Accueil

Partagez | 
 

 Des vacances bien méritées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Sam 25 Avr - 9:52

Ah ben fallait s'attendre à un réveil explosif! Edward pouffa de rire en reculant rapidement lorsque la jeune femme hurla, dommage qu'il n'ait pas ses mains de libres pour se boucher les oreilles, c'est qu'elle est capable de monter dans les aigus la ptite dame! Elle s'empara d'un coussin afin de lui taper dessus, et il se laissait plus ou moins faire en mettant quand même son bras en rempart en ricanant toutes dents dehors à chaque fois qu'elle lui en mettait une!

Puis elle se jeta carrément sur lui et ça, il ne l'avait pas prévu, il fut totalement déséquilibré et se retrouva affalé par terre

«OUAAAAAAAAAAH!» puis il grimaça, car mine de rien oui, même si elle voulait jouer, elle lui faisait un peu mal à être ainsi sur lui, même s'il ne vit pas tout de suite le côté tendancieux de la position! C'est en ouvrant les yeux et en ayant une vue un peu trop belle de sa poitrine limite sous son nez qu'il se mit à rougir, mais heureusement elle se levait déjà et il ramena sa main sur ses côtes en affichant un rictus mêlant douleur et rire

«Aoutch... heureusement que tu fais pas le poids d'une bicorne sinon je serais en miettes!» il se protégea à nouveau au cas où elle ait envie de lui mettre un nouveau coup de coussin - si lui était susceptible sur sa taille, les femmes l'étaient souvent à propos de leur poids! - puis il se leva péniblement en s'accrochant à son lit... on pouvait dire que la journée commençait bien! Il fut un peu ébloui par la lumière du soleil qui entrait dans la pièce maintenant qu'elle avait tout ouvert, il était encore à genoux par terre, mais les coudes appuyés sur le matelas et il désigna justement la fenêtre d'un air accusateur

«C'est le soleil qui m'a réveillé, y'avait un rayon de lumière qui passait au travers, juste sur ma tête!» on entendait bien à sa voix que s'il n'y avait pas eu ça, il serait encore en train de dormir! En tout cas, il se releva en souriant, ça faisait du bien de se comporter comme un gosse de temps en temps... il la suivit jusqu'à la table et prit une petite brioche avant de s'asseoir, approuvant d'un signe de tête à la question de la jeune femme

«Très bien... et visiblement, toi aussi si j'en crois la manière dont tu serrais ton  coussin avec amour...» il pouffa une nouvelle fois de rire en se mettant éventuellement hors de portée si elle  souhaitait lui en coller une! Puis ils prirent leur petit déjeuner ans la bonne humeur, il semblait qu'ils soient tous deux d'humeur taquine puisqu'ils se lançaient facilement des piques, et il fallait qu'il résiste lorsqu'elle prononçait les mots "lait" ou "petit" pour l'embêter!

Il s'étira longuement tout en se tenant le ventre pour ne pas trop tirer sur ses blessures, il se tourna pour voir le soleil qui brillait dehors

«C'est une belle journée pour prendre des vidéos. La mer va être magnifique je pense au niveau de la route de Mi'ihen! Et il faudra quand même que tu prennes la plage aussi, si tu me dis que vous n'en avez pas beaucoup sur Héra..» en tout cas, il semblerait que les gens n'aient jamais eu l'idée de profiter de ça! Se prélasser sur le sable fin avec le bruit des vagues, mais d'un autre côté, il y avait la brume avant, alors forcément, on ne pouvait pas se détendre si des monstres pouvaient surgir de nulle part. Est-ce qu'ils allaient essayer maintenant?

Bref, il attendait que la jeune femme aille s'habiller un peu, puis ils remonteraient vers la route de Mi'ihen sans aller trop loin, juste rester dans les environs pour qu'elle puisse filmer un peu, avant de revenir et se rendre à l'auditorium. Il espérait pouvoir faire quelques copies de vidéos du Sélénos, juste pour que Lucina ait quelques images. Prenant une profonde inspiration, il se décida à chiper une dernière chouquette avant de partir, il avait encore une petite faim, et il n'avait pas spécialement envie de manger de la barbe à papa au réveil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Sam 25 Avr - 14:54

La matinée démarrait plutôt bien, l’atmosphère était joueuse avec les deux jeunes gens qui avaient décidé de se lancer des piques à tout va. Enfin, c’est Edward qui avait commencé surtout ! Pour la peine, Lucina aurait dû l’écraser encore plus lorsqu’il avait parlé de son poids, mais la position était trop gênante pour qu’elle reste affalée sur lui pour lui arracher son serpent des mains. En revanche, elle venait de relever un point presque miraculeux : il était levé le premier ! Il accusait la lumière du soleil qui était passé à travers les volets, pile poil sur son visage et Lucina se mit à rire doucement… Bah voyons !

« Zut alors. Si tu dormais encore, j’aurai pu inventer encore une nouvelle technique de réveil. »

Et toc ! Bref, ils allèrent se mettre à table pour prendre un petit-déjeuner. Plus sérieusement, elle se demandait s’il avait bien dormi, surtout par rapport à la dernière nuit et elle fut soulagée d’entendre que c’était le cas … jusqu’à ce qu’il se moque encore d’elle et de la manière dont elle tenait son oreiller ! Meh. Lucina avait attrapé un croissant avec du sucre sur le dessus, et donna une pichenette dessus pour envoyer plein d’éclats sur Edward en guise de vengeance.

« Oups ? » Bah quoi ? Elle a le droit de serrer son oreiller dans les bras, non mais ! « Et parce que tu m’as vue tenir amoureusement un oreiller, tu as voulu me faire une mauvaise blague, petit farceur ? »

C’était la deuxième fois qu’elle l’appelait ainsi, et elle étirait un sourire espiègle. Elle savait qu’il était dangereux de parler de sa taille et que ca avait mal tourné la dernière fois qu’elle avait cherché à l’embêter de la sorte, mais il le cherchait bien là ! Bref, on aurait dit deux enfants mais bon … Comme on dit, qui aime bien châtie bien ? Au moins, le petit-déjeuner se fit dans la bonne humeur, espérons que le reste de la journée sera aussi joyeuse. Lorsqu’ils commencèrent à se calmer un peu, Edward faisait remarquer que c’était le temps idéal pour filmer les environs, il fallait juste que Lucina n’oublie pas sa sphère en sortant ! Elle termina de boire son chocolat chaud avant de se lever de table.

« Oui, mais avant de partir, il faudrait peut-être que je sois habillée. Sauf si tu préfères que je me balade en pyjama dans les rues de Luca ? »

Elle pouffa de rire avant d’aller fouiller dans les affaires qu’elle avait achetées la veille, puis s’enferma dans la salle de bain. La jeune femme retira son bandage au bras et examina tout de suite son ventre en se souvenant de ce que le médecin lui avait la veille. Mais ca n’empirait pas, au contraire, donc elle avait bon espoir de n’avoir rien de grave à ce niveau. Son bras prenait de drôles de couleur au niveau des morsures mais c’était le signe de la guérison donc elle ne s’en inquiéta pas davantage non plus. Elle prit une douche rapide avant d’enfiler le pantalon serré et le chemisier blanc qu’elle avait acheté la veille. Elle aurait voulu mettre la robe bleu marine, mais s’il faisait chaud dehors, il valait mieux éviter le foncé. De même pour être plus à l’aise, elle fouilla un peu partout dans le meuble jusqu’à trouver un élastique. Elle brossa donc ses cheveux et les releva pour pouvoir faire une grande queue de cheval sur la tête. Lucina s’attachait rarement les cheveux mais là, ca lui tiendrait peut-être moins chaud d’avoir le cou dégagé ! Elle avait juste deux grandes mèches rebelles devant la tête qui restaient libres.

« Voilà voilà, j’arrive ! » Signala-t-elle à travers la porte avant de sortir. Tout de suite, elle allait récupérer sa sphère avant de l’oublier et elle se tourna vers Edward. « Nous pouvons y aller. »

Ah si, elle attrapa juste Falchion pour l’attacher à sa taille. Même s’ils ne comptaient pas trop s’éloigner sur la route de Mi’ihen, on n’est jamais trop prudents, n’est-ce pas ? Ils quittèrent la chambre, et même de bon matin, Luca était aussi animée que la veille au soir. Lucina dut encore attraper le bras d’Edward pour ne pas se perdre parmi tant de gens mais elle sursauta lorsqu’ils passèrent à côté de grands individus, bien plus grands qu’elle. Des espèces de lions bleus avec une corne sur la tête … Oh.

« Ce sont les fameux Ronsos dont tu me parlais il y a quelques jours ? »

Wahou, ca ne donne pas trop envie de les embêter ces matous. Ils avaient l’air sauvages et sévères. Bref. De façon générale, il fallait être agile dans cette ville ! Lorsqu’ils arrivèrent sur la place – là où étaient les escaliers pour remonter sur la route de Mi’ihen – des enfants courraient partout et Lucina en évita deux de justesse en s’écartant ! Bon, c’était facile de descendre les marches, mais les remonter, c’était sportif. Ils arrivaient rapidement sur la Route de Mi’ihen, elle avait dans l’idée de filmer aussi Luca vu des hauteurs, mais elle venait de repenser à cette histoire de plage.

« Tu es sûr que je n’ai pas filmé la plage de Djose déjà ? »

Elle ne se souvenait plus si elle avait pris sa sphère lorsqu’ils étaient allés regarder les constellations. Bon au pire, il n’y a pas quatre cents façons de le savoir. La jeune noble ressortit sa sphère pour vérifier mais … inutile de dire que les dernières images enregistrées ne lui disaient ABSOLUMENT rien, hein ? Elle plissa des yeux, pas besoin de chercher bien longtemps qui était le coupable. Il n’y en avait qu’un seul qui avait pu la filmer pendant qu’elle dormait ! Lucina chopa Edward en passant son bras derrière ses épaules pour le ramener contre elle et commença à frotter sa tête pour lui faire passer le pire savon de sa vie !

« Tu ne vas pas t’enfuir comme ca ! Alors comme ca on s’amuse à me filmer pendant que je dors !??? Tu as décidé de m’embêter ce matin !? »

Rien de méchant bien sûr dans ses propos, et elle ne cessait de lui frotter le crâne pendant qu’elle parlait, puis elle le relâcha enfin et le fixa droit dans les yeux avec un sourire presque sadique.

« Ma vengeance sera terrible ! »

Même si elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait bien pouvoir faire pour se venger, sur le coup. Groumph. Mais sinon non, elle n’avait pas filmé la plage. La demoiselle s’écarta de la route par la suite pour pénétrer dans les hautes herbes et plantes des landes et se rapprocher de la mer. Il y avait quelques ruines qui dépassaient de l’eau, mais il fallait bien reconnaître que le paysage était magnifique. On voyait la nature, la mer, les vestiges d’une ancienne civilisation … C’était très beau et elle ne se fit pas prier pour enregistrer tout ca. Puis elle éteignit la sphère et revint vers Edward en reprenant son air sérieux habituel, regardant un peu partout autour d’elle.

« Il y a vraiment beaucoup de ruines sur Spira, c’est vraiment Sin qui a fait tout ca ? Enfin, ce n’est pas triste à regarder, ce n’est pas comme si la terre était devenue stérile suite à ses assauts. La nature a repris ses droits sur ce monde j’ai l’impression. »

Bref, suite à ce commentaire, ils pouvaient rentrer à Luca pour aller à l’auditorium. Un lieu qui risquait de bien surprendre Lucina !
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Sam 25 Avr - 19:53

Groumph! Pourquoi fallait-il toujours qu'on le taquine à utiliser le mot qu'il aimait pas hein? Le jeune homme avait viré au rouge à plusieurs reprises pendant le petit déjeuner, pas par gêne cette fois, mais par envie d'exploser! Mais il se tenait car il savait bien qu'elle faisait exprès pour le titiller! En tout cas, on pouvait dire que la mauvaise ambiance de la veille avait été balayée et que maintenant, ils étaient de bonne humeur!

Lorsqu'ils eurent fini, ils se préparèrent pour aller vers la sortie de la ville afin de filmer un peu la route de Mi'ihen. Pendant que Lucina s'habillait, Edward s'assurait qu'on ne voyait pas son automail à la jambe et réajusta sa petite tresse, vu qu'elle avait été mise à rude épreuve avec les coups de polochons de la demoiselle un peu plus tôt!
Puis ils sortirent, cette fois, il fallait monter les escaliers, et avec la chaleur, on ne pouvait pas dire que c'était simple! Ils croisèrent des ronsos, et c'est clair qu'ils étaient impressionnants, surtout qu'ils mesuraient tous en moyenne dans les deux mètres de haut!


«Impressionnants, oui. Mais ils ne sont pas méchants la plupart du temps. Faut juste leur montrer du respect...» Edward hochait donc poliment de la tête chaque fois qu'il les croisait, jusqu'à ce qu'ils arrivent en haut. Lucina avait prévu son épée au cas où, c'était plus prudent faut dire, même s'ils pourraient facilement courir jusqu'à la ville si un monstre apparaissait!
C'est alors que la jeune femme voulut voir si elle n'avait pas déjà filmé la plage l'autre jour... oups?

Edward voulait reculer doucement à pas de loup avant qu'elle ne voit ce qu'il avait filmé, malheureusement il ne fut pas assez rapide car elle l'agrippa et prit bien soin de lui faire un shampoing à sec en bonne et due forme, ce qui le fit éclater de rire alors qu'il se débattait pour se dégager - peine perdue avec la force de la jeune femme!

«Ah ah AHAAA!! Pardon pardon pardon! Mais c'était trop tentant et je me disais que tu aurais voulu un souvenir!!» inutile de dire qu'il était purement et simplement mort de rire, au point qu'il en avait mal au ventre! Lorsque la jeune femme se décida enfin à le lâcher, il en avait les larmes aux yeux et tenta de se recoiffer tant bien que mal, renonçant à la tresse pour se faire plutôt une petite queue de cheval - en temps normal, il n'aimait pas trop se coiffer comme ça, car c'était la coiffure de son père. Bref.

«Hey! C'était déjà une vengeance de ma part pour toutes les fois où tu m'as torturé au réveil! C'est pas juste si tu te venges encore!» il pouffa de rire avant de prendre une profonde inspiration, il dut mettre ses mains sur ses genoux pour reprendre son souffle, c'est que ça crève de rire autant!
La demoiselle allait maintenant filmer un peu l'horizon. Avec le soleil, la mer brillait comme si elle était remplie d'étoiles, et malgré les ruines qui dépassaient ça et là, fallait reconnaître que le paysage était beau.


«Il paraît que c'est Sin, oui. M'enfin je me dis que la guerre qui régnait à l'époque n'avait déjà pas du épargner les villes. C'est facile de dire qu'il est le seul responsable, mais je pense que les Hommes avaient déjà fichu la pagaille bien avant ça.» mais c'était sa théorie à lui, mais aussi ce qu'il avait appris dans les livres. Il n'était pas le seul à avoir pensé à ça, il était tombé sur plusieurs ouvrages d'historiens qui avaient étudié les ruines et suggéraient que certains bâtiments semblaient avoir été détruits par des machines, et non des squames.

Bref, il laissa Lucina filmer ce qu'elle voulait, un ronso passait par là et Edward l'attrapa par le bras en lui demandant si elle pouvait le filmer pour qu'elle ait un souvenir, lui expliquant la situation sur le fait qu'elle ne venait pas de Spira...

«Barek accepte de poser avec le petit homme.» le sang de l'alchimiste ne fit qu'un tour et il se jeta sur le ronso en hurlant dans ses oreilles, si bien que le grand lion agrippa le jeune homme par la peau du cou comme un chaton capricieux et le secoua énergiquement pour qu'il se calme! «Petit homme parler trop fort. Barek a mal aux oreilles»
«NON MAIS TU SAIS CE QU'IL TE DIT LE NABOT???»
une fois de plus, le ronso le secoua comme un prunier et Edward se retrouva pendu par la peau du cou, les bras croisés en train de bouder... si Lucina avait filmé tout ça, pour sur qu'elle allait avoir un souvenir inoubliable là!

Le ronso finit par le poser et Edward le remercia en gardant son air boudeur jusqu'à ce qu'il aille assez loin pour ne plus l'entendre

«C'est pas moi qui suis petit, c'est vous qui êtes trop grands!» grommelant un peu, il finit par rejoindre Lucina en essayant de cacher sa mauvaise humeur! Et c'est qu'en prime, elle risquait de se moquer de lui avec ça! Faut dire qu'il s'était un peu ridiculisé...

Bon euh... l'auditorium?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Sam 25 Avr - 22:41

Edward avait le diable au corps aujourd’hui ! Il avait décidé d’embêter sa camarade et il ne faisait pas les choses à moitié ! Voilà qu’elle venait de découvrir qu’il l’avait filmée pendant qu’elle dormait dans sa position habituelle. Et il était fier de sa bêtise en plus, malgré qu’il soit en train de se manger le pire savon de sa vie, il était tordu de rire ! Malgré tout, cela amusait la jeune femme, même si elle souhaitait se venger, ce qui le fit râler puisque lui-même était en train de se venger d’elle ! Ah la la, ca n’en finirait donc jamais … C’était devenu un cercle vicieux, non, Lucina ne comptait pas en rester là !
Pour l’heure, elle le relâcha pour aller filmer un peu les alentours, commentant ses impressions sur les ruines, faisant le lien avec Sin … mais Edward supposait qu’il n’était pas la seule cause de bien des destructions. La guerre devait y être pour quelque chose aussi.

« Je vois … »

Répondit-elle simplement, redevenue sérieuse en pensant aux peuples qui avaient dû souffrir de ces batailles. La guerre faisait des ravages partout, et pas seulement sur le plan matériel. Mais ainsi était la race humaine. Ou du moins tous les êtres dotés d’émotions et de sentiments. Bref. Ce n’était pas joyeux tout à coup, mais la gaieté allait vite revenir lorsque l’alchimiste attrapa un Ronso au vol pour que Lucina puisse le filmer. Elle s’était alors retournée, sa sphère activée, pour pouvoir garder un souvenir de ce peuple si particulier qu’ils n’avaient pas sur Héra … Pourtant il y en avait des individus différents sur Héra ! Heureusement, le lion bleu accepta de poser avec « le petit homme » comme il disait et Lucina se mordit la lèvre. Oups ? Ca n’avait pas loupé, Edward était monté sur ses grands chevaux et la réaction de ce Barek était assez comique aux yeux de la demoiselle ! C’était assez marrant cette façon qu’il avait de parler de lui en prononçant son propre nom, mais le plus drôle c’était surtout qu’il tenait sans difficulté l’alchimiste par le col alors que ce dernier était en train de gigoter dans tous les sens pour se venger.

Lucina n’avait pas loupé une miette de la scène, et lorsque le Ronso quitta les lieux, elle avait hoché la tête pour le remercier mais était incapable de prononcer le mot « merci » sans éclater de rire. Elle avait éteint sa sphère et sur le coup, elle n’osait pas trop approcher son camarade. Sauf lorsque leurs regards se croisèrent, là, c’était trop, elle ne pouvait plus se retenir. La guerrière partit dans un énorme fou rire comme elle n’en avait jamais eu un, allant jusqu’à se tenir les côtes tellement ca lui faisait mal d’en rire ! Et inutile de dire qu’elle eut beaucoup de mal à s’en remettre. Elle prit une profonde inspiration pour se calmer, essuyant une perle naissante aux coins de ses yeux à l’aide de son doigt. Pfiouuuu, ressaisis-toi miss !

« Inutile de le nier … Tu sais te donner en spectacle ! »

Une chance qu’ils soient sur la Route de Mi’ihen et non en plein centre-ville. Sinon Edward aurait ramené toute l’attention sur lui ! Enfin. Lucina rangea la sphère et s’approcha de lui en pouffant à nouveau de rire.

« Allez, cher guide. Arrête de bouder et emmène-moi dans votre … aquarium ? »

Presque. Presque, Lucina. Bon bah voilà, il pouvait se moquer d’elle aussi s’il voulait. Dans tous les cas, ils reprirent la direction de Luca, empruntant les escaliers pour redescendre sur la place. Avec le fou rire de la jeune femme juste avant, c’était presque trop fatigant de ne faire que descendre des marches ! Elle était à bout de souffle en arrivant en bas, heureusement qu’ils ne montaient pas cette fois !
Direction l’auditorium, l’établissement était juste immense, l’intérieur était vaste et impressionnant. Ils n’avaient pas le droit d’emprunter des sphères pour les sortir du bâtiment, en revanche, ils avaient le droit de faire des copies, à condition de payer … Tant pis, le Sélénos valait tellement le coup d’œil et Lucina serait déçue si elle n’arrivait pas à rattraper le coup sur sa sphère, elle était prête à payer pour ca. Il fallait juste trouver la sphère adéquate, mais il y en avait tellement, et l’appareil qui les lisait était plus grand et différent du « cercle » qui entourait celle de Lucina.

« Cet endroit est impressionnant ! » Même s’il y avait plusieurs personnes en ces lieux, sa voix semblait résonner d’un bout à l’autre de la salle. « Il y a énormément de sphères ici … Comment va-t-on trouver celle qu’il nous faut parmi tout cela ? »

Elles étaient classées, tout simplement … Mais dans la mesure où la jeune femme ne savait pas lire l’écriture de Spira, tout reposait sur les épaules d’Edward. Ils durent fouiller un petit moment pour sortir une sphère d’un pèlerinage d’un Invokeur et ils allèrent s’installer à une borne pour pouvoir la lire et voir son contenu. Bon, intérieurement, ca faisait grimacer Lucina, mais c’était juste pour le Sélénos après tout … Et le gardien qui avait filmé les lieux avait fait de superbes captures du paysage ! C’était décidé ! Lucina payait pour copier une partie de la sphère sur la sienne ! Et chose faite, elle se souvint aussi qu’elle n’avait ni la Plaine Foudroyée ni la Forêt de Macalania – logique, elle n’avait pas la sphère encore ! Aussi ils continuèrent sur le pèlerinage de ce même Invokeur pour prendre les fragments qui l’intéressaient. Elle eut même la Plaine Félicité en bonus et aurait pu avoir le Mont Gagazet … Malheureusement, l’Invokeur qui était filmé ici avait pris le risque de descendre dans la Grotte du Priant Volé, et y avait perdu la vie. Le gardien qui enregistrait avait dû réussir à s’enfuir ou alors la sphère avait été retrouvée des années plus tard avant d’être stockée ici.

« Hum … Tu m’avais dit que cette sphère avait une capacité de stockage limitée. Tu crois que je peux encore beaucoup filmer avec ou je dois en racheter d’autres ? »

Tant qu’ils sont dans une grande ville où ils pourraient en trouver de nouvelles sphères vierges facilement hein ? En tout cas, en allant ranger la sphère de l’auditorium, la jeune femme regarda à nouveau autour d’elle.

« Il y a des sphères de tout le monde et de toutes les époques qu’ils regroupent ici ? »

Ce serait fascinant – et c’était le cas. En sachant cela, elle pourrait rester des heures et des heures à l’auditorium pour en apprendre davantage et en détails sur l’histoire de Spira. Même si un point allait la déplaire rapidement, c’était que les Invokeurs avaient rapidement pris une place importante sur Spira après l’apparition de Sin. Même s’ils existaient déjà avant, en réalité. Ils n’avaient juste pas encore cette notion de devoir de sacrifice pour sauver le monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Dim 26 Avr - 12:08

Mais euh! C'était pas sa faute s'il était tombé sur un ronso prétentieux - car oui, pour qu'il se permette de l'appeler "petit homme" alors que tous les ronsos sont plus grands que des hommes ou presque, c'est qu'il se la pêtait à mort celui là!. Bref, Edward essayait de remettre une énième fois sa coiffure en place, Lucina de son côté ne pouvait s'empêcher de se moquer de lui et le jeune homme fronçait du nez en disant juste «Gnagnagna» à sa remarque. Et c'est qu'elle rigolait bien en plus, si bien que le jeune homme finit par céder et sourire à son tour lorsqu'elle lui demanda de se rendre à l'aquarium

«Auditorium... l'aquarium, c'est pour voir des poissons. Y'en a un aussi remarque, si ça te dit de voir les espèces aquatiques de Spira?» d'ailleurs, il lui semblait qu'il n'y en avait un qu'à Luca. m'enfin à voir plus tard, de toute manière, ils avaient bien dit qu'ils comptaient passer plusieurs jours ici, donc ils avaient le temps d'en décider. Ils se rendirent à l'auditorium, un immense bâtiment où presque toutes les sphères de Spira étaient regroupées. La jeune femme était évidemment impressionnée, et Edward la conduisit donc vers l'endroit où l'on pouvait visionner les sphères et les copier moyennant finance.

«Viens, il y a des ordinateurs pour choisir celles que l'on veut visionner, elles sont rangées par catégories...» et il y avait bien la catégorie "lieu". Donc il serait facile d'en trouver sur les différentes zones de Spira. Que ce soit le Sélénos, ou la Plaine Foudroyée, Macalania ou autres. D'ailleurs, Lucina pourrait même voir les temples, certes, ça ne l'avait pas trop intéressée au moment du voyage, mais peut être que tout de même elle voudrait y jeter un coup d'œil maintenant?

Vu que seul Edward pouvait lire l'écran, c'était lui qui traduisait au fur et à mesure. C'était généralement plus simple de suivre le pèlerinage d'un invokeur pour bien voir les endroits, et Lucina pouvait donc copier quelques minutes par-ci par-là lorsqu'on ne voyait personne à l'écran. Mais au bout d'un moment, elle semblait craindre pour la capacité de stockage et le jeune homme regarda où est-ce qu'elle en était

«Hum.. non, tu n'as pas pris beaucoup de temps à chaque fois, tu en es à peine à une demi-heure de stockage là, tu en as donc encore une heure et demi... après il y a ma propre sphère si tu veux. Mais au pire, on peut quand même en acheter une autre au cas où? Comme ça, si on ne tombe pas sur Héra mais un autre monde en traversant le portail, on aura de quoi le filmer aussi?» petite sécurité en somme.

Il continua de chercher un peu pour voir ce qui pourrait être intéressant. Il trouva une très vieille sphère de Zanarkand à l'époque où elle était encore debout, mais de très mauvaise qualité évidemment

«Depuis la défaite de Sin, bon nombre de gens ont voulu en apprendre plus sur notre histoire. Ils ont envie de savoir pourquoi il a été créé réellement, si c'est vraiment pour expier nos péchés alors que voilà, on utilise encore les machines aujourd'hui et pourtant il n'est plus là. De nombreux individus se sont lancés dans la chasse aux sphères pour en trouver qui datent de l'époque avant l'arrivée de Sin, et la plupart ont été amenées ici. Tiens regarde... on voit vaguement Zanarkand il y a plus de mille ans sur celle la.. tu vois, elle avait un stade de blitzball aussi!» ce n'était pas très facile d'y voir clair, mais on voyait effectivement quelqu'un qui devait surement se rendre à son premier match si l'on se fiait à la voix enfantine qui parlait en fond. Il filmait un peu les rues aussi, ce qui laissait voir combien la ville devait être gigantesque! Peut être même plus grande encore que Luca ou Bevelle. C'était difficile à imaginer.

Puis il montra une vidéo plus récente de la petite île de Besaid. Comme ils ne comptaient pas s'y rendre, il proposa à Lucina de copier un petit peu de ces images aussi. La végétation luxuriante ressemblait quand même beaucoup à celle de Kilika, mais la plage de sable blanc était surement la plus belle que l'on puisse trouver sur tout Spira!

Le temps avait bien défilé, et il était temps de s'en aller pour manger un morceau. Histoire de rester dans des spécialités locales, le jeune homme l'entraîna dans un restaurant de poisson, qui faisait surtout de la cuisine de poisson cru avec du riz. On pouvait manger avec les doigts ou des baguettes, et l'alchimiste se préparait déjà à se moquer de la jeune femme à l'idée de la voir se servir de baguettes!

«Ils font des petites brochettes de viande marinée aussi, si tu préfères... ou alors on se prend un méga plateau pour deux? Comme ça tu goûteras à tout?» il essayait tant bien que mal d'expliquer à la jeune femme les différentes recettes, mais tant qu'on n'avait pas goûté, on ne pouvait pas se faire une opinion. De même, il avait hâte qu'elle goûte à la petite pâte verte qui était servie avec. Oh, il lui dirait quand même de "faire attention" - fallait pas qu'elle meurt d'overdose - mais on va dire qu'il n'en dira pas trop non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Dim 26 Avr - 14:28

Oui bon, auditorium, aquarium … Ca se ressemble. Bref, ils s’étaient rendus jusqu’à l’auditorium pour que Lucina puisse copier certains paysages sur sa sphère. Il y en avait énormément dans cet endroit, mais avant de se pencher sur la question, elle s’inquiéta de la capacité de stockage de son bien, et visiblement, elle avait encore le temps avant qu’elle arrive au bout. Mais rien ne l’empêchait d’en acheter une deuxième pour la suite, si elle souhaitait Gaia ou Dol s’ils n’atterrissaient pas sur Héra du premier coup – ou encore ailleurs. C’est vrai qu’Edward avait une sphère aussi, Lucina l’avait oublié mais il fallait admettre qu’il ne l’avait pas beaucoup sortie. Enfin … D’un autre côté, quel était l’intérêt pour lui de filmer son propre monde et les routes qu’il avait déjà vues et revues en faisant maintes fois les trajets ? Il devait sûrement attendre qu’ils aillent sur Héra.

Pour la suite, suite à la remarque de Lucina sur le nombre de sphères en ces lieux, l’alchimiste lui expliqua que depuis la défaite de Sin, les gens commençaient à chercher à travers tout Spira des sphères qui retraceraient le passé de ce monde. Certaines, dans le but d’apprendre pourquoi Sin était réellement né à l’origine. Pour les raisons que l’Eglise leur avait données ? Ou d’autres ?
Du coup, ils continuèrent de fouiller un peu dans ce qu’il y avait, Lucina put « voir » la grande cité de Zanarkand avant sa destruction. Voir était un bien grand mot, la sphère était très vieille – elle datait de mille ans quand même – aussi, la qualité était loin d’être des meilleures. Ils regardèrent une récente aussi qui montrait Besaid puisqu’ils ne comptaient pas s’y rendre, et Lucina fut émerveillée devant le paysage ! C’était magnifique ! Par contre ici encore, il y avait des tas de ruines éparpillées sur l’île … Mais la beauté des lieux en valait le coup d’œil, la jeune femme regrettait presque de ne pas passer par là avant de prendre le portail, mais ils n’allaient pas faire des détours pour rien non plus ! Aussi, là encore, elle paya pour copier les images sur sa sphère.

Bref, midi approchait, ils quittèrent l’auditorium pour aller manger. Lucina avait ciblé d’autres stands avec des personnes qui vendaient de longs pains avec une saucisse dedans. Pas vraiment connu sur Héra, les hot-dogs. Mais Edward l’emmenait plutôt dans un restaurant où les spécialités étaient tout aussi inconnues à la demoiselle. Bon ils ne faisaient pas que du poisson mais Lucina hocha la tête en souriant à la proposition du jeune homme.

« Va pour le grand plateau. »

En attendant qu’ils apportent tout ca, la guerrière regardait un peu partout autour d’elle pour voir ce que les clients avaient dans leurs assiettes. Beaucoup de choses se mangeaient avec les doigts ici, un principe que Lucina ne connaissait pas des masses … Si on oublie les sandwichs, ou les fruits qu’on ne mange pas à la fourchette par exemple. On leur apportait un tout petit panier de chips très épaisses pour patienter, la jeune femme se laissa aller à la gourmandise et en prit une, mais elles étaient particulières … Ca pétillait et collait un peu à la langue ! Les fameuses chips de crevettes.
Puis, le plateau finit par arriver, il était très grand avec toutes sortes de sushis et makis, mais aussi des beignets de crevettes ou calamars … Mais ces derniers étaient en plus petites quantités. Il y avait plusieurs accompagnements avec dont une drôle de pâte verte, une sauce au goût salé ou ce qui était aussi en réalité du gingembre confit – on va éviter, c’est aphrodisiaque, chut. Ils avaient des baguettes fournies avec s’ils préféraient des « couverts » ou non mais Lucina les attrapa surtout pour les regarder sous tous les angles.

« Euh … Ils piquent ces choses avec des baguettes ? »

Pas vraiment hein ? Vu que la majorité des gens autour mangeaient avec les doigts, elle n’avait pas capté qu’il fallait s’en servir comme des « pinces ». Là, si elle piquait un sushi avec une baguette, elle risquait surtout de démolir la nourriture ! Bref, elle prit un maki pour commencer, sans rien dessus mais comme la veille avec les hamburgers, elle eut un peu de mal à tout avaler sans que ca parte en charpie !

« Ché pas vrai, vous chaimez  tout che qui est diffichile à mancher ! »

Oups ? Première chose qu’on apprend dans son éducation, c’est de ne pas parler la bouche pleine ! Elle rougit légèrement et avala tout avant de s’essuyer la bouche. Toutefois, elle se figea et leva les yeux vers Edward avec un air suspect sur le visage.

« Attends une minute. Tu veux me faire découvrir de nouvelles choses mais tu ne prends même pas la peine de me montrer comment on mange cela ? Tu me prépares encore un piège ? » La petite sensation de déjà-vu comme la veille avec le hamburger ! « En tout cas, c’est assez fade … »

Pour ca qu’ils avaient mis des accompagnements avec. Lucina croisa les bras en fixant Edward, comme si elle attendait ses explications.

« Je suppose que je dois me servir de ce qu’ils ont mis avec pour manger ? Comme hier avec les frites et les sauces ? »

Attention, c’est là que le carnage allait commencer. Car si Lucina s’approcha dangereusement du wasabi, l’alchimiste ne lui disait que de faire attention, sans en dire plus … Et la jeune femme avait relancé son regard suspect à son camarade. Ouh qu’elle avait un mauvais pressentiment. Que lui préparait-il cette fois !? Comme elle ne connaissait pas, elle n’en prit pas des masses sur son sushi … mais malheureusement, même en petite quantité, c’était déjà trop et son palais n’était pas habitué. Lorsqu’elle mordit dedans, il ne se passa rien sur le coup … jusqu’à ce que ca lui monte au nez et la piqua horriblement au point qu’elle en avait des larmes qui perlaient au coin de ses yeux et elle se dépêcha d’attraper son verre d’eau pour le boire cul sec en se levant brutalement – ce qui n’arrangeait rien au final !

« * kof kof * Mais comment pouvez-vous manger cela !??? »

Oups ? Si elle avait reproché à Edward de savoir se donner en spectacle, elle ne faisait pas mieux pour le coup ! Ah quelle honte …
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Lun 27 Avr - 10:23

Ben oui quoi? Fallait lui faire découvrir un peu tout et n'importe quoi. Et Luca était le meilleur endroit pour ça! Les hot-dogs, ils pourraient en manger ce soir si elle voulait... comme pour les hamburgers, c'était un truc qu'on trouvait partout après tout. Lorsque le plateau arriva, Lucina regarda d'un air plutôt suspect l'alchimiste en comprenant qu'il attendait qu'elle se vautre un peu, il agita nonchalamment la main d'un air détaché
«On m'a toujours dit qu'on apprenait mieux par soi-même!» malgré tout, elle semblait préférer manger avec les doigts, ce qui était plus sage surement! La première bouchée ne fut déjà pas facile, faut dire qu'elle avait pris un sushi et que c'était plutôt délicat, mais c'était fade pour elle. Normal aussi, elle n'avait rien mis dessus.

«Il faut mettre des condiments, c'est meilleur. Là, tu as du wasabi, c'est une sorte de moutarde alors fais attention» pas plus de précision, comme pour les enfants, faut qu'elle expérimente elle-même sinon c'est pas drôle «et ça c'est de la sauce soja. Ça rend le sushi moins sec et légèrement salé! Faut le tremper dedans comme ça..» il prit des baguettes, un maki et le trempa donc doucement dedans avant de le mettre dans la bouche, sans wasabi d'abord. Il regarda ensuite la demoiselle faire, elle avait été prudente sur la pâte verte, mais ce fut suffisant visiblement pour qu'elle manque de s'étouffer et il pouffa de rire avant de lui tendre une chips de crevette

«Je t'avais dit de faire attention!» il lui conseillait aussi les petits beignets, ça aidait à faire passer le goût piquant alors que l'eau ne ferait rien de spécial. Maintenant que la première étape était franchie, il prit les baguettes et lui montra éventuellement comment les tenir, bien qu'il lui suggérait de plutôt utiliser les doigts comme beaucoup de gens ici. Lui avait toujours été très agile donc bon, il s'en sortait bien. Puis il cessa de la piéger, l'aidant pour le dosage du wasabi, le gingembre ne servait surtout qu'à se "rincer la bouche" pour pouvoir passer d'une bouchée à une autre sans que les goûts ne se mélangent. Mais lui n'y avait jamais vu d'intérêt, quant au côté aphrodisiaque, il n'était même pas au courant.

Bref, il laissa Lucina goûter à tout, tous les makis et sushis étaient en double, donc chaque fois qu'elle en prenait un, Edward prenait l'autre pour qu'ils mangent la même chose! Mais ça n'avait pas l'air comme ça, ça remplissait bien l'estomac et l'alchimiste se régalait! Une fois le plateau terminé, il recula sur sa chaise en posant la main sur son ventre

«Pfiouuu je sais pas toi, mais j'ai bien mangé!» cependant, un truc assez traître avec les sushis - et surtout la sauce soja - c'est que ça donnait super soif par la suite. Trop salé surement.

Bref, le jeune homme proposait plutôt de prendre une glace en dessert un peu plus tard, puisqu'hier déjà, la jeune femme souhaitait y goûter, et en général dans ce genre de restaurant, les desserts n'étaient pas terribles - des petits biscuits ou des fruits au sirop. Donc il régla l'addition et ils sortirent pour se balader un peu.
Rapidement, la chaleur se fit étouffante, c'était le pic de midi après tout aussi, le jeune homme se tourna vers Lucina pour essayer de proposer quelque chose qui les mettrait à l'ombre.


«Il fait chaud là. Il vaudrait peut être mieux qu'on aille quelque part où il fait frais. Est-ce que tu veux découvrir le cinéma? Sinon y'a aussi l'aquarium dont tu parlais toute à l'heure!» il lui tira la langue d'un air amusé. Certes, elle s'était trompée, mais d'un autre côté, ça pourrait lui plaire de découvrir la faune aquatique de Spira? Surtout qu'il y avait des créatures étranges, certains poissons étaient immenses avec de grandes cornes, d'autres se déplaçaient en banc et avaient de superbes dents qui ne donnaient pas envie de s'en approcher. Sans oublier des sortes de poulpes ou des serpents aquatiques. Bref, il fallait reconnaître qu'il y aurait de quoi voir!

Et puis en prime, que ce soit dans un endroit ou l'autre, ils avaient le droit de manger des glaces, donc ils pourraient faire d'une pierre deux coups et la jeune femme pourrait découvrir les différents parfums proposés. Bref, la balle était dans son camps pour ce reste d'après-midi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Lun 27 Avr - 12:20

Quel fourbe celui-là, il préférait laisser Lucina découvrir par elle-même quitte à faire des erreurs plutôt que lui montrer pour éviter les pièges ! Il avait encore envie de se moquer d’elle c’est ca ? Le regard suspect, la jeune femme avait quand même tenté de goûter un peu aux sauces et condiments proposés … et se fit effectivement piéger avec le wasabi ! Le réflexe premier dans ces cas-là est de boire de l’eau, même si en réalité, ca ne servait à rien, ca empirait même les choses parfois ! Lucina avait rapidement attrapé la chips qu’Edward lui tendait pour calmer cette sensation de picotements dans les narines. La moutarde était bien plus gentille à ce niveau-là, il n’y a pas à dire !

Finalement, ils s’étaient bien partagés le plateau et Lucina devait admettre que c’était en effet trompeur. Elle ne pensait pas se sentir si ballonnée à la fin du repas en voyant que les sushis et compagnie n’étaient que des mets qu’on mangeait en une seule bouchée. Mais c’était délicieux ! Enfin, une fois qu’on associait la sauce et les condiments avec, la jeune femme avait fait encore une bonne découverte culinaire aujourd’hui. Le dessert serait pour plus tard, et vu que le soleil commençait à taper, Edward proposait de se rendre dans un endroit plus frais. Le cinéma ou l’aquarium … et l’oiselle plissa des yeux lorsqu’il se moqua à nouveau d’elle à cause de son erreur de tout à l’heure, lorsqu’elle avait confondu « auditorium » et « aquarium ». Meh …

« Et bien … Je dois surtout avouer qu’après avoir tant mangé et avec la chaleur, je suis surtout fatiguée tout à coup … Ne pouvons-nous pas rentrer nous reposer un peu avant de ressortir ? »

En prime le temps qu’ils fassent une sieste – enfin si Edward en faisait une aussi – l’heure défilerait et la température redeviendrait raisonnable. Ils auraient davantage de choix pour s’occuper. Ils retournèrent donc à l’hôtel, et comme leur chambre disposait de la climatisation, il faisait bon à l’intérieur. Lucina ne perdit pas une minute et relâcha sa queue de cheval, puis alla se loger tout de suite dans son lit en restant tout de même au-dessus des couvertures.
C’était le gros coup de barre de la digestion, la jeune femme plongea dans les bras de Morphée très rapidement, mais par contre, comme d’habitude, impossible de se reposer sans bouger au moins une fois ! Sur le côté à la base, elle avait fini par se retourner pour finir sur le ventre, affalée sur son oreiller, puis encore après, à nouveau sur le côté, dans l’autre sens ! Son chemisier s’était relevé par conséquent et l’air frais de la climatisation s’engouffrait et chatouillait son ventre au point que des frissons la tirèrent de son sommeil.

Au final, elle avait dormi une bonne heure et demie. Elle se redressa et se frotta les yeux … puis la bouche … Rah, maudit filet de bave ! Elle n’avait jamais compris pourquoi elle bavait quand elle dormait, mais c’était embêtant, ce n’était pas très classe ni élégant. Bref, elle se leva, préférant laisser Edward tranquille dans un premier temps pour aller sur la terrasse dehors … et là, elle fut surprise par ce qu’elle voyait !! Bon !! Finalement, on va aller chercher la marmotte. Lucina sauta sur son lit et le secoua dans tous les sens pour le faire lever.

« Edward !! Debout ! Allez … fai…néant, lève … toi !! » Bon bah voilà, elle lui avait piqué son propre oreiller pour le canarder encore avec. Dès qu’il ouvrit les yeux, elle lança le coussin plus loin et lui attrapa la main pour l’extirper direct du lit, quitte à le trainer par terre jusqu’à la terrasse. « Regarde ! Qu’est-ce que c’est tout cela ? Ce n’était pas dans le ciel hier, il se passe quelque chose ? »

Il y avait de gros ballons dans le ciel avec des nacelles où se trouvaient les gens ! Héra n’avait pas vraiment de montgolfières pour les petites balades dans les airs – pourquoi en avoir s’ils ont déjà les aéronefs ? C’était joli à voir, il y avait de toutes les couleurs, c’était fascinant ! Généralement, ils les sortaient lorsqu’il se passait quelque chose en ville. Un grand concert ou des matchs de blitzball notables – voire carrément le tournoi annuel – ou simplement des petites fêtes dans les rues.
Bref, oui, elle avait ménagé son camarade juste pour ca et ne se rendit compte que maintenant de sa brutalité.

« Euh, désolée … Je me suis laissée emporter. »

La demoiselle se mit à rougir de honte et détourna le regard vers l’horizon. Il faisait encore chaud dehors et c’est à ce moment-là que la glace serait la bienvenue. La jeune femme avait gardé son élastique autour de son poignet, aussi elle remonta à nouveau ses cheveux pour se refaire une queue de cheval sur le haut du crâne.

« Tu crois qu’on peut aller sur l’une de ces choses ? J’aurai une vue superbe pour filmer toute la ville ! »

Le seul truc en fait, c’est qu’il ne fallait pas avoir le vertige … Ce qui n’était pas le cas de la demoiselle heureusement !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mar 28 Avr - 9:10

Finalement, pas de visite d'aquarium ou de cinéma, Lucina préférait faire une sieste. En soit, Edward n'était pas si fatigué, mais somnoler un peu ne ferait pas de mal, et ça leur permettrait de mieux profiter du reste de la journée, quitte à se coucher un peu plus tard pour profiter de quelques activités nocturnes qu'offrait la ville.

Ils retournèrent donc à l'hôtel, et l'alchimiste enleva seulement chaussettes et bottes pour se coucher tout habillé, la climatisation offrait un environnement agréable pour une petite sieste après la chaleur extérieure, aussi il se roula d'abord sur le côté, tournant le dos à Lucina - sinon il aurait été incapable de dormir à la voir gigoter et s'enrouler dans ses coussins et couvertures - avant de revenir, comme à son habitude, sur le dos avec sa main sur son ventre.

Il ne sut pas trop combien de temps il s'était endormi, mais le réveil fut tout aussi brutal que d'habitude! Secoué comme un prunier d'abord, il se redressa brusquement pour comprendre ce qu'il se passait, craignant que la jeune femme ait été attaquée ou autre alors qu'elle l'entraînait de force vers la fenêtre - et bon sang qu'elle en avait de la force!

«Que... qu'est-ce qui se passe???» il manqua de se vautrer à plusieurs reprises jusqu'à voir le ciel par la fenêtre et comprendre la raison pour laquelle la demoiselle était si excitée! Les ballons!

«Ah...» il se frotta un peu les yeux, il avait probablement trop dormi en fait, il avait l'impression d'être encore dans de la guimauve et son esprit demeurait embrumé. Il lui faudrait surement un petit café, surement un café glacé en fait car il ne devait pas faire assez frais dehors pour en prendre un chaud... puis il secoua la tête et étouffa un bâillement avec son poing «Ce sont des ballons... le grand tournoi de blitzball doit surement avoir lieu à partir d'aujourd'hui, ils les envoient souvent pour la cérémonie d'ouverture... ou alors y'a un gigaconcert, mais j'ai pas souvenir que quelqu'un d'autre que Lady Yuna ait jamais attiré assez de monde pour qu'on déploie les ballons.» il y a quelques mois de ça, elle avait fait deux concerts, un à Luca - bien qu'il ignorait que ce n'était pas elle - et un autre sur la Plaine Foudroyée... mais il n'avait pas souvenir qu'elle en ait fait d'autres depuis.

La jeune femme semblait en tout cas intriguée et lorsqu'elle demanda s'ils pouvaient grimper à bord, il approuva d'un signe de tête

«Ça doit pouvoir se négocier. Il me semble que ce sont juste des ballons publicitaires, mais y'a des nacelles donc on doit pouvoir y monter dedans. Allez, habille toi et on va voir ça...» enfin elle était déjà habillée, mais c'était une manière polie de dire "remets tout en place" car elle n'avait surement pas vu que son chemisier s'était coincé dans l'armature de son soutien gorge sur le côté et donc qu'elle avait une partie du flanc à l'air. S'il regardait bien, il aurait même surement pu voir ses sous-vêtements mais il avait pris soin de détourner le regard. Il alla plutôt vers son lit et enfila de nouveau chaussettes et bottes, puis il refit sa tresse et attendit que la jeune femme soit prête pour sortir.

La majorité de la foule se rendait vers le stade ou le port - au même endroit de toute manière - soit pour accueillir des joueurs, soit la star selon s'il s'agissait d'un match ou d'un concert, mais vu l'engouement, Edward pariait plutôt pour le blitzball. Ils n'allaient pas du tout du même côté, il fallait aller plus loin à l'ouest de la ville, vers ce qui pourrait être l'aérodrome si l'on pouvait appeler ça ainsi, puis il vit la pancarte d'une boutique de publicité qui devait justement s'occuper de quelques ballons, et derrière elle il y avait une large place avec deux autres montgolfières prêtes à décoller. Il attrapa rapidement la main de Lucina pour l'entraîner avec lui

«Viens vite, sinon ils vont décoller sans nous!» il s'engouffra donc dans la boutique et attrapa l'un des employés.... il essaya d'expliquer rapidement la situation, précisant qu'ils pouvaient même payer pour pouvoir faire un tour dans le ballon, mais le vendeur semblait amusé de les voir aussi enthousiaste et les laissa donc passer pour qu'ils aillent voir le "pilote" qui s'apprêtait à décoller. De là, ils grimpèrent dans la nacelle et décollèrent.

Il faisait encore assez chaud, mais moins que ce midi, le ciel était dégagé et l'alchimiste se décida à demander la raison de tout ce bazar

«C'est le tournoi annuel de blitzball! Comment vous pouvez ne pas le savoir?»
«Désolé, j'avoue que je ne suis pas trop l'actualité des matchs.. je ne suis pas un passionné!»
il rougit légèrement, mais le pilote se contenta de hausser des épaules tout en continuant de faire monter son ballon. Il avait forcément pris beaucoup moins de sacs de sable puisqu'ils étaient trois au lieu qu'il soit tout seul, mais il déroula une immense banderole qui faisait plusieurs mètres en dessous d'eux, de pleins de couleurs et représentant les couleurs de l'équipe ds Luca Goers

«Qui sont les favoris?»
«Je crois que ce sont toujours les Besaid Aurochs... mais nous encourageons nos joueurs évidemment!»
oui enfin techniquement, Edward aurait du encourager les Kilika Beasts, mais passons. Il s'appuya doucement sur la nacelle, elle tournait régulièrement sur elle-même, donc ils avaient tantôt une vue sur l'océan et le stade, tantôt sur la route de Mi'ihen et parfois même sur la forêt de Sélénos et de Guadosalam au loin... il se tourna vers Lucina pour voir un peu si elle appréciait le spectacle

«T'as eu une bonne idée de nous faire venir ici...» c'était plutôt tranquille comme activité, et oui, elle pouvait filmer comme ça, elle avait une vue panoramique de Luca, là! Peut être même une vidéo assez unique en son genre. Pas dit qu'il y ait eu beaucoup de monde pour y penser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mar 28 Avr - 12:27

A force, ca allait devenir une habitude de se réveiller avec brutalité entre les deux jeunes gens. Le mot « douceur » était à envoyer aux oubliettes. Lucina avait tiré Edward jusque sur la terrasse alors que le pauvre avait l’esprit encore bien embrumé et la tête dans le brouillard, elle voulait lui montrer les drôles de ballons qui étaient déployés dans le ciel ! Oui, ils appelaient ca des ballons … Bien que pour elle, un ballon, c’était beaucoup plus petit et c’était ce avec quoi les enfants jouaient. La demoiselle espérait pouvoir monter sur l’un d’eux, de là, elle aurait une vue plus que superbe sur l’ensemble de la ville. Mais avant de quitter les lieux, Edward lui fit discrètement remarquer qu’elle n’était pas très bien vêtue … A force d’avoir gigoté dans tous les sens, elle n’était plus tellement présentable et ne s’en était même pas rendue compte. La jeune femme remit son chemisier en place en rougissant légèrement, puis alla chercher sa sphère et ils quittèrent une nouvelle fois l’hôtel.

Peu importe ce qu’il se passait en ville, la foule se fit moins massive dans les rues puisque tout le monde était au niveau du port pour accueillir en réalité les équipes de blitzball. Ce n’était pas la direction que prenaient les deux jeunes gens, et ce fut de justesse qu’ils purent monter à bord d’une montgolfière ! Tandis qu’ils s’élevaient dans les airs, si Edward se renseignait sur la raison d’une telle agitation, Lucina restait perchée – avec prudence – pour observer le paysage. Vue d’ici, la ville semblait être encore plus vaste et gigantesque. Contrairement aux aéronefs, les ballons se déplaçaient bien plus lentement, ce qui permettait d’en profiter davantage. Bon, là, ils avaient surtout l’air de faire du surplace mais bon. Edward revenait vers la jeune femme et elle sourit légèrement à sa remarque.

« Luca est vraiment magnifique … »

Elle prit sa sphère et l’alluma afin de pouvoir enregistrer tout ce qu’on pouvait voir d’ici. Ils avaient en effet une vue panoramique, c’était idéal pour capturer de bonnes images ! D’autant plus que la nacelle tournait un peu sur elle-même avec la suspension et la petite brise. Le pilote restait silencieux mais il semblait intrigué par ce qu’elle faisait, si bien que lorsqu’elle se décida à l’éteindre, il l’interrogea.

« Vous êtes une sorte de journaliste ou bien ? »
« Pardon ? »
Il désigna la sphère du menton et elle comprenait, enfin, à moitié. « Oh. Non, j’enregistre des images de Spira, je ne suis pas d’ici. Je viens d’Héra. »
« Ah, encore une qui vient des portails. J’avais vu ce type à la télé qui avait surgi à Kilika. »
Oui, ca, Lucina se souvenait l’avoir vu à la télé aussi lorsqu’ils étaient chez l’alchimiste. Mais l’homme soupira d’un air désolé. « Le pauvre, les journalistes sont allés à sa rencontre pour lui poser des questions et il semblait assez perturbé. Il était accompagné d’un collègue et ils ont été séparés en traversant le portail ! »

Lucina écarquilla les yeux. Quoi ? Ils avaient été envoyés tous les deux à des destinations différentes ? Elle se tourna vers Edward avec un air un peu confus. Est-ce que lorsqu’ils prendraient le portail à Kilika, ils seraient séparés aussi ? Lucina n’en avait pas envie … Et si l’un d’eux se retrouvait sur Héra, mais sans l’autre ? Elle lui avait promis de lui faire découvrir son monde autant qu’il était en train de lui montrer le sien. Comment le pourrait-elle s’ils n’étaient pas ensemble ? Pourtant, la solution était toute bête en réalité. Il leur suffirait de se tenir la main au moment de traverser, par exemple.
Sur le coup, Lucina ne disait plus rien et affichait une mine sombre. Si bien que leur pilote se tourna vers l’alchimiste sans comprendre, croyant qu’il avait dit quelque chose qu’il ne fallait pas … Mais en réalité, il avait bien fait. Il valait mieux se préparer à l’avance au « pire » plutôt que le découvrir le jour J et se faire surprendre.

La balade se termina et lorsqu’ils furent à nouveau à terre, la jeune femme quitta les lieux. Les rues étaient toujours remplies de monde mais quand même beaucoup moins, la majorité était à la cérémonie d’ouverture du tournoi. Elle attendit Edward pour reprendre la route, il faisait encore bien chaud, peut-être allaient-ils enfin manger ces fameuses glaces ? Mais avant, l’oiselle soupira.

« Comment va-t-on faire, si on se retrouve séparés par le portail ? Je ne pourrais jamais te faire découvrir Héra si cela arrive … »

La belle avait perdu son sourire et avait repris son sérieux habituel … Est-ce qu’ils trouveraient ici d’autres personnes qui avaient emprunté les portails mais qui n’avaient pas été séparés ?
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mar 28 Avr - 15:35

Cette petite balade en ballon était agréable! Mine de rien, il faisait beau et chaud encore, et de ce que l'alchimiste voyait, il n'y avait pas grand monde pour monter à bord de ces trucs. La plupart ne servaient que pour la publicité, il n'y avait personne dedans, alors que pourtant, ça offrait un panorama vraiment superbe!

Lucina en profitait pour filmer, et le pilote qui se chargeait de déployer les banderoles la regardait d'un drôle d'air jusqu'à finir par exprimer son ressenti. Si dans un premier temps il avait pensé que Lucina pouvait être une journaliste, il devint bien plus bavard en découvrant qu'elle venait d'un autre monde! L'alchimiste se retourna pour écouter la conversation et fronça également les sourcils en découvrant qu'on pouvait être séparé en traversant un portail. Il se tourna vers la jeune femme qui pensait évidemment la même chose que lui. Ramenant son pouce et son index à son menton pour réfléchir, il n'écoutait plus vraiment la suite jusqu'à finalement hausser des épaules


«De toute manière, il faudra bien tenter le coup. Quitte à ce qu'on se tienne dans les bras l'un de l'autre pour être sûr que le portail ne nous sépare pas...»
- «C'est romantique tout ça!»
le jeune homme sursauta et se tourna vers le pilote, sans comprendre sur le coup
«Comment ça?»
- «Ben c'est mignon, vouloir vous accrocher l'un à l'autre pour ne pas être séparés!»
sur le coup, Edward avait fini par comprendre et se mit à rougir en bégayant un peu
«Ah euh.. oui non... c'est juste qu'on doit aller quelque part, c'est tout...» hoy... il n'aimait pas trop ce genre de conversation, mais de toute manière, ils allaient redescendre. Le pilote avait fini pour le moment, et il fallait qu'il aille chercher une autre banderole.

Ils descendirent donc et l'alchimiste le remercia d'avoir bien accepté de les prendre avec lui, puis ils le regardèrent s'envoler de nouveau et visiblement cette fois, il allait y rester un moment.
Les mains dans les poches, Edward réfléchissait quand même encore à cette histoire, certes, il ne connaissait pas Lucina depuis longtemps et il se doutait qu'il serait capable de s'en sortir tout seul si jamais ils étaient séparés, mais quand même, sa compagnie était bien sympathique.

Shootant dans un caillou, il lui fit signe de reprendre la route dans les rues de Luca

«Allez, ça sert à rien de se prendre la tête là dessus, maintenant. Tu voulais pas une barbe à papa?» c'était l'heure idéale pour ça! Ils allèrent donc en prendre une, puis Edward en profita pour emmener Lucina jouer au Sphere Break. Il fallait pour cela rejoindre le stade et il y avait foule, mais bon, en se faufilant, ils parvinrent jusqu'au "repère" des fanas de ce jeu!

Comme prévu, Edward synthétisa de faux jetons et chercha quelqu'un qui voulait bien jouer gratuitement, en précisant bien que ses jetons étaient faux pour que la personne comprenne que c'était seulement pour le fun, ils passèrent ainsi un petit moment même si à force, l'alchimiste commençait à avoir mal à la tête. Pas à cause des calculs, mais plutôt à cause du bruit autour, et finalement ils quittèrent le stade pour s'éloigner, retournant vers le pont qui menait à l'auditorium où on pouvait se poser sur un banc tranquillement.

Il avait pris une boisson à base de glace pillée et de sirop avant de s'installer donc sur un banc à regarder la mer. Le soleil commençait enfin à se coucher, la journée avait vraiment été bonne!

«Allez, pour ce soir, c'est toi qui décide de ce qu'on va manger! Comme ça, pas de piège!» et à voir aussi ce qu'elle voulait faire, si elle souhaitait passer une soirée tranquille ou aller voir un match de blitzball. De toute évidence, pas de concert aujourd'hui quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mar 28 Avr - 22:56

Les deux jeunes gens venaient d’apprendre quelque chose qui ne plaisait pas du tout à la jeune femme. Visiblement, le type originaire de Gaia n’était pas parti à la recherche d’un portail seul, il était accompagné, mais avait été séparé de son compagnon en passant le sceau magique … Se passera-t-il la même chose avec Edward et Lucina lorsqu’ils emprunteront celui de Kilika ? La jeune femme se faisait soucieuse, et songeuse, sur le moment, et avait rougi bien avant que le pilote n’explique ce qu’il voyait de romantique dans les propos d’Edward – Lucina avait compris tout de suite. Certes. M’enfin, la demoiselle ne fit pas un commentaire de plus avant d’être au sol. Comment pourrait-elle lui faire visiter Héra s’ils n’étaient plus ensembles ? Si elle s’interrogeait, l’alchimiste lui conseilla vivement de ne pas trop y penser pour le moment.

« C’est facile à dire … Il va peut-être falloir se dire au … »

Au revoir … Certes non, ils ne se connaissaient pas comme si c’était de vieux amis, mais à force, la demoiselle s’était attachée à sa compagnie. Et elle devait bien admettre que ces deux jours à Luca n’avait qu’accentué ces impressions, elle qui n’avait jamais eu l’habitude de s’amuser naturellement avec quelqu’un. Devoir se préparer à dire peut-être au revoir dans quelques jours … C’était assez difficile à imaginer. Enfin, Edward lui proposait de goûter aux fameuses barbes à papa et la jeune femme se mit à soupirer. Comment faisait-il pour ne pas y penser ? A moins que de son côté, il n’avait pas du tout la même vision des choses, encore moins de ce qu’il pouvait penser d’elle. Elle n’était pas trop habituée à être elle-même avec les gens, quand on est nobles et qu’on se présente à quelqu’un, il faut donner la meilleure image possible de soi-même … ce qui entraîne forcément de ne pas se comporter de façon naturelle. C’était l’une des premières fois qu’elle était elle-même avec quelqu’un, et elle n’était pas du genre à demander ce qu’on pensait d’elle en temps normal … Et ne comptait pas le demander maintenant de toute façon. Après tout, si elle était si insupportable et ridicule que cela, il serait parti depuis longtemps, hein ? Aussi après un petit instant de silence, Lucina se mit simplement à soupirer … La barbe à papa donc …

« Oui, je voulais en goûter une … »

Et bah il l’entraînait vers un stand pour lui en acheter une, même si Lucina n’en voulait pas une trop grosse, et ce, même si elle ne savait pas encore si ca calait beaucoup l’estomac ou pas du tout. Disons qu’elle préférait ne pas prendre de risques, cette histoire semblait lui avoir noué un peu l’estomac. Elle attrapa la sucrerie et prit quelques filaments du bout des doigts pour y goûter … C’était assez particulier, mais au final, ce n’était qu’un goût de sucre qu’elle avait dans la bouche, le seul inconvénient, c’était qu’elle avait les doigts un peu collants. Mais ce n’était pas mauvais pour autant, il fallait juste aimer manger sucré !

Par la suite, Edward l’avait ramenée près du stade, bondé de monde, mais ce n’était pas pour le blitzball. Il n’avait jamais vraiment montré à Lucina comment on jouait au Sphère Break, mais elle allait apprendre sur le tas. Elle le regardait faire dans un premier temps, même s’il lui expliquait et elle s’était risquée à faire une partie, ce n’était pas des calculs compliqués qu’il fallait faire après tout … Mais bien sûr, même sur une partie simple, elle ne gagna pas, c’était la première fois, mais quand bien même, elle ne s’était pas trop mal débrouillée. Et ca avait occupé le reste de l’après-midi, malheureusement comme son camarade, le brouhaha du tournoi lui donnait petit à petit mal à la tête et elle préférait s’éloigner. Ils prirent le chemin comme s’ils allaient à l’auditorium, mais s’installèrent sur un banc. Et ce ne qu’assise qu’elle poussa un très long soupir. Elle avait pris un granita au citron pour sa part mais n’y toucha pas tout de suite. C’était elle qui choisissait le repas de ce soir hein ?

« Je n’ai pas vraiment faim … alors j’avoue que je n’arrive pas à réfléchir à ce dont j’ai envie de manger … »

Elle fixa son verre et joua avec sa paille en la faisant tourner dedans. Puis elle prit une gorgée, une grosse gorgée et elle ne s’attendait pas à ce que ce soit « si » froid. Si bien qu’elle lâcha sa paille et fronça le nez. Ouh la, ca lui était montée direct au cerveau au point de lui donner un sacré mal de tête !

« Aie aie aie … Toute votre nourriture et vos boissons sont délicieuses mais réservent toujours des surprises !! »

La jeune femme attendit un moment avant de pouvoir reprendre une nouvelle gorgée, avec plus de prudence cette fois, et là, elle appréciait la boisson à son juste titre. Donc euh, oui, ce qu’ils allaient manger ce soir …

« J’ai vu que vous connaissiez les pizzas et je dois avouer que ca fait une éternité que je n’en ai pas mangé une. L’occasion de voir qui de nos deux mondes fait les meilleures ? » Elle tenta de sourire un peu, mais c’était vain. Elle le perdait aussi vite. Cette histoire de portail la perturbait plus qu’elle ne le pensait. Elle leva les yeux vers l’océan. « Je n’arrive pas à y croire. En voyant les différences, j’avais peur de ce monde. Maintenant je l’apprécie. Et dans quelques jours, je n’y serai plus. Et en prime nous risquons d’être séparés ! Je suppose que ca devrait me motiver à en profiter, profiter que je sois encore là et pourtant … ca me démoralise. » Elle baissa le regard pour fixer le sol, sentant les larmes lui montaient aux yeux, bien qu’elle les retenait. « Ca fait mal de se dire qu’on s’amuse et qu’on passe de bons moments, si c’est pour finalement devoir se dire au revoir … voire adieu. J’espère qu’il y a une solution pour ces portails … Je n’ai pas envie de te dire au revoir … »

Et si elle retombait chez elle ? Retournerait-elle chez elle ? Retourner à sa vie d’avant alors qu’elle avait déjà tout quitté ? Retrouver ses journées monotones, ennuyantes, et trop longues à son goût en baignant dans la solitude, à se ressasser le bon vieux temps ? Ou atterrirait-elle sur un autre monde et devrait-elle tout recommencer à zéro ? Elle ferait sans doute d’autres rencontres … ca se passerait peut-être très bien, comme elle pourrait tomber sur de mauvaises fréquentations. Argh, pourquoi avait-elle une cervelle et des émotions qui prenaient autant le dessus ? Elle allait sûrement se faire dire qu’elle se prenait trop la tête et qu’ils « avaient le temps », mais justement, non. On se dit toujours ca, et finalement, il défile trop vite, ce temps
Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin. Lucina l’avait appris à ses dépens plus d’une fois, pourtant …
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mer 29 Avr - 9:46

Un peu de repos loin de la foule, ça faisait du bien! Une boisson fraîche à la main, l'alchimiste aimait regarder la ville d'ici, c'était assez sympa, surtout que la plupart des gens était au stade, donc ils étaient assez tranquilles et pouvaient discuter. Il pensait que Lucina passait une bonne journée, mais il n'avait pas réalisé à quel point cette histoire de portail l'avait troublée, et il fallut attendre qu'elle se gèle le cerveau avec sa boisson pour qu'elle se décide à ouvrir son cœur.

Sur le coup, l'alchimiste rougit un peu. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle se soit attachée à lui au point d'être angoissée s'ils venaient à être séparés. Oh, il l'aimait bien, c'est sur, mais on va dire que le jeune homme était moins le genre à s'attacher ainsi. Et puis, il avait toujours eu à l'esprit que même si les gens s'éloignent, ils finissent toujours par se retrouver. Bon là, c'est vrai qu'autant sur Spira, ça marchait bien car il ne fallait pas des années pour aller d'un point à un autre du monde, mais s'il fallait compter sur la chance des portails et tout, c'est sur que ça changeait totalement la donne. Mais il était ainsi et ne savait pas trop quoi dire pour réconforter la jeune femme.


«Ben... si tu ne veux pas qu'on se dise au revoir, il suffit de ne pas prendre le portail?» elle voulait une solution? C'était celle qu'il avait, et pour le moment, la seule qui soit sure. Certes, il y en avait peut être une autre, mais ils ne pouvaient pas la connaître pour le moment. Tenant sa boisson entre ses genoux, il gigotait un peu tout en regardant devant lui. Pour sûr qu'il était un peu déçu, l'idée de voyager d'un monde à l'autre l'intéressait bien, mais en même temps il ne voulait pas faire de peine à la jeune femme. D'un autre côté... est-ce que ça valait le coup? Certes, Lucina était adorable et il passait de bons moments avec elle, il pourrait la considérer comme une bonne amie déjà, sans compter qu'elle lui avait sauvé la vie... mais ils ne se connaissaient que depuis une semaine, devait-il vraiment changer tous ses plans juste parce qu'elle avait peur de se retrouver toute seule?

Il soupira en sachant très bien que même en voulant raisonner, il ne pourrait pas l'abandonner. C'était pas son genre. Il ramena sa paille à sa bouche pour boire un coup. Ben si elle n'avait pas le moral à l'idée d'être séparé de lui, il n'avait plus le moral à l'idée d'aller à Kilika pour rien. Enfin, pour rien, c'était un bien grand mot, au moins il reverrait Alphonse, Winry et Mamy Pinako, mais bon... il essayait de se remonter le moral en se disant qu'ils pourraient peut être explorer certaines contrées de Spira qu'il n'avait jamais vues, on parlait de ruines dans les océans après tout, ça pouvait être intéressant à voir? Il se tourna vers la jeune femme et posa sa main sur son épaule, essayant de sourire tristement


«Allez va, on va bien trouver une solution. Peut être qu'on croisera des gens qui ont traversé un portail à deux? Ils nous diront comment ils ont fait... on en apprendra surement plus à Kilika s'il y a un portail là bas...» ils auraient du en parler plus longuement avec l'al-bhed de la Plaine Foudroyée, tant pis. Il termina son granité fraise, l'ambiance était plutôt lourde pour le moment, chacun pour une raison différente. L'alchimiste aurait du se sentir flatté que Lucina tienne autant à lui, mais de mémoire, il se demandait si c'était vraiment une bonne chose. Les gens qui s'étaient attachés à lui en avaient souvent payé le prix. Winry avait beaucoup souffert par sa faute, rien que par l'inquiétude de leur mission, et évidemment, il y avait Nina. Mais le jeune homme s'était dit qu'en fuyant Spira, il aurait pu fuir la poisse qui lui collait à la peau, cette poisse probablement due à l'homonculus, il n'en savait rien.

Il soupira et se leva, il n'avait pas faim pour le moment aussi il tendit la main à la jeune femme en souriant

«Bon, allez viens! On va se faire un petit cinéma, ça nous fera du bien à tous les deux! Un bon film d'action, faut pas réfléchir, ça en met pleins les yeux. Ça nous changera les idées!» un film avec des al-bhed qui doivent combattre une invasion de monstres, sauf que l'un d'entre eux a un mystérieux pouvoir, chaque fois qu'il meurt, il recommence sa journée au début! Ça lui permet d'anticiper sur ce qu'il va se passer, d'apprendre, devenir plus fort et mener ainsi son armée à la victoire! Plutôt rigolo comme concept, surtout qu'il était avec une autre al-bhed qui avait eu le même pouvoir par le passé, c'était elle qui l'aidait à s'entraîner et chaque fois qu'il se blessait trop gravement, elle le tuait pour qu'il recommence la journée! Ça mettait une pointe d'humour dans le film on va dire... forcément, sur la fin, ils n'avaient plus ce super pouvoir et devaient donc réussir à gagner sans perdre la vie, une petite leçon sur l'humanité en somme...

Lorsqu'ils sortirent, il faisait nuit. Peut être qu'ils pouvaient manger maintenant?

«Est-ce que tu as faim? Toujours partante pour une pizza?» il le proposait car ils étaient justement devant une pizzéria... la ville était encore plus illuminée que d'habitude avec le tournoi de la journée, l'ambiance était très festive, certaines personnes étaient tellement enthousiastes de voir leur équipe favorite en finale! Comme il s'y attendait, les besaid aurochs étaient encore en compétition, mais il n'avait pas pu entendre contre qui. Peu importe, ça ne l'intéressait pas vraiment. Il voulait surtout savoir si la jeune femme se sentait mieux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mer 29 Avr - 12:45

Ces moments de réflexion qui vous pourrissent le moral et vous l’enfoncent six pieds sous terre pour qu’au final, vous en venez à vous dire que vous n’auriez pas dû en parler et gardez ca pour vous. Le meilleur moyen de ne pas se dire au revoir, c’est de rester sur Spira hein ? Lucina avait soupiré avec agacement, en soit, ce n’était pas faux, mais ca n’allait pas le décevoir ?

« Tu meurs d’envie d’aller voir Héra, je ne peux pas te priver de ca non plus. Ce serait égoïste. »

Elle détourna le regard sur le côté, à l’opposé d’Edward donc. C’était presque comme si ses propos l’avaient vexée. Peut-être qu’elle avait ses propres envies, ses émotions, ses joies, ses peines … Mais ca ne voulait pas dire qu’elle ne prenait pas en compte celles des autres. L’ambiance était devenue lourde tout à coup, et même si Edward ne l’avait pas dit clairement, Lucina n’était pas idiote non plus et pouvait presque sentir à des kilomètres sa déception.

« J’aurai juste dû me taire. » Répondit-elle lorsqu’il parla de trouver « peut-être » une solution. La jeune femme refusait toujours de le regarder. « Je ne suis pas idiote, je vois bien que ca te déçoit cette idée de ne pas partir par ma faute alors que tu en as envie ! J’aurai dû juste me taire et prendre sur moi. C’est juste que … j’ai plus l’habitude de perdre des gens que de m’en attacher et … »

Et quoi ? C'est douloureux ? Et elle se trompait visiblement ? Elle n’aurait pas dû apprécier la compagnie de quelqu’un ? Elle aurait dû rester sérieuse avec cette apparence de marbre qui laissait croire qu’elle avait un cœur de glace ? Plutôt qu’apprécier ce que la vie ne lui avait pas offert depuis longtemps et lui permettre d’être elle-même et de se lâcher ? Tout était éphémère il fallait croire, et c’est presque si elle se rendait compte qu’en effet, Edward n’avait absolument pas la même vision des choses de son côté. Il faut dire qu’il avait un passé qui jouait sur ce qu’il était maintenant, et Lucina en ignorait la grande majorité. Elle avait les grandes lignes, mais certainement pas les détails. Et ce sont les détails qui nous façonnent. Aussi finalement, plutôt que de continuer à se faire du mal inutilement, elle conclut avec un simple :

« Laisse tomber. »

Finalement elle n’arrivait plus à se retenir et une larme coula le long de sa joue. Elle avait baissé la tête, malheureusement, ses cheveux étant attachés, elle ne pouvait pas compter là-dessus pour se cacher un minimum derrière sa chevelure. Aussi elle tourna à nouveau la tête et se frotta la joue à l’aide de son poignet et prit une profonde inspiration pour se calmer. Elle essayait de se convaincre intérieurement de se calmer, que les coups durs, elle en avait l’habitude maintenant mais … cet argument était trop difficile à avaler. Les coups durs, on peut les enchaîner, on peut s’y habituer, mais dans le fond, ils sont toujours aussi douloureux.

Elle attendrait. Elle attendrait le jour J, et c’est tout. La jeune femme ne le niait pas, elle ressentait le besoin de parler, mais le petit échange qu’elle venait d’avoir suffisait à la convaincre de se raviser. Elle ne voulait pas prendre la tête à Edward avec ses propres sentiments, elle ne voulait pas le priver non plus de quelque chose qui lui tenait visiblement à cœur. Même si ca impliquait qu’ils se disent définitivement au revoir avant de passer le portail, elle ne pouvait pas empêcher les autres de faire ce qu’ils voulaient à cause de ses émotions et de ses envies. Ca s’appelait de l’égoïsme et c’était une chose que Lucina avait toujours détesté.

Alors peu importe combien ca faisait mal, combien elle avait envie d’hurler que la vie était injuste d’offrir de bons moments pour mieux en priver ensuite les Hommes, elle encaisserait. Jusqu’au bout.
Au final, elle sursauta presque lorsqu’Edward posa sa main sur son épaule. Ces longues secondes avaient paru se transformer en heures tout à coup. Il proposait d’aller au cinéma pour voir un film et se changer les idées. Soit …

Ils passèrent ainsi la fin de l’après-midi dans une salle obscure avec un écran géant pour diffuser un film de guerre, bien que particulier puisque le personnage principal ne cessait de mourir et revenir à la vie pour recommencer sa journée. Ah si seulement on pouvait faire cela dans la vraie vie … On éviterait bien des erreurs, même si le film semblait aussi apprendre que peu importe le nombre d’erreurs qu’on évite, on en fait ou refait d’autres. Au final, l’humanité était bourrée d’erreurs et en faisait énormément. Mais sans elles, on ne grandirait pas …
Deuxième leçon du jour pour Lucina, elle comprenait mieux ce qu’était un « film ». Jusque-là, elle n’avait que sa sphère qui capturait des images. Et outre les informations chez Edward, ils n’avaient pas regardé la télé souvent, alors elle n’avait pas pu se faire une meilleure idée de la chose encore. Mais maintenant elle comprenait. Un film, c’était comme un roman … mais imagé. C’est fictif, ou c’est tiré d’une histoire vraie, comme un livre, mais l’histoire est composée uniquement d’images et de sons.

Une fois dehors, Edward proposa d’aller manger une pizza. En réalité, Lucina n’était toujours pas très affamée et même si le film avait permis de se changer les idées, maintenant qu’ils étaient de « retour à la réalité », son moral semblait avoir à nouveau chuté. Mais elle tenta de le dissimuler derrière un sourire forcé et se risqua à enfin lever les yeux vers l’alchimiste.

« Oui, allons-y. »

De là, la jeune femme en prit une traditionnelle. Histoire de comparer avec celles qu’elle avait déjà pu voir à Lindblum ! Sur le moment, elle s’attendait à voir quand même quelque chose de radicalement différent, mais lorsqu’ils apportèrent de grosses pizzas, avec un lit de tomates, des morceaux de jambons, des olives noires, des champignons et bien sûr sans oublier le fromage par-dessus … Elle battit des cils un instant.

« Wow. Vous les faites exactement comme sur Héra. Je m’attendais à autre chose ! » Mais elle se gratta la tempe pour réfléchir, avant d’étirer un petit sourire. « Enfin, ce n’est pas plus mal. La dernière fois que j’en ai mangé une, c’était lorsque j’étais hébergée à Lindblum, c’était la première fois que j’y goûtais d’ailleurs … Ce n’est pas trop un plat de « nobles ».

Donc ce n’était pas à Tréno, chez elle, qu’elle en mangeait des masses. A moins qu’elle en fasse la demande spécifiquement mais en général, elle ne se préoccupait jamais du repas. Les employés se débrouillaient tous seuls pour trouver le menu du jour. Enfin bon. Même sans beaucoup d’appétit finalement, elle appréciait la chose, d’autant plus que comme elle venait de le dire, ca faisait une éternité qu’elle n’en avait pas mangée. On apprécie davantage dans ces cas-là. Par contre, la jeune femme n’arrivait pas à finir et ne se sentait pas d’humeur à prendre un dessert derrière. Aussi elle attendit qu’Edward finisse pour quitter la table et payer.

« Je … crois que j’ai envie d’aller me coucher … Je suis désolée. Je gâche un peu cette journée mais là … Je ne peux pas me forcer non plus. Si tu as envie de te balader ou faire quelque chose, vas-y. Je rentre, je retrouverai le chemin. »

Elle se mit à rougir légèrement, ca la gênait un peu de désirer aller se coucher alors que dans le fond, il n’était pas si tard que cela. Et encore moins de faire comprendre que c’était parce qu’elle n’avait pas le moral qu’elle voulait aller se cacher sous les couvertures, mais elle n’avait pas envie de faire semblant que tout va bien quand ce n’était pas le cas. Et qui sait, après une bonne nuit, peut-être qu’elle aurait digéré le plus gros et que ca irait mieux le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1299

MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   Mer 29 Avr - 14:05

Malgré ses maigres efforts, il semblait qu'Edward n'arrivait pas à sortir cette histoire de la tête de Lucina. Il devait admettre qu'il se sentait dépassé par les événements, il ne s'était pas attendu à ce que leur éventuelle séparation affecte autant la jeune femme. Oh, il ne s'imaginait pas une seule seconde qu'elle puisse avoir des sentiments autres qu'amicaux à son égard, juste qu'il n'était pas vraiment habitué à ce qu'on s'attache à lui ainsi. D'un autre côté, il avait toujours fait en sorte qu'on ne l'approche pas trop jusqu'à présent, mais se retrouver sans Alphonse avait du changer sa façon d'être, et peut être que d'une certaine manière, lui aussi avait cherché de la compagnie et qu'il aurait plus de mal qu'il ne le pensait à se retrouver seul à nouveau.

Mais voilà, le cinéma ou la pizzéria ne semblaient pas avoir changé l'humeur de Lucina. Si elle passait un bon moment sur l'instant, dès qu'ils se retrouvaient dans les rues ou au calme, elle reprenait son air triste, et Edward n'aimait pas ça. Les mains dans les poches, il la regardait d'un air inquiet, même si son ventre était bien rempli par la pizza - et qu'il avait plutôt hâte d'aller sur Héra pour goûter les leurs - il avait une sorte de creux à l'estomac. Elle voulait rentrer pour se coucher, il estimait que ce n'était pas une bonne idée, mais il n'allait pas la forcer non plus.


«Écoute... arrête de te torturer avec ça. On ne se dira pas au revoir, d'accord? On ne prendra le portail que si on est sûr qu'on pourra se retrouver au même endroit ensembles! On va se renseigner, interroger d'autres personnes, et en attendant, je te ferai simplement visiter Spira un peu plus en détail! On ira à Besaid, sur l'île de Bikanel... il y a même des ruines secrètes où je n'ai jamais été moi-même!» soupirant, il finit par prendre un regard un peu plus dur. Au fond, il n'avait jamais aimé voir les gens s'apitoyer sur leur sort.  Il détourna les yeux un instant et son regard se fit assez dur

«Ça ne sert à rien de rester prostrée sur toi-même, ça ne t'apportera pas la solution. Si tu veux aller te coucher, vas y. Moi je vais aller chercher un moyen pour qu'on reste ensembles.» oui, c'était surement dur, mais dans certains cas, le jeune homme était ainsi. Il l'accompagna au moins jusqu'à l'hôtel pour ne pas qu'elle se perde, puis il tourna les talons et se rendit dans de nombreux bars afin d'essayer de savoir si des groupes d'individus auraient traversés des portails. On le renseigna sur plusieurs étrangers même s'il n'y avait jamais la garantie qu'ils aient été seuls ou à deux.

Il commençait à se faire tard lorsqu'il rencontra enfin un couple qui venait d'un monde appelé Gaïa, Edward leur offrit un verre pour qu'ils lui racontent leur histoire. Il avait interrogé tous les autres étrangers - soit trois, c'était peu, mais mieux que rien - et il se rendit compte de la seule chose qui différenciait ce couple des autres

«Vous dites que quand vous avez traversé le portail, vous vous teniez la main?»
- «Oui... j'ai eu le sentiment qu'une puissante force essayait de nous séparer par contre, ça tournait dans tous les sens et je me suis accrochée à lui comme jamais!»
lui répondit la femme, Edward nota le tout dans son carnet et remercia chaleureusement le petit couple. Il leur recommanda d'ailleurs de se tenir encore la main lorsqu'ils traverseraient de nouveau le portail, puis il retourna à l'hôtel.

Il ne savait pas si Lucina avait fini par s'endormir ou non. Aussi il se faufila discrètement dans la chambre.. au pire, il aurait aimé la réveiller pour lui annoncer la bonne nouvelle, aussi, il avança doucement jusqu'à son lit et s'assit à côté d'elle. Il était très tard, ce n'était peut être pas une bonne idée, mais... il soupira doucement, restant un long moment là dans l'obscurité. Le pire était que peut être elle ne dormait pas, mais finalement, il se ravisa et se préparait à aller au lit. Il lui dirait surement demain matin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des vacances bien méritées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des vacances bien méritées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» Un repas bien mérité ! (PV : Thérésa ♥)[Terminé]
» [Libre] - Un repos bien mérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Spira :: Luca-
Sauter vers: