Accueil

Partagez | 
 

 A la capitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4964
Age : 26

MessageSujet: Re: A la capitale   Dim 20 Déc - 18:13

Joan & Vingt-Deux gagnent 150 exp

Joan - 20 Gils



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Vingt-deux

avatar

Messages : 317

MessageSujet: Re: A la capitale   Lun 21 Déc - 0:50


Vingt-deux avait fait mine d’avoir compris les explications de Joan, alors qu’en vérité, il était plus perplexe que jamais… C’était sûr qu’il avait envie de poser plein de questions – pour une fois ! – mais il se retint… Tant pis, au final, ce n’était pas si important de savoir comment ça fonctionnait, si ? Après l’installation dans le train, le Mage Noir put enfin découvrir ce qu’il y avait à l’intérieur de ce sac : des boîtes, contenant vraisemblablement quelques choses à manger… C’était vrai qu’il avait faim, Vingt-deux, son dernier repas datait du matin… Et encore, on ne pouvait pas vraiment qualifier ça de "repas", puisqu’il n’avait presque rien mangé… Mais, sincèrement, en y pensant maintenant, oui, il avait faim, et pas qu’un peu ; il avait très faim ! Il se demanda du coup ce que ça pouvait être, dans ces boîtes…

D’un coup, Gilbert revint, il n’avait toujours pas l’air spécialement content – et puis de toute façon, Vingt-deux trouvait qu’il ne l’était jamais – et le Mage Noir le regarda lui, mais aussi Joan, tandis qu’ils échangeaient quelques mots dans une conversation qui se voudra sûrement jamais amicale, mais finalement, le majordome avait l’air d’en avoir assez et décréta les laisser tranquilles… Le petit mage hocha la tête puis se refocalisa sur son compagnon assis à côté de lui. Vingt-deux ne faisait pas attention aux autres gens dans le train qui le regardaient, en fait il ne les avait même pas remarqués, et il ne fallait pas lui faire penser, sinon il allait stresser tout le long du trajet… Le Mage Noir regarda Joan manger l’une des choses présentes dans la boîte… Puis il en donna une à Vingt-deux, précisant qu’il fallait absolument qu’il goûte…

Le Mage Noir observa cet aliment tout blanc, se demandant bien ce que ça pouvait être… Il lança un regard interrogatif au jeune homme, mais il n’était pas sûr qu’il veuille lui donner plus d’explications que ça… Sincèrement, il restait dubitatif… Mais finalement, il avait bien trop faim pour hésiter bien longtemps, et puis Joan ne voudrait sûrement pas le piéger en lui faisant manger un truc louche, non ? Surtout qu’il en avait mangé un, lui aussi… Allez, à la une, à la deux, Vingt-deux décida de goûter cette chose ! … Et d’un coup, il fit une drôle de tête…

« Ça… ça a un goût bizarre… » commenta-t-il juste après s’en être remis. « C’est quoi… ? »

Il avait entièrement mangé celui qu’il avait reçu ; il n’avait pas trouvé ça particulièrement mauvais, mais ça ne ressemblait en rien à ce qu’il avait déjà mangé… Le petit mage attendait quand même une réponse de Joan, il aimerait bien savoir ce qu’il avait fait manger, quand même… Mais il n’eut pas besoin de recevoir une réponse du jeune homme, puisque soudain, la voix de Gilbert s’éleva :

« C’est du chocolat blanc, ça… »

D’après son ton, il semblait plutôt frustré de ne pas avoir pu en manger plus qu’un… Quant à Vingt-deux… Il affichait une mine déconfite. Comment ça, ça existait aussi en blanc ? Mais… Mais c’était n’importe quoi ! Et Joan devait sûrement savoir ce que c’était depuis le début… Ça devait être pour ça qu’il n’avait pas donné plus d’explications en le donnant au Mage Noir…

« M-Mais… Tu savais ce que c’était et… et tu me l’as donné quand même ! » lança Vingt-deux au jeune homme, le regard mauvais. « Te… T’es méchant ! »

Le petit mage descendit de son siège sans ajouter un autre mot, souhaitant s’éloigner… Puis il vit les personnes assises de l’autre côté qui le regardaient bizarrement… Vingt-deux s’arrêta net, intimidé, puis s’en retourna s’assoir à sa place en poussant un couinement apeuré, à côté de Joan… Non, il n’était pas allé bien loin, finalement… Il afficha une mine honteuse en regardant le jeune homme, puis changea d’avis et croisa les bras, boudeur…

« T-Tu me fais plus ça, hein ? » marmonna le Mage Noir. « Sinon, moi je… je te… euh… tu… t-tu verras ! »

Vingt-deux, maître de l’intimidation ! Non, il n’avait aucune idée de ce qu’il ferait, si Joan l’embêtait avec du chocolat, de nouveau…


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan

avatar

Messages : 383

MessageSujet: Re: A la capitale   Lun 21 Déc - 4:38

Enfin, il mangeait un chocolat ! Bon blanc certes, mais cela comptait quand même, non ?
Mais...comment ça, cela avait un gout bizarre ? Lorsque Vingt-deux lui demanda ce que c'était, Joan ne savait pas quoi lui répondre...
Cela dit...Gilbert venait de s'en charger...

"Non !"
cria Joan.

Si un regard pouvait tuer, le majordome serait décédé à cet instant précis...
Cela dit, une chose étonna Joan, le mage n'avait pas dit que c'était mauvais !

"Mais, tu n'as pas détesté ça, n'est-ce pas ? han ! tu avais des préjugés contre le chocolat ! Tu es comme tous ses gens qui te..."préjugent..." dit-il en jetant un regard glacial à leur voisins qui les regardaient depuis tout à l'heure.

Une seconde...il avait un doute... est-ce que le mot "préjugent" se disait ...? peut-être mais, il jugea ce mot assez...vilain, oh ! il avait un préjugé contre le mot préjugent...Plus important...le mage le boudait à présent, il avait même tenté de partir...encore. Et il le menaçait ?! Joan était blessé.

"Tu...vas partir un jour pour de bon ? Cela fait plusieurs fois que tu t'en vas ou essaye de partir en me laissant derrière...Si tu retournes dans ton monde...Tu me diras au revoir quand même ?"

Le jeune homme était d'un coup très sérieux, cette idée le taraudait depuis un moment déjà. S'il avait d'abord voulu emprunter un portail sans vraiment savoir ce qu'il se passerait se faisant, cela ne l'aurait pas dérangé de repartir avec Vingt-deux pour essayer de découvrir son monde ou un autre. Après tout, il semblait que ses portails menaient à d'autre lieux. Mais...peut-être que le mage ne voudrait pas qu'il le suive ? Et enfin, pour répondre à la "menace" du mage, si on pouvait appeler cela comme ça, Joan ajouta :

"Excuse-moi...Je ne te referais plus le coup." Même s"il en mourrait d'envie...comment pouvait-on ne pas manger de chocolat ? c'était incompréhensible pour lui. "J'avais des guimauves mais, au chocolat aussi et le nougât il n'y a pas du tout de chocolat dedans c'est pour ainsi dire que du sucre mais, si tu n'en veux pas, ce n'est pas grave, Gilbert pourra les manger..."

Pas besoin de le dire une seconde fois le majordome qui s'était soudain réveillé, mais, nulle doute qu'il n'avait jamais vraiment dormi...s'empressa de saisir à nouveau le sac pour avaler une guimauve. Le jeune homme ne s'en souciait pas vraiment à ce moment.
Il éprouvait des sentiments étranges et des plus démesurés ce n'était pourtant pas dramatique ce qui venait de se passer après tout.
Joan souffrait-il du syndrome de l'abandon ? Machinalement, il tenta de porter sa main à sa chaine, mais se rappela soudain qu'il ne l'avait plus. Cross lui manquait tous les jours. Si le mage partait, il serait seul à nouveau et après avoir remis la lettre aux résistants, c'était surement ce qu'il se passerait et que ferait Joan, alors ? Ils avaient passé peu de temps ensemble mais, il savait déjà que ce petit être qui était entré dans sa vie, lui manquerait terriblement.

"Tu devrais dormir un peu, on ne va pas arriver de sî tôt, tu seras fatigué demain sinon. Bonne nuit Vingt-deux." dit-il en souriant.

Il se cala au fond dans son siège, posa sa tête dans sa main et ferma les yeux.
Quand même, manger une guimauve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Art.Selphie/?ref=aymt_homepage_panel
Vingt-deux

avatar

Messages : 317

MessageSujet: Re: A la capitale   Lun 21 Déc - 21:12


Vingt-deux continuait d’afficher un air boudeur, sans prendre le temps de répondre aux questions de Joan ; il n’en avait pas envie, maintenant… Comme il n’avait pas envie de manger autre chose venant des boîtes de ce sac ! Non mais ! Sauf qu’il avait toujours faim, pour le coup… Enfin, après tout, ça, il en avait l’habitude, il ne mangeait pas toujours à sa faim sur Héra, il fallait dire qu’il traînait bien trop rarement dans les villes pour se faire des provisions suffisantes… D’ailleurs, il se posa une autre question ; Joan, lui n’avait pas mangé plus, non ? Il n’avait pas faim ? Ou alors, il avait dû manger quelque chose pendant que le Mage Noir ne regardait pas… Ou peut-être qu’il ne le montrait pas ? Enfin de toute façon, Vingt-deux ne voulait plus parler pour le moment, alors il ne saura jamais…

Tout de même… Il n’aurait pas dû râler sur le jeune homme comme ça. D’accord, il ne trouvait pas ça forcément très gentil, le coup du chocolat blanc, mais bon, voilà, Vingt-deux était toujours vivant après l’avoir mangé, non ? Enfin si ça n’avait pas été le cas, il n’aurait pas eu l’occasion de râler et de bouder. Il fallait le dire ça, quand même. Après, pour ce qui était de partir en laissant Joan tout seul… Non, ce n’était pas vraiment concevable, pour le petit mage ! Il n’avait pas envie de se retrouver sans personne, qui plus est dans un monde qu’il ne connaît pas… D’un côté, s’il avait pu survivre jusque-là, c’était sans doute grâce au jeune homme… Heureusement que c’était lui que Vingt-deux avait croisé en premier, et pas quelqu’un d’autre de plus méchant, comme… Comme Gilbert, par exemple !

Le Mage Noir voulut s’excuser à Joan, mais à ce moment, il constata qu’il dormait déjà… Ou qu’il faisait semblant ! Vingt-deux décida qu’il allait attendre pour lui dire quelque chose alors, il ne voulait pas le déranger, maintenant… Il allait plutôt faire comme lui ; dormir un coup ! Enfin, si le majordome arrêtait de le perturber en se goinfrant avec les chocolats… Le mage lui lança un regard désapprobateur.

« J’ai tout à fait le droit de les manger… » finit par dire Gilbert, tandis que Vingt-deux ne le lâchait pas du regard…

Bien sûr qu’il avait le droit, ça le Mage Noir ne le niait pas, mais bon, voir quelqu’un manger devant lui alors qu’il avait très faim… Ça ne lui plaisait pas trop. Dans tous les cas, ça ne semblait pas trop plaire au majordome, de se faire fixer ainsi… Et puis aussi, c’était plutôt impossible de lire l’expression que pouvait afficher Vingt-deux à ce moment-là pour savoir à quoi il pensait… Puisque, bon, on voyait un peu que ses yeux… Voilà quoi… Gilbert, en voyant qu’il ne le quittait toujours pas des yeux, finit par laisser la boîte tranquille, en allant même la pousser vers le Mage Noir comme pour l’amadouer… S’il avait pu hausser un sourcil, il l’aurait fait à ce moment-là, sans aucun doute !

Finalement, Gilbert devait être comme les autres gens qui regardaient Vingt-deux bizarrement. Ce dernier préféra d’ailleurs ne pas regarder en direction des voisins, pour détacha son regard du majordome pour s’installer plus confortablement et dormir un peu. Le Mage Noir se tortilla, tenta de se coucher – mais il avait peur de donner des coups de pied à Joan – puis manqua de tomber du siège à force de trop bouger. Décidément, il n’allait jamais réussir à dormir… Il regarda Gilbert, qui semblait amusé de ce manège – mais il cessa de sourire quand il vit le regard de Vingt-deux posé sur lui – puis Joan… Il allait finir par le réveiller, s’il continuait de bouger comme ça. Finalement, trop fatigué pour continuer de se tortiller de la sorte, il s’endormit, sa tête reposée contre Joan.



Direction Timber !


PrésentationFiche TechniqueJournal de RPs
couleur paroles : chocolate



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4964
Age : 26

MessageSujet: Re: A la capitale   Mer 23 Déc - 21:09


Joan gagne 50 exp
Vingt-Deux gagne 100 exp


Direction Timber



Merci à Alizée °3°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la capitale   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la capitale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Entrée et tableau de la capitale
» Nou mande la peine capitale pou mouche
» [Athénaïs de Montespan] Méfiez vous des ombres noires d'une capitale endormie...
» Reflexion sur la bidonvilisation de nos mornes
» Marche de Dol Amroth vers la capitale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Deling City-
Sauter vers: