Accueil

Partagez | 
 

 Sujet 81 : Palais Présidentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Mer 17 Fév - 22:28





Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Mer 17 Fév - 22:32


PNJ : Emmie Hawthorne


Les informations défilaient sur l’écran de son ordinateur. Tant de pertes ici, un front qui menaçait de s’effondrer à chaque instant… Emmie prit sa tasse de café tout en consultant ce qu’elle voyait d’un mauvais oeil : l’avancée de son coup d’état s’étiolait vite. Avait-elle eu raison de se reposer sur des prisonniers ? Ou cette famille appartenant à la pègre de Deling City ? Pour l’heure, tout n’était pas perdu même si cela semblait plutôt mal parti. Il fallait garder la tête froide. Les loyalistes devaient perdre des hommes aussi. Et quand l’heure viendrait, elle briserait ceux qui s’opposent à elle. Elle prendrait le pouvoir, et peut-être elle se débarrasserait des outils qu’elle avait utilisé.

Pour l’heure, une chose à la fois. Déjà, il fallait raffermir la volonté de ses troupes qui risquaient à tout moment de lui faire défection. Elle décida donc dans un premier temps d’envoyer deux de ses commandants les plus loyaux sur le terrain rejoindre quelques uns de ses pions. Mais entre temps, elle apprit le désistement du jeune Jérémy via les rapports de quelques soldats. Le petit garnement ! Emmie frappa du poing son bureau, une lueur de rage flottant dans son regard pendant quelques instants. Elle qui comptait tant sur ce petit génie de l’informatique pour lui fournir les plans de la ville, voilà qu’il abandonnait celle qui l’avait engagée ?! Il le payerait plus tard, elle se le jura. Personne ne se moquait d’Emmie Hawthorne ainsi. Ceux qui avaient osé avaient tous fini par s’écraser devant elle.

La bureaucrate se leva de son bureau et regarda à travers la fenêtre qui donnait sur la ville, intriguée par l'épaisse fumée s'élevant au fond à droite. Cette situation l'amusait, avec un peu de chance, l'incendie irait directement faire sortir la souris de son trou. Une fois que ses hommes détermineraient sa position, ils pourraient remplir leur objectif. Toutefois, la fille ferait aussi un très bon appât pour le forcer à se montrer. Tout le monde savait que la précieuse enfant était tout ce qui lui restait de Julia, jamais il ne pourrait faire une croix sur sa fille. A choisir, il préférerait la sauver. Emmie savait pertinemment comment réagirait le Major si la nouvelle se répandait. Pour ça, il lui fallait capturer la jeune enfant. Connaissant les quelques particularité de la jeune fille pour avoir longuement discuté de son cas avec son père, Emmie était au courant que la jeune Heartilly préférait résoudre les conflits par les mots que par les armes. En lui offrant cette possibilité, elle savait inéluctablement que l’enfant viendrait directement à elle.

Au grand mot les grands moyens, préparant son discours, elle rassembla quelques papiers avant de se diriger vers la scène, comptant sur les réactions de son auditoire

“Peuple de Galbadia, écoutez ma voix à travers le chaos qui s’est emparé de notre si belle ville ! Comme vous l’a si bien dit notre jeune Solarian il y a quelques instants, la corruption ronge notre si belle capitale. Un vice qui est resté tapi dans l’ombre, gangrenant toutes les couches de la société au fur et à mesure que le maître de cette conspiration fortifiait ses positions afin de provoquer un coup d’État. En effet, Fury Caraway complotait dans le dos de notre très regretté Winzer Deling afin d’imposer son diktat à vous, honorables citoyens et citoyennes ! Rappellez-vous cette triste nuit où notre cher Président Dictateur Général a perdu la vie, cette odieuse tentative d’assassinat sur notre nouvelle ambassadrice, Édea Kramer ! Tout cela était orchestré, préparé dans l’ombre par Fury Caraway !”

Elle sortit une masse de feuilles et commença à les lire, toutes parlant de conversations qu’auraient tenues le major Caraway avec d’éminents opposants à l’ancien président de Galbadia, ainsi que des papiers parlant d’un contrat entre Fury Caraway et un groupe de SeeD pour l’élimination d’Édéa Kramer.

“Vous pouvez constater, à notre plus grand désarroi, que Fury Caraway est l’instigateur des plus grandes crises qui ont frappé notre nation depuis quelques années ! Et ce soir, il a levé son armée afin de prendre la place qu’il convoite depuis toujours : celle d’un tyran sanglant, qui écrase quiconque ose douter de sa parole ou de n’importe quelle personne ayant suffisamment de bon sens pour préférer la liberté face au régime de ténèbres qu’il souhaite imposer.

Prenez Julia Heartilly, sa noble femme, décédée dans un accident de voiture. Fury Caraway a réussit à cacher la vérité aux yeux du monde : il est celui qui a attenté avec succès à la vie de sa femme, qui se doutait, bien que malheureusement trop tard, du monstre qu’elle avait épousée. Sa fille, Linoa Heartilly, s’est rebellée contre la tyrannie imposée par son père, pour perpétuer la mémoire de sa mère, et est encore en ce moment opprimée par l’être sans coeur qu’elle ne peut plus appeler “père” ! Depuis le début des affrontements qui ont éclos un peu partout dans la ville ce soir, j’ai tenter de contacter Fury Caraway, afin d’essayer de trouver une issue pacifique et civilisée à ce conflit mesquin qui n’a pas raison d’être, mais j’ai été confrontée à un refus strict de la part de ce monstre qui se fait appeler “Major”. Peuple de Deling City, soulevez-vous, prenez les armes et luttez pour que la liberté triomphe sur la bestialité de Caraway !”


Après ce discours, elle éteignit la caméra qui l’avait aidé à retransmettre son message dans toute la ville, s’assit de nouveau dans son fauteuil avant de prendre son portable et de se connecter sur la fréquence des oreillettes de ceux qu’elle avait engagé pour effectuer son putsch. D’une voix claire et glacée, elle leur dit ceci :

“Je vous rappelle que votre contrat stipulait la prise de la ville et l’arrestation de Caraway et de sa fille, pas d’offrir un mauvais spectacle à l’armée galbadienne !” Le ton d’Emmie n’augurait rien de bon, la menace d’un sort pire que la mort était perceptible dans sa voix. “Tout est simple : remplissez votre part du contrat, et je respecterais les promesses que j’ai pris lors de votre engagement. Échouez, et retourner en prison sera le châtiment que vous aurez le plus envie de subir. Mais, dans ma grande miséricorde, je vous accorde l’envoi de quelques-unes de mes troupes personnelles. Décevez-moi encore une fois, et vous le paierez !”

Elle reposa son téléphone. Ces prisonniers et ces membres de la mafia galbadienne avaient intérêt à avoir compris le message. Elle ne s’était pas donné la peine d’attendre un an depuis la mort de Deling, à peaufiner chaque étape de son plan dans la discrétion la plus totale, pour que de la chair à canon providentielle ne fasse tout écrouler. Ils avaient intérêt à bien faire usage des soldats qu’elle leur accordait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Ven 19 Fév - 0:29


Event de Deling City


Intervention du MJ

"Vous obtenez un nouvel objet pour votre inventaire !"

Suite à ce message, vous pouvez désormais re-poster.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Ven 26 Fév - 18:32


PNJ : Solarian Wilhelm

Wilhelm n'avait rien raté du discours d'Emmie. Décidément, elle serait toujours une belle manipulatrice. Mais là, il y avait comme un souci. Purquoi? Mais parce qu'elle reprenait mot pour mot ce qu'il avait lui-même dit moins d'une demi-heure plus tôt, voilà pourquoi!
Le mafieux était furieux. Le pire étant bien sûr qu'elle le citât en tant que "jeune" Solarian... Il avait 27 ans, nom de dieu!
Mais bien sûr, ce n'était pas la seule chose qui le mettait en colère. Il avait appris le trépas de Shuja. Pourquoi lui? Il se posait la question... Mais dans le doute, mieux valait qu'il reste là où il était... c'est-à-dire mort!

Emmie. Il l'avait aimée. Dire qu'il l'avait dans la peau aurait été faible. Autrefois était une époque où il avait été raide dingue d'elle, pour employer une expression triviale... Mais aujourd'hui tout changeait. Il repensa à Shuja, et le dicton des Solarians lui revint en mémoire... Tu peux bien abattre ou mutiler tous les Solarians que voilà
Tu mourras de la main de celui qui se cache derrière toi...

Oui, il fallait une vengeance... Et une belle, qui le propulserait sur le devant de la scène... Et s'il fallait être sûr d'une chose, c'est bien qu'Emmie était responsable du décès de son frère. Et ça, même s'il savait que c'était faux, il préférait y croire dur comme fer...

-Liliana!

Le bras droit du Mafieux ne tarda pas à faire son apparition. Son corps portait les marques de ses blessures, et une vilaine entaille lui avait ôté une bonne part de son charme, mais elle restait agréable à regarder...

-Qu'y a-t-il pour votre service, Monseigneur?

Wilhelm sourit. L'heure...L'heure était à l'action...

-Prépare les hommes. Il est l'heure de changer de bord! Montrons à cette ville qui commande!


Lilianna sourit, puis elle repartit dans les couloirs. Au terme de dix minutes, les hommes étaient rassemblés, tous armés et prêts au combat...
Cinq minutes plus tard, l'ensemble du groupe se trouvait devant la porte du bureau d'Emmie... Ils s'étaient regroupés dans le plus grand silence. Wilhelm s'avança. A sa ceinture, dissimulé par le long manteau, un pistolet ornementé était camouflé.
Il se pencha et toqua légèrement.

-Emmie? Prête ou pas, j'entre!

L'instant suivant, il poussait la porte des deux mains. Les soldats qui l'accompagnaient prirent garde de ne pas être visibles par l'occupante du bureau. Lilianna fit de même, mais son arme était tirée. Après tout, un accord à l'amiable était encore possible...

-Emmie... Je me posais une question... Est-ce que tu penses qu'il est possible de mettre la main sur Caraway dans disons... moins d'une minute?

L'air de rien, il s'assit au bureau. l'air nonchalant. Le plan était rodé, et il n'avait aucune raison d'échouer...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Lun 29 Fév - 4:32


Event de Deling City


Intervention du MJ

"X-ATM092

Emmie sort sa dernière carte de son jeu et dévoile son joli prototype d'une machine de guerre surpuissante et dévastatrice. Le prototype, c'est la petite maquette sur sa table, quand à l'arme en question, oui, elle se trouve dehors !

Suite à ce message, vous pouvez désormais re-poster.


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Mar 1 Mar - 20:15


PNJ : Emmie Hawthorne


C'était la débandade. Mais tout n'était pas perdu, il y avait encore des chances que son coup d'état puisse passer. Elle qui rêvait de devenir présidente de Galbadia, une des plus grandes nations au monde, et la faire évoluer vers un empire suprême… Et voilà que ses sujets – oui, un inférieur à ses yeux était ou un sujet, ou une gêne – succombaient pour certains à des chloroforme, d'autres à l'abandon. Avait-elle mal choisit son moment pour faire son putsch ? Elle y repenserait plus tard. Certains semblaient tenir ou revenir à l'action néanmoins. Mais elle ne voulait pas des mots, justes des actes. Des actes qui feraient d'elle la femme la plus puissante sur Dol,à la tête de l’État le plus puissamment armé.

Ses réflexions furent interrompues par l'arrivée d'un visiteur impromptu. Se retournant, prête à se défendre bec et ongles – surtout avec les ongles – contre l'éventuel agresseur… Et ce n'était que Wilheim. Lilianna était là aussi, un pistolet à la main. Il osait se retourner contre elle ? Il avait du cran. Mais à ce petit jeu, elle avait gagné plusieurs fois et contre des individus plus dangereux que ce jeune mafieux. Mais là, elle n'avait aucun avantage. Ils étaient deux, et connaissant Solarian, il avait sûrement une arme sur lui. Après tout, le voir désarmé faisait de lui une tache dans le paysage, une chose qui n'est pas visiblement à sa place.

Il demandait s'il était possible de capturer Caraway dans moins d'une minute. Chose qui était évidemment impossible, et c'était sûrement ce à quoi il avait pensé aussi. Poussant un léger soupir, Emmie appuya sur deux des touches de son ordinateur. Un morceau du bureau proche de Wilheim glissa pour révéler un plateau montant progressivement. Sur ce plateau se trouvait une maquette ressemblant au Goliath, ce monstre de fer qui avait été déployé et détruit lors de l'assaut sur Dollet il y a déjà une année. Une maquette des plus finement réalisées, l'on aurait dit un véritable Goliath miniature.

Emmie souleva une petite trappe sur le dos, révélant un bouton sur lequel elle appuya. Le jardin présidentiel laissa donc place à une gigantesque trappe laissant sortir X-ATM092, une fidèle réplique de Goliath, mais améliorée. La bête alla se placer devant la grille séparant le palais du reste de Deling City, prêt à recevoir des ordres de la part de sa maîtresse. Emmie tourna sa tête vers son téléphone. Apparemment, un de ses sujets au Manoir Caraway confirmait que Fury allait sortir. La dame sourit, avant de raccrocher et de se retourner vers Wilheim.

Caraway est en train de bouger, sûrement pour aller à la gare récupérer sa fille. Si tu veux aller le récupérer, libre à toi d'utiliser X-ATM092. Mais ne viens pas te plaindre si tu échoues.

Elle se retourna et alla regarder le robot en question dans le jardin. Sans se retourner, elle reprit la parole à l'intention du mafieux.

Ah, jeune Solarian, j'oubliais. C'est un Tomberry qui a descendu ton frère. Il est à la gare lui aussi.

S'il voulait partir, il fallait faire vite. Les troupes personnelles d'Emmie ne devraient pas tarder, tout comme les renforts éventuels de ses autres sujets. Au jeu de dupes, elle pouvait se montrer forte. Très forte, et vicieuse. Son visage s'orna d'un sourire magnifique à l'idée, légèrement déçue que Wilheim ne puisse le contempler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Jeu 3 Mar - 17:32


PNJ : Solarian Wilhelm

Bon. Bon bon bon... Comme de bien entendu, elle n'avait pas répondu franchement, et ce n'était pas plus mal, quand on y réfléchissait. Mais voilà qu'elle noyait le poisson et lui proposait de monter dans le nouveau Goliath. Ah oui, et c'était un Tomberry qui avait eu la peau de Shuja? La belle affaire!

-Donc, tu ne sais pas où le trouver? Dommage...

L'instant suivant, il dégaîna, et le duo fit feu sur Emmie, le regard froid, en prenant soin de ne pas toucher d'organe vital. L'impact des balles éjecta la politicienne de son bureau pendant que le restes des troupes investissait la pièce. Rapidement, Lilianna écarta Emmie de tout ce qui pouvait servir d'arme, avant que deux soldats ne viennent la maintenir assise sur le fauteuil, tandis que Wilhelm rechargeait son arme.

-C'est un Tomberry qui a eu la peau de Shuja? La belle affaire! Qui les a laissé entrer, d'après toi? Il y a des choses qui ne se font pas, entre collègues, tu le sais... Mais inviter des Tomberries... Enfin, Emmie, tu es pourtant une femme intelligente. La preuve, tu es parvenue à organiser ce putsch, et je t'en félicite... Mais employer des TOMBERRIES? Là, par contre, depuis le temps qu'on se connaît, tu sais très bien comment je les considère!

Le tout était dit d'un ton très calme, à la limite de l'apathie, du même genre de ton qu'utilisent les psychologues.

-Et tu m'apprends qu'un de ses monstres a abattu Shuja? Mais pourtant, tu connais le proverbe...

Il posa un pied sur le bureau et posa un bras sur le genou, son arme en main, le canon tourné vers le crâne d'Emmie.

-Allez, je sais que tu le connais... Non?
Tu peux bien abattre ou mutiler tous les Solarians que voilà
Tu mourras de la main de celui qui se cache derrière toi...

Bingo, tu as tout compris. Alors peut-être que tu me trouveras excessif de penser que c'est de ta faute qu'un malheureux Tomberry ait choisi comme par hasard de faire la peau à mon frère, mais tu connais les Solarians... Nous avons la rancune facile, et notre rancune est tenace...


Wilhelm contourna le meuble et se trouva face à l'ordinateur. En quelques instant, il se loga sur tous les programmes de commandes des différentes machines de guerre.
Il parlait d'un ton morne, comme s'il réfléchissait à voix haute, mais il n'était pas difficile de comprendre qu'il continuait de s'adresser à Emmie.

-Quand on y pense, j'aurais fait un excellent Tomberry... Mais passons! Je suppose que tu ne m'en voudras pas si Caraway part en fumée?

Il se retourna vers elle et lui envoya un sourire narquois.

-Il me semblait que tu avais compris... Je serai le maître de cette ville, ou je la verrai partir en flammes!

Et en pianotant, il envoie des ordres à toutes ses troupes à travers la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Joan

avatar

Messages : 461

MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Dim 6 Mar - 16:18


PNJ : Fuma Mono


L’atterrissage avait été quelque peu...chaotique...L'hélicoptère s'était "posé" tout près du palais présidentiel et en descendant, Fuma put constater qu'un homme était coincé sous le patin d’atterrissage de l'appareil et un autre avait perdu la tête avec son hélice.
Elle roulait vers lui...Fuma la repoussa du pied et pu voir qu'il ne s’agissait pas d'un de ses hommes, c'était toujours ça.
Mais, quelle était cette folie qui l'avait poussé à accepter de monter dans cet engin avec le tomberry au commande, sans doute l'avait-il trouvé "mignon" à les menacer avec un taser si Fuma pouvait ressentir de la tendresse il aurait été tout à fait attendrit...
Quoi qu'il en soit, ils étaient tous arrivés sain et sauf, si on excluait les deux inconnus. bien sûr.

Fuma attrapa le poignet de Linoa Heartilly et l'obligea à le suivre, il laissa le gars au bon soin du tomberry.
Il aimait beaucoup cette situation, il s'approcha au plus près de la jeune femme et lui murmura à l'oreille ses quelques mots, trés bas... pour qu'elle seule puisse entendre.

"On va bien s'amuser..."


L'idée était aussi de trouver son père bien sûr ou éventuellement d'essayer de l'attirer en malmenant un peu sa fille et il espérait au fond de lui que le major prenne son temps pour se manifester. Si le tomberry voulait électrocuter le garçon, il le pourrait, pour Fuma celui là n'avait pas vraiment d’intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 523

MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Mer 9 Mar - 15:31

Arrive de la Gare.

      La traversée de la gare jusqu'à leur destination fut assez rapide, ils se trouvaient maintenant à l'autre bout de la ville. Alors que l'appareil venait enfin d'atterrir directement dans l'entre du loup, sans se montrer aussi courtois que précédemment l'homme qui était resté avec eux le long du trajet agrippa son poignet pour l'emmener de force avec lui.

- Hé, nous avions un marché ! S'exaspéra-t-elle à lui dire tandis qu'elle s'éloignait de son compagnon, visiblement il n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter. Bon, si vous le prenez comme ça...

      De son autre main libre, elle atteignit un petit objet à utiliser dans les cas d'urgence, comme celui-ci par exemple. Tout en actionnant le bouton de l'appareil, elle le dirigea contre son agresseur et l'impulsion électrique eut vite fait du stopper net. Elle ne remercierait jamais assez son père de l'avoir muni d'un tel dispositif. Sans prendre le temps de savoir comment allait cet homme, elle piqua un sprint en sens inverse avant de s'arrêter un instant et d'attraper un objet métallique qui pouvait s'avérer utile.

      Rejoignant Squall qui était aux mains du Tomberry, elle s'avançait doucement. Un Tomberry ce n'était pas quelque chose à prendre à la légère et puis, connaissant les nombreux mythes autour de ces créatures, elle craignait le pire. La résistante profita d'un moment d'inattention de la petite créature pour s'avancer tout doucement avant de la frapper dans le dos avec le pied-de-biche qu'elle avait trouvé précédemment. Bon, pas sûr que la créature soit dans le même état que l'homme qu'elle avait laissé plus tôt, est-ce qu'au moins elle avait réussi à l'étourdir ne serait-ce qu'un peu ?

      Pas le temps de s'éterniser ici davantage ni d'aller directement rencontrer Emmie qui semblait occupée avec une autre personne. Faisant signe à Squall de la rejoindre, ils utilisèrent le pied-de-biche sur les lieux pour s'échapper sans demander leur reste.


Destination > les égouts.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Mar 15 Mar - 11:25


Event de Deling City


Intervention du MJ

"Le nouveau gouvernement, aidé des rebelles, a réussi à s'emparer de cinq territoires en conservant son quartier général. Ce coup magistrale leur permet d'investir la ville en forçant l'armée galbadienne à reculer dans ses derniers retranchement.

Les rebelles remportent l'évent !"

Vous pouvez conclure l'event avec un dernier post RP. Merci d'avoir joué jusqu'au bout !


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 461

MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Mar 15 Mar - 17:57


PNJ : Fuma Mono


La jeune fille l'avait sacrément sonnée, Fuma n'eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait. En un fragment de seconde, il avait reçu une violente décharge électrique qui avait suffit à le paralyser pendant plusieurs longues minutes. Jusqu'à qu'il entende une voix essayant de le faire revenir à lui...

"Monsieur ! Monsieur ! Réveillez-vous ! J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer !"

Fuma sentit qu'il pouvait de nouveau faire usage de ses membres, il essaya de se redresser. Bien sûr, en scrutant l'horizon, il pouvait constater que sa proie avait pris le large...Il regarda l'homme qui lui parlait, c'était un gars de chez lui, mais son nom lui échappait, peu importe.

"Je n'étais pas endormi idiot ...Quelle est cette bonne nouvelle ?"

L'homme lui tendit la main pour l'aider à se mettre debout, Fuma la refusa et une fois debout il le repoussa. Il avait intérêt de se dépêcher de lui cracher le morceau sinon il allait passer un très mauvais quart d'heure. Fuma était de mauvaise humeur.

"Nous avons gagné ! La ville nous appartient !"

Même s'il y avait quelques quartiers qui leur avait échappé le règne de terreur qu'ils avaient imposé aux galbadiens ce soir suffirait à faire parler d'eux pendant longtemps. Mais, même le sachant, cela ne calmait la colère de l'épéiste que modérément. Ses yeux cruels se posèrent sur son collègue. Celui-ci fit quelques pas en arrière, quelque chose lui disait qu'il valait mieux décamper...

"Qu'as tu gagné toi au juste...?"
Toutes ses pensées étaient tournées vers la fille qu'il avait laissé s'échapper...et cet homme avait l’audace de...pavoiser ? "Quand tu quitteras cette ville tu retournas à ta petite vie misérable ? toi...tu n'as gagné que la mort..."

A ces mots, Fuma brandit son épée, sa lame fendit l'air et cet homme insignifiant n'était maintenant plus qu'un mauvais souvenir.
Il s'accroupit et fixait la tête de ce qui avait été son ancien camarade. Il l'avait tué rapidement, c'était preuve d'une grande clémence et maitrise de soi...
Puis, un bruit non loin de lui le sortit de ces délires psychotiques. Son tomberry gisait à terre.
C'est vrai qu'il y avait encore celui-là....Apparemment, il avait eu le droit à une petite douceur de la fille aussi à moins que ce n'était de cet homme en cuir qui s'était fait la malle aussi...
Fuma lorgna le Tomberry encore au sol.

"Alors...la tortue sur le dos n'arrive pas à se retourner...?"

Fuma sourit, le spectacle était si pitoyable, apparemment le tomberry avait reçu un coup derrière la tête mais, n'était pas mort. Dans son grand jour de bonté, il pensa à achever la créature mais, honnêtement elle l'amusait un peu et s'il l'embarquait avec lui...? Il pourrait l'enchainer et dresser ce tomberry pour attaquer ces cibles pour lui, quoi qu'il en soit ce tomberry était le sien, s'il n'avait pas eu la fille, il s'amuserait avec lui s'il n'était pas assez obéissant.
Il le chargea sur son dos, il arpentera un peu les rues et se délectera de la détresse des civiles et un jour il en fit le serment, Linoa Heartilly lui appartiendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Shiva

avatar

Messages : 1146
Age : 25

MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   Lun 21 Mar - 18:17



Event de Deling City


Game Over

"L'event de Deling City est terminé.

Le bilan de l'event va pouvoir commencer et des lots seront distribués dans les prochains jours pour tous les joueurs ayant participé."

Le sujet est verrouillé, vous ne pouvez plus poster.


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet 81 : Palais Présidentiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet 81 : Palais Présidentiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Le palais Sans-souci en Danger
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Event's-
Sauter vers: