Accueil

Partagez | 
 

 Retour au présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jecht
Invité
avatar


MessageSujet: Retour au présent   Ven 30 Oct - 11:30

L'Au-delà. C'est grand, c'est plat, c'est vide. C'est chiant. Chiant pour deux raisons. La première, on s'en doute, c'est qu'il se passe pas grand-chose. La deuxième, peut-être un peu moins évidente, c'est que Tidus, Auron, Braska et tous les autres se soient barrés! Et j'a pas vraiment l'intention de rester là, si vous voyez ce que je veux dire... Enfin, on fait avec ce qu'on a , hein... Parce que même avec toute la bonne volonté du monde, je reste là... Et je vais être franc, ça m'énerve. Mais vu que dans l'Au-Delà, la violence n'existe plus, je dois me contenter de râler...
Bon, ça, c'est avant de me faire aspirer façon vortex. Un peu comme un passage en centrifugeuse, quoi! Et au bout, il y a quoi? Ben j'en sais absolument rien! Tout ce que je sais, c'est que j'émerge au bout d'une passerelle. Nan, attends, c'est pas possible... PAS ENCORE ZANARKAND! Troisième vie, troisième voyage. Putain de loi des suites!

Mais ce que j'ai pas remarqué tout de suite, c'est que le truc sur lequel je me tiens... Et ben c'est le pommeau de mon épée. Celle que j'avais au moment où Tidus m'a empalé comme un sagouin... Je pose la main dessus et elle se remet à la bonne taille. Encore heureux! La tronche que j'aurais en maniant une épée qui fait environ cent fois ma taille... Par contre, j'en suis quitte pour une belle chute. Et au vu du bordel que ça fait, faudra pas que je m'étonne si des monstres rappliquent...
Mais il y a autre chose. Je sens que si un monstre rappliquait maintenant, je serais pas capable de le latter comme avant. Bordel, je me suis ramolli ou quoi? Je tâte mes muscles. Non, ils sont encore là. Alors c'est autre chose... J'ai perdu l'habitude, peut-être? Bon, après tout, on verra bien! Je me retourne. Bon, ben la passerelle n'existe plus. C'est la vie, comme on dit. Bon! Vu qu'ils se sont tous barrés de l'Au-Delà avant moi, il va falloir que je les retrouve et qu'on s'explique! Le plus simple, c'est d'aller à Luca! Je crois que je vais essayer... Je suis parti pour une putain de trotte, mais au moins, j'ai un but dans l'immédiat!
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au présent   Lun 2 Nov - 19:27



PNJ: Jelal

Beaucoup de personnes avaient des avis partagé vis-à-vis de ces portails, tant une merveille qu'une malédiction. Certains voyaient l'occasion de partager des savoirs inconnus, d'autres voyaient plus là la source du retour d'Ultimécia mais pour notre jeune homme, c'était la première option. Et si sur un de ses autres mondes, il existait un moyen de rendre la sorcière inutile, que ses attaques soient aussi inefficaces qu'une boulette de papier ? C'était trop demander mais pas impossible ? Jelal était un homme curieux, passionné de magie, sur son monde, la magie était source de peur, surtout associée à une femme. Si les gens étaient rassurés en parlant de paramagie, il s'était toujours demandé si un homme pourrait obtenir le don d'Hyne ? Les gens ont bien changé depuis cette époque si lointaine, ce n'était pas une thèse à exclure. Mais pour le moment, il y avait plus urgent.

Ayant emprunté un de ces portails, il était arrivé sur un autre monde, voyageant toujours au nord, rencontrant des gens incroyables, une culture différente, une façon de faire encore inconnu, passionnant ! L'inconnu était tellement enrichissant, Jelal était le genre d'homme qui pourrait rester des heures das une bibliothèque, le nez dans les livres ou à observer une chose fascinante à ses yeux, sans se lasser. Son voyage l'avait mené dans des ruines, il n'avait rien d'un archéologue ou d'un passionné de ruines mais ce genre d'endroit ruisselle de choses intéressantes, parfois inconnu pour lui comme pour ceux habitant autour. Nul doute que cette cité avait une histoire à raconter, une guerre ou bien une catastrophe naturelle, chimique, allez savoir. Cette ville en ruine était si belle et si triste à la fois. Toutes ces lucioles dans les airs, on lui avait raconté en arrivant ici que ce sont des furolucioles, représentant l’âme des défunts, ce qui voulait dire qu'elles éraient ici depuis longtemps ou bien que cette zone était dangereuse ?

Se baladant avec un épais et grand livre dans son dos, toutes les occasions sont bonnes pour y noter quelque chose de nouveaux dedans. La nouveauté, la découverte, n'est pas ce qui rend la vit tellement plus agréable, plus belle ? Il n'y avait pas vraiment âme qui vivent dans le coin, enfin pas âme qui vivent avec un vrai corps en chair et en os. Il écrivait dans son livre ce qu'il voyait, ce qu'il ressentait mais il hésitait quand même à pénétrer dans ce bâtiment en ruine qu'il voyait. L'entrée semblait solide, sans danger, bien dégagé mais quel genre de monstre vie dedans ? Refermant son livre pour l'attacher dans son dos, il s'avançait prudemment, surpris de voir quand même de petits singes dans le coin mais il restait méfiant... Non pas qu'il se disait que les petites bêtes allaient manger la grosse mais il n'aimait pas la façon dont leurs petits yeux étaient fixés sur lui. D'autant plus que dedans, il y avait encore plus de singes... Serait-ce là leurs seuls habitants ?

« A tout hasard, suis-je le seul à être ici ? »

Dit-il à voix haute sans pour autant crier. Ça en avait tout l'air en tout cas. Ou pas vu qu'au loin, il y avait apparemment quelqu'un... même s'il le ne distinguait pas, son allure sauvage, cette grande épée... Est-ce que c'est une bonne idée d'aller le voir ? Pas vraiment... Mais on ne sait jamais, son apparence est peut-être contraire à son caractère mais dans le doute, il marchait droit dans sa direction, voulant simplement passer son chemin. Mais vu sa démarche, on voyait bien qu'il n'était pas dans son assiette... Jelal avait peur que vu son apparence, ce type soit dangereux pour lui mais il ne faut jamais tirer de conclusion hâtive et malheureusement pour lui, il n'y a rien dans le coin pour savoir s'il a raison ou tort... Dommage mais quand faut y aller...



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Jecht
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour au présent   Lun 2 Nov - 22:01

Le chemin sera long, très long. On va pas se mentir: je risque d'en baver. Ma claymore sur l'épaule, je me lance au milieu des ruines. Je sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression que la ville est vivante. Trop de furolucioles... Pour un peu, je serai même pas surpris si un monstre apparaissait là, tout de suite, juste devant moi...
Bon, toujours est-il que j'avance. Mais pus ça va, plus les Pazuzu sont nombreux. Les Pazuzu, c'est le nom que je donne à ces satanés singes quiv ous courent après et se contentent de vous regarder et sautillant autour de vous... Je ne connais pas leur vrai nom, mais ils m'énervent. Ils n'ont aucun prédateur naturel ou quoi? Si ils en ont un, j'aimerais qu'il se pointe de suite. Et ça tombe plutôt bien, parce que j'entends du bruit derrière moi. Allez, viens les bouffer, ils attendent que ça!

-A tout hasard, suis-je le seul à être ici ?

Bon, pas un prédateur, juste un humain. Mais qu'est-ce qu'un humain vient faire à Zanarkand? Dieu sait que les monstres y sont plus dangereux que nulle part ailleurs! Un archéologue? On dirait bien. Un chercheur, plus sûrement, au vu de la tonne de matériel qu'il se trimballe...

-Non, mon gars, t'es pas tout seul. Fais pas gaffe aux Pazuzu, ils vont simplement te pister pour te tourner autour en sautillant sur tes chaussures pendant une bonne heure, et puis ils vont s'en aller. T'en fais pas, ils mangent pas de viande, du moins pour ce que j'en sais...

Je secoue la tête. Je viens de tilter un truc. C'EST...PAR...OU...LUCA??? Je m'énerve tout seul, maintenant! Bon, vu la tête qu'il se trimballe, il doit savoir où c'est, il a la tête du mec qui vient de la ville.

-Dis, tu pourrais pas m'aider? Je cherche le moyen d'aller à Luca. J'ai que mes pattes, mais est-ce que tu connais un autre moyen?
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au présent   Mer 4 Nov - 20:51



PNJ: Jelal

Ce monde semblait apporter le lot de surprise que Jelal recherchait, que de nouveauté à ses yeux, même si les gens ici sont comme n'importe qui sur Dol en apparence, il avait quand même vu de drôles d'hommes félins dans les montagnes et ils n'avaient rien à voir avec des monstres, c'était un peuple qui pouvait communiquer avec eux fascinant ! Même si depuis son arrivée dans cette gigantesque plaine, les guides se sont fait rares, il a pu apprendre quelques petites choses avec un type dans la plaine qui venait faire route avec lui jusqu'à environ son arrivée ici. Il ne savait pas ce que son guide cherchait, lui seul recherchait déjà tant de choses qu'il n'a pas laissé beaucoup de temps pour son guide de lui parler du but de ses recherches. Mais cette cité en ruine le fascinait tant !

Mais bon, en arrivant devant l'entrée de ses ruines, il voyait un sauvageon au loin, c'est du moins la première idée qu'il avait eu en voyant comment cet homme était habillé, cet air sauvage, rustre qui semblait être le premier à cogner pour avoir raison ou même pour remplacer le traditionnel « bonjour ». Jelal s'avançait en espérant que ce type le laisse mener ses recherches en paix et qu'il n'avait rien d'un quelconque truand. Mais voilà, il venait l'aborder alors que lui s'approchait aussi de lui, forcément, il allait dans sa direction. Ce dernier venait désigner ses petits singes de « Pazuzu », reste à savoir si c'est le nom d'ici pour Singe ou bien s'il s'agit du nom de cette espèce ? En tout cas pour lui, cela restait Fascinant ! Cet homme semblait savoir certaines choses mais à l'écouter, ces « Pazuzu » sont inoffensifs...

« Merci bien pour l'info. Je les trouvais assez inoffensifs moi aussi mais on sait jamais ce qui peut se cacher derrière leur apparence, hein ? »

Non pas qu'ils risquaient de devenir vraiment dangereux mais peut-être qu'ils pourraient appeler ou attirer de puissants monstres après tout ? Il n'avait pas vraiment envie que cela arrive à vrai dire. Non pas qu'il ne savait pas combattre mais pour lui, il y avait de meilleures façons de s'habituer à un monde sans forcément croiser le fer en arrivant dessus. Mais bien vite, le type venait à demandé à rejoindre Luca ? Ce nom lui faisait penser à un prénom mais vu la façon dont il l'a demander, c'était sûrement une ville. Jelal tourna son visage derrière son épaule en voyant le chemin par lequel il était arrivé. Cette ville, Luca, est-ce devant ou derrière lui ? Il n'en savait trop rien à vrai dire...

« Je sais pas... je suis arrivée dans cette grande plaine derrière la montagne, je ne suis pas vraiment encore tombé sur une ville pour le moment... »

En dehors de ces ruines mais évidemment, dis comme ça, cela pouvait sembler bizarre aux yeux de son interlocuteur, un type qui déboule de nul part sans croiser une seule ville ou village ? Il était tombé du ciel ? Nouvel amnésique fraîchement arrivé ? Et pourtant Jecht était loin de se douter des portails, cela était tant une découverte incroyable que de drôles d'impression et hypothèse sur la raison de ces portails ? Enfin pour le moment, rien de vraiment grave, rien ne prouvait qu'Ultimécia soit de retour à cause de ses portails même si aucune bonne raison de signifie sa venue à cette époque.

« La seule chose que je peux vous dire, c'est que dans cette plaine, j'ai vu quelques Chocobos puis des machines qui semblaient jouer les taxis aussi. Ils pourraient surement vous aider pour rejoindre cette... ville, Luca, n'est-ce pas ? »

Vu sa façon de parler, Jelal et Jecht étaient deux personnes totalement différentes et sur bien des points. Jelal ne s'était pas présenté car il pensait simplement donner ses renseignements et continuer son trajet dans ses mystérieuses ruines. Il ne faisait pas bon de se balader seul ici, même son flair le lui disait mais il voulait continuer, sa curiosité le poussait à continuer. Imprudent, fou, il allait s'engager sur un chemin bien dangereux. À moins qu'une bonne âme lui évite un aller simple vers la mort ?

« Bon, sur ce, je vais continuer d'explorer ces ruines ! À tout hasard, vous savez ce qui se trouve au bout du chemin ? Ça vaut le détour ? »

Simple avis, il ne voulait pas tout savoir non plus sur ce que ces ruines lui réservaient comme surprise ?



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Jecht
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour au présent   Lun 9 Nov - 11:53

S'il y a bien une chose que je vais aimer chez ce mec, c'est qu'il y va pas par quatre chemins! Il ment pas, il se fout pas de ma gueule... Bon, donc j'aurais aucune raison de le défoncer! Vous me direz, c'est pas si mal... Mais y a un truc qui me turlupine... Il sait pas où est Luca... Mais tu sors d'où, mon gars? T'es quoi, t'es amnésique, t'es cinglé?
Bon, visiblement, il faudra attendre un peu avant de connaître la réponse. Tout ça pour dire qu'apèrs avoir bavassé pendant deux ou trois minutes, le mec me dit qu'il va avancer... Il est taré, c'est obligé! Au moment où il va continuer, je le retiens par le poignet.

-Tu veux vraiment que je te dise ce qu'il y a au bout? Tu y yiens vraiment? Bon, alors je vais pas te mentir... Si tu vas au bout, tu verras des ruines, des ruines à perte de veu, et surtout, si t'es chanceux, tu pourras regarder la mort en face quand elle te tombera dessus!

Ce qu'il y a là-bas, c'est du monstre... Même moi, j'y vais pas, c'est vous dire, et pourtant, j'ai été un monstre, moi aussi. Le pire des monstres, mais ça, faut pas le dire... Je hausse les épaules.

-Après, peut-être que tu fais partie de ces mecs transparents qui font pas réagir les furolucioles... Mais franchement, si tu veux un bon conseil, va surtout pas là-bas, à moins que t'en aies marre de la vie, parce que ce qu'il y a là-bas... Disons que ça serait assez gros pour nous bouffer trois fois, toi et moi, et en une bouchée, s'il te plaît! Donc, tu fais ce que tu veux, mais moi, j'y vais pas...

Je marque un temps. Il a parlé de chocobos? Et de taxis? Ça, pour sûr que ça va être un bon moyen de retourner à Luca!

-Tu parlais de taxis, non? Et de chocobos? Je sais pas trop où je suis par rapport à l'endroit où je veux aller, donc pas évident... Tu pourrais pas m'y emmener? J te le demande comme un service. Pour le reste, tu pourras revenir fouiller ici tant que tu veux, mais je te le répète: ne va pas là-bas. Ce qui t'attend là-bas, il y a des dizaines d'invoker qu ont essayé, et y en a très peu qui ont réussi!
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au présent   Jeu 12 Nov - 20:44



PNJ: Jelal

Sans le savoir, cet homme ne savait pas la dangerosité des mots qu'il employait. Si pour la majorité des gens, des ruines prouvent qu'il n'y a pas grand-chose à y faire, pour Jelal, cela signifiait purement et simplement qu'il y a des choses à découvrir ! Des ruines, mais c’était comme l'histoire dans un puzzle géant, il faut recoller les morceaux, être patient, chercher, c'était une chose qui pourrait l'animer des heures et des jours et des semaines entières ! Toutefois il ne risquait pas d'apprendre grand-chose ici même en s'amusant avec un puzzle géant. C'était même une chance que ce dernier lui ai tenu le poignet sinon il aurait détalé comme un Chocobo enragé vers le fin fond des ruines et peu importe le danger ! Il n'en aurait pas eu peur ! Oh ça non !

Cela dit, même si ce type à l'allure bien barbare ne voulait pas aller dans le fond... c'était vraiment dangereux alors ? Non ? Du coup, entre son envie de percer les mystères avec ça qui voulaient dire « attention c'est dangereux » il ne savait plus tellement où donner de la tête... Pour ou contre, ça n'arrêtait pas d'aller dans un sens puis dans l'autre sans jamais donner un réel choix. Mais sans trop savoir où aller, le grand brun venait lui demander son aide, en gros pour faire demi-tour quoi ? Bon, cela pourrait toujours le préparer en cas d'ennemi dans cet endroit, un peu d’entraînement n'a jamais fait de mal ? Puis sa GF risquait de rouiller si jamais il ne s’entraînait pas assez ! Enfin bon, pourquoi pas, ces ruines ne vont pas s'envoler alors aucun risque s'il revient ici dans quelques jours ou semaines, elles seront toujours ici.

« Eh bien d'accord, j'ai le temps de venir ici plus tard après tout. Mais vous semblez bien connaître cet endroit... C'est si dangereux que ça ? Du moins, la chose qui se trouve au bout ? »

Il avait utilisé un certain mot pour désigner ceux tomber au combat ici, des invokeurs ? Un lien avec des chimères donc, comme leur Gaurdians Forces ? Cela l'intriguait mais ce n'était pas plus intéressant selon lui que ces mystérieuses ruines ô combien intrigantes ! Il y avait bien des mystères à résoudre ici sur Spira mais notre jeune homme ne faisait qu'effleurer la surface de cet endroit, de ses mystères... Il a tant à apprendre après tout.

Spoiler:
 

Jecht et Jelal vont vers la Plaine Félicité

Jecht gagne 100 exp et Jelal gagne 150 exp



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: Retour au présent   Mar 1 Nov - 14:55

Tidus et Yuna viennent du Mont Gagazet
=======================
L'escapade en amoureux était bien terminée. On ne pouvait pas dire que l'ambiance était très bonne depuis qu'ils étaient arrivés au mur des Priants. Le fait qu'il brille à nouveau et qu'ils soient donc en train d'invoquer "quelque chose" ne disait rien qui vaille, et ça soulevait aussi des questions concernant l'existence même de Tidus.

Le couple comptait retourner à Bevelle, histoire de se reposer et peut être aussi en apprendre plus sur tout ça. Rencontrer le Priant de Bahamut était leur meilleure solution pour avoir des réponses, même sans demander à acquérir sa puissance, Yuna le savait, elle n'était pas prête, du moins elle ne l'était plus.

Malheureusement, ils furent interrompus par un moine qui voulait les empêcher d'aller à Zanarkand - ça tombait bien, ils ne comptaient pas s'y rendre - mais lorsqu'il expliqua qu'une armée d'errants était en marche sur Bevelle, la jeune femme ne pouvait rester les bras croisés. Elle s'était tournée vers Tidus, évidemment, il n'aimait pas l'idée qu'elle doive encore sauver le monde, mais ce n'était pas comme si elle pouvait changer du jour au lendemain. Son père était peut être à Bevelle, Jecht était parti par là aussi, elle n'allait quand même pas laisser une armée d'errants les mettre en danger?

Il approuva, aussi Yuna hocha de la tête d'un air entendu avant de se tourner vers le moine

«Je suis désolée, je ne peux pas suivre votre avertissement. Nous allons rejoindre Zanarkand et essayer de calmer tout ça.» elle ignorait si le moine allait vouloir les suivre ou non, mais le duo tourna les talons et continua donc la montée pour rejoindre Zanarkand.

Ils avancèrent prudemment, notamment en arrivant dans la grotte qui menait au sommet, car le Gardien pouvait avoir été réveillé. Marchant à pas de loup, ils finirent par se retrouver à la sortie sans encombre, avec une vue imprenable sur la ville en ruines. Avec toutes les furolucioles, l'endroit était toujours aussi beau et triste à la fois. Cid avait cessé de vouloir le transformer en paradis touristique depuis longtemps, les singes ayant fait fuir la plupart des touristes en se multipliant comme des lapins. Mais ils étaient encore bien loin du dôme, et surement qu'ils ne pourraient pas vraiment en approcher


«L'armée doit être plus bas...» par précaution, Yuna fit apparaître son bâton, il valait mieux qu'elle se tienne prête à renvoyer ces errants dans l'Au-Delà d'un instant à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au présent   Jeu 3 Nov - 19:56

Le moine qui allait vers Zanarkand avait par chance repérer celle qui avait par deux fois sauvé Spira et même si Baralai préférait gérer cela seul, non pas en agissant en macho mais la jeune femme en avait déjà bien trop fait dans sa courte vie pour Spira. Mais face à la situation, il préférait la metrre au courtant et demander son aide, après tout, Yuna ou non, il va falloir bien des Invokeurs pour leur venir en aide afin de renvoyer toute ses âmes en peine dans l'au-delà. Zanarkand n'a jamais pu être totalement purifié vu le nombre de mort présent ici, que ce soit lorsque la ville était debout ou face à des aventuriers pas assez prêt pour traverser une telle étape.

Le moine fut soulager d'apprendre qu'elle allait s'y rendre pour aider mais lui, du coup devait-il y aller ou rebrousser chemin et avertir de ce qu'il venait de se produire ? Dans le doute, il suivait le petit couple à quelques mètres de distances, ne sachant pas s'il devait vraiment les suivre ou avertir de ce qu'il avait fait ? Et puis sa venue risquerait peut-être de gêner ? Alors que Yuna et Tidus arrivaient devant les ruines, il n'y avait pas la trace du moindre Errant dans les parages mais plus bas, il commençait à y avoir des formes humaines qui étaient posté comme des soldats à observer les alentours. Et à l'approche des deux jeunes gens, l'Errant le plus proche, apparemment un simple civil avec une épée à la main levait sa main pour les arrêter. Yuna était peut-être connu à travers Spira mais à l'époque où Zanarkand était debout, elle n'était qu'une simple jeune femme aux yeux varions accompagné d'un blondinet qui avait le style vestimentaire des jeunes de Zanarkand auparavant.

« Halte. N'allez pas plus loin et rentrer chez vous, la zone est dangereuse et une guerre approche. Nous voulons mêler le moins de civil que possible à cela alors tenez vous loin de ses démons de Bevelle. »

Le ton était calme mais autoritaire. La jeune invokeur abordait une tenue typique des invokeurs mais cela n'effrayait pas l'Errant, peut-être avait-il confiance en cette bataille, peut-être refusait-il de reconnaître sa mort, en tous cas il n'était guere impréssionné. À quelques mètres de là se tenaient d'autres Errants, disperser à environ le même nombre de mètres chacun, tous, plus ou moins semblaient armée de divers armes, hommes, femmes, viellards, adolescents, ils semblaient tous d'accord sur une chose, la guerre allait avoir lieu. Le mur était en quelque sorte responsable de leur retour mais il ne faut pas jeter la pierre sur ce mur exclusivement.

Il y avait quelqu'un qui tirait les ficelles derrière ça mais qui ? Seymour aurait retourner sa veste de croyant ? Shuyin aurait de nouveau perdu la raison et crirait vengeance à qui veiut l'entendre ? Une autre menace ? Si à première vue, il ne s'agit que de quelques Errants, au loin, derrières les ruines, s'élevait une petite armée qui commençait à prendre forme, pas de quoi faire peur à Bevelle mais déjà un bataillon qui ne laissera pas la ville sainte intacte. Yuna et Tidus allaient peut-être le savoir... peut-être pas...



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Tidus

avatar

Messages : 71
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour au présent   Jeu 10 Nov - 12:36



Mon cœur se serra quelque peu à l'approche des ruines de Zanarkand... Ce n'était pas tellement le fait que ces ruines si désertes soient désormais aussi peuplées (d'esprits certes, mais l'illusion était si saisissante), mais bel et bien de revoir les silhouettes familière du Zanarkand de mon enfance.

Le style vestimentaire des gens, les forces armées... Tout était quasiment identique. Je sentais naître en moi un curieux sentiment d'inconfort... Ce que je voyais devant moi n'avait rien à faire ici, c'était trop... Étrange. Ça sonnait faux.

À peine arrivé aux alentours, une sorte de milicien nous fit signe de nous arrêter, nous sortant le blabla classique que tout bon traîneur de fusil connaissait par cœur. N'étant pas d'un naturel très patient à la base, je me sentis encore bouillonner davantage en me faisant donner des ordres par un fantôme qui délirait...

Notre sécurité étant toutefois en jeu, je me tournais vers Yuna, espérant qu'elle aurait une idée pour contourner ce pseudo-contrôle stupide.

- Qu'est ce qu'on fait maintenant ? Foncer dans le tas m'a pas l'air d' être une super-idée. À moins que tu puisses tous les renvoyer on est bloqué ici. On peut aussi essayer de leur parler mais je ne suis pas sûre qu'ils aient vraiment envie de nous écouter...

Quelle que soit la décision, mieux valait prendre la bonne et rapidement... Si l'armée spectrale qui se formait marchait sur Bevelle, les victimes seraient nombreuses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: Retour au présent   Sam 12 Nov - 8:57

Spoiler:
 


Le trajet jusqu'à Zanarkand se fit en silence. Yuna ne réalisait pas vraiment ce que Tidus pouvait ressentir. Les gens, les errants qui étaient sur le point d'entrer en guerre, pouvaient être des gens qu'il avait connu dans "sa" Zanarkand. Et s'il y avait d'anciens amis? D'anciens membres de sa famille? C'était une possibilité? Elle ne savait pas trop s'il avait vécu longtemps avant la guerre de Zanarkand contre Bevelle, mais si les Priants de Zanarkand l'ont "rêvé", c'est qu'il y avait au moins une personne à cette époque pour l'avoir connu, lui et son père.

Elle serrait la main de Tidus avec un peu de force, trahissant son angoisse alors qu'ils voyaient s'étendre cette nouvelle armée devant eux. Avant de tenter quoi que ce soit, ils commencèrent à descendre, mais furent vite arrêtés par une sentinelle. Elle sentit Tidus se crisper aussi, même sans connaître qui que ce soit pour le moment, il reconnaissait leurs vêtements, leurs allures, ce devait forcément lui être familier.

Mais ils ne purent aller plus loin, et Tidus se demandait ce qu'ils pouvaient faire à présent. La jeune femme leva les yeux vers les hauteurs, par où ils venaient, et elle se disait que le mieux serait de s'éloigner un peu

«Peut-être devrions nous retourner là haut, si j'effectue la cérémonie depuis les hauteurs, je devrais pouvoir en envoyer un grand nombre dans l'Au-Delà, et si ceux qui restent souhaitent nous attaquer, ça nous laissera le temps de fuir vers la montagne.»

C'était à ses yeux ce qu'il y avait de plus sûr pour le moment, mais à voir si ce serait possible.

Ils grimpèrent donc pour revenir vers la hauteur, là où ils avaient une vue magnifique de la ville. S'approchant du bord de la falaise, la jeune femme fit apparaître son bâton. Elle pouvait voir aisément tous ces hommes et toutes ces femmes, leur colère tournée contre Bevelle. Elle comprenait leur haine, c'était le problème de la guerre malheureusement... mais elle ne pouvait pas laisser la ville de Bevelle être ainsi attaquée alors que tant d'âmes innocentes y vivaient. Il n'y avait pas que des soldats, pas que des invokeurs, pas que des individus ayant ôté des vies. Il y avait des femmes et des enfants, des jeunes hommes et des vieillards, qui vivaient simplement.

Elle prit une profonde inspiration puis ramena son bâton devant elle, prenant son élan doucement, elle tourna sur elle-même, commençant la cérémonie d'accompagnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au présent   Sam 12 Nov - 20:47


Spoiler:
 

Le garde restait sur place, immobile, il avait l'air presque aussi vivant que le jeune couple si parfois il ne devenait pas plus transparent ou que quelques furolucioles ne s'échappait pas de lui. Il ne cherchait pas plus loin, on lui avait dit d'empêcher les gens de venir ici, il exécutait sa mission. Après tout, il n'avait rien contre les gens puisque c'était contre Bevelle contre qui sa haine était animée, pas les simples citoyens. Une chance que cet Errant ignorait que désormais Bevelle la ville sainte était une cité très religieuse contrairement à son époque où il respirait vraiment sinon il aurait pu être plus méfiant envers ses deux-là. Yuna et Tidus s'étaient écartées pour prendre des hauteurs et venir renvoyer vers l'Au-Delà ses pauvres âmes égarées revenues ici après des siècles pour se venger. Au début, personne ne faisait attention à cela puis une fois que la danse de Yuna faisait effet, la plupart des âmes venaient à remuer, presque de douleur avant de doucement se sentir libérer et disparaître petit à petit, un à un, laissant un nuage de fuolucioles s'envoler. Que ce soit les quelques Errants qu'ils avaient vues ou d'autres cachés ou plus loin, la cérémonie d'accompagnement avait vidé l'endroit de bien des âmes. Certains étaient encore là, les plus éloignés et puissant physiquement comme mentalement, ce qui en amena un à voir ses plans chambouler.

Plus loin dans la cité, une personne voyait son nombre d'effectifs chuter, déjà que le nombre n'augmentait pas comme il le voulait, voilà qu'on lui met des bâtons dans les roues ?! À ses côtés restaient quelques Errant ayant échappé à leur retour à la paix éternelle mais trouvant cela louche – car on parlait d'une bonne poignet en moins, pas d'un ou deux Errants ayant joué les fortes têtes face à un Béhémoth sauvage. N'avait-il pas attendu assez longtemps comme ça ? Était-ce un signe du destin de lui que ses plans étaient mis à l'œuvre trop tôt ? Vu le nombre d'années qu'il attend ça, trop tôt serait une mauvaise blague. Quittant son petit coin privé, il marchait à travers la cité en ruine qu'il connaissait si bien, ne se méfiant pas des monstres, seul ce – en réalité ces – fauteurs de troubles l'intéressaient. Là où les soldats devaient être postés, il n'y avait plus personne pour ainsi dire. Certes, il y en avait encore, surtout près de sa cachette mais plus il quittait cette zone sûre pour lui et plus le chemin était calme. Ce ne fut que plus loin, bien plus loin qu'il venait à rencontrer deux personnes à quelques mètres de lui.

Et pas n'importe qui ! Yuna, LA sauveuse de Spira par deux fois en plus ! Tidus était là aussi, son nom lui était inconnu mais son apparence ne lui était pas méconnue, il était déjà avec Yuna et toute sa petite bande il y a quelques années. Comment cet inconnu sait ça ? Ha, petit secret. L'attitude plutôt détendue, les soldats à ses côtés observaient les deux vivants avec méfiance là où lui, observait simplement l'ironie du sort.

« Je présume que c'est à vous deux que je dois l'absence de mes petits soldats ? »

Sa voix comme son ton n'avait rien de colérique ou de méchant, à le voir comme ça, on pourrait presque le trouver sympa. Aussi sympa qu'un gars en apparence cool avec deux chiens grognant à ses côtés. Yuna n'avait pas changé, toujours là même apparemment, ayant même retrouver sa tenue d'invokeur, délaissant son mini-short et ses armes à feu. C'est une bonne chose. Le jeune homme levait les mains comme pour savoir ce qu'ils devaient faire à présent, haussant les épaules.

« Pourquoi venir empiéter sur mon territoire, Dame Yuna ? Spira n'est pas assez grand pour vous deux ? N'aurait-il pas été plus sage de rester dans votre coin à vivre en paix ? Je dois conclure que Yévon ou Néo-Yévon ne sait pas se débrouiller seul sans venir pleurer dans vos jupons ? Un conseil d'ami, allez vous reposer loin d'ici, je n'ai rien contre vous deux. Vous avez amené la paix et même moi, je vous remercie sincèrement. Mais si le présent est en paix, le passé, lui, ne l'est pas. »

Comme pour ponctuer sa dernière phrase, les deux soldats dans son dos dégainèrent leur lame, sans pour autant leur sauter dessus, ils restaient dans le type du jeune homme blond et souriant, avertissant juste que retourner bronzer à Bésaid serait une solution qui irait parfaitement à ce dernier. Mais des vies sont en jeu, Yuna ne sera pas du genre à l'écouter et faire demi-tour, ni Tidus. À le voir ainsi, il n'avait pas l'air bien méchant, restant toujours détendue en leur parlant, sans avoir aucune mauvaise intention à leur égard, pas le moindre regard sévère, pas de mot plus haut que l'autre, il ne semblait même pas avoir d'arme sur lui. EN le regardant, ce type avait l'air du gars qui allait rigoler un bon coup si on venait à le menacer plus ou moins directement.


PNJ: ???



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Tidus

avatar

Messages : 71
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour au présent   Jeu 24 Nov - 16:16



J'avais beau connaître ses pouvoirs, je doutais de la capacité de Yuna à renvoyer une telle quantité d'errants... Si ils s'avisaient de quoique ce soit, nous aurions toute une armée sur le dos.

Malheureusement, c'était la seule option vraiment valable que nous avions. Je devais lui faire confiance et croire en elle. Si ils s'en prenaient à elle, je la protégerais jusqu'au bout...

Lentement mais sûrement, les rangs des errants s'éclaircissaient de plus en plus tandis que je surveillais attentivement l'état de fatigue de Yuna...
Comme à chaque fois qu'elle dansait, j'étais émerveillé. Quelque chose dans sa danse, me parlait... C'était beau et triste à la fois.

J'étais rassuré de voir que pour le moment tout se passait bien... Avec un peu de chance tout serait bientôt fini.
C'était sans compté sur l'arrivée de ce type bizarre qui s'avança vers nous avec un air hautain. J'avais déjà dégainé mon épée, attendant le moindre signe d'hostilité pour attaquer...

- Pourquoi venir empiéter sur mon territoire, Dame Yuna ? Spira n'est pas assez grand pour vous deux ? N'aurait-il pas été plus sage de rester dans votre coin à vivre en paix ? Je dois conclure que Yévon ou Néo-Yévon ne sait pas se débrouiller seul sans venir pleurer dans vos jupons ? Un conseil d'ami, allez vous reposer loin d'ici, je n'ai rien contre vous deux. Vous avez amené la paix et même moi, je vous remercie sincèrement. Mais si le présent est en paix, le passé, lui, ne l'est pas.

Je ne connaissais pas ce type mais une chose était sûre : il avait quelque chose à voir avec tout ce bazar. Son petit air suffisant ne me plaisait pas et sa demande était assez culottée... Il s'imaginait vraiment que nous allions partir comme ça en en le laissant dresser sa petite armée d'errant dans son coin ?

De tout ce qu'il venait de nous dire, j'en tirais une conclusion simple : c'était une ordure et il se payait notre tête. Autant de choses qui avait le don de me mettre en rogne...

- Cause toujours abruti !

Je bondissais sur lui l'arme à la main. Vu de l'extérieur, c'était un calcul d'autant plus malheureux quand on savait que je n'étais pas au mieux de ma forme et que ce type avait le pouvoir de réveiller toute une armée d'errant... Mais comme d'habitude, j'agissais avant de réfléchir davantage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: Retour au présent   Ven 25 Nov - 16:01


Voir Zanarkand aussi "pleine de vie" était perturbant. La dernière fois qu'elle avait vu du monde sur place, c'était à l'époque où Cid avait essayé d'en faire un paradis touristique. Mais avec Rikku et Paine, l'invokeuse avait fait de son mieux pour faire cesser cette activité en aidant les singes à proliférer.

Mais là, il ne s'agissait pas de touristes, il s'agissait d'errants, des êtres qui avaient perdu la vie autrefois et qui souhaitaient aujourd'hui se venger des vivants. Yuna n'avait pas de préjugés, tous les errants n'étaient pas des êtres mauvais, il n'y avait qu'à voir Sire Auron qui avait refusé de gagner l'Au-Delà pour tenir la promesse qu'il avait donnée à son père, mais les soldats qui étaient là n'étaient pas revenus sur Spira afin d'avoir une seconde chance d'être heureux, ils étaient là par vengeance.

Elle avait commencé à danser, ils étaient nombreux, et pas tous situés de manière à être atteints par sa danse, mais les furolucioles volaient désormais, s'élevant doucement dans les airs avant de disparaître pour rejoindre l'Au-Delà. La fatigue s'engouffrait dans son corps, mais elle ne renonçait pas, dansant encore et encore, la sueur coulant le long de sa nuque, ses jambes lui faisant mal à force de sauter sur la pointe des pieds, jusqu'à ce qu'elle soit forcée de s'arrêter à cause de l'arrivée d'un.. ennemi?

Ramenant son bâton devant elle, la jeune femme fronça les sourcils alors qu'il lui demandait de cesser son action. Il semblait être d'accord pour les laisser partir sans leur faire de mal, mais il y avait dans sa voix quelque chose de malsain, et Tidus l'avait bien senti, car même sans réfléchir, il se précipita, prêt à en découdre avec l'inconnu. Yuna hocha de la tête et s'avança d'un air déterminé


«Il ne s'agit pas de Yevon, de Baralai ou de qui que ce soit! Il s'agit du peuple de Spira. Votre haine est tournée vers des gens qui ne sont plus de ce monde! Si nous vous laissons vous en prendre à Bevelle, vous allez générer des morts qui ne vous auront rien fait, cela ne fera qu'engendrer davantage de sentiments négatifs, d'injustice et de haine! La vengeance n'entraîne que la vengeance! Vous devez renoncer à votre projet!»

Elle serra son bâton avec plus de force, se préparant à combattre. Elle doutait fort que cet homme soit du genre à se laisser convaincre aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 5014
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au présent   Sam 26 Nov - 20:03


PNJ: ???

Son plan allait prendre du retard, bye bye petits soldats, il allait devoir les rappelé un à un pour les rallier à sa cause mais évidemment, cela ne lui faisait pas plaisir. Ce n'est pas pour autant pour qu'il déboulait fou de rage, au contraire, il était arrivé devant ses deux jeunes gens comme si on avait sonné à sa porte. Évidemment, il n'en expliquait pas son plan, quelques détails ici et là mais il n'avait rien fait qui allait donner plus de détail à Yuna et Tidus. Mais de suite, le blondinet à l'épée venait à bondir vers lui pour se montrer menaçant mais un des deux gardes du corps du jeune homme venait se mettre devant en bloquant l'attaque simplement. Il ne ripostait pas pour le moment, le jeune homme n'en avait pas donner l'ordre. Si l'un attaquait physiquement, Yuna attaquait avec ses mots en jetant devant lui les conséquences de cela. Mais à l'écouter, elle le prenait pour un simple errant. Qu'elle était mignonne cette petite.

« Je ne renoncerais pas à mon projet, pas aussi facilement. » dit-il presque enjoué alors qu'il ne dégageait toujours aucune menace. « Bevelle est le mal, il a commencer et c'est leur faute si Sin est né. »

Bon en réalité, la guerre avait éclater via de multiples querelles entre les deux camps et Sin viens en réalité de Zanarkand, la ville où il se trouvait les invokeurs. Eh oui, avant tout cela, Bevelle était ceux qui était pour les makinas et n'hésitaient pas à s'en servir ! Mais ça n'empêche pas que si Bevelle n'aurait pas persister avec cette guerre, Yu Yévon n'aurait pas fait venir Sin, Zanarkand serait peut-être encore debout comme de multiples villes sur Spira. Un Spira sans Sin ? C'est possible ça ? Difficile à imaginer un monde sans les cicatrices laisser par le passage de ce monstre.

« Vous êtes toujours la même. Les rumeurs disaient que vous étiez une femme qui pensait avant tout aux autres avant elle et depuis votre pèlerinage, je vois que cela n'a pas vraiment changé, même avec votre période Albatros. Mais aussi pleine de bonne volonté vous êtes, Dame Yuna, vous ne pouvez me raisonner. Ma vengeance est ancré en moi comme votre cœur y est ancré en vous. Retirer moi ce but et je ne suis plus. Comme vous retirer le cœur et vous ne serez plus de ce monde. »

Cela ressemblait presque à une menace. S'en était une ? Le jeune homme n'avait pas haussé la voix, mais elle était un peu plus froide, comme son regard. Et repartant sur un ton et un visage plus souriant, il reprenait de plus belle.

« On n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace hein ! Bevelle tombera, des gens vont mourir car je doute mal qu'ils vont abandonner si je leur demande gentiment mais croyez moi, après ça, Spira ne sera que meilleur. Vous avez bien cru cet idiot de Seymour alors qu'il puait de mauvaises intentions et était aussi fourbe que possible, et moi, vous ne voulez pas me croire ? Vous êtes un peu étrange, Dame Yuna. »

Il en aurait presque pousser un petit rire. Mais évoquer sa « liaison » avec Seymour lorsqu'elle n'avait pas encore vaincu Sin n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Il le savait, ça s’appelait provoquer les gens. Que ce soit elle ou lui, les deux tourtereaux ne vont pas aimer sa remarque. Il ne comptait pas se battre pour le moment, il était bien trop occupé avec son projet mais ses deux gardes étaient là pour le défendre. Il voulait réussir sa quête, coûte que coûte mais même s'ils passaient ses gardes du corps, c'est sûr qu'avec eux dans les pattes il ne pourra pas agir en paix mais il ne voulait pas non plus se battre, surtout contre Yuna. Il y avait bien un moyen de régler ça de façon... plus pacifique mais il ne voulait pas en arriver là. Les provoquer étaient plus amusant !

Spoiler:
 



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Tidus

avatar

Messages : 71
Age : 22

MessageSujet: Re: Retour au présent   Dim 4 Déc - 21:25



Je m'attendais à ce que le blond se défende lui même, mais il ne se donna même pas cette peine. C'est un de ces gardes qui s'interposa, me renvoyant valser sans se donner trop de mal...

Ce type était complètement fêlé... Son délire sur une guerre qui était déjà finie depuis belle lurette commençait à sérieusement me gonfler. C'était trop étrange : il avait l'air bien plus conscient du monde qui l'entourais que les autres revenants qui nous entouraient... La preuve, il avait été capable de reconnaître Yuna. Qui plus est, il était parfaitement au courant des événement récents. Quelque chose ne collait pas et j'avais fortement l'impression qu'il se moquait de nous... Cette histoire n'avait ni queue ni tête.

- On n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace hein ! Bevelle tombera, des gens vont mourir car je doute mal qu'ils vont abandonner si je leur demande gentiment mais croyez moi, après ça, Spira ne sera que meilleur. Vous avez bien cru cet idiot de Seymour alors qu'il puait de mauvaises intentions et était aussi fourbe que possible, et moi, vous ne voulez pas me croire ? Vous êtes un peu étrange, Dame Yuna.

De quel droit se permettait-il ce genre de remarque ? Je lui aurais bien fait ravaler ces dents et son sourire... Elle avait quasiment toujours su quelle ordure était Seymour et n'avait marché dans son jeu que pour l'arrêter. S'il la traitait d'idiote par dessus le marcher il allait vraiment me mettre hors de moi !

- Il a essayé de nous rouler et il a fini en pièce, fin de l'histoire ! Et il t'arrivera exactement la même chose si tu ne dégages pas d'ici !

Pas question d'attaquer comme un demeuré... Cette fois-ci on agirait à deux. En s'y prenant bien on pouvait espérer venir à bout de ses deux gorilles. Avec mon invokeuse à mes côtés, je n'avais pas grand chose à craindre des revenants !

- Renvoies les Yuna : je te couvre !

Ils pouvaient toujours essayer de l'en empêcher, j'étais prêt à faire obstacle. Je devais juste suffisamment les ralentir pour laisser le temps à Yuna de finir le rituel...
C'était dans mes cordes !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour au présent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au présent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Spira :: Zanarkand-
Sauter vers: