Accueil

Partagez | 
 

 En fuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: En fuite   Mer 16 Mar - 14:50

→ Squall et Linoa viennent des égouts de Deling City.

      Impressionnant, la façon dont Squall se mettait une nouvelle fois en colère, cette fois-ci mademoiselle Heartilly avait une nouvelle fois fait rugir le lion. Encore des reproches, ce n'était pas nouveau, mais cela suffisait pour qu'elle s'en mêla aussi sauf qu'elle n'eut pas le temps de riposter et d'exprimer à quel point elle se sentait concernée par la situation de la ville à l'approche d'Irvine et de son père qui paraissait sain et sauf.

- Oui Irvine, on est là. Tout va bien, s'efforça-t-elle de dire avec le sourire aux lèvres.

      Ce n'était pas assez clair, et elle fusillait son compagnon du regard, qu'elle refusait le combat et préférait tenter, essayer une approche plus pacifiste pour mettre un terme à ce bazar. Oui, ce n'était pas un jeu, des vies innocentes ont été perdu inutilement dans un conflit de cette ampleur. Combien de familles allaient être brisées maintenant parce qu'un des leurs n'avait pas survécu. Les actes des rebelles étaient prémédités, difficiles d'imaginer que la ville était perdue et qu'elle devait s'expatrier le temps dont les choses se calment. Espérant qu'un jour la situation puisse de nouveau tourner en leur faveur. Cela mettrait sans doute du temps avant que tout redevienne comme avant.

      Sur le chemin de la fuite vers la liberté, les aux revoirs furent assez brefs. Il fallait se dépêcher et éviter de traîner plus longtemps dans les parages. Son père serait en sureté et c'était tout ce qui importait sur le moment. Songeant aux habitants de la ville qui n'avaient pas voulu de ce nouveau régime imposé, elle savait très bien que derrière ces murs certains habitants vivraient constamment dans la peur de froisser les nouveaux dirigeants. Entêtée, l'envie d'essayer de reconquérir la ville traversait son esprit, même si elle agissait seule Linoa était convaincue de pouvoir faire quelque chose. Ce ne serait pas la première fois qu'elle déciderait d'agir de la sorte même si son plan échouerait. Ce n'était qu'en essayant continuellement que l'on finissait par réussir et obtenir ce que l'on souhaitait non . Au risque de se mettre en danger et d'agir imprudemment.

- Je... commença-t-elle avant de s'interrompre, de réfléchir et finalement de terminer le début de sa phrase par ces deux mots. Non, rien.

      À quoi bon répondre avec du retard à ses propos, la jeune femme était moins enflammée après avoir entendu ce qui se passait sur la surface. Pourtant, elle en aurait eu des choses à dire, mais ce n'était plus le moment d'en parler. Au lieu de cela elle se contenta de garder le silence. Maintenant qu'ils étaient sorti de leur trou il fallait s'éloigner de la ville au plus vite. Pour aller où ? Linoa croisait les bras et reportait son attention sur Squall qui déciderait de la route à prendre comme si elle se fichait d'où ils iraient, tant que c'était loin de Deling City. Bien sûr, la jeune femme refusait cette défaite et encore moins d'avoir en quelque sorte perdu son foyer familial, la ville qui l'avait vu grandir avait triste mine maintenant.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Jeu 17 Mar - 12:11

Depuis le départ d'Irvine, seul Linoa avait essayé de parler mais je sentais bien qu'on n'allait pas y arriver. Ce fut donc dans le silence que Linoa me suivait, Irvine avait réussi à nous filer un plan des égouts qui nous permettrait de gagner la surface et de quitter Deling en vitesse. 

A la surface en périphérie de la ville, je tombais sur des SeeDs de Balamb, ceux qui étaient venus nous prêter main forte. Je reconnus l'un d'entre eux, Lyte, qui venait faire son rapport. Par chance, aucune perte du côté des SeeDs, quelques blessés quand même. 

Je m'enquérais de leur situation et annulait leur mission, Lyte et les autres iraient à la GGU prêter main forte à Irvine si besoin et récupérer leurs forces là bas. Lyte et trois autres SeeDs avaient pour mission d'explorer un secteur inexploré de la tombe du roi inconnu qui semblait avoir réapparu par enchantement. (Ou plutôt par un éboulement à en croire l'explication du SeeD). 

Je me tournais vers Linoa. 

"Allons là bas, on y sera à l'abri et on enquêtera là dessus au passage. Ca a peut être un lien avec ce qu'il vient de se passer." 

Je me retournais alors vers un SeeD. J'avais dans la tête qu'il fasse circuler la rumeur comme quoi il aurait vu le Major en notre compagnie et se diriger vers la tombe. Ca permettra de brouiller les pistes aisément. 

Je n'attendais pas spécialement de réponse de la part de Linoa. Il existait un village sur la route, il me semblait, peut être pourrions nous y faire une halte. Quand je pars d'un village, se devait être que quelques maisons au beau milieu de nulle part mais au moins, à l'abri...
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Jeu 17 Mar - 13:26

      Quelques Seeds arrivaient suivis de près par sa chienne qui alla retrouver directement sa maîtresse. Une chance qu'elle n'ait rien eu pendant les évènements. L'infiltration était une réussite, mais finalement ça n'avait pas aussi bien abouti qu'elle le pensait. Pour la récompenser de ses efforts, sa propriétaire caressa le pelage de l'animal avec un triste sourire avant de serrer l'animal fort dans ses bras. Un peu de réconfort, ce dont elle avait besoin après le basculement de la ville dans le chaos. En contrepartie, l'animal léchait la figure de sa maîtresse comme pour la rassurer et surtout contente de la retrouver. Les deux amies ne se quitteraient plus et attendaient sagement en alternant câlin et caresse que Squall finisse de discuter avec ses hommes.

      Leur prochain objectif était donc d'aller enquêter la tombe du Roi inconnu. Une mission qu'il avait confiée aux seeds, maintenant c'était devenu la leur. Sans émettre une réponse, elle le suivait silencieusement dans la nuit sombre. Les chouettes hululaient, de petits animaux se cachaient dans les fourrés en entendant le bruit de leur pas sur les quelques branches traînant et se cassant sous leurs poids ou Angel qui furetait de droite à gauche les effrayant.

      Avant de continuer leur route, Linoa s'arrêta un instant, joignant ses mains, elle les frictionnait jusqu'à obtenir une petite flamme dans sa paume. Ce serait plus pratique pour y voir clair, mais cela augmentait aussi les risques de se faire repérer. Même si la lune haute dans le ciel les éclairait, lorsqu'il s'agissait de traverser une forêt, le feuillage des arbres empêchait cette douce lueur d'éclairer leur chemin. De plus, tenir cette petite flamme la réchauffait un peu. Les nuits étaient encore assez froides dans ce secteur. La lueur pouvait aussi faire fuir les quelques petits animaux, elle espérait ne pas trouver de créatures sur leur chemin, les malaku avait été suffisant pour la journée.

      Squall comptait-il arriver à la tombe Inconnu avant que le jour se lève ou pensait-il faire une halte quelque part ? Pour le moment, il n'y avait aucune infrastructure dans le coin, peut-être trouveraient-ils sur leur route des petites cabanes de bûcherons ou quelques campagnards. Enfin voyait l'heure, qui irait déranger des habitants en plein sommeil. Et si les rebelles étaient à leur poursuite, ils ne devaient pas rester trop longtemps au même endroit, il fallait qu'ils prennent de l'avance, surtout s'ils s'étaient munis de véhicules avant de partir à leur recherche.

      La nuit allait être longue...







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Jeu 17 Mar - 13:52

La seule flamme que Linoa avait engendrée suffisait à se repérer aisément dans la forêt. Une boussole pour seule indicatrice de direction vers le Nord Est. Il est loin l'époque où nous usions de l'Hydre pour nous rendre aux quatres coins de la planète. Je maudissais un peu le fait que nous ayons dû partir en pleine nuit mais on avait l'avantage de pouvoir avancer à notre convenance.

La journée avait été longue, très longue, trop longue et avait eu une dimension totalement différente de la précédente. On ne savait pas tellement vers quoi on s'en allait mais on savait ce qu'on quittait, et ça avait goût d'échec cuisant.

Les ombres changeaient, le vent s'était un peu levé et faisait trembloter davantage la flamme, et on voyait nos mouvements se refléter dans une version opaque de nous même sur un grand obstacle massif devant nous. Une sorte de grange qui devait appartenir à une ferme non loin. Ce serait une halte parfaite.

Je poussais la double porte de ce bâtiment qui paraissait si vide. Une échelle de meunier permettait d'accéder à une mezzanine où seule la paille demeurait.

"Je pense que ça n'a pas servi depuis longtemps". Un support pour lampe était encore posée là et Linoa pourrait facilement l'embraser et nous donner ainsi une meilleure clarté sur notre abri de fortune.

Je la regardai, on était resté silencieux beaucoup de temps même si pour moi c'était assez fréquent.

"Ca s'arrangera, j'en suis sûr. Mais tout avait été trop bien préparé, je crois que nous n'avons pas toutes les informations sur ceux qui ont fait ça..."

Une phrase banale, je ne savais pas trop si ça l'aiderait. Je ne savais pas non plus quoi dire pour que nous soyons moins distants... L'important c'était qu'on était sain et sauf, non ?

"Je suis soulagé que tu ailles bien, malgré tout..."
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Jeu 17 Mar - 15:45

      Pas de bétails, pas de cultures, la ferme semblait abandonnée depuis des lustres. À qui le domaine devait-il appartenir ? L'an passé, il n'avait pas atteint cette ferme, ils devaient avoir dévié de leur trajectoire. Malheureusement, ce n'était pas les étoiles qui allaient les aider à se remettre dans le droit chemin puisque le ciel commençait à s'assombrir. Enfin, ils allaient pouvoir se reposer un peu avant de reprendre leur route. Passer la nuit ici, même dans la paille, c'était toujours mieux que de rester dehors sous la petite pluie fine qui commençait à tomber.

      Allumant la lanterne que lui avait signalée Squall, ils purent distinguer l'étendue de la paille stockée dans ce grenier. Même si la flamme dans sa paume était éteinte, elle pouvait encore sentir la chaleur qui se dégageait, diminuant peu à peu à chaque instant. Cet abri de fortune pouvait éventuellement être fouillé par leurs ennemis. Il fallait rester vigilant. Angel s'occupait de faire un tour dans les environs, si quelqu'un s'approchait trop près d'eux la sentinelle donnerait l'alerte en cas de danger. L'échelle ne permettrait pas à Angel de monter en hauteur, du coup elle resterait en bas à monter la garde. Pour cela, Linoa avait entièrement confiance en sa chienne.

      Examinant un peu plus cette grange maintenant qu'il leur était possible de voir l'habitation, Linoa écoutait toujours Squall en gardant le silence. Bien qu'il se montrât rassurant, chose qui n'était pas anodine venant de sa part, la demoiselle ne s'exprima pas à ce sujet, restant imperturbable. Elle réfléchissait tout en s'installant sur la paille, le bruit de la pluie tombant plus fortement brisait le silence entre les deux jeunes gens. N'osant pas croiser son regard, elle se contenta de se recroqueviller sur elle-même. Squall faisait des efforts et cela ne la laissait pas indifférente car malgré tout elle lui souriait faiblement, mais beaucoup de choses tourmentaient l'esprit de la jeune femme.

      Comme il l'avait souligné, la partie adverse avait bien préparé son coup, tout avait été organisé et difficile de croire que l'évasion des prisonniers était une coïncidence. Même si les hauts placés politiques étaient derrière tout ça en étroite collaboration avec la mafia même si ça avait l'air de chauffer dans les deux camps, quelque chose n'allait pas. Derrière tout ça, qui avait véritablement commandité l'assaut. Le Parti adverse ne serait jamais allé aussi loin, passer jusqu'à l'extrême même si on pourrait accuser par la suite la mafia... Toute cette histoire était louche et la révolte des citoyens n'était finalement pas venu de là où elle le pensait. Est-ce que son père avait anticipé ce qui allait réellement se produire, lui cachait-il des choses sur ce qui venait réellement de se passer.

      Oh si elle avait pu demander à Irvine d'obtenir plus d'informations elle lui aurait demandé sans broncher. Sauf qu'actuellement, là où ils se trouvaient il n'y avait aucun réseau et sans avoir pu recharger son portable sur lequel elle commençait à pianoter celui-ci allait se décharger. Ce n'était pas grave, elle pourrait lui dire deux mots la prochaine fois, elle avait même oublié de lui donner une leçon lorsqu'il était apparu devant eux. Sur le coup, après ce qu'il leur avait annoncé, elle avait zappé le petit incident d'Angel la kamikaze et des balles perdues dans le noir. Quel soulagement qu'ils soient encore en vie.

      Un claquement provenant du grondement du tonnerre se faisait entendre. Cet orage tombait à point nommé, il servirait à effacer leurs traces s'il était accompagné d'une pluie battante. Le toit de la grange, même si quelques planches avaient dévié de leur axe d'origine, les protègerait en grande partie de l'intempérie. Seul le froid posait encore problème, il ne manquerait plus qu'il grêle et que la toiture en subisse les effets. Dans un coin, il y avait une sorte de drap, on aurait plutôt dit un torchon gigantesque, troué par endroits.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Sam 19 Mar - 13:50

Toujours ce silence malgré la multitudes de bruits aux alentours, la pluie, les va et vient d'Angel qui découvrait cette grange et l'explorait de fond en comble, les sifflements du vent à travers les lames de bois descellées et le crépitement du combustible avec la danse de la flamme dans la lanterne. 

Je n'aurais jamais cru avoir à le dire et le penser mais l'absence du flot de paroles de Linoa me manquait et c'était moi qui essayait de créer un dialogue. C'était un peu un comble pour le coup... 

"Il fallait battre en retraite, pas pour notre sécurité à nous mais surtout pour celle des habitants. Essaie de te changer les idées ?" 

C'était certainement plus facile à dire qu'à faire, mais je ne savais pas comment elle se sentait. M'en voulait-elle pour notre accrochage ou était-elle en train de ruminer les multiples évènements de cette soirée atroce pour elle ? Si elle ne souhaitait pas m'en parler, je ne pourrais jamais en avoir la réponse. 

Un orage avait éclaté et avait recouvert ce double silence, je m'approchais de Linoa pour poser ma tête sur son épaule pour bien lui signifier ma présence, mais que pouvais-je faire de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Sam 19 Mar - 16:58

      Essayer de se changer les idées, difficile quand elle n'avait rien d'autre qui lui venait à l'esprit. Squall s'inquiétait et se montrait plus doux à travers les mots, une nouvelle facette qu'elle s'amusait à découvrir. La tête de son compagnon sur son épaule, elle avait une envie irrésistible de jouer avec ses mèches châtaines. Finalement, elle glissa sa main sur la sienne pour la lui prendre montrant ainsi qu'elle ne lui en voulait pas.

      Écouter la pluie dans ce silence fut tout de même reposant jusqu'à ce qu'avec le vent, les portes de la grande se mettent à s'ouvrir et se fermer, claquant constamment et exilant la chienne à l'extérieur. Hors de question de laisser Angel s'amuser sous cette pluie, dans quel état elle serait si elle restait toute la nuit dehors. Les flaques, la boue, la gadoue ... autant limiter les conséquences et rappeler la chienne afin d'éviter le drame en question.

      Sa maîtresse se leva donc, descendit de ce petit grenier où était rangé le foin d'une manière peu orthodoxe, sans prendre l'échelle, elle sauta d'en haut pour atterrir en bas sur la terre ferme. S'approchant de la porte de la grange, elle l'ouvrit, siffla un bon coup pour qu'Angel vienne se mettre à l'abri. La chienne se précipita en entendant le rappel à l'ordre, s'engouffra dans le bâtiment en courant. Une fois à l'arrêt, elle se secoua un bon coup. Le pelage de l'animal était tellement gorgé d'eau. Trop près de son animal, Linoa en reçut les frais limitant les dégâts en s'éloignant un peu tout en laissant s'échapper un petit rire.

      Alors qu'elle s'apprêtait à bloquer la porte, Linoa regardait le spectacle dehors. Les éclairs fendant le ciel. Elle comptait jusqu'à ce que le bruit parvienne à ses oreilles. Un, deux, trois, quatre ... les secondes représentaient des kilomètres de l'endroit où il se trouvait, vingt-deux, vingt-trois, vingt-quatre ... Le bruit résonna alors seulement aux alentours. Reprenant son compte, elle en connut que l'orage devait être à trois kilomètres environ. L'intérêt ? Se changer les idées comme il lui avait dit de le faire.

- Tu savais qu'en comptant le nombre de secondes entre le moment où l'on voit les éclairs et le bruit du tonnerre cela nous indique à quelle distance se trouve l'orage ?

      Sans savoir si ce qu'elle avait appris à l'école était vrai, pour passer le temps elle comptait les secondes qui passaient. Dormir ? Linoa aurait bien du mal après cette nuit éprouvante. La fatigue, elle l'avait laissée derrière elle. La résistante était plutôt stressée à l'idée de voir débarquer d'un instant à l'autre leurs poursuivants. Impossible de se détendre avec cette pensée, elle ferait mieux d'aller se coucher sur la paille même si ce n'était que pour s'allonger sans trouver le sommeil. Ce qu'elle ne fit pas, bien trop absorbée à observer la pluie.

      A la place, elle lança un regard à Squall qui en disait long sur ce qu'elle allait faire. Quelque chose de purement stupide qui pourrait sans doute l'énerver. Tendant sa main, elle tenta de recueillir quelques gouttes de pluie avant de se retrouver entièrement sous l'averse. Elle récolta ses petites particules d'eau jusqu'à en avoir suffisant pour porter le liquide à sa bouche. Un instant qui lui fit oublier les ennuis qui ne tarderaient pas à lui revenir en tête. Levant la tête vers le ciel, elle ferma les yeux et laissa couler quelques larmes sur ses joues confondues avec les gouttes de pluie. Cette peine et cette frustration ne la lâcheraient pas de sitôt.

- On dit que l'on apprend de ses erreurs... j'ai l'impression de ne pas avoir avancé et d'être restée au même point. Le seul moment où elle avait pris les armes fut contre Ultimecia pour la simple et bonne raison qu'elle représentait une grande menace et mettait la vie de ses amis en danger, était-ce égoïste de sa part de vouloir protéger les proches qu'elle aimait. Je suis certaine qu'on aurait pu changer les choses et parvenir à un accord... Non, rectifia-t-elle en se rendant compte d'une chose. Il était déjà trop tard, resassa-t-elle, tout avait été planifié d'avance, la seule excuse qu'elle s'avançait pour pallier son manque d'expérience.

      Le poids lourd de cette défaite sur ses épaules l'anéantissait quelque part au fond de son coeur, cette chère ville qu'elle ne verrait plus certainement avant longtemps. Son coeur se serrait à cette pensée, encore plus lorsqu'elle songeait qu'elle devrait éviter Timber pendant un moment pour éviter d'être débusquée. Même si ce n'était pas la première fois qu'elle se serait cachée auprès des résistants se montrant toujours aussi chaleureux et accueillant lorsque l'un de ses membres était dans une impasse. Il vaudrait mieux qu'elle évite le secteur afin de leur causer moins de soucis. Dans ce cas, elle irait se réfugier autre part.

- Où est-ce qu'on devrait aller ?

      Pour l'instant, ils devraient reprendre leur route pour atteindre leur prochaine destination. Dorénavant tout le continent Galbadien se mettrait à sa recherche. Devait-elle aller jusqu'à l'extrême en s'exilant à Esthar ? Aussi loin, il n'aurait sans doute pas l'idée de la chercher là-bas. À moins que Squall ait une meilleure suggestion à proposer. La conversation d'hier à propos de foyer et de tout ce qui y touchait lui revint alors en mémoire. Deux endroits en moins, heureusement que ce ne serait pas définitif. Après s'être tant battue pour l'indépendance de Timber, elle en ferait de même avec Deling City pour remettre de l'ordre dans la ville. Pas maintenant, mais plus tard, elle aurait beaucoup de temps pour y songer.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Jeu 24 Mar - 13:17

"La lumière se déplace plus vite dans l'espace que le son. C'est pourquoi, un sort magique est plus difficile à esquiver la plupart du temps, sa pénétration dans l'air est plus rapide.

Oui, ma réponse était peut être trop sérieuse sur son interrogation rhétorique sur la capacité à se situer vis à vis d'un orage. Elle voulait changer de sujet ou, du moins, focaliser notre attention sur un élément extérieur, j'imagine. 

Mais cela ne semblait pas suffire à chasser le nuage noir invisible qui planaît au dessus de sa tête, telle une épée de Damoclès. Elle se leva pour mettre fin aux agissements d'Angel qui aurait rêvé pouvoir se rouler dans la boue à sa guise. Mais finalement, elle allait faire quelque chose de totalement débile que j'avais reconnu à son regard. Elle passa tout entière pour se figer sous le jet incessant des milliers de gouttes d'eau qui s'écroulait sur le monde. Ses cheveux trempées et ses habits aussi prenaient l'eau. 

"Tu vas attraper froid et tu n'as pas de change..." soupirais-je même si je savais que cela n'y changerait rien. Je n'en dis pas plus, je pense qu'il faut qu'elle évacue d'elle même ce qu'elle ressentait et que cela ne servirait pas de la brider davantage.Je ne répondais pas aux remarques qu'elle se faisait à voix haute. 

Au lieu de cela, je m'allongeais sur cette étole qui pourrait nous servir de drap pour la nuit, dressant du mieux que je pouvais un lit de fortune où je déposais ma tête amorti par une botte de paille enveloppé. Je regardais le toit et devinai l'eau qui coulait jusqu'aux arêtes de gouttières endommagés et qui déversait par endroit des flots d'eaux en cascade à l'extérieure. 

"On verra bien où tout ça nous portera. Du moment que je reste avec toi... Viens vite te sécher et tâchons de nous reposer !" 

Et puis, notre première direction était la tombe du roi inconnue...  Et s'il le fallait, je m'occuperais de la sécher par une longue étreinte...
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Ven 1 Avr - 15:51

      Squall avait réponse à tout, bientôt elle l'appellerait « monsieur-je-sais-tout », mais cela risquerait de le vexer. Attraper froid, pas de change… Des soucis qui venaient bien après leurs problèmes actuels. Elle n'en faisait pas une priorité. Comment faisait Squall pour faire abstraction ce qu'il venait de se passer. Linoa avait bien du mal, son ego était touché avec la prise de la ville. Ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait se permettre de laisser dans un coin de sa tête et remettre cela à plus tard. La froideur de Squall, cette impression qu'il délaisse la ville, cela faisait mal.

      Ignorant la remarque de son compagnon, Linoa resta sous la pluie. . Qu'il était doux d'entendre de telles paroles, cela réchauffait son coeur. Ses vêtements étaient imbibés d'eau, le chemisier en était devenu transparent. Ses cheveux mouillés se retrouvaient plaqués sur son visage. Elle était complètement perdue, ne savait pas où aller même si Squall lui avait proposé de le rejoindre à l'abri. Seulement, Linoa ne bougeait pas. Son univers s'était écroulé.

      Debout sous la pluie, Linoa semblait tenir bon, seule dans son combat contre elle-même. Ses peurs lui chuchotant à son oreille qu'elle ne reverrait jamais Deling City tel qu'elle l'avait connu, qu'il n'y avait aucune issue, aucun espoir. Cette angoisse, elle savait qu'elle deviendrait permanente au fil des jours. En colère contre-elle-même déçue d'avoir échoué, songeant à ce qu'elle aurait dû faire si cette soirée était à refaire, elle recommencerait autrement pour apporter la victoire de leur côté. Seulement, on ne pouvait pas refaire le monde avec des "si".

      Alors, elle restait planté là, dehors, sous cette pluie battante, laissant ses larmes couler jusqu'à ce qu'elle soit satisfaite. Elle aurait voulu hurler, crier son désarroi tout en évitant que cela ne s'entende, elle n'avait pas envie que leur poursuivant les repère si facilement. Dans ce cas, cet orage serait son défouloir et à chaque éclair traversant le ciel, au moment du grondement du tonnerre elle se laissa aller, poussant plusieurs longs cris aigus et prolongé jusqu'à ce que ce soit suffisant pour elle. Le souffle du vent glaçait l'eau ruisselant sur son corps, même le froid ne pouvait l'arrêter dans sa plainte.

      Après s'être déchaînée ainsi, Linoa se laissa tomber à genoux sur le sol, baissant sa tête tout en continuant de pleurer, s'apitoyant sur son sort même si cela ne servait à rien si ce n'est qu'à perdre du temps. De toute façon, il était impossible pour elle de dormir ce soir, quitte à faire une nuit blanche, elle n'arriverait pas à trouver le sommeil. Son esprit embrouillé par les horreurs de la ville, elle ne pourrait pas les oublier comme si de rien n'était. Le bruit des explosions, les coups de feu, les vies prises dans ce conflit, cela ne faisait que la sentir mal. La guerre ce n'était pas vraiment pour elle de même que la paix dans le monde ce ne serait pas non plus pour aujourd'hui.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Jeu 7 Avr - 13:49

Linoa voulait rester seule, enfin, c'est ce que j'en avais conclu et même si à ma remarque, elle tourna légérement la tête, elle ne vint pas me rejoindre comme proposé. Je n'irais pas la chercher tout de suite, si elle avait encore besoin de se mettre à l'écart. 

Je restais semi allongé et regardait les nervures du bois des menuiseries. Il fallait remettre tout ceci dans l'ordre. Il y'avait beaucoup trop de questions et d'incohérences. Il y'avait trop d'obscurité sur cette affaire pour pouvoir espérer y trouver la lumière. 

Tout d'abord, le moment, l'attaque s'est faite le soir où nous arrivions à Deling, coïncidence ou non, je ne pouvais le dire, mais trop de monde était présent. Si les officiers et les anciens taulards avaient prévus le coup, c'était assez inespéré qu'Irvine soit si vite présent ainsi que certains SeeDs. Est-ce quelqu'un d'autre était au courant ? 

Le lieu, le palais présidentiel est sensé être un haut lieu de la ville et qu'ils aient pu s'en servir comme quartier général cachait autre chose... La palissade a d'ailleurs vite été dressé entre les deux QG. 

On pouvait aussi noter que dans deux autres lieux différents, des choses étranges se sont passés. Les coupures de courants mais pas seulement, la prise d'otage. Si celle-ci a mal tourné, c'est certainement car les troupes n'étaient pas toutes de confiance chez nos opposants. Mais les Tomberrys, quand bien même, ils avaient prévus cette attaque, à aucun moment, ils auraient pu s'organiser aussi vite... 

L'échec de notre prise d'otage, le fait que nous avions l'avantage et que tout fut rebasculé d'un coup... Je crois que ce n'était pas le coup d'état, le vrai mobile... 

"Linoa..." 

Elle ne semblait pas vouloir m'écouter alors je continuais mes pensées, je remontais la piste. Il semblait que tout partait de l'évasion des dissidents de la prison, c'est la première chose anormale qui se soit produite. Et je suis certain que l'homme qui est derrière cela, s'en est servi pour amener ce coup d'état mais que Deling n'est absolument pas quelque chose d'important pour lui... Le Chaos, peut être ou alors le Major... car c'était lui, la vraie cible... 

A moins qu'il voulait en profiter pour faire diversion sur autre chose. Il serait sûr que tout Dol aura les yeux rivés sur Deling City, ses prochains jours. La GGU, bien qu'indépendante, devra jouer diplomatiquement et nous, on ne peut plus gérer la BGU à distance pour le moment... C'est étrange... 

Je remontais la piste, comblant les trous d'hypothèses plus ou moins plausible... Y'avait autre chose qui nous dépassait, ça, j'en étais sûr. 

HRP :
 

Linoa revenait enfin à l'intérieur et je lui fis signe de monter. Je ne savais pas tellement si toute sa douche naturelle dehors avait eu un quelconque effet bénéfique sur son moral ou son métabolisme. Toujours est-il qu'elle était trempée et que même si son humeur la rendrait insomniaque, je l'enserrai de mes bras pour la réchauffer du mieux que je pouvais en espérant que ça la berce. Je serais incapable de dire si cela avait fonctionné car je m'étais endormi avant elle, pour sûr... Juste eu le temps de lui confier : 

"Ca va s'arranger, j'ai bon espoir que les choses ne sont pas aussi désastreuse que tu le penses." 

Peut être qu'elle aurait voulu en savoir plus mais nada. Je ne lui en dit pas plus. La seule chose maintenant qui était à notre trousse, c'était ce rayon de soleil qui filtrait pas un jour entre les planches. Je ne savais pas quelle heure il était et si Linoa était réveillée aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Ven 8 Avr - 11:04

      Refermant les portes de la grande, elle alla rejoindre son compagnon qui put constater qu'elle était entièrement trempée par la pluie. Le tonnerre grondait toujours là-dehors, peu à peu il s'éloignait. Lui tournant le dos, elle ôta son chemisier qui collait sur sa peau et le posa sur le rebord. Puis à l'aide d'un linge ou torchon qu'elle avait trouvé en bas, elle frotta son corps pour se sécher avant de retrouver les bras de son compagnon qui l'étreignit. Son corps était plus chaud que le sien et ce n'était pas désagréable d'être réchauffé ainsi. Au moins, elle se disait qu'elle n'était pas toute seule, que même si son monde n'allait pas il serait toujours là pour la rassurer, la réconforter. Dormir, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. D'un léger sortilège de vent, elle éteignit la lanterne, plongeant ainsi la grange dans le noir.

      Même dans ces conditions, Squall réussissait à trouver le sommeil. Pour Linoa ce fut beaucoup plus difficile, non pas que le lit de paille était inconfortable, au contraire, c'était juste parce qu'elle n'arrivait pas à s'endormir, même en se forçant à fermer les yeux. Justement, fermés ou pas, il n'y avait pas trop de différences, il faisait noir dans les deux cas. Seul la proximité avec son compagnon la rassurait dans la pénombre si bien qu'elle se collait à lui. La pluie s'était arrêtée, laissant place à cet affreux silence. Pas un bruit, même provenant de l'extérieur, le calme régnait. Son anxiété l'empêchait de rejoindre morphée, pour le coup elle serait bien tentée de jeter un sort sur sa personne. Craignant qu'ils ne soient rattrapés par la pègre, cela suffisait à la rendre insomniaque cette nuit.

      Angel montait tranquillement la garde en bas, les sens des animaux étaient plus développé que celui des humains. Pourtant, sa maîtresse guettait le moindre bruit de dehors, comme si leurs poursuivants pouvaient débouler d'un coup comme ça. Attendre ne faisait que renforcer son angoisse et songer à dormir dans ces conditions en ayant la crainte de se faire débusquer en plein sommeil, impossible. Dans ce cas, elle resterait sur ses gardes toute la nuit, tant pis si elle n'arrivait pas à se reposer convenablement au moins elle était allongée.

      L'aube se levait après cette affreuse nuit. Sans attendre plus longtemps, discrètement la jeune femme s'évadait de la bâtisse pour fureter dehors avec Angel qui chouinait en bas pour demander à sortir. Ses vêtements n'étaient pas encore secs alors autant en profiter pour les sécher un petit peu en profitant des premiers rayons du soleil. Épouvantable nuit, elle n'avait pas pu fermer l'oeil. Il n'y aurait aucun moyen à sa disposition pour tromper Squall, ses cernes en diraient long. Pendant qu'Angel courait à l'extérieur se dépenser un peu, sa maîtresse s'étirait avec des gestes lents et sans trop d'enthousiasme. Les évènements de la veille embrumaient encore son esprit. Ce qui la fit revenir à la réalité fut les petits gargouillements dans son ventre. Depuis combien de temps n'avaient-ils pas mangé ? Les maigres barres de céréales qu'ils avaient eues sur le champ de bataille et dont il lui en restait encore quelques-unes dans ses poches suffiraient à combler cette petite faim.

      Quant à Angel, elle était sur une piste, ce qui intriguait Linoa qui la surveillait de loin. Qu'est-ce qui pouvait accaparer ainsi l'attention de la chienne ? Reniflant le sol, elle suivait une trace. Quelque chose était passé après l'orage, mais quoi . Il n'y avait rien de suspect aux alentours, tout était si calme. Seul le chant des oiseaux matinaux brisait ce silence. Alerte, Linoa finissait d'étendre son chemisier avant de rejoindre Angel qui traversait la cour de la ferme abandonnée, en passant par le poulailler et le sac de grin déversés sur le sol. Linoa se demandait bien pourquoi ses occupants étaient partis et depuis combien de temps la ferme était dans cet état. Ce jeu de piste était amusant et la faisait sortir de ses pensées du moment.

      Soudain, quelques bruits de branches brisés attirèrent l'attention des deux amies. Angel s'arrêta net, pencha la tête sur le côté et regardait sa maîtresse comme pour lui dire "Tu as entendu ?" et Linoa lui répondit alors d'un acquiescement. Doucement, elle s'approcha près des buissons les empêchant de voir ce qu'il se trouvait de l'autre côté. En écartant lentement les branchages elles purent enfin constater qu'un Chocobo se trouvait assez proche d'elles. Ah si Squall pouvait voir ça !

      Angel aurait bien voulu dire bonjour à l'animal, mais Linoa la retenait pour éviter qu'elle ne lui fasse peur en débarquant de nulle part sans prévenir l'animal pourrait fuir. Impossible de rattraper un Chocobo en pleine course. Autant profiter sans se faire remarquer du spectacle même si l'idée de l'apprivoiser lui avait traversé l'esprit, seulement, elle n'avait rien pour cela. Peut-être qu'en fouillant un peu dans la ferme il y aurait peut-être quelque chose d'utile à cela .







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Sam 9 Avr - 18:30

Que ce soit Linoa, Angel ou le Chocobo, mes pas se firent entendre et le Chocobo ne mit pas de temps à détaler à toute vitesse. De toute façon, il n'aurait suffi à nous emmener tous les trois à la Tombe du Roi Inconnu. 

"Il semblerait que le courant ait été remis à Deling City. Les gens sont sous le choc mais les pertes civiles n'ont pas été si nombreuses. Le réseau est revenu aussi." 

Cela voulait dire bonne nouvelle et ça rimait avec la retrouvaille d'un réseau GPS utile à s'orienter dans la bonne direction. Linoa semblait plus détendue qu'hier soir mais je savais qu'il n'en était rien. Elle gardait tout pour elle. 

"J'ai eu la BGU au téléphone, on ne risque rien, ils ne sont pas à nos trousses. Ils savent très bien que diplomatiquement, ils ne pourraient rien faire d'audacieux sans s'attirer les foudres des universités et d'Esthar."

Et ça semblait logique, on ne prenait pas impunément une ville, ça ne marcherait jamais très longtemps... Enfin, c'était peut être ce qu'on avait déjà dit à l'époque de Winzer Deling. 

"Bon, et maintenant, avant de reprendre la route... Tu veux qu'on en parle ? Tu me dis rien, c'est un peu troublant d'avoir échanger les rôles..." 
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Lun 11 Avr - 23:42

      Tiens, elle ne l'avait même pas entendu téléphoner, sans doute le Chocobo avait été au centre de son esprit depuis tout ce temps. Comme il le soulignait, inverser les rôles était ce qu'il y avait de plus étrange aujourd'hui et encore ce n'était que le début de la journée ! Qui diable saurait ce qui se passerait par la suite. Comme ce Chocobo, il y avait combien de chance d'avoir pu l'approcher d'aussi près. En tout cas, maintenant il était bien trop loin pour qu'ils tentèrent de l'apprivoiser. De toute façon personne n'avait de légume Gyshal sur soi et même si la ferme semblait être une exploitation agricole, plus rien n'avait l'air d'avoir poussé dans ces champs depuis bien longtemps.

      En parler, oui, mais de quoi ? Qu'avait-elle de plus à dire ou à défendre puisqu'ils avaient perdu la ville, le destin l'avait voulu ainsi. Cela ne tiendrait qu'à Linoa, elle retournerait sur le champ de bataille et mènerait la vie dur à cette nouvelle dirigeante qui ne méritait guère sa place, pas après avoir perpétré un coup aussi bas pour s'emparer de la capitale. Même si Squall se doutait des intentions de la jeune femme, elle ne pourrait pas l'amener à prendre ce chemin, ce serait bien trop risqué et il l'en empêcherait. Avec ou sans préparation, jamais il ne la laisserait y aller même seul. Sans un plan solide, ils ne pouvaient pas se remettre en chemin et déclarer un nouveau coup d'État. Malgré son envie de vouloir repartir sur place, son corps commençait à trembler rien qu'à cette idée.

- Squall, dit-elle d'une voix calme. Je sais que je dois te sembler un peu étrange... elle baissa ses yeux en évitant tout contact. Je suis désolée, je me sens un peu perdue après tout ce qui s'est passé... Elle passa près de lui pour finalement poser sa tête sur son épaule et tirer sa veste dans sa main. Linoa prit une profonde inspiration. Rassures-toi, je vais bien, ajouta-t-elle finalement avec entrain.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: En fuite   Mer 13 Avr - 16:25

"C'est normal que tu sois perdue" Et puis, c'est le principe d'une attaque surprise...


Je sentais bien que Linoa ne savait pas comment faire face à ce qui s'est passé hier soir. Peut être d'autant plus que nous étions si insouciant quelques heures auparavant. Dans ces cas là, on veut souvent donner pour y retourner. Mais ce ne sera pas le cas, il faut réussir à aller de l'avant et avoir cette force.

"Il faut y aller, même si je doute qu'on soit à nos trousses, il ne nous sert à rien de rester ici plus longtemps..."

Pas de chocobo pour ce faire. Je prenais le soin de remettre les lieux dans l'état où nous les avions trouvés car si on avait établi le constat que l'endroit semblait abandonner, cela ne pouvait empêcher que son éventuel propriétaire ne veuille pas savoir que nous avions passé la nuit ici.

Bon, hors de question de se servir d'Angel comme monture et puis, nous ne devions pas être si loin de notre objectif. Mais alors que nous continuions de marcher dans la direction qui nous semblait la bonne (mais qui ne semblait pas l'être précisément), nous tombions sur une autre fermette, habité pour celle-ci. Les gens nous regardaient étrangement, nous devions avoir une sale tête avec des habits trempées, surtout pour ma compagne de route, et il ne devait surtout pas y avoir beaucoup de promeneurs dans le coin.

"Bah, d'où qu'est-ce que vous arrivez comme ça ? C'en est-y pas un coin pour se dégourdailler les jambes, vous autres !
Les ennuies pas comme ça, Marcel, tu vois bien qu'ils sont exténués, doivent êtes perdus !
Bah, viendez donc, on va pas vous laissez dans ct'état !
"

On dit que les gens de la campagne ont toujours eu un altruisme dans le sang et on ne pouvait pas tellement refuser l'hospitalité de ces gens qui semblaient avoir plaisir de voir une distraction comme la nôtre.

Ils nous invitèrent déjà à boire une boisson chaude, dans laquelle ils auraient versé des larmes de hiboux si on les écoutait. Puis, ils proposaient qu'on prenne leur salle de bain et qu'ils nous prêtent des habits propres, je ne savais pas si il fallait dire non mais je sais que Linoa se débrouillerait bien mieux pour accepter sans que l'on paraisse abuser de leur aide.
Revenir en haut Aller en bas
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 522

MessageSujet: Re: En fuite   Ven 15 Avr - 17:31

      Des champs à perte de vue, ces grands espaces verts qu'ils traversaient sous le soleil de la matinée accompagné d'une petite brise. Linoa avait retiré ses chaussures pour apprécier l'herbe se pliant sous ses pieds à chacun de ses pas. L'orage de la nuit avait laissé place à un ciel immense au point que l'on plongerait bien dedans, sans aucun nuage au-dessus de leur tête et au loin, ils avaient pu apercevoir une nouvelle ferme. Le couple de la propriété était venu engager la conversation avec eux, ce n'était pas bien compliqué de se rendre compte qu'ils n'étaient pas d'ici et ce fut leur curiosité qui fit démarrer la conversation et tout ce qui suivrait par la suite.

      On ne leur posa finalement pas de question à savoir d'où ils venaient, la façon dont ils étaient dépravés montrait qu'ils avaient vécu pas mal de choses, mais on ne les ennuierait pas avec leurs soucis au contraire, on leur proposa une boisson chaude. À les voir ainsi, difficile pour une âme généreuse de ne pas avoir pitié d'eux. La boisson réchauffait ses mains avant qu'elle ne porta la tasse à ses lèvres. Le liquide trop chaud pour être encore bu lui brûla les lèvres et le bout de la langue. Il fallait patienter encore un peu avant de pouvoir boire le liquide noir, Linoa soufflait sur sa tasse jusqu'à ce que la température de celle-ci baisse et que le liquide puisse enfin être bu sans supplice de sa part. Comme si le café n'était pas suffisant, on leur proposait d'utiliser leur salle de bain pour faire un brin de toilette.

- C'est très gentil à vous, mais nous n'aimerions pas abuser de votre hospitalité …

      Sans qu'elle n'ait eu le temps de répondre davantage, les deux personnes s'activèrent, Marcel les incitant à les suivre jusqu'à la salle de bain et Louise qui était partie chercher quelques vêtements pour les deux jeunes touristes. Café fini ou pas fini, on les obligeait à se refaire une beauté ! Louise avait déniché quelques affaires qui appartenaient à ses enfants, en espérant que cela irait aux deux étrangers qui squattaient la salle de bain. Quant à Angel, elle préférait rester dehors, mais elle eut aussi un aussi beau traitement que ses deux amis humains. On lui avait donné un peu de viande et voilà que maintenant elle était partie vagabonder dehors, courant sous le soleil à rassembler le troupeau. Un petit jeu qui semblait vraiment l'amuser sous les directives de Marcel.

- Bon, et si on se changeait ? Dit ainsi, cela paraissait être la meilleure idée du monde. On devrait éviter de les contrarier. La prochaine fois ils seraient bien capables de les inviter à dormir aussi.

      Une bonne douche pour se débarrasser de la poussière de la grange, Louise avait récupéré leurs habits et faisait maintenant une lessive, c'était bien trop ! Et puis, même avec ce si beau soleil, cela prendrait une partie de la journée le temps que les habits sèchent et qu'ils repartent à nouveau dans la bonne direction cette-fois-ci. Pour le coup, une carte aurait été utile et encore fallait-il savoir s'en servir et surtout savoir où ils se trouvaient exactement. Le couple pourrait leur en dire davantage plus tard.

      Revêtant un pull tricoté sans doute par Louise, Linoa pensa que la laine devait provenir des moutons qu'ils avaient pu voir dans la clôture. Pour la teindre, elle se demandait bien de quelle façon ils s'y étaient pris. Le pull était très doux et avait une odeur de lavande. Puis, elle enfila un jean, visiblement ce n'était pas un produit local et il n'était pas non plus à sa taille, elle flottait dedans. Une ceinture et hop, elle n'y pensa plus. Enfin le bas du pantalon traînait quand même, alors elle retroussa le trop à l'intérieur du vêtement. Si Louise et Marcel avaient des enfants, ils devaient être de leur âge, ou plus vieux. Elle se demandait bien où ils se trouvaient car visiblement il n'y avait qu'eux à la ferme.

- Dis, tu crois que nous sommes dans la bonne direction ? Je ne me souviens pas qu'il y avait cette ferme l'année dernière…

      Et puis, c'est qu'il en mettait du temps à arriver à destination. Son petit regard tourné vers lui ainsi qu'un petit sourire en coin pour accompagner le tout semblait vouloir dire « on est perdu, mais tu n'oses pas le dire pas vrai ? ». A moins qu'elle ne se fasse des idées. Se diriger en pleine nuit pour au final se perdre, leur nouvelle aventure commençait bien. Le réseau n'était pas très stable dans le coin, à supposer qu'il y ait des antennes relais proche d'eux donc les GPS on oubliait. Il ne manquerait plus qu'ils se retrouvent plus près de Winhill que de leur prochaine destination. Ce serait vraiment drôle, sauf qu'il était impossible que ce soit le cas puisque Winhill se trouvait assez loin quand même, il fallait quelques jours de marche. Voilà pourquoi il était plus pratique de se déplacer avec un moyen de locomotion.

RP:
 







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En fuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
En fuite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Carte du monde-
Sauter vers: