Accueil

Partagez | 
 

 Les rats quittent le navire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Joan

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   Mar 11 Avr - 1:19

Tout comme Vingt-deux, Joan ne voyait pas d'un très bon oeil de partager sa chambre avec Castiel. Toute petite cabine d'un petit bateau marchant. Il y avait deux paires de lits superposés. Joan qui n'avait jamais dormi dans ce type de lit voulait absolument prendre l'un d'en haut ! De préférence avec Vingt-deux en bas. Il serait moins rassuré de devoir dormir au-dessus de Castiel.

"Prends le lit que tu veux et profitons que le petit soit parti pour discuter..."

Discuter ? En quoi est-ce que la présence de Vingt-deux était un problème pour discuter ? Joan sourit et répondit :

"Vous avez un secret à me confier ?"

-"Vous êtes toujours aussi inconscient Vingt-deux et toi ? Vous acceptez d'aller où un inconnu vous le demande. Vous vous battez contre des soldats qui sont supérieur en nombre..." Voyant Joan le regarder avec méfiance, le ton de l'homme se radouci "Ne te méprend pas, si je dis ça, c'est parce que je m’inquiète c'est tout, en aucun cas, je ne vous ferai le moindre mal."

Joan repensa à la terreur qu'il avait eu l'air de provoquer chez l'homme à qui appartenait le bateau qui les avait finalement laissé monter à bord.

"Justement en parlant de ça...Qu'avez-vous dit pour persuader l'homme de nous accepter sur son bateau ?"


Castiel afficha alors un sourire indéchiffrable et s'approcha de lui. Peu rassuré, le garçon recula dans la pièce jusqu'à que son dos heurte le mur de la cabine.

"Je lui ai montré mon vrai visage, tu veux le voir...?"


Joan se contenta de secouer la tête, jusqu'à ce que VIngt-deux revienne et il respira de nouveau !

"C'est Vingt-deux ! Hé ! Viens, Vingt-deux !"

Le jeune homme attira le mage contre lui comme s'il était une arme qui empêcherait Castiel de s'approcher davantage. S'il s'approchait trop, il ferait feu !...
Castiel amusé de le voir ainsi effrayé, s'assit sur le lit en face des leurs. Pas de fantaisie pour lui, il prendrait donc celui du bas.

"Tu sais, tu n'as vraiment rien à craindre de moi, mais je préfère vous voir vous méfier que d'accorder votre confiance à n'importe qui..."

Joan se détendit un peu et relâcha Vingt-deux, qui devait se demander ce qui se passait...
Il était trop tôt pour se coucher, s'il fallait passer le temps en discutant avec Castiel, ce serait long...Surtout si aucun d'eux n'avait pris la peine de se renseigner sur le temps du trajet...

"On joue aux cartes ? Triple triad ? C'est ton truc ça Joan non ?"

Castiel était mal à l'aise aussi, ça se voyait même si Joan ne savait pas pourquoi. Lui aurait bien joué au triple triad avec Vingt-deux, surtout qu'il savait qu'il gagnerait facilement...Ils auraient augmenté les enjeux en pariant quelque chose, quelques gils ? Ca équivaudrait à voler de l'argent à Vingt-deux, il ne ferait pas ça !...A Castiel oui, sauf qu'il ne savait pas ce qu'il valait à ce jeu et personne ne demande à quelqu'un de jouer à un jeu où il est mauvais, sauf si ça ne le dérange pas de perdre. Joan ça le dérangeait beaucoup lui par exemple...Perdu dans ses pensées aux moins cinq bonnes minutes s'écoulèrent sans que le moindre mot ne fût prononcé.

"...laisse tomber pour les cartes..." dit finalement Castiel qui s’imaginait déjà le garçon en train de cojiter pendant des heures avant de poser une carte...et puis il avait d'autres choses plus importantes à dire. "Pas de souvenir...hein ? Rien du tout..." Son regard se perdit, comme s'il fixait un point invisible entre Vingt-deux et Joan. "Vous savez ce que l'on dit des Guardian-Force ? Vingt-deux je ne pense pas, il n'est pas d'ici...On dit qu'à trop se servir d'une invocation, on perd des souvenirs, tu savais Joan ? Tu en as une, n'est-ce pas ?"

Le jeune homme arqua un sourcil, comment le savait-il ? De toute façon, même si ce que disait Castiel était vrai son invocation était toute récente, il ne risquait pas d'avoir ce genre de trouble. Pourtant, il était perturbé, pas par ça mais...par quoi ? Sans répondre à Castiel, Joan se leva et dit :

"Je vais faire un tour...voir si je peux trouver un truc à manger."

Il avait besoin de prendre l'air, ça l'embêtait de laisser Vingt-deux, mais rien ne l'empêcher de le suivre de toute façon et puis quelque chose lui disait que Castiel n'était pas réellement menaçant, une pincée de velours noir tout au plus...

Castiel était maintenant seul avec Vingt-deux, il voulait en profiter pour lui parler et il était préférable que Joan ne soit pas dans les parages.

"Ne le suis pas Vingt-deux. J'aimerais te dire une chose avant...Ne me craint pas, il ne faut pas avoir peur de moi...et bientôt...Joan aura besoin de toi...Il risque d'être très mal un long moment...En attendant une chose à savoir, si le propriétaire nous a laissés monter à bord, c'est parce qu'il a eu peur de moi..."

A ces mots, Castiel leva la main au ciel, enfin...vers le plafond...et une grande faux se matérialisa dans sa main. La cabine était petite, la lame abîma un pan du mur. Les ailes tout aussi abîmées de l'homme se déployèrent dans son dos, aussi noires que l'ébène, l'une brisée sans doute...qu'il était à l'étroit dans cette toute petite pièce. Il resta sous cet aspect quelques secondes à peine, juste le temps de laisser Vingt-deux le voir sous cette forme.

"Je suis une invocation...N'en dis rien à Joan, il risquerait de se souvenir de certaines choses. Je ne veux pas être trop brusque..." Il marqua une pause et ajouta :"tu peux y aller maintenant, ne lui dit rien s'il te plaît, essaye juste d'avoir confiance en moi."

Il s'installa de nouveau sur son lit, il était définitivement redevenu le Castiel qu'ils connaissaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4964
Age : 26

MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   Mar 11 Avr - 14:08

FT mis à jour, Joan + 100 exp, 22 + 50 exp



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 317

MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   Jeu 13 Avr - 23:38


Dire qu’ils pouvaient maintenant entrer dans la cabine n’avait servi à rien, puisqu’ils étaient déjà à l’intérieur lorsque Vingt-deux revint… Mmmh… Il était tellement paniqué, voilà qu’il ne savait plus ce qu’il disait ! Le petit mage tremblait, et ne se sentait toujours pas mieux en remarquant que Joan, lui aussi, avait l’air effrayé ! À propos de quoi ? Il n’avait pas entendu les marins, lui, pourtant ! Castiel lui avait peut-être dit quelque chose de terrible ? Peut-être avait-il un rapport avec la personne qui recherchait Vingt-deux sur le bateau ? … Non, pas possible, ça aurait dû se remarquer bien avant… Du coup, pourquoi cette inquiétude de la part de Joan ? Le Mage Noir lui lança un regard interrogatif, mais il n’eut pas de réponse… Dommage !

Castiel proposa de jouer aux cartes… Houlà ! Mauvaise idée ! La dernière fois qu’on avait parlé de jouer aux cartes, ça s’était très mal terminé ! Vingt-deux secoua la tête négativement en guise de réponse, puis préféra regarder ailleurs, perdu dans ses pensées, se demandant ce qui se passerait si la personne qui le cherchait sur le bateau allait le trouver là, et ce qu’il se passerait si elle le trouverait… Il ne remarquait pas le silence qui s’était installé, et ne fut stoppé de ses pensées que lorsque Castiel reprit la parole…

Il en disait, des choses bizarres ! Quand on se servait d’une invocation, les souvenirs disparaissaient ?! C’était pas possible, ça, si ?! Et même si ça l’était… Quand même ! Joan, il avait déjà invoqué plusieurs fois sa bestiole ! Et il n’avait rien oublié ! Ou alors, Vingt-deux ne l’avait pas remarqué… ? Perplexe, il regarda le jeune homme, mais ce dernier sortit de la cabine… Bah alors ? Qu’est-ce qu’il lui arrivait ? Pourquoi il partait comme ça ?!

Le petit mage voulut le suivre, et ce sans accorder un seul regard à Castiel ! Hélas, ce dernier l’arrêta ! Exaspéré, Vingt-deux se tourna vers lui ; l’entendre dire de ne pas avoir peur de lui provoquait l’effet inverse… Heureusement, l’impatience du Mage Noir pour sortir le plus rapidement possible était plus forte que la peur qu’il pouvait avoir, ainsi, il attendit que l’homme eusse fini de lui parler pour pouvoir rejoindre Joan ! Enfin, c’était ce qu’il pensait faire, mais il n’en eut pas l’occasion ; en voyant la brève transformation de Castiel, le petit mage, surpris, se terra dans un coin de la pièce en tremblant à la vitesse de l’éclair, regardant l’homme avec des grands yeux… Ne pas avoir peur de lui, hein ? Mais oui bien sûr !! Est-ce qu’il allait faire du mal au petit mage ? Avec sa grande arme là… Vingt-deux regrettait définitivement de l’avoir embêté, plus tôt ! Heureusement, l’homme ne lui fit rien, et reprit rapidement sa forme normale… Enfin, est-ce que c’était non seulement sa forme normale, ça ? Il ressemblait à quoi, exactement, en réalité ?

Vingt-deux avait bien écouté ce que Castiel lui avait dit ; il restait encore un instant dans son coin, gémissant et se remettant de sa frayeur, avant de se relever en tremblant et de lancer un regard effaré en direction de l’homme…

« M-Mais… P-Pourquoi v-vous me dites ça à moi ?! » lança le petit mage. « Et… Et pourquoi ça ferait Joan se souvenir de… de trucs ? I-Il se souvient de tout déjà… non… ? »

L’idée de sortir de la cabine pour rejoindre le jeune homme avait disparu de sa tête maintenant… Il se posait trop de questions !

« C-C’est à cause de vous si… si Joan il est parti… Là, avant… ? Que… V-Vous lui avez fait quelque chose ?? Je… J’aime pas quand Joan est comme ça ! Si c’est votre faute, je… je vais… … »

Le cramer, là, maintenant, tout de suite ? Mais voyons, c’était une très bonne idée d’utiliser un sort dans un bateau ! Comme le couler facilement ! En tout cas, Castiel pourrait le dire cent fois, ça ne changerait rien !

« V-Vous avez l’air d’un méchant ! Je… Je vais pas vous faire confiance… »

* * *

En dehors de la cabine, un des membres de l’équipage du bateau était venu à la rencontre de Joan. Mais pas n’importe lequel ! C’était celui qui leur avait d’abord empêchés de monter sur le bateau, avant de changer d’avis… Vu l’air qu’il affichait, il ne s’était toujours pas remis de sa frayeur !

« Ah, vous ! Tout va bien, dans votre cabine, hein ? Besoin de rien ? Si jamais vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi, je viens tout de suite, hein ! On a toooout ce qu’il faut pour vous sur le bateau ! Vous ne manquerez de rien ! »

Il suait à pleines gouttes… Couplé à son air apeuré, personne ne serait surpris de le voir filer au moindre bruit suspect, tel un lièvre rejoignant son terrier en étant persuadé qu’un prédateur le guettait ! Il fixait intensément Joan, un sourire forcé jusqu’aux oreilles, attendant une requête de sa part… Et soudain, voilà qu’il poussa un cri de douleur ! Il détala, en boitant, sans demander son reste, et disparut quelque part sur le bateau, et il laissa ainsi apparaître la cause de son mal ; un Tomberry se tenait là, un couteau ensanglanté dans sa main gauche, une lanterne éteinte et cassée dans l’autre. Il détaillait Joan de la tête aux pieds, affichant un sourire carnassier semblant satisfait ; le voilà qui commença à grogner, grognement qui, pour les plus imaginatifs, semblaient être des mots ! On dirait presque qu’il prononçait le nom du jeune homme ! Après, ce genre de monstre, ça ne parlait pas, normalement ! Du coup, pas de vraies paroles ! Mais il fallait se rappeler ce qu’avait dit quelqu’un, il n’y a pas longtemps, qui en avait croisé un… « il pouvait prononcer quelques mots » ! Sans doute devait-il être le même, puisqu’il put prononcer une phrase bien distincte juste après, tout en s’avançant doucement vers le jeune homme…

« Où est… Vindeu… ? »

Quelqu’un avait appris à un Tomberry à parler. Quelqu’un cherchait Vingt-deux par son intermédiaire. Quelqu’un connaissait Joan, savait qu’il voyageait avec le petit mage, et en avait informé son monstre.


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   Dim 16 Avr - 22:23

Certes, Castiel pensait que c'était une bonne chose si Vingt-deux et Joan devenaient plus méfiants, mais là non ! Ceci dit, comment pensait-il qu'il allait réagir...?

"Je t'ai montré ma véritable apparence, c'est une marque de confiance, non ? Ne penses-tu pas que si j'avais voulu vous faire du mal, je l'aurais fait depuis longtemps ?" Pas sûr que cela plaide en sa faveur ça..."Écoute...je suis déchu, je ne suis plus que l'ombre de ce que j'ai été, ce qui est un comble quand on sait de quel type d'invocation je faisais partie...Mes ailes ne fonctionnent plus et j'étais même étonné que mon arme ait réussi à se matérialiser..."

Il se rassit sur son lit comme s'il venait tout d'un coup de recevoir une lourde charge sur les épaules. Il viendra un temps très proche où il serait obligé de tout leur dire,  après tout il y allait y avoir un nouveau membre dans leur petit groupe, si tout se passait bien...En attendant, Castiel préféra omettre certains détails et oublia volontairement de répondre à certaines questions du mage.

"Si je te dis tout ça, c'est parce que j'ai besoin d'un allié, je sais que Joan va mettre de la distance avec moi mais il ne faut pas, vous devez me suivre jusqu'au bout, faudra pas faire demi-tour. Tu peux aller le rejoindre, mais ne lui dit rien pour l'instant, je lui en toucherais deux mots quand on sera arrivé"

Il se coucha ensuite, sans se soucier des menaces du mage, il tentait de ne soucier de rien en fait...Il ne pourrait pas dormir, puisqu'une G-force, n'en avait pas vraiment besoin et là, il n'en avait pas spécialement envi non plus. En revanche, comme Vingt-deux, il se demandait comment réagissait Joan, il était drôlement long à revenir en plus.

Et pour cause Joan venait de tomber nez à nez avec un tomberry...Visiblement, ce n'était pas Eros ça en plus...Le jeune homme avait deux sentiments qui se bousculaient, l'angoisse de se faire menacer par un tomberry qui venait de blesser un homme juste à côté de lui et l'amusement...Ce tomberry avait un côté assez...mignon ? Avec sa lanterne cassée et sa façon de parler...Joan se retenait de sourire, enfin...c'est ce qu'il pensait, en réalité il affichait un grand sourire...

"Je ne connais pas de Vindeu..."
Il faut dire que ce n'était pas le bon le moment pour lui parler en plus, même pour un tomberry ! Joan commença à s'inquiéter de ne plus s'étonner de rien...mais, d'un sens c'était vrai ce qu'il disait ! Il connaissait bien un Vingt-deux mais pas de Vindeu. "Mais, pourquoi tu le cherches ?"

S'il comprenait tout ce qu'il disait...Eros comprenait après tout, mais celui-là parlait en plus ! Ça se trouve, c'était l'une des bestioles de la folle d'Héra, Prune..."Tu viendrais pas d'Hera à tout hasard ?" Ils laissaient vraiment n'importe qui monter sur ce bateau...D'abord eux, ensuite un tomberry !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 317

MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   Jeu 20 Avr - 18:50


Vingt-deux ne savait toujours pas quoi penser… Dans tous les cas, il n’était pas question de lui faire confiance, même si Castiel insistait pour que ce soit le contraire ! Surtout qu’il pouvait très bien avoir besoin d’eux pour quelque chose, bien s’en débarrasser après coup… Alors leur dire que s’il avait voulu leur faire du mal, il l’aurait déjà fait… Le petit mage n’y croyait pas du tout ! Ne rien dire à Joan… Il hésitait, là, quand même. L’homme avait dit des trucs que Vingt-deux n’était pas sûr de comprendre… Mais ce dernier ne posa pas plus de questions. De toute manière, il n’avait pas reçu de réponse pour la moitié des dernières qu’il avait posées ! Le petit mage lança un regard perdu en direction de Castiel, avant de sortir de la cabine sans dire un mot. Puisque c’était comme ça, il allait trouver Joan et tout lui dire ! D’abord !

Du côté de Joan, le Tomberry n’était pas ravi de l’attitude du jeune homme ! Sitôt qu’il vit ce dernier sourire, le sien s’effaça. Depuis quand se retrouver face à un Tomberry, ça faisait sourire ?! Et voilà qu’il lui répondit quelque chose… Mais ce n’était pas ce que le monstre attendait ! C’était sûr, cet humain se moquait de lui ! Il pouvait simplement lui montrer où se trouvait ce qu’il cherchait, mais non ! Le Tomberry avança un peu plus son couteau vers Joan ; s’il continuait à sourire comme ça, il se jurait de le lui planter bien comme il faut… Et tant pis pour l’ordre qu’on lui avait donné de ne pas faire de mal à ceux qui entouraient celui qu’il cherchait…

« Où est Vindeu ?? » insista le Tomberry, puis il se mit à grogner férocement ! Si ça, ça ne convainquait pas, alors il n’avait plus le choix !

Ce fut à ce moment-là que Vingt-deux trouva enfin le jeune homme ! Il ne vit pas tout de suite le monstre, tellement il était obnubilé par ce que lui avait dit Castiel juste avant…

« Joan ! » lança-t-il. « Castiel, il m’a dit qu- »

Le Mage Noir s’arrêta net en voyant enfin le Tomberry… Ce dernier, en entendant cette nouvelle voix, s’était tourné vers le petit mage… Il l’examina longuement, hochant la tête, puis son sourire revint, et il se désintéressa de Joan pour s’avancer vers Vingt-deux ! Celui-ci recula, lançant par la même occasion un regard interrogatif au jeune homme, semblant demander : « il veut quoi, lui ? Comment il est arrivé là ?! »

« Vindeu ! » l’interpela la bestiole, ce qui ne fut qu’accroître l’inquiétude du petit mage… « Viens… à Eden ! Eden besoin Vindeu ! »

Si ça n’avait pas été dit de façon si agressive, peut-être que le Mage Noir l’aurait pris sans paniquer ! Quoique, c’était peu probable de ne pas paniquer devant un monstre qui parlait, alors que normalement ça ne parlait pas, et qui le cherchait… À présent, il était tout tremblant, et fixait le monstre sans en détacher son regard…

« M-Mais… C’est qui Eden ?? » s’enquit Vingt-deux.
« Aller Eden ! » Pas de réponse à sa question, le Tomberry continuait dans son délire. « Eden besoin Vindeu tout de suite !! »

Il était hors de question que le Mage Noir suive un monstre pour aller voir quelqu’un qu’il ne connaissait pas ! (cf Eros et Prune) Au comble de la panique, Vingt-deux lança un sort Stop sans trop d’espoir que ça marche sur la bestiole… Mais ça fonctionna ! Un miracle ! Le Mage Noir pouvait maintenant souffler. À ce moment, vinrent des marins paniqués, qui purent eux aussi constater avec soulagement que le Tomberry n’était plus en était de faire du mal à qui que ce soit… Pour l’instant !

On récupéra le couteau du monstre et l’enferma dans une boîte bien solide… Alors que les marins auraient pu tout simplement le jeter par-dessus bord ? Ils avaient une motivation à ne pas le faire ? La bestiole leur avait promis de l’argent s’ils le laissaient faire la traversée ou comment ça se passait, sur leur bateau ?!

« On va bientôt arriver à destination ! » leur informa l’un des marins qui était arrivé. « Préparez bien vos affaires et n’oubliez rien, sinon ce sera perdu pour toujours ! » Au moins, c’était clair ! « N’empêche, un Tomberry, c’est pas censé être immunisé au Stop… ? »

Vingt-deux alla se coller à Joan ; il tremblait encore de tout ça… Décidément, quelle traversée ! Il avait eu beaucoup de peur dans ce bateau…

« Est-ce que ça va ? » demanda-t-il au jeune homme. « Il t’a fait quelque chose… ? »

Il avait quand même vu le monstre menacer Joan avec son couteau, peut-être qu’il avait eu le temps de lui faire quelque chose avant que Vingt-deux n’arrive…

Le bateau s’approchait de plus en plus des côtes, ils allaient pouvoir débarquer ! Et le Mage Noir avait oublié qu’il voulait raconter à Joan ce que lui avait dit Castiel plus tôt…

> Direction la Carte du monde !


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4964
Age : 26

MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   Jeu 4 Mai - 18:58

Vingt-Deux & Joan vont vers la carte du monde



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rats quittent le navire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rats quittent le navire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand le bâteau coule, les rats quittent le navire!!!!
» Les rats quittent le navire !
» [Bandes SKAVENS] Les Rats de Solth
» DES PARLEMENTAIRES LAISSENT LE NAVIRE NAUFRAGÉ DE LINITÉ COMME DES RATS
» [Bande] Clan des rats ogres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Balamb-
Sauter vers: