en avoir d’autres ici et pourquoi ne pas voir de plus près les autres avant de voir un sur un de ses autres mondes ?

Une voix s'éleva dans mon dos, pas le genre menaçant mais pas non plus des plus innocentes. Au timbre de voix, je dirais que c'était un homme en voyant cette personne, je ne m'étais pas trompé. À voir son apparence, il ne semblait pas être très pauvre, sa tenue n'avait rien d'exceptionnel mais elle était plutôt bien entretenue. Son allure laissait peu de place à une arrivée en douceur, la main sur son épée... Un guerrier ? Une seule épée, apparemment normale et non très grande. Mais son allure... était-il d'ailleurs ou de ce monde ? Sa tenue semblait adaptée à ce monde ? Après tout le mode aurait pu changer ? Peut-être pas ici, avec leur tenue de pauvre et leurs discours de paix, rien que le fait de porter cette arme, c'était déjà le signe qu'il n'était pas originaire de Bur Omisace. Je n'ai rien contre leur religion mais comment obtenir la paix sans commencer la guerre ? Il faut bien un être supérieur et puissant pour instaurer cette paix. Mais soit, ce petit ne s'était pas trompé au moins.

« Je préfère que l'on m'appelle par mon nom complet, nous ne nous connaissons pas après tout ? »

J'observais ce type en me posant la question... Non, sa tête ne me disait rien du tout... Je me tournais vers lui pour mieux le détailler, il n'était pas vêtu d'épais vêtements donc ou bien il n'était pas frileux ou bien il était du genre à voyager. Hum ? Venue d'ailleurs ? Plus je l'observais lui et sa vision perçante et plus je penchais vers cette hypothèse. C'est bien gentil ce portail mais que me voulait ce type ? Il venait en ami ? En ennemi ? Et pour quelle raison viendrait-il à moi ? Si mon retour s'est fait entendre aux oreilles du jeune Solidor, il ferait sûrement le nécessaire pour me stopper. Quoi que, naïf comme tout, il se dirait que j'ai peut-être changé ? Évitons de faire des vagues pour le moment, je ne me sentais pas aussi fort qu'avant, avec ou sans Venat. Mais puisqu'il ne semblait pas avoir l'air d'un Juge, je pouvais rayer ma patrie de m'envoyer cet homme. Un mercenaire ? Un des pirates de Zecht qui vient laver l'affront que j'ai fait à leur capitaine ? Après tout... il avait un petit air pirate...

Une de mes mains restait sous ma veste, prêt à dégainer mon arme pour le contrer en cas d'attaque mais pour le moment, je ne préférais pas crier victoire ou au meurtre trop vite.

« Un peu de respect jeune homme, approchez et présentez-vous donc. »

Je levais ma main pour lui demander de venir mais reste à savoir quel sera sa réaction... Cet homme... m'intriguait. Reste à voir dans quel sens ma curiosité va être poussé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Sam 28 Mai - 11:48

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

Kratos nota que le Doc n'avait pas semblé surpris, soit qu'il l'avait déjà repéré, soit qu'il se contrôlait parfaitement. Le guerrier ne broncha pas, laissant à l'autre tout le temps qu'il voulait pour l'observer, le détaillant de la même façon que lui-même l'avait fait plus tôt. Bien entendu les yeux de l'homme s'arrêtèrent un bref instant sur son épée, difficile à rater, tout comme le message clair qu'elle renvoyait. Il devait être assez intelligent pour éviter tout geste inconsidéré.

Puis il parla à son tour, répondant indirectement à la question : c'était bien la personne que Kratos cherchait. Avec un nom plus long apparemment. Les gens qui l'avaient renseigné s'étaient contenté du sobriquet de Doc Cid, qui n'était pas sans lui rappeler le roi de Lindblum. Coïncidence amusante ou y avait-il autre chose derrière cette similitude ? Allez savoir.

- J'ignore votre nom complet.

Simple et efficace. L'homme pouvait lui donner si cela lui faisait plaisir. Le guerrier n'y attachait aucune importance. Il y avait bien mieux à faire. Doc Cid lui proposait de s'approcher en se présentant, tout en ayant une main sous sa veste. D'expérience, l'ancien soldat d'Alexandrie était certain que ce n'était pas pour se gratter les pectoraux. Il devait avoir une arme dissimulée sous ses vêtements et se tenait prêt à en user si besoin était. Un homme prudent donc, qui agissait un peu comme lui, de manière réfléchie et méfiante face à un inconnu.

Kratos fit quelques pas de plus, se rapprochant tout en restant sur ses gardes, la main sur celle de son épée.

- Je me nomme Kratos Aurion. Je suis à la recherche de quelqu'un suffisamment instruit pour m'en apprendre plus sur les portails. On m'a parlé d'un certain Doc Cid. En êtes-vous capable ?

Droit au but, comme toujours. Il ne servait à rien aux yeux du guerrier de tergiverser, ce n'était qu'une perte de temps. Il s'était présenté, et avait indiqué ses intentions en signe de bonne foi. S'il avait voulu attaquer, il l'aurait déjà fait, et n'aurait de toute façon certainement pas choisi de se montrer de cette façon. Restait à voir ce qu'en dirait l'homme en face de lui et s'il pouvait réellement lui en apprendre davantage sur ces mystérieux portails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Dim 5 Juin - 20:06


Drôle de visite n'est-il pas ? Je voyais mal pourquoi ce type venait me voir ? J'ai une bonne mémoire mais il est vrai que la mémoire des visages n'est pas mon fort. Mais quand on travaille dans un laboratoire et que l'on voit des tas et des tas de personnes défiler pour vous demander ceci ou cela, il est normal de ne pas retenir toutes ces personnes et encore moins ses noms. Mais on ne juge pas un livre à sa couverture et j’écoutai donc ce que cette personne avait à me dire ? Qui sait, sous son aspect de mercenaire, il avait peut-être certaines choses à m'apprendre ? Si cela concerne Ivalice, à moins que cela soit sur ce qui a pu se passer durant mon absence – car depuis que je sais ce dont sont capables ses portails, le reste n'est pas ma priorité – je ne vois pas ce qu'il pourrait m'apprendre ?

Il semblerait que j'ai bien fait d'attendre, je n'aime pas l'idée de jouer les professeurs mais je ne suis pas contre l'idée d'étaler ma science surtout sur le sujet qui me passionne actuellement. Je continuais d'observer ce guerrier, la main sur son épée à attendre une quelconque réponse positive de ma part ? N'en disons pas trop, cela pourrait être un piège du jeune Solidor qui voudrait ma mort ? Je doute que notre petit Vayne soit plus proche de son frère qu'il ne l'était de mon vivant. Il serait du genre à m'espionner, voir me faire prisonnier pour me tirer les vers du nez mais m'assassiner ? Ça non. Mais dans le doute...

« L'ignorance est un véritable fléau, une véritable maladie. Mais ne craignez rien, je suis là aussi pour soigner cela. D'abord, Cidolfus Demen Bunansa, c'est mon nom complet mais n'ayant pas gardé les Seeqs ensemble, éviter de me surnommer Cid ou Doc Cid. Cidolfus me va et si vous ajoutez Monsieur, ce sera mieux. Mais je m'en accommoderais. »

Voilà déjà une ignorance de régler, passons à la suite et pas des moindres ! Qu'est-ce qu'il y a de mieux que de parler de cette merveille ! J'ignore encore tant de chose sur ce portail mais je pense que je ne serais pas à l'abri de ses surprises même si pour le coup, j'ai fait a peu près tout ce qui était possible en l'absence de certains instruments sous mes mains.

« Et pour continuer, oui, j'en suis capable mon chers Kratos, suis-je assez instruit pour vous apprendre des choses ? Je pense que oui. Ai-je la science infuse au sujet des portails ? Je ne sais pas. Cette chose est entourée de bien des mystères, en ai-je fait le tour entièrement ? À peine la moitié ? Ai-je simplement effleurée la surface de cette étrange construction ? Comment savoir ce que nous ignorons ? À moins de tomber nez à nez avec celui ou celle qui les a planté ici et qui pourrait même les avoir construit pierre après pierre – même si j'en doute – nous saurons que ce que nous découvrons. »

Voilà qui devait être clair sur ce que je pouvais savoir ou non, du moins sans entrer dans les détails. Toutes mes découvertes restent pour le moment bien ancrées dans ma boîte crânienne, dans mon précieux instrument, mon cerveau. Gardant un léger sourire sur les lèvres, je gardais une main dans le dos, prêt à faire apparaître mon arme en gardant mes deux yeux sur notre drôle de mercenaire.

« C'est beau de voir quelqu'un s'intéresser à cela mais si je puis me permettre, pourquoi vous vous intéressez à cela ? »

Eh oui, voilà une bonne question. Savoir pour savoir, savoir pour apprendre, savoir pour passer le temps ? Il y a tant de façon qui nous pousse à savoir mais quelles étaient ses raisons à lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Lun 6 Juin - 10:35

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

Les deux hommes continuaient de s'observer, tels deux chats aussi méfiants qu'attentifs, jugeant de la valeur de l'autre, cherchant à déterminer ce qu'il pourrait lui apporter. Le vent soulevait un peu de neige autour d'eux mais il sne semblaient pas y accorder la moindre importance. Kratos était patient et donnait tout le temps que le Doc voulait à sa réflexion. Après tout il avait déjà mis des semaines pour arriver ici, il n'était pas à quelques minutes près. Le scientifique finit par répondre en utilisant de grandes phrases recherchées dans lesquels le guerrier fit le tri pour en retirer l'information principale : il se nommait Cidolfus Demen Bunansa, et préférait se faire appeler Cidolfus plutôt que Cid ou Doc Cid. Ce n'était pas un problème.

Kratos hocha simplement la tête pour montrer qu'il avait enregistré l'information et attendit la suite. De ce qu'il entendait, Cidolfus semblait le genre de personnes à aimer s'écouter parler, tout comme à étaler sa science, ce qui l'arrangeait. Bonne ou mauvaise chose, peu importait. Si le guerrier n'était pas des plus loquaces, il pouvait supporter le bavardage incessante des autres tant que ça l'aidait dans sa mission. Inflexible, aussi expressif que les montagnes autour d'eux, il écoutait Cidolfus en restant sur ses gardes.

Apparemment il se considérait comme instruit, ce qui correspondait aux dires des habitants de ce monde que Kratos avait croisé. Il avait toutefois l'honnêteté d'avouer ne pas maîtriser entièrement le sujet des portails et qu'il lui restait encore beaucoup à explorer. Le contraire aurait été louche : à moins d'être lui-même le créateur de ces objets, personne ne pourrait prétendre tout savoir d'eux en si peu de temps. Car s'il y avait une chose que le guerrier savait sur ces portails, c'était bien qu'ils étaient apparu à peu près aux mêmes moments sur les mondes.

Cidolfus toutefois ne faisait que prétendre avoir quelques connaissances sans en dire plus. Méfiance et prudence, sans doute. Impossible de lui en vouloir, c'était même plutôt rassurant. Un scientifique imbécile qui donne tout ce qu'il sait sans réfléchir ne valait pas grand-chose dans cet univers. Avant d'en apprendre davantage, c'était au tour de Kratos de répondre à une question tout à fait légitime.

- Ces portails doivent contenir une puissance considérable. Je veux savoir si c'est réellement le cas, à quoi elle est destinée et s'il est possible de la remanier.

Ces constructions étaient forcément remplies d'énergie ou d'une équivalence très puissante. Kratos refusait d'en subir les effets ou de n'être qu'un simple spectateur comme avant. Il voulait comprendre ces portails, savoir quel était leur but, et, si celui-ci ne lui convenait pas, tenter d'acquérir leur puissance pour la plier à sa volonté et être capable de protéger son monde des autres. Mais ça, c'était inutile à préciser pour le moment. Ses motivations personnelles n'entraient pas en compte pour le moment et Cidolfus n'avait pas à les connaître. Le guerrier était sincère, mais il ne fallait pas non plus exagérer, il n'allait pas étaler sa vie comme ça.

- Qu'avez-vous découvert jusqu'à présent ?

Puisqu'il disait en avoir fait un petit tour il devait bien posséder quelques informations. Reste à savoir s'il accepterait de les partager réellement ou pas. Dans le cas négatif... Kratos n'hésiterait pas une seconde à employer la force. Mais pour le moment il restait passif, toujours prêt à réagir au moindre signe hostile sans pour autant faire le premier pas. La violence pouvait être très pratique, il préférait d'abord la manière douce. Les gens étaient plus réceptifs dans la plupart des cas au dialogue, même si lui-même n'était pas le plus social des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Dim 12 Juin - 20:29

Drôle d'invité que voilà mais un peu de compagnies ne me ferait pas de mal. J'ai tellement été habitué à être auprès de Venat que je me surprends à parler seul en attendant parfois une réponse qui ne viendra pas. J'ignore ce que mon ami est devenu, il n'est pas le genre de personne à donner des nouvelles en public mais s'il est toujours de ce monde, il viendra peut-être de lui-même me revoir ? En même temps... Est-ce qu'un dieu peu mourir ? Question théorique pour certains et philosophique pour d'autres mais là, je me posais la question dans mon cas présent, peut-il vraiment mourir ? Ne plus être de ce monde ? Pas de réponse en perceptive car après tout, il a été mon fidèle allié durant tant de temps et je n'imaginais pas le voir mourir ? Je pensais rejoindre la terre des morts avant lui, comme ce fut le cas. Reste à savoir si l'Occuria était ailleurs sur Ivalice ou plus de ce monde ?

Mais face à ma question, le dénommé Kratos expose ses faits qui sont loin d'être le genre de réponse auquel je m'attendais. Très intéressant même et il ne disait rien d’insensé. Un portail qui mène vers un autre monde est déjà une technologie ou un sort très puissant, loin de ce que nous connaissons alors en maîtriser la puissance d'un de ses portails doit être une quantité d’énergie immense !!!

« Hm, découvrir le but de ces portails est une énigme en soi. Simple fait pour échanger nos connaissances avec d'autres cultures ? Pièce d'une possible fin du monde planétaire ? Simple phénomène inexpliqué, tant de choix et d'hypothèses ! Mais le remanier, je dois avouer que s'il était encore de là, il aurait sûrement pu penser à cette possibilité à moins qu'il n’aurait eu un plan plus subtil en agissant comme un dirigeant de royaume aux objectifs pacifique mais qui cache sa vraie nature et ses ambitions ? »

Ha Vayne, tu avais beau qu'un gosse pour moi, tu avais quand même quelques idées des plus intéressante. Navré qu'Archadia ne soit pas le porte-étendard d'Ivalice et que tu ne soit pas le roi Dynaste que tu voulais tant être. Mais bon, si je suis de retour, lui aussi l'est ou le sera certainement ?

« User de la puissance d'un de ses portails doit signifier détenir autant de pouvoir qu'un Nihilithe, sûrement même une des dernières pierres quand elles fonctionnait encore ? Voir plus ? Qui sait... »

Il est vrai que parler à voix haute en exposant les fait m'aider à mieux les étaler devant moi pour voir ce dont je parle et que cela pouvait être gênant pour les autres mais... ce n'est pas vraiment un souci. Même si Kratos voulait gratter quelques autres informations au sujet des portails, il faut deux choses. D'une, en dire assez sans trop en dire vu son regard et de deux, agiter une carotte sous son nez. En faire une sorte de garde du corps par exemple. Je sais me battre mais si je peux éviter de me salir les mains, ce ne serait pas de refus.

« Bien des choses et trop peu à la fois. Comment savoir si tout ce que je sais est véridique ? Je ne suis pas biologiste mais on découvre un nouveau monstre, une nouvelle espèce vivante, comment savoir si tous ceux comme celui qu'on a trouvé sont identiques ? Quelle sont leurs similitudes, leurs différences, qu'est-ce qui les différencie les uns des autres ? Je ne sais pas si j'ai tout récupéré auprès de ce portail mais il va falloir vérifier tout ce que je sais avec un autre portail sur ce monde, voir même ailleurs. »

Cette réponse peut lui plaire ou non, elle est vraie. Inutile d'étaler ma science si les fait relevés ne sont pas prouver en comparant deux portails. Mais soit, donnons un os à ronger à ce pauvre mercenaire.

« Mais pour répondre à ta question en ''supposant'' que ceci soit commun à tous les portails, ils sont indestructibles. Du moins avec des armes banales, de même pour les magies, avec quelque chose de très puissant comme un éon, peut-être que cela serait différent mais, comment savoir ? Je ne pense pas qu'un éon se cache sous ta cape ? Bon. Cela dit, pour traverser ce portail, il faut deux choses, la première que ce dernier soit activé et de deux, que quelque chose de vivant le touche. Si tu jettes un caillou à travers ou que tu lui caresses les côtes avec ta lame, tu resteras sur place mais si le bout de ton doigt frôle le symbole magique qu'il montre en activité, tu vas atterrir ailleurs. De même pour les monstres d'ailleurs. »

Voilà, satisfait ? Car ce n'est pas tout mais il va falloir chercher où se cache d'autres de ses choses, j'avais des faits à comparé et à relever. Allez hop, au travail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Lun 13 Juin - 19:23

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

Le scientifique ne montrait rien de particulier tandis que Kratos lui expliquait son but, ou du moins une partie. Pas d'étonnement, pas de suspicion non plus. Enfin pas davantage que la situation actuelle n'en exigeait. Bon ou mauvais signe, difficile à dire. Quoi que... Ses paroles suivantes semblèrent démontrer un certain intérêt sur la question de la puissance de ces portails.  Le guerrier se garda bien de tenter de répondre aux interrogations et hypothèses qui se déversaient en flots de la bouche de Cidolfus. Déjà parce qu'il n'avait pas vraiment de réponse, ensuite parce qu'il était clair que l'homme ne s'attendait pas à être coupé dans son élan quasi lyrique, pour ne pas dire euphorique.

Kratos resta donc inflexible, attendant que cela passe. Il nota tout de même deux détails intriguants. D'abord, le scientifique parlait d'un homme qui aurait pu avoir la même idée que lui s'il était encore là, un ancien allié ? Pas des plus innocents à priori, mais ce n'était pas important. Ensuite il fit une comparaison de pouvoir avec un Nihilithe, ce que le guerrier ne connaissait absolument pas. Il devrait interroger les habitants de ce monde sur la question à l'occasion. Si cette chose était également puissante, ça pouvait l'intéresser, même si ce n'était pas son but premier. Après tout, s'il n'arrivait pas à ses fins avec les portails, mais qu'il pouvait obtenir une force équivalente d'une autre façon, ce serait tout aussi bien pour lutter contre eux.

Comme quoi même dans un grand monologue on trouve toujours quelque chose de potentiellement intéressant, à condition d'écouter. Et Kratos était doué pour ça. Les autres papotaient, lui tendait l'oreille. Allez savoir pourquoi, le fait de ne pas parler, à moins d'avoir quelque chose d'utile à dire, donnait souvent envie aux autres de caqueter sans fin. De combler le vide, peut-être. En tout cas c'était fort pratique pour glaner des informations. Cidolfus continuait en concluant plus ou moins sur son prochain axe de travail : trouver un autre portail pour comparer ses observations afin de pouvoir les partager une fois confirmées. Ce devait être relativement facile, il suffisait de franchir celui-là et il aurait son homologue d'arrivée de l'autre côté. D'ailleurs est-ce que ce serait celui de départ de l'ancien soldat d'Alexandrie ? Ce serait intéressant à vérifier.

Le scientifique lui fit tout de même don avec bonté de quelques renseignements. Déjà ces portails n'étaient pas sensibles aux armes classiques, tout comme à la magie de base. Il parla d'un éon, ce que Kratos ne connaissait pas et devait être une quelconque puissance appartenant à ce monde. Il secoua négativement la tête à la question : non, il ne cachait pas ce genre de choses sous sa cape. Et pas grand-chose tout court d'ailleurs. Ce n'était pas pratique de s'encombrer pour voyager et se battre. Il passa ensuite aux détails de la traversée des portails, avec l'obligation qu'il soit activé, ce que Kratos avait déjà vérifié par lui-même en essayant de retourner dans son monde à son arrivée, pour voir ce que ça faisait ; et le fait qu'il faut une chose vivante qui le touche pour l'emprunter. Ca, il n'avait pas pu tester, puisque le portail était inactif une fois qu'il était arrivé ici.

- Je vois. Merci pour ces informations.

L'heure était donc venue de passer à la suite. Kratos ne comptait pas torturer Cidolfus pour avoir le reste de ses observations, ce serait stupide. Et puisque celui-ci lui avait donné quelques renseignements, il lui devait bien quelque chose en retour. Le guerrier n'était pas un ingrat.

- Je peux vous escorter jusqu'au prochain portail dont vous avez besoin. J'ignore où il peut s'en trouver d'autres sur ce monde, et si même il y en a. En revanche je peux vous dire que, si vous traversez celui-ci, vous atterrirez ailleurs par sa copie conforme que vous aurez tout loisir d'étudier.

Devait-il en dire davantage, notamment sur ses origines ? Hum... Ce n'était pas une information utile à transmettre pour le moment, et Cidolfus pouvait sans doute le déduire tout seul par sa petite connaissance des portails. Ou tout du moins le supposer. Kratos ne comptait pas aborder le sujet pas pour l'instant, puisqu'il ne trouvait pas cela important. Peut-être le ferait-il si cela venait à s'avérer utile, notamment s'ils se retrouvaient sur Héra où ses connaissances des lieux seraient pratiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Mer 15 Juin - 20:22

Espérons que notre bon ami ait trouvé son bonheur dans ce que j'avais à lui offrir, après ce sont les fruits de mon travail et non du sien alors un peu de reconnaissance quand même. Ce n'est pas que j'attendais à le voir se mettre à genoux et à lécher mes bottes mais au moins un merci, ça ne mange pas de pain. Heureusement, j'eus droit à cela et je n'étais pas avare en compliment, ça me suffisait bien assez comme cela. Si encore je trouve LA théorie du siècle, certes, un tonnerre d'applaudissements serait bien accueillis mais pour si peu, autant rester raisonnable. N'importe quel abruti avec un minimum de fibre scientifique en lui aurait pu en faire autant. Même si sa proposition était la bienvenue, elle ne sonnait pas correcte à mes oreilles. Je ne doute pas de son maniement de l'épée mais de sa théorie plutôt. Mais il faut aussi que j'approfondisse ses dires car notre Kratos semblait venir d'ailleurs.

« En êtes vous sûre ? Celui que vous avez emprunté ainsi que celui de votre arrivée et ce dernier sont peut-être très semblables, peut-être même jusqu'au positionnement à la taille de ses pierres mais est-ce vraiment le cas ? Pour réaliser une bonne étude, on ne se contente pas de tester quelque chose sur trois personnes mais sur plusieurs dizaines voir centaines et parfois milliers ! Je vous rassure, je ne compte pas les visiter les uns après les autres mais déjà voir ce que l'un des autres portails dans le coin pourrait avoir à m'offrir. »

En revanche, où s'en trouve un second ? J'étais venue à celui-ci qui était le plus proche depuis Bur Omisace mais il y en avait ailleurs, reste à savoir où. Maintenant que nous avons comme partagé un accord commun, je me permettais de me rapprocher de lui en rangeant mon carnet sous ma veste avant de lui faire un signe de la tête de me suivre pour rejoindre la cité au plus vite.

« Allons-nous reposer pour la fin de journée, nous chercherons auprès des habitants si un autre portail a été mentionné dans le secteur mais j'en doute, sans en être sûr, ils semblent être assez séparé sinon je pense que l'on m'aurait prévenue de plusieurs portails dans le coin et non juste ce dernier. À moins que ce ne soi un cas isolé ? »

Grand mystère que voilà. Mais éclaircissons un autre mystère, les origines de ce cher Kratos donc. Gardant le sourire mais en l'étirant un peu, je me permettais de lui offrir un certain sourire rempli d'intérêt envers lui, je parlais parfois trop mais cette fois, j'aimerais que ce soit lui qui me rende la monnaie de ma pièce en me parlant de tout ce qu'il pouvait sembler bon de me dire concernant son monde. Qu'il accapare un peu le temps de parole, je ne lui en voudrais pas.

« Et donc, navré de ma confusion mais vu votre accoutrement, j'ai pensé que vous étiez d'Ivalice... Et donc, d'où venez vous Kratos ? Avez-vous beaucoup à me dire concernant le ou les portails que vous avez traversés, votre monde, les changements apportés depuis l'apparition des portails ? Ou autre chose qui vous viendrais à l'esprit peut-être ? Dites-moi tout. »

Non, je n'ai jamais voulu devenir psychologue mais là, je devais en avoir l'air, peut-être un peu ? Tant pis, si cela me permet d'obtenir ce que je convoite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Jeu 16 Juin - 11:38

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

Le scientifique n'était pas aussi certain que Kratos sur l'analogie des portails, et il n'avait pas tort. Personne ne pouvait vraiment affirmer que ces pierres étaient totalement identiques. Peut-être qu'elles avaient des différences importantes bien que non visibles à l'oeil nu ? Peut-être que tous les portails d'un même monde étaient identiques, mais différents de ceux des autres ? Avec cette idée, il paraissait plus logique de se cantonner pour le moment au même univers avant de passer à un autre.

- Je ne suis sûr de rien. Si vous estimez qu'il vaut mieux examiner d'abord tous les portails de ce monde, cela ne me dérange pas.

C'était Cidolfus le cerveau après tout. Bien sûr Kratos était loin d'être bête, mais il connaissait ses compétences et savait où étaient ses limites, tout comme il savait que, pour avoir une efficacité optimale sur la question des portails, il valait mieux utiliser une personne plus douée que lui dans le domaine de la recherche scientifique. Si l'autre homme trouvait plus pertinent de chercher d'autres architectures étranges dans son monde, pas de problème, le guerrier suivait. Comme il l'avait si bien dit, il n'était sûr de rien, et n'avait aucune difficulté à remettre en question son jugement. Tant que cela servait ses objectifs, il était très flexible. Et pas du genre à se vexer.

Puisque leur alliance semblait plus ou moins conclue, Kratos accepta que le scientifique se rapproche de lui sans prendre cela pour une menace. Il retira la main de son épée en guise de politesse, bien qu'il restât toujours sur ses gardes. Réflexe de guerrier, il ne se relâchait pratiquement jamais, peu importe avec qui il se trouvait. Cidolfus proposait qu'ils se reposent et interrogent les habitants de Bur Omisace sans grand espoir d'informations, ce qui était un début comme un autre. Sans doute que, s'ils faisaient chou blanc, ils n'auraient qu'à rejoindre une ville plus importante, une capitale par exemple, et de là ils auraient plus de possibilités pour obtenir des informations.

Le guerrier hocha la tête en guise d'assentiment et suivit donc le scientifique en silence, comme à ses habitudes, n'ayant rien d'utile à rajouter. Ce qui n'était pas le cas de son nouveau compagnon de route apparemment, puisque celui-ci se mit à le questionner avec un sourire plutôt intéressé. Il confirma ce que Kratos pensait, à savoir qu'il était assez malin pour déduire qu'il n'était pas de ce monde malgré une apparence correspondante - ce qui était une bonne chose - et souhaitait en savoir plus. Kratos n'avait aucune raison de nier, et puisque le sujet était venu autant le continuer, et le terminer : il n'avait pas grand chose d'utile à dire sur son monde au final.

- Je viens d'un monde qui se prénomme Héra. Je n'ai à ce jour traversé qu'un seul portail, celui-ci.

Concernant les changements particuliers... Si, il en avait bien remarqué un conséquent : le retour de la brume. Difficile d'expliquer précisément ce dont il était question, car lui-même ne savait pas grand-chose sur ce phénomène. Tout au plus pouvait-il résumer ce qu'il en savait.

- Il y a eu une modification conséquente de notre monde : le retour de la Brume, une substance vaporeuse importante, responsable de beaucoup de problèmes que nous croyions résolus, et qui risquent probablement de revenir avec elle, mais nulle ne sait à quel point.

C'était une des raisons qui avait poussé Kratos à enquêter sur les portails. Il y avait forcément un lien, il devait trouver lequel, comprendre comment cela fonctionnait, et obtenir un moyen de résoudre le problème, quitte à "voler" la puissance responsable de tout cela. La Brume avait créé bien trop de souffrances à l'époque, il était hors de question que cela recommence. Restait à savoir comment tout cela s'articulait : est-ce que Garland avait encore un lien avec tout ça malgré sa destruction ? Si ce n'était pas lui, alors qui ?

Tellement de questions sans réponses... D'ailleurs n'y avait-il que Héra souffrant d'anciennes blessures revenues ou ce monde, Ivalice, était-il dans le même cas ?

- Votre monde a-t-il également subi des changements depuis que ces portails sont apparus ?

Puisqu'ils pouvaient discuter de deux univers différents maintenant, autant ne pas se gêner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Ven 17 Juin - 20:41

Je pense que ce portail m'a déjà tout dit et s'il conservait quelques secrets, ils étaient bien cachés pour ne pas avoir foulé mon cerveau mais peut-être que ses autres portails, ailleurs sur ce monde ou sur un autre, auront d'autres choses à me raconter ? C'est tout ce que je souhaite après tout, en apprendre plus sur eux, c'est tout. Mais laissons ses tas de cailloux magiques de côté pour le moment, il était temps de s'intéresser à autre chose de nouveau pour moi, un autre monde ! J'avais eu l'occasion d'apprendre certains détails de la part des quelques voyageurs qui ont acceptés de m'en dire plus en passant le portail dans mon dos avant leur départ ou une fois arrivée, ça dépendait du sens d'arrivée/de départ. Héra avait été cité une fois il me semble mais peu importe, là, j'allais avoir droit à bien plus de détail. C'est dingue comme les gens n'aiment pas prendre deux minutes sur leur temps pour répondre à quelques questions si importantes pour moi. Je ne leur demandais pas le monde après tout.

Héra était donc son lieu de naissance et ce portail est le seul et unique traversé à ce jour. Bon, ce n'était rien de bien intéressant et nouveau pour moi mais ce sont toujours des petites informations en plus pour moi. Mais place à la suite, là, ce sera bien nouveau, je le sens, Rien que cette Brume, j'ignore en quoi elle est différente d'une simple brume car ses détails étaient peu précis mais je le verrais peut-être un jour de mes propres yeux ? Après, Kratos peut ignorer les détails qui rend cette brume si différente d'une brume que moi je connais comme n'importe qui en ce monde. Mais vu ses propos, je pense que cette brume est porteuse d'une maladie car si elle apporte des problèmes qu'il pensait résolu, je vois mal ce qu'elle pourrait apporter ? Laissons-le continuer avant de lui couper la parole. Hélas, il semblait déjà avoir fini avec ses détails puisqu'il me renvoya la balle en demandant des changements ici ?

« En dehors d'un changement ou deux de chef d'état, je ne pense pas qu'il y a grand-chose à raconter ? Pas à ma connaissance du moins. Mais je pense que si un grand changement aurait eu lieu, j'en aurais entendu quelque chose mais là, rien. Les changements viendront peut-être plus tard ? »

Si sa brume était de retour en supposant que cela soit la faute des portails, peut-être que les Nihilithes auront eux aussi une seconde vie ? Mais malheureusement je ne pense pas, de ce que j'ai pu lire, le Criste Solaire était réduit en poussière et les autres pierres divines ne sont plus que de vulgaires cailloux s'ils n'ont pas fini en morceau. Cela dit je pourrais toujours en fabriquer artificiellement mais il me faudrait bien du matériel et la plupart de ses choses se trouvent dans mon ancien laboratoire. Je doute que le petit Larsa ne veuille bien me laisser récupérer quelques petites affaires à moins et user une dernière fois de mes outils de travail. Soyons honnête, travailler une telle chose sans les bons outils dans mon, voir un autre, laboratoire, c'est impossible. Ce n'est pas avec deux couteaux et quelques pièces ici et là que je vais pouvoir travailler comme il se doit.

« Mais après, je n'ai écouté que ce qui me semblait intéressant et autant dire que dés que j'ai su qu'un de ses portails se trouvait non loin de Bur Omisace, tout le reste était sans importance pour moi. Sans vouloir paraître insistant, continuons de bavarder un peu de vous et de votre monde. Vu votre accoutrement, je dirais que vous êtes un mercenaire ou du moins, un job qui s'en rapproche ? Il faut dire que j'aurais pu croire que vous étiez d'Ivalice, sûrement un pirate du ciel ? »

Un peu comme Ffarman, ce fils indigne qui a laissé tomber son rôle de Juge alors qu'il aurait pu être plus grand que Gabranth, c'est bête. Cela dit, je dois reconnaître que pour un pirate du ciel, il avait une certaine allure, loin de tout ses brigands mal accoutrés. Zecht aussi était bien habillé cela dit mais lui, c'est différent. Puis son fils était différent, c'est lui qui m'avais vaincu avec la princesse et ses compagnons. Il n'avait peut-être pas mon intelligence mais il avait mon talent. Les chats ne font pas des chiens. Bon alors, que nous réservait Kratos alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Sam 18 Juin - 11:15

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

Sur ce monde-ci, il ne semblait pas y avoir eu de changements vraiment conséquents. Les mouvements politiques n'étaient pas étranges, au contraire, c'était on ne pouvait plus normal. Si Ivalice avait été épargné pour le moment, c'était une bonne chose, mais du coup ça ne collait pas avec les suppositions de Kratos. A moins qu'il ne faille davantage de temps ? Ou qu'il y ait eu quelque chose dont Cidolfus n'était pas au courant, c'était possible aussi.

Rejoindre une grande ville devenait important. Là, ils auraient plus de détails sur ce qui se passait dans le monde. Ici, ils étaient très isolés en fin de compte. Le guerrier hocha la tête aux paroles du scientifique.

- Si nous ne trouvons rien à Bur Omisace, je vous propose de rejoindre une ville plus conséquente.

Inutile de préciser pourquoi, Cidolfus était bien assez intelligent pour le comprendre. C'est l'avantage d'être avec une personne de ce type : il n'y a que rarement besoin d'explications pour qu'ils sachent de quoi on parle. Pour Kratos c'était appréciable et justifiait d'autant mieux son manque de blablatage.

L'inconvénient derrière est que, forcément, ce type de personne aime en apprendre toujours davantage, et cela passe obligatoirement par des questions. Heureusement pour lui, celles de Cidolfus refermaient tout de même une certaine utilité : il était clair qu'ils risquaient fortement de passer un bon bout de temps ensemble, alors il valait mieux qu'ils connaissent un minimum leurs compétences pour savoir sur quoi se reposer lorsque les choses tourneraient mal. Car oui, il finirait forcément par y avoir du grabuge. Ces portails étaient trop louches pour qu'il en fut autrement. Et même sans ça, il y avait fort à parier que des rivalités éclateraient entre les mondes. Déjà que sur le même les êtres doués de pensées ne pouvaient pas s'empêcher de se taper dessus, alors entre univers différents...

Un mercenaire hein ? L'idée ferait presque sourire Kratos, mais en y repensant il pouvait plus ou moins être qualifié comme tel. Après tout, il s'était déjà fait engagé par des groupes pour voyager à l'oeil. C'était pratique : il protégeait une petite famille sur un temps donné et en échange eux lui payaient le bateau ou l'aéronef pour poursuivre sa route. Quant à tuer quelqu'un, si cela servait ses plans, il n'hésiterait pas une seconde.

- Vous pouvez dire cela en effet. Lorsque j'en ai besoin, j'escorte des personnes pour me permettre de continuer ma propre route.

Kratos avait fait un petit effort en donnant quelques précisions sur son "job de mercenaire". Une façon comme une autre de se concentrer sur le présent et non pas le passé, qui ne l'intéressait pas. Raconter sa vie ne serait en aucun cas utile à leurs recherches actuelles. Un pirate du ciel ? Ce devait être un type de voleur spécialisé dans les attaques d'aéronefs, ce qui laissait supposer que ce monde bénéficiait de ce type de transports. C'était une bonne chose à savoir. Pas que la marche dérangeât le guerrier, mais s'il pouvait voyager plus vite par les airs il n'allait pas s'en priver.

- Quelle maîtrise du combat avez-vous ?

Bien sûr il aurait pu déjà demander si Cidolfus savait se battre, mais au vu de son comportement il avait déjà la réponse. Son expérience de soldat et de combattant lui avait appris à différencier un adversaire potentiel d'un simple civil sans chichis. Une personne incapable de se défendre n'est pas autant sur ses gardes et ne se tient pas prête à tout instant à sortir quelque chose de sa veste, une arme probablement. Il pouvait à priori éliminer les grandes lames comme les lances, et cacher une épée de taille conséquente semblait difficile dans ces vêtements. Cela laissait encore une gamme assez importante d'armes en tous genres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa

avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Dim 19 Juin - 20:46

Naturellement, si nous ne trouvions rien de bien concret une fois en ville, autant voir ailleurs pour cueillir quelques informations supplémentaires et voir aussi si nous trouvons quelque chose d’intéressant en route. On ne sait jamais sur quoi on pourrait tomber entre ici et la ville ? Des monstres probablement mais combien de découvertes plus ou moins grandes ont été faites par accident ? Cela ne m'était pas vraiment arrivé jusqu'ici, je ne voyais pas vraiment d’intérêt à compter sur la chance pour justifier une avancée. Mais pour laisser un peu la science de côté, j'avais vu juste et cela ne m'étonnais pas de moi. Bon d'accord, ce n'était peut-être pas totalement ça mais c'était une réponse en partie bonne, Kratos était une sorte de mercenaire. Même si vu sa réponse, on pourrait rajouter à cela, à temps partiel, qui sait quel était son véritable job quand il ne jouait pas ce rôle ? Je le découvrirais peut-être par moi-même en le devinant ou peut-être en le découvrant purement et simplement au cours de la route ?

Mais en cours de route, notre cher Kratos avait une nouvelle question, concernant cette fois, le maniement des armes ? Inutile que je lui renvoie la question, son arme n'était pas faite pour couper du beurre, il se servait de cette épée et peut-être de magie ? Mais en règle générale, ceux et celles manipulant une épée ne comptaient pas énormément sur la magie, un peu comme l'eau ne peut pas s'enflammer. C'est différent avec l'huile mais ça n'est pas de l'eau, ça reste un liquide différent. Bon, il faisait l’effort de répondre à mes questions, autant en faire de même sans trop en dire. J'ignore encore beaucoup de choses de ce jeune homme et je ne veux pas avoir une épée plantée dans le dos par le plus grand des hasards.

« Je suis plus à l'aise quand il s'agit de manipuler la magie mais comme je dois faire face à n'importe quelle situation, j'ai aussi des armes à feu sur moi. Je ne vais pas me vanter sur ça mais je me débrouille bien. »

Il devait y avoir sûrement meilleur que moi mais je ne cours pas après le titre du meilleur à tout, meilleur dans mon domaine, ça me suffit. De plus, depuis mon retour, j'ai eu la mauvaise surprise de voir que mes forces avaient diminué, de même pour mes magies où je n'en connaissais que les plus basiques. On m'avait dit que tout le monde était revenue à la normale, même les gens d'ailleurs. Donc Kratos ne devait pas faire exception ? Mais tiens, pourquoi ne pas pimenter un peu tout cela ! Je prenais un risque avec ma proposition mais elle était à double tranchant aussi.

« Mais une image vaut mille mots alors que diriez-vous d'une démonstration ? On pourrait bien affronter quelques créatures dans les parages ? Mais c'est un risque, d'autres monstres risquent de venir aider et... je n'aime pas dire cela mais nous pourrions ne pas être à la hauteur. J'ai entendu dire que partout où ses portails sont, tout le monde est retombé à ses plus basses compétences ? Donc je présume qu'il en es de même pour vous ? »

Cela serait étonnant que non mais le mercenaire avait peut-être privilégier l’entraînement à la récolte d'information avant de venir ici, contrairement à moi. Allez, voyons voir si notre cher guerrier était tenté par cette idée de faire un peu d’exercice avant de regagner la ville, hum ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion

avatar

Messages : 120

MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Dim 19 Juin - 21:37

Recherches dans le froid
Cidolfus Demen Bunansa

Cidolfus ne demanda pas davantage de précisions sur le "travail" de Kratos. Il faut croire que sa réponse concise suffisait, ce qui était très bien, car il n'avait pas l'intention de détailler sa vie. Le scientifique devait comprendre qu'il n'était pas très loquace, même si son attitude restait tout à fait correcte. A moins que ce ne fut sa question qui le faisait préférer parler de lui plutôt que d'interroger le guerrier.

Concernant donc le combat, son interlocuteur répondit de manière claire bien que peu précise, mais rien de surprenant. Même si les deux hommes avaient trouvé un but commun, ils restaient des inconnus et se méfiaient donc naturellement l'un de l'autre. Cidolfus semblait davantage axé sur la magie, ce qui pouvait être utile. Kratos utilisait bien quelques sorts avant, mais c'était davantage des capacités pour diminuer son adversaire ou augmenter ses propres capacités plutôt que des dégâts purs. Cela dit, le scientifique disait aussi pouvoir utiliser des armes à feu. Le guerrier ne connaissait pas ce terme. Sur Héra, ce type d'objet n'existait pas, ou disons en version imposante comme les canons, et il doutait fort que son interlocuteur en cache sous sa veste vu la taille moyenne de ces armes.

Imaginant des mini-canons, chose fort improbable mais un peu amusante à visualiser, Kratos entendit son compagnon improvisé proposer une démonstration. Etait-ce raisonnable ? Car, comme il le disait si bien, le guerrier n'était pas au mieux de sa forme. Il ignorait pourquoi, mais depuis l'apparition des portails sa maîtrise de l'épée était méchamment descendue. Preuve de plus que ces objets étaient puissants et potentiellement nuisibles. C'était également le cas de Cidolfus apparemment, et des autres habitants de ce monde. Pourquoi... ? Ils se devaient également de découvrir cela et, qui sait, d'inverser la donne si c'était possible.

Cela dit, un peu d'entraînement n'était pas malvenu. Kratos sentait que son ancienne maîtrise n'était pas vraiment détruite, qu'il parviendrait à la retrouver avec du temps et des efforts. Il fallait juste se concentrer dessus. Il s'entraînait toujours depuis son enfance, chaque jour, y compris en voyageant, mais rien ne valait la pratique pour confirmer ses améliorations.

- Ma force a également diminué.

Enfin il n'en était heureusement pas revenu à ses premiers débuts, lorsqu'il était petit. A défaut d'avoir conservé sa maîtrise de soldat aguerri, il avait toujours sa taille et son corps d'adulte entraîné. C'était mieux que rien. Il avait aussi son intellect qui lui dictait de ne pas tenter n'importe quoi n'importe comment non plus.

- Je dirais que ce peut être intéressant dans de bonnes conditions. Il nous faut un terrain dégagé d'où nous pourrons voir arriver d'éventuels renforts et, au besoin, garder une porte de sortie.

Kratos n'hésitait jamais à fuir s'il savait que continuer le combat était suicidaire. Il ne connaissait pas très bien le terrain, même s'il l'avait un peu parcouru ces derniers jours, alors il préférait se conserver une possibilité de fuite. Avec les montagnes escarpés, il n'y avait pas énormément de coins dégagés, mais c'était possible, en conservant une partie rocheuse sur le côté ce qui excluait toute attaque de ce côté. Restait à voir d'une part si Cidolfus saurait les orienter vers un bon endroit, et d'autre part s'il y aurait des cibles intéressantes dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   Ven 24 Juin - 20:30

Deux loups vous barrent la route !

   

Cidolfus : 445 / 445 HP, 70 / 70 MP
Kratos : 200 / 200 HP, 50 / 50 MP, Transe : 0 %

Loup gris A : 100 % HP
Loup gris B : 100 % HP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherches dans le froid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherches dans le froid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )
» Tableau des poses de maison de guilde
» [Châteaunoir][RP Flash Back] Le feu de la forge dans le froid de l'hiver (Jon Snow)
» Dans le froid et l'obscurité
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ néron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Ivalice :: Gorges de Paramina-
Sauter vers: