Accueil

Partagez | 
 

 Dans la gueule du loup...ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4961
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Ven 4 Déc - 21:24

Tour 6



Joan: Invocation Tomberry (encore 2 actions)
Capitaine: Remède [Capitaine] Cécité guéri
Vingt-Deux: Foudre, Capitaine [-425HP] -6mp

Joan : 369/575HP, 110/225MP, Limit Break Inactif Tomberry (785/975 HP)
Vingt-Deux : 325/325HP, 86/185MP, Transe 8%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur
Soldat Deepground : KO
Capitaine Deepground : -1921 HP, -30MP

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 316

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Ven 4 Déc - 23:18


Vingt-deux affichait toujours une mine honteuse… Il aurait aimé ne jamais prendre peur et s’enfuir, mais maintenant, c’était bien trop tard. Il devait se concentrer et éviter de paniquer une fois de plus. Il n’était vraiment pas sûr d’y arriver, mais s’il continuait comme ça, il était sûr que Joan allait le disputer, ou l’abandonner dans un coin perdu pour le punir… Non ! S’il ne voulait pas que ça arrive, il allait devoir se tenir à carreau. Le Mage Noir lança un regard apeuré à son compagnon, se demandant s’il ferait vraiment ça, mais il était à nouveau en train d’invoquer sa bestiole. Par la même occasion, il se pensa à celle-ci, et aimerait d’un coup bien savoir si le jeune homme pouvait l’invoquer autant de fois qu’il voulait ou non… et si la créature n’en avait pas marre, des fois. Vingt-deux n’était pas tellement familier avec les invocations, aussi…

Il arrêta finalement de se focaliser sur Joan pour lancer un énième sort de foudre sur l’ennemi. Juste après, le Mage Noir resta perplexe, trouvant que quelque chose clochait chez le soldat. Avant de remarquer que, non, il n’avait plus le petit nuage caractéristique de la Cécité autour de ses yeux… Vingt-deux ouvrit de grands yeux, sentit la panique remonter en lui. Non, cette fois, il ne se mit pas à fuir, mais resta bloqué sur place, tremblant comme une feuille, et complètement pétrifié. Que c’était-il passé pour qu’il perde son statut ? Le mage n’y avait pas fait attention, il regardait Joan à ce moment-là...

« Non, non, non, non, non… » parvint enfin à articuler Vingt-deux, après quelques secondes à rester médusé sur place.

Si l’ennemi voulait l’attaquer, là, maintenant, il n’aurait aucun mal à le toucher, vu qu’il ne bougeait toujours pas…

« J-Je voulais me moquer de vous, monsieur… » bégaya le Mage Noir, tout en continuant de trembler. « Ce… Ce… C’était p-pas très poli, je…. Je suis désolé ! ... »

Il se demandait ce que le soldat allait faire… L’attaquer lui ? Ou plutôt attaquer Joan ? Vingt-deux eut mille scénarios en tête, s’ils se faisaient battre par l’ennemi, et ce n’était pas forcément des choses joyeuses… Il se sentit encore plus fatigué en pensant à ça. Non, il ne pouvait décidément pas abandonner là… L’ennemi était affaibli, même s’il ne semblait pas montrer de signe de fatigue, sans doute était-il entraîné à ça… Il ne devait plus pouvoir encaisser beaucoup d’attaques, non ? Le Mage Noir tenta de maîtriser ses tremblements, et resserra sa main sur son bâton.

« M-Mais… Joan et moi, on va quand même pas se laisser capturer ! »

Sûr qu’il ne le voulait pas, ça. Vingt-deux ne voulait surtout pas perdre ce combat, il ne voulait pas que les soldats l’attachent et l’emmener il ne savait où. Ni lui, ni Joan, ni même les gens qu’ils ne connaissaient pas, qu’ils avaient libérés juste avant… Le petit mage dévisagea l’ennemi, tandis que ses yeux se réduisirent à deux fentes. Il avait toujours peur, mais cette fois-ci, il n’était pas déterminé à fuir, mais à gagner ce combat !

~~~~~~~~~

Actions de Vingt-deux :

Foudre x2


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Sam 5 Déc - 0:52

Le capitaine venait de boire quelque chose et à l'instant où il finit d'ingurgiter sa mixture, le nuage noir du brouillard de Vingt-deux se dissipa. Heureusement pour eux, qu'il n'avait pas eu l'ingéniosité idée de le faire plus tôt...Le mage avait bien remarqué lui aussi que la vue de leur ennemi était revenue. Joan l'entendit murmurer des "non" à répétition pour ensuite s'excuser.

"Non Vingt-deux ne t'excuses pas et n'ai pas peur non plus, il est plus mal au point que nous, on va le finir !"

oui pourquoi s'excuser, c'était à cause du manque de sérieux du capitaine qu'ils avaient ri après tout...
Il regarda son compagnon, l'air inquiet "ne te sauve pas" aurait voulu lui dire le jeune homme mais, il fallait lui montrer qu'il avait confiance en lui malgré tout...Et il avait raison, à ce moment là le mage ne quitta pas son poste et montra une étonnante détermination. Il semblait plus que résolu à boucler cet affrontement. Joan examina l'homme devant eux si à sa prochaine action il les attaquait et s'il ne...cassait pas la graine...cette fois il les toucherait. Ce n'était pas grave pour Joan, il était encore protégé par son invocation. Mais, Vingt-deux ?

"Recule toi un peu de lui" dit Joan. En regardant le capitaine il ajouta "Vous n'allez pas le toucher, hein ? Vous le voulez en vie, si il y a quelqu'un qui gêne, c'est moi..."

Sous-entendu "attaque-moi espèce de gros abrutit, de toute façon tu ne me feras rien..."
Alors que ce n'était pas la même histoire pour le mage, Que ce soit avec ses grenades ou avec son tir en rafale de tout à l'heure, il savait que s'il atteignait sa cible, il risquerait de faire très mal...

Action de Joan

Tomberry : force verte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4961
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Lun 7 Déc - 20:53

Tour 7



Joan: Invocation Tomberry (encore 1 action)
Capitaine: Coup de crosse: Vingt-Deux [-35HP] Folie raté, -5 MP
Vingt-Deux: Foudre, Capitaine [-425HP] -6mp

Joan : 369/575HP, 110/225MP, Limit Break Inactif Tomberry (785/975 HP)
Vingt-Deux : 290/325HP, 80/185MP, Transe 9%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur
Soldat Deepground : KO
Capitaine Deepground : -2346 HP, -35MP

Tour 8

Joan: Invocation Tomberry: Force Verte, Capitaine [1900 HP]
Capitaine KO

Joan : 369/575HP, 110/225MP, Limit Break Inactif Tomberry (785/975 HP)
Vingt-Deux : 290/325HP, 80/185MP, Transe 9%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur
Soldat Deepground : KO
Capitaine Deepground : KO

Bilan:
Expérience combat: 1350 = 675 [Joan & Vingt-Deux]
Expérience RP: +300 [Joan/Vingt-Deux]
Expérience Total: +975 exp [Vingt-Deux/Joan]
Apprentissage: +8 PDC [Joan] + 8 CP [Vingt-Deux]
Vingt-Deux maîtrise Nichonifroa
Objet: Potion Gaïa X3 [Joan], Grenade multiple X1 (entre 100 et 300 HP) [Vingt-Deux]
Gils: 2300 [1150 chacun]

Vous êtes libres désormais de faire de ses soldats vos prisonniers, de leur soutirer des informations, de les livrer aux soldats de Deling City ou même de les achever pour être sûr qu'ils ne recommencent pas...



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 316

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Mar 8 Déc - 23:34


Oui, le Mage Noir aurait bien aimé se reculer mais, aussi déterminé qu’il était, ses jambes refusaient toujours de lui obéir et il restait cloué sur place. Malheur à lui, puisque l’ennemi avait décidé d’attaquer, cette fois-ci, non pas en tirant avec son arme… Non, il décida plutôt de donner un coup à Vingt-deux avec celle-ci. Le choc le décoinça et il put reculer – même si maintenant, c’était trop tard – et envoyer un autre sort de foudre sur le soldat, par la même occasion. Il restait toujours sur pied, décidément, il était bien plus résistant que l’autre… Au final, ce fut à nouveau l’invocation de Joan qui le mit à terre.

Enfin, le combat était fini ! Vingt-deux manqua de se laisser tomber par terre, soulagé, mais il était déjà assez tombé aujourd’hui, donc non merci. À la place, le Mage Noir s’éloigna de quelques pas, s’approchant d’un arbre un peu isolé, pour en attraper le tronc et le serrer dans ses bras. Bien sûr que non, ça n’avait aucun sens, mais il était tellement soulagé d’être enfin sorti de la tombe après s’être perdu, et d’avoir fini par battre les soldats alors qu’il était sûr et certain de perdre, que faire un gros câlin à un arbre… La nature est belle, quoi. Il quitta son arbre bien vite avant que quelqu’un ne le remarque, il ne voulait pas paraître ridicule non plus… et il se rapprocha de Joan, l’air de dire "j’étais nulle part, j’ai rien fait".

« O-On fait quoi, du coup… ? » demanda-t-il au jeune homme.

C’était certes bien beau d’en avoir fini, mais maintenant ? Vingt-deux toucha le chef des soldats avec le bout de sa canne, comme pour vérifier s’il ne va se relever aussitôt…

« Si… si on les laisse là… ils risquent de se relever et de continuer à… kidnapper des gens, non ? » continua Vingt-deux.

Ce serait effectivement une mauvaise idée de repartir en ne faisant rien de plus ; ce n’était pas parce qu’ils s’étaient pris une raclée qu’ils allaient devenir gentils et arrêter d’embêter les gens… Ça ne marchait pas comme ça, malheureusement…

« T-Tu as pas quelque chose pour les… les attacher… pour qu’ils partent pas… ? »

Oui, il pensait tout de suite à les attacher, Vingt-deux, après, ça restait logique, non ? Mais il ne savait pas s’ils avaient quelque chose pour le faire… En regardant sur le sol, le Mage Noir repéra l’un de ces objets qui explosent. Il le toucha délicatement, s’attendant que ça explose à tout moment, mais même pas. Il lança un regard perplexe à Joan avant de prendre l’objet délicatement.

« Euh… C’est quoi ? »

En même temps, il ne savait pas ce que c’était, juste que ça explosait en faisant du bruit… Puis il reporta son attention vers les soldats, ne sachant pas quoi faire sur le coup. Il attendait surtout que Joan prenne une décision, il devait sûrement avoir des questions à poser aux méchants, non ? Le Mage Noir s’assit à même le sol, pas très loin, attendant qu’on lui dise quelque chose… En même temps, il songea au combat, et au fait qu’il était si déterminé à le finir… Ce n’était pas vraiment arrivé depuis le début, il avait plus tendance à les fuir ou à penser qu’il serait fichu du début à la fin. En fait, il avait l’air de prendre un peu plus confiance en lui depuis qu’il était arrivé dans ce monde et avait rencontré Joan. C’était comme si c’était grâce à lui, en fait… Après tout, le Mage Noir osait plus lui parler à lui qu’aux autres gens, même s’il devait reconnaître qu’il en avait un peu peur, parfois… Sûrement que son invocation en était pour beaucoup.

Puis Vingt-deux se demanda s’il avait toujours eu le même caractère… C’est vrai, quoi, il se souvenait être à Lindblum, mais avant, c’était le trou noir. Impossible de se rappeler de quelques éléments qui pourraient lui paraître important… Et s’il n’avait pas été pareil, avant ? Le petit mage eut peur, d’un coup. D’un côté, il aimerait bien savoir, mais de l’autre, ça l’effrayerait de découvrir la vérité, surtout s’il la supposait peu rassurante…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Mer 9 Déc - 3:21

Ils les avaient eus ?! vraiment ?
Avant que Tomberry ne retourne...d'où il venait, Joan lui mit une petite tape sur la tête en le remerciant. Il avait été très utile ici.
Il s'approcha ensuite du capitaine et le fouilla à nouveau pour retrouver trois autres super potions. Puis, il se retourna pour interroger Vingt-deux du regard, Joan ne le vit pas...S'être sauvé après avoir gagné un combat ce n'était vraiment pas logique...Mais...en scrutant au loin il put le voir enfin...contre un arbre, est-ce qu'il l'enlaçait...?! Joan attendit que le mage revienne vers lui et il tourna la tête, fit mine de n'avoir rien vu, est-ce qu'il avait joué son Hige à dire merci à la vie ? Mais, le jeune homme préféra se retenir de lui dire quoi que ce soit et de rire...

Ils n'allaient pas partir laissant les deux compères ici, c'est sûr. Pour répondre à la question du mage s'il avait quelque chose pour les attacher...Bien sûr, il se promenait toujours avec de la corde sur lui en cas de besoin... C'était incroyable de buter sur un souci technique alors qu'ils venaient de mettre à terre deux hommes, dont un puissant. Ils ne savaient maintenant pas comment faire pour les remettre aux autorités...

"Je n'ai rien pour les... attacher non...mais, peut-être que l'on pourrait récupérer les liens qui entravaient ces gens" "Ces gens" étaient bien évidemment les quatre personnes qu'ils avaient sauvés, maintenant on pouvait le dire. Cela sous-entendait de retourner dans la tombe et risquer de tomber sur des monstres..."Oui, non...oubli, mais..."

Joan se rapprocha du capitaine, le secoua un peu pour qu'il se réveille, posa sa dague sur son cou, puis, essaya autant que faire se peut de prendre un air menaçant et dit :

"Vous n'allez pas nous faire faux bond, n'est-ce pas ?"


Avant d'emmener ses hommes à Deling city, le jeune homme voulait avoir quelques informations sur eux et il doutait que les soldats de la capitale les laisse connaitre ces détails...

"Vous allez nous dire qui vous êtes et pourquoi vous enlevez des gens, et qu'est ce que vous vouliez à mon ami ?"
finit-il, en désignant son compagnon. Il ajouta ensuite pour ce dernier. "Ce serait bien de retrouver Gilbert, il pourrait nous aider à "escorter" ces messieurs mais, en attendant, Vingt-deux récupère leurs armes."

Joan avait éloigné les fusils des deux hommes. Ils ne pouvaient à présent plus s'en emparer mais, demander a Vingt-deux de les tenir en respect avec ses armes était-ce une bonne idée ? Si ça se trouve il n'avait même jamais manié d'arme à feu de sa vie...
Parce que visiblement il ne savait même pas ce qu'était une grenade. Il venait d'en ramasser une qui avait échappé au capitaine et lui demandait alors ce que c'était, en la regardant, perplexe. Pourtant, il avait dû voir ces hommes les lancer, non ?

"Attention avec ça ! Ne touche surtout pas à la goupille ! Range-la dans ton sac..."

Savait-il ce qu'était une goupille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4961
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Jeu 10 Déc - 20:20

Quelle défaite... Une chance que les Tsiets ne soient pas là, ils auraient eu honte de lui... Tellement honte qu'il aurait sûrement été exécute de leurs propres mains. Il avait sali l'armée, sa patrie.... Pourra-t-il seulement redresser la tête pour leur avouer sa défaite ? Il était préférable qu'il se suicide ? Sûrement la meilleure chose à faire, à moins que les autres ne le tue ? Ce monstre qui lui avait pourtant planté son poignard dans la cuisse... c'était un Tomberry, non ? Si seulement il aurait été plus grand pour le tuer... si seulement ! Mais voilà, perdu dans son coma, il se réveilla difficilement alors que le jeune homme lui parlait, il ne comprenait pas grand-chose mais de toute façon, même sans surveillance, il lui faudra un bon moment pour échapper à leur vigilance et filer d'ici. Il n'avait plus de force, plus rien, pas même la motivation de se redresser après une telle défaite.

Quand il était assez conscient de ce qui se passait, il redressait son visage pour voir le jeune homme, s'il en aurait eu la force, il lui aurait craché au visage mais il va devoir ravaler son sang pour ne pas le laisser couler de sa bouche.

« Pauvre imbécile... Tu ne connais pas... le Deepground ? Tout le monde... va bientôt nous connaître... notre plan... est... Hahaha... c'est que le début, vous nous avez stoppés, nous... mais... vous ne pourrez pas tous nous stopper... »

Couper en une tête, il en repousse deux ? Non, quand même pas mais le Deepground n'était pas seulement ici, ils étaient partout à la fois. Ce dolien ne connaissait pas son armée mais les mondes auront bientôt peur en entendant leur nom, leur plan est sans failles !

« Toi... tu est inutile... On pourrait faire de toi... un troufion mais... tss, inutile. C'est lui... » dit-il en levant péniblement sa main en pointant son index sur le petit mage noir. « lui... il est spécial et maintenant... qu'on vous connaît... qu'on a vos visages... vous ne pourrez fuir nulle part ! Hahaha keuf keuf... »

Il crachait du sang avant de se calmer, ignorant ceux qui l'ont vaincu. Le casque des soldats était relié entre eux avec une petite fonction et, peut-être pas sur les autres mondes mais sur Dol, les autres soldats connaissent le visage de Joan et Vingt-Deux, ce petit mage noir va faire une cible prioritaire pour les autres. Sauf s'ils ont trouvé mieux dans leur coin ? Qui sait ?



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 316

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Jeu 10 Déc - 23:25


« Un goupil… ? Mais… y a pas de renard, ici… »

Non, Vingt-deux, une goupille. Mais, avec ces mots, nous avions une certitude : il ne savait pas ce que c’était, la goupille. Délicatement, mais vraiment, le Mage Noir ouvrit son sac, posa la grenade dedans tout doucement, puis referma son sac sans faire de gestes brusques. Sincèrement, ça lui faisait peur, cet objet, et il ne voulait pas réellement le garder trop longtemps… Au pire peut-être que quelqu’un lui achèterait. Sinon, il l’abandonnera quelque part, tant pis… Il ne voulait surtout pas la garder trop longtemps, en fait… Le petit mage observa Joan menacer le chef des méchants, sentit un frisson courir le long de son dos, et préféra se focaliser sur l’autre soldat… Vingt-deux le toucha à son tour du bout de son bâton, la mine presque dégoûtée, pour vérifier que lui non plus, n’allait pas se relever de sitôt… Le Mage Noir se retourna alors pour regarder les armes des deux méchants au sol… Joan lui avait demandé de les récupérer, c’était vraiment une bonne idée ?

Bon, au final, le petit mage s’était relevé – parce que, bon, il était assis avant. Et récupérer quelque chose qu’il ne pouvait pas atteindre en restant assis, ça n’allait pas être possible. Et, non, il n’allait pas ramper – et s’était rapproché des armes sur le sol, tout en pointant son bâton en direction du soldat à terre comme pour tenter de le tenir en respect s’il se réveillant entre temps – ce qui, soyons francs, n’est pas franchement impressionnant. Se faire menacer par un bâton. Effrayant. Enfin, finalement, Vingt-deux arriva au niveau des armes, voulut en soulever une avec une main… Non, c’était trop lourd pour lui ! Il abandonna rapidement, ne voulant pas lâcher son bâton qu’il tenait dans son autre main. Tant pis, et de toute façon, il ne savait pas comment se servir de ces armes, et il avait peur de faire une bêtise en essayant de les utiliser, comme tirer par erreur sur Joan par exemple…

Alors, Vingt-deux se rapprocha à nouveau du soldat, tout en restant à une distance respectable néanmoins, tandis qu’il jetait parfois des coups d’œil en direction de Joan ; le chef des méchants s’était réveillé, et il n’était pas particulièrement sympathique. Le Mage Noir eut peur de la réaction du jeune homme, pour le coup… Puis, il se mit à trembler en voyant que le méchant le désignait lui… En fait, il faisait plus peur maintenant qu’il était à terre qu’avant, pendant le combat. Vingt-deux voulut disparaître pour qu’on arrête de le remarquer…

« M-Mais non, je… je suis normal, moi, pas spécial… »

Il ne comprenait pas vraiment pourquoi ils voulaient le capturer lui, en priorité… C’était vrai, quoi, c’était Joan qui les avais mis à terre avec son invocation, pas lui ! Vingt-deux n’avait pas l’impression d’avoir fait grand-chose… Bon, certes. Il les avait aveuglés, tous les deux, dès le début du combat, ce qui avait été un bon avantage. Mais c’était tout… En fait, les méchants voulaient sûrement le capturer parce qu’il n’était pas humain, lui… Mais alors, les quatre personnes qui étaient dans la tombe, pourquoi elles étaient là, du coup ? Ils ne seraient pas humains, en fait ? Le Mage Noir était perdu…

« Mais si on va dans un autre monde, vous nous verrez plus ! » marmonna Vingt-deux pour lui-même, quoique, peut-être que l’autre soldat, qui était un peu plus proche, l’avait entendu.

D’ailleurs, le mage jeta un œil dans sa direction. S’était-il réveillé, ou non ? Il ne faudrait pas qu’il soit plus téméraire que l’autre et décide de continuer à se battre…

« J-Joan, on fait quoi… du coup ? »

Vingt-deux avait pensé que ce serait une bonne idée d’emmener les soldats dans la ville pour que d’autres gens plus compétents s’occupent d’eux, mais s’ils ne pouvaient pas les attacher pour ne pas qu’ils se fassent la malle… Et en plus, ce n’était pas le petit mage qui allait porter quelqu’un à bout de bras. Déjà qu’il n’arrivait pas à soulever leurs armes, eux, ce n’était même pas la peine d’y penser… Mais en même temps, ils ne pouvaient pas les laisser là, ce serait imprudent, et le Mage Noir restait persuadé qu’ils n’allaient pas rester à leur place maintenant, surtout après ce qu’avait dit le capitaine. Mais alors, quoi ?

Une idée terrible traversa l’esprit de Vingt-deux, ce qui le fit trembler d’avantage. Enfin, il n’en dit rien, il attendait l’avis du jeune homme… On les embarque ? On les laisse ici ? Ou on fait autre chose ? …


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Ven 11 Déc - 4:40

Joan sourit quand Vingt-deux parlait de renard... mais, il ne prit pas la peine de corriger son erreur car, le capitaine, qui lui était très sérieux venait de lui répondre et de façon très peu courtoise...

"Hey !" s'offusqua le jeune homme "Bien sûr que non je ne connais pas le deepground, sinon je ne poserais pas la question, vous n’êtes pas très malin vous hein..."

Cela dit, Joan n'en menait pas large, apparemment, ils étaient nombreux dans leur "organisation" si on pouvait appeler cela comme ça.
Mais là, ce type était seul avec son abrutit à côté...et il se permettait de pavoiser alors qu'il était à leur merci la dague sous la gorge. La façon dont il lui parlait, avec un manque de respect évident avait le don de l'agacer et pourtant il était un garçon plutôt gentil. Certes, avec Vingt-deux ils s'étaient un peu moqués d'eux mais, de façon toujours respectueuse...non ?
Qui plus ait, si lui était inutile....

"Les quatre personnes que vous avez enlevé m'ont l'air pourtant tout aussi inutile que moi, pourtant vous les avez enlevé... " Joan leva les yeux vers ces gens qui avaient du sortir de leur cachette maintenant que les coups de feu avaient cessé. Il ajouta rapidement pour eux. "Sans vouloir vous offenser..." juste au cas ou.

Cet homme faisait peur à Vingt-deux prétendant qu'il était "spécial" et bien que son compagnon rétorque le contraire, il fallait l'admettre, dans ce monde un mage noir ne représentait pas la "normalité".

"Vous devriez la boucler et ne répondre qu'a mes questions, parce que ce n'est pas ce que vous faites là...pourquoi les enlèvements ? et puis..." profitant que le soldat était à moitié conscient, Joan se permit, en jetant un coup d’œil rapide à Vingt-deux comme pour lui faire comprendre : "s'il bouge crame le" de lui ôter son casque "Que nous aussi on voit vos visages..." mais, après réflexion..."finalement j'aurais dû vous le laisser..."

Attaquer sur le physique, ce n'était pas son style habituellement mais, il avait été vexé...
Bon, qu'est-ce qu'ils allaient faire maintenant...Bonne question. Comment les emmener jusqu'a Deling city...
Si effectivement, Vingt-deux avait bien fait de ne pas l'écouter et de ne pas prendre de fusil, Joan lui, le pouvait. Il avait appris à s'en servir assez tôt même s'il n'avait jamais été autorisé à en avoir en sa possession lorsqu'il était seul. Grâce à cela, il serait plus facile de les faire bouger. Il secoua le soldat que le mage fixait avec grande nervosité depuis un moment pour essayer de le réveiller aussi et les fit se lever.

"On va vous emmener à Deling city, la-bas ils vont feront parler..."

Il était temps de quitter la tombe en vérifiant bien que les quatre anciens otages les suivaient.
Avec le canon du fusil braquer derrière le crâne du capitaine il esperait que son subordonné  ne prenne pas le risque de le faire tuer en tentant quelque chose. Bien sûr, Joan n'avait aucunement l'attention de les tuer, mais ça ils n'étaient pas censés le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4961
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Dim 13 Déc - 10:11

Hé hé, autant le petit bonhomme avait peur de lui, ce qui était une bonne chose, autant le jeune homme semblait moins terrifier à l'idée de les voir encore sur leur route. Pour le moment le Deepground semblait pas très efficace en ce qui concerne leur puissance. D'accord ils ont enlevé des gens – sans qu'on sache pourquoi pour le moment – mais on a vu leur force ? Du moins aux trois soldats. Deux personnes sachant un peu se défendre avaient suffi à les stopper. Et pourtant, est-ce que c'était un bon signe ? Étaient-ils vraiment fort ? Étaient-ils le bas de l'échelle dans cette organisation nommer Deepground ? À moins qu'ils ne soient assez normaux comparés aux autres ? Le jeune homme tenta de défendre son petit compagnon en le disant normal... La bonne blague, ça, ce petit être « normal », il ne l'était pas tant que ça... c'est ça aussi qui créait la convoitise pour les membres du Deepground de Dol pour le coup.

« Pourquoi on enlève les gens ? On se sentait un peu seul sur ce monde, c'est tout... »

C'était purement ironique évidemment. Mais comme Joan comptait les emmener à Deling City, effectivement, ils sauront sûrement mieux les faire parler, en regroupant aussi ce que les personnes enlevés avaient vécu dans leur petit séjour dans la Tombe du Roi Inconnu. Comment ils ont été traitée, comment ils ont été nourri, ont-ils subi des expériences, qu'est-ce que les soldats leur ont demandées ? Ce genre de choses quoi...

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4961
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Mar 15 Déc - 20:24

Joan & Vinght-Deux gagnent 100 exp et font route vers Deling City



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la gueule du loup...ou pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Tombe du Roi Inconnu-
Sauter vers: