Accueil

Partagez | 
 

 Eon va où comme ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Mar 9 Fév - 22:44

Alors que nous discutions de nos points de vue au sujet des Garifs, j’avais un peu cette sensation que Shay cherchait à me persuader de revoir mon jugement à leur sujet. Oh mon jugement restera tel qu’il est mon mignon. Ce n’est pas parce que j’ai du mal à adhérer à leur façon de vivre que ca veut dire que je vais aller leur faire une révolution, je compte bien rester de mon côté et les laisser se débrouiller avec leurs mœurs et coutumes. A mes yeux, ca me disait juste que je n’avais aucun intérêt à me rendre à Jahara puisque rien ne m’y intéressera. Ou presque. Je m’étais servie un verre de vin et en buvais une gorgée lorsque Shay me parla de trésors. Oui j’avais buté sur ce mot, mais pas par l’appât du gain. C’était autre chose, et lorsqu’il me parla d’un chant, j’étirais un sourire amusé tout en reposant mon verre.

- Je rêve ou tu te sers de mes intérêts personnels pour me convaincre de m’intéresser à eux ?

Je coupais ma viande pour en prendre une bouchée, n’ajoutant rien de plus tant que je ne l’eus pas avalé. Et encore, je ne revenais pas sur cette histoire de trésors.

- Les livres et les artéfacts peuvent très bien suffire à transmettre l’histoire. Et qu’on ne me dise pas « c’est plus facile de perdre un livre et son savoir ». Au final les Garifs se transmettent leurs connaissances de génération en génération c’est ca ? Imagine qu’un jour, un fou décide de décimer leur peuple. Pouf. Perdues, la connaissance et l’Histoire.

Cela dit, personne n’était venu leur chercher de noises ces dernières années, même siècles, alors bon. Mais ca aurait pu tourner au drame si Vayne était resté à la tête d’Archadia. Une nouvelle fois, je prenais une gorgée de ma boisson alcoolisée avant de reprendre.

- Ca ne sert à rien de chercher à me convaincre. Ce n’est pas parce que je n’adhère pas à leur façon de vivre que ca signifie que je n’ai pas du respect pour eux. J’ai du respect, mais ca s’arrête là.

Mais j’étirais un sourire amusé quand même :

- Mais puisque tu parles d’une chanson, tu la connais, toi ?

Oui bon, allez j’avoue, une part de moi est quand même curieuse de savoir quel genre de trésors ils pouvaient bien garder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Mer 10 Fév - 10:49

"Tu ne peux pas rêver, tu ne dors pas... " 

C'était fou le nombre d'expression qui ne voulait strictement rien à dire dans le langage oral que les êtres vivants utilisaient. On ne pouvait pas prétendre à un minimum de conformité ? 

"... mais je n'ai aucun intérêt à te faire changer d'avis. Tu as le mauvais, c'est tout !" 

Il n'y avait qu'une seule vérité absolue, en tout cas, c'est comme cela que l'on m'avait formé, je n'avais pas suffisamment de recul pour comprendre les choses autrement que de la manière qu'elles étaient. Etait-ce une force ou une faiblesse... ... ... ... ... ... ... 
Si j'ai été crée comme cela, ça ne pouvait être qu'une force, forcément ! 

"Et puis les livres peuvent aussi brûler ou perdre de leurs sens au fur et à mesure du temps. Aucune n'est parfait, il est vrai. L'histoire que vous connaissez est pourtant vraiment différente que ce qu'elle est au départ. On peut voir quand un homme ment que par voie orale après tout... " 

Je pense que j'avais marqué un point. Je ne voulais pas attiser les thèses conspirationnistes Archadienne mais si ils étendaient leurs savoirs au delà de leur seule source d'informations qui venait du Sénat, ils se seraient bien rendus compte de la supercherie qui se tramait mais l'obscurantisme a empêché un soulèvement, tout simplement. 

Mais Alizée, certainement car elle savait qu'elle n'aurait pas raison, préféra couper court à ce faux débat sur le peuple de Jahara. Le seul truc qu'elle avait retenu c'était cette histoire de trésor en somme. 

"Oui, la chanson je la connais..." 

Mais je la regardais droit dans les yeux... Notre collaboration ne tenait qu'à un fil, alors ce n'était ni le lieu, ni l'endroit ni encore moins le moment pour lui en dire plus. Si j'augmentais ma valeur pour elle, elle m'aiderait davantage. Je n'avais que cette possibilité là pour le moment et je commençais à comprendre qu'elle ne servirait que son propre intérêt ou le mien si le sien en découlait. J'étais encore loin de m'imaginer que tout cela était bien plus compliqué, et si son plat arrivait à sa fin. N'ayant pas de repère de faim, je ne savais pas si le repas était terminé ou pas. Alors autant en profiter pour glâner des informations sur les deux trois choses qui m'échappent. 

"Et cet orage, qu'est-ce qui s'est passé exactement ? " 

Elle devait forcément en savoir plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Ven 12 Fév - 15:42

L’Histoire change et celle que nous connaissons aujourd’hui est bien différente de celle qu’elle était à l’origine. A ces mots, je ne pouvais m’empêcher de sourire. Si tu crois que j’en doutais, Shay, tu te trompes lourdement. C’est impossible que l’Histoire reste intacte en totalité, au fil du temps.

- Le temps affecte tout, Shay. Il fait vieillir les êtres vivants, les objets aussi. Mais aussi l’Histoire. Je n’ai jamais dit que l’Histoire que je connais aujourd’hui est la même que celle à l’origine, je suis consciente qu’il y a des éléments qui ont été supprimés, modifiés, voire même ajoutés. Et ce, dans tous les domaines.

Donc à mes yeux, même chez les Garifs, il était impossible qu’ils aient la bonne version. Transmettre une histoire à travers les siècles, ca m’étonnerait qu’elle soit restée la même. Quoiqu’il en soit, j’avais changé de sujet pour revenir à cette histoire de trésor et cette chanson aussi, que mon très cher camarade semblait connaître. Mon regard croisait le sien et ne le lâchait pas, n’importe qui aurait compris à mes yeux que je voulais en savoir plus mais … ca ne semblait pas lui passer par la tête. Tant pis, je me note ca dans un coin et on en reparlerait de toute façon, mais il ne me forcera pas à mettre les pieds à Jahara ! Je terminais mon assiette et le serveur revint nous débarrasser tout en me donnant la carte des desserts. Je me permettais de me resservir un verre de vin le temps de la lire, mais Shay m’interrompit en m’interrogeant au sujet de la tempête qu’il y avait eu il y a quelques temps maintenant.

- Oh ca ? C’était assez terrifiant, il y avait eu comme cette impression de fin du monde … Je ne sais pas ce que c’était, mais ce n’était pas une tempête naturelle, elle a eu de réels impacts sur le monde entier et ses habitants.

Je buvais un coup avant de reprendre.

- D’abord les gens. Nous avons perdu la grande majorité de nos capacités, comme si nos achats … Vu que sur Ivalice il fallait acheter des permis et des magies pour pouvoir les utiliser, ces capacités. - … et nos connaissances de combat s’étaient évaporés de nos mémoires. Et puis il y a eu un impact sur le monde aussi, des étranges portails sont apparus. Les gens qui les traversaient disparaissaient et ne revenaient pas. A l’inverse, d’autres personnes affirmant venir d’autres mondes sont apparus sur Ivalice. On en a conclu que ces portails menaient vers d’autres mondes, aussi fou que ca puisse paraître.

Je marquais un temps de pause le temps de jeter un petit coup d’œil sur la carte des desserts, j’avais envie d’un truc léger et fruité. Le serveur revint et je lui rendais le menu en commandant un dôme de mousse saveur passion. Donc oui, les portails … Ah !

- J’espère que ce ne sont pas tes Dieux qui nous ont joué un vilain tour. T’imagines pas le pognon que j’ai claqué pour apprendre la magie.

Et ca faisait bien chier d’avoir acquis des connaissances pour les perdre en une nuit. Et si ce phénomène se reproduisait un jour, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Ven 12 Fév - 16:56

"Hmm, je vois... Le Temps, c'est le plus grand ennemi de l'Humanité alors ?" 

Je ne sais pas ce que j'allais soulever comme réaction en jetant un pavé dans la mare comme ça, surtout pas l'énerver car je rappelais un peu mon statut d'éon et d'immortalité qui allait avec. Je crois que la notion du temps serait quelque chose qui m'échapperait toujours... Si une journée était tout un monde pour les humains, pour moi, ce n'était l'équivalent que d'une minute. Seuls quelques évènements ponctuait ce temps. Et j'allais parler de l'un deux à celle qui partageait mon repas. Enfin, même si moi, j'avais fini et qu'elle était à choisir son dessert. 

J'avais remarqué qu'elle ne m'avait pas servi à boire. Et pour ainsi dire, tant mieux, car je ne sais pas si j'aurais réussi à boire, déjà que j'avais utilisé ma cuillère d'une façon bien spéciale en poussant la nourriture sur le bord de l'assiette pour tout gober d'un coup. Alors un verre à pied, croyez le ou non, tant pis ! 

L'orage a été assez violent, de par sa nature d'orage, mais elle semblait être l'origine de l'apparition de portails assez étrange. Là elle m'intéressait, je n'étais nullement au courant de cela, et le fait que les capacités de chacun ait rétrogradé n'était pas ce qui m'intéressait le plus. 

"D'autres mondes ? Tu en sais plus ? Où sont ces portails, tu en as déjà vu un ? " 

J'avais, curieusement, perdu tout mon flegme et mon détachement habituel, j'étais comme un gamin qui est surexcité. Peut être parce qu'enfin j'apprenais quelque chose de nouveau. 

"Je crois que c'est depuis cet orage que des choses ont changé en moi. Je n'étais plus capable de voir ce qui se passait à l'extérieur..." 

Et de là, à dire, qu'au même moment, je devenais qu'un insignifiant humain, il n'y avait qu'un pas... Et si tous les éons étaient devenus humains aussi ? J'avais envie d'aller à Gilvégane, casser les pieds aux dieux, mais je ne suis pas sûr d'y avoir accès sans ma forme véritable ! 

Je regardais Alizée dans les yeux avec une toute autre ardeur que précédemment. 

"Emmène moi à un de ces portails et je te chante la chanson ! " 

J'aurai dû me raviser, j'offrais sur un plateau une des seules choses qui l'intéressait... Je n'étais pas fait pour les affaires à croire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Ven 12 Fév - 21:53

Oh ? Depuis que je traînais avec Shay – ce qui faisait quelques heures maintenant – c’était bien la première fois que je le voyais aussi intrigué par ce que je pouvais dire. Ce qui lui était arrivé à lui pouvait aussi avoir un lien avec cet orage ? Hum, c’était logique après tout. Mais au-delà de tout ca, c’était cette histoire de nouveaux mondes qui l’intriguaient. Finissant mon verre – et le dernier pour éviter les mauvaises surprises – mon regard croisait celui de Shay et j’arquais un sourcil lorsqu’il me demanda de l’emmener à un portail en échange de la chanson.

- Oh la, t’emballes pas.

Je savais qu’il y avait un portail qui était apparu à Balfonheim et je comptais bien l’emprunter un de ces quatre pour changer de monde. J’avais un pari à gagner avec Mikhaïl.

- Que je te le dise tout de suite, je ne compte pas rester sur Ivalice par la suite. J’ai … une petite chose à faire, et pour cela je dois quitter ce monde pour voir ce que les autres peuvent offrir.

Mais ce serait dommage de laisser tomber cette histoire de chanson qui pouvait mener à un certain trésor non ? Et si tout cela n’était que du bluff ? Ou si le trésor a déjà été pris par quelqu’un d’autre ? Les pirates du ciel ont tous de la ressource … et des sources, justement. Je mettais mon index sur ma bouche tout en tapotant doucement, les yeux détournés sur le côté pour réfléchir. Est-ce que Shay voulait voir ce portail juste pour l’examiner et espérer en trouver la source et l’origine, ou souhaitait-il aller sur un autre monde aussi ? Ce serait bizarre qu’un éon s’intéresse à une planète que celle qu’il surveillait et qu’il avait le devoir de surveiller, non ?

- D’ailleurs aussi étrange que cela puisse paraître, j’ai croisé beaucoup d’humains venant d’autres mondes, dans les tavernes de Rabanastre. Ce qui prouve que les humains vivent sur d’autres planètes …

Etranges coïncidences. D’autant plus qu’ils parlent la même langue que nous. J’avais déjà bien du mal à me faire à l’idée qu’il existe d’autres planètes habitées dans l’univers, alors d’autres humains … qui parlent la même langue … oh et utilisent la même monnaie aussi, j’ai vu.

- En fait on a beaucoup de points communs avec eux, c’en est perturbant quand on y pense, et eux-mêmes ont été victimes de la même tempête. Raison de plus pour moi d’être curieuse de voir à quoi les choses peuvent bien ressembler de l’autre côté des portails.

Ah ? Mon dessert arrive. Plus qu’à déguster ca, à payer l’addition avec le portefeuille volé plus tôt, et on se tire d’ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Sam 13 Fév - 13:51

Ne pas s'emballer. Je me calmais aussitôt même si je ne comprenais pas que c'était ce qu'elle voulait dire par là. Encore une fois, je cherchais ce que cela pouvait signifier. Emballer voulait dire mettre quelque chose dans une autre chose, pour le protéger ou le dissimuler. On emballait des cadeaux pour faire des surprises, par exemple. 

Mais Alizée avait tendance à utiliser du vocabulaire plus courant, voire familier. Et emballer signifiait aussi le fait d'embrasser goulûment. Mais s'embrasser soi même me semblait anatomiquement possible. Je ne répondis rien à cela, et tourna sept fois dans ma bouche avant de parler. 

"Une petite chose à faire ? " 

Je ne sais pas si j'aurais plus de détails là dessus, mais il me semblait qu'il faudrait être préparé pour utiliser ce genre de magie inconnue... 

"Comment des êtres humains pourraient être ailleurs que sur Ivalice... Je suis là depuis le début de l'Humanité, j'aurais bien vu un phénomène similaire..." 

Tout cela n'avait aucun sens et en plus, d'irriguer ma curiosité cela me rendait perplexe. Les informations d'Alizée devait être erronée... Je voulais voir ça sur place, c'était le seul moyen. Mais de là à emprunter ce portail, mmh, je ne préférais pas. Attendons d'avoir toutes les données nécessaires ! 

Je réfléchissais quand le dessert d'Alizée arrivait, elle entamait rapidement son plat de clotûre de repas et cela me questionnait. 

"A quelle fréquence un humain mange-t-il et en quelle proportion ? "

Puis alors que son plat se terminait, je préférais la mettre en garde sur ma proposition. Une chanson oui mais...

"Pour ce qui est de la chanson, je ne peux te la chanter qu'à toi. Je ne voudrais pas que quelqu'un d'autre entende. Par contre, je ne suis pas sûr que nous puissions facilement la comprendre..." 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Dim 14 Fév - 15:46

Oui j’ai quelque chose à faire, mais parler de Mikhaïl et de mes relations avec lui ne regardait pas Shay. En revanche, parler des humains venant d’autres mondes continuait d’intriguer mon camarade.

- Et pourtant c’est bien vrai. J’ai vu ces gens, je leur ai parlé même. Ils parlent la même langue que nous, ils payent avec le même argent. C’est dur à croire et pourtant les faits sont là. Si on me l’avait dit sans que je le voie, je ne l’aurai pas cru non plus.

Bref, mon dessert était là, je prenais une cuillère pour pouvoir y goûter mais à peine la première bouchée enfournée que Shay revenait sur le sujet de la nourriture. Oh. J’avalais ce que j’avais en bouche pour pouvoir lui répondre.

- Généralement deux repas par jour en moyenne, assez équilibrés de préférence. De la viande, des légumes, des féculents, des fruits, des laitages, etc. Notre corps a besoin de beaucoup d’éléments pour être entretenu et nous permettre de rester en bonne santé avec l’énergie nécessaire.

Evidemment ca ne voulait pas dire pour autant que bien mangé nous empêchait de tomber malade. L’humanité était la race qui faisait le plus de ravage dans le monde, certes, mais c’était pourtant l’espèce la plus fragile.
Je continuais de manger mon dessert jusqu’à le finir, j’avais un peu pressé le pas sur la fin puisque je ressentais l’envie de quitter les lieux. C’est là que Shay me reparla de la chanson, dont il souhaitait ne chanter qu’à moi – j’espère bien ! – et il valait mieux qu’on soit tranquilles, à l’abri des regards et oreilles indiscrets.

- Si la chanson est une énigme, ca ne m’étonnerait pas. Le but d’une énigme n’est pas de donner une réponse facilement. Quant à trouver un endroit discret ne t’en fais pas. On prendra le voyage de type croisière pour aller à Balfonheim, ca me laissera le temps de me reposer et l’avantage de ce type de voyage, c’est qu’on a une chambre dans le vaisseau. Personne ne nous dérangera.

J’appelais le serveur afin de pouvoir payer l’addition, usant comme prévu de l’argent volé plus tôt à ce bourge croisé dans le quartier, et je n’attendis pas mon reste pour quitter les lieux en faisant signe à Shay de me suivre.

- Je sais où est l’aérodrome, viens.

A l’Est de la ville, près de la boutique d’objets. De nouveau submergés tous les deux par la foule dans les quartiers, je regardais autour de moi pour reprendre mes repères et prendre la direction de l’aérogare. Je veillais à ce que Shay me suive bien et à mon tour, je revenais sur un point qu’il avait mentionné plus tôt.

- Alors comme ca lorsque tu étais enfermé dans cette salle, tu pouvais quand même voir tout ce qu’il se passait à l’extérieur ? C’est étrange tout de même. Le but d’être enfermé quelque part, c’est de couper quelqu’un du reste du monde. Non ?

Ce n’était pas très logique …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Mar 16 Fév - 11:46

J'aurais aimé voir une de ces personnes dont Alizée me parlait. Etait-ce possible qu'elle soit à l'identique de celle d'Ivalice ? Mais je n'étais pas sûr de pouvoir la sonder maintenant que j'avais ce corps restrictif...

Elle m'en apprenait un peu plus sur la teneur et la fréquence des repas. Je ne sais pas si un pur nutritionniste m'aurait donné les mêmes indications mais à la rigueur, je m'en fichais éperdument, je ne semblais pas assujetti à la faim et c'était juste l'expérience qui était innovante au final.

On sortait du restaurant, elle s'occupait de payer (car oui, on ne s'accouplait pas pour régler les prestations...) et on se dirigeait vers l'aérogare. Elle voulait se diriger vers Balfonheim, une autre ville bien différente de celle-ci même si j'avais toujours éviter les villes de par ma présence, j'avais bien repéré ce qui s'y passait malgré tout. C'était d'ailleurs curieux de voir les différences entre les races d'une ville à l'autre. Leurs coutumes, leurs caractères, etc...

On était donc en route pour prendre un vaisseau volant. C'était assez classique sur Ivalice car des liaisons intercités étaient disponibles pour chacun. Etrange quand on sait que le monde était en guerre pourtant...

"Me piéger à un endroit était assez facile, mais m'empêcher d'être omniscient, je doute que cela soit possible. Du moins, pour ce qui m'a piégé. On voulait surtout que je ne puisse pas accomplir mon devoir. Pour ça que je pense que ce qui m'a coupé du monde et ce qui m'a piégé n'ont aucun rapport. D'ailleurs la première chose n'est plus de ce monde..."

Je n'en parlais pas comme une personne car je ne considérais pas cet Occurias renégat comme un dieu à part entière. Je préférerais qu'il pourrisse dans les méandres de l'histoire. Ce serait lui accorder trop de mérite que de parler de sa trahison.

Alizée s'occupait de prendre les billets pour le voyage mais je me tenais pas loin pour écouter comment elle s'y prenait. J'aurais peut être besoin un jour d'avoir affaire à ce genre de transaction. Et lorsqu'elle eut fini, je lui donnais un de ses talismans que j'avais récupéré.

"Tiens, c'est pour te dédommager."

Bon, valait mieux que je lui dise pas qu'il m'en restait encore peut être un ou deux. Il fallait passer un contrôle de sécurité avant de pouvoir embarquer. Il fallait tellement attendre quand on était humain. Le comble quand on est l'une des espèces qui a la plus maigre longévité...

"Attendre sans arrêt, hein ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Ven 19 Fév - 22:36

En chemin pour l’aérogare d’Archadès, je questionnais Shay au sujet de son « emprisonnement ». On l’avait coupé du monde, et quand bien même, il pouvait continuer de garder un œil sur ce qu’il se passait à l’extérieur. Je n’étais pas sûre d’avoir tout  compris à ses explications mais je levais la tête vers le ciel en réfléchissant.

- Je vois. En fait l’objectif n’était pas de te couper du monde en t’interdisant de voir ce qu’il s’y passait. On voulait juste t’empêcher d’agir d’une quelconque façon ?

Nous arrivions à l’aérogare après un peu de marche et j’allais à l’un des comptoirs pour prendre les billets pour le voyage. Je précisais bien qu’on prenait un type « croisière » de sorte à avoir un peu de temps pour discuter dans une chambre en privé. Tsch. Me voilà en train de payer quelque chose pour quelqu’un que je connaissais à peine. Je conservais précieusement les billets et revenais vers Shay qui … me tendait un talisman ? De quoi me dédommager ? Pas besoin de me le dire deux fois pour que je le saisisse et l’examine, mais je haussais tout de même un sourcil à son attention avant de prendre la direction de la file d’attente.

- Euh, je suppose que je devrais dire simplement « merci » mais je suis surtout en train de me demander combien d’autres cachotteries tu me fais !

Les contrôles de sécurité pour l’embarquement se faisant un par un, l’attente était assez longue. Au début j’avais croisé les bras et me montrais patiente – pas le choix après tout – mais au fur-et-à-mesure, je commençais à taper du pied. Jusqu’à ce que Shay se permette un petit commentaire qui me fit réagir.

- Et oui. C’est pour ca qu’il y a des personnes comme moi qui sont impatientes. Le temps est précieux alors je n’aime pas le gâcher pour ca. Malheureusement, on n’a pas le choix avec le système de sécurité mis en place actuellement.

Encore un peu de patience – groumph – et ce fut notre tour. Je montrais les billets aux agents, ils nous fouillèrent un peu et on pouvait monter. Je pris automatiquement la direction des chambres pour pouvoir m’y reposer un peu pendant le trajet, mais aussi, comme prévu, afin qu’on puisse discuter avec Shay. Il fallait descendre à l’intérieur de la coque pour pouvoir y avoir accès, je regardais le numéro de chambre qu’on nous avait attribués, et j’ouvrais la porte adéquate puisque j’avais le passe. Rien de bien luxueux, mais le nécessaire pour pouvoir s’installer.

- Bieeeeen ! Alors tu avais des choses à me dire non ? Je t’écoute. Fais-moi écouter ta mélodieuse voix !

Je dis ca pour plaisanter, mais s’il le fait vraiment, j’ai surtout intérêt à rester bien concentrées afin d’entendre et de retenir chaque parole. Il fallait peut-être que je le note aussi … Il y a du papier et de l’encre par ici ?

Alizée paye les billets pour le voyage jusqu’à Balfonheim

Direction : Port Balfonheim
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    Mar 23 Fév - 20:29

Alizée +300
Shay +250


Alizée paie 210 Gils pour le voyage

La suite



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eon va où comme ça ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Eon va où comme ça ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Ivalice :: Archadès-
Sauter vers: