Accueil

Partagez | 
 

 Sur l'océan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Jeu 7 Mai - 15:30

C'est vrai que Lucina n'était peut être pas habituée aux propriétés des objets de Spira! Elle allait vite pouvoir s'en rendre compte, si tant est qu'Edward s'en serve autrement que via l'alchimie.
«En fait, beaucoup d'objets sur Spira sont des concentrés de magies... ils contiennent d'infimes quantités de furolucioles, ce qui permet d'exploiter un certain pouvoir. Et rien que dans cette simple écaille, on peut sentir le pouvoir de l'eau.» il rangea soigneusement l'écaille en question pour qu'ils puissent se battre. Lucina avait réussi à diminuer la force de l'ennemi, à voir si elle allait aussi réduire sa vitesse à présent, ou passer à l'attaque?

Vu que le Remora ne semblait pas opposer de résistance au feu, elle semblait surtout déterminée à tenter leur nouvelle technique, aussi le jeune homme continua de s'entraîner à maîtriser le feu pour perfectionner cette capacité combinée. Il usa de l'alchimie pour créer une nouvelle boule de feu qui fila dans un premier temps vers l'ennemi, ensuite il se tourna vers Lucina, prenant une profonde inspiration, il la regarda avec une certaine intensité


«Allez, c'est parti! Surtout prends ton temps, je te l'ai dit, il est lent, lui...» le jeune homme prit une nouvelle inspiration et se concentra donc pour enflammer l'épée de la guerrière, pour le reste, c'était à elle de jouer! Il pouvait voir qu'elle se concentrait aussi jusqu'à foncer sur l'ennemi pour lui asséner un bon coup de sa lame enflammée! Le résultat fut plutôt sympa, même s'il fallait se demander si c'était plus efficace que ses techniques habituelles...

Problème, elle était un peu fatiguée après avoir du se concentrer ainsi, et le remora n'ayant pas du tout apprécier de se faire brûler à deux reprises la chargea de toute sa force! Heureusement que cette fameuse force avait été affaiblie plus tôt, si bien que la jeune femme ne s'en sortait pas trop mal...

«Hey! Ça va aller?» il s'approcha d'elle malgré tout pour s'assurer de son état avant de joindre ses mains pour créer une nouvelle boule de feu qui alla embraser l'ennemi... tout ça avait fait grimper son taux d'adrénaline en flèche, sauf qu'il était hors de question qu'il déploie sa plus puissante technique sur ce bateau! Créer un canon avec le pont le ferait couler! Dommage...

«Allez on continue... essaie de voir si tu ne peux pas le ralentir un peu?» ça lui permettrait d'attaquer plus souvent peut être? Lui allait continuer de créer du feu puisque c'était ce qui faisait le plus mal à l'heure actuelle, tout en lui consommant le moins d'énergie. Quoi qu'il pourrait peut être utiliser l'un de ses objets? Allez, juste pour montrer à la jeune femme...

«Tiens regarde, c'est l'un des trucs que j'ai volé sur un monstre dans la Plaine Foudroyée...» au moins là, elle aurait carrément une démonstration!

=====================
Edward utilise Globe électrique sur Remora
Edward lance Brasier sur Remora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sur l'océan   Jeu 7 Mai - 17:06

Espérons que cet adversaire n’oppose pas trop de résistance. N’oublions pas que Lucina était malade plus tôt, et les deux amis sortaient d’un entraînement qui les avait déjà fatigués. Alors un combat en plus, s’il est rude, dire qu’ils seront crevés sera un euphémisme. Le feu ne présentant pas vraiment une gêne face à cet adversaire, Edward continuait d’en utiliser pour blesser et affaiblir la créature aquatique … C’était aussi le moment pour eux de mettre à profit leur entraînement ! Tant pis si Lucina ne faisait pas plus de dommages qu’avec une de ses autres techniques, le but étant surtout de maîtriser cette compétence en duo en conditions réelles de combat. Elle tourna les yeux pour croiser le regard de son camarade et hocha la tête d’un air entendu et déterminé.

Bien ! Edward embrasa l’épée de la jeune femme, en se servant toujours de l’énergie de cette dernière pour ce faire, et elle, elle contrôlait la trajectoire. A force de l’avoir fait tout à l’heure, elle avait une meilleure symbiose avec les flammes mais tout de même, il fallait qu’elle n’oublie pas un point essentiel : quoiqu’il arrive, ne pas céder à la panique si elle voit l’adversaire lui foncer dessus ! Et dans ce cas, si elle ne voulait pas lui laisser une chance de la charger … C’était d’y aller la première ! Prenant une profonde inspiration, la guerrière se précipita vers sa cible en réussissant à maintenir correctement le feu, et elle réussit à le blesser autant que de le brûler ! Yes ! Le feu disparut et elle recula de quelques pas, elle était bien contente d’avoir réussi, mais n’afficha pas un air enthousiaste pour autant. Il fallait rester concentré sur le monstre et le surveiller.

« J’imagine que ce sera plus efficace sur un monstre vulnérable au feu, mais au moins … nous savons que nous pouvons y arriver ! »

A voir aussi ce que ca donne sur un monstre plus vif, plus rapide et plus habile. Bref, le Remora n’avait de toute évidence pas apprécié de se faire griller à plusieurs reprises, si bien qu’il prit un certain élan, faisant demi-tour d’abord en se retournant pour prendre de la distance … puis il « nagea » à toute vitesse vers la jeune femme pour la percuter de plein fouet ! Mais il avait baissé la tête de sorte à ce que ses cornes ne la touchent pas … Etrange, que cherchait-il à faire, s’il voulait être plus efficace, il aurait dû la perforer non ? Bref, dans tous les cas, ca ne faisait pas du bien mais elle pouvait tenir le coup, elle fit signe à son camarade que ca allait lorsqu’il vint s’assurer de son état. Ce qu’elle ne comprenait pas – et ne savait pas – c’était que cette charge particulière jouait directement avec la vitalité de la jeune femme. Ce n’était pas une attaque qui dépendait « vraiment » de la force de l'assaillant. D’où son efficacité pour le moment.
Rebelote, Edward lança une de ses boules de feu sur la créature aquatique, mais elle tenait bon la fourbe ! Il suggéra à Lucina d’essayer de le ralentir pour avoir de meilleures ouvertures et attaquer plus souvent, et elle leva donc les yeux vers le Remora pour l’observer.

« Je pense que ca ira, mais je peux toujours essayer. »

Sur un poisson, pas le choix, elle devait viser les nageoires. Edward sortit de son côté un des objets qu’il avait volés dans la Plaine Foudroyée, souhaitant faire une démonstration à la jeune femme de ce qu’ils pouvaient faire. Elle hocha à nouveau la tête, puis une brise assez forte se leva – malgré le beau ciel qu’ils avaient maintenant. Le vent suivait la direction du bateau et le poussait plus facilement, à ce train, ils arriveraient peut-être plus vite à Kilika.
Action de Lucina :
Brise-Jambes (enfin, nageoires là ><) sur Remora > AttX1, 50%Somni, 5mp
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Jeu 7 Mai - 17:26

Edward : Globe Electrique > {Faiblesse} - 845hp [Remora]
Lucina : Brise-Jambes > - 73hp, Somni Raté [Remora], - 5mp [Lucina]
Remora : Maelstrom > - 265hp [Lucina], {Blindage} - 163hp [Edward]
Edward : Brasier > - 452hp [Remora], - 4mp [Edward]
Remora est KO!

Edward : 412/575 HP, 99/115 MP, Overdrive : 100%, Blindage • 2 actions
Lucina : 166/575 HP, 77/95 MP, Transe : 90%, Mithridate, Toudoux • 1 action

Remora : KO


Bilan:
Expérience Combat : + 622 exp [Chacun]
Expérience RP : + 350 exp [Chacun]
Expérience Totale : + 972 exp [Chacun]
Apprentissage : + 8 CP [Lucina]
Gils : + 401 gils [Chacun]
Objets : Sphère Mentale X02 [Edward]

Lucina maîtrise Toudoux et Mithridate!




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Jeu 7 Mai - 20:29

Pauvre Lucina.. plus le temps passait et plus Edward se demandait si sa théorie concernant les furolucioles ne se confirmait pas. Elle demeurait la cible principale des monstres, peu importe lesquels. Ils devaient sentir qu'elle n'en avait pas, et ça les attirait comme des mouches avec du miel! Mais elle tenait bon, pour le moment du moins... il fallait malgré tout qu'elle fasse attention, elle sortait quand même de convalescence et le médecin avait dit qu'elle avait besoin de repos! Une fois de plus, c'était mal parti.

Bref, il était temps de lui montrer un peu ce que pouvaient faire les objets de Spira, ceux qu'il volait en général sur les ennemis. Il serait ridicule d'utiliser l'écaille face à ce monstre puisqu'il devait surement apprécier l'eau, mais logiquement, il n'aimait pas la foudre, donc autant faire usage de ce qu'il avait récupéré sur la Plaine Foudroyée! Il le prit doucement afin de ne pas s'électrocuter tout seul - ce serait con quand même - puis le lança sur le remora. Il y eut une nuée d'éclairs qui lui tournèrent autour jusqu'à ce que ça provoque comme une petite explosion, et de toute évidence, ça ne lui avait pas fait du bien du tout!


«Ah ben comme je le pensais, il aime pas l'électricité!» le jeune homme était plutôt content, au moins ça l'avait bien affaibli! Quant à Lucina, elle tenta de réduire sa vitesse pour pouvoir faire davantage d'attaques, sauf que... comment briser les jambes d'un truc qui n'en a pas? Son épée semblait faucher dans le vide, effleurant à peine les nageoires sous le corps de la créature, et ne causant donc pas énormément de dommage, sans pour autant le gêner dans ses déplacements

«Je suppose que tu ne dois pas être habituée à affronter des poissons volants?» il avait légèrement rougi, ce n'était pas une manière de dire qu'elle n'était pas douée, juste qu'il fallait qu'elle s'entraîne un peu plus, peut être. Après, cette créature pouvait très bien résister naturellement au ralentissement! Enfin peu importe, il ne le savait pas encore, mais elle n'aurait pas l'occasion de retenter l'expérience! D'autant qu'il fallait encaisser la prochaine attaque! Le remora tourna sur lui-même et créa un puissant tourbillon qui les emporta tous les deux pendant quelques secondes, jusqu'à les jeter sur le pont sans ménagement! Aoutch, ça ne faisait pas du bien...

«Argh... on va avoir besoin de repos après ça...» le jeune homme se releva péniblement, honnêtement, il voulait en finir, et le plus vite possible. Tant pis pour l'entraînement. Ne voulant pas sacrifier encore un objet, il tenta une nouvelle fois de créer du feu par l'alchimie, et cette fois, la créature explosa en une nuée de furolucioles!

Le jeune homme écarquilla les yeux, il ne s'attendait pas à ce qu'il succombe maintenant! Il se tourna vers Lucina pour voir comment elle allait... de toute évidence, elle était plutôt mal en point

«Hey! Ça va aller?» il se leva et glissa à cause de toute l'eau maintenant sur le pont après le maelstrom, s'étalant de tout son long, ça lui rappelait un peu trop son réveil! Son nez le rappelait à l'ordre tiens mais il n'en tint pas compte et se dépêcha de rejoindre la jeune femme!

«Allez viens... je t'emmène dans une cabine, faut se reposer pour de bon cette fois!» et ce n'était surement pas les marins qui diraient quoi que ce soit! Après le ménage qu'ils venaient de faire, ils avaient intérêt à leur foutre la paix! Bon, y'avait de l'eau partout, mais sans eux, ce remora aurait surement fait un carnage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sur l'océan   Jeu 7 Mai - 23:04

Sans le savoir, les deux jeunes gens arrivaient à terme du combat. Il fallait encore quelques enchaînements pour cela. Edward fit une petite démonstration de ce que faisaient les objets sur Spira, Lucina l’observa jeter son bien sur le monstre, ce qui provoqua une violente décharge électrique ! L’oiselle avait sursauté, d’autant plus qu’il s’agissait d’une attaque de foudre et que la créature y était vulnérable, ca ne lui faisait pas du bien ! Wahou, c’était assez impressionnant de se dire qu’un si petit objet pouvait faire autant de dégâts. Enfin bon, le Remora n’était pas mort pour autant, Lucina allait tenter de le ralentir davantage. Elle fonça pour frapper ses nageoires mais Falchion semblait tout juste glisser dessus … La guerrière grimaça, elle n’aimait pas trop l’échec dans ses manœuvres. Elle fronça davantage les sourcils à la question d’Edward.

« J’ai entendu dire qu’il y avait des baleines zombies en guise de monstres sur Héra mais je n’en ai jamais affrontées, ni aucun autre poisson volant en effet … J’aurai dû lui couper directement la queue. »

Et encore, il avait encore ses nageoires latérales pour se déplacer. Pas dit que ca aurait été efficace, à bien y réfléchir. M’enfin. A force, le Remora s’affaiblissait et semblait prêt à jouer le tout pour le tout pour se débarrasser des personnes qui le gênaient dans sa chasse. La créature tourna plusieurs fois sur elle-même pour créer un tourbillon qui projeta les deux combattants plus loin sur le pont ! Lucina ne l’avait pas vue venir celle-là ! Elle avait été envoyée contre la paroi de la cabine du capitaine, et là, inutile de vous dire qu’elle avait le dos en compote … La jeune femme resta sonnée un petit instant sur le sol, et le temps qu’elle se relève – en prenant appui sur son épée – Edward s’était déjà débarrassé de leur ennemi. Il chercha à la rejoindre mais le pauvre glissa dans la précipitation, retombant sur son nez … Mais il n’en tint pas compte et revenait quand même pour l’amener dans une cabine. Elle se mit à sourire doucement, bien que la fatigue se lisait aussi sur son visage.

« Tu devrais faire attention à toi aussi avant de t’inquiéter pour moi … »

Elle rangea Falchion et chercha dans ses affaires pour ressortir un petit mouchoir blanc en tissu, aux bordures bleues foncées. Bon c’était le sien mais elle ne s’en était jamais servie depuis qu’elle était ici. Elle le confia à Edward, en retombant sur son nez, celui-ci s’était remis à saigner.

« Quant à moi … J’ai connu pire depuis que je suis ici, je ne pensais pas faire un tel succès auprès des monstres. »

Elle sourit avec gêne, ca n’avait rien de drôle de se faire blesser mais il valait mieux en rire que d’en pleurer … Non ? Peut-être bien que oui, Edward avait raison, l’absence de furolucioles dans son corps devait pousser les monstres à s’en prendre à elle, car elle était inconnue pour eux. Qui sait, ce sera peut-être l’inverse lorsqu’Edward se retrouverait sur Héra ? Les furolucioles n’existent pas là-bas, s’ils les sentent, ils en auront peur et s’attaqueront à lui ? Ils verraient bien lorsqu’ils y seraient …
Pour l’heure, ils allèrent dans une cabine, elles étaient dans la cale aussi ils descendirent pour aller se reposer dans l’une d’elles. Il y avait des matelas, pas très douillets et confortables, mais c’était mieux que rien. La jeune femme détacha son épée, et s’affala sur le matelas en soupirant. Tant pis si elle était trempée, elle se sentait vidée de ses forces et avait soudainement envie de dormir. La tête dans l’oreiller, elle finit par la tourner pour regarder Edward, et surtout s’assurer de l’état de son nez.

« Quelqu’un a jeté une malédiction sur ton nez aujourd’hui … Ca saigne encore ? » Le pauvre … Lucina y était pour quelque chose puisque c’était de sa faute s’il avait chuté du lit ce matin. Son nez n’aurait pas été si sensible aujourd’hui sans cet épisode. Elle se mordit la lèvre inférieure, avant de soupirer et changer totalement de sujet. « Le vent s’est levé vers la fin du combat et continue de souffler dans la même direction que le bateau … On arrivera plus vite à Kilika à mon avis. »

Elle n’était pas experte en navigation, mais ca lui semblait tout de même logique que si le vent aidait à pousser le bateau, celui-ci gagne en vitesse. Oui, ils seraient bientôt à Kilika, Edward reverrait son frère, sa « mamy Pinako » et son ex … De ce qu’elle avait compris, ils ne s’étaient pas revus depuis longtemps, il n’avait même pas assisté au mariage de son frère, et il avait dit qu’ils ne communiquaient que par lettre depuis tout ce temps. Est-ce qu’il était anxieux à l’idée de les revoir tous après tout ce temps ?

« Dis … Tu n’appréhendes pas trop de revoir ta famille ? Et … t’es sûr que je serai la bienvenue ? » En espérant ne pas se montrer trop curieuse tout de même. Quant à sa deuxième question … « Tu m’as dit que tu n’as pas revu cette Winry depuis votre rupture non ? Revenir la voir, accompagné d’une autre fille … Même s’il ne se passe rien, ca reste assez ambigu et je ne voudrais pas t’attirer des problèmes par ma simple présence. »

Manquerait plus qu’elle lui claque illico la porte au nez sans même entendre d’explications. C’est vrai qu’il n’y avait rien entre eux deux, juste une amitié naissante, mais si Lucina était à la place de Winry, elle-même se poserait de drôles de questions sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Ven 8 Mai - 10:26

Des baleines zombie? Original! Malgré tout, Edward savait que sur Spira, il était possible de zombifier un ennemi avec une technique, même s'il n'était pas capable de la maîtriser. Aussi, s'il tombait sur une baleine, quelqu'un ayant cette aptitude pourrait surement la transformer en baleine zombie hein? Mais bon, autant en voir une vraie! Même si ça ne faisait pas partie des choses qui lui tardait le plus à voir sur Héra, il pouvait le rajouter sur sa liste.

Le combat était terminé et ils pouvaient donc se reposer, même si Lucina avait pris un gros coup avec le maelstrom et qu'Edward s'était à moitié cassé le nez - encore - en glissant sur une flaque d'eau. Il conduisit la jeune femme dans une cabine pour qu'elle se repose, et elle lui donna son mouchoir pour qu'il éponge le sang.

«Groumph... non, je crois que ça ne saigne plus... une fois à Kilika, je récupérerai quelques livres sur l'alchimie médicale, ça me sera surement utile à l'avenir...» pouvoir soigner des blessures par l'alchimie, ce serait plus qu'utile dans les jours à venir, vu la vitesse à laquelle ils se blessaient à chaque fois ces deux là!

Bref, il regarda l'état du mouchoir et usa de l'alchimie pour le nettoyer et le rendre comme neuf à Lucina
«merci...» puis il regarda par le hublot pour voir qu'effectivement, le temps semblait s'améliorer pour qu'ils puissent arriver plus tôt.

«Normalement oui, mais bon, je ne suis pas sur que ça nous fasse gagner plus d'une heure... le chemin reste long.» mais c'était toujours une heure de gagnée!
Il vint s'asseoir aux côtés de la demoiselle, il commençait à avoir un petit coup de barre bien qu'il soit même pas midi. Leur entraînement et ce combat l'avait plutôt épuisé. Mais au moins, maintenant, ils pouvaient discuter un peu, s'il comptait parler de leur nouvelle technique combinée, elle en vint à parler plutôt de Kilika et de ceux qu'il allait voir là bas. Il haussa seulement des épaules...


«J'ai hâte de voir Mamy Pinako, et mon frère aussi. Quant à Winry, elle est mariée maintenant, et si j'en crois ses désirs de l'époque, y'a des chances pour qu'elle soit enceinte. Elle sera donc trop heureuse pour te voir d'un mauvais œil. Quant à moi, elle risque surtout de me reprocher de ne pas avoir donné de signe de vie depuis tout ce temps.» et il risquait de se prendre un coup de clé à molette dans la tronche, pour pas changer. De mémoire, elle l'avait presque toujours accueilli comme ça! Et en prime, même si maintenant, il s'occupait tout seul de son automail, elle insisterait surement pour jeter un coup d'œil et s'assurer que tout était en ordre. Elle restait sa mécanicienne après tout.

Bref... il bascula en arrière pour se mettre sur le dos, les mains derrière la tête à fixer le plafond. Comme il était dans le mauvais sens du lit, ses jambes pendaient au bord, mais il paraissait songeur, et surtout crevé.

«Je sais pas toi, mais notre entraînement m'a crevé. Je me ferais bien une petite sieste avant de manger, pas toi?»
Fallait juste espérer qu'on ne leur demande pas d'être de corvée de patates là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sur l'océan   Ven 8 Mai - 19:13

Spoiler:
 

Oui, même s’ils ne gagnaient qu’une heure, c’était toujours ca de pris. Maintenant qu’ils étaient au calme, ils pouvaient discuter un peu, en espérant qu’un autre monstre ne débarquerait pas sur le pont pour les obliger à retourner encore se battre. Lucina interrogeait son camarade sur ses éventuelles appréhensions à retourner voir sa famille après tout ce temps … il paraissait étrangement détendu. Il n’avait pas l’air de se faire de bile au sujet de Winry … Si elle réagissait bien, ce n’était pas plus mal, dans la mesure où Lucina ne connaissait aucune des personnes qu’elle allait rencontrer à Kilika, elle ne faisait que des suppositions … Elle verrait bien donc comment ca se passerait, mais une chose est sûre, elle ne voulait pas que sa présence soit un problème.

« Je vois … »

Répondit-elle simplement avant de se mettre à bâiller à s’en décrocher la mâchoire – c’était si élégant de la part d’une « grande dame » - et plonger à nouveau sa tête dans l’oreiller. Elle ferma les yeux, la fatigue l’envahissait mais d’une force … c’était presque incroyable. Et son dos lui faisait quand même mal mine de rien. Lorsqu’elle sentit le jeune homme bouger, elle retira vivement ses jambes pour qu’il ne tombe pas dessus. Résultat, elle avait presque les fesses en l’air ... Il souhaitait se reposer avant le repas hein ?

« J’aimerais surtout m’acheter un nouveau dos … mais dormir aussi c’est bi… »

Elle commença à bâiller encore, aussi elle enfonça sa tête dans l’oreiller pour étouffer le bruit et marmonna quelque chose comme « je te signale que tu es sur mon lit » l’air de lui dire d’aller dormir ailleurs … mais pas sûre qu’il ait pu comprendre quelque chose … Mais bref, elle n’eut même pas la force de le chasser elle-même pour l’envoyer sur un autre matelas. Car tout à coup, elle ne parlait plus du tout.



Endormie. Elle s’était déjà endormie. Assoupie, la tête dans l’oreiller, la position toujours aussi classe qu’elle arborait avec les fesses en l’air … Alors là si Edward voulait se moquer d’elle, c’était clairement le moment ! Bon bien sûr elle ne restait pas éternellement comme ca, à force, elle avait fini par basculer pour se retrouver sur le côté – sans se réveiller, c’est pour dire qu’elle était fatiguée.
Une heure ? Deux heures ? Impossible de savoir, l’air de rien, la jeune femme avait l’air de bien dormir. Le bateau qui l’avait rendue malade plus tôt, ses mouvements semblaient désormais la bercer, c’était presque ironique … Mais à force, l’heure du repas passait, elle avait l’impression d’entendre les marins se déplacer dehors de la cabine pour ramener les assiettes et compagnie à la cuisine. Zut !! Ils avaient loupé le repas ! Elle ouvrit grand les yeux et se redressa, les cheveux en pétard. Lucina tenta tant bien que de mal de les remettre en place avant de se tourner vers Edward. Bon, pas question de faire la fourbe avec une nouvelle idée – de toute façon sur un bateau, ce n’était pas très inspirant. Elle se contenta de se lever et d’aller le secouer suffisamment fort pour le réveiller … Vu la position où elle avait dormi pendant quelques temps, elle avait davantage mal au dos mais bon, elle ne pouvait rien faire à part attendre que ca passe maintenant.

« Je crois qu’on a loupé le repas … »

L’oiselle récupéra son épée et quitta la cabine, attendant Edward puisqu’il savait où étaient les cuisines pour avoir été chercher l’infusion un peu plus tôt. Il fallait prévenir le chef qu’ils n’avaient rien eu mais bon, une fois sur place, il semblait déborder dans sa vaisselle. Lorsque Lucina lui expliqua la situation il semblait s’énerver.

« Ouais bah mes marins ont tout mangé … Même bouffé tellement ils se sont jetés dessus. Et là je suis occupé, donc si vous voulez manger, vous vous démerdez ! »
« Euh … Ca veut dire que nous devons cuisiner nous-mêmes ? »
« Exactement ! Prenez ce que vous voulez mais videz pas mes placards !!! »
Lucina se mit à rougir en détournant le regard. Mouarf ! C’était bien sa veine !! Vu qu’elle ne semblait pas se bouger, le chef se tourna vers elle. « Qu’est-ce que tu fais encore là !?? »
« Je … ne sais pas cuisiner. »
« De quoi !? »
Il la reluqua un instant de la tête aux pieds avant de fixer son épée. S’il n’avait pas les mains trempées, il se serait volontiers tapé le front. « Encore une miss qui cogne fort mais qui sait pas se servir des ustensiles et des casseroles !? Non mais je rêve, avant c’était les femmes à la cuisine et les hommes sur le champ de bataille, et maintenant c’est l’inverse ! »

Ca va, il a fini ?
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Sam 9 Mai - 9:26

La journée commençait plutôt bien pourtant, surtout cette histoire d'entraînement qui avait bien  motivé l'alchimiste qui n'avait jamais exploité cette part de son pouvoir, et l'idée de pouvoir ainsi associer ses capacités à la force de Lucina était forcément intéressante, et il faudrait qu'il pense à prendre des notes sur tout ça.

Mais là, ils étaient tous les deux épuisés. Tant par cet entraînement que par le combat qui avait suivi, et la demoiselle avait été projetée violemment contre un mur pendant l'attaque et semblait avoir le dos en compote. Oui, prochaine étape lorsqu'il serait à Kilika: retrouver ses bouquins sur l'alchimie humaine, au moins pour revoir les bases de soin de blessures légères. Il n'était surement pas assez qualifié - pour le moment - pour soigner les blessures graves, mais il pourrait toujours apprendre s'il prenait ses livres avec lui pendant ses voyages.

Bon, d'abord, un peu de repos. Lucina et lui étaient sur le même lit, la jeune femme dans une position pas très convenable fallait le reconnaître, mais ce n'était pas lui qui allait lui faire la remarque dans son état! Il était trop crevé pour ça. Mais tout de même, bien qu'il ne l'ait pas entendue marmonner, il se rendit vite compte qu'il la gênait, aussi il se leva et réalisa qu'elle s'était endormie. Il attrapa doucement ses jambes pour les étendre, mais elle roula d'elle-même pour se mettre sur le côté, aussi il la laissa tranquille pour aller s'affaler sur l'autre lit. Sur le ventre cette fois, ce qui était plutôt rare chez lui mais bon, un pied dépassait du lit - uniquement parce qu'il avait la jambe sur le côté, pas parce que le lit était trop petit pour lui - et son bras pendouillait aussi alors qu'il allait surement pouvoir baver sur le coussin lui aussi.

Ils dormirent ainsi au moins deux heures - cool, ça fait passer le trajet plus vite - puis Lucina le réveilla sans ménagement... mais comme ce n'était qu'une sieste, il n'eut pas trop de mal à se lever, se frottant les yeux avant de bâiller la bouche grande ouverte et se gratter le sommet du crâne. Il devait être aussi échevelé que la jeune femme.

«Mouarf, pas grave, on va bien trouver un truc à manger sur ce rafiot...» bon, valait mieux pas qu'on l'entende appeler le bateau ainsi, mais peu importe. Il réajusta rapidement sa tenue, il était encore un peu mouillé mais bon, ça avait déjà bien séché. Puis il se dirigea vers la cuisine pour réaliser qu'il n'y avait plus rien, sauf s'ils comptaient le préparer.

Étouffant un nouveau bâillement, Edward grimaça en entendant le cuistot limite se foutre de la gueule de la jeune femme

«Désolé si tu préfères avoir une cruche qui hurle dès qu'elle voit une araignée plutôt qu'une femme capable de défendre seule ses enfants, sous ton toit...» oui bon, dans le cas de Lucina, elle hurlerait quand même devant une araignée, mais chut... le cuistot se tourna vers lui et haussa un sourcil
«Ouuuh désolé si j'ai insulté ta copine!»
«C'est mon amie, oui. Et elle m'a sauvé la vie plus d'une fois, et surement la tienne en tuant le remora toute à l'heure! Bon c'est vrai qu'elle pourrait surement te tuer avec sa cuisine, maintenant...»
il pouffa de rire et esquiva éventuellement la baffe avant de la regarder d'un air amusé «je rigole! Allez viens, il doit y avoir du riz et du poisson quelque part pour mijoter un truc vite fait!» il s'approcha du cuisinier qui râlait encore avec sa vaisselle et le poussa «Tu permets? je vais te faire gagner du temps!» il vida d'abord l'eau pour bien voir tout ce qu'il y avait, assiettes, marmites, des couverts... il joignit les mains, puis les posa sur le bac à vaisselle, un éclat de lumière et hop! Tout était propre et bien empilé! Le marin écarquilla les yeux

«Ouah!! J'avais entendu parler des alchimistes, mais je savais pas qu c'était aussi pratique!»
«Héhéhé... on peut utiliser la cuisine maintenant?»
- «Ah ben vu le temps que tu m'as fait gagner, carrément!»
il s'essuya les mains et fila en sifflant, comment mettre les gens de bonne humeur! L'alchimiste alla vers le bac à glace pour en sortir un beau filet de poisson, puis attrapa une casserole pour mettre de l'eau à bouillir pour le riz

«Tiens, pendant que je m'occupe de la sauce et des légumes, tu pourrais t'occuper du poisson? Faut juste enlever la peau et le couper en gros morceaux!» c'était un filet, donc les arêtes et les entrailles avaient déjà été enlevées. On laissait la peau pour que ça se conserve mieux. Il n'avait pas montré à la jeune femme où se trouvaient les couteaux, mais lui-même l'ignorait donc elle devrait chercher un peu! D'ailleurs, lui-même commença à fouiller pour trouver un épluche légumes et un couteau, il allait mettre des carottes et des oignons avec le riz, ce serait meilleur pour manger avec du poisson!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sur l'océan   Sam 9 Mai - 14:06

Spoiler:
 

Une petite sieste, ca faisait du bien, mais les deux jeunes gens devaient déjà s’activer puisqu’ils avaient loupé le repas de midi. Ils s’étaient rendus dans les cuisines mais de toute évidence, c’était à eux de se faire à manger, le cuisinier n’avait plus la tête à ca avec la pile de vaisselle qu’il devait nettoyer. Ca le frustrait tellement qu’il parlait plus que mal à la jeune femme, et franchement si Edward n’était pas intervenu, elle aurait sans doute fini par coller son poing dans la figure de ce chef. Elle savait très bien qu’aux yeux de nombreuses personnes, une femme qui ne sait pas faire la cuisine, ce n’était pas très louable, et elle-même n’en était pas très fière. Enfin, elle fut touchée par les propos de l’alchimiste … avant qu’il ne se foute lui-même d’elle et elle le fusilla des yeux en se retenant de lui mettre une tape derrière la tête. Mouais c’est ca, on plaisante on plaisante, mais on n’en pense pas moins ! Même si c’était vrai qu’elle n’était pas très douée, elle préférait qu’on l’aide à s’améliorer plutôt que de se moquer d’elle. Non mais !

Enfin bon, elle tourna les talons alors qu’Edward filait malgré tout un coup de main au cuisinier en nettoyant toute la vaisselle à l’aide de ses talents d’alchimiste. De quoi calmer le cuistot certes, mais Lucina ne s’était pas calmée, elle ! Enfin, elle n’était pas du genre à exploser en public non plus et à se donner en spectacle, mais ca se voyait bien à sa tête qu’elle n’était pas très contente. De plus elle se surprenait à se sentir vraiment ridicule à côté d’Edward qui savait absolument tout faire, surtout avec l’alchimie …

Elle se lavait les mains et les séchait avant d’attraper le filet qu’Edward lui tendait. Enlever la peau, couper en assez gros morceaux … Bon ca va, ca ne devait pas être plus compliqué que cela non ? Juste peut-être pour retirer la peau, il fallait de bons gestes et faire en sorte que le poisson ne parte pas en charpie. Bon cru ca allait après, c’est en cuisson qu’il faudra s’assurer qu’il ne s’émiette pas ! Il ne fallait pas qu’il se retrouve en surcuisson. C’était surtout ca la grosse lacune de Lucina, elle ne savait pas contrôler les cuissons et juger quand les choses étaient prêtes et bien cuites. Eplucher des légumes, couper de la viande, ce n’était pas si difficile – bon même si elle le faisait grossièrement quand même, chut.

Bref. Lucina commença à fouiller un peu partout dans la cuisine pour trouver un bon couteau. Se déplacer avec Edward n’était pas évident non plus, ils étaient sur un bateau, la cuisine n’était pas énorme non plus, les passages étaient étroits et il ne fallait pas être trop gros ! La jeune femme retournait à son plan de travail et commença d’abord à regarder sous tous les angles pour voir dans quelle position il serait plus facile pour elle de retirer la peau. Bon allez, zut, elle retourna le filet de sorte à avoir la peau sur la planche et passa sa lame en-dessous. Elle n’était pas idiote, elle se doutait qu’elle devait éviter d’enlever trop de chair avec … Le tout était juste d’avoir le bon geste pour bien longer la peau, car la chair du poisson était grasse et mouillée, elle risquait de glisser dessus.

Evidemment, ca ne loupait pas. Si couper la peau en la longeant bien n’était pas compliqué, le chair la faisait glisser mais elle trouva d’elle-même assez vite la solution : elle se servit de son autre main pour appuyer sur la chair et l’empêcher de déraper. Malgré tout elle soupira de ses petites erreurs et même si elle ne lâchait pas sa « proie » des yeux, elle faisait la conversation.

« Je t’envie de savoir faire autant de choses … Je crois que si nous passons à Tréno, je prendrai des cours auprès de mes propres domestiques … » C’était assez inhabituel, que la propriétaire d’une grande maison se mette à vouloir faire des tâches réservées au personnel et ils risquaient d’être surpris mais bon. « J’ai été élevée dans trop de facilités, je m’en suis seulement rendue compte après … avoir vécu quelques temps à Lindblum parmi le peuple. » Quand ses parents sont morts donc. « Les choses ne tournent vraiment pas rond à Tréno, les nobles sont méprisants, ils pensent être les plus forts, les plus puissants, au-dessus de tout le monde. »

Une chose qui la gonflait, c’était presque cynique quand on sait qu’elle est de sang noble également. Bref, elle avait finalement réussi à enlever cette maudite peau. Il y avait juste quelques endroits où on voyait un peu de chair dessus, le filet était gros donc bon, pas facile de bien viser partout pour bien couper. Une chance qu’elle ne se soit pas entaillée plus tôt en glissant avec le couteau. Bref, elle se retourna pour faire face à Edward, le couteau dans une main – qu’elle gardait baissé quand même, évitons les accidents – et de l’autre, elle tendait la peau du poisson en étirant un sourire un peu gêné.

« Regarde rien qu’avec moi … Demande-moi la tâche la plus basique de l’univers et je ne saurai pas le faire sans une once de maladresse. Voire ne pas savoir le faire tout court … Je ne veux plus être comme eux, je veux savoir me débrouiller toute seule. »

Elle finit par soupirer et se retourner pour finir ce qu’elle avait à faire avec le filet … Allez savoir pourquoi elle disait cela à bien y réfléchir, probablement que les remarques du cuisinier avaient réveillé en elle tout ce qu’elle n’aimait pas chez elle. Pourtant quelque part … Ce n’était pas à cent pourcent sa faute, c’est son éducation qui avait voulu ca, tout le monde avait toujours fait en sorte que tout lui arrive dans la main sans qu’elle ne bouge pour cela.

« Désolée. Tout ca pour dire que je t’envie. »

Couper en gros morceaux donc. A priori, il n’y aurait pas de maladresse, c’est comme si elle coupait de la viande dans son assiette, non ? Bref. Plus le temps passait, plus Edward pourrait se rendre compte que Lucina était dégoûtée … que dis-je, écœurée, de la ville où elle avait pourtant grandi et vécu. Pourtant la plupart du temps, à l’inverse, les gens ont tendance à avoir un attachement particulier à leur ville natale.
Bref, le filet découpé, elle montra la planche à Edward pour voir si ca lui convenait ou si elle devait recouper derrière pour faire un peu plus petit quand même, c’était vraiment des morceaux grossiers qu’elle avait coupés là.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Sam 9 Mai - 16:53

Finalement, l'avantage de s'être réveillés trop tard, c'est qu'ils étaient à présent tranquilles pour se faire à manger et faire un peu ce qu'ils voudraient! Vu qu'il n'y avait pas de four ici, il fallait préparer quelque chose avec le réchaud, donc à la marmite et Edward allait donc préparer un petit ragoût de poisson. C'était le genre de trucs facile à faire puisque ça se cuisinait simplement avec ce que l'on avait sous la main: du poisson - logique - mais aussi les légumes ou racines qu'on pouvait trouver. Créer une marmite par l'alchimie à partir d'une pierre était facile, aussi le jeune homme avait pris l'habitude de préparer ce genre de choses sans trop de problème.

Pendant qu'il commençait à faire chauffer de l'eau pour préparer du riz, il expliqua à Lucina ce qu'elle devait faire de son côté. Il se mit ensuite à éplucher les légumes tout en regardant la manière dont la jeune femme procédait, essayant de lui donner un conseil de temps en temps lorsqu'il voyait qu'elle glissait un peu trop. Mais il préférait qu'elle apprenne par elle-même aussi, bien qu'il ne savait pas si elle aurait aimé qu'il l'aide davantage ou non, surtout qu'elle avait une drôle de tête, un peu triste?

Et finalement, elle se décida à dire ce qu'elle avait sur le cœur, expliquant qu'elle l'enviait de savoir ainsi se débrouiller... s'il aurait pu sourire, son regard s'obscurcit légèrement tout de même...

«Je... je comprends ce que tu veux dire, mais tu sais... si ma mère n'était pas décédée quand j'étais plus jeune, je crois que je n'aurais jamais su faire tout ça. J'ai pas eu le choix que de savoir me débrouiller, j'avais personne pour me faire à manger, faire ma lessive ou recoudre mes vêtements. C'est vrai que l'alchimie aide beaucoup à faire ce qu'on ne saurait pas faire en temps normal... mais des fois, moi aussi j'aurais aimé être un garçon normal dont la maman fait des gâteaux pour le goûter...» il eut un sourire triste avant de regarder Lucina «ou une servante pour me les faire... je ne suis même pas sur de me souvenir du goût des vrais cookies, autres que ceux en boîte.»

L'eau s'était mise à bouillir, donc il y plongea un peu de riz, puis il se tourna de nouveau vers Lucina avant d'attraper les légumes coupés en morceaux et les jeter aussi dans l'eau.
«Au final, je crois qu'on est jamais vraiment content de ce qu'on est. On envie toujours un peu la vie des autres! Je pense que bien des gens auraient aimé avoir ta vie... mais après tout, il n'est pas trop tard? Tu peux encore apprendre à te débrouiller par toi-même, et un jour peut être, je me déciderai à me marier et avoir une femme qui sera capable de me faire de bons petits plats?» il aurait pu l'avoir déjà s'il était resté avec Winry, mais bon, là, il n'était pas encore prêt.

Il s'approcha du poisson qu'elle avait préparé, et vu que c'était très bien, il le mit à son tour dans l'eau avant d'ajouter quelques herbes et aromates. Ce serait bientôt prêt! Normalement, on cuit le riz plutôt à part, mais là, y'avait qu'un seul réchaud donc fallait gagner du temps! Il récupéra une partie du bouillon avec une louche pour le mettre dans deux assiettes creuses, ensuite il vida le reste dans une passoire pour éliminer le surplus d'eau, pour enfin remplir les assiettes de ce ragoût improvisé!


«Bon appétit!» il sourit doucement en lui tendant une fourchette et un couteau ainsi qu'un verre, une fois assis en face d'elle, il reprit d'un air plus serein

«Si tu veux, maintenant, on cuisinera toujours ensembles? Comme ça, tu apprendras au moins ce que je sais? Ce sera un petit début...» fallait pas qu'elle compte sur lui pour lui apprendre des pâtisseries. Ça, il ne savait pas faire du tout. Mais après, préparer viande, poissons, œufs et légumes, il savait se débrouiller. Mais c'était surtout des plats à la broche, ou en marmite, bref, le genre de trucs qu'on peut faire quand on est perdu dehors! Certes, il savait un peu se servir de son four, mais surtout pour réchauffer les plats en fait...

Bon, ils mangèrent plutôt tranquillement, ensuite il faudrait faire la vaisselle - ça ce serait rapide hein? - puis ils pourraient ressortir prendre l'air en attendant d'arriver à Kilika. La journée était finalement passée plus vite qu'il ne le pensait, et la ville portuaire serrait bientôt en vue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sur l'océan   Sam 9 Mai - 21:23

Ah bah ca se passait plutôt bien pour le moment, pas d’accidents en vue à la cuisine. Lucina faisait juste part de ses ressentis vis-à-vis de ses « capacités », Edward se débrouillait tellement bien sur bien des domaines, ce n’était pas le cas de la jeune femme … Mais bon, son camarade lui avoua qu’il n’aurait jamais pu apprendre à se débrouiller seul aussi vite si sa mère n’était pas décédée … Lucina prit une mine sombre tout à coup, c’est à croire qu’on ouvrait les yeux et prenait notre vie sérieusement en main qu’après une telle catastrophe. Et Edward regrettait de ne pas avoir pu vivre des choses que d’autres enfants peuvent connaître avec leur mère. La jeune femme prit un air désolé, c’est vrai que la concernant, grâce à sa servante, elle pouvait avoir ce qu’elle voulait.

Maintenant qu’elle avait fini son travail de son côté, elle se rapprochait d’Edward pour l’écouter et baisser un peu les yeux … L’herbe est toujours plus verte à côté, comme on dit, et de toute façon, l’envie était un sentiment humain non ? M’enfin, il avait raison, il n’était pas trop tard pour apprendre, elle était jeune et avait toute la vie devant elle pour cela ! Et le concernant il espérait se trouver à l’avenir une femme pouvant le satisfaire culinairement parlant. C’était des petits projets simples et pourtant, c’était ce genre de petites choses qui pouvaient motiver à aller de l’avant. Même si elle se mit à sourire doucement face aux propos du jeune homme.

« Tu as encore le temps pour tout ca … »

Il faut profiter de la vie tant qu’on est jeunes, non ? Enfin c’est ce qu’elle pensait, elle-même ne songeant pas du tout à construire une vie de famille pour le moment. Elle estimait avoir plein de choses à découvrir sur le monde, et surtout sur elle-même, avant de se lancer là-dedans. Bref. Elle attendait que le repas soit prêt – son estomac commençait même à gargouiller, signe que ses nausées étaient définitivement parties – avant de s’installer à table, attrapant les couverts et compagnie en souriant, et en souhaitant un bon appétit à son tour. Edward proposait de cuisiner ensembles dorénavant, au moins pour qu’elle apprenne ses bases et cette idée la fit sourire.

« Oui ! Ca me tient un peu à cœur, en réalité … » Elle fixa son assiette en rougissant un peu, comme si elle était gênée ou avait un petit peu honte de ses propos, allez savoir … « Je crois que je n’ai plus envie de vivre à Tréno. J’ai envie d’une vie plus simple et je sais que lorsque je fonderai une famille aussi … Je ne veux pas que mes enfants vivent comme j’ai vécu, je veux leur apprendre ce que je sais, et si je ne sais rien … Bref, de toute façon, Tréno n’a rien de louable. Ah certes, les nobles familles ont de somptueuses maisons et des tonnes de richesses, mais l’ambiance et le mode de vie sont tellement … … … Je ne trouve même pas le mot juste, mais tu verras ! »

Elle était certaine que si elle l’emmenait là-bas, il comprendrait tout de suite ce qu’elle voudrait dire ! Et une chose est sûre, Lucina ne voulait pas d’un tel environnement pour plus tard, à moins que les choses bougent enfin à Tréno mais qui à part elle, parmi les nobles, pensait que quelque chose clochait dans leur mode de vie ?
Quoiqu’il en soit elle se mit à manger et vu qu’elle ne disait plus rien, ca voulait dire que c’était bon. Une fois tous les deux repus, il fallait s’occuper de la vaisselle. Vu qu’il n’y avait que deux couverts et pas énormément de casseroles, à priori, ca allait vite. Sauf si Edward voulait user encore de son alchimie pour aller davantage plus vite.

Lorsqu’ils eurent définitivement fini en cuisine, ils remontèrent sur le pont pour prendre l’air. L’air se faisait un peu plus sec et plus chaud surtout, signe qu’ils approchaient lentement mais sûrement de Kilika ! Bientôt, l’île serait en vue aussi … Ils s’installèrent à l’avant, il n’y avait pas grand-chose à faire en attendant, ils n’allaient pas reprendre l’entraînement maintenant, ils avaient déjà fait beaucoup pour aujourd’hui et puis, il fallait veiller à ce qu’aucun autre monstre tente de monter sur le navire. Par contre s’ils ne s’entrainaient plus, ils parlaient de tout ca, d’autant plus que cette façon de combiner des attaques ensembles semblait fortement intéresser Edward !

Ce n’était pas plus mal qu’ils aient fait une bonne sieste car avec tout ce qu’ils avaient déjà fait aujourd’hui et ce petit repos, la journée était finalement vite passée … Et peu avant le crépuscule, l’île était enfin en vue. Une jolie petite île où la verdure semblait bien présente.

« Vue de loin, l’île semble magnifique … »

Et elle l’était aussi vue de près en réalité ! Plus qu’à attendre que le bateau arrive à bon port et ils pourraient aller voir la famille d’Edward ! Bizarrement, Lucina semblait plus appréhender cette rencontre que son camarade …
Direction : Kilika
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin Enflammée
avatar

Messages : 2176
Age : 22

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Dim 10 Mai - 12:08

Gains : + 200 exp [Chacun]

La suite : Kilika




« De ses ailes, tu brûleras. De ses larmes, tu guériras. »

L'évolution et la grâce du Phénix selon Beate:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Lun 5 Juin - 7:36

Tidus et Yuna viennent de Bevelle
==========================
Une ambiance pas vraiment joyeuse, l'idée que Yuna doive reprendre son pèlerinage n'était vraiment pas pour les ravir tous les deux, mais ce n'était pas comme s'ils avaient vraiment le choix. Ils s'étaient préparé quelques provisions, la jeune femme avait surtout acheté des boccas, car pour le reste, ses sorts de soin devaient pouvoir suffire, mais par précaution, son compagnon prit également quelques potions.

Il valait mieux être prudent, oui.

De retour à l'appartement, ils finirent de préparer leur valise, l'invokeur avait toujours eu le chic, d'ordinaire à mettre trop de choses, mais c'était surtout parce qu'elle aimait rapporter des souvenirs à tout le monde. Là, ils n'allaient voir personne en particulier aussi, il n'y avait vraiment que ses affaires.
La fin de la soirée fut tranquille, bien que maussade. Un repas léger devant la télévision, et ils étaient allé se coucher.

Le lendemain, l'ambiance était encore un peu lourde, mais ils faisaient tous deux bonne figure pour ne pas que ça se voit trop! Elle l'avait accueilli d'un baiser avant de se préparer et de faire le petit déjeuner, puis ils avaient filé vers le bateau. Encore une fois, ils furent la cible de fans, Tidus dut signer un nombre incalculable de ballons, et plus d'une fois ils eurent encore la fameuse question du "c'est pour quand le mariage?"

Une fois à bord, ils pouvaient enfin souffler. La jeune femme s'appuya sur la rambarde à l'arrière du bateau - elle ne retenait jamais si c'était la proue ou la poupe! pas faute que Rikku le lui ait répété un nombre incalculable de fois pourtant - et elle regarda la ville s'éloigner progressivement.

«Et nous voilà partis... il faut espérer que le voyage sera tranquille.»
«Ne vous en faites pas, Lady Yuna. Cela fait bien longtemps que les bateaux ne sont plus attaqués. On a bien quelques bestioles qui sautent parfois sur le pont, mais ce n'est jamais trop méchant!»
dit un marin qui passait par là pour ranger des cordes. Elle lui sourit en le remerciant, mine de rien, ça la rassurait vraiment.

Elle se tourna vers Tidus avec un regard doux

«Bon alors... après Kilika, il nous faudra retourner à Luca pour prendre la route de Mi'ihen, tu auras peut être l'occasion de jouer un match?» certes, il avait joué au Mont Gagazet avec les ronsos, mais là, ce serait un vrai match? Elle savait combien il aimait le blitz et n'avait pas du tout envie que son pèlerinage l'empêche de faire ce qu'il aime non plus...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Messages : 72
Age : 23

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Sam 22 Juil - 16:18



Pas de monstres ? Et bien au moins c'était une bonne chose. Le souvenir de notre combat "maritime" face à Sin était encore frais dans ma tête et ce n'était définitivement pas le meilleur moment que j'avais retenu de cette traversée...

Yuna semblait avoir une idée précise du programme qui nous attendait, ce qui n'était finalement pas plus mal. Je n'avais jamais été très doué pour organiser quoique ce soit, encore plus dans le cas présent où je n'avais qu'une vision assez vague de ce que nous devions faire... Botter les fesses de Seymour, d'accord. Mais il y avait des choses à faire entre les deux... Beaucoup. Aider Yuna à redevenir Invokeuse, trouver des alliés... Où et comment nous allions faire tout ça n'était pas nécessairement bien défini.

Bon alors... après Kilika, il nous faudra retourner à Luca pour prendre la route de Mi'ihen, tu auras peut être l'occasion de jouer un match?

Oui bien sûr l'idée me plaisait bien... Je ne disais jamais non à une partie de Blitz. Mais est-ce que ce genre de chose avait vraiment sa place dans notre périple ? En d'autres circonstances, je me serais probablement dit qu'on pouvait se le permettre. Maintenant...

"Beeeeeen... Je sais pas Yuna. On a énormément à faire et on doit se dépêcher. Chaque seconde qu'on perd, c'est du temps de gagner pour Seymour. On peut pas se permettre de le laisser devenir Sin. Pendant ton premier pélerinage, c'était un bon moyen de décompresser je dis pas... De toute façon Sin était déjà là et on y pouvait pas grand chose. Là  je me sens plus... Pressé. Si ce cinglé de Seymour réussis son coup on se retrouvera avec un nouveau monstre sur les bras et ça va nous compliquer la tâche. Sans compter les dégât que provoquera à nouveau Sin..."

C'était ainsi que je voyais les choses. Peut-être que je devenais trop sérieux ou quoi mais... Là c'était important. Bien trop important pour que je me préoccupe de mes loisirs ou de ma petite personne. Le Blitz attendrait.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna
High Summoner
avatar

Messages : 103
Age : 35

MessageSujet: Re: Sur l'océan   Mar 25 Juil - 14:58


C'était agréable de reprendre la mer. Même si les circonstances auraient pu être meilleures, la jeune femme était tout de même bien et comptait profiter du temps présent, comme à chaque fois. L'air marin faisait du bien, c'était comme se retrouver libérée après avoir passé des mois enfermée. Mais Tidus semblait avoir du mal avec la situation, alors qu'elle avait espéré qu'il se détende et même, qu'il soit celui qui soit le plus optimiste des deux, elle se surprenait à devoir le rassurer.

«Hey... je sais que la situation est assez urgente, mais on ne pourra pas s'en sortir si on ne fait que foncer à toute allure encore et encore. On aura besoin de se reposer aussi et de se détendre.» elle vint prendre sa main délicatement dans les siennes, caressant du bout du pouce sa paume «tu l'as dit toi-même? Il n'y a pas que nous. Gippel, Baralai et Nooj ne laisseront pas Seymour faire ce qu'il veut, tu sais? Ce n'est pas pour rien qu'ils ont décidé de s'allier! À eux trois, ils ont des yeux partout.»

Elle sourit tendrement et alla poser la main sur la joue de son aimé
«On arrivera à l'en empêcher. Mais.... je ne veux pas qu'on soit malheureux pour autant. Ce n'est pas un petit match de blitzball qui va tout gâcher tu sais?» la situation était déjà difficile comme ça, ce n'était pas la peine d'en rajouter en fuyant tout ce qui pouvait leur changer les idées de temps en temps! Si seulement Rikku était là, elle aurait surement trouvé de meilleurs mots. Yuna n'était pas vraiment douée pour redonner le moral en fait, la plupart du temps, c'était plutôt à elle qu'il fallait le remonter!

Elle se hissa sur la pointe des pieds pour embrasser doucement le jeune homme, puis elle se plaqua contre lui, passant ses bras autour de son torse pour écouter les battements de son cœur en fermant les yeux

«Je ne veux plus être malheureuse.» elle savait que ça arriverait forcément, on ne pouvait pas être heureux en permanence mais bon... disons que si elle pouvait avoir des petits instants de bonheur, c'était mieux non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur l'océan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur l'océan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Spira :: Carte du monde-
Sauter vers: