Accueil

Partagez | 
 

 Dans la gueule du loup...ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Joan

avatar

Messages : 398

MessageSujet: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Dim 15 Nov - 0:02

Vingt-deux et Joan viennent de la carte du monde

Cette fois Joan était sûr que Vingt-deux avait songé à le laisser là, à l'entendre bafouiller comme ça il n'y avait pas de doute. Le jeune homme était un peu triste mais, il n'en montra rien, après tout il avait peur dans ce monde inconnu et un soldat venait de les attaquer sa réaction aurait été assez "humaine"
Le mage ne savait pas où était la tombe, forcément donc Joan allait le guider. N'aillant toujours pas de nouvelle de Gilbert ou d'Hige, et ne pouvant se permettre de les attendre, ils contournèrent le soldat toujours à terre en entamèrent leur courte marche jusqu'a la tombe.

Il s'agissait en réalité d'un tombeau, tout en pierre. Ce n'était pas vilain de loin comme ça, l'intérieur par contre faisait froid dans le dos et il faisait froid tout court entre ses murs d'ailleurs... Joan y avait déjà mis les pieds lorsqu'il était enfant, il n'en gardait pas un bon souvenir. Quelques années plus tard il avait raconté ses aventures à cet homme qui était devenu son père adoptif. Il avait rit en entendant que le petit s'était perdu et qu'il avait retrouvé son chemin en suivant un monstre tout "englué" avait-il dit avec ses mots d'enfant. Alors, en cas de nouvelle escapade de sa part, il lui avait raconté comment se repérer, lui avait fait une carte et même indiquer comment venir à bout des monstres de la zone. Joan n'aurait jamais imaginé qu'un jour ses enseignements sur cet endroit où il n'était plus jamais retourné après ce traumatisme, lui aurait été utile...

Rapidement, avant de partir de Deling city, le jeune homme avait dessiné un plan en essayant de se remémorer celui de son père, il espérait qu'avec celui-ci, Vingt-deux, malgré le fait de voir des squelettes par-ci par là, serait un peu plus rassuré... Il sortit le papier de sa poche et le montra à Vingt-deux.

Plan:
 

"Regarde ça c'est nous" dit-il en lui indiquant les petits bonhommes qu'il avait dessiné et au cas ou ce n'était pas suffisamment claire il avait ajouté un "nous"... "Quand on sera à l’intérieur, on suivra ce plan. Au milieu, il ne faut pas y aller ! Je ne sais pas pourquoi mais, on m'avait dit de ne surtout pas y aller...Mais, après on devrait peut-être si les autres soldats y sont et surtout si les gens qui se font enlever seraient la-bas...je ne sais pas pourquoi ils les auraient emmenés la-bas mais...d'après Hige..."

Après, il ne savait pas ce que valait la parole d'Hige mais l'attaque du soldat confirmait l’hypothèse du moustachu.
Ils avancèrent un peu, passèrent devant un...machin lumineux, tournoyant, étrange...et traversèrent le petit pont de pierre pour enfin entrer dans la gueule du loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 325

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Mer 18 Nov - 20:56


Enfin, ils étaient arrivés dans les parages de la tombe. Pendant tout le trajet, Vingt-deux n’avait cessé de regarder dans toutes les directions, de peur de surprendre quelqu’un qui les suivait pour les attaquer, les capturer… Ou toutes autres choses autant effrayantes les unes que les autres ! Au final, personne n’avait été aperçu dans le champ de vision du Mage Noir ; après, rien ne garantissait que réellement personne ne les avait suivi. Si ça se trouvait, ils s’étaient si bien camouflé que même à découvert, ils auraient pu être invisibles ! Oh, non, pas vraiment possible ça, si ? En définitive, Vingt-deux préféra se rassurer en se disant qu’aucun soldat, effectivement, ne leur avait emboîté le pas. Bon, naturellement, ça eut l’effet inverse, et il paniqua encore plus, mais tenta – plus ou moins – de ne pas le faire paraître…

Vingt-deux observa un court instant le paysage qu’offrait l’extérieur de la tombe avant de regarder un papier tout froissé que lui montrait Joan ; le plan de la tombe… Alors en fait, lui, il y était déjà entré en fait ? Il lança un regard interrogatif au jeune homme, mais sans l’accompagner de ne serait-ce qu’une seule question. Ce n’était pas comme ça que le Mage Noir allait se faire comprendre ! Ensuite ce dernier se refocalisa sur la "carte" en évitant soigneusement de faire remarquer qu’il ne pouvait pas lire les mots qui étaient écrits dessus…

« Mais… c’est aussi petit, dedans ? »

En voilà, une question très intelligente ! Bien sûr que non, Vingt-deux, c’est un plan, dedans c’est plus grand…
Il remarqua la stupidité de ses paroles juste après les avoir prononcé et préféra ne plus croiser le regard de Joan jusqu’à être entré dans la tombe. Une fois à l’intérieur, suspicieux, Vingt-deux inspecta tout : les murs, le plafond, le chemin droit devant, le chemin droit derrière, le sol, les squelettes sur le sol… D’ailleurs, cette vision-là ne plut pas, mais alors pas du tout au Mage Noir, qui recula de trois pas en poussant un cri aiguë… Et s’arrêta aussitôt. Mauvaise idée de crier là-dedans, ça résonnait plutôt… Si les soldats se trouvaient bien ici, nul doute qu’ils avaient entendu ce cri de fillette. Une fois – légèrement – remis de sa frayeur, Vingt-deux se tourna vers Joan…

« Q-Qu’est ce qui s’est passé ?! » lui demanda-t-il, nerveux, tout en ayant préalablement pensé à baisser d’un ton par rapport à son cri précédent…

Il n’avait définitivement pas envie de finir pareil, lui ! Qu’y avait-il au juste, dans ce tombeau ? Une malédiction ? Le Mage Noir tenta de se rassurer en se disant que si les soldats avaient trouvé cet endroit comme cachette, il ne devait sans doute pas y avoir ce genre de sort dans les parages. Mais il n’était définitivement pas rassuré ici. Encore moins que d’habitude. Il faut le préciser ça, tout de même !

« D-Du coup… » continua Vingt-deux, tout en bégayant davantage. « S-Si on va pas… au m-milieu, on va o-où ? »

Il lança à Joan un regard inquiet et innocent…

« N-Non j’ai pas peur. J’ai f-froid. » murmura-t-il ensuite, plus pour se rassurer lui-même que pour en informer son interlocuteur.

Enfin, avec sa veste, il était équipé de la compétence Nichonifroa, alors normalement, il devrait avoir ni chaud… ni froid ? Non ? Non ?!
Il fit quelques pas, en ayant le malheur de ne pas regarder où il mettait les pieds... Impossible de savoir si ce fut à cause d’une pierre délogée, d’une bestiole qui passait par-là ou de sa propre maladresse, il tomba néanmoins – ça faisait un moment ça, non ? – et se retrouva en face d’un des squelettes jonchant le sol… Pas de cri cette fois, mais la panique monta en flèche, il se releva avec difficulté, manquant de tomber à cause de l’un de ses pieds coincé sous quelques os, se le libéra, tremblant comme une feuille, puis il regarda tour à tour le chemin qui continuait dans la tombe et celui qui en sortait. Le regard complètement effrayé de Vingt-deux croisa un instant Joan, puis le Mage Noir détala sans demander son reste, non pas en direction de la sortie, mais dans l’autre sens.
Mauvais choix.


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 398

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Jeu 19 Nov - 21:21

C'est toujours plus grand à l'intérieur. Aurait voulu répondre Joan mais, ils étaient entrés rapidement dans la tombe.
Quelques pas à l'intérieur et la température avait déjà considérablement chuté. Les squelettes jonchaient le sol. La carte et la présence de Joan ne suffisait pas à rassurer le mage qui était très paniqué et avait poussé un cri strident. Joan écarquilla les yeux, au moins là ils avaient prévenu tout le monde de leur arrivée...remis de ses émotions Il s'interrogeait sur les os à leurs pieds, le jeune homme ne savait pas quoi lui répondre.

"Évite de refaire ce que tu viens de faire...et Hum...je ne sais pas vraiment, cet endroit est très vieux, peut-être qu'un gros monstre occupe les lieux, où on m'a fortement déconseillé d'entrer à la salle au centre...Les gens blessés par les monstres du coin ou par celui du centre auraient cherché à fuir en vain...Si c'est ça évitons d'y aller oui..."

Il avait l'art de la formule il aurait peut-être mieux valu éviter de dire ça...
Mais, Joan ne quittait pas sa carte des yeux, grand mal lui a prit, il aurait mieux fallu qu'il surveille son compagnon...Il écoutait distraitement le mage. S'ils n'allaient pas au milieu ils iraient sur les côtés...Joan pensait faire un tour du côté du moulin, ça semblait être l'endroit le plus "accueillant" un moulin après tout...le temps de s'habituer au lieux tout ça.

"De toute façon je vais poser ma main sur le mur à notre gauche on va le longer, on arrivera en premier à la salle du moulin comme ça, et si y'a rien en procèdent de la même manière on sera forcé de faire toutes les salles qui entourent la centrale pour ensuite revenir à notre point de départ."

Joan, prit dans son raisonnement, ne vit pas le petit trembler de tous ses membres et ne l'entendit pas non plus qu'il s'en justifiait par le froid et ne pouvait pas s’apercevoir qu'il s'était enfuit...Levant enfin ses yeux du plan, il pu constater le problème.
Joan tourna sur lui-même.

"Vingt-deux ?! Non..."


La mage l'avait laissé tomber ?! prit de panique, il se serait sauvé ? Joan regarda derrière lui, fit demi-tour et sortit rapidement de la tombe, personne. La mage ne serait pas sorti de la tombe seul, pas après leur rencontre contre le soldat dehors...Il aurait avancé ?!
Cette idée était encore plus angoissante...
Pensant au fait que Vingt-deux avait peut-être entendu ce qu'il avait dit malgré sa fuite, Joan se hâta et suivit le chemin en tournant toujours à gauche. Soudain, un bruit se fit entendre, un "glissement" Joan se plaqua au mur.
Il passa discrètement sa tête et vu ce qui l'avait aidé à trouver son chemin enfant, un englué.
Il attendit que l'incube aille glisser ailleurs et reprit son chemin. Il ne voyait toujours pas Vingt-deux et ne l'entendit pas non plus. Joan était inquiet il entra dans la salle du moulin, croisant les doigts pour l'y trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Ven 20 Nov - 16:30

Salle du moulin: Rien de spécial apparemment? à part une source de magie Soin+, au moins Joan a bien fait de s'arrêter à cette salle.

Joan: Si tu veux voler de la magie, précise simplement à la fin de ta prochaine réponse, je l'ajouterais à ton stock à ma prochaine intervention Wink

Joan gagne 100 exp
Vingt-Deux gagne 50 exp



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 325

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Sam 21 Nov - 19:48


Quelle avait été l’idiotie qui lui était passée par la tête pour qu’il fuit comme ça ?!
Vingt-deux avait été terrorisé à l’entrée de la tombe, avec cette ambiance lugubre et ces squelettes sur le sol… Maintenant, où il se trouvait, c’était exactement pareil. Sauf qu’en plus, il était seul. Ici, c’était encore plus sombre et inquiétant… Mais pourquoi il n’avait pas réfléchi, même un peu, avant de s’enfuir en courant vers l’intérieur ?! Et Joan qui avait quand même un peu tenté de le rassurer, ça avait été inutile, le Mage Noir n’avait presque rien écouté. Si seulement il avait pu se calmer… enfin, ce qui était fait l’était, maintenant, il fallait se sortir de ce pétrin…

Vingt-deux n’avait vraiment pas la moindre idée d’où il pouvait se trouver ; il n’avait pas le plan en tête, et de toute façon, il avait couru au hasard, et il lui était impossible de se souvenir quel avait été le chemin qu’il avait emprunté. Il ne pouvait pas continuer à errer au hasard à travers la tombe, avec la chance qu’il avait, sans nul doute que le Mage Noir croiserait un monstre, ou encore un soldat – s’ils étaient là – mais jamais, ô grand jamais, il ne réussirait sûrement pas à croiser la route de Joan…

Le mieux était de trouver l’une des salles et d’y attendre, dans l’espoir que le jeune homme ait l’idée d’aller voir dans chacune d’entre elles, avant qu’il ne se décide à sortir… Bon, par contre, Vingt-deux ne savait vraiment pas où se trouvaient les salles. Ce fut donc à contrecœur qu’il s’efforça à marcher dans une direction au hasard et en tremblant encore comme une feuille que le mage avança. Au bout du couloir qu’il parcourait, il crut ressentir une présence… Prudemment, il avança.

« J-Joan… ? »

Il n’avait pas parlé bien fort, comme à son habitude, et se retint d’en dire plus ; il crut cette fois-ci apercevoir une forme, qui n’était sûrement pas celle qu’il souhaitait rencontrer… Vingt-deux détala sans demander son reste ; il n’avait pas réellement envie de faire connaissance. À nouveau, le Mage Noir passa dans des couloirs sans vraiment savoir où ils menaient, et… ô, miracle ! Une salle, là, se faisait voir, plus loin ! Il s’empressa tout d’abord de la rejoindre… avant de s’arrêter net. Non, voyons, un peu de prudence ! On ne savait jamais ce qui pouvait s’y cacher. Vingt-deux avança le plus discrètement qu’il pouvait, tout en n’oubliant pas de jeter des coups d’œil autour de lui par moment – ce serait un peu bête qu’il se fasse prendre par surprise, quand même.

Il n’avait pas la moindre idée d’où il se trouvait précisément ; du moins, s’il avait pu lire le plan qu’avait dessiné Joan, sans aucun doute qu’il aurait pu annoncer qu’il venait de trouver la salle de la statue…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 398

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Dim 22 Nov - 19:21

Vingt-deux n'était pas là...Dans un réflexe un peu stupide Joan se baissa pour regarder sous la roue du moulin s'il ne voyait pas le mage se noyer...Heureusement ce n'était pas le cas. Il n'allait pas s’éterniser ici, il fallait qu'il trouve Vingt-deux et vite. Avant cela il remarqua une petite lueur, non pas causé par la clarté du soleil qui filtrait dans la salle du moulin mais, par une source magique. Le jeune homme savait ce que c'était, il pourrait stocker quelques magies avec ça, il ne savait pas ce qu'elle contenait mais, il n'allait pas s'en aller avant de l'avoir épuisée. Il s'en approcha passa sa main dans la source d’énergie et commença à stocker quelques "soin +". Une bonne nouvelle pour Joan, Vingt-deux et lui en aurait surement besoin une fois qu'ils se seraient retrouvés.

Il avait perdu assez de temps, une fois la source vidée, il reprit sa route, toujours de la même façon que précédemment, il posa sa main sur le mur de gauche en sortant de la salle du moulin. Il savait que si le mage n'avait pas été au moulin, il y avait peu de chance pour qu'il eut gagné le fond du tombeau au barrage mais, il ne pouvait pas se permettre de ne pas tout fouiller et risquer de le rater.
Il pressa le pas, et traversa les couloirs. La végétation tentait de reprendre son territoire  et par endroit des racines et de l'herbe passaient entre les pierres des murs et du sol. Joan, qui marchait d'un pas rapide ne vit pas la racine qui sortait du mur et continuait sa route sous son pied. Il trébucha et se tordit la cheville. Forcément, Vingt-deux n'était pas là pour chuter à sa place...

"C'est...super..."

La frustration ne pouvait pas être plus élevée. Le jeune homme se demanda si la situation pouvait être pire qu'elle ne l'était, lorsqu'en tentant de se lever il s'entailla la main sur l'épée rouillée d'un squelette qui le narguait de ses orbites vides. Si la salle du moulin avait été bien éclairée ce n'était absolument pas le cas des couloirs. Il fallait bien faire attention où l'on mettait les pieds et les mains aussi...
Si il ne s'était pas blessé comme ça involontairement il se serait frappé...

"Pas besoin de monstre ou de soldat, en mettant toute ta bonne volonté, tu vas finir pas te tuer toi-même !" se lança-il, exaspéré.

Une chance qu'un monstre n'en avait pas profité pour l'attaquer, il déchira les vestiges des guenilles du squelette. pour se créer une bande pour sa main et continua sa route en claudiquant.

"Accroche-toi Vingt-deux, l'estropié va venir te sauver..."

Devant la salle du barrage un petit espoir le gagna et s'effaça bien aussitôt, aucune trace du petit...
Joan était au bout du rouleau, et commençait à lui en vouloir un peu quand même. L'idée de l'attacher à lui à leur prochaine sortie se fit plus insistante.

Action de Joan :


Stock soin + de la source de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Lun 23 Nov - 16:07

Rien de bien spécial ici aussi...

Joan & Vingt-Deux gagnent 50 exp
Ving-Deux monte au niveau 4
Joan gagne 10 Soin+



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 325

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Lun 23 Nov - 20:40


On dirait bien qu’il n’y avait pas d’âme qui vive dans cette salle… Vingt-deux avait beau bien regarder, pas un soldat, et pas de Joan… D’un côté, ça le rassurait, puisqu’il n’y avait pas vraiment plus de danger que ça par ici – à moins qu’un monstre de se décide de lui tomber dessus d’un coup. Le Mage Noir se retourna pour observer les environs… Non, rien. Pour l’instant… De l’autre côté, il était toujours tout seul, dans cet endroit sombre et plutôt sinistre… Il fallait qu’il arrête de s’enfuir dès qu’il voyait ou entendait quelque chose et qu’il trouve le jeune homme… Et s’il s’était fait capturé par les soldats ?! Vingt-deux se mit à paniquer de plus belle. Oh non, ce serait sûrement sa faute, en plus, si c’était le cas…

Le Mage Noir manqua de pleurer, mais réussit, pour une fois, à se calmer… Ce n’était pas le moment de s’affoler, si Joan avait des problèmes, c’était le seul à pouvoir lui venir en aide… Vingt-deux se concentra, et essaya de se rappeler ce qu’il lui avait dit avant qu’il ne décide de s’enfuir en courant… Difficile, quand on avait seulement écouté à moitié. Mais il semblait au mage que le jeune homme avait parlé de trouver un moulin en allant à gauche, ou quelque chose comme ça. La salle où se trouvait le Mage Noir ne semblait pas correspondre à celle où il pourrait se trouver un moulin. Donc si Vingt-deux voulait aller dans l’autre sens, il devait longer le mur à… droite ?

Sur le coup, il ne sut plus de quel côté était la gauche et la droite ; il secoua la tête pour se remettre les idées en place ; ce n’était pas le moment de les confondre ! Lui n’avait pas de supérieur qui le rappeler à l’ordre s’il se trompait, il devait aller du bon côté… Il se convainc qu’il savait parfaitement où était sa droite, puis partit dans un des couloirs longeant la salle… Oh, mais il y avait des murs partout, comment pouvait-il savoir lequel suivre ?! Il tenta de marcher tout droit, tout en continuant d’observer d’un œil méfiant les environs. Soudain, il s’arrêta ; il avait de nouveau vu une silhouette, là, plus loin devant… Un autre monstre ? Vingt-deux hésitait entre continuer à avancer ou reculer… Il restait sur place, à regarder droit devant lui, souhaitant déterminer ce qui s’approchait… Et alors, il le reconnut.

« Joan !! » lança le Mage Noir en courant vers lui…

Sans même attendre une réaction du jeune homme, il se précipita vers lui pour le serrer dans ses bras…

« J-Je suis désolé ! J’aurais pas dû partir comme ça, je… je… j’ai paniqué, je… j-je le ferais plus… »

Vingt-deux lâcha Joan, puis constata qu’il avait l’air d’être blessé…

« Q-Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demanda-t-il, inquiet quand même. On l’avait attaqué ? Il avait trouvé les soldats et avait réussi à s’enfuir ? « Est-ce que tu… tub- tu vas bien ? »

Il était tellement inquiet qu’il commençait à mal prononcer ses mots… Encore, quand il ne parlait pas très fort, ça pouvait aller, le jeune homme pouvait le comprendre, mais si en plus il remplaçait les mots par d’autres ou inversait les syllabes, plus rien n’allait être compréhensible ! Le Mage Noir tenta de calmer ses émotions, mais rien à faire… Il était bien trop content d’avoir retrouvé Joan pour ça…

« Euh… » continua Vingt-deux juste après. « D-Dans la sage… » Raté. « La salle d’avant… Y-Y avait personne… »

Sauf que le jeune homme ne pouvait pas forcément savoir ce qu’était la "salle d’avant"… À moins qu’il ne le devine, peut-être qu’il était déjà passé dans les autres salles, après tout ?


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 398

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Mar 24 Nov - 15:43

C'était un vrai petit miracle qu'il n'ait pas dû se battre avec un monstre dans ce dédale, il se faisait du souci pour Vingt-deux et si lui en avait rencontré ?! Quelques minutes plus tôt il était un peu agacé par la situation, maintenant c'était seulement l'angoisse qui le rongeait. Il entendit du bruit pas très loin, des petites foulées. Pas un glissement, ni un bruissement d'ailes mais, des petits pas rapide, trop rapproché pour un adulte donc pour être un soldat...Vingt-deux ?!

C'était bien le mage qui fonçait sur lui pour le prendre dans ses petits bras mais, sa cheville n'était pas encline à le stabiliser contre un assaut de ce type, Joan vacilla et tomba...sa main amortie sa chute, sa main gauche, entaillée. Joan retint un cri. Mais, comme lui, il était tellement soulagé de le revoir en un seul morceau. Le mage s'excusa, le jeune homme ne pouvait pas lui en vouloir au final...

"Ce n'est rien, c'est ma faute en vérité j'aurai dû..."
te surveiller... "faire plus attention à toi".

C'était étrange d'avoir un petit mage contre soi, c'était un peu comme avoir une peluche. Joan voulait le serrer fort sauf que la pointe de son chapeau lui rentrait dans l’œil...Heureusement, le mage se recula et lui demanda s'il allait bien, enfin il essaya.
Cela faisait longtemps que Vingt-deux n'avait pas eu un langage aussi peu assuré. Ces quelques mots bredouillés collèrent un frisson désagréable à Joan sans qu'il en comprenne la raison... S'il allait bien...ça pouvait être mieux.

"Je me suis fait attaquer par un monstre...tout gluant, c'est lui qui m'a blessé mais, Je l'ai vaincu !"

Il n'allait pas lui dire qu'il s'était empiergé dans une racine quand même...Joan essaya de se relever, encore...
Une fois debout, il épousseta ses vêtements pour se donner une contenance regarda Vingt-deux droit dans les yeux et lui dit :

"On ne se sépare plus, hein ? Parce que bon..." Si j'étais vraiment tombé sur un gluant, sans toi, je ne serais plus de ce monde...pensât-il. La magie n'étant pas sa spécialité, se battre seul contre un monstre de ce type aurait été très complexe.

La salle d'avant ? Si lui avait "visité" le moulin et le barrage et que le mage n'était pas entré au centre, la salle d'avant ne pouvait être que la statue. En ayant fait toutes les sages...les salles autour de la centrale, ils n'avaient plus le choix ils devaient se rendre là où c'était fortement déconseillé...Joan ressortit son plan. En s'étant croisé entre la salle du barrage et de la statue, pour aller au plus court à celle du milieu il fallait passer par...le jeune homme jetait des coups d’œil régulier et inquiet à Vingt-deux pour s'assurer qu'il ne parte pas pendant qu'il consultait son plan et reprit :

"On doit descendre deux fois, tourner à droite et remonter une fois, et on y sera...Tu es prêt ?"

Lui ne l'était pas vraiment à vrai dire...Mais, ils n'allaient pas être venu ici pour rien. Il rangea le plan, prit la main de Vingt-deux, cela allait devenir une habitude avec ce qui venait de se passer et appliquaient ce qu'il venait de dire.
Il serait difficile d'arriver la-bas en toute discrétion vu l'agencement des couloirs et des salles, d'ailleurs une fois à la dernière salle non explorée, ils étaient près à être cueillis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Mer 25 Nov - 19:40

Joan & Vingt-Deux gagnent 50 exp
Joan monte au niveau 4 !


Dans cette dernière salle (au centre sur le plan de Joan), elle n'était pas vide mais la présence ici n'avait rien de dangereux puisque c'était les gens qui avaient été enlevé, il y avait deux hommes entre vingt-cinq et trente ans, une jeune femme d'environ l'âge de Joan ainsi qu'un petit garçon. Les quatre personnes avaient assez peur de ses nouveaux visages mais puisque aucun soldat ne semblait dans leur dos, c'était peut-être bon signe ? Les soldats semblaient bien manqué à l'appel mais ils n'étaient pas sur leur route dans le tombeau sinon ils les auraient croisé et ils auraient mis plus de temps que ça à venir ici. C'était un bon signe mais s'ils tombaient sur eux sur le retour, ce ne sera pas la même musique.

Choix :
A/Poser des questions aux gens pour gagner des informations sur les soldats (nombre, équipement, but, ect)
B/Filer d'ici à toute vitesse avec les quatre prisonniers !
C/Attendre les soldats pour leur apprendre les bonnes manières ! Non mais, ça se fait pas d'enlever des gens !
D/Obi wan Kenobi ! °^°



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 325

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Jeu 26 Nov - 0:18


Alors, en fait, Joan s’était battu contre un monstre et il l’avait battu ? Ça expliquait pourquoi il était blessé… Mais du coup, il avait l’air de bien pouvoir se débrouiller tout seul… Et si ça se trouvait, le jeune homme aurait pu battre les soldats tout seul s’il les avait croisés ! Vingt-deux se sentit un peu triste à cette pensée... est-ce qu’il allait servir à quelque chose, si Joan était si fort ? Ou alors, ce n’était pas le cas, et il avait raconté des salades au Mage Noir… Oh non ! Il ne lui mentirait quand même pas, si ?

« N-Non, je reste avec toi… » bégaya timidement Vingt-deux pour répondre à la question de Joan…

Il avait un peu moins peur maintenant qu’il l’avait retrouvé, et il était bien sûr hors de question qu’il s’enfuit à nouveau… Ce n’était vraiment pas prudent. Pour souligner ses paroles, le Mage Noir resta juste à côté du jeune homme pendant que celui-ci regardait son plan… Enfin, en étant assez loin pour ne pas le toucher. D’accord, il venait de l’attaquer avec un câlin à l’instant, mais il ne fallait pas trop abuser non plus !

« J-Je suis prêt ! » lança alors le Mage Noir. « Enfin… J-Je crois… Euh… en fait pas trop… »

On pouvait toujours compter sur lui pour être sûr de soi, c’était formidable !
Vingt-deux laissa Joan lui prendre la main et le guider, même si pour le coup, il avait la furieuse envie de la récupérer pour lui, sa main. Il n’allait pas s’enfuir à nouveau, il avait compris la leçon ! Enfin, il se retint et se contenta de suivre le jeune homme. Pour une raison qui lui échappait, le Mage Noir se mit à penser qu’en fait, Joan était peut-être méchant, et qu’il lui voulait du mal, et que c’était pour ça qu’il voulait qu’il reste là… Mais, non, non, non ! C’était complètement absurde, s’il lui voulait vraiment du mal, il lui aurait déjà fait quelque chose, depuis hier. Qu’est-ce que Vingt-deux pouvait être parano, parfois… Bien sûr que Joan n’était pas méchant, il avait dû s’inquiéter pour lui, comme le mage s’était inquiété pour le jeune homme… Non mais sérieusement, les seuls méchants ici pour l’instant, c’étaient les soldats ! Non ?

Ils finirent par arriver au niveau de la salle centrale, et Vingt-deux appréhendait déjà la suite. Surtout que tout était calme, et ça ne laissait présager rien de bon… En arrivant dans la salle, grande fut la surprise en constatant qu’il n’y avait pas des soldats à l’intérieur, juste des gens ! Le Mage Noir devina que c’étaient sans doute les personnes que les soldats avaient enlevées. Il se demanda ensuite pourquoi ils ne s’enfuyaient pas, avant de remarquer que tous avaient été attachés et bâillonnés, visiblement les soldats voulaient bien les garder ici ; ils ne pouvaient même pas appeler à l’aide ! Après, il fallait dire que ce n’était pas vraiment une bonne idée de crier dans la tombe… Ça résonnait bien, et si les monstres les entendaient puis venaient ici… Oh, non, il ne fallait pas penser à ça, c’était horrible à imaginer !

Vingt-deux eut une impression de déjà-vu en voyant les regards apeurés de ces gens, après, c’était peut-être seulement son imagination… Il lança un regard furtif et toujours inquiet vers Joan, avant d’avancer prudemment vers ces quatre personnes. Si ça se trouvait, il y avait un piège, au milieu ? Non ? Ça y ressemblait, pourtant… C’était bizarre de cacher des gens dans la pièce du centre, non ? Ils paraissaient plus visibles pourtant ici, par rapport aux autres salles… Le Mage Noir hésita un instant, puis essaya de détacher l’une de ces personnes, la plus jeune il semblait ; Vingt-deux eut pendant un moment un peu de mal, puis au final il réussit ce qu’il avait entreprit… En même temps, il espérait que Joan avait eu la même idée, de détacher les gens, histoire que ça aille plus vite, parce que bon, Vingt-deux et le détachage de gens, visiblement, ça faisait beaucoup plus qu’un !

« J-Joan ? » demanda-t-il, une fois que tous les otages furent libérés de leurs liens. « I-Il faut qu’on sorte, non ? E-En fait… Je… J’ai pas trop envie d’attendre les méchants, moi… »

Et puis si c’était pour qu’il se fasse capturer aussi, non merci !
Il regarda les gens, l’air toujours aussi craintif… C’était bête, mais il avait peur d’eux. Décidément, il ne pouvait pas changer sa façon de penser… Quelqu’un de nouveau, ça pouvait potentiellement être quelqu’un de dangereux, pour lui, et ce dans n’importe quelle situation… Enfin. Il avait un peu peur aussi qu’ils partent d’un coup en courant dans la tombe. Il l’avait fait ça, lui aussi, et il s’était bien perdu. Il était bien placé pour savoir que c’était une mauvaise idée !

« F-Faut qu’on sorte vite… » murmura Vingt-deux tout en secouant Joan, l’air suppliant.

Il n’avait pas l’intention de rester encore une minute de plus dans cette tombe lugubre, sombre, froide et humide ! Enfin avant ça, il avait encore quelque chose à dire…

« Et, euh… F-Faudrait pas sortir et aller tout droit vers la sortie, non ? Pa… parce que… on peut croiser les méchants… faudrait faire… enfin pas passer… euh… un détour non ? »

Voilà Vingt-deux qui exposait un plan ! Incompréhensible. Mais c’était un plan quand même, non… ?


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 398

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Jeu 26 Nov - 20:15

Enfin ! après avoir tourné en rond et s'être cherché l'un l'autre...Ils avaient enfin réussi à trouver ce pourquoi ils étaient venus.
Dans la salle centrale, celle dans laquelle il était fortement déconseillé d'aller, il n'y avait pourtant là aucune menace, mais, des gens apeurés qui attendait d'être sauvé.
Ils étaient quatre. Vingt-deux s'était dirigé vers un jeune garçon pour le détacher, non sans grand mal avec ses petits doigts. Joan avait plus de facilité avec sa dague et délivra la jeune fille et les deux hommes.

"Est-ce que ça va ? étes-vous blessé ?"

Le jeune homme voulait leur poser plein de questions mais, son compagnon semblait vouloir quitter les lieux et fissa. Il serait peut-être bon ton de leur parler une fois qu'ils seraient tous hors de danger, et hors de la tombe...
Et Vingt-deux semblait un peu mal à l'aise, par la façon dont ces gens le regardaient ?

"Ils n'ont pas peur de toi, c'est la situation qui les effraient"
s'adressant ensuite à la jeune fille, il ajouta "il est mon ami, et comme moi il est là pour vous venir en aide. Vous pouvez marcher ? Dites, ces types, qui sont-ils ? et qu'est-ce qu'ils vous veulent ?"

Le mage s'était rapproché du jeune homme et il essayait de le secouer. Joan faisait la grimace sa jambe lui faisait encore mal. L'enfant qu'ils avaient délivré était peut-être moins effrayé d'un coup en voyant la drôle d'équipe que formait le mage et Joan.

"Vingt-deux... ma cheville... tu me fais mal." son visage se radouci et en souriant il reprit "On va sortir, rassure-toi"  quant à sa réflexion, elle n'était pas mauvaise, mais faire un détour encore...dans la tombe et risquer de croiser des monstres...Il regarda les jeunes gens, qui devaient maintenant se dire qu'ils étaient fichu avec des "sauveurs" comme ça...et leur demanda : "Les soldats ils sont partis depuis combien de temps ?"

Joan jeta un regard inquiet derrière eux. Les soldats pouvaient arriver à n'importe quel moment... Le jeune homme n'avait pas rangé sa dague et il était prêt à s'en servir s'ils débarquaient mais, il regarda à nouveau Vingt-deux qui trépignait. Ils allaient jouer les gardes du corps pour ses gens et deux d'entre eux était plus costaud que Joan et Vingt-deux réunis et ils s'étaient fait prendre...

"Dépêchons-nous de partir d'ici !"
lâcha Joan en se précipitant vers la sortie de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Jeu 26 Nov - 21:18

Joan et Vingt-Deux gagnent 50 exp

Les gens semblaient à la fois paniqué et soulager de voir qu'ils ne s'agissait pas des soldats, les quatre personnes se relevaient doucement, espérant bien fuir ce cauchemar même si en apparence... ils n'avaient pas l'air d'être très brave? Mais bon, les apparences peuvent être trompeuse aussi.

« On ignore qui ils sont... on se baladait en ville, malheureusement dans un coin tranquille quand ses soldats nous ont forcé à les suivre. Sinon... on n'en sait rien, la seule chose qu'on devait faire, c'est rester assis, parfois on avait un peu à mangé, c'est tout. »

Faut dire, que ça faisait deux jours qu'ils avaient été enlevé. C'était plus ou moins la même histoire pour chacun d'eux, tous ont été enlevé comme ça, de force et séparément mais au final, sa version revient au même pour les autres. Le groupe quittaient doucement la salle au centre du tombeau pour aller tout droit vers la sortie.

« Combien de temps ? Je sais pas trop, leur collègue les a appelé sur leur talkie-walkie et ils sont partie en nous donnant pour ordre de ne pas bouger d'ici sinon ils nous tuerais... En plus ils avaient dit avoir piéger la sortie. »

Ce qui était un mensonge apparemment donc ? Mais oui, c'était justement eux la cause de l'appel de renfort du soldat vaincu. Le groupe avançait doucement vers la sortie mais ils n'étaient pas encore tiré d'affaire avec les monstres dans le coin et qui sait quand ils reviendront ? Ils ont sûrement trouvé leur camarade inerte et soit ils sont aller en ville, soit ils sont en chemin pour revenir ici...

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 325

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Sam 28 Nov - 17:51


Vingt-deux lâcha de suite Joan lorsqu’il lui dit qu’il lui faisait mal… Et il prit un air penaud, tout en regardant le sol. Ce n’était pas son attention, de faire mal… Il n’empêche que ça ne l’empêchait pas de vouloir partir au plus vite, tout ça ! Le jeune homme posa des questions à ces gens, et Vingt-deux lui lança un regard plein de reproches… Assez discuté ! Il pourrait le faire en chemin, s’il le voulait ! Maintenant, il fallait sortir d’ici ! Ah… Pour une fois qu’il était déterminée à faire quelque chose, le petit Mage Noir, il allait s’en tenir ! Quoique… Ah, non, ça ne dura pas bien longtemps, en fait…

« Q-Quoi ? Un… Un piège à la sortie ?! » lança-t-il d’une voix peu assurée, comme à son habitude…

Sa détermination fondit comme neige au soleil… Mais alors, n’arriverait-il jamais à sortir d’ici ?! Il ne songea pas à un seul instant que, si ça se trouvait, ça n’avait été que du bluff, puisque lui et Joan étaient entrés dans la tombe, puis cette salle, sans rencontrer le moindre "piège" qui aurait pu exister… Bon, d’accord, il y avait les monstres des lieux, mais ce n’étaient pas des pièges ça, et par chance, Vingt-deux avait pu les esquiver… Et si Joan disait la vérité quant à sa rencontre avec l’un d’eux, eh bien… Ils seraient faciles à éliminer. Non ? Du coup, ça, ça n’était pas une menace… Enfin, tout ça pour dire que, oui, le Mage Noir recommençai à paniquer de plus belle. Oui, encore…

« I-Il y a pas une autre sortie ailleurs ? » demanda Vingt-deux au jeune homme, tandis qu’il tremblait avec vigueur.

Il ne voulait vraiment pas rester ici, mais que se passerait-il s’ils quittaient les lieux, et s’il y avait vraiment ce fameux piège ? Oh, il avait un mauvais pressentiment…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 398

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   Sam 28 Nov - 18:52

Cela faisait un moment qu'ils étaient enfermés ici et leur confort avait été très sommaire. Les soldats voulaient les retenir ici et leur apportaient parfois des collations. D'après les dires de l'homme. Ils menaçaient leurs vies pour les forcer à se tenir tranquille.
Vingt-deux et Joan les accompagnés maintenant, pour tenter d'accomplir leur mission improvisée. Ils marchaient et essayaient de gagner la sortie. Ces gens étaient coopératifs et c'était normal, ils n'allaient pas envoyer balader les premières personnes qui leur semblaient amicales depuis des jours. Alors ils avaient répondu aux questions de Joan sans hésitation.
Le jeune homme était persuadé de tomber sur un soldat, voir plus, avant d'arriver à partir de la tombe...Qui plus ait, il n'avait pas été très clairement renseigné, si ça se trouvait, ils n'étaient vraiment pas loin d'eux...

"C'est bizarre je la sens pas trop cette histoire..."
dit-il tout bas, pour ne pas se faire entendre par Vingt-deux.

Pour le piège, il était évident qu'ils leur avaient menti pour les dissuader définitivement d'essayer de s'enfuir. Pourtant...
Ils marchaient un peu et lentement pour ne pas semer leur bonne action en route...
Le mage semblait vraiment nerveux...comme souvent cela dit mais, il voulait faire un détour pour éviter le piège ? trouver une autre sortie ?!

"Oh non, on est tout près de la sortie là, il n'y a aucun piége, c'est du bluff. Je n'ai pas envie de chercher une autre issue...et eux non plus je pense, regarde-les ! Ils sont si...affaibli, regarde... comme ils sont faibles ! Je ne veux pas leur imposer ça..."

C'était un peu facile de se servir d'eux comme bouc émissaire mais, lui non plus, n'avait pas envie de passer plus de temps que nécessaire ici. Alors, ils reprirent leur route. Bientôt, Joan apercevait la clarté du soleil qui devait se faire bas maintenant. Avec une petite pensée pour Gilbert et Hige qui n'étaient pas réapparut depuis leurs combats respectifs sur les plaines Galbadienne. Il espérait les voir quand ils sortiraient ou même vers Deling city, si si, il s'inquiétait même pour le moustachu...

Et toujours pas l'ombre d'un piège pour le moment, le jeune homme semblait avoir fait le bon choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup...ou pas ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la gueule du loup...ou pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Tombe du Roi Inconnu-
Sauter vers: