Accueil

Partagez | 
 

 Une traversée rapide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Edward
Fullmetal Alchimiste
avatar

Messages : 1301

MessageSujet: Re: Une traversée rapide   Lun 23 Mar - 14:08

Est-ce que c'était seulement parce qu'il s'agissait d'un monde inconnu? Différent de Spira? Toujours est-il que plus il entendait parler de Héra, et ce malgré les soucis qu'ils avaient eu par le passé à cause des chimères, plus il voulait s'y rendre et voir tout ça de ses propres yeux. Est-ce que Lucina se sentait tout aussi fascinée par Spira? Il n'en était pas sur, mais d'un autre côté, peut être que la demoiselle n'était simplement pas très expressive.

Toujours est-il qu'il était désormais obligé de s'appuyer sur elle pour avancer. Grimaçant légèrement, il ne se souciait guère de paraître faible à l'heure actuelle, il était conscient qu'il n'avait simplement pas le choix, et sa volonté d'atteindre le comptoir al-bhed le plus vite possible était largement supérieure à son égo!
Un bras par dessus les épaules de la jeune femme, il faisait de son mieux pour garder les pieds bien ancrés au sol et ainsi s'assurer un bon appui pour ne pas être trop lourd, car même s'il était plutôt du genre poids plume à cause de son gabarit - à ne pas dire à voix haute - ses automails augmentaient un peu le tout et il ne fallait pas qu'elle se fasse mal ainsi. Lui avait pris l'habitude, ses automails avaient grandi avec lui et il s'était musclé au fur et à mesure pour en supporter le poids, mais Lucina ne devait pas vraiment avoir l'habitude de tenir un homme composé pour presque moitié de métal. Heureusement que le métal en question était plutôt léger tout de même, Winry et mamy Pinako étaient des pros!

Toujours est-il que cette histoire de fête de la chasse avait vraiment l'air sympa! Il n'existait rien de comparable sur Spira, et il se disait que ça pourrait être une bonne idée d'instaurer ça quelque part, même s'il imaginait mal une ville accepter qu'on lâche des monstres en pleine nature!

«Je relève le défi! Ça a l'air vraiment sympa... et je suis sur que rien que pour voir la tête de ta mère quand elle a découvert la supercherie, ça valait le coup hein?» il eut un léger sourire en coin, même s'il savait que parler de ses parents pouvait être difficile pour la jeune femme. Après tout, ils n'étaient plus de ce monde, mais il savait pour l'avoir vécu que parfois, provoquer un peu ses parents, ça faisait du bien. Il n'avait jamais appelé son père "papa", malgré ses demandes répétées... il l'avait toujours appelé "le vieux".

Enfin, il manqua de trébucher une nouvelle fois, mais Lucina tenait bon et il parvint à garder son équilibre malgré cette faiblesse qui l'envahissait. Il espérait gagner rapidement la Plaine Foudroyée, il sentait qu'il fatiguait de plus en plus, mais même s'il devait économiser son souffle, il préférait parler et en apprendre plus sur Héra, et notamment les mogs.
C'était incroyable d'imaginer que ces créatures puissent vraiment exister, lui qui les prenait pour des êtres de légende, voilà qu'ils vivaient pour de bon sur un autre monde.

«Sur Spira, les mogs n'existent pas, du moins pas pour de vrai... on ne les a que sous forme de peluche, ou des armes aussi ou des costumes. Mais je n'en ai jamais vus en vrai et je ne m'attendais même pas à ce que ça existe! J'espère qu'on en verra quand on y sera!»

Faudrait vraiment qu'il prenne des notes sur tout ce qu'il aurait à voir là bas! C'est que ça commençait à faire beaucoup tout ça!
Enfin, ils amorçaient leur descente du chemin de cristal, ce qui signifiait qu'ils étaient bientôt arrivée à l'orée de la forêt. L'air commençait un peu à se réchauffer bien qu'il faisait encore frais, et on pouvait presque sentir l'électricité de la plaine, d'ici.

«Est-ce que tu as faim? Soit on s'arrête maintenant pour manger un sandwich, soit on continue, mais une fois dans la Plaine Foudroyée, on ne pourra plus s'arrêter avant d'arriver au comptoir... il pleut tout le temps, la foudre tombe à intervalles réguliers, c'est presque impossible de s'arrêter.» heureusement que ses automails n'étaient pas fait d'un métal qui attire la foudre, sinon il serait un paratonnerre à lui seul!

Mais honnêtement, le poison lui coupait l'appétit, donc de son côté, difficile d'avaler quoi que ce soit, et il se sentait assez pressé de se rendre au comptoir. Déjà plus d'une heure qu'il supportait ce poison, et même si c'était passé très vite grace à la conversation qu'il avait avec Lucina, il ne pouvait s'empêcher d'avoir cette désagréable impression que sa vie s'échappe peu à peu de son corps. Certes, il avait une ou deux potions sur lui au cas où son état devienne critique, mais quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une traversée rapide   Lun 23 Mar - 17:48

Poison : - 6hp [Edward]
=======================

Au moins, on ne pouvait pas dire que le trajet était ennuyeux et pesant, puisque les deux jeunes gens discutaient. Lucina parlait d’Héra, et elle avait conscience que les mots n’étaient pas suffisants pour montrer à quoi cela ressemblait. Elle espérait vraiment que le portail de Kilika les mènerait là-bas, Edward semblait intéressé depuis qu’ils s’étaient rencontrés et ce sentiment avait l’air de se renforcer. La fête de la chasse n’avait pas encore eu lieu, s’ils arrivaient à rejoindre Lindblum à temps, peut-être qu’ils pourraient s’inscrire et devenir rivaux le temps du festival ! Edward releva le défi et Lucina étira un sourire qui se voulait tout de même un peu nostalgique lorsqu’il mentionna le fait que ca voulait le coup d’avoir désobéi à sa mère, juste pour voir sa tête à la fin.

« Je crois que je ne l’ai jamais vue aussi furieuse que ce jour-là et je peux t’assurer que j’ai passé le pire quart d’heure de mon existence par la suite … mais ca en valait vraiment la peine. »

Quelle époque … cela lui paraissait si loin alors que ca ne datait même pas de deux ans. Plutôt que de se perdre dans sa nostalgie, Lucina parla ensuite des mogs, des créatures qui étaient aussi familières à l’alchimiste, même s’il expliquait qu’ici, on ne les trouvait que sous forme de peluches ou déguisements … Ou encore …

« Des armes … ? » Enfin, s’il espérait en voir sur Héra … « Oh oui. Il n’y a pas à espérer, tu en verras à coup sûr, ils sont partout. »

Elle se souvenait surtout de Mogrich qu’elle croisait tous les jours à Tréno, il gambadait souvent pas très loin de sa demeure. Souvent poursuivi par un chien … Il y avait même tout un village de mogs à Madahine Salee mais bon, Lucina ne connaissait pas cet endroit. Pas encore du moins et il valait mieux qu’elle sache de quoi il s’agit le plus tard possible.
Toujours est-il qu’ils descendaient enfin du chemin de cristal. Lucina aidait toujours son camarade et tenait bon, c’est qu’il faisait son poids quand même l’alchimiste ! Même si la demoiselle ne calculait pas tout de suite que c’était à cause de ses automails que son poids était plus accentué qu’il ne le devrait. Edward proposait de faire une pause si la jeune noble souhaitait manger.

« C’est une plaisanterie ? Je mangerai uniquement lorsque tu seras en sécurité et en bonne santé. Ne perdons pas de temps, en route! »

A partir de là, Lucina n’avait presque plus besoin de l’aide d’Edward pour la guider jusqu’à la Plaine Foudroyée. Elle sentait que l’air devenait plus lourd, la tension était à son comble à l’approche de la plaine stérile. Le décor de la forêt enchanteresse disparut petit à petit pour ne laisser apparaître qu’une terre morte où la nature n’était point présente. Quant au ciel, désormais visible, il était sombre, la pluie tombait à flot au point que la demoiselle se retrouvait trempée de la tête aux pieds quasi instantanément et la foudre … la foudre frappait d’immenses tours ici et là sur la plaine, mais jamais elle ne tombait sur le sol.

« Cet endroit est à la fois lugubre et fascinant … Ces immenses tours semblent attirer les éclairs, je pense que nous n’aurons pas de soucis de ce côté-là. Mais je suis étonnée qu’elles ne se détruisent pas … ? La foudre fait des ravages, d’ordinaire. »

C’est bien pour ca que ca s’appelle des paratonnerres mais passons. Si la foudre n’était pas un danger, les monstres, eux, l’étaient toujours. D’ailleurs le creux sur la Falchion voyait une petite lueur se mettre à briller en son centre, et Lucina plissa les yeux en soupirant.

« Ce n’est pas le moment de partir à la chasse aux dragons. Dépêchons. Tu tiens bon, Edward ? »

Ca va que c’était en réalité des petits dragons – et il y en avait des plus gros caché dans les ruines en fait – mais tout de même.
Direction : Plaine Foudroyée
Revenir en haut Aller en bas
 
Une traversée rapide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Peinture rapide de 6 truks
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Petit décor rapide pour pas cher.
» Passage rapide cher le forgeron
» xp plus rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Spira :: Forêt de Macalania-
Sauter vers: