Accueil

Partagez | 
 

 Retour en ville

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Retour en ville   Sam 29 Sep - 22:56


Il pleuvait lorsque Ryodari arriva aux environs de Deling City… Heureusement, il avait pensé à mettre un pull à capuche qu’il avait… hum… trouvé, disons, et il avait rabattu la capuche sur sa tête pour se protéger de la pluie. Ça faisait un an qu’il n’était pas retourné sans cette ville… Est-ce que ça avait beaucoup changé, depuis ? Enfin, pour le savoir, il fallait déjà pouvoir pénétrer dans l’enceinte de la ville ! Ce qui n’allait pas forcément être facile… Postés à l’entrée de la ville, des gardes fouillaient, inspectaient et interrogeaient toutes les personnes qui voulaient entrer dans la ville ! Après interrogation de l’une des personnes qui attendait, il semblait que les gardes contrôlaient chaque personne pour tenter de retrouver les individus recherchés qui s’étaient échappés de la Prison du Désert. Et merde… Là, c’était sûr qu’il n’allait pas passer. Le jeune homme recula discrètement et s’éloigna ensuite, se mettant en tête de trouver une autre entrée moins gardée…

Et bingo, un seul soldat ailleurs ! Qui tentait de s’abriter tant bien que mal de la pluie. On avait dû lui refiler cette place parce que personne d’autre ne voulait l’occuper par ce temps… Le pauvre. Ryodari ne put s’empêcher de sourire en le voyant désespéré, et trempé, et grelottant sous la pluie… Par contre, lui aussi possédait une de ces fiches qu’avaient les autres gardes qu’il avait vus juste avant, sans doute qu’elle devait contenir les photos des détenus qu’ils devaient retrouver… Ce qui était assez embêtant pour pouvoir entrer en ville… Il fallait se débarrasser de cette feuille ! Le garde n’avait pas encore remarqué la présence du jeune homme. Le blondinet était bien content de pouvoir s’en occuper à distance sans que rien – ou presque – ne paraisse suspect ! Il fixa la feuille du regard, et celle-ci s’envola pour se coincer tout en haut d’un bâtiment. Le garde soupira, dépité.

« Pourquoi c’est toujours à moi que ça arrive, ce genre de choses… »

Pendant ce temps, Ryodari s’était approché, et il lança :

« Salut ! Y a un problème ? »

Le soldat s’était effrayé et retourné vers lui… Il ne l’avait vraiment pas vu arriver. Il désigna le toit du bâtiment qu’il regardait à l’instant.

« C’est cette feuille qui s’est envolée d’un coup ! J’en ai besoin pour le boulot… Je comprends pas, y a même pas de vent en plus… C’était peut-être de la magie… ? »

Ryodari ne put s’empêcher de rire en l’entendant, ce qui agaça le garde qui lui lança sèchement :

« Qu’est-ce que tu veux au fait ?
- On m’a dit que les soldats faisaient des contrôles donc j’attends.
- Ah oui… Mais j’ai besoin de ma feuille ! »

Le garde soupira à nouveau, regarda le garçon, qui lui offrit son plus beau sourire.

« Bon, je vais te poser quelques questions… »

Nom, prénom, monde d’origine, Ryodari répondit du tac-au-tac, en donnant des réponses bidon pour chaque question… Il prétendit même que son monde d’origine était Gaïa. Le garde ne tiqua pas… Il notait tout sur un papier, qui était complètement détrempé à cause de la pluie et menaçait de se déchirer à tout moment… Puis, vint la question fatidique.

« Et est-ce que tu comptes nuire à la ville ? »

Un silence passa… Puis Ryodari éclata de rire.

« C’est quoi cette question pourrie ? Elle est vraiment écrite ? Si je dis oui, tu vas faire quoi ? »

Le garde affichait toujours sa mine dépité tandis que le jeune continuait à rire… Il marmonna « C’est non donc. » en l’inscrivant, puis il poussa Ryodari en direction de la ville en lui disant qu’il pouvait circuler. Le jeune homme lui donna une grande tape dans le dos, et lui lança :

« T’inquiètes, tu vas la récupérer, ta feuille ! »

Il accompagna ses paroles d’un clin d’œil… Avant de partir gaiement tout en continuant de rigoler. Bien sûr, il n’allait pas lui faire redescendre sa feuille… Il se débrouillerait tout seul ! C’était moins drôle, sinon ! Le soldat lui lançait un de ces regards… Il se posait des questions, en se demandant si c’était pas ce garçon qui avait fait s’envoler sa feuille… Ils avaient des sorts comme ça, sur Gaïa ? Enfin bref, Ryodari finit par arriver en ville et constata les dégâts ; de nombreux bâtiments détruits entièrement ou partiellement, en cours de travaux pour la plupart. Quoi qu’il ait pu se passer ici, il regrettait un peu de ne pas y avoir été, ça aurait été sûrement marrant… Plus drôle de ce qu’il avait fait à Gaïa ? Aucune idée… Il faudrait qu’il demande à quelqu’un qui y était.

Il passa rapidement dans une bibliothèque pour emprunter un livre et se rendit compte, maintenant qu’il vagabondait en ville, qu’il avait bien fait de "trouver" comme par hasard ce vêtement à capuche qui lui cachait la tête… Non parce que, les cheveux roses, ça se repérait de loin, et s’il croisait quelqu’un qui le connaissait, il n’aurait pas pu faire semblant d’être quelqu’un d’autre et prétendre qu’on se trompait… Enfin, si, il aurait pu ! Mais on ne l’aurait sûrement pas cru… On lui apprit également qu’il ne devait pas traîner dehors après le couvre-feu, sous peine d’être tué ou arrêté par les gardes. Il se dirigea donc vers l’hôtel de la ville pour y prendre une chambre… Et constata en arrivant qu’il était fermé. C’était quoi ce bordel, on refusait que les gens se promènent dehors mais on fermait l’hôtel pour les obliger à se promener dehors ? C’était complètement insensé… Il ne restait plus qu’à trouver une petite place chez l’habitant…

Ryodari arriva devant une première maison, où il toqua à la porte. Il attendit un moment, avant qu'une femme ne vienne lui ouvrir, l'air méfiant.

« C'est pour quoi ? » demanda-t-elle.
« Salut ! J’ai besoin d’un endroit pour la nuit, tu m’héberges ? »

Air sceptique de la part de la femme… Pendant ce temps, on entendait des cris d'enfants dans la maison... Le jeune homme scrutait l'intérieur, piétinant sur place. C'était qu'il avait très envie d'entrer, maintenant ! La femme sembla trouver qu'il avait l'air louche, puisqu'elle lança soudainement :

« Non merci, au revoir ! »

Et claqua la porte soudainement, si Ryodari ne s'était pas reculé au même moment, il se la serait pris dans la figure...

« Quoi ? T'es sérieuse là ? » lança-t-il, l'air amusé.

Pas de réponse, il se recula et contourna la maison, pour remarquer qu'on vérifiait s'il en allait par une des fenêtres. Ils flippent, pensa-t-il, satisfait, avant de poursuivre sa route et s'éloigner de la maison. Enfin, tout ça ne réglait pas le problème pour cette nuit...

Pour le prochain essai, il n'allait même pas essayer de demander, mais allait s'inviter de lui-même ! Comme ça, on allait avoir plus de mal à le jeter dehors ! Ou on pensera à appeler les soldats pour qu'eux viennent le chercher... Mmmh... Oh et puis zut, il improvisera le moment venu ! Il finit par choisir sa maison, chercha une fenêtre où il ne voyait aucune lumière d'allumée, en trouva une à l'étage. Il vérifia qu'il n'y avait personne aux alentours pour le voir, puis grimpa tant bien que mal pour atteindre le rebord de la fenêtre à l'étage. À ses risques et périls, s'il glissait et tombait (ce qui risquerait d'arriver s'il ne se dépêchait pas d'entrer...), il risquerait bien de se briser quelque chose ! Il fixa l'intérieur à la recherche de la poignée de la fenêtre, qu'il pouvait heureusement tourner de l'extérieur ! Il était bien content d'avoir ses pouvoirs pour pouvoirs le faire, sinon il aurait dû espérer de rencontrer une fenêtre avec une poignée à l'extérieur, ce qui n'était... Pas trop possible... Bon, par contre, il y avait un petit problème : la pièce était plus sombre que l'extérieur de la maison, ce qui faisait que la poignée n'était pas particulièrement bien visible... Plus l'épaisseur de la vitre qui les séparait, Ryodari devait mettre plus d'effort pour tourner cette fichue poignée ! En ajoutant à ça le fait qu'il devait bien se tenir pour éviter de tomber... Enfin, il réussit à ouvrir la fenêtre et entrer à l'intérieur ; il ferma la fenêtre derrière lui, et resta là un moment, tout essoufflé, le temps de se remettre de son terrible effort...

Il entendait le son d'une télévision provenir de l'étage du dessus, c'était qu'il y avait bien quelqu'un ici... Après examen minutieux des pièces, le jeune put constater qu'il n'y avait personne à l'étage... Il descendit donc discrètement au rez-de-chaussée, et découvrit un jeune homme qui se trouvait devant la télé, sur un canapé. Sûrement le propriétaire de la maison... Même si, qui vivait tout seul dans une maison aussi grande avec plusieurs chambres... ? Avec lui, un chien noir ÉNORME, que Ryodari décida d'ignorer pour l'instant (mais qu'est-ce que ça lui coûtait de ne pas sauter sur cet énorme boule de poils pour lui faire un câlin !) et préféra s'approcher du canapé, toujours le plus discrètement qu'il pouvait, avant de plaquer violemment ses mains dessus, juste à côté du jeune homme.

« Eh ! Qu'est-ce que tu fais dans ma maison ? » lui lança Ryodari, l'air le plus sérieux du monde.


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Dim 30 Sep - 21:21

Comme chaque soir depuis qu'il s'était installé dans cette maison, Ashley n'avait que pour seule source de lumière, la télévision. Il ne fallait pas trop montrer que la baraque était occupée...Watson était couché à ses pieds il ronflait lourdement. Ashley était bercé par la lumière de la télé et leurs sons...Il somnolait lorsqu'il crut entendre un bruit à l'étage. Non...il avait dû se tromper. Surtout que la pluie tombait dru et faisait un vacarme de tous les diables à taper contre les vitres et la toiture, d'ailleurs il avait dû mettre une bâche contre la fenêtre où il avait cassé le carreau.
Et dire que si Joan était resté ils auraient sans doute décidé de quitter la ville ce soir ou le lendemain matin, ils seraient en train de préparer leurs affaires ou Ashley lui aurait encore piqué une dernière carte au triple triad avant de partir...

Il s'endormit presque avec cette pensée en tête quand on vint le réveiller brutalement. Watson en parfait chien de garde dormait toujours et ne l'avait absolument pas avertie d'une présence près de lui. Il n'y avait bien que son physique qui était impressionnant...

"Qui es-tu ?!" Lança Ashley en brandissant son arme improvisée, une cuillère qu'il avait laissée près du pot de glace à la vanille qu'il venait de finir. "Ta maison ?"

Il n'y voyait pas grand chose, du peu qu'il voyait, il devait s'agir d'un gamin avec les cheveux roses...Un Estharien ? Ou d'un autre monde ? Pas de Deling city, ici on avait pas vraiment les cheveux colorés, mais qui sait...
Ceci étant dit, quand on rentrait chez soi on avait pour habitude d'utiliser la porte d'entrée. Si lui était entré par là Ashley était quasi sûr qu'il l'aurait entendu et puis ce bruit à l'étage...

"Depuis quand on rentre chez soi par une fenêtre à l'étage ? Et où sont tes parents ?"


Parce qu'en plus les propriétaires de la maison avaient une fille, ça Ashley l'avait bien vu lorsqu’il avait trouvé son "pyjama" à Joan...Mais un fils pas sûr...Ashley reposa sa fourchette et poussa légèrement Watson du pied, il ne réagissait pas du tout. Ce chien...

"Tu ne vis pas seul ici. Je ne te crois pas. Fiche le camp, c'est moi qui squat cette maison, trouve-t-en une autre."


Manquait plus que ça, il était hors de question qu'il partage cette maison avec ce gamin. Il ferait éventuellement venir ses potes plus tard, mais pas celui-là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Lun 1 Oct - 0:56


Ce jeune homme n’avait pas l’air de croire ce que racontait Ryodari… Ce dernier afficha une mine déçue.

« T’es pas marrant… » lança-t-il.

Puis, souriant à nouveau, il sauta énergiquement sur le canapé pour s’assoir à côté de l’autre, sans même lui demander, et il s’adossa au dossier, comme s’il était chez lui…

« Qui te dis que je suis rentré par une fenêtre ? Elles sont toutes fermées de toute façon. T’as juste oublié de fermer la porte à clef. » Puis il se pencha en direction du pot de glace pour regarder à l’intérieur. « Oh, t’as tout mangé… Et de toute façon, j’ai pas de parents. »

Le jeune homme sur le canapé voulait qu’il s’en aille… Mais ça, c’était hors de question ! Ryodari avait la ferme intention de rester, que cela lui plaise ou non ! De toute manière, il était seul à se trouver dans cette maison, non ? Au pire, ça pouvait se régler très rapidement, cette situation… Le garçon se colla à son interlocuteur et lui lança :

« Tu veux me virer alors que tu sais que les soldats vont me tuer s’ils me voient me promener dehors à cette heure ? Tu veux ma mort sur ta conscience ? » Il se mit à rire légèrement juste après cette phrase. « C’est quoi le problème de cette ville ? Ça sort d’où, cette histoire de couvre-feu ?! »

Non parce qu’il aimerait bien le savoir… Le temps que le jeune homme lui réponde – ou ne lui réponde pas, ça dépendait, s’il en avait envie ou non – Ryodari se mit à l’observer, il n’avait pas pris le temps de le faire quand il était arrivé, autant le faire maintenant ! Il n’essaya même pas de cacher le fait qu’il l’observait… L’autre allait se demander ce qu’il fabriquait… Mais bon, il ne pouvait pas s’en empêcher aussi ! Quelle idée de lui mettre un joli jeune homme devant les yeux ! Il était bien mignon et Ryodari aurait continué de l’observer encore longtemps si quelque chose ne le dérangeait pas à son propos. L’air perplexe, il se leva du canapé sans rien, pour s’approcher du gros chien noir qui ronflait. Il s’accroupit devant lui et lui toucha la truffe pour attirer son attention.

« Coucou toutou ! » lui lança-t-il. Puis, au jeune homme : « C’est quoi son nom ? »

Il secouait le chien très légèrement pour le réveiller, mais ça n’avait pas l’air de marcher… Il le caressa à la place, et se serait vautré dans sa fourrure s’il n’avait pas eu de révélation soudaine ; il se tourna rapidement vers le jeune homme et lui dit :

« Eh ! Tu ressembles à mon frère ! » Comment ne l’avait-il pas remarqué plus tôt… ? « Tu t’appellerais pas Nathaël ? »

Il s’était mis à genoux devant le canapé, s’agrippant au jeune homme aux cheveux bruns, et il le fixa en souriant, en l’attente d’une réponse. Ça faisait des années qu’il n’avait pas vu son plus jeune frère, mais il y avait quand même un air de ressemblance, ça il en était sûr !


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Mar 2 Oct - 12:00

Qu'est-ce que c'était que ce mioche ? Il parlait trop, il s'incrustait trop, il le collait trop...En plus il lui mentait...Ashley était sûr d'avoir fermé la porte. Il allait au moins avoir la politesse de lui répondre.

"Ils ne te tueront pas...Ils disent ça pour effrayer les gens, pour les obliger à rester enfermé chez eux le soir, je suppose. Ils ne vont pas tuer un gamin, juste parce qu'il traine dehors le soir..."

Certes, c'était des Galbadiens, mais quand même...

"C'est justement dû au fait que des prisonniers se soient évadés de la prison du désert. Ils ont semé le chaos en ville et depuis à Deling City, ils prennent d'infinies précautions."

Il avait répondu à sa question et il suggérait donc que ce gamin pouvait retourner d'où il venait. Mais, il ne le faisait pas...au contraire, il continuait d'essayer de faire ami-ami avec Ashley et son chien.

"A quoi tu joues...?"

Il s'était mis à lui dire qu'il ressemblait à son frère, il s'était agrippé à lui...C'était particulièrement embarrassant e il en fallait beaucoup pour rendre Ash mal à l'aise. Le jeune homme se leva et posa sa main sur la tête du petit, pour le pousser en arrière.

"Depuis combien de temps tu n'as pas vu ton frère pour ne pas le reconnaitre ? Non, je ne suis pas Nathanaël."

Le pluie tombait toujours, il y avait maintenant quelques éclairs qui les cassaient l'obscurité du lieu. Ashley pouvait mieux observer son interlocuteur et il avait confirmation qu'il était jeune. Qu'est-ce qu'il fichait ici ? Watson se secoua et bougea enfin, il vint renifler les pieds du gamin avant de se recoucher...Ashley soupira et lâcha :

"Qu'est-ce que tu veux au juste ? Passer la nuit ici ? T'as pas de parents okay, mais t'as pas un chez toi ?"

Ça en lui regardait pas le pourquoi du comment il n'avait pas de parents et le reste...Il aurait juste voulu regarder la fin de son film ! Si le mioche n'avait pas d'endroit où aller cette nuit, Ashley le laisserait rester dans une chambre jusqu'au lendemain, au moins ça lui éviterait la pluie.

"Salle de bain à l'étage première porte à gauche, si tu veux te sécher. Tu peux rester jusqu'à demain mais ne me casse pas les pieds." dit-il pour finalement se rasseoir et faire mine de ne plus le voir.

Il sortit une cigarette et l'alluma, il tira quelques bouffées et pressa la touche "play" de son walkman. Il ignora superbement le garçon...A présent il n'écoutait même plus le film. De toute façon, il en avait loupé la moitié !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Jeu 4 Oct - 22:13


Donc ce bazar dehors, c’était dû à l’évasion des détenus de la Prison du Désert qui sont venus en ville… Raison de plus pour ne pas sortir dans la rue la nuit, dans ce cas ! S’il ne se faisait pas tuer, ils allaient sûrement l’embarquer et finir par le reconnaître. Et Ryodari n’avait pas du tout envie de retourner à la case prison… Sinon, à part ça, ce joli jeune homme n’était pas son frère… On pouvait lire la déception sur le visage du garçon. Lui qui pensait avoir retrouvé son frère…

« Okay… » marmonna-t-il. « Et ça fait… »

Ça faisait combien de temps qu’il ne l’avait pas revu ? Il avait quel âge déjà, quand il était parti ? Sept ans, non ? Là il en avait quinze… Donc, ça faisait… Ça faisaaaait…

« Beaucoup d’années que je l’ai pas vu ! »

D’accord, ne calcule pas dans ce cas, c’est bien aussi…
Il en oublia vite sa déception en constatant qu'il avait l'air d'agacer l'autre. Ça l'amusait un peu, et il n'allait pas déjà s'arrêter, il venait à peine de commencer !

« Non, pas de chez moi non plus. » répondit-il, beaucoup trop souriant pour sa réponse.

Ce n'était pas faux, non plus ! Il n'avait pas vraiment d'endroit où aller. Est-ce que ça le dérangeait ? Pas particulièrement, de toute façon, il avait l'intention de repartir vagabonder sur d'autres mondes bientôt. Qui sait, peut-être qu'il aura des trucs intéressants à faire là-bas aussi ! Le jeune homme lui indiqua l'emplacement de la salle de bain pour qu'il puisse aller se sécher, ce à quoi Ryodari répondit :

« Je sais où c'est, j'ai vu ! »

Au moins, il achevait de convaincre l'autre qu'il était bien déjà passé à l'étage... Il caressa encore une fois le chien, laissa traîner ses affaires à côté du canapé puis retourna à l'étage dans cette fameuse salle de bain. Il retira son pull et le l’accrocha quelque part pour qu’il sèche puis se sécha à la va-vite ses cheveux avec une serviette. En même temps, il réfléchissait. Ça faisait réellement huit ans que son frère était parti ? Si ça se trouvait, il avait bien changé depuis... Et pourquoi il avait cru que le jeune homme était son frère ? C'était franchement perturbant...

Ryodari passa son visage sous l’eau pour se remettre les idées en place… Voilà ! Maintenant que ça, c’était fait, il pouvait aller revoir ce jeune homme sans que ça le perturbe plus que ça ! Il descendit les escaliers, laissant son pull sécher dans la salle de bain (pas de panique, il porte un t-shirt… !) et ignora totalement l’autre sur son canapé pour s’approcher du chien et lui faire un câlin… Puis, sans un mot, il s’assit sur le canapé à côté du jeune homme, pour le fixer… Non, c’était toujours bizarre… C’était quoi son problème de le voir comme son frère… Sans prévenir, Ryodari se pencha vers l’autre, retira l’un des écouteurs pour qu’il puisse l’entendre et lui dit :

« Au fait, je m’appelle Ryodari ! T’écoutes quoi ? »

Il fit mine de vouloir porter l’écouteur à ses oreilles…

« Toi, tu t’appelles comment ? Je te laisse tranquille après, promis ! »

Ce pauvre gars n’avait rien demandé à personne et voilà qu’il devait supporter Ryodari qui tentait de sympathiser avec lui…


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Dim 7 Oct - 22:17

Le calme n'avait été que de courte durée. Durant l'absence du gamin Ashley avait repris l'écoute de sa cassette, des petites histoires humoristiques, calambours ou blagues grivoises dont Ashley était plutôt friand. Il profita aussi du fait que son "invité" avait laissé son sac pour le fouiller...Pour le moment, rien d'anormal. Un peu d'argent, Ashley lui laissa, si le gamin vivait dans la rue, il n'allait pas lui piquer. Une bague visiblement en or...Pourquoi il ne l'avait pas vendu pour récupérer l'argent qu'elle valait ? Lui le ferait bien...Ashley la glissa dans sa poche, il était sympa, mais il ne fallait pas trop le tenter...Il laissa le téléphone et était intrigué par le couteau. Certes, Joan avait le sien aussi, utile pour se défendre, mais bon...Il le remit en place et tenta de ne pas s'en formaliser, après tout ce n'était qu'un gosse.

Ryodari était déjà de retour...Ashley avait essayé d reprendre son écoute, mais c'était peine perdue. Ça ne servait à rien de se concentrer sur quelque chose avec ce mioche qui le collait comme un timbre à son enveloppe. Il lui donnait son prénom...

"Tant mieux pour toi."


Il lui avouait enfin qu'il était entré par effraction dans la maison par l'étage et juste après, il tentait de faire ami-ami avec lui...Ashley lâcha un soupir. Si ça pouvait le faire taire, il pouvait bien lui donner le sien de prénom.

"Ashley."


Le jeune homme commençait à s'impatienter. Qu'est-ce qu'il fichait l'autre ?! Il était sûr que ce gamin n'allait pas le lâcher. Si au moins il pouvait lui donner une distraction pour que lui puisse aller pioncer tranquillement.

-"Ha !" s'exclama enfin Anadriel.
-"C'est pas trop tôt. Je t'ai invoqué depuis au moins quinze minutes. D'habitude t'es plus rapide à te pointer."
-'Il n'y avait pas d'urgence que je sache."

Ashley se leva et retira sa bague. Un petit frisson le parcourut, ainsi qu'à Anadriel...C'était toujours particulier de s'équiper ou de se déséquiper d'une G-force. L'anneau d'argent qui semblait pourtant tout simple, était l’équivalent du bracelet de Castiel. Il la tendit à Anadriel. Celui-ci s'étonna.

-"Pourquoi me rends-tu ça, tu ne veux plus de moi ?"

-"Pour cette nuit tu es libre. Je ne pourrais pas te maintenir invoqué toute la nuit, surtout si je dors. Donc voici ta mission. Tu le vois lui là, aux cheveux roses ? Tu le surveilles, je vais dormir. Bonne nuit !"

Sur ces mots, Ashley monta à l'étage et laissa Anadriel avec ses deux ronds de flan. L'invocation glissa son index dans l'anneau nonchalamment sans faire attention à ce qu'il faisait, continuant d'observer Ashley, jusqu'a sa disparition. Il porta enfin attention aux cheveux roses. Il pencha la tête comme un chiot entendant un bruit suspect.

-"Ryodari, c'est ça ? Moi c'est Anadriel donc...Salut !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Mar 9 Oct - 17:16


Alors comme ça, ce jeune homme s'appelait Ashley ?

« C'est un nom de fille ça ! » s'exclaffa Ryodari.

Voilà, ça, c'était fait... Enfin, il était bien content d'avoir pu grappiller son prénom ! Avant même que le garçon n'ait pu faire quelque chose en plus (il hésitait de toute façon entre respecter sa parole et laisser Ashley tranquille ou trouver quelque chose à faire de bien énervant pour continuer de l'embêter), un grand homme ailé était apparu au milieu de la pièce ! Ryodari le regarda, surpris, sans dire un mot, puis il avisa tour à tour le jeune homme et l'homme ailé... C'était une invocation, ça ? Ashley le chargea de surveiller Ryodari avant de partir à l'étage...

Le temps que l'invocation ne reporte son attention sur le jeune, il s'était levé à son tour. Il ne répondit pas tout de suite le temps de répondre à ce que l'ailé lui disait et se contenta de l'observer en silence en lui tournant autour... Il leva une main pour effleurer une des grandes ailes de l'invocation, et il ne put s'empêcher de sourire. Depuis quand il existait des invocations qui prenaient la forme de jolis jeunes hommes ? Ce n'était pas une sorte d'invoc’ qu'il voulait pour lui, mais... Ryodari n'avait toujours pas dit un mot, fixant le cou du dénommé Anadriel. Même son cou était joli ! Il s'imagina attraper son couteau pour égorger cet homme et en trembla d'excitation. C'est là qu'il remarqua que son attitude était peut-être un peu suspecte, et il se décida enfin à parler !

« Salut, t'es mignon ! »

Le garçon était rouge comme une pivoine, il laissa Anadriel imaginer ce qu'il voulait. Il évita de regarder le cou de l'invocation pour ne pas s'exciter davantage (de toute façon, est-ce qu'il pouvait tuer une invocation ? ... Enfin, surtout, est-ce qu'il pouvait la tuer sans se faire tuer avant, c'était une meilleure question...) et préféra regarder autre chose... Tiens, sa main où il avait l'anneau d'argent, par exemple ! Le garçon l'attrapa carrément pour observer l'objet de plus près.

« C'est ça ton truc d'invoc’ ? » dit-il. « C'est marrant, j'ai aussi une bague pour la mienne ! »

Et s'il savait qu'on lui avait piqué, il ne risquerait pas d'être très content, aussi zen qu'il pouvait être face à n'importe quelle situation... ! Il lâcha la main d'Anadriel pour le regarder droit dans les yeux. Et en reculant d'un pas, aussi. Il était trop proche et sentait qu'il allait porter les mains au cou de l'invocation pour l'étrangler... Il n'allait pas rester tranquille bien longtemps comme ça...

« Alors comme ça tu dois me surveiller ? J'ai l'air si suspect que ça ? » continua Ryodari, tout sourire.

Ashley avait-il vraiment si peur pour qu'il le fasse surveiller ? Il n'irait pas le tuer dans son sommeil, enfin ! Il le réveillerait avant... Ryodari se dirigea vers ses affaires, se fit violence pour ne pas attraper son couteau, et prit son portable pour aller le brancher dans un coin de la pièce. 10% de batterie, ce n'est pas assez... Puis le jeune homme retourna auprès du chien pour encore le caresser ! Et, à l'attention d'Anadriel :

« Tu vas me surveiller pendant que je dors aussi ? »

Ce serait bien embêtant... Un dernier regard vers ses affaires, et il était prêt à monter à l'étage.


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Mar 9 Oct - 23:18

Ashley pensait être enfin débarassé du gamin, et avec un peu de chance, il sera parti quand il se levera demain matin ! Il s'installa dans la chambre où Joan s'était reposé, c'était la plus grande, un lit deux places pour lui tout seul. Il avait bien vite oublié l'étrange garçon aux cheveux roses, ou preuve d'une grande confiance envers Anadriel ? Alors que pourtant, il ne le connaissait depuis à peine plus longtemps que Ryodari. Il s'endormit rapidement avec le son rassurant des blagues potaches que continuaient de délivrer ses écouteurs. Il aurait surement besoin de racheter des piles prochainement, s'il mettait au clou la bague du gamin, il pourrait s'en faire tout un petit stock...

Quel étrange personnage...et c'était Anadriel qui pensait ça ! L'invocation aimait qu'on le regarde, il aimait recevoir de l'attention,qu'on l'adore comme on l'avait adoré autrefois, mais ici, pour il ne savait quelle raison, cela avait un côté...dérangeant. Ce Ryodari touchait ses ailes, Anadriel les rétracta un peu plus. Il allait lui demander ce qu'il faisait quand enfin, Ryodari cessa de lui tourner autour pour lui énoncer une évidence.

"Merci !" Répondit Anadriel avec humilité. - Bah quoi, il aurait pu dire "je sais"...

Puis, sans crier gare, Ryodari lui attrapa la main. S'il y avait bien un truc dont Anadriel ne voulait pas qu'on s'approche c'était ça. Cette bague était à lui et à Ashley. C'était trop important pour que n'importe qui puisse la manipuler. En temps normal Anadriel aurait repoussé Ryodari assez sévèrement, mais il était "l'hôte" d'Ashley, même si techniquement ce n'était pas sa maison...

"Je vois..." Dit Ana en reprenant sa main.

Le garçon continuait d'agir bizarrement. Anadriel ne s'en formalisait pas plus que ça, mais répondit tout à fait honnêtement à chacune de ses questions.

"Oui, tu as l'air suspect et oui je vais te surveiller. Je n'ai pas besoin de dormir, je n'aurais que ça à faire..."


En réalité, il se serait goinfré s'il avait pu en regardant l'étrange boite à images qui bougent, mais Ashley aurait été en colère, donc il suivrait Ryodari jusqu'à la chambre et jusqu'au lendemain lorsque Ashley le "délivrerait" de sa tâche.

"Qu'est-ce que tu fais dans cette maison ? Pourquoi dis-tu que tu n'as pas de chez toi ni de parents ? Où sont-ils ?"

Ceci étant dit, rien n'empêchait Anadriel de se renseigner sur les gens qui furetait autour de son maître tout en accomplissant sa tâche !

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Jeu 11 Oct - 21:25


Visiblement, oui, l'invocation n'allait pas hésiter à le surveiller pendant toute la nuit... Bah, elle ne paraissait pas vraiment dangereuse, pas de quoi s'inquiéter ! Ryodari sourit bêtement en imaginant Anadriel resté planté à côté pendant que lui dormait... Et, qu'est-ce qu'il lui disait ? Il n'avait pas besoin de dormir ?

« La chance ! » s'écria le garçon. « Si je le pouvais, je dormirais pas non plus ! »

Lui qui voulait faire tant de choses dans une journée ! Il finissait toujours par devoir dormir le soir... Quelle perte de temps !

Ryodari en retourna à ses affaires et sortit ce qu'il lui servira de pyjama pour cette nuit tandis qu'Anadriel lui posait des questions sur ses parents et son chez-lui... Lui aussi ? Mais, décidément !

« Ils sont... Partis, morts, ils veulent plus de moi, choisis ce que tu veux ! » répondit le jeune homme. « Sérieux, t'aurais un gamin bizarre, chiant et avec des cheveux roses, tu le garderais toi ? »

Au moins, il savait comment il était... !

« Du coup j'ai choisi une maison au pif pour passer la nuit dedans, c'est tombé sur ici. » continua-t-il. « Et Ash il fait quoi ici ? C'est pas sa maison non plus. »

Manquerait plus que les vrais propriétaires se ramènent dans la nuit et ne les jettent dehors tous les deux ! Enfin, tous les trois, si on comptait Anadriel... Sans un mot, Ryodari s'élança dans les escaliers et grimpa à l'étage rapidement. Il regarda dans les chambres pour savoir laquelle ne contenait pas Ashley, et il supposait que l'invocation le suivait, puisqu'il s'adressa à elle sans même la chercher du regard :

« Et si je décide de prendre une douche, tu me suis aussi ? »

Ce serait tellement exagéré, quand même ! Enfin, il n'avait de toute façon pas l'intention de prendre une douche, et entra dans une chambre vide, dans laquelle il se changea pour mettre ses habits pour la nuit (sans même se préoccuper si Anadriel l'avait suivi dans la chambre ou non... De toute manière, il avait ouvert la porte sans la fermer derrière lui...) puis, à l'adresse de l'homme ailé :

« Tu veux encore me dire des trucs où je peux dormir ? »

Ryodari le regardait, et constata qu'il n'était plus perturbé comme avant... La fatigue, sans doute. Bah, ça ira mieux demain, il pourra de nouveau le regarder comme avant... ! Par contre, il ne détachait pas son regard d'Anadriel, avec son grand sourire qui ne quittait pas son visage...

« T'es vraiment beau, tu le sais ça ? » lança-t-il.

Ryodari, arrête donc de faire semblant de draguer... Bon, si plus personne n'avait quelque chose à dire, il pouvait aller se coucher !


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Ven 12 Oct - 18:46

Anadriel suivit Ryodari jusqu'à la chambre. Il n'avait pas vraiment eu de réponses à ses questions ce qui n'aida pas à acquérir sa confiance et pourtant celle d'Anadriel était plutôt facile à obtenir en général...

"Je ne conçois pas qu'on puisse abandonner son enfant, aussi turbulant soit-il."

On avait souvent dit à Anadriel que les humains pouvaient être vil et il en avait conscience, fort heureusement lui pour le moment n'avait pas eu a souffrir de leur malveillance. Après appelons cela de la naïveté ou autres, mais pour Anadriel il y avait forcément du bon en chacun humain...

"Ashley fait comme toi, ce n'est pas sa maison."

Sa toute relative confiance ne l'obligeait en rien à donner des informations à ce garçon...
Il le suivait toujours bien évidemment, alors pour ce qui était de son autre question, la réponse était facile.

"Oui. Sauf si tu es gêné, auquel cas je serais resté derrière la porte de la salle de bain en t'attendant."

Il savait que certains individus pouvaient ressentir, c'était quoi le mot déjà...pourtant il l'avait su à un momen...de la pudeur ! Voilà c'était ça ! Ce concept le dépassait un peu, lui n'en avait aucune, mais il composerait avec. Après tout chacun avait ses défauts !...
Quand il fut temps pour Ryodari d'aller dormir, Anadriel lui adressa effectivement des mots qu'on disait à ce moment-là, normalement, c'est-à-dire :

"Bonne nuit !"

Il était tout souriant de se souvenir de ce genre de choses, les conventions sociales humaines commençaient à être assimilé tout doucement...Sauf que le petit avait finalement une dernière chose à dire avant de se coucher. Le sourire d'Anadriel ne le quitta pas. Il posa sa main sur la tête de Ryodari et lui répondit.

"On me l'a déjà dit, oui ! Cela dit, tu n'es qu'un enfant ne pense donc pas à ce genre de choses !"

Le petit garnement...Cependant, qu'Anadriel prenne garde à ne pas se laisser amadouer avec de jolis compliments...C'était bien son style ça...
Une fois Ryodari couché, il prit une chaise et s'installa comme il pu avec ses ailes. Il avait ôté ses bottes pour s'accroupir dessus et passer ses ailes par dessus le dossier, ce que c'était compliqué quand même...Puis, il allait s'ennuyer...Dans l'obscurité de la chambre se reflétait la pâle lumière de la lune sur la marque dorée en haut de sa cuisse. Anadriel l'effleura en pensant à Castiel qui lui avait ses marques plus sombres et qui avaient provoqué tant de polémique sur son identité...Comment la couleur de ses ailes ou de simples dessins pouvaient provoquer autant d'hostilité ? Un père humain ? Et alors ? Castiel était synonyme de mort et de désolation, pourtant Anadriel ne lui connassait pas particulièrement de gros penchant pour l'obscurité. Ah ! qu'il aurait voulu qu'il soit resté avec eux, il aurait pu continuer de l'embêter !

En attendant, Anadriel fit apparaitre une petite créature lumineuse qui éclaira son visage l'espace d'un instant. C'était semblable à un papillon de nuit tout luisant et silencieux.

"Va !" chuchota-il.

Le "papillon" s'envola vers la chambre d'Ashley, Ana aimait à penser qu'en cas de danger il serait prévenu et qu'en plus Ashley bénéficierait de sa lueur.

Après avoir passé une bonne partie de la nuit à chantonner, et à jouer avec ses "papillons" une chose étrange arriva.a Anadriel, il somnola. Ce fut une voix féminine qui le réveilla une voix froide qui vociféra "stupide petit papillon !" Il manqua de tomber de sa chaise. Il ne comprit pas tout de suite l'état dans lequel il avait été, mais cette voix, il la connaissait.
Le jour s'était levé lorsqu'il avait ouvrit les yeux et d'autres éclats de voix se firent entendre, plus audible et inconnues, des bruits de portes qui claquent un Watson qui aboie... Anadriel se leva en trombe et alla voir par la fenêtre une voiture qui s'était garer devant la maison.

"Oh non..." chuchota-t-il.

Anadriel secoua Ryodari pour le réveiller.

"Reveilles-toi ! Je crois que les gens qui vivent dans cette maison sont de retour !"

Sans prendre le temps de vérifier que le petit était bien réveillé, il fila dans la chambre d'Ashley pour l’avertir à son tour. Il en profita pour récupérer son papillon.

-"Ana...? Mince alors...je crois que j'ai rêvé de toi..."
-"Vraiment ?" Demanda Ana, le sourire aux lèvres, oubliant soudain l'urgence de la situation...
-"Tu portais un tutu et tu dansais dans une petite boite...
-"Ah...Allez ! dépêchons-nous de partir !"

Ashley se leva illico il siffla son chien qui ne vint pas, il devait surement faire la fête aux nouveau arrivant. Ashley ne voyait qu'une solution à cette situation.

-"Repassons par où est passé Ryodari. Donne ta bague on s'en va !"
-"Et ton chien ?"
-"Tant pis, j'en prendrais un autre !"
-"Ashley..."

Ashley soupira, bien sûr qu'il ne voulait pas abandonner son chien...Il réflechissait, il avait bien une idée, mais il en connaissait un qui ne serait pas forcément d'accord.

"J'ai un plan, mais ça va pas te plaire.""

C'était fou comme ils pensaient au chien et ne souciaient déjà plus de Ryodari...Enfin si Anadriel un peu mais...
Le plan était simple. Envoyer l'invocation dire "bonjour" aux propriétaires. Il fait sortir le chien et une fois dehors il disparait, Ashley ayant récupéré la bague et le maintien de l'invocation n'étant pas eternel, Ana disparaitrait sous leurs yeux ébahies.

-"Je n'aime pas ça..." Objecta Anadriel.
-"Bon courage, je vais rejoindre le mioche." Ashley tapotta l'épaule d'Anadriel et le laissa se débrouiller...

La chambre du "mioche" était plus propice pour descendre sans risquer de se casser quelque chose, surtout qu'Ashley n'avait surement pas l'agilité de Ryodari. Anadriel lui s’apprêta à descendre les marches...Le truc c'était de ne pas les laisser réagir ni d'avoir le temps de leur laisser en placer une.
Il y avait un couple et deux filles, ils étaient chargé de valises. Tous le regardaient avec de grands yeux ronds.

"Bonjour ! Je sais ce que vous vous dites :"Mais qui est cette beautée ailée ?! Je m'appelle Anadriel ! Figurez-vous qu'hier soir, Je me baladais sur l'avenue le cœur ouvert à l'inconnu, j'avais envie de dire bonjour à n'importe qui et soudain il a plu." Anadriel s'approcha de la plus âgée des filles et ajouta
"Je craignais que mon corps ruisselant et frissonnant ne me fasse attraper mal" Techniquement une G-force ne pouvait pas attraper de rhume, mais il s'était bien mis à somnoler tout à l'heure..."Alors j'ai décidé d'aller dans votre maison ! Mais elle était déjà occupée ! Par une bande de vils malandrins qui l'ont mi sans dessus dessous ! Heureusement je les ai chassé !" Watson de frotta contre lui et le renifla joyeusement..."Et ce chien, c'était justement le leur ! Il l'appelait Watson...Comme vous le voyait il est resté avec moi et on le comprend !..." dit-il en passa sa main ses cheveux.

Il avisa le sac de Ryodari, il s'en approcha en évitant soigneusement tout les emballages qui trainaient et évitant de croiser le regard de la vieille pizza qu'ils avaient laissé sur la table. Il était pieds nus, n'avait pas eu le temps de remettre ses bottes qu'il tenait dans sa main, il prit donc le sac sur son épaule et remarqua un appareil branché qu'il allait oublier.

"Oh..." Il passa près du père "Pardonnez-moi" et se pencha pour tirer sur le fil, Anadriel ne faisait pas exprès de rester pencher sous le nez du type, il avait vraiment du mal à débrancher ce truc. Il entendit la femme houspiller son mari et l'homme répondre "Mais, quoi ?!" qui lorgnait un peu trop sur les jambes sculpturales et le postérieur d'Ana...Ana qui s'était mit à sourire malgré lui...
Ploc ! Enfin...Il l'avait récupéré cet appareil !

"Voilà ! Sur ce je vous laisse et vous remercies de votre hospitalité ! Watson !"
-"Hé !" s'écria la femme.

Anadriel filait à la vitesse de l'éclair et s'était déjà engagé sur le trottoir, il cherchait Ashley du regard, surtout qu'il commençait à disparaitre, il fallait au moins qu'ils récupèrent leurs affaires avant qu'il soit rappelé, a moins qu'ils en fichaient que ça traine n'importe où.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Dim 14 Oct - 2:46


Ce pauvre Anadriel qui pensait qu’il n’était qu’un enfant… S’il savait… Voilà ce quoi Ryodari pensa juste avant de s’endormir. La nuit passa sans qu’il ne se réveille, et il dormait comme une bûche le lendemain, si bien qu’il n’entendit pas les bruits qui venaient de dehors… Par contre, se faire secouer comme un prunier, ça, ça avait été efficace ! Réveillé en sursaut, il avait failli sauter sur l’invocation pour se défendre…

« Ah, c’est juste toi… » dit-il. « Eh au fait, j’ai rêvé de t… »

Trop tard, il était parti… Bah de toute façon, il ne lui aurait rien raconté ! Lui avouer qu’il avait rêvé qu’il l’assassinait n’était pas vraiment une bonne idée…

Ryodari se leva, sortit tranquillement de la chambre, récupéra son pull qui avait eu le temps de sécher dans la salle de bain, puis retourna dans la chambre, où il prit le temps de se changer, comme si rien ne pressait… Il avait entendu la conversation entre Ashley et Anadriel, et s’apprêta à les rejoindre, mais le jeune homme fut plus rapide.

« Salut grand frère, t’as bien dormi ? » lui lança Ryodari.

Il continuait toujours avec son histoire de frère… Enfin bref, il s’était approché de la fenêtre et l’avait ouverte. C’était plus facile de l’ouvrir de ce côté-là…

« J’y vais en premier ! »

Il balança d’abord ses habits de la nuit par la fenêtre. Ils allaient être sales, maintenant. Ces habits si confortables… Puis il s’engagea sur le rebord de la fenêtre, et soudain s’arrêta net !

« Ah attends ! J’ai oublié de récupérer mes trucs ! »

Sauf qu’en voulant retourner à l’intérieur, il glissa et se rattrapa de justesse au rebord… Un peu plus et il se vautrait lamentablement par terre, et ça ne lui aurait pas fait du bien… Enfin tout ça le faisait rire, et tant pis, il récupérera ses affaires après… Il se concentra sur sa descente, s’il pouvait se réceptionner correctement en bas ce serait parfait ! Il tenta de bien se placer sur le rebord, prit tout son temps (tant pis si Ashley commençait à s’impatienter !) puis lâcha prise ! Il heurta malheureusement le mur et au lieu de tomber sur ses pieds, s’étala de son long… Bon eh bien il avait fini par réellement se vautrer… Il tendit un bras, pouce levé, en direction d’Ashley.

« T’inquiète, je vais bien ! »

Vu la grimace qu’il fit en se relevant, ça contredisait un peu… Enfin il n’avait pas l’air d’avoir quoi que ce soit de cassé, c’était déjà ça…

« Allez Ash à toi ! Je te rattrape ! » lança-t-il au jeune homme, les deux bras tendus.

Bien sûr qu’il allait lui faire confiance ! Le garçon avait absolument le physique pour supporter d’attraper quelqu’un en plein vol… ! Il détendit ses bras en riant, puis se recula. Il commença même à se rendre dans la direction de l’entrée de la maison, mais s’arrêta en cours de route pour observer la descente d’Ashley. Il ne pouvait peut-être le rattraper, mais avec un peu d’efforts, il pouvait tenter de ralentir sa chute avec ses pouvoirs… Ce serait léger, l’autre ne remarquerait sans doute rien… Il le fixa en attendant qu’il soit en bas, et ne le quitta du regard qu’à ce moment précis. Pourtant il tenait absolument à l’aider, il ne le connaissait même pas…

Ryodari rabattit la capuche de son pull sur sa tête avant de s’engager dans la rue, croisant Anadriel qui était sorti de la maison. Sans réfléchir, il se précipita vers lui…

« Eeeh Ana ! C’était là que t’étais, je t’ai cherché partout ! » lui lança-t-il. « Où t’as passé la nuit ? Je t’attendais et t’es pas venu… J’étais triste. »

Il adressa un air plein de reproches à l’invocation, avant de reporter son attention vers ses affaires. Il y avait pensé !

« T’as retrouvé mes affaires ! » continua Ryodari. « C’est gentil, merci ! »

Il attrapa son sac, profita que l’invocation n’avait pas totalement disparu pour lui faire une bise sur la joue. Il devrait arrêter de faire ça… Ah, mais c’était pas sa faute ! Il était si mignon cet Anadriel, et le garçon ne pouvait pas lui faire de mal sans en subir des conséquences, il fallait bien qu’il contienne son excitation autrement !

Il repartit en ignorant les habitants de la maison qui devaient sûrement avoir tout vu depuis l’entrée. Ah, quoique, il y avait des jeunes filles… Non ! Il fallait qu’il retourne voir Ashley ! Il se dirigea donc vers lui, vérifiant que le chien suivait aussi le mouvement.

« C’était marrant ! » lança-t-il au jeune homme en arrivant à côté de lui. « On recommencera ? »

C’était quoi cette question… Ryodari posa une main sur l’épaule d’Ashley, puis reprit :

« Tu vas faire quoi maintenant ? T’as une autre maison ? Je te suis, allez ! » Il tapa dans le dos de son interlocuteur, tout souriant. « Tu réinvoques Ana ? »

Il savait très bien qu’il ne supporterait pas que le blondinet le suive… Cette pensée l’amusait tellement qu’il en sourit davantage. Et puis il voulait continuer d’observer l’invocation ailée. Il voulait lui parler plus. Et l’embêter aussi. Est-ce qu’une invocation, ça réagissait pareil qu’un humain ? La sienne en tout cas l’aimait bien. Mais bon, elle, c’était une bestiole, elle n’était pas du tout pareille !


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Lun 15 Oct - 20:53

Ashley entendait Anadriel essayait de se débrouiller comme il pouvait pour faire sortir le chien et surtout les empêcher de monter à l'étage avant que Ryodari et lui ne soit sorti. D'ailleurs, à l'arrivée du jeune Ashley arqua un sourcil, c'est comme s'il avait oublié qu'il était là...En plus il l'appelait "grand frère" il avait un problème ce mioche ou quoi ? Mioche qui avait décidé de passer le premier sur le toit en plus, il avait intérêt de se grouiller.
Il manqua de tomber en voulait faire-demi tour une fois qu'il était engagé dehors. Par réflexe, Ashley avait tendu la main, mais Ryodari n'avait pas eu besoin de l’agripper.

"Fait gaffe..." grommela Ashley.

Une fois que le gamin s'était bien ramassé au sol de façon gracieuse. Le jeune homme enjamba la fenêtre et sortit à son tour. C'est que ça faisait haut...et même si Ryodari assurait que de tomber comme il l'avait fait ne lui avait pas fait mal, Ashley avait des doutes...Il doutait encore plus que le gringalet là puisse le réceptionner à sa descente...Il était encore plus freluquet que Joan.

"Ouais, c'est ça..."


Ashley visa le buisson en contrebas, tomber la-dedans devrait amortir sa chute il se dirigea comme il le pouvait avec beaucoup de précautions sur la gauche en s'aidant de la gouttière, non en fait il suivit la gouttière et glissa tout du long, c'était mieux. Une fois au sol Ashley leva le pouce en direction de Ryodari comme pour le narguer...

"T'inquiète, je vais bien."


Il s’épousseta brièvement et s'avança à bonne distance de l'entrée de la maison pour attendre Anadriel et son chien.
Ryodari lui, n'avait pas pris cette précaution et dès qu'il vit Anadriel sortir de la maison il alla à lui...

Watson accouru vers Ashley et Anadriel était soulagé de l’apercevoir au loin. Il allait pouvoir sortir hors de la visibilité des habitants de la maison qu'il venait de quitter et qui était à l'observer l'air incrédule. Anadriel fit un dernier au revoir de la main dans leur direction et quand il se retourna Ryodari était là...

"Où j'ai...? J'étais pourtant là...dans la même chambre que toi..."


Qu'il était bizarre cet enfant, vraiment...Mais content de retrouver ses affaires alors Anadriel était content aussi. Il trouva même très poli Ryodari lorsqu'il le remercia avec une bise.

"Mais je t'en prie !"
s'exclama-t-il juste avant de disparaitre.

Ashley avait observé la scéne, il leva les yeux au ciel. Qu'est-ce qu'il s'était récupéré avec lui...Anadriel était parti et pour le moment, étrangement, il préférait la compagnie de l'invocation à celle du gamin. Même si maintenant que Castiel n'était plus dans le coin, c'était moins drôle.
Pour une raison étrange, Ashley attendit Ryodari et une fois qu'il lui adressa la parole, il se demanda vraiment pourquoi il l'avait attendu...

"Non." Lui répondit-il "Et non tu ne me suis pas. Que les choses soient claires, je ne suis ni ton ami, ni ton frère. Va bassiner quelqu'un d'autre." lâcha Ashley sèchement.

Il ne prit même pas la peine de répondre au sujet d'Anadriel. Comme si qu'il allait se trimbaler un mec ailé avec lui dans la rue devant tout le monde...il n'était pas Joan avec son Castiel. L'invoquer dans une maison à l'abri des regards indiscrets c'était une chose, mais dehors c'en était une autre.
Son objectif était toujours d'aller à Winhill et il était hors de question que ce gamin lui pourrisse le voyage. Pour le dissuader d'essayer de lui parler, Ashley remit ses écouteurs.

Avant de quitter Deling City, il aurait bien aimé voir sa mère, mais il hésitait, surtout avec la façon dont ils s'étaient quitté à leur dernière rencontre. Il allait peut-être juste lui laisser un mot pour lui dire où il allait dans ce cas...
Sans se soucier de savoir si Ryodari le suivait toujours, Ashley s'installa sur un banc, sortit un morceau de papier de son sac et y inscrivit une note pour sa mère. Il se dirigea ensuite vers "son" immeuble sonna partout sauf à l'appartement du copain de sa mère jusqu'à ce qu'on l'ouvre, déposa le mot dans la boite aux lettres et ressortit en quatrième vitesse.
IL aurait bien aimé louer une voiture pour aller directement à Winhill, mais il doutait fortement d'avoir assez d'un plein d'essence pour y aller. Le train restait la seule solution...

La gare était bondée. Beaucoup avaient fait comme les propriétaires de la maison qu'Ashley, Ana et Ryodari avaient occupés et étaient donc revenus, profitant sans doute du "calme" qui était revenu, en tout cas, de la menace qui semblait s'être éloigné de la ville pour y revenir. Ashley qui voulait passer au café "Moon" pour se prendre deux, trois petites choses pour la route, peut-être à Anadriel aussi, commençait à se demander si vraiment il allait y aller...

"Trop de monde..." Dit-il.

De toute façon, en achetant son billet de train et d'attendre son arrivée en gare, il avait le temps de voir si le café-bar désemplissait un peu avant d'y mettre les pieds. Il tenta de trouver un banc non occupé et s'y installa. Même au guichet des billets ils faisaient la queue, comme quoi des gens continuaient de partir quand même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Mar 16 Oct - 21:10


Ashley n'avait pas l'air de vouloir que Ryodari le suive... Tant mieux ! Le garçon allait quand même le faire, qu'est-ce qui lui empêchait ? Le jeune homme l’amusait beaucoup, il n’allait pas le quitter tout de suite ! Par contre, il était bien déçu qu'il n'invoque pas Anadriel. Tant pis, à force de le suivre comme un petit chien, il allait bien finir par la sortir, son invocation ! Ryodari le plaindrait presque, devoir le supporter, lui, le sale gosse… Sa capuche toujours sur la tête, il suivit le jeune homme en faisant semblant de s'intéresser à ce qu'il faisait (en fait, il ne s’y intéressait pas du tout), en essayant d'attirer son attention dès qu'il le pouvait... En plus il avait remis exprès ses écouteurs pour ne pas l'entendre... Le petit malin ! Ryodari donna quelques tapes dans le dos d'Ashley histoire de tout de même l'embêter un peu, et de lui rappeler qu’il était toujours là, et le suivit dans la gare.

Quel monde il y avait là-dedans… Ryodari gardait sa capuche bien sur sa tête tandis qu’il se faufilait derrière Ashley. Ce dernier alla s’assoir sur un banc, le garçon ne le rejoignit pas tout de suite, restant en retrait et réfléchissant. Il avisait les boutiques qui se trouvaient dans la gare… puis détala vers elles sans en prévenir Ashley. De toute façon, le jeune homme ne risquerait pas d’aller bien loin… Ryodari revint un peu plus tard, prenant place sans se gêner sur le banc, ôta un des écouteurs des oreilles d’Ashley, pour lui mettre un beignet devant le nez juste après…

« T’en veux ? C’est à la confiture ! Sinon j’en ai pris au chocolat aussi… Et j’ai plein d’autres trucs ! » lança le jeune en tapotant sur son sac, qui effectivement contenait plein de choses, d’un seul coup…

D’accord, où il avait eu l’argent pour acheter tout ça… ? À ce que je sache, il n’avait pas autant d’argent sur lui…

« Et si t’invoques Ana, il pourra prendre un truc aussi ! »

Oui il y avait du monde ici et donc pas trop de place pour l’invocation ailée, et alors ? Tant pis pour ces gens, ils n’avaient qu’à marcher ailleurs ! Ryodari attendit qu’Ashley lui prenne quelque chose – ou ne lui prenne rien du tout, au choix – avant de se mettre à fouiller dans ses affaires…

« Attends, je vais te montrer mon invoc’ aussi ! Tu me diras comment tu la trouves ! »

Ashley devait sûrement n’en avoir rien à cirer de son invocation à lui, mais tant pis, il lui montrera quand même ! Sauf qu’il avait beau fouiller dans son sac, il y avait bien tout le bazar qu’il venait d’acheter, par contre pour ce qui était de l’accessoire qui lui permettait de sortir sa bestiole…

« Eh… » Ryodari attrapa l’épaule d’Ashley et le secoua. « T’aurais pas vu une bague dorée quelque part ? »

Pour une fois, le jeune ne souriait plus, il avait même l’air bien embêté… Il l’avait encore dans son sac, hier. Cette bague n’avait pas pu se volatiliser comme ça… Pendant ce temps, il y avait moins de monde au guichet des billets de train. Mais ce n’était pas ça qui allait aider Ryodari à retrouver son invocation ! En espérant qu’il ne l’avait pas perdue dans la maison… Mais il ne l’avait pas sortie du sac pourtant ! Soit, la famille qui était rentrée chez elle avait eu le temps de fouiller dans ses affaires, soit… Mais oui, il avait tout laissé traîner à côté d’Ashley… Si ça se trouve, il en avait profité pour lui piquer… Ryodari ne laissa rien paraître (quoiqu’il avait froncé légèrement les sourcils à présent) et gardait la même expression embêtée en l’attente d’une réaction du jeune homme…


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley

avatar

Messages : 152

MessageSujet: Re: Retour en ville   Mer 17 Oct - 20:09

Et ce gamin était toujours là...C'était bien la première fois qu'Ashley n'arrivait pas à se débarrasser de quelqu'un.

"Je veux pas de tes "trucs" et si Ana doit en avoir ce sera mes trucs à moi, pas les tiens."

Cette phrase était bizarrement tournée, mais il avait compris l'idée...Et il enchérissait, il voulait lui montrer son invocation...Apparemment, ça ne le dérangerait pas d'effrayer tout le monde en invoquant en pleine gare. Les gens pourraient penser qu'il y a une menace quelque part...
Lorsque enfin, ENFIN il apercevait une opportunité de pouvoir se débarrasser de lui, il ne manqua pas de la saisir.

"Une bague ? Si, c'est moi qui te l'ai volé." Ashley la sortie de sa poche. Au final si cette bague était l'instrument qui servait à invoquer une bestiole, il ne pourrait pas la vendre de toute façon...Ou plus chère ? Peu importe, il était capable de donner de l'argent pour que le petit s'en aille."Tu veux la récupérer, je suppose ?"

Après ça, Ashley jeta la bague dans la foule...Elle alla rouler entre les pieds des passants. Lui se leva et alla vers le guichet. Il espérait pouvoir s'acheter un billet tranquillement, pendant que Ryodari cherchait sa bague, c'était surement ce qu'il ferait s'il ne voulait pas laisser son invocation a un autre...et comme ça, lui, il partirait tout aussi tranquillement.

Il se leva et fila au guichet. Il n'y avait plus que deux personnes devant lui. Ashley jeta des coups d’œil à Ryodari. Quand ce fut à son tour de passer, il demanda un billet pour Timber. Le train partait dans une demi-heure...C'était long avec Ryodari dans le coin...Mais au moins il ne savait pas quel billet il avait pris !...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryodari

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Retour en ville   Hier à 1:05


Qu’est-ce qu’il était grincheux cet Ashley… Eh bien, puisqu’il ne voulait pas des trucs que Ryodari avait achetés, il les mangerait lui-même ! Au moins, il en aurait assez pour lui… Et pour ce qui était de sa bague, le jeune homme avouait qu’il l’avait volée ! Le garçon avait deviné juste ! Et il avait cru très franchement qu’il allait la lui rendre… Ryodari regarda, perplexe, la trajectoire que fit la bague avant de disparaître dans la foule…

« T’es pas sérieux… » lança-t-il.

Il ne savait absolument pas comment réagir à ça, mais en tout cas, il affichait un grand sourire couplé avec son air perplexe, puis il vit Ashley se lever pour aller chercher un billet. S’il espérait se débarrasser de lui comme ça, il pouvait toujours rêver ! Ryodari se leva à son tour et se précipita au travers de la foule pour chercher sa bague. Si personne n’avait l’idée de baisser la tête, il pourrait la récupérer sans soucis... Il trouva l’objet doré, poussa la foule pour tenter de s’en approcher… Et, lorsqu’il fut assez près, il vit quelqu’un se baisser pour attraper la bague…

« Eh ! C’est à moi, ça ! » protesta-t-il.

Il tenta d’arracher son bien des mains de l’autre, un homme plutôt âgé qui, à la vue de sa tenue, devant vivre dans la rue sans avoir trop d’argent, mais il l’en empêcha facilement…

« Je l’ai trouvée, je la garde. » lança l’homme d’un ton bourru.
« C’est mon invoc’, tu pourras rien faire avec ! Et si t’es si pauvre, au lieu de traîner n’importe où comme un clochard à attendre de trouver des trucs par terre, va te chercher un boulot ! »

La foule s’éloigna un peu d’eux en constatant que l’homme pointait une arme en direction de Ryodari. Certains même cherchèrent des soldats pour qu’ils interviennent avant que la situation ne dégénère ; mais il en fallait bien plus au jeune pour être intimidé !

« T’oseras pas tirer sur un gamin. » lança-t-il avec un grand sourire. Puis, faisant un pas vers l’homme et tendant la main : « Rends-la moi ! »

Le bruit de détonation de l’arme suivie d’une vive douleur au bras lui confirma que, si, il avait osé tirer… Ryodari n’eut pas le temps de fouiller dans ses affaires pour sortir une de ses armes et se défendre, les soldats étaient arrivés et avaient maîtrisé l’homme, lui retirant son arme. Le jeune homme se félicita à nouveau d’avoir "trouvé" ce fameux pull à capuche qu’il portait et qui lui permettait de bien se cacher si jamais l’un des gardes qui était arrivé le connaissait… Bon maintenant ce pull avait une manche tachée de sang, mais ce n’était qu’un détail… !

« Rends-moi ma bague ! » insista-t-il.

Les soldats avisèrent l’objet que tenait l’homme dans ses mains, et le lui prirent ; mais il y eut une hésitation.

« Comment savoir à qui elle appartient vraiment ?
- C’est mon invoc’, je vous la sors, elle me reconnaîtra ! »

Bon… On donna la bague dorée à Ryodari, qui la mit à son majeur droit et qui s’activa à invoquer sa bestiole. Cette dernière fit son entrée en sortant d’un trou circulaire qui était apparu sur le sol, regarda un instant autour d’elle, puis sauta sur la terre ferme, le trou derrière elle disparaissant. C’était une bestiole bleue pas très grande, aux allures d’Ahuri ou de Carbuncle (comme elle était appelée dans d’autres mondes), avec une longue queue touffue et des longues oreilles pendantes, et des petits accessoires dorés qui rappelaient la bague. Elle s’assit, regarda la scène en hochant la tête, puis fixa l’un des soldats, qui paraissait incrédule. Elle regarda en direction de Ryodari en remuant la queue, et soudain, l’homme avança une main dans sa direction…

« C’est ma chose, je vous jure ! Viens voir papa… »

Le Carbuncle grogna et mordit la main de l’homme, avant de se retourner vers son vrai maître, lui monter sur l’épaule et léchouiller son visage.

« Ça répond à la question… » dit le garde qui avait regardé bizarrement l’invocation.

On offrit une potion à Ryodari pour que sa blessure puisse guérir plus vite, lui prenait soin de baisser la tête pour qu’on ne le reconnaisse pas en voyant ses yeux… Puis on le laissa enfin tranquille ! Le Carbuncle sauta au sol et partit se balader tranquillement, tandis que le blondinet retourna en direction d’Ashley. Il se planta devant lui et lui montra son doigt où il avait mis sa bague. Oui, du coup il lui faisait un doigt d’honneur. C’était d’ailleurs juste pour faire ça qu’il l’avait mise à son majeur…

« Merci pour ma bague. » lui lança-t-il, acerbe.

Il aurait pu aussi simplement balancer la bague sous un train, ça aurait été encore plus efficace comme technique pour se débarrasser du garçon… Il n’ajouta rien d’autre et se dirigea vers le guichet pour prendre un billet… Avant de s’arrêter en plein milieu du chemin. Il n’avait pas la moindre idée d’où allait Ashley… Ça risquait d’être impossible de le suivre… Ryodari se mit à réfléchir à ce qu’il allait faire tout en buvant la potion qu’on lui avait donné ; pendant ce temps, le Carbuncle s’était approché d’Ashley, mais surtout de Watson. Le chien était bien plus grand que l’invocation… Cette dernière renifla l’animal, jeta un regard vers le jeune homme, puis sauta joyeusement en direction de Ryodari pour sauter dans ses bras lorsqu’il revint.

« Ça y est, j’ai pris un ticket ! » lança-t-il en s’asseyant à côté d’Ashley. « Et je vais au même endroit que toi ! »

Il souriait de nouveau, comme s’il avait déjà oublié ce qui venait de se passer… En réalité, il n’avait pris aucun billet, il n’avait pas la moindre idée de comment il allait faire lorsqu’ils contrôleront les billets… Le Carbuncle s’était assis entre les deux jeunes hommes et léchait la blessure de Ryodari.

« Ça va Carbo, lèche pas ça, ça va guérir tout seul ! » lui lança-t-il.

L’invocation poussa un couinement plaintif, mais n’insista pas et se roula en boule sur son maître, tout en fixant Ashley du regard.

« J’ai même pas eu mal, t’y crois ça ? » continua Ryodari, à l’attention d’Ashley cette fois. « Tu croyais vraiment que tu pourrais te débarrasser de moi comme ça ? »

Il affichait toujours un grand sourire et donnait des petites tapes sur l’épaule du jeune homme. Il s’imagina qu’il devait penser à le jeter directement sous le prochain train qui allait arriver. À cette pensée, le garçon sourit davantage. C’était plus son genre à lui, de jeter quelqu’un sous un train pour le voir se faire démembrer…

D’ailleurs, le bon train arrivait enfin ! Ryodari suivit Ashley, bien entendu, tandis que Carbo détala ailleurs. C’était le train en destination de Timber, hein… ? Si seulement le garçon pouvait rafler le billet d’un des passagers… Mais aucun d’entre eux n’avait de ticket bien en évidence. Peut-être qu’il ne devrait pas le suivre, cet Ashley, après tout… Mais c’était quand même dommage ! Il aurait voulu revoir Ana ! Parler avec cette invocation ailée ! Jouer avec lui peut-être, de tous les moyens possibles… ! Soudain, la bague de Ryodari se mit à vibrer… Ça, c’était son invocation qui voulait quelque chose ! Elle était partie où, d’ailleurs… ? Il la réinvoqua, elle sortit de son trou, tenant dans sa gueule un billet, qu’elle tendit au garçon. Une fois l’objet donné, elle lança un regard rapide en direction d’Ashley, puis sauta dans son trou qui disparut derrière son passage.

« Eh, c’est pour aller à Timber ! Comme par hasard tiens… » Il donna un coup de coude au jeune homme. « On y va ensemble alors, hein ? »

Pauvre Ashley… Enfin de toute façon il l’avait cherché avec l’épisode de la bague ! Non mais… Ryodari ne resta pas silencieux bien longtemps, il lança bientôt :

« Au fait, tu l’as eu où Ana ? Je suppose que tu veux toujours pas l’invoquer… ? »

C’était une véritable obsession, il avait conscience qu’il était bizarre à vouloir parler de ce joli homme ailé tout le temps… Mais en même temps, si l’autre l’avait invoqué de nouveau, il aurait sûrement moins insisté… !

Ashley et Ryodari vont vers Timber !


Présentation • [url=FT]Fiche Technique[/url] • Journal de RP
Couleur paroles : #ff33ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en ville
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pétition pour Retour Titid en Haiti
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy War :: Zone RP :: Dol :: Deling City-
Sauter vers: