Accueil

Partagez | 
 

 On se plie en quatre pour Timber

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 527

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Jeu 31 Déc - 19:00

      Squall partait dans la forêt mettre un terme à l'incendie, les pompiers étaient déjà sur place, n'était-ce pas suffisant ? Linoa n'avait pas eu le temps de le retenir qu'il s'était déjà engouffré dans les bois la laissant avec les deux jeunes gens. Cette situation ne lui plaisait pas du tout. Attention, qu'il lui revienne en vie sinon ! La demoiselle avait déjà perdu leur collier, elle ne voulait pas risquer de perdre son partenaire.

- Fais attention à toi, lança-t-elle à son mercenaire qui était déjà parti en direction de la fumée. L'avait-il entendu ? Enfin... Je suppose que ça devrait aller.

      Ah vraiment, elle n'aimait pas du tout qu'ils se séparent. Encore moins dans la situation actuellement. Linoa savait qu'elle pouvait lui faire confiance, contrairement à elle il savait bien me se débrouiller et il avait certaines capacités. C'était risqué de s'aventurer dans les bois en proie aux flammes, le mercenaire avait l'habitude des combats, mais il n'avait reçu aucune formation pour lutter contre les phénomènes naturels. Même si, ce phénomène-là était plutôt un sortilège que par des phénomène naturel en considérant que celui qui l'avait lancé un peu plus tôt était un petit sorcier.

      Apparemment, la mention du collier avait délié la langue du mage noir, juste un tout petit peu. Le petit être disait qu'il l'avait vu avant. Cette nouvelle était plutôt réjouissante et redonnait de l'espoir à la résistante. Espérons qu'il ne l'avait pas vu quelque part dans la forêt. La jeune femme s'abaissa à sa hauteur, ses yeux chocolat étincelaient d'espoir. Les indications du mage seraient cruciales dans ces circonstances désespérées. Linoa attendait beaucoup du petit sorcier.

- C'est vrai Vingt-Deux ?

      En ayant entendu cela, la jeune femme espérait qu'il lui en dise davantage, or le mage-noir semblait être devenu muet comme une carpe, craignant d'en avoir trop dit. Seulement la conversation n'allait pas s'arrêter là et la jeune femme comptait bien en savoir plus, tout indice même infime qui pouvait avoir de l'importance dans ses recherches l'aiderait sans doute à le retrouver.

- Ce collier est vraiment important pour moi tu sais. À nouveau elle passa sa main sur le haut de la poitrine contrariée par l'absence du pendentif. Tu peux m'aider à le chercher ? Demanda-t-elle réitérant la question de Squall un peu plus tôt.

      Ce genre de regard suppliant aurait eu vite fait d'amadouer la gent masculine, mais Vingt-Deux n'étaient pas un être humain. Alors comment essayer d'obtenir les faveurs d'un être dont on ne sait pas ce que c'est exactement. Vingt-Deux était son nom, ses vêtements faisaient à la fois penser à un petit sorcier, mais aussi à une sorte d'épouvantail maintenant que ses habits s'étaient retrouvé déchirés.

- On dirait moi lorsque ma robe a été mise en pièces, remarqua Linoa en examinant les vêtements du mage noir. Si on s'y met à plusieurs je pense que nous aurions plus de chances de mettre la main dessus, j'aimerais vraiment le retrouver c'est tout ce qu'il me reste de ma mère... et aussi....

      S'arrêtant un instant, un léger vent froid venant en direction de la forêt rafraichissait la zone, emmenant au passage quelques petits flocons. Pas de doute, son compagnon avait utilisé sa Guardian force pour mettre un terme aux ravages de cet embrasement. Pour le coup, la jeune femme ne savait pas si c'était une bonne idée. Les arbres là, c'en étaient finis d'eux. Soit parce qu'une partie de la forêt avait été ravagée par les flammes, soit parce qu'un peu trop de glace les aurait tué. On peut penser que les arbres pouvaient être résistants, mais concernant les plantes c'était une autre histoire. Et les pauvres petits animaux qui se sont fait surprendre par cette tempête de glace. Oh la la... Pauvre forêt de Timber ... L'effet du gel, aussi bien que la chaleur des flammes, était tout aussi destructeur. Bon, si au moins quelques randonneurs s'en étaient sorti vivant et qu'il n'y avait pas eu de victime c'était le principal après tout.







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 949

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Ven 1 Jan - 1:05

Des grandes flammes partout, les gens s'agitaient dans tous les sens. Joan ne savait pas vraiment quoi faire...Jusqu’à ce que l'homme en noir, un jour ce serait quand même bien qu'il connaisse son prénom...leur demande de rester avec Linoa pour l'aider à retrouver son collier. Pendant que lui aiderait les pompiers à stopper l’incendie ? Comment allait-il faire cela ?
Au moins il servait à quelque chose, Joan lui, restait planté là... et l'étonnante sollicitude qu'avait montré l'homme à leur encontre, leur disant qu'ils étaient courageux et n'ayant pas relevé le sarcasme que Joan avait montré quelque instant plus tôt, lui prouva qu'il s'était trompé à son sujet également, il était certes le petit-ami de Linoa, mais, pourquoi lui en vouloir pour cela, Joan était jaloux ? Était-ce seulement d'attention dont il avait besoin ? Ou était-il simplement immature...? Il s'en voulait d'être comme ça. Il enviait cet homme, sa situation, c'était juste ça. Il avait tout ce que lui n'avait jamais eu et n'aurait sans doute jamais.

Et comment à présent, faire semblant d'aider quelqu'un à retrouver un objet qu'on lui avait volé...?
Malheureusement, cette question fut vite effacée lorsque Vingt-deux avait à demi vendu la mèche. Si Joan avait pu donner des petits coups de coude à son ami pour lui faire comprendre de ne rien dire, il l'aurait fait, mais, le mage était trop petit, et pour lui donner un coup de coude, il aurait fallu s'accroupir et ça n'aurait pas du tout était discret...

L'annonce du mage avait interpellé Linoa, forcément...qui s'était approchée de petit pour l'interroger. Joan aurait voulu se sauver, mais, la encore cela aurait fait très suspect...
Que venait-elle de dire à l'instant ? Ce bijou avait appartenu à sa mère ? Elle n'avait pas eu le temps de finir sa phrase car un froid s'était soudain levé. Au sens propre comme au sens figuré...l'incendie semblait s'être apaisé plus loin, mais pas dans le cœur de Joan...
Il voulait vraiment lui avouer ce qu'il avait fait, mais, comment le pourrait-il sans la mettre en colère ?
Comment avait-il pu faire cela surtout après avoir perdu le pendentif qui lui avait offert Cross...

"Votre collier, il est...dans le sac de Vingt-deux..."

Dérober à tout va les biens d'autrui allait un jour lui causer des ennuis et il le savait, mais, en aucun cas il ne voulait que cela cause de la peine à des gens qu'il aimait bien. Il n'en pouvait plus de la voir ainsi, la culpabilité le rongeait trop, et même si elle lui en voudrait à coup sûr, tant pis pour lui, et si son petit copain voulait lui casser la figure ce n'était pas grave non plus, il assumerait les conséquences de son acte. Mais...Il n'ajouta rien d'autre à sa phrase, il ne pensa pas que les soupçons pourraient retomber sur le mage noir à cet instant...
Heureusement ? Un Gilbert angoissé, si si c'était possible...arriva vers eux. Il avait été alerté par l'incendie et avait accouru vers eux. Certainement inquiet pour Linoa.

"Wouah ! on aurait pu faire un barbecue...Quoi de neuf les jeunes ? Vous faites de ces têtes...Joan t'es tout blanc, raconte à papa ce qu'il se passe !"

Il ne manquait plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Sam 2 Jan - 10:40

Je ne sais pas si c'était une si bonne idée... L'attaque de glace de Shiva était une attaque de zone, parfait pour ce que je voulais faire, car si s'en était déjà fini pour les arbres au coeur du brasier, il fallait surtout éviter qu'il s'étende, d'où la glace. 

Shiva s'exécuta donc à lancer une travée gelée sur le territoire en face, mais je voulais la pousser à son maximum, non pas en puissance mais en portée pour étendre son sort et sauver le maximum d'arbres. Contrairement à Linoa, je ne pensais pas que le gel allait être plus défavorable que le feu. Même si Timber n'était pas habitué aux hivers rigoureux, les essences de certains arbres étaient aptes à se protéger du givre et du gel de température très basses. La glace ne faisait que stopper la vie, le feu la détruirait. 

Au moins, j'aurais aidé au plus gros de l'incendie et à éviter qu'il se propage de trop, mais je ne pensais pas que réutiliser une G Force me demanderait autant d'énergie. Je me rapelle que lors de l'Apprentissage, on était surveillé par la doctoresse car certains pouvaient tourner de l'oeil. Là, je n'en n'étais pas là, mais je sentais que l'expérience avait été moins aisée que quand nous l'utilisions souvent. 

Je me dépêchai de revenir vers Linoa et les deux amis pour constater que Gilbert les avait rejoints. J'avais pu reprendre mon souffle mais je marchais clairement moins vite que lorsque je m'étais élancé vers la forêt. Ils étaient en pleine discussion quand je suis arrivé et j'essayais de comprendre sans m'immiscer dans la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Vingt-deux

avatar

Messages : 457

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Dim 3 Jan - 17:49


Vingt-deux n’osait pas regarder la dame… D’un côté, il voulait bien lui dire où était son collier, et de toute évidence, ce n’était vraiment pas loin de lui ! De l’autre, il avait bien trop peur de faire un mouvement… Le Mage Noir bégaya des mots incompréhensibles en regardant le sol, espérant que quelque chose se passe pour qu’on détourne son attention de lui… Mais même la forêt qui gelait à présent ne changeait rien… Vingt-deux voulut détaler sans demander son reste, mais voilà que Joan parla ! Mais… Quoi ? Le mage leva des grands yeux surpris en direction du jeune homme. Comment savait-il ça ? C’était impossible ! Vingt-deux en devint encore plus nerveux…

« Je… je… »

Et voilà Gilbert qui revenait ! Bon, eh bien, tant pis… Vingt-deux ouvrit son sac en tremblant ; il avait soigneusement posé le collier au-dessus de tout son bazar avant, mais il ne le voyait plus, à présent… L’objet avait dû glisser au fond. Il ne manquait plus que ça ! Il se mit à fouiller dans ses affaires, espérant retrouver rapidement le bijou, prenant soin de ne pas déranger la grenade qui attendait toujours sagement qu’on vienne la faire exploser… En étant dérangée, la figurine de lama que Hige avait glissée dans le sac du Mage Noir tomba sur le sol. Oh, c’était vrai qu’il avait ce truc encore… Il avait oublié que cette horreur existait. Dommage qu’elle n’était pas tombée quand il avait traversé l’arbre… Enfin, ce n’était pas ça qu’il cherchait, où était passé ce collier ?! Vingt-deux leva un regard nerveux vers la dame, puis regarda furtivement Joan et Gilbert tandis qu’il continuait à déranger ses affaires qu’il avait un peu mieux rangées… Cette fois-ci, ce fut au tour de son matériel de couture de se faire la malle. Il ramassera après, pour l’instant, le plus important ! Il aperçut quelque chose briller, non loin du fond ; le Mage Noir tira délicatement le collier de là pour ne pas faire de dégâts, faisant tomber au passage un objet jaune triangulaire qui rebondit en direction de Joan. Bon, voilà qu’il avait des trucs dont il n’avait jamais entendu parler, dans son sac ! Sûrement un coup de Hige… Vingt-deux réussit à extirper le bijou sans faire tomber plus de choses, puis le tendit à la dame sans prendre la peine de croiser son regard.

« J-Je sais pas comment il… il a atterrit ici ! » lança le Mage Noir en tremblant avec encore plus de vigueur… « J-Je vous jure que… que c’est pas moi… q-qui l’ait pris ! »

Il se contenait de regarder le sol en l’attente qu’on lui dise quelque chose… Il ne voulait plus croiser de regards, maintenant qu’il avait sorti l’objet tant convoité qui avait disparu sans qu’on sache ce qui lui était arrivé… Vingt-deux priait pour qu’on le croit et qu’on ne lui fasse pas de mal… Le mage croisa le regard stupide de la figurine de lama, la trouvant décidément plus laide que jamais, puis regarda ses autres objets tombés sur le sol, qu’il devait ramasser avant qu’ils ne se salissent trop… Et croisa ensuite le regard de l’objet triangulaire. Eh ! Comment ça se faisait qu’il avait un regard aussi, ce truc ? Décidément, le moustachu avait eu des choses bizarres chez lui…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate




Art © Flavia-Elric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 527

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Lun 4 Jan - 14:30

      Dans le sac de Vingt-Deux ? Alors Vingt-Deux avait réussi à le retrouver ! C'était le plus important. Comment s'était-il retrouvé là-dedans ? Soit il l'avait trouvé dans la forêt, soit la rafale du monstre avait dû faire voler le pendentif dans tous les sens jusqu'à se retrouver dans le sac du petit être magicien. La demoiselle ommit de lui demander comment, elle était bien trop enthousiaste pour penser à leur demander.

- Merci, merci beaucoup ! Des mots sincères qui devaient sans doute mettre mal à l'aise le voleur. Peu importe la manière dont il s'est retrouvé là, l'essentiel c'est que vous me l'avez ramené.

      Linoa était ravie de retrouver sa précieuse relique entre ses mains. Le plus important, il avait été retrouvé. Les circonstances qui avaient fait qu'elle l'avait perdu, envolé, il était là, entre ses doigts, le tenant fermement dans sa main afin de ne pas le lâcher. Lorsque Squall les rejoignit, Linoa s'empressa de lui montrer qu'ils avaient réussi à remettre la main dessus. Rayonnant de bonheur, il s'en est fallu de peu pour qu'elle le regrette toute sa vie. Elle ferait mieux de ne pas l'agiter au risque de le perdre à nouveau. Le collier reprit sa place initiale.

HRP:
 







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 949

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Lun 4 Jan - 20:07

Elle avait retrouvé son collier et la joie qu'elle manifestait soulagea quelque peu Joan. Fallait-il vraiment qu'il lui dise que c'était lui qui l'avait pris ? après tout, elle ne soupçonnait pas Vingt-deux, il n'y avait pas de raison de se dénoncer...
Ca, c'était sans compter l'intervention de Gilbert.

"Tu as osé ? Essayer de faire accuser ses petits camarades, ce n'est pas sérieux !"
 Le jeune homme blêmi soudain, n'osant répondre à l'accusation du majordome qui le fixait du regard."Assume donc !"

"Je ne comprends pas pourquoi vous dites ça...je suis comme Vingt-deux, je ne sais pas ce que ce bijou fait là..."


"Joan...je suis ton père ! et en tant que tel, obéis !" Insista Gilbert.

"Ne dites pas ça, vous n’êtes pas mon père...savez-vous seulement que Cross est mort il y a un mois de cela ?!"
Il en avait assez qu'il lui dise ça et assez des jugements qu'il lui portait. "J'ai dû quitter son domicile, parce que je n'étais pas son enfant légitime et je me suis retrouvé dehors...encore. Vous, où étiez-vous ? Je ne me souviens pas vous avoir vu me "rendre visite"..."

Il jeta un coup d’œil aux gens autour de lui, en aucune façon, il n'avait voulu que l'on accuse le mage de quoi que ce soit et il ne voulait pas étaler sa vie à des inconnus. Mais Gilbert l'avait mis en colère, certes c'était lui qui avait volé la jeune fille et sans doute que le majordome avait pour devoir de veiller sur Linoa et sur ses biens. Mais sa façon de s'adresser à lui était tellement condescendante.
Joan se tourna ensuite vers Linoa, il avait des choses à lui dire et même s'il ait préféré que Squall ne soit pas revenu aussi tôt vers eux pour ne pas qu'il l'entende, il n'allait pas s'en empêcher.

"Si vous Linoa, ne vous souvenez pas de moi, ce n'est pas mon cas. Nous nous sommes déjà rencontré il y a un moment de ça. Vous étiez...si jolie...C'était à une réception que votre père avait donnée, Cross s'y était invité. Vous aviez été gentille. Oui, c'est vrai, c'est moi qui ai pris ce collier mais...c'était comme pour avoir un souvenir de ce jour là. Je sais c'est stupide. Je suis désolé..."

Il aurait voulu leur dire que vivre dans la rue lorsque l'on a été le petit protégé d'un "escroc" comme ils disent tous, était particulièrement compliqué. Car, personne ne voulait lui donner quoi que ce soit, et que par conséquent, il n'avait pas eu le choix que de suivre les enseignements de son voleur de mentor. Voler n'avait jamais été par choix. Seulement cette fois, il avait volé non pas pour se nourrir mais par..."sentimentalisme ?"
Il aurait voulu aussi dire à Linoa que la simple petite attention de lui avoir parlé ce soir-là lui avait fait tellement de bien. Jamais il n'aurait pu oublier cette jeune fille.
Maintenant, il voulait seulement s'en aller. Il regarda Vingt-deux, pour lui faire comprendre qu'il voudrait qu'il le suivre quand il retournerai en ville. Il espérait que personne ne lui pose de question et qu'ils en resteraient simplement là.
Parler de l'homme qui l'avait "élevé" si on pouvait dire cela, ce n'était pas facile pour lui, sa perte était beaucoup trop récente. Il aurait été extrêmement embarrassé de laisser échapper une larme devant ces gens...

"Euh...je m'excuse encore, je pense qu'on va retourner à Timber, enfin...moi c'est sûr déjà" Pour Squall il ajouta "Tenez, c'est à vous ça..." Il sortit de son sac le porte-feuille de l'homme qu'il avait dérobé au moment où tout le monde s'était affolé... "Désolé pour ça aussi, il ne manque rien..."

Ça, c'était un coup bas, mais, cela aurait pu leur payer l’hôtel. Il ne savait pas qu'elle était la cagnotte de Vingt-deux mais, il ne voulait pas risquer de lui faire passer une nuit à la belle étoile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Squall Leonhart
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Lun 4 Jan - 23:27

De ce que j'avais compris à mon retour de la forêt, c'est que le collier de ma belle venait d'être retrouvée, tout s'arrangeait, enfin, si le gel d'une forêt entière suite à un incendie inopiné et des fortes rafales de vent en plein milieu du camp des réfugiés.

Mais comme une bonne nouvelle n'arrivait jamais seul, Gilbert venait tout saboter en accusant Joan du vol du collier et de l'avoir mis dans le sac de 22. Si cela coulait sous le sens et expliquait les nombreuses zones d'ombre que l'affaire avait engendré, j'avais forcément un ressentiment assez étrange face à cette situation et j'imaginais alors celle de Linoa.

Mais la réaction de Joan fut celle d'un homme qui assumait et qui expliquait aussi des choses sur lui, pas le genre d'aveu facile à faire, on le sentait à ses nombreux déglutissements et son ton. Son histoire était d'ailleurs contradictoire avec son aspect juvénile, car cela avait souvent le chic pour forger et faire mûrir le caractère.

Gilbert avec le chic pour énerver tout le monde apparemment, et je comprenais que Joan soit excédé face à son caractère et j'étais aussi contrarié et par Gilbert par le jeune garçon.

Et curieusement, c'est moi qui allais rompre le silence en réagissant à ce que Joan avait répondu...

"Orphelin aussi, hein ?.. "

Je savais ce que ça faisait, sauf qu'avec de la "chance", je n'ai plus vraiment de souvenir des moments douloureux que j'avais traversé. Si le jeune garçon avait eu un père de substitution, moi, le mien venait d'arriver dans ma vie, il y'avait peu, beaucoup trop tard...

Le jeune garçon m'avait rendu mon porte feuille, il était très fort car je n'avais rien senti du tout, et s'il me disait qu'il ne manquait rien, curieusement, je le croyais...

"On accueille des jeunes comme toi à la BGU, et tu as su montrer ton courage et ton habileté, si jamais, tu le souhaites, tu seras le bienvenue et je m'occuperais personnellement de ton dossier..."

Car, même si Joan avait fait des erreurs, il avait sû le reconnaître et fait l'effort de rattraper ses bêtises, c'était assez courageux. Mais je regardais Linoa, c'était à elle de juger même si, en terme d'indulgence, elle était souvent plus forte que moi...

Je regardais 22 sur qui, on avait l'impression que tout pesait, une si grande puissance magique dans un corps aussi frêle. Qu'est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Vingt-deux

avatar

Messages : 457

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Mar 5 Jan - 18:55


Personne n’avait accusé Vingt-deux ? Personne ne semblait penser que c’était lui, le voleur ? Alors, il s’était inquiété pour rien ! Personne n’allait le taper pour ça… Le Mage Noir se détendit un peu… Jusqu’à ce que Gilbert intervienne à nouveau, pour que finalement la vérité éclate au grand jour ; en fait, Joan avait volé le collier ! Mais alors, pourquoi il s’était retrouvé dans le sac du mage, après ça ? Vingt-deux avait du mal à imaginer que c’était le jeune homme qui l’avait caché dedans… Il ne ferait jamais ça, enfin ! Le Mage Noir avait levé un regard interrogatif en direction de Joan pour espérer avoir une indication sur ça… Ça aurait été méchant s’il avait caché le bijou dans le sac du petit mage, non ? Non ?!

Enfin bref, pendant que tout le monde parlait et ne s’occupait pas de lui, Vingt-deux en profita pour ramasser tout ce qu’il avait fait tomber par terre, même cette horrible figurine et cet objet triangulaire qui sortait de nulle part… Il ne savait pas ce qu’il allait en faire, franchement, mais autant les garder pour l’instant. Au pire, il les jettera quelque part un jour, s’il en a marre de les voir. Mais qui voudrait de ces choses, de toute façon ? Le Mage Noir fit quelques pas pour s’éloigner du groupe… Non, il n’allait pas s’enfuir, il ne voulait juste pas rester au milieu de tout le monde. Et puis, il n’était pas sûr de comprendre le sens de tout ce qui était dit… Il s’assit par terre en attendant qu’on l’interpelle et, oh, il devait penser à rapiécer ses vêtements aussi… Ce n’était pas vraiment très bien de se promener avec des vêtements déchirés comme ça. On risquait de le regarder bizarrement. Encore plus qu’avant, je veux dire.

Bon, que faire en attendant… ? Vingt-deux regarda les deux objets qu’il tenait encore en main. Bon, puisqu’il n’avait que ça… Le Mage Noir commença à jouer avec le lama sur le sol, lui faisant rencontrer le triangle, qui sérieusement était vraiment triangulaire. Alors il décréta que ces deux objets deviendraient les meilleurs amis du monde à présent, puisqu’ainsi était le destin ! Puis Vingt-deux leva la tête et remarqua que l’homme intimidant le regardait… Oh. Le petit mage s’empressa de ranger ses jouets et prit un air comme si de rien n’était…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate




Art © Flavia-Elric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linoa Heartilly

avatar

Messages : 527

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Dim 10 Jan - 19:14

      Gilbert avait l'air d'accuser le gamin, Linoa craignit qu'un drame ne survienne et alla donc se mettre entre les deux hommes. Avec Gilbert on ne sait s'il garderait son sang-froid ou s'il utiliserait son arme pour punir le jeune garçon. Gilbert était imprévisible, tantôt trop sérieux, tantôt psychopathe ou juste joueur. Il se la jouait, genre père de Joan qui fait excuser son enfant pour les actes malveillants qu'il avait faits. Difficile d'imaginer Gilbert dans le rôle du père, ce n'était même pas assez comique pour en rire, non, cela vous laisserait de marbre quant à l'étrangeté de la situation. Joan en vint aux aveux en prononçant le nom d'une des connaissances de son père, Cross.

      Squall dévoilait son âme charitable aux yeux de tous. Cela ne l'étonnait qu'à moitié, s'il n'avait pas proposé ce service sans doute qu'elle l'aurait aussi proposé puisqu'elle y avait songé. Or le jeune garçon n'avait pas l'air de vouloir accepter une telle proposition, cela se voyait dans ses yeux. Dommage, Linoa l'aurait bien encouragé dans cette direction, puis la clémence de Squall il fallait en profiter quand on l'avait.

- Voler par nécessité hein... je peux le comprendre, fit Linoa après avoir réfléchi au comportement de Joan en ayant écouté ses explications. Je suppose que dans un cas similaire j'aurais pu agir de la même façon, dit-elle toujours pensive en s'imaginant être à sa place. Puis elle frappa dans ses mains lorsqu'une idée se manifesta dans son esprit. Mais ça vaut quand même une punition !

      La jeune femme n'allait pas en rester là et Joan mériterait le sort qu'elle lui réservait car après tout il l'avait volé et la punition devait être exemplaire pour qu'il ne recommence pas. Enfin ce n'était qu'un gamin, d'un an de moins qu'elle est bien sûre, un être fragile qui n'avait pas eu une vie facile. Elle se contenta de lui donner une pichenette sur le front pour le punir. Au pire, il s'en sortira avec une petite marque. Ce n'était pas comme si elle lui avait donné un coup non plus, elle ne l'avait pas frappé. Cela lui servirait d'avertissement afin qu'il ne recommence pas la prochaine fois, enfin l'avertissement était assez faible en soi

- La prochaine fois, s'il y en avait une évidemment, je serais beaucoup, beaucoup, beaucoup plus sévère! Le tout en adressant un regard attendrissant même si elle rassemblait pas mal d'idées de tortures, le gamin devait sans doute avoir compris la leçon. Gilbert, veillez bien sur eux qu'il ne leur arrive rien.

      Avait-elle dit en agitant sa main pour montrer qu'il s'agissait d'un avertissement, le majordome lui fit un clin d'oeil et un sourire en guise de réponse. Est-ce qu'il allait vraiment prendre soin d'eux ou c'était juste histoire de dire qu'il allait s'occuper d'eux à sa manière ? Comment être certains que tout se passerait bien entre ces trois-là. D'ailleurs, pendant combien de temps et jusqu'où Gilbert allait les accompagner. Même si le collier avait été retrouvé, il restait encore pas mal de zones d'ombre concernant le majordome qui les accompagnait, le mystérieux petit bonhomme habillé étrangement et cette lettre qu'elle n'avait toujours pas ouverte et qu'elle le ferait très certainement dans les minutes qui suivaient.

      Si le jeune garçon allait repartir avec son compagnon et le majordome en direction de la ville, il y avait quelques personnes qui venaient dans leur direction, des journalistes du timber maniac's, tiennent donc, la jeune fille s'attendait bien à ce qu'ils viennent glaner des informations.


→  Squall et Linoa repartent dans leur sujet à Timber.


HRP:
 







Navigation Rapide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ushinau.deviantart.com/
Joan

avatar

Messages : 949

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Dim 10 Jan - 23:43

Les réactions de Squall et Linoa n'étaient pas du tout celles à laquelle Joan s'attendait. Ils se montraient extrêmement compréhensif envers lui. Le jeune voleur écarquilla les yeux de surprise tant il n'avait pas l'habitude à ce type de paroles, surtout après qu'il eu avoué un larcin et en l’occurrence deux...Il ne savait pas quoi répondre à Squall tant il était désarçonné.

"Euh...la BGU ? La fac avec les SeeD et tout ? Vous...vous ne faites pas partie de la résistance alors..."

Il comprit seulement à l'instant que cet homme était peut-être un SeeD. Le SeeD ? Celui qui avait affronté Edea lors de la parade de Deling city ? Et dire que ce soir là Joan était dans les rues avec Cross en train d'essayer de faire les poches aux passants...Il n'avait jamais pu voir le visage des protagonistes de cette étrange histoire, ce serait lui ? Squall...Lionhart. Son nom était maintenant connu de beaucoup de monde même de lui mais, il n'avait pas une seconde fait le rapprochement...

"Ils accepteraient un voleur comme moi ? Merci beaucoup pour cette proposition, vraiment et j'y penserais si Vingt-deux ne veut plus de moi à ses côtés mais, en attendant je ne peux pas le laisser tout seul. J'aimerai l'aider à regagner son monde d'origine."

Linoa s'était approchée de lui pendant qu'il parlait. Peut-être que finalement elle n'avait pas si bien pris la chose que ça ?
Une punition avait-elle dit ?! Que voulait-elle lui faire ?...Joan n'osa pas bouger. La jeune fille leva la main. Allait-elle le frapper ?
Il ferma les yeux, attendant de recevoir un coup...et ce fut le cas ! sur le front, une pichenette.
Joan posa sa main sur son visage :

"Mais..."

C'était moins douloureux que ce à quoi il s'attendait mais, quand même, ça lui laisserait une petite marque. Le taquinait-elle lorsqu'elle disait que la prochaine fois elle serait plus sévère ? Elle n'avait pas l'air très sérieux avec le regard qu'elle lui lança. C'était rassurant.
Qui plus ait, elle avait demandé à Gilbert de continuer de veiller sur eux. Avec ce qui s'était passé Joan se demanda une seconde si ce n'était pas préférable qu'il reparte avec elle plutôt qu'avec eux. De plus, le jeune homme savait pertinemment que le mage ne le portait pas dans son coeur non plus...

D'ailleurs, que faisait son compagnon en ce moment ? Il... s'amusait ? Avec la figurine de lama d'Hige et...un triangle ?!
Joan recula du mage d'un pas, il n'aimait pas du tout ce triangle...Il devait le ranger immédiatement !
Ce qu'il fit au moment où Squall le regarda d'une êtrange façon. Ce type de réaction que provoquait le petit mage à la différence que cette fois il n'y avait aucune hostilité dans son regard, cet homme était décidément quelqu'un de bien. Joan s'excusa pour le comportement qu'il avait adopté avec lui depuis leur rencontre. Il prit la main de mage et dit :

"Bon, on retourne à Timber nous" Le mage n'avait omis aucune objection lorsqu’il avait dit qu'il allait y retourner. Cela voulait dire qu'il était d'accord pour le suivre ? Sans doute, le contraire aurait été surprenant. "On se reverra peut-être, bonne route à vous, au revoir !"

Quelle tristesse de ne plus revoir le visage de Linoa mais, ils devaient continuer. Il s'inclina poliment et quitta le camp des résistants.

Vingt-deux et Joan se séparent de Linoa et Squall et retourne à
Timber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5499
Age : 27

MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   Lun 11 Jan - 21:38

Joan gagne 150 exp
Linoa/Squall & 22 gagnent 100 exp


Linoa & Squall vont vers Timber

Joan et 22 vont vers Timber



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On se plie en quatre pour Timber   

Revenir en haut Aller en bas
 
On se plie en quatre pour Timber
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» LA FONTAINE DES QUATRE FLEUVES
» Test des quatre éléments
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Timber-
Sauter vers: