Accueil

Partagez | 
 

 Sur le chemin de la Tombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vingt-deux

avatar

Messages : 303

MessageSujet: Sur le chemin de la Tombe   Mer 7 Oct - 22:35

Joan et Vingt-deux viennent de Deling City






Les voilà qui étaient enfin repartis de Deling City. Autant dire que Vingt-deux attendait ça depuis un long moment ! Il fallait dire qu’ils avaient passé un moment qui avait paru terriblement long au Mage Noir. Il trouvait qu’il y avait bien trop de gens et de trucs bizarres dans cette ville, et qu’il était effectivement temps de la quitter, pour le coup ! À présent, ils se rendaient… Où, de nouveau ? Dans la tombe d’un roi qu’on ne connaissait pas ? Ça paraissait louche, cette histoire. Si Vingt-deux ne se sentait pas aussi fatigué depuis la sortie de la ville, il aurait préféré ne pas y aller. Ou alors trouver un moyen de les convaincre de ne pas y aller. Enfin, "convaincre" et Vingt-deux… Ça n’allait pas forcément ensemble…

Bon, du coup, il allait suivre Joan, comme il l’avait si bien fait depuis le début… Il aurait tout de même préféré que Gilbert ne soit pas présent. Parce que, décidément, le Mage Noir ne l’aimait pas, ce type-là. En même temps, c’était un peu sa faute, s’ils se trouvaient là, à aller chercher des gens qui kidnappent d’autres personnes et des… objets, d’après le moustachu ondulant… D’ailleurs… Que faisait-il là, lui ? Comment ça se faisait que ce dernier avait également décidé de les suivre ?

« Moi ? Ah, mais, j’avais vraiment envie de venir avec vous ! » lança l’homme, comme s’il lisait dans les pensées du Mage Noir. « Vraiment, je trouve que ça pourrait être vraiment amusant ! »

Et vraiment ? Non, Vingt-deux en doutait largement… Effrayant, dangereux, d’accord. Mais amusant, sûrement pas. Le Mage Noir en venait à se demander si ce dénommé… Tige ? – ah, non, Hige… Mais ça y ressemble, non ? – avait conscience qu’en dehors de la ville se trouvaient des monstres et tous les malheurs qui arrivent avec. En tout cas, vu l’air heureux qu’il affichait à ce moment précis, il n’en avait pas l’air… Tandis que l’homme bizarre s’émerveillait sur tout ce qui bougeait – ou non, d’ailleurs –, Vingt-deux tenta de se concentrer vers le sol pour ne croiser le regard de personne et rester tranquille… Peine perdue ; il sentit la présence ondulante d’Hige qui s’approchait déjà…

Le Mage Noir tenta de l’esquiver en faisant quelques pas de côté, mais voilà qu’il fonçait droit dans Gilbert… Décidément, ils s’étaient tous donné le mot pour l’embêter ou quoi ? Il croisa le regard du majordome qui lui semblait désapprobateur, pourquoi, ça, il ne voulait pas vraiment perdre son temps à tenter de le deviner. Vingt-deux chercha Joan des yeux puis se réfugia chez lui.

« Ils m’embêêêtent… » lui murmura-t-il en montrant les deux autres du doigt.

Enfin, non, ils ne t’embêtaient pas vraiment maintenant… Enfin, pas encore… Mais c’était bien de prévenir le plus tôt possible avant qu’un drame de se produise ? … Non ?
Enfin bref, quoiqu’il en soit, tous continuèrent de marcher en direction de leur destination, et Vingt-deux trouvait le temps long. Terriblement long… Surtout qu’il avait faim, soif, mal aux pieds aussi, et mal à la tête, et puis ça tournait toujours un peu. Pour faire court, il voudrait bien s’arrêter, là, maintenant. Il n’avait pas la moindre idée de la distance qu’ils avaient parcourue, mais si ça se trouvait, la ville n’était qu’à quelques dizaines de mètres derrière… Le Mage Noir soupira néanmoins.

« O-On peut pas faire une… pause ? Je… Je suis fatigué, moi… »

Le fait de parler un peu moins fort, là… Ça le soulageait un peu, le Vingt-deux. Ça voulait dire qu’il redevenait normal de nouveau, non ? Le moustachu se plaint parce que lui voulait continuer. En le voyant faire inexorablement des allers-retours le long d’une ligne invisible, le Mage Noir se sentit encore éreinté… Il lança un bref regard à Gilbert, puis fit les yeux doux à Joan. Peut-être que ce dernier allait céder à son regard et qu’il pourra enfin se reposer ? Si seulement… L’homme bizarre lança un cri émerveillé en apercevant une espèce d’oiseau bleu qui passait nonchalamment dans le coin… Pour sûr que les cris du moustachu qui tentait de l’attirer pour… lui donner du grain ?! … Oh, d’accord… En fait, il était vraiment, mais alors, vraiment bête, ce Hige. Mais, vraiment. Vingt-deux lui lança un regard sceptique, puis regarda Joan, l’air de lui demander ce qu’ils pouvaient bien faire…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4911
Age : 26

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Ven 9 Oct - 15:11

Entre la ville et la Tombe du roi inconnu, il y avait évidemment des monstres mais aussi des soldats en patrouilles, venant peut-être voir le résultat de leurs rapts ou bien venir agrandir la liste des événements ? Qui sait ? En tout cas, Vingt-Deux et Joan n'étaient pas les seuls à faire une pause et un petit groupe se reposait au loin, loin de leur position, un des soldats avançait quand même en patrouille, voir ce qui les attend car ce monde avaient peut-être envoyé l'équivalent des Soldats à leur trousse à présent ? Le soldat avançait donc pour se rapprocher de la ville nocturne quand soudainement, il tomba sur eux ! Un étrange petit personnage à chapeau et un jeune homme banal ! Mince ! Que faire ? Appeler les autres ? Bah, ils ne semblaient pas dangereux, à lui de faire le boulot et ainsi faire avancer les choses. Gardant son fusil mitrailleurs entre les mains, il s'avançait vers le duo et ses intentions n'étaient pas bonnes...

Soldat Deepground engage le combat!



Joan: 450/450 HP ; 100/100 MP, Limite Break: Inactif (1 action)
Vingt-Deux: 275/275 HP ; 145/145 MP ; Transe: 3%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur (1 action)
Soldat Deepground: 100% HP/MP (1 action)



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Joan

avatar

Messages : 357

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Ven 9 Oct - 22:28

Le moustachu s'extasiait de tout. Joan n'avait jamais rencontré quelqu'un comme ça. Il était fatigué rien qu'en le regardant.
Vingt-deux n'était pas à l'aise avec ses deux là non plus, c'était compréhensible. Il essayait de les éviter  mais, n'y arrivant pas, il chercha du réconfort auprès de lui.

"Ils m'embêtent aussi, on trouvera un moyen de s'en débarrasser..."

C'était assez méchant ce qu'il venait de dire, mais ils étaient si...nerveux ces deux là et Joan avait perdu sa bonne humeur depuis un moment. Il fallait s'arrêter il en avait marre. Ils étaient déjà resté debout un moment dans la boutique et quand Vingt-deux lui demanda de faire une pause l'occasion se présentait.

"Oui, je suis d'accord !"

Joan entendit un cri strident, il leva les yeux au ciel. Un malaku, passa non loin d'eux. Le jeune homme posa sa main sur l'épaule du mage et cria pour Gilbert et surtout Hige qui lui courrait après...

"Attendez ! arrêtez-vous ! faisons une pause !"


Il valait mieux se faire petit. Joan sortit une barre de céréale de sa poche et s’assit par-terre. Hige s'installa près de lui et lui arracha sa barre des mains pour en avaler une bouchée.

"C'est drôlement bon ! vraiment merci ! j'avais faim !"

Joan ne savait même pas comment réagir...Alors il ne réagit pas.
De loin il lui semblait voir du mouvement, mais ce n'était pas l'oiseau de mauvaise augure. C'était un humain. Joan se leva et le vit se rapprocher. Une sorte de Soldat cybernétique ?

"C'est eux !" cria Hige "Ce sont des gens comme ça qui kidnappent d'autre...gens"

Il fallait donc se mettre en garde. Mais c'était ce moment que le malaku choisit pour revenir vers eux...
Ils étaient quatre dont deux casse-pied c'était le moment pour eux de servir à quelque chose. Gilbert semblait avoir entendu ses pensées, car il sortit un revolver de la poche de son manteau.

"J'ai de la porté avec ça je m'occupe de lui, prenez le soldat ! Évitez de vous faire kidnapper..."

Joan tourna la tête vers lui et lui répondit :

"On ne peut pas faire l'inverse ? Parce que je préfère l'oiseau..."


Ils n'avaient plus le temps de se poser des questions le soldat était sur eux. Une petite voix dans sa tête se demanda ce qu'il fallait qu'elle fasse, elle se fit de plus en plus forte et le heurta. C'était Hige.

"Qu'est-ce que je fais, qu'est-ce que je fais ?!"

Joan le regardait d'un air qui se voulait menaçant. Pour un enfant de dix ans...Mais la vue du soldat l'effrayait, elle au moins, alors le moustachu préféra aller vers le domestique, une bonne chose !

Action de Joan :


Attaque le Soldat Deepground.

hrp:
 


Dernière édition par Joan le Lun 26 Oct - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 303

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Mer 14 Oct - 19:29


Finalement, Vingt-deux l’avait eue, sa pause. L’oiseau s’était éloigné, il ne semblait pas les avoir aperçus. Mais pour combien de temps ? Alors que le Mage Noir s’était assis par terre et regardait le sol pour éviter de croiser le regard de Hige pour éviter qu’il ne recommence à lui parler, ce dernier cria. Vingt-deux, surpris, se releva d’un bond, manqua de retomber, et vit à ce moment-là l’objet de la terreur du moustachu ; un homme que le Mage Noir jugea bizarre s’approchait d’eux… Alors, c’étaient des gens comme ça qui en kidnappaient d’autres ? Mais celui-là était seul, et eux, ils étaient quatre… Il ne pouvait rien leur arriver du coup, non ? Surtout qu’avec sa bizarrerie, Hige aurait vite fait de le faire déguerpir…

Mais, voilà le problème : l’espèce d’oiseau bleu était de retour… Sans doute avait-il entendu le cri du moustachu et ça l’avait attiré. Sérieusement, quelqu’un pouvait vraiment être attiré par la voix de ce… cet hurluberlu ?! Ça paraissait tellement impossible… D’un coup, Gilbert prit les devants et proposa de s’attaquer à l’oiseau, tandis qu’il laissait le nouveau venu aux autres… Vingt-deux était vraisemblablement d’accord avec Joan ; il préférait qu’on échange d’ennemis… Sauf que maintenant, eh bien, c’était trop tard, l’individu qui s’approchait d’eux était arrivé, et le majordome était parti en direction de l’oiseau. Il ne restait plus qu’Hige… Bien heureusement, il partit bien vite rejoindre Gilbert, sans pour autant glisser quelques mots à Vingt-deux avant de détaler…

« Eh, je suis vraiment sûr d’une chose : votre ennemi, il est de type acier et normal ! Faut faire du combat, dessus ! »

Hein ?
Le Mage Noir préféra ignorer les inepties du moustachu pour se focaliser sur son combat à lui. Par la même occasion, il remarqua qu’il était complètement terrorisé de combattre ce type, là. Après, peut-être que ce n’était qu’un effet secondaire de la boisson qu’il avait avalée plus tôt, là – il avait toujours mal à la tête, d’ailleurs – mais d’un autre côté, il était sûr que c’était bel et bien le combat qui lui faisait peur. Bon, avouons qu’il avait été à peu près dans le même état quand il avait dû combattre les ombres dans les égouts, mais tout de même… Il hésitait.

« Euh… J-Joan ? » lança le Mage Noir, pas trop fort pour que l’autre ne l’entende pas. « On doit vraiment l’attaquer… ? »

Oui, il n’était pas sûr de ce qu’il devait faire. Pour les précédents ennemis, ça avait été différent… Les ombres plates n’avaient rien d’humain. Mais là… Certes, Vingt-deux n’avait pas hésité à enflammer les vêtements du monsieur – très – louche, à Deling City. Mais non, c’était différent ! Il avait paniqué, il n’était pas vraiment lui-même, et puis, en plus, il s’était attaqué aux habits, pas à la personne elle-même. Encore une fois, le Mage Noir se dit que c’était différent, que cet homme-là leur voulait vraiment du mal, à Joan et à lui, mais rien n’y faisait. Il tremblait carrément de la tête aux pieds. Il entendait presque une petite voix qui le réprimandait et lui disait d’attaquer… Mais devait-il l’écouter et le faire ?

~~~~~~~~~~

Action de Vingt-deux :

Lance Brouillard sombre sur le Soldat Deepground.


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4911
Age : 26

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Mer 14 Oct - 21:35

Tour 1

Spoiler:
 



Joan: Attaque [Soldat] -94 HP
Soldat: Grenade [Joan] -6 HP (tu peux dire qu'il a mal visé XD), -5MP
Vingt-Deux: Brouillard sombre [Soldat] cécité raté! -131 HP, -10MP

Joan: 444/450 HP ; 100/100 MP, Limite Break: Inactif (1 action)
Vingt-Deux: 275/275 HP ; 135/145 MP ; Transe: 3%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur (1 action)
Soldat Deepground:  -225HP -5MP (1 action)



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Joan

avatar

Messages : 357

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Ven 16 Oct - 1:28

Joan venait d'attaquer l'homme quand Vingt-deux lui demanda s'ils devaient l'attaquer...

"Euh...trop tard"
répondit Joan.

Puis l'homme lança une grenade dans sa direction, Joan ferma ses yeux par réflexe et se protègea de son bras, mais la détonation se fit entendre de loin... En ouvrant les yeux, étonné, le jeune homme constata que la grenade avait été...mal lancée ? En tout cas elle était plus loin qu'il l'avait d'abord cru. Joan d'un air moqueur dit au soldat :

"Et bien si tu tires avec ton fusil, si c'est bien un fusil... aussi bien que tu vises à la grenade, on ne risque pas grand chose finalement" Il s'adressa ensuite au mage, le voyant tout tremblant "Rassure-toi Vingt-deux, apparemment on est tombé sur l'élite..."

Pendant ce temps leur deux compères essayèrent d'en découdre avec l'oiseau.

"Pousse-toi de là, le moustachu ! j'arrive pas à viser !"

Joan leur jeta coup d’œil. Mais que faisait Hige ?
Le moustachu répondit au majordome qu'il essayait de troubler leur ennemi.

"C'est moi que tu troubles là surtout..." lui-répondit-il.

En effet, le moustachu se tortillait au côté de Gilbert, il ondulait de tout son être, alors que le majordome essayait de tirer sur le malaku. Pendant un instant, Joan se demanda si par "inadvertance" il n'allait pas tirer sur son compagnon d'arme, d’infortune, c'était vraiment le cas de le dire. Joan était bien content de faire équipe avec le petit mage et pas avec le moustachu.

Le jeune homme avait des appréhensions à voler. La dernière fois qu'il avait tenté le coup, ça s'était très mal passé...Voler la fiole dans le magasin alors que personne ne le regardait c'était une chose, mais voler un individu au corps en était une autre.
Là ils étaient quatre, même si deux d'entre eux était occupé. Et leur ennemi semblait moins malin que l'homme de l'hôtel. Mais il gardait toujours cette crainte en tête. Cet homme avait réussi à le faire douter de lui. Il allait donc tenter une toute nouvelle technique juste pour voir si le soldat était aussi stupide qu'il en avait l'air.

"Oh regarde derrière toi ! une soucoupe volante enlève une vache !"

A ces mots, Joan s'approcha de lui.


Action de Joan

Essaye de voler le soldat Deepground...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 303

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Sam 17 Oct - 21:24


Visiblement, Vingt-deux aurait dû poser sa question un peu plus tôt… Il resta un moment sur place, à moitié perdu dans ses pensées, tremblant comme une feuille, en se demandant encore ce qu’il allait faire. Alors… Allait-il attaquer, lui aussi ? Il hésitait à s’enfuir en courant, aussi, pour le coup. Le problème, s’il optait pour cette solution, était qu’il pouvait croiser, par le plus grand des hasards, d’autres personnes qui étaient alliées à ce soldat. Et en y repensant, avec sa poisse, forcément, ça allait arriver. Du coup, la meilleure chose à faire était de rester ici ! … Mais du coup, la question se reposa encore ; allait-il attaquer, ou non ?

Un grand bruit arracha le Mage Noir de ses pensées ; il sursauta et poussa un cri ; l’ennemi avait lancé un objet qui avait… explosé ? Qu’avait-il fait, au juste ? Vingt-deux recula de deux pas, son regard se posa sur Joan ; apparemment, c’était lui qui avait été visé, mais… On dirait qu’il n’en avait absolument pas souffert… Heureusement, il aurait voulu dire… Puis, le jeune homme s’était tourné vers Vingt-deux pour lui dire quelques mots.

« Euh… M-Mais c’est pas une raison pour le… euh… l’énerver… ? » lui répondit-il, pas plus rassuré que ça.

Il préféra reculer encore un peu pour s’éloigner au plus du combat pour retourner méditer sur ce qu’il allait – ou non – faire, il regarda malgré lui en direction de Gilbert et Hige, le moustachu le remarqua, ondula en criant un petit "Hello-ee hello-e-oh !" qui sembla exaspérer le majordome au plus haut point…

Bon, eh bien, puisqu’il n’arrivait pas à se concentrer correctement, Vingt-deux allait vite fait oublier le type ondulant en effectuant une action… Bon, pas de feu cette fois, il en avait assez utilisé depuis hier à son goût, il décida de réutiliser sa technique, qui n’avait malheureusement pas fonctionnée comme il voulait l’espérer sur les ombres du jour précédent… Le Mage Noir fit apparaître le nuage sombre autour de l’ennemi, et quand il se dissipa, eh bien… Cela devait sûrement lui avoir fait quelque chose, mais pas ce que Vingt-deux espérait. Décidément, ils étaient tous immunisés ou quoi ? Oh, et puis, il allait réessayer juste une fois, si vraiment ça ne fonctionnait pas, il tenterait autre chose… Avec un peu de chance, l’ennemi ne savait vraiment pas viser, avec ses objets bizarres qui explosent…

Alors que le Mage Noir se maîtrisait pour ne pas jeter un œil vers les deux qui combattaient l’oiseau pour savoir si Hige ondulait toujours ou non, il fut perturbé par ce que Joan cria au soldat…

« D-De quoi ? Une coupe avec une vache ? O-Où ça ?! » lança Vingt-deux, en regardant partout.

Ce n’était pas censé t’embrouiller…

~~~~~~~~~~

Action de Vingt-deux :

Lance Brouillard sombre sur le soldat Deepground.


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4911
Age : 26

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Dim 18 Oct - 11:20

Tour 2



Joan: Vol [Soldat] Super Potion!
Soldat: Tir en rafale, -10MP, [Joan] -75HP, [Vingt-Deux] -35HP
Vingt-Deux: Brouillard sombre [Soldat] cécité résussi! -131 HP, -10MP

Joan: 369/450 HP ; 100/100 MP, Limite Break: Inactif (1 action)
Vingt-Deux: 240/275 HP ; 125/145 MP ; Transe: 5%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur (1 action)
Soldat Deepground:  -356HP -15MP, cécité (1 action)



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Joan

avatar

Messages : 357

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Dim 18 Oct - 22:16

Sa "ruse" avait fonctionné. Le soldat s'était retourné pour essayer de voir la soucoupe...
Bonne chose, Joan se faufila près du soldat. Glissant sa main le plus discrètement possible dans l'une des bourses suspendues à sa ceinture, Joan sentit qu'il avait quelque chose à dérober. Il saisit une fiole c'était une potion ? Bonne pioche. Mais, le jeune homme n'eut pas le temps de s'éloigner du soldat qu'il entendit Vingt-deux crier, apparemment la soucoupe avait intrigué le petit mage aussi. Malheureusement si le jeune voleur avait entendu son ami, le soldat aussi.
Il fit volte-face, se trouvant nez-à-nez avec lui.

"Salut..." Oui, effectivement, il regrettait d'avoir provoqué le soldat plus tôt.

Il était évident qu'avec le peu de distance qui les séparaient, cette fois, il ne louperait pas. En ce moment il était un peu trop souvent menacé par des armes à feu... Il vit le canon de l'arme se lever à hauteur de son buste. Le jeune homme se jeta à terre mais une balle lui effleura l'épaule gauche. Une douleur vive le frappa. Heureusement ce n'était pas un fusil comme il l'avait d'abord cru, sinon il aurait eu l'épaule arrachée... Mais, le tire en rafale d'une mitraillette, ce qui n'était pas tellement mieux non plus. Se tournant, il vit Vingt-deux qui fut touché également, mais moins sévèrement que lui, qui était tout près. Cela confirmait quand même que le soldat ne visait pas très bien. Il entendit au loin la voix nasillarde du moustachu.

"Est-ce que ça va ?!"

S'il pouvait se concentrer un peu plus sur ce qu'il faisait et moins sur leur combat à eux. Il ne se serait pas pris un coup de bec du Malaku. Le domestique lâcha un petit rire moqueur, pendant qu'Hige se tenait la tête en grimaçant. Ce n'était pas très sympathique ça...Mais ça avait eu le mérite de faire taire un cours instant l'excentrique.

Soudain, Un brouillard se leva, Joan pour l'avoir déjà vu, savait que c'était le petit qui l'avait invoqué et s'il infligeait beaucoup de dégâts c'était la première fois qu'il stagnait au-dessus de la tête de leur ennemi. Lui qui visait déjà si mal...

"Bravo Vingt-deux !" s'exclama Joan.

Toujours à terre, profitant que son ennemi avait la tête dans le nuage sombre, le jeune homme se jeta sur lui, dague en main.

Action de Joan

Attaque le soldat Deepground
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 303

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Jeu 22 Oct - 22:22


Vingt-deux avait été tellement perturbé par cette histoire de soucoupe et de vache qu’il en avait momentanément oublié le combat… Et puis, finalement, constatant qu’il n’y avait rien de surnaturel dans les environs – à part un monsieur ondulant – le Mage Noir reporta son regard en direction de Joan, interrogatif… et vit à ce moment-là, que l’ennemi attaquait à nouveau, cette fois-ci avec l’arme qu’il tenait en main. Une fraction de seconde avant qu’il ne voit la vraie utilisation de l’arme, Vingt-deux se demanda si le soldat allait frapper le jeune homme avec… Oui, mais non, en fait… Plusieurs projectiles sortirent à la suite de l’arme ; en fait, c’était un canon miniature ? Enfin, de loin, difficile à voir… L’attaque de l’ennemi toucha, pour le coup, à la fois Joan et Vingt-deux.

Ce dernier, pourtant bien moins touché que son compagnon de voyage – s’il pouvait le considérer comme tel… - poussa un couinement, et lâcha son bâton magique pour se tenir le bras droit, où l’un des projectiles l’avait touché. Bien sûr, sa panique grimpa en flèche à ce moment-là, et il n’arrivait plus à penser convenablement… Son esprit était occupé par la douleur, et il se répétait en boucle ce qu’il pouvait bien faire, il avait complètement oublié ce qu’il avait initialement prévu, et…

« Mais vraiment, je te jure que tu serais bien dans une caaage ! Ne m’attaque vraiment pas ! »

Et Hige, plus loin, passa dans son champ de vision, poursuivit par l’oiseau bleu, ces deux-là encore poursuivis pas Gilbert, qui lâchait des jurons que nous ne reporterons pas. Vingt-deux oublia complètement toutes ses pensées et les regarda un instant, perplexe… Pour finir par se dire qu’envoyer un Brasier sur le moustachu pour le faire taire était une bonne idée, en fait, non ? Plus ridicule que ça, on ne pouvait pas… Parler à ses adversaires, alors que c’étaient des monstres, mais qui faisait ça, sérieusement ?

Enfin, en fait, heureusement que ce monsieur bizarre était là, ça avait calmé le Mage Noir qui, pour le coup, se souvint de ce qu’il voulait faire, ramassa son bâton et réutilisa sa technique du brouillard sombre sur le soldat. Bon, si cette fois-ci, ça ne fonctionnait pas, Vingt-deux allait mettre sa dernière idée à exécution : cramer Hige pour le calmer… Enfin, malheureusement – euh, heureusement plutôt ? – il n’eut pas ce loisir puisque cette fois, l’effet attendu arriva ; derrière le nuage noir, les yeux de l’ennemi ne devaient plus voir grand-chose ! Entendant les vivats de Joan, Vingt-deux préféra baisser les yeux au sol, tout timide d’un seul coup…

« Bah c’était le but de ma technique quand même… » marmonna-t-il surtout pour lui-même, puisque le jeune homme n’entendait sûrement rien avec la distance. « Heureusement que ça marche… »

Du coup, maintenant que ce qu’il avait voulu faire était fait… Que pouvait-il bien utiliser pour continuer ? Le Mage Noir hésitait à utiliser un autre sort, il avait peur de faire trop de mal à l’ennemi – surtout quand on sait que ce dernier n’hésitait, quant à lui, pas à les attaquer, et visiblement sans réfléchir… bon, après il ne semblait pas vraiment très doué, ce devait peut-être être l’idiot de service, comme Hige ? Quoique, ce dernier était pire, en fait – et puis, s’il voulait utiliser une potion, ce serait un peu du gâchis, ni lui ni Joan n’était particulièrement mal en point… Vingt-deux se mit à fouiller dans ses affaires pour voir s’il n’avait pas quelque chose qu’il pouvait utiliser pour éviter d’utiliser ses attaques élémentaires… Bon, il y avait les potions, de soin comme de statut, inutiles pour le moment – ah, non, il n’allait pas utiliser l’une d’entre elles pour soigner la cécité du soldat non plus ! – et puis il avait aussi un… caillou. Il le regarda, perplexe, s’imaginant mal le balancer à la figure de l’ennemi… À quoi il servait, ce caillou, d’ailleurs ? Il ne faudra pas qu’il oublie de le demander à Joan…

Alors que le moustachu hurlait à nouveau, cette fois-ci pour encourager le majordome qui sûrement ne devait plus apprécier sa voix depuis le temps, Vingt-deux eut en tête, pendant un court instant, l’image d’Hige qui dansait, habillé d’une jupe, avec de gros pompons roses dans les mains… Voilà qu’il lui envoyait des messages subliminaux dans son esprit ! Non, ça n’allait vraiment plus, ça ! Le Mage Noir se ressaisit ; il allait devoir rapidement trouver quelque chose à faire pour tenter d’enlever cette image de sa tête…

~~~~~~~~~~~~~~~

Action de Vingt-deux :

Foudre sur le soldat Deepground (pour changer un peu Razz)


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4911
Age : 26

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Ven 23 Oct - 14:26

Tour 3



Joan: Attaque [Soldat] -94HP
Soldat: Tir en rafale [Joan/Vingt-Deux] Raté! -10 MP
Vingt-Deux: Foudre [Soldat] -316 HP

Joan: 369/450 HP ; 100/100 MP, Limite Break: Inactif (1 action)
Vingt-Deux: 240/275 HP ; 125/145 MP ; Transe: 5%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur (1 action)
Soldat Deepground:  -766HP -25MP, cécité (1 action)



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Joan

avatar

Messages : 357

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Lun 26 Oct - 14:52

Le soldat rata son tire, le nuage obstruait toujours sa visibilité.
Mais il avait quand même touché quelqu'un ! Hige s’effondra sur le sol, sans un cri.
Gilbert lança "stop" sur le Malaku, on se demanda pourquoi il n'avait pas fait cela plus tôt... et coura vers son compagnon d'arme.
Le moustachu était apparemment gravement touché, lorsqu'il dit :

"-Je vois une lumière..."

Gilbert, leva les yeux au ciel et répondit d'un ton sec :

"-Rentre dedans."

"-Merci à vous mes amis...mais, je me meurs vraiment, arg !" Il laissa sortir sa langue de sa bouche et inclina sa tête en arrière, jouant le mort.
"-Hige...on ne meurs pas en recevant une balle dans le pied..."

Comme par miracle Hige ouvrit les yeux et semblait tout d'un coup aller beaucoup mieux.
Joan secoua la tête d'incrédulité, il se leva et reporta son attention sur quelque chose de plus important, le soldat. Il visait comme un pied, pour rester dans le thème...Mais il était drôlement coriace. Il avait reçu deux couts de couteau s'était pris deux brouillards du mage et même de la foudre et il était toujours là. Etait-il vraiment humain ? Joan aurait donné cher pour le voir sans sa combinaison. Enfin...sans son casque du moins...
Il avait entendu Vingt-deux répondre à son encouragement d'un ton très bas, comme il l'avait déjà fait plusieurs fois. Joan avait l'ouïe fine, il sourit, et lui dit :

"C'est vrai, je ne devrais jamais douter de toi, excuse-moi !"

Le jeune homme se rapprocha ensuite du soldat et lui infligea à nouveau un coup avec sa dague, espérant que ce soit le dernier.
Inconsciemment il imagina que c'était l'homme de l'hôtel qu'il attaquait et que lorsqu'il lui ôterait son casque, ce serait son visage qu'il verrait.

Action de Joan

Attaque le soldat Deepground (pour ne pas changer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 303

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Lun 26 Oct - 21:01


Finalement, ce brouillard sombre était bien pratique ; le soldat n’avait pas réussi à viser convenablement… Même si – sûrement à cause de la poisse. Mais qu’est-ce qu’il détestait ça ! – une balle perdue était passée près, mais alors, très près de Vingt-deux… Bon, certes, il n’avait rien eu, mais bon, ça avait suffi à l’effrayer de plus belle. Il n’osait pas penser ce qui pourrait se passer si l’une d’entre elles l’atteignait vraiment à un endroit où ça ne ferait pas forcément quelque chose de bien. Oh, en y repensant, son bras le faisait souffrir, encore… Ça aurait pu le faire paniquer encore plus, si Hige n’avait pas recommencé ses siennes… Ça commençait à bien faire, ses histoires, ne pouvait-il pas s’assoir plus loin, sur un rocher ou quelque chose comme ça, et attendre que les combats soient finis en restant bien sage ? … Mais le moustachu ne devait sans doute pas connaître la définition du mot "sage"…

Enfin, bref, ce type était désespérant, on dirait bien qu’il désespérait Gilbert, et aussi Joan un peu. Quant au Mage Noir, eh bien… Il hésitait entre désespérer avec eux, ou continuer le combat en ignorant Hige… Mais la deuxième solution semblait tout de même la meilleure, et il préféra opter pour elle… Vingt-deux se concentra donc pour lancer convenablement son sort de foudre sur l’ennemi, sinon, il pourrait malheureusement glisser et lancer sans le vouloir son attaque sur Hige. Remarquez, si ce dernier continuait comme ça, le Mage Noir pourrait bien par inadvertance se tromper de cible…

Après son action, il put constater que le soldat tenait toujours debout… Il était bien solide, en fait. Malgré le sort plutôt puissant qu’avait lancé Vingt-deux à l’instant, il hésitait toujours à continuer à attaquer… Ça ne suffisait pas, là, maintenant ? L’homme qui les attaquait ne pouvait-il pas, par exemple, changer d’avis et s’enfuir en courant ? Ça éviterait à Vingt-deux de faire quoique ce soit en plus… Mais l’ennemi n’avait pas l’air d’avoir cette idée en tête, en plus, le Mage Noir entendit Gilbert leur crier de ne pas le laisser filer sans avoir pu obtenir des informations. Et puis Joan ne semblait pas déterminer à le laisser partir comme ça, non plus.

Il recula de plus belle, et secoua la tête pour se remettre les idées en place ; s’il ne faisait rien, on allait sans aucun doute le remarquer. Du coup, il avait peur qu’on pense qu’il était en réalité avec l’ennemi, qu’il était vraiment dangereux, qu’il fallait l’enfermer pour toujours, ou alors en finir avec lui… En songeant que les personnes ici pourraient penser à ce genre de choses, Vingt-deux manqua de pleurer, mais se ressaisit bien vite ; non, personne n’allait faire ça… En tout cas, pas Joan, et sûrement pas Hige. Gilbert, par contre… Le Mage Noir lui lança un regard craintif, heureusement ce dernier ne le remarqua pas. Il n’aimait pas le majordome, mais si en plus il devait en avoir peur…

Vingt-deux tenta de changer ses idées en regardant à nouveau ses affaires. Les potions étaient de nouveau inutiles pour l’instant, vu que le soldat visait bien trop mal pour leur faire des dégâts, surtout avec la cécité encore active… Les yeux du Mage Noir se posèrent à nouveau sur le caillou, qui trônait fièrement au milieu de toutes les bouteilles de produit curatif. Bon, d’accord, puisqu’il insistait… Mais n’allait-on pas se douter qu’il ne voulait pas continuer à attaquer, en le voyant balancer un caillou ? Mais il n’avait pas le temps de réfléchir, maintenant…

~~~~~~~~~~

Action de Vingt-deux :

Balance son Caillou Magik sur le soldat Deepground °^°


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4911
Age : 26

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Lun 26 Oct - 21:40

Tour 4



Joan: Attaque [Soldat] -94HP
Soldat: Ration de survie [Soldat] +50 -5 MP
Vingt-Deux: Caillou magik [Soldat] -131HP (sacré lancé de caillou!)

Joan: 369/450 HP ; 100/100 MP, Limite Break: Inactif (1 action)
Vingt-Deux: 240/275 HP ; 125/145 MP ; Transe: 5%, DefMorphée, DefGel, DefChaleur (1 action)
Soldat Deepground:  -941HP -30MP, cécité (1 action)[/quote]



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Joan

avatar

Messages : 357

MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   Lun 26 Oct - 23:22

Un coup de couteau en plus, et il était toujours en vie...Joan s'était rapproché de Vingt-deux comptant un peu sur lui pour lui infliger le coup de grâce, après tout il était plus efficace avec sa magie que lui avec sa dague mais, au lieu de lancer un sort le mage lança...un caillou. Joan écarquilla les yeux, il ne comprit pas son geste...
Il n'eut pas le temps de s'interroger d'avantage qu'une nouvelle menace s'approcha à grand pas, une tornade fonça sur lui.

"Merci à la vie ! je suis en vie ! je vous aime mes amis !"

C'était Hige, forcément...qui avait pris le jeune homme dans ses bras.
Sans crier gare, il attrapa aussi Vingt-deux dans son étreinte.
Joan n'arrivait pas à se dégager, il serrait fort le bougre, s'il voulait lui briser les côtes c'était comme ça qu'il fallait faire. Mais quel imbécile, en plein milieu d'un combat, faire un câlin de groupe... et Gilbert qui riait en regardant la scène. Pendant ce temps personne ne s'occupait du soldat qui pouvait les tuer facilement s'il le souhaitait...Mais il n'en fit rien...

Le soldat sortit une petite boite en métal, dont ne sait où...s'assit en tailleur par-terre, ouvrit sa boite et en sortie de quoi manger.
Il pique-niquait. Comme ça...Joan essayait de le voir en se contorsionnant, il remarqua un gros hématome sur son front, le caillou du mage ?

"Oh Vingt-deux, tu l'a très bien lancé ton caillou ! tu vises beaucoup mieux que le soldat..." Et l'autre qui les collait toujours..."ça suffit maintenant !" fini t-il par lâcher en poussant violemment leur assaillant moustachu."Et vous la-bas finissez-le votre oiseau !" à l'adresse du majordome qui rigolait toujours...

Hige ne s'était pas pris une balle dans le pied ?! comment pouvait-il se tenir debout et être aussi vigoureux, ce type n'était pas humain...
Enfin, il s'était dégagé de son emprise il pouvait attaquer le soldat et interrompre son repas...Le soldat était pris au dépourvu, il lâcha son sandwich et n'eut pas le temps de finir sa bouchée.

Action de Joan


Attaque
le soldat Deepground
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le chemin de la Tombe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le chemin de la Tombe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» une plume qui tombe du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Carte du monde-
Sauter vers: