Accueil

Partagez | 
 

 Le continent de la Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1295

MessageSujet: Le continent de la Brume   Sam 18 Juil - 10:38

Edward et Lucina viennent de l'île de Wutaï
=============================
Au final, le monde de Gaïa avait permis à Edward d'apprendre certaines choses, notamment grace à la rivière de la vie dont la composition semblait très proche de celle de la pierre philosophale, et pour cause, elle était toute aussi vivante. Malgré tout, ce monde semblait avoir bien des problèmes à gérer, notamment avec le retour d'un certain Sephiroth qui avait fait un carnage par le passé, mais aussi avec l'arrivée de monstres géants appelés Armes qui risquaient peut être aussi de foutre le bordel... et s'ils avaient espéré profiter un peu de vacances dans un village qui se voulait touristique comme Wutaï, c'était raté! Un village habité que par des voleurs, non merci.

C'est pourquoi ils avaient préféré partir et prendre le portail au Nord de l'île. Après avoir affronté quelques herbes folles, ils s'étaient un peu soignés, même si Lucina était désormais dans un état assez pitoyable avec son kimono tout déchiré... enfin tant pis, il fallait espérer qu'ils arriveraient près d'une ville pour qu'elle puisse se rhabiller. En revanche, sa vue était encore un peu troublée, mais il supposait que ça finirait par passer, même s'il avait récupéré une potion qui pouvait peut être le soigner.

«Je préfère ne pas prendre une potion au hasard comme ça, il faudra que j'étudie sa composition d'abord.» de là, ils se remirent en route pour se diriger vers le Nord.

Une fois à proximité du portail, ils étaient prêts à se tenir la main pour le traverser, mais afin d'être sûre qu'ils ne se lâchent pas, la jeune femme avait préféré le prendre dans ses bras comme la première fois, et vu qu'Edward comptait faire de même, il n'en fut pas surpris et l'enlaça aussi pour bien la serrer contre lui sans l'étouffer. Puis ils sautèrent ensembles, et comme pour la première fois, on aurait dit qu'une force invisible cherchait à les séparer tout en les faisant tourner dans tous les sens. Mais cette fois, Edward savait ce qu'il y avait à voir, donc il gardait plutôt les yeux clos et se tenait surtout prêt à se réceptionner une fois éjecté de la zone!

Ils furent propulsés et il ouvrit les yeux pour voir un ciel plutôt couvert, mais il cherchait surtout le sol et finalement atterrit sur de l'herbe fraîche et humide! Ils roulèrent un peu mais dans l'ensemble, l'atterrissage fut assez calme et il se redressa rapidement en vérifiant que Lucina allait bien. Il posa une main sur son ventre, ça va, son estomac avait plutôt bien supporté le voyage cette fois.

«Tu avais raison, je crois que je commence déjà à m'y habituer.» il regarda autour de lui, mais il ne lui fallut que quelques secondes pour voir l'imposant château qui se dressait non loin de là!

«La vache! Ce château est énorme!!!» mais ce ne fut pas ce qui l'intriguait le plus. En s'approchant légèrement des falaises, il vit qu'ils étaient sur un très haut plateau, bien qu'en fait, il ne pouvait établir sa hauteur exacte à cause d'une épaisse brume qui se trouvait à quelques mètres à peine sous leurs pieds..

«Euh... Lucina? Tu crois qu'il est possible qu'on soit sur un monde qui ressemble en tout point à ce que tu m'as décrit de Héra, mais avec de la brume en plus?» il lui fit signe de le rejoindre, elle avait surement reconnu le château de Lindblum à vrai dire, sauf que voilà, elle avait dit à Edward qu'il n'y avait plus de brume, alors que là, on ne pouvait pas dire que les plaines étaient dégagées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Sam 18 Juil - 14:36

Effectivement, à force, ils s’habituaient aux secousses et sensations dues au voyage par les portails. Et encore, Lucina avait fait un voyage de plus qu’Edward, donc de son côté, elle y résistait encore mieux. Au moins cette fois en arrivant de l’autre côté, ils ne s’étaient pas cognés quelque part ! Ils étaient de toute évidence dans des hauteurs, à proximité d’une chaîne de montagnes et lorsque Lucina se retourna, elle aperçut au loin à l’horizon un immense château, qui ne lui était pas du tout inconnu … Son regard s’illumina d’un coup et un sourire s’apprêtait à se dessiner sur son visage lorsqu’Edward l’appela pour lui montrer l’immense vallée en contrebas. On aurait pu penser que c’était un simple brouillard … mais dans la mesure où il s’étalait partout, Lucina fronça les sourcils.

« La disparition de la Brume était donc temporaire … ? »

Elle n’était pas au courant que la Brume était produite par l’Ifa, et ce qu’était l’Ifa tout court d’ailleurs, donc elle ne pouvait pas imaginer combien c’était plus alarmant qu’elle ne le pensait. En tout cas elle se recula pour faire dos au château et sourit enfin en tendant le bras derrière elle.

« En tout cas, ce n’est pas un monde qui ressemble en tout point à Héra … Je te souhaite la bienvenue sur Héra cher camarade. Et voici le château de Lindblum ! »

Mêlant le geste à la parole, elle fit une révérence tout en gardant l’un de ses bras en arrière pour lui désigner la cité plus loin. Ils y étaient arrivés ! Les voilà sur Héra ! Oui, étrangement, Lucina avait voulu fuir ce monde un temps, et elle était en fait très contente d’y retourner. Non seulement pour tout montrer à Edward mais peut-être aussi tout simplement cette sensation de se sentir chez soi. Lucina se redressa et se tourna vers le château, c’est vrai qu’il était immense.

« Le château est gigantesque car il a une particularité qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. La ville est construite au sein même de ses murs. » Déjà de là, on voyait plusieurs aéronefs qui rôdaient autour de l’entrée de l’aérogare. Une immense porte circulaire sur le bâtiment principal de Lindblum où siégeait le roi Cid. Lucina baissa les yeux un instant. « Le roi Cid est le meilleur ingénieur du Continent en ce qui concerne les aéronefs, c’est lui qui a mis en place les moteurs à vapeur lorsque la Brume a disparu … Je suppose que si elle est vraiment de retour, les aéronefs qui n’ont pas été modifiés peuvent à nouveau voler. »

Ce qui rendrait les voyages beaucoup plus simples mais ce que Lucina ignorait pour le moment, c’est que la Brume ne s’étendait que sur ce continent. Elle attrapa la main d’Edward pour le tirer en direction du château avec un certain enthousiasme.

« Enfin bon, tu vas voir ! Rien à voir avec Spira et Gaïa ! Tu vas voir toutes les espèces qu’il y a en ville, l’ambiance chaleureuse et l’accueil sympathique des habitants, oh et puis, fini de t’appeler « petit gars » comme les autres le disent ! »

Oups, elle préférait lâcher sa main au cas où. Et elle pensa à un autre détail et s’arrêta pour se retourner.

« Oh, au fait, si tu as envie de filmer le château de loin, je te conseille de le faire tout de suite. Ce plateau a l’avantage d’être bien dégagé, mais si la Brume est bel et bien là, tu ne pourras plus le faire par la suite, le paysage sera couvert. »
Revenir en haut Aller en bas
Bahamut
Dragon Admin
avatar

Messages : 4961
Age : 26

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Sam 18 Juil - 21:57

Non loin de la position de nos deux voyageurs, la terre semble avoir laissé quelques traces de brûlures, de sang et autres faits montrant qu'un combat a été livré ici. Mais à cette place se trouve une Super Potion ainsi qu'uns poignée de Gils éparpillées, y en a pour 100 Gils environs!

Libre à nos deux voyageurs de ramasser ce petit butin abandonné ou le laissé là pour les prochaines personnes qui passeront dans le coin, humain ou... monstres?

Libre à vous de savoir qui prend quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff-war-rpg.forumactif.org
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1295

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Lun 20 Juil - 8:54

Ainsi donc, ils étaient bel et bien sur Héra! Sauf que la brume était revenue? Chouette! Edward qui voulait l'étudier, il n'aurait pas à aller fouiller dans les petites grottes ou autres pour espérer en trouver! Malgré tout, ça risquait de rendre les trajets plus simples mais aussi plus dangereux puisque les monstres avaient du revenir en masse!

Toujours est-il que Lucina lui expliqua rapidement la raison pour laquelle le château était aussi grand, la ville était donc à l'intérieur? Fascinant! L'alchimiste suivit le conseil de la jeune femme et sortit sa sphère de son sac pour le filmer tout en avançant petit à petit vers le bâtiment pour donner une meilleure impression de grandeur, puis il l'éteignit et la rangea soigneusement avant de continuer à avancer

«C'est vraiment incroyable! On dirait tellement les châteaux des contes de fée!» et des légendes alchimiques aussi, même si Edward l'ignorait...

Enfin ils se dirigeaient donc vers Lindblum jusqu'à trouver quelques détritus par terre...

«On dirait que des voyageurs sont passés avant nous...» mais ils avaient du être attaqués pour avoir laissé tomber ça. Il ramassa la fiole et la tendit à la jeune femme

«Tu devrais la prendre, moi j'ai l'alchimie pour nous soigner, mais au cas où...» quant aux gils qui traînaient, autant en prendre chacun la moitié... une fois le partage effectué, ils reprirent la route, plus ils avançaient et plus le château paraissait immense jusqu'à ce qu'il ne voit plus qu'un mur gigantesque et qu'il entende le bruit de la foule..

«Ouh! Y'a l'air d'y avoir de l'animation!» il commença à accélérer le pas jusqu'à ce retrouver dans une grande rue avec beaucoup d'animation, et surtout, des gens à l'allure des plus étranges! Heureusement qu'Edward venait de Spira et qu'il connaissait les ronsos, les guados ou encore les hypellos! Car là, il avait affaire à encore plus étranges! Une famille de rats passa à côté de lui et il afficha un large sourire tel un enfant en les regardant! Les petits étaient adorables surtout et pourtant, ils marchaient sur deux pattes, et ils étaient vêtus comme des humains!

Ils le saluèrent en plus poliment aussi l'alchimiste s'inclina rapidement pour faire de même

«B..bonjour!!» ils se mirent à rire doucement, comprenant surement qu'il n'était pas d'ici, mais en tout cas, le jeune homme semblait d'un seul coup rempli d'une excitation nouvelle!

«Il faut que tu me fasses visiter!» dit-il en se tournant vers Lucina, inutile de dire qu'Héra semblait encore mieux que ce qu'il avait imaginé!
================================
Edward laisse la super potion à Lucina et partage les gils avec elle.

Direction: Lindblum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Lun 20 Juil - 12:46

Gains: + 50 exp [Lucina], + 100 exp [Edward], Super Potion X01 [Lucina], + 50 gils [Chacun]

La suite : Lindblum




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oda Khan
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Dim 17 Jan - 16:53


Billy et Oda viennent de Lindblum


Au final, la requête de cet homme ne semblait pas gêner plus Billy que cela, au contraire. Car même si rien ne l'indiquait, l'épéiste était à peu près sûr que cette demande intéressait le tireur. Oda ne pourrait pas expliquer comment, mais il le savait, c'était tout. Puis bon, si c'était vraiment quelque chose qui avait l'air de s'être déjà produit plusieurs fois, alors il fallait cela devait se montrer intéressant. Pourquoi juste que des jeunes filles d'ailleurs ? Plus il y réfléchissait, plus le Gi ne trouvait pas de réponse à ce problème. Toujours est-il que Billy semblait d'accord pour s'occuper de cette affaire, donc Oda indiqua au père éploré – un certain Gilbert Guile – que le duo se chargerait de retrouver sa fille. Gilbert indiqua où le trouver quand tout cela serait terminé, bien qu'Oda n'ait vraiment aucune idée d'où sa maison se situait dans l'immense cité où ils étaient actuellement. Le temps de remercier encore une fois les deux jeunes de Gaïa, monsieur Guile laissa Oda et Billy tranquillement discuter à la serveuse, qui venait d'être interpellée par Billy.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Billy n'y allait pas par quatre chemins. Il exposait le plan auquel les deux hommes avaient pensé sans se concerter, tout en insistant bien que cela pouvait se montrer dangereux. Au début, elle hésita, ce qui semblait être normal après tout. Mais elle finit par accepter, allant discuter avec son patron pour pouvoir suivre les deux hommes dans leur quête. Oda arqua un sourcil devant cet entrain, qui lui semblait être trop peu commun pour chercher quelque chose qui faisait disparaître des personnes mystérieusement. Cela dit, elle était consciente des risques, qu'elle ne viennent pas se plaindre après. Alors que le trio se leva, Billy interpella Gilbert, qui était resté noyer sa peur au comptoir, afin de lui demander vers où se situait la forêt. Et plus ça allait, plus l'idée d'acheter une carte se faisait ressentir. Mais comme la serveuse avait l'air de savoir où c'était, le Gi lui faisait confiance pour les mener à bon port. Une fois sortis, Billy demanda quelles matérias avait Oda.

"Mmh... J'ai une matéria Restaurer et une matéria Sentir. Ah, et une matéria Couverture, aussi."

La jeune femme semblait être déroutée par ces termes, mais Oda jugea que cela ne valait pas la peine de lui expliquer tout dans le détail, donc il indiqua juste qu'il s'agissait de chose aidant au combat. Si sur Héra il n'y avait pas de matérias à l'état naturel, alors il y avait peu de chances qu'elle en entende parler quand la quête serait terminé, après tout. Billy lança une petite pique à Oda, qui ne répondit que par un petit sourire de défi. Au moins, ça ne serait pas forcément calme entre les deux de Gaïa, et déjà Oda se fixait comme objectif d'abattre plus d'ennemis que Billy. Chacun son domaine de compétition, comme on dirait. Le tireur en profita pour demander d'où venait Oda. Ce dernier lui aurait bien dit qu'il était un Gi, mais cela n'était pas du tout une bonne idée au vu de l'histoire. Pas question de lui dire qu'il vient des steppes non plus, car les nomades y vivant n'étaient pas bien vus non plus. Au final...

"Costa Del Sol. Et toi ?"

Le groupe avança donc sous la direction de la jeune femme. Heureusement qu'elle connaissait le coin, car Oda était certain qu'il aurait pu se perdre tout seul dans cette région. Une fois arrivé à la lisière de la forêt, Oda demanda à ce que le groupe s'arrête avant d'aller plus loin. Un petit point sur la stratégie à adopter ne ferait pas de mal.

"Je propose qu'on laisse mademoiselle entrer dans la forêt, cueillir des fleurs et des plantes, tandis que Billy et moi on reste derrière ; pas trop loin pour pouvoir quand même agir, mais suffisamment éloignés pour qu'on ne fasse pas fuir ce qui fait les enlèvements. Aussi, il faudrait qu'on essaye de se dissimuler un peu avec Billy et qu'on agisse de manière discrète pour ne pas se faire repérer. Vous en pensez quoi ?"

Après tout, le plan tenait la route. Mais si la serveuse ou le tireur avaient une autre idée, alors c'était le moment d'en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Billy Blushield
Fugitif & Garde du corps
avatar

Messages : 198

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Jeu 21 Jan - 20:46


Cette idée ne tentait pas énormément Billy. Casser la gueule à un monstre à des bandits, ça ne le dérangeait pas mais la jeune femme risquait sa vie en quelque sorte, et s'ils n’étaient pas de taille face à cette menace, comment pourrait-il se racheter ? S'il arrive à la sauver rapidement avec Oda, ce pourra être déjà bien mais s'ils traînent pour une raison X ou Y, comment faire ? Si la jeune femme subissait mille et un sévices avant de mourir ? Si la fille du type n'était déjà plus de ce monde, l'annoncer au père ne serait pas le plus simple à faire... Enfin bon, il évitait quand même de broyer du noir et d'être pessimiste, il fallait voir la vie autrement et agir rapidement pour aller faire leur job et devenir en quelque sorte des héros auprès de cette fille, du père et de la serveuse. Non pas que ce soit le but rechercher de l'ancien soldat mais c'est toujours mieux d'être vu d'un bon œil qu'avec méfiance.

Faisant un brin de stratégie avant d'arriver sur le lieu, il constatait qu'Oda avait au moins une matéria en cas de blessure, une capable d'en savoir plus sur l'adversaire et enfin une matéria pour protéger les autres. Billy était résistant, il n'en avait pas vraiment besoin pour le moment mais si jamais il y avait une ou des filles à protéger durant le combat, c'est sûr que ce genre de chose serait le bienvenu. Avec les siennes, cela ferait toujours un bon point stratégie pour peu que leur adversaire soit sensible à la glace ou au poison déjà. Ou même à l'épée ou aux balles. Voici un de leurs plus grands mystères pour le moment, Qui était leur adversaire ? Billy voyait mal un monstre se la jouer serial killer en ne ciblant qu'un genre de personne exclusivement. Il pensait plutôt avoir affaire à une ou des personnes mal intentionnées. Il voyait surtout le bandit type, pas très beau, ne pensant qu'à l'argent, voulant demander une rançon aux parents de la fille pour se faire plein d'argent mal acquit. Mais il verra, qui sait qui sera leur adversaire ? Continuant aussi à bavarder pour en apprendre l'un sur l'autre, il pouvait donc savoir qu'Oda était de Costa del Sol, c'est vrai qu'il avait l'air un peu plus bronzé que lui.

« Moi c'est Junon, j'y ai grandi là-bas. »

Il était né à Midgar amis avait grandi dans la ville qui avait la Sister Ray. Enfin, il ne comptait pas raconter sa vie non plus, maintenant qu'il savait pour lui, il se disait qu'il ne devait pas savoir pour Billy et son histoire, c'est toujours ça de bon même s'il restait quand même sur ses gardes. Une fois sur place, Oda proposa un plan qui allait à Billy, il n'avait rien à redire en espérant que la menace ne soit pas dans leur dos sinon ça pourrait partir en sucette.

« Ça me va. »
« Moi aussi. Mon sort est entre vos mains à tous les deux. »

C'était donc à eux de faire en sorte que tout soit parfait. La fille s'avançait entre les arbres, les deux gars surveillaient la jeune femme quelques arbres plus loin faisant en sorte de toujours l'avoir en vue, qui sait quel genre d'ennemi ils vont affronter ? Un ? Deux ? Monstre ? Non sûrement un bandit, Billy voyait ça. Après tout, pourquoi ce ne serait que des filles qui disparaissent ? Des jeunes filles en plus. Ça veut dire que les vieilles n'ont rien à craindre ? Et les hommes ? Les petits ou les vieillards ? Tout cela restait trop précis ou vague au contraire pour imaginer qu'un monstre soit derrière tout ça. De temps en temps il gardait un œil sur Oda, restait caché à travers les arbres et buisson, se penchant pour rester caché au maximum en continuant de guetter la jeune femme. Il faisait attention où il mettait les pieds, évitant de mettre les pieds là ou il ne fallait pas, le moindre craquement, le moindre bruit pourrait avertir les méchants de leur présence et tout faire foirer alors... prudence. Son arme à la main, il s'apprêtait à viser, voire même à tirer si la situation devient dangereuse. Il ne voulait pas que cela tourne au vinaire... Allez mec... montre ta sale bobine que Billy se fasse une joie de retirer l'air pervers de ton visage et te fasse chier dans ton froc en se rapprochant de toi... Allez, viens...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1144
Age : 25

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Dim 24 Jan - 16:50



La patience allait récompenser ces deux hommes qui avaient attendu depuis bien longtemps l'étrange évènement dont ils allaient être témoin. Ce ne fut qu'en début de soirée que les choses commencèrent à s'animer dans la forêt. Des petits bruits de pas se faisaient entendre de tous les côtés, les "bandits" en question rodaient autour et malheureusement pour eux les trois personnes étaient encerclées sans la possibilité de pouvoir s'échapper, mais ce n'était sans doute pas dans les habitudes de ces deux hommes de partir en laissant leur "appât" offert sur un plateau.

Éclairés par la lueur de leur lanterne deux petits êtres apparurent se mettant entre la jeune femme et les deux hommes surgirent des fourrés. Le reste de la troupe des petits bonhommes verts en profita pour s'emparer discrètement de la jeune femme qui hurlait de peur laissant entendre que les deux mercenaires avaient tout simplement échoué dans leur mission. Les petits êtres capuchonnés disparurent avec la fille loin dans la forêt la menaçant avec leur petit couteau de cuisine dans leur autre main.

Voilà les deux hommes dans de beaux draps, pour forcer le passage ils devraient mettre une raclée à ces petits brigands. Allez savoir si armés de leur ustensile de cuisine les petits êtres n'allaient pas dépecer la jeune femme dans un coin plus tranquille. Est-ce que Billy et Oda arriveraient à rattraper ces kidnappeurs à temps ?

Deux Tomberry vous barrent la route !



Note Combat:
 


Shiva aime les sushi.



Dernière édition par Shiva le Dim 24 Jan - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oda Khan
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Dim 24 Jan - 20:35


Billy semblait pas mal réfléchir lors de la route. Oda s'en fichait un peu, sauf si ces réflexions concernaient leur mission. Après tout, le Gi voyait cette mission très simplement : on arrive, on rigole, on repart. Et entre temps, on tape les ravisseurs potentiels. Après tout, ils n'étaient pas à l'abri que la fille de Gilbert se soit juste perdue en forêt comme une grande. Même si ça semblait idiot dans un premier temps, il fallait penser à tous les types de scénarios possibles. Lorsque la discussion porta sur les origines de chacun, Oda apprit que son collègue était de Junon. Le Gi se rappelait très bien de cette ville de métal. Il l'avait détesté : la nature y était que trop peu présente, et la surabondance de soldats ou autre l'oppressait plus qu'autre chose. Définitivement, Oda ne voulait pas y retourner un jour, ou alors le plus tard possible. Mais bon, on ne choisit pas là où l'on grandit, donc Oda passa sur les origines de Billy pour se concentrer à nouveau sur la mission.

Le plan qu'il avait proposé n'était pas exempt de failles, cela était clair. Mais au vu des moyens qu'ils avaient, c'est ce qui semblait être le mieux aux yeux d'Oda. Billy indiqua que cela lui allait. Après tout, il serait capable de tirer si besoin est,la forêt ne semblait pas si dense que ça. La serveuse accepta le plan aussi. C'était tout à son honneur, elle avait choisit de s'embarquer dans cette affaire après tout. Et ainsi la traversée des bois commença, Oda se concentrant plus sur les bruits de la forêt que sur ce qu'il pouvait voir. Non pas que sa vue déclinait, mais il faisait plus confiance à un bruit qu'à ce qu'il pourrait voir. Sur ce nouveau monde, on n'était pas à l'abri que ce bois fasse voir des mirages à ceux qui s'y trouvait, après tout. Billy semblait être à cran, et Oda avait bien peur que ça fasse tout foirer. Le fait qu'ils s'entendent bien et viennent du même monde ne voulait pas dire qu'il lui faisait entièrement confiance.

Pendant de longues minutes, rien ne se passa. Le temps passa, l'après-midi céda la place à un ciel rougeoyant avant que la nuit commence à s'installer. Oda perçut un bruissement qui n'était pas ceux que le groupe avaient fait. Mais le temps qu'il cherche d'où ça venait, des lanternes devinrent visible et la serveuse hurla de peur. Mince, ils n'avaient rien vu venir. Ils avaient affaire à des brigands, donc ? Un Keeeeeh se fit entendre, et pour une fois Oda espéra de tout son coeur que son ouïe le trompait. Mais la lumière de la lanterne éclaira un visage vert, sans rides, aux yeux jaunes. Le Gi n'en avait entendut que dans les légendes, mais il savait tout de suite à quoi il avait affaire. Il ne fallait pas perdre de temps, deux de ces ennemis vinrent barrer le chemin entre la serveuse et les deux hommes.

"Billy ! Il faut faire vite ! Si je me trompe pas, c'est des Tomberry !", dit-il alors que son calme habituel avait quitté son visage devenu blême. "Il faut qu'on se concentre sur un d'entre eux en priorité !"

Si les légendes des steppes étaient vraies, alors les Tomberry étaient des monstres qui étaient d'une puissance prodigieuse, et donc des adversaires terribles à affronter. Oda pointa un des Tomberry, avant de se préparer à le Sentir. Si les Tomberry de Héra avaient une quelconque faiblesse, alors il le saurait très vite.

Actions de Oda :
- Sentir sur le Tomberry A
- Malédiction Gi sur le Tomberry A

Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Billy Blushield
Fugitif & Garde du corps
avatar

Messages : 198

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Jeu 28 Jan - 20:07

Cette mission semblait à la fois facile et plutôt compliquée. Facile car la tâche n'était pas très compliqué – mettre une dérouillée à quelques bandits ou monstres dans le coin – mais pas facile car justement ils ne savaient pas à qui ils avaient affaire. Justement, le fauteur de troubles pouvait bien être bien plus fort qu'eux mais surtout, il n'y avait pas que les deux hommes dans cette affaire. Cachés dans les buissons, les deux hommes regardaient attentivement la jeune femme, cherchant à trouver la moindre piste concernant cette affaire. Pour le moment, rien. Il n'y avait que le silence pour leur tenir compagnie et de plus, la jeune femme tournait en rond pour le moment, sans savoir quand le coupable va se montrer. Serait-il possible que ce dernier ai pris la fuite ? Ou bien les ravisseurs n'avaient pas envie de se montrer en supposant qu'ls avaient été repéré ? Comment savoir ? Les heures passaient doucement, l'après-midi coulait simplement pour laisser place à la nuit. Cette mission était-elle un échec du coup ?

Non... mais oui aussi. Billy commençait à perdre espoir mais dans la nuit les monstres arrivaient enfin pour pointer le bout de leur nez... s'ils en avaient un. Tous les deux furent surpris autant que la serveuse qui venait de crier, se disant qu'ils n'ont pas été assez attentifs, ils voulaient y allez pour rectifier le tir mais voilà, malgré les faibles lumières dans la nuit, indiquant la position des ravisseurs, deux autres lumières se faisaient entrevoir à leurs côtés. Une embuscade ? Il faut croire que oui et bien que Billy pensait avoir affaire à des hommes malveillants, il faut croire que c'était surtout des monstres derrière cette histoire. C'était étonnant mais il semblerait bien que ce soit le cas... La faible lumière des lanternes montraient un petit visage vert et lisse, des yeux jaune aussi éclairé que leur lanterne alors qu'un couteau se dessinait dans leur autre main pour leur faire face.

« C'est qui ses cons ?! »

Billy en avait peut-être déjà entendu parler, lors de rumeurs ou d'histoire pour faire peur aux petits mais il s'agissait bel et bien de deux Tomberrys. Petit et vert, une lanterne et un couteau, c'était bien eux. Billy avait son arme à la main, il était prêt à s'en servir pour se frayer un passage et venir jouer les preux chevaliers en sauvant la bonne dame mais avant de faire ça, il faut leur passer sur le corps. Et malgré les apparences, cela ne sera pas aussi facile. Oda semblait connaître ces deux monstres et confirma son idée, des Tomberry donc ?

« Ok, on se charge du premier, celui qui me fait face ! »

Pas un ordre, une simple recommandation. Son arme chargé, il était temps pour Billy se voir s'il n'avait pas rouillé depuis cette histoire d'araignée géante avec Ruby... Ha ces saletés de grosses bestioles ! Bon, quand faut y aller, faut y aller !

Actions de Billy :
- Glace (Tout) [Tomberry A-B] 4 mp (me semble que ça coûte une sort malgré le nombre d'adversaire...)
- Bio [Tomberry A] 8 mp
- Attaque [Tomberry A]
- Coup de crosse [Tomberry A] (après Oda) 5 mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1144
Age : 25

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Jeu 28 Jan - 20:42

Tour 1


Billy > Utilise Glace sur les ennemis, Coup Critique ! Billy [-4 MP], Tomberry A [-326 HP], Tomberry B [-326 HP]
Oda > Utilise la matéria Sentir sur Tomberry A
Billy > Utilise Bio sur Tomberry A, Billy [- 8MP], Tomberry A [-204 HP]
Tomberry A > Utilise Rancune Totale sur Billy, raté !
Billy > Attaque Tomberry A [-182 HP]
Tomberry B > Utilise Rancune Total sur Billy, raté !
Billy > Utilise Coup de Crosse sur Tomberry A, Billy [-5 MP], Tomberry A [-182 HP], folie raté !
Tomberry A est KO !
Oda > Utilise Malédiction Gi sur Tomberry B, Oda [-5 MP], Tomberry B [-79 HP]




Billy : 399/399 HP, 105/122 MP
Oda : 172/172 HP, 51/56 MP
Tomberry A est KO.
Tomberry B : -405/ ??? HP, ???/??? MP


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oda Khan
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Dim 31 Jan - 19:15


Une question hantait Oda alors que les Tomberry s'étaient montrés : avaient-ils suivit les trois humains depuis qu'ils étaient entré dans la forêt ? Car dans ce cas là, la situation pouvait être pire que ce à quoi ils pouvaient s'attendre. Les légendes parlaient de monstres terribles, qui accumulaient une haine implacable qui se propageait à l'ensemble des Tomberry. Mais pour l'heure, il fallait combattre ces monstres. Le Gi ne savait pas s'il s'agissait de Tomberry qui avaient enlevés la jeune serveuse, mais il fallait qu'ils récupèrent l'appât le plus vite possible. Qui sait ce que des Tomberry pouvaient faire à des femmes humaines ? Encore, des brigands, ça serait passé, Oda saurait ce qu'ils auraient pu faire ou demander dans les grandes lignes, mais des monstres qu'il ne connaissait que par des légendes ? À moins que... Non, Oda ne voulait pas y penser pour l'instant. Billy semblait ne pas connaître les Tomberry, tout à son honneur. Mais il était d'accord pour se concentrer su un plutôt que l'autre.

Billy commença avec un sort de glace qui toucha ses deux opposants. Une matéria Tout ? Tant mieux, ça serait utile. Oda préféra tout d'abord sentir son ennemi, afin de savoir s'ils avaient une faiblesse particulière à un élément ou même leur niveau de vie. Au final, pas de faiblesse, mais Oda sentit que Billy avait fait bien mal aux Tomberry avec son sort. Billy renchérit en lançant un bio sur son ennemi, qui tenta une attaque étrange. Tant mieux pours les deux hommes de Gaïa qu'elle n'ait pas touchée. Une balle partit ver le premier Tomberry, avant que son collègue tente de faire pareil, sans plus de succès que la cible des deux hommes. Oda commença à incanter une malédiction ancienne, qui se transmettait de Gi en Gi.

On pouvait apparenter ça à du vaudou, mais ce sortilège n'avait pas son égal pour affaiblir un ennemi en pleine santé. Avant qu'il ne close ses yeux pour se concentrer, il vit que Billy s'était jeté sur un Tomberry pour lui asséner un coup de crosse, qui mit sa victime hors d'état de nuire. Tant mieux, le combat serait simplifié. Oda ouvrit donc les yeux sur l'autre Tomberry, et lui lança sa malédiction. Une fumée noire se rassembla derrière le montre, comme une main noire, et vint serrer le Tomberry qui lança un Kehiiii de douleur.

"Il va pas tarder à mourir.", dit-il à l'attention de Billy. "Si tu veux plus tard, je te dirais ce que je sais sur les Tomberry ! Mais faut faire vite là !"

Actions de Oda :
- Attaquer sur le Tomberry B
- Attaquer sur le Tomberry B
Revenir en haut Aller en bas
Billy Blushield
Fugitif & Garde du corps
avatar

Messages : 198

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Mar 2 Fév - 20:02


Oui, la situation pressait face à ces deux monstres verts sortis de nulle part. Billy s'attendait à tomber sur une bande de brigands ou même un type en particulier comme une sorte de tueur/kidnappeur mais des monstres... franchement c'était bizarre mais pas le temps pour ça, il se ressaisit pour mieux passer à l'action mais une chose à la fois. D'abord se débarrasser d'eux, ensuite il verra pour rattraper la jeune serveuse à vitesse grand V ! Quitte à se la jouer animation Wutaïenne et bondir dans les arbres de branche en branche comme leurs ninjas. Son arme chargé, une petite lueur bleue se fit remarquer au niveau de la crosse, alliée à une autre lueur verte, même si sa main venait la cacher partiellement et il tira une seule balle qui se scindait en deux pour venir geler partiellement les deux monstres. Ils semblaient avoir bien morflé, pratique en effet mais unique pour le moment, sa matéria ne lui autorisait qu'une seule utilisation pour l'heure.

Oda la jouait plus fine en usant de sa matéria pour déceler leur point faible, leur niveau ou autres informations pratiques. Billy n'attendait pas vraiment un rapport de la situation mais si après ce premier assaut, ils sont toujours plantés devant eux, ce serait bien de savoir si ça va durer encore longtemps ou non ? Une autre lueur verte se fit voire alors qu'il pointait son arme sur l'un des Tomberry mais pas de double tir cette fois, pas plus que ce n'était pas de la glace cette fois mais du poison. Le tir provoqua une petite fumée verdâtre autour de la cible mais rien à signaler, pas d'empoissonnement ? Dommage, ça aurait pu les aider un peu. Le monstre tentait quelque chose en agitant sa lanterne en direction de Billy mais rien ne se passait ? Tant mieux. Qui sait ce qu'il aurait pu lui faire ?

L'ancien soldat lui tira simplement dessus mais malgré l'accumulation de blessure, il tenait encore debout le bougre, tss ! Le second imita son copain mais là aussi, rien ne se produisait ? Ouf dans un sens.  Courant vers le plus amoché des deux, Billy se pencha dans sa course pour lui donner un coup de crosse sur le crâne et soit il était assommé, soit il était vaincu, l'un comme l'autre, ils vont avoir la paix durant un petit moment.

« J'vais vous apprendre à me chercher des noises. »

Le chevelu qui lui servait de partenaire venait à user d'un drôle de tour pour qu'une main agrippe le Tomberry restant pour un peu le faire couiner. Bon, il ne restait qu'un seul Tomberry à présent, si deux matérias et deux attaques physiques ont été suffisantes pour le vaincre, sachant qu'il a déjà bouffé une matéria et une attaque de la part d'Oda, ça devrait faire une matéria avec deux attaques physiques, plus ou moins ? Oda commençait déjà à lui parler du fait qu'il n'allait plus tarder à y passer, lui donnant presque des ordres...

« Ouais, je l'avais deviné ça, concentrons-nous simplement sur lui pour lui foutre sa raclée ! »

Et il va prendre cher le petit bonhomme vert ! Pas de temps à perdre avec lui, faut vite retrouvé la fille avant qu'il ne soit trop tard...

Actions de Billy
- Glace [Tomberry B] 4 mp
- Attaque X3 [Tomberry B]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva

avatar

Messages : 1144
Age : 25

MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Mar 2 Fév - 22:00

Tour 2


Billy > Utilise Glace sur les ennemis, Billy [-4 MP], Tomberry B [-306 HP]
Oda > Attaque Tomberry B [-80 HP]
Tomberry B est KO !


Billy : 399/399 HP, 101/122 MP
Oda : 172/172 HP, 51/56 MP
Tomberry A est KO.
Tomberry B est KO.



Bilan


Bonus Parrainage Oda utilisé (1/3).

Billy gagne 200 points d'expérience.
Oda gagne 400 points d'expérience.

Billy reçoit 400 AP.
Oda reçoit 800 AP.

Billy obtient 1513 Gils.
Oda obtient 3026 Gils.

Billy reçoit les objets suivants : Peridot, Ether.
Oda reçoit les objets suivants : Peridotx2, Etherx2.

Billy gagne 150 points d'expériences RP (+50 à rajouter).
Oda gagne 150 points d'expériences RP (déjà distribué).



Quête

Malheureusement, les tomberry avaient pris la fuite et étaient déjà bien loin. Les deux hommes se retrouvaient là, plantés dans cette forêt éclairée par la lune. À eux de voir s'il voulait tenter de secourir la jeune femme si cela était encore possible. Si vraiment le souhait des deux jeunes mercenaires était de sauver la serveuse, ils pourraient suivre tout un chemin d'indices laissé aussi bien par les tomberry que la jeune femme. Tout cela semblait mener vers une grotte. Que voulaient faire ces mercenaires ? Suivre la trace des kidnappeurs ou en profiter pour se défiler ?


Shiva aime les sushi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oda Khan
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   Lun 8 Fév - 22:17


Le combat semblait plutôt bien se dérouler alors que les adversaires des hommes de Gaïa étaient des monstres de légende. Les Tomberry avaient une terrible réputation sur leur monde, et Oda commença vraiment à se demander si c'était aussi le cas sur Héra. De même, est-ce que les histoires à propos de la Rancune étaient vraies ? Pour l'heure, il fallait rattraper la fille qui avait disparue. Le militaire de Junon semblait avoir dit quelque chose à propos de noises au Tomberry qu'il venait de terrasser, mais est-ce que ce dernier comprenait seulement le langage humain ? Au final, ces monstres verts soulevaient plus de questions à leur égard que des réponses dont le duo avait désespérément besoin. Le combat semblait bien plus proche de la fin qu'autre chose, et il fallait se concentrer sur la serveuse et ses ravisseurs.

Lorsque Oda indiqua que le second Tomberry allait finir par tomber, Billy indiqua de se concentrer sur le petit bonhomme vert pour en finir au plus vite. Il fallait pas s'énerver comme ça, Oda n'avait juste fait que transmettre des informations. S'il continuait comme ça, Billy allait très vite baisser dans l'estime du Gi. Toujours est-il que cela était vrai : ils en auraient vite fini. Billy lança à nouveau un sortilège de glace qui frappa le petit bonhomme vert de plein fouet, et malgré son cri de douleur et son état de faiblesse évident, il tenait encore debout. Oda décida donc de se ruer vers le Tomberry et de lui asséner un coup d'épée afin de l'approcher de la mort. Au final, les dents en obsidienne du sabre eurent raison du monstre, qui s'effondra au sol et disparut en laissant sa lanterne.

Le Gi ramassa des petites pierres et les Ethers lâchés par les Tomberry, s'assura que Billy fut prêt à reprendre la course, puis se dirigea vers l'endroit où ils avaient vu pour la dernière fois la serveuse. La trace des ravisseurs était facile à suivre : les plantes étaient visiblement écrasées sur le passage des monstres, et il devait sûrement y avoir d'autres traces. Mais dans le noir, impossible d'y voir plus loin. Après un instant de réflexion, Oda prit la lanterne qui traînait au sol, rassembla hâtivement quelques brindilles et sa pierre à silex, avant de faire un feu. À l'aide des flammes, il alluma la bougie à l'intérieur de la lanterne du Tomberry, puis indiqua à Billy qu'ils pouvaient partir. Les signes du passage des Tomberry furent nombreux : traces de couteaux, plantes écrasées, et même un morceau des vêtements de la serveuse. Tout cela mena le duo de Gaïa jusqu'à une grotte peu accueillante au bout de quelques minutes.

"Hum... On entre dedans ?", dit Oda à l'attention de Billy sans se détourner du gouffre béant. Mais la réponse semblait évidente s'ils voulaient récupérer la jeune femme. Une idée passa à travers l'esprit d'Oda, qui tourna son regard vers son coéquipier.

"Et au fait, on peut essayer de récupérer des couteaux de Tomberry ? J'ai entendu dire que beaucoup de cuisiniers aimeraient avoir ces armes pour faire de la cuisine."

Seulement... Ces Chefs étaient-ils au courant que ces couteaux peuvent avoir tué tout et n'importe quoi... ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le continent de la Brume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le continent de la Brume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le continent de la Brume
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?
» La Dame de Brume
» Le Continent des hommes poissons [Ciné/Critique]
» Rp sur le continent interdit [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Héra :: Carte du monde-
Sauter vers: